E transformation du vin - mba mci 2011

8,218 views
7,997 views

Published on

Présentation de l'étude sur l

Published in: Business
0 Comments
4 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
8,218
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1,724
Actions
Shares
0
Downloads
120
Comments
0
Likes
4
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

E transformation du vin - mba mci 2011

  1. 1. L’e-Transformation du secteur viticoleMBA MCI Part-TimeAvril 2011
  2. 2. Twittez pendant la présentation ! #mbamcilevin
  3. 3. SommaireI- L’histoire du vin pages 3 à 11II- Le marché du vin pages 11 à 28III- La chaîne de valeur pages 29 à 244IV- L’avenir du vin sur Internet pages 245 à 252
  4. 4. Histoire du vin • Le vin dans lantiquité • Le moyen âge • Les temps modernes • L’époque contemporaine • Histoire de la réglementationSources : LE VIN : Auteur André Dominé Edition Place des Victoires | Le figaro : Bernard Burtschy
  5. 5. Le vin dans lantiquité Colons grecques introduisent la culture de la vigne : Sicile, Italie, France. Pompéi devient le plus important centre de le vin est devenu un élément commerce du vin 2500 av JC6000 av JC important dans la civilisation 1000 av JC Ustensiles les plus anciens grecque grâce aux Minoens découverts au proche orient de Crête. Il devient omniprésent 200 av JC (Nord Caucase : Géorgie / dans la littérature et lun des Arménie) trois piliers de la « triade méditerranéenne» céréales-olivier-vigne .1er grands vin romains avec vieillissement : 15 ans pour le Falerne, 25 ans pour le Sorrente. .Pline (auteur de l’encyclopédie « L’histoire naturelle » ) distingue 16 grands crus et les caves de grands amateurs, Hortense (50 000 amphores), Scaurus (300 000) sont célèbres. .Millésimes 121 avant notre ère considéré comme le meilleur pendant plusieurs siècles. 5000 av JC 1500 av JC premier apogée dans lEgypte Dionysos, appelé Bacchus des pharaons (commerce plus tard par les Romains JC dans le delta du Nil) est le dieu du vin Shesmou: Patron des pressoirs, et de la vigne il est le dieu des parfums et du vin.
  6. 6. Le moyen âge quelques familles de financiers de Florence VII et VIII La viticulture française et allemande retrouve un enrichies par les véritable essor. échanges entre Charlemagne favorise la culture de la vigne, lAngleterre et le Vatican notamment en Bourgogne et donne son nom au commercialise du vin célèbre Cru Corton-Charlemagne. Toscan mais surtout du Marc Aurèle Probus, empereur Romain XIII au XIV Bordeaux préconise la culture intensive de la vigne pour approvisionner ses troupes en Allemagne, Autriche, France et Espagne.III Ils importent leurs cépages, améliore le matériel (pressoirs, amphores) et diffusent leur savoir. Décadence : effondrement de lempire Romain Les Cisterciens créent le plus grand (désintégration du pouvoir politique, lenteur des domaine viticole d’Europe, qui XII réactions catholiques).Rome est conquise pillée et comptent jusqu’à 200 établissement. V détruite à plusieurs reprises. Par conséquence, Essor du port de Bordeaux : le vin de la viticulture devient une économie de subsistance bordeaux (Claret) est exporté vers l’Angleterre au profit de textiles et métaux. Le tonneau devient l’unité de jaugeage des navires. Flote d’automne pour arrivé pour les fêtes de noël. Flotte de printemps dites flotte de pâques (vin non privilégiés, dit vin de pays ouvin de ‘Rack’)
  7. 7. Les temps modernes La révolution industrielle : rangs de vigne possible grâce au Premières vignes plantées en fil de fer, drainage et travail Amérique du nord par des mécanisé des sols. Anglais et Toscans. Bouillonnement intellectuel : Disparition progressive des revues agricoles, ouvrages douanes intérieurs, nouvelles important et classement de 1855 voies de communications et (exposition universelle), les possibilité de se procurer des Bordeaux sont les vins les plus vins de toutes les régions demandés au monde Christophe Colomb ouvre la d’Europe rendent les XVII 1ers syndicats viticoles qui vont voie du continent Américain consommateurs plus XIX exister dès 1884 avec la loi surXV et importe les premières exigeants les syndicats professionnels. vignes. Hernan Cortès fait de même au Mexique et au Chili La 2eme moitié du 19ème : la phylloxera cause en 15 ans la Première attestation du perte des 2/3 du vignoble LAngleterre devient une concept de conservation des français. Epoque des vins puissance politique, militaire meilleurs vins (Riesling) du mondiale et le moteur du XVIII réalisés avec des raisins secs XVI domaine dans des caves mouillé avec sucre pour commerce international du vin cabinets. provoquer la fermentation. le porto devient une boisson à la mode à Londres Révolution dans les vignobles : • Premiers classements ampélographiques (variété des cépages) • Utilisation du souffre pour stabiliser les mouts • Autorisation du sucrage des mouts (sucre de cannes) • En Champagne, invention de la bouteille en verre et bouchon de liège permet la fermentation systématique
  8. 8. L’époque contemporaine • Années 60 : quelques pionniers relancent l’industrie vinicole en Californie avec des cépages français de qualité (chardonnay, cabernet) et deviennent concurrents redoutés des grands vins de bordeaux • L’Australie introduit les premières cuves en inox et le contrôle de la température pour la fermentation en plus des machines et des systèmes d’irrigation • 1970: lancement des vins BIO qui s’opposent à la viticulture industrialisée • L’élevage en barriques de chênes neuves s’impose de plus en plus • 2010 : La France est détrônée par les Etats Unis et devient le premier marché consommateur de vin
  9. 9. L’histoire du vin en vidéoSource : L’Académie du vin
  10. 10. Histoire de la réglementation• Les réglementations du début du XXe siècle – 1911 : législation nationale sur l’origine des vins qui délimite les aires d’appellation – 1936 : La création de l’INAO et décrets de contrôle qui précisent les cépages, les rendements, degré, méthode de culture et de vinification.• La seconde guerre mondiale – 1942 : Création des Vins de Qualité, qui deviendront VDQS, puis AOVDQS (Fin programmée au 31 décembre 2011)• Les Indications Géographiques Protégées (IGP) – Règlement CE du 14 juillet 1992 : mise en place des Appellations dOrigine Protégées (AOP) et des Indications Géographiques Protégées (IGP) – Loi du 9 juillet 1999 : élargissement des compétences de lINAO aux IGP – Transfert des compétences relatives à ces vins de FranceAgriMer (ex-Viniflhor, ex-Onivins, ex-Onivit, ex-IVCC) à lINAO.• La privatisation des contrôles - 1er juillet 2008 : – Les syndicats viticoles deviennent des organismes de défense et de gestion (ODG) – Délégation des contrôles des conditions de production et des produits à des organismes de droit privé, choisis par lODG : • Organismes certificateurs (OC), norme NF EN 45011 • Organismes dinspection (OI), norme NF EN ISO/CEI 17020 (AO et IGP vins)
  11. 11. En résuméA travers l’histoire du vin, à retenir :• Gain de temps – Production : évolution dans le matériel utilisé – Distribution : ouverture de nouvelles voies de communication – Marchandise lourde véhiculée essentiellement via fleuves et mers• Gain d’argent – Exportation vers des nouveaux marchés de grands crus ou de porto – Economie de subsistance• Gain d’intelligence – 1er grand crus romains qui doivent impérativement vieillir avant dégustation – Amphore enduite de résine permette une excellent moyen de conservation, remplacée plus tard par des fus de chênes et des cuves en inox – Révolution XVIIIème siècle(souffre, sucre, bouteille en verre, bouchon de liège) – Porte greffe vin américains représente 85% du vignoble mondial• Une réglementation renforcée
  12. 12. Sommaire I- L’histoire du vin pages 3 à 11 II- Le Marché du vin pages 12 à 29 III- La chaîne de valeur pages 30 à 236 IV- L’avenir du vin sur Internet pages 237 à 244
  13. 13. Le Marché du vin • La demande • L’offre • Les principaux acteurs français
  14. 14. Belle levée de coude ! Le marché > La demande En France, combien de litres de vin sont consommés par habitant et par an ? 26 L 39 L 56 L = = ≈ 2 verres 1 bouteille 1 litre par semaine par semaine par semaineSource : Consommation Globale et par habitant de vin D.G.I./D.G.D.D.I. et I.N.S.E.E. http://www.onivins.fr/pdfs/216.pdf
  15. 15. Dépense des ménages en vin Le marché > La demande Le vin a la place la plus importante dans les achats de boisson alcoolisée 27,7 Mds € 15,5 Mds € 9,2 Mds € Boissons Boissons Vins AlcooliséesSource : Xerfi 700 Boissons (négoace), Mars 2010
  16. 16. Qui consomme du vin? Le marché > La demande Caractéristiques socio-démographique des achats de vin par ménageSource : TNS SECODIP 2006 - Consoscan
  17. 17. Evolution de la demande de vin Le marché > La demande Progression en valeur baisse en acte d’achats Facteurs explicatifs : • accompagnement des repas • pouvoir d’achat • demande de qualité • santé publiqueSource : Consommation Globale et par habitant de vin D.G.I./D.G.D.D.I. et I.N.S.E.E.
  18. 18. Relais de croissance interne Le marché > La demande• Elargissement de la clientèle cible ( femmes, jeunes, clientèle occasionnelle)• Innovation produit
  19. 19. Google.fr : vin et femmeLe marché > La demande
  20. 20. Quel est leur point commun ?Le marché > La demande Poste excédentaire de la balance commerciale française
  21. 21. Taille du marché à l’export Le marché > La demande 1,23 Mds L 6,2 Mds € en 2010Source : Le commerce extérieur de marchandises de la France, dossier de presse 2010
  22. 22. L’export de vins français par zone Le marché > La demande • Nos premiers clients = nos voisins • Asie ensuite l’Amérique du NordSource : Exportations françaises de Vins et Spiritueux Bilan 2010 Perspectives 2011, Féderation des exportateurs de vins et de spiritueux
  23. 23. L’export de vins français par pays Le marché > La demande USA : 1er marché Chine meilleure progressionSource : Exportations françaises de Vins et Spiritueux Bilan 2010 Perspectives 2011, Féderation des exportateurs de vins et de spiritueux
  24. 24. Les qualités de vins Le marché > L’offre • Les vins AOC (Appellation • Les anciens Vins de pays. • Nouvelle dénomination d’Origine Contrôlée) et les Ces vins sont des vins de table depuis le VQPRD (Vins de Qualité personnalisés par une 1er aout 2009. Produits dans des Régions provenance géographique L’appellation « vin de table Déterminées). précise. « a ainsi disparu sur les bouteilles au profit de « vin » tout court. Vins Vins AOP Vins IGP sans IGSources : France Agrimer
  25. 25. Le rouge domine Le marché > L’offre Vente régionale de Vins Tranquilles en grande distribution Rosé 25% Blanc Rouge 14% 61%Sources : France Agrimer
  26. 26. Conditionnements : formes et tailles Le marché > L’offre• Reconnaître un vin à sa forme ?• Quel conditionnement ?
  27. 27. Segmentation du marché difficile Le marché > L’offre• De nombreux segments et des stratégies différentes : • Segmentation par produit : qualité vs consommation courante • Dimension régionale • Habitudes de consommations• Ultra segmentation : une richesse et un frein• Stratégies marketing entre sur-mesure et approche globale
  28. 28. La filière vin : bien organiséeLe marché > Les acteursAmont Biens et services liés Biens et services liés Conditionnement et à la cave et à à la viticulture Packaging l’oenologieProduction Viticulteurs Vinification ConditionnementDistribution Vente en gros Détaillants consommation au Détaillants consommation hors domicile domicile
  29. 29. En résuméSur le marché du vin, à retenir :• La demande – Baisse de la demande en quantité et montée en gamme – Soutenue par les pays riches et les BRIC• L’offre – Forte concurrence avec des nouveaux pays producteurs• Les acteurs français – Fleuron de l’économie française – Filière bien organisée – Développement de nouveaux relais de croissance
  30. 30. Sommaire I- L’histoire du vin pages 3 à 11 II- Le Marché du vin pages 12 à 29 III- La chaîne de valeur pages 30 à 236 IV- L’avenir du vin sur Internet pages 237 à 244
  31. 31. Chaîne de valeur Marketing Production Distribution CommunicationLes catégories de vin Négociants La législationChute des surfaces viticoles Grossistes Les siteset de la productionUne filière atomisée GSA Les blogsTendance à la concentration Cavistes Les réseaux sociauxLes administrations E-commerce Vidéo et mobileLes ressources humaines Autres conso. À domicileLes prestataires Conso. Hors domicile
  32. 32. La production et l’élaboration des vinsUne réalitécomplexe : Une baisse Une tendancedifférentes structurelle des Des intervenants structurelle à lacatégories de surfaces viticoles de la filièrevins et de la production- concentration production élaboration atomisés
  33. 33. La production et l’élaboration des vinsUne réalitécomplexe : Une baisse Une tendancedifférentes structurelle des Des intervenants structurelle à lacatégories de surfaces viticoles de la filièrevins et de la production- concentration production élaboration atomisés
  34. 34. Une production différenciée et catégorisé Production >Une réalité complexe L’inao recense 3022 produits vins différents Regroupés en 1371 dénominations Appartenant à l’une des 360 AOCSource : INAO
  35. 35. Les processus de fabricationProduction >Une réalité complexe CATEGORIE CARACTERISTIQUESVINTRANQUILLE (blanc, rosé, rouge) Vin dont la fermentation est achevée, qui ne dégage ni bulles, ni gaz carboniqueVIN EFFERVESCENT (mousseux, pétillant, Vin issu d’une seconde fermentation du vinchampagnisé) de base, au cours de laquelle sont ajoutées une solution sucrée (dosage) et des levuresVERMOUTH Apéritif alcoolisé, sucré, auquel a été ajouté un extrait de plantes aromatiquesVIN DOUX NATUREL Vin qui s’apparente à un apéritif ou un vin de dessert. Il est protégé par une AOC
  36. 36. Les principes de fabrication des vinsProduction >Une réalité complexe
  37. 37. Les principes de fabrication des vinsProduction >Une réalité complexe Le pressurage ça fait mal ! Extrait page Facebook Webcaviste
  38. 38. Exemple de la vinification en rougeProduction >Une réalité complexe
  39. 39. Exemple de la vinification en rougeProduction >Une réalité complexe
  40. 40. Exemple de la vinification en rougeProduction >Une réalité complexe
  41. 41. Exemple de la vinification en rougeProduction >Une réalité complexe
  42. 42. Exemple de la vinification en rougeProduction >Une réalité complexe
  43. 43. La production et l’élaboration des vinsUne réalitécomplexe : Une baisse Une tendancedifférentes structurelle des Des intervenants structurelle à lacatégories de surfaces viticoles de la filièrevins et de la production- concentration production élaboration atomisés
  44. 44. Une baisse structurelle des surfacesviticoles et de la production
  45. 45. Superficie en production du vignoble Production >Baisse structurelle des surfacesSource Xerfi nov 2010
  46. 46. Superficie en production du vignoble Production >Baisse structurelle des surfacesSource Xerfi nov 2010
  47. 47. Superficies viticoles dans le monde Production >Baisse structurelle des surfaces Superficie viticole (en 1000 ha) - 2009 2000 1695 1500 1113 990 1000 840818 500 388 243 209 115102205 48 72 81 0 USA+Argentine+Chi… Espagne Roumanie Portugal Grèce Afrique Oceanie France Bulgarie Allemagne Asie Italie Hongrie Autriche Superficie viticole (en 1000 ha)Source Xerfi nov 2010
  48. 48. La superficie viticole française en Europe Production >Baisse structurelle des surfaces Superficie viticole (en 1000 ha) en 2009 4000 3704 3500 3000 2500 2000 1500 1113 840 818 1000 500 243 115 102 205 48 72 81 0 Superficie viticole (en 1000 ha) Espagne Grèce Union Européenne (27) Portugal Roumanie France Bulgarie Allemagne Italie Hongrie Autriche(Source FranceAgrimer))
  49. 49. Localisation géographique de la production Production >Baisse structurelle des surfacesSource Xerfi 2008
  50. 50. Rendement du vignoble Production >Baisse structurelle des surfacesSource Xerfi nov 2010
  51. 51. Repli structurel de la production de vins Production >Baisse structurelle des surfaces En France le programme d’arrachage a représenté une superficie de près de 11 milliers d’ha de vignes pour la campagne 2010-2011 La diminution structurelle de la superficie des vignobles et la baisse des rendements ont eu un impact négatif sur les volumes vendangés.Etude Xerfi-nov 2010
  52. 52. Une production française encore dominante mais en baisse Production >Baisse structurelle des surfacesSouce : OMFAO
  53. 53. Baisse structurelle de production en France Production >Baisse structurelle des surfaces Million dhectolitres Une baisse de près de 15% entre 58,8 60 53 2002 et 2011 52 50,3 47,5 46,5 46,7 45,8 44,4 50 42,7 40 30 20 Million dhectolitres 10 0Source FranceAgrimer
  54. 54. Production de vin dans le monde en 2009 Production >Baisse structurelle des surfaces 50 Production de vin en 45 millions dhl 40 35 30 25 20 15 10 5 0 USA+Argentine+Chili+Br… Espagne Bulgarie France Allemagne Roumanie Asie Grèce Oceanie Hongrie Italie Portugal Afrique AutricheSource FranceAgrimer
  55. 55. Production de vin en Europe Production >Baisse structurelle des surfaces Production de vin en millions dhl en 2009 160 160 140 120 100 80 60 46 48 33 40 20 6 4 9 6 2 3 2 Production de vin en 0 millions dhl Union Européenne… Espagne Portugal Grèce Roumanie France Bulgarie Allemagne Italie Hongrie AutricheSource FranceAgrimer
  56. 56. La production viticole en valeur Production >Baisse structurelle des surfaces 15% de la En milliards d’euros production agricole 9,5 Valeur production viticole Total production agricole 63,5Source : FranceAgrimer-comptes nationaux de l’agriculture
  57. 57. La production et l’élaboration des vinsUne réalitécomplexe : Une baisse Une tendancedifférentes structurelle des Des intervenants structurelle à lacatégories de surfaces viticoles de la filièrevins et de la production- concentration production élaboration atomisés
  58. 58. Les intervenants de la productionProduction >Une structure atomisée Viticulteurs Viticulteurs Vinificateurs : coopératives indépendants coopérateurs et négociants
  59. 59. Qui sont les producteurs?Production >Une structure atomisée
  60. 60. Organisation professionnelle de la filièreProduction >Une structure atomisée
  61. 61. Part de la viticulture française dans l’agriculture nationale (nb d’exploitations) Production >Une structure atomisée 506 926 exploitations agricoles 95 042 exploitations avec des vignes (18,75%) 70 802 exploitations spécialisées (14%) 43 955 exploitations viticoles professionnelles (8,7%)Source FranceAgrimer Enquête structure 2007
  62. 62. Nombre d’exploitations spécialisées professionnelles Production >Une structure atomisée 14000 12000 10316 10000 8000 7413 6256 6000 4210 2005 4000 3581 2695 2818 2007 2101 2000 911 1397 1225 0Source FranceAgrimer
  63. 63. Une baisse structurelle du nombre d’exploitations viticoles Production >Une structure atomiséeSource Xerfi nov 2010
  64. 64. Des exploitations en situation difficile Production >Une structure atomiséeSource France Agrimer Observatoire des Exploitations viticoles
  65. 65. Des exploitations qui n’investissent plus Production >Une structure atomiséeSource France Agrimer Observatoire des Exploitations viticoles
  66. 66. Des exploitations qui n’investissent plus Production >Une structure atomiséeSource France Agrimer Observatoire des Exploitations viticoles
  67. 67. La vinification dans l’industrie des boissons Production >Une structure atomisée Vinification : 2 839 ME 481 entreprises - 6 771 salariés au 31/12 Industrie des Taux d’exportation : 31,3 % boissons 22 648 ME Fabrication de vins effervescents 1 597 entreprises 4 944 ME - 336 entreprises 40 576 salariés au 6 753 salariés au 31/12 - Taux d’exportation : 31/12 38,4 % Taux d’exportation : 30,1% Autres : fabrication de bière, cidre et vins de fruits, malt, eaux de table, autres boissons fermentées non distillées, boissons alcooliques distillées, boissons rafraichissantesSource Xerfi
  68. 68. Une situation à consoliderProduction >Une structure atomisée De nombreuses petites structures et quelques plus gros opérateurs, UNE STRUCTURE ATOMISEE DE LA PRODUCTIONUne place de premier rang Un recul de la rentabilité en Europe (27% de la des exploitations, avec production européenne, une modernisation devant l’Italie) souvent encore à faire
  69. 69. De grands groupes familiaux et de nombreux petits opérateurs Production >Une structure atomisée L’effet longue traine des milliers petites exploitations Une profession dominée par les groupes familiaux de négoce élaborateur, souvent propriétaires, suivies de près par des structures de négoce liées à la grande distribution Aux côtés des majors du secteur,Production un très grand nombre de petits opérateurs NB d’opérateurs
  70. 70. La production et l’élaboration des vinsUne réalitécomplexe : Une baisse Une tendancedifférentes structurelle des Des intervenants structurelle à lacatégories de surfaces viticoles de la filièrevins et de la production- concentration production élaboration atomisés
  71. 71. Une nécessité de croissance interne Production >La concentration Investissement dans les outils de production - vinification - Renforcer la capacité de production - Moderniser la capacité de vinification - Faire face à la montée en gamme (Bio-AOP) Investissement marketing et commercial - Besoins de différenciation (montée en gamme – bio – AOC) - Actions marketingEtude Xerfi-nov 2010
  72. 72. Multiplication des opérations de croissance externe Production >La concentration Rapprochements entre les acteurs du secteur : Fusions-Acquisitions BUT - Augmenter la taille critique - Faire des économies d’échelles - Améliorer la capacité financièreEtude Xerfi-nov 2010
  73. 73. La e-transfo de la viticulture : une photo Production >La e-transformationSource : Etude Raudin
  74. 74. La e-transfo de la viticulture : une évolution Production >la e-transformationSource : Etude Raudin
  75. 75. Les accompagnants de la filière • Les administrations • Les ressources humaines
  76. 76. Les administrations qui accompagnent la filièreProduction > Administration
  77. 77. Les administrations qui accompagnent la filièreProduction > Administration Site portail Services Services Site portail en ligne en ligne
  78. 78. La circulation des vins (DGDDI)Production > Administration • Libre échange des marchandises en Europe • Il est obligatoire de déclarer toute circulation à but lucratif de produits soumis à accises (tabac, alcool, produits phytosanitaires) avec des DAA (Document d’Accompagnement Administratif). • L’expéditeur reçoit ensuite un accusé de réception de sa marchandise.
  79. 79. Le système GAMM@ - Prodou@neProduction > Administration • Télédéclarations obligatoires pour des échanges dans la Communauté Européenne depuis le 1er janvier 2011  DAE (Document Administratif Electronique) • Suivi informatisé des échanges • Décliné au niveau Européen (EMCS)
  80. 80. Le site prodou@neProduction > Administration
  81. 81. L’acceptation du système par les salariés du secteur viticoleProduction > Administration
  82. 82. Ressources humaines dans le domaine viticoleProduction > Ressources humaines Historiquement, les recrutements dans ce domaine se font beaucoup : • par bouche à oreille • par retour d’une année sur l’autre (activités saisonnières) • par les canaux traditionnels (pôle emploi, prestataires de services…)
  83. 83. Des sites spécialisésProduction > Ressources humainesUn site incontournable qui propose des emplois dans lesdifférents secteurs d’activité :
  84. 84. Les vendanges : une période de fort recrutement Production > Ressources humainesSource : Google Trends sur mot-clé "vendanges"
  85. 85. De la cuve au produit fini … • Les bouteilles • Les bouchons • Les capsules • Les étiquettes
  86. 86. La mise en bouteille …Production > Prestataires Etapes préalables  Stabilisation physico-chimique du vin Stabilisation microbiologique du vin Règles strictes  « le pauvre en germe » Objectif  Protéger la qualité des vins sur le long terme. Pourquoi 75cl ?  Les anglais achetaient toujours leur "claret" dans des quantités d’un ou deux impérial gallons (env. 4.5 litre). Aujourd’hui le format 75cl est le format le plus répandu; les bouteilles de vin le plus souvent vendues par 6 ou 12, la quantité totale de vin se rapprochait ainsi de l’impérial gallon.
  87. 87. Les composants … Production > PrestatairesLa capsule Le bouchonLa bouteilleen verre L’étiquette
  88. 88. Du verre à la bouteille… Production > Prestataires De la matière première à la bouteille : Différentes formes : Bordelaises / Bourguignonnes / RégionalesSource : http://www.miseenbouteille.info
  89. 89. Les fournisseurs de bouteilles :Production > PrestatairesUne prédominance des grands groupes :Le français Saint Gobain et l’Américain Owens-Illinois , leaders mondiaux, selivrent bataille pour être à la tête du marché français. BSN Glass Pack, filiale de Owens-Illinois, leader mondial de fabrication d verre pour les vins. CA = 1, 3 Milliard d’euros, production annuelle 3,4 millions de tonnes http://www.bsnglasspack.com Verallia, filiale de Saint Gobain, Numéro 2 mondial de fabrication de verre pour les vins. Verallia CA = 660 Millions d’euros, production annuelle 1,3 million de tonnes http://www.verallia.com
  90. 90. Fournisseurs de matérielsProduction > Prestataires Gai France est le leader français de la distribution du matériel d’embouteillage et d’étiquetage sur le marché vinicole Français. http://www.gaifrance.fr/ Et de plus petits fournisseurs comme : http://www.stentz.com http://www.arpack.fr
  91. 91. E- transformationProduction > PrestatairesSites web de vente d’occasion :
  92. 92. Prestataires de service Production > Prestataires ESV , un CA de 6,7 Millions d’euros, premier indépendant de l’embouteillage en côte du Rhône, ESV a été cédée au groupe coopératif Euralis en octobre 2008 http://www.esv-embouteillage.com Groupe Renfort , un CA de 6 Millions d’euros, leader de l’embouteillage mobile http://www.renfort.fr Et de plus petits prestataire comme : Se rapprochant des grands du secteur ( dans le cas de Thierry Bergeon embouteillage, la société Saint Gobain) http://www.thierrybergeonembouteillage.comSource : LE T T R E F L A S H V I V I N F O – Mars 2009
  93. 93. E- transformation Production > PrestatairesSite portail :
  94. 94. D’autres conditionnements ?Production > Prestataires Leader mondial du conditionnement du vin en bag-in-box dune capacité variant de 1,5 à 1400 litres. http://www.rapak.com/Et de plus petits acteurs comme : http://www.vincom.fr/
  95. 95. Plus récemment ..Production > Prestataires  La revue Planet Vins et Spiritueux profite de sa rubrique "Echos" pour informer les lecteurs que la wine pouch de chez AdVini - Jeanjean a reçu un oscar de lemballage en 2009 pour ses qualités et mérites innovant .  Le concept de « Drink in tube » pour les grands vins et la dégustation et l’apprentissage de l’œnologie.
  96. 96. Le marché du liège : le bouchon … Production > Prestataires La Production du liège :Source : APCOR - 2009
  97. 97. Les principaux fabricants de bouchons… Production > Prestataires Amorim, Portugal, leader mondial CA 2010 : 50 millions d’euros http://www.amorim.com Oeneo, Français, leader national CA : 29 millions d’euros http://www.oeneo.comSource : site web Amorim / Oeneo
  98. 98. Le capsulage Production > Prestataires Une capsule se compose : - d’une tête - d’une jupe 1 – La tête : composée d’un cercle constituant le pion fiscal et d’une couronne reprenant des informations relatives au produit « Lapposition du pion fiscal sur la capsule constitue le fait générateur des droits. »  Dans le cas dédié à l’export, le pion fiscal n’est pas nécessaire 2- La jupe : Pour toutes les autres informations.Source : Article 302 D du code général des impôts
  99. 99. Les entreprises de vente de capsulesProduction > Prestataires ALCAN PACKAGING CAPSULES, canadien, leader mondial dans la vente de capsules http://www.alcanpackaging.com Le groupe SPARFLEX regroupe plusieurs entreprises : SPARFLEX (PAPMETAL) & QUIBEL SA en ce qui concerne les capsules http://www.sparflex.com/ JANSON INDUSTRIE troisième entreprise de vente de capsule en Europe. http://www.janson-industrie.fr
  100. 100. L’étiquetage, une réglementation précise Production > PrestatairesSelon ce règlement de lInstitut national de l’origine et de la qualité, les mentionssuivantes doivent apparaître sur létiquette :- Dénomination- Nom et adresse du producteur, de lembouteilleur ou du négociant- Nom du pays dorigine pour tous les vins destinés à l’exportation ;- Quantité de vin- Degrés dalcool-La présence de sulfites (conservateur du vin)Mentions facultatives:- Type de vin : « brut », « demi sec » ;- Le millésime- Le type de cépage- Médailles ou prix- Recommandations d’usage (« servir frais »).
  101. 101. Les prestataires ..Production > PrestatairesL’industrie française des étiquettes est très atomisée. Elle compte environ 300entreprises qui façonnent et impriment des étiquettes sèches, adhésives, IML ou desétiquettes RFID. Avery Dennison, US, leader mondial dans le secteur des étiquettes adhésives : CA du groupe = 6,3 milliards de dollars. http://www.averydennison.com Groupe Autajon, France, leader national, CA prévisionnel 2011 : 450 millions d’euros. 22 usines en Europe et aux USA, dont 13 produisent des étiquettes http://www.autajon.com
  102. 102. E – TransformationProduction > PrestatairesDes imprimeurs ou agence Print proposent aujourd’hui des services en ligne : :- Imprimerie FLADH http://www.fladh.fr/ ( devis en ligne )- Agence Print Carthavins http://www.carthavins.com ( téléchargement de documents:gabarits des formats détiquettes, contraintes dimpression, modèles à personnaliser …)
  103. 103. E – TransformationProduction > PrestatairesVotre-etiquette.com / Ooprint.com / vistaprint.com … proposent une prestationd’imprimerie en ligne – Normalement réservée aux petites structures ouparticuliers souhaitant créer un évènement , ce service peut égalementconvenir aux petits exploitants.
  104. 104. Production : En résuméGain de temps :• Démarches administratives simplifiées• Sites portail & services en ligneGain d’argent :• Commerce intra-Europe renforcé grâce à des normes communesGain d’intelligence:• Les informations sont centralisées dans des bases de données (et plus sous format papier)• Harmonisation Européenne des échanges• Cartographie des sites web
  105. 105. Chaîne de valeur Distribution Marketing Production CommunicationLes catégories de vin Négociants La législationChute des surfaces viticoles Grossistes Les siteset de la production GSAUne filière atomisée Les blogs CavistesTendance à la concentration Les réseaux sociauxLes administrations E-commerce Vidéo et mobileLes ressources humaines Autres conso. À domicileLes prestataires Conso. Hors domicile
  106. 106. La Distribution • Négociants • Grossistes • Détaillants consommation au domicile • Détaillants consommation hors domicile
  107. 107. Les canaux de distributionVente en gros Viticulteurs / Coopératives / Négociants Vente directe Importateurs Filiales Agents Grossistes Centrales d’achat DistributionVente de détail Vente VPC GMS Cavistes Internet CHRpropriété
  108. 108. Principaux négociants de vinsDistribution >Négociants (700 M€) (625,7 M€) (190,1 M€) (508 M€) 1 (140 M€) 2 3
  109. 109. Sites des négociants de vinsDistribution >Négociants
  110. 110. Enjeux actuels des négociants Distribution >Négociants • Concentration • Taille critique • Conquête marchés émergents Exemple dernières acquisitions du Groupe castel • partenariat en Chine • plantation de vigne en Russie • ouverture de sites d’embouteillage dans ces paysSource : Xerfi
  111. 111. Pro-Wine.com Distribution > NégociantsDescription : place de marché enligne, BTB, 7000 sociétés, 52 paysVisiteurs uniques : n.dNombre de pages : 176
  112. 112. WineAlley.com Distribution > NégociantsDescription : site dédié auxacheteurs professionnels devinsVisiteurs uniques : 3 700Nombre de pages : 14 100
  113. 113. Agrelmafrance.com Distribution > NégociantsDescription : E-Marketplaceinternational, secteuragroalimentaire et vin,approuvé C.EVisiteurs uniques : 6 700Nombre de pages : 17 800
  114. 114. Agrelmafrance.com Distribution > NégociantsSatistiques du site AgrelmaMises en ligneVins de Qualité Supérieureles plus visités mais pas lesplus cliqués !
  115. 115. Grossistes Distribution > Grossites Grossistes 26 % Conso. hors domicile Cash and carry 11,5 % Conso. hors domicileSource : extrait dONIVINS-INFOS - N ° 1 1 6 S E P T E M B R E 2 0 0 4
  116. 116. Vente de vins aux particuliersDistribution > Grossistes
  117. 117. Forces et Faiblesses des GMSDistribution > GMS Forces Faiblesses Positionnement moins favorable à Maillage du territoire une clientèle d’amateurs Largeur et profondeur de l’offre Largeur de l’offre difficile à valoriser Visibilité avec les foires aux vins
  118. 118. Top 10 enseignes GMS Distribution > GMSSource : TNS Soffres via LSA; origine distributeurs, données fin 2008
  119. 119. Temps fort : la foire aux vinsDistribution > GMS Hausse de 15 à 20 % des ventes annuelles du rayon vin. Soutenu par de forts investissements en communication
  120. 120. Foire aux vins et internet Distribution > GMS Périodicité de la foire aux vins se retrouve dans les moteurs de recherche. CPC moyen estimé de 28 à 43 centimesSource : Google Trends & Google Adwords
  121. 121. Foire aux vins et prospectus augmentéDistribution > GMS Insertion de QR codes, plus d’information, Rayon pilote
  122. 122. Distribeo VinDistribution > GMS Plateforme mobile pour GMS et producteurs de vin
  123. 123. Circuit spécialisé : CavistesDistribution >Cavistes Forces Faiblesses Proximité Peu d’enseigne Gamme de prix plus Conseil élevée 100 % vin
  124. 124. Principales enseignes Distribution >CavistesSource : Xerfi
  125. 125. Cavistes 2.0 ?Distribution >CavistesNicolasInter cavesCavavinLe Repaire de BacchusLavinia • Migration naturelle vers l’ecommerce • Le blog pas exploité pour la dimension conseil ni les réseaux sociaux • Avoir sa cave sur soi avec son smartphone, pas pour l’instant • La géolocalisation intéressante pour les cavistes pas encore abordée • La e-transformation des cavistes encore attendue
  126. 126. Vendre du vin en ligne? Distribution > E-commerceLes freins : • Impossible de gouter • Produit lourd, fragile et difficile à livrer • Pas de vendeur pour conseiller le néophyte…
  127. 127. Il y a-t-il un marché? Distribution > E-commerce La marché total des ventes de vins en ligne pèse environ 3.6 milliards d’euros dont 176 millions d’euros en France. soit 4,8%Source : winefair
  128. 128. Qu’est ce que cela représente en France? Distribution > E-commerce La grande distribution représente + de 70% du marché Français Le web 3% Mais une croissance de 30% !Source : winefair
  129. 129. Qui achète en ligne? Distribution > E-commerce 69,5% d’hommes 48% de + de 35 ans 31% de CSP+ 46 % affichent un revenu compris entre 30 et 60 K€ 10 à 20€ de budget par bouteille 75% des acheteurs online possèdent une caveE-Performance Barometer 2007
  130. 130. Les acteurs de la vente de vin en ligneDistribution > E-commerce Généralistes Vente privée & enchères Site de niches+ de 200 acteurs…
  131. 131. Les acteurs de la vente de vin en ligne Distribution >Négociants 14,7M€ 9,4M€ 1 5,5M€ 2 3E-Performance Barometer 2007 LVMH & Millesima http://bit.ly/h7FZ8L
  132. 132. Les acteurs de la vente de vin en ligneDistribution >Négociants
  133. 133. Positionnement des sites de vente en ligne Distribution > E-commerce Millésimes Cible large Elitiste Vin de table & petits prixhttp://bit.ly/fs1bzG
  134. 134. Nouvelle concurrence?Distribution > E-commerce 10M€ !
  135. 135. Nouvelle concurrence? Distribution > E-commerce « Au total, la vente de vin en ligne par des marchands généralistes (Auchan,Carrefour…) atteindra un niveau équivalent à le-commerce des spécialistes du vin » - Bernard Le Marois, Dg de Wineandco - "Lachat en ligne de vin a 7 ou 8 ans de retard sur les livres, la musique ou lesvoyages. Si une personne fait son premier achat de vin chez Cdiscount, tant mieux. Si elle commence à sintéresser aux vins, elle viendra bientôt chez nous » - Emeric Sauty de Chalon, président de 1855 -
  136. 136. Les arguments des spécialistes Distribution > E-commerce1/ Livraison & frais de port : 2/ Exhaustivité : 3/ Fidélisation :
  137. 137. Acquisition clientDistribution > E-commerce 20 à 25€ de coût d’acquisition Tout est fait pour maximiser le taux de conversion sur le site
  138. 138. Acquisition clientDistribution > E-commerce
  139. 139. Le SEM?Distribution > E-commerce
  140. 140. Le SEM?Distribution > E-commerce Vin rouge
  141. 141. Le SEM?Distribution > E-commerce Acheter du vin
  142. 142. Le SEM?Distribution > E-commerce Vin de propriété pas cher
  143. 143. TwitterDistribution > E-commerce Les plus suivis Les plus actifs Bon début !
  144. 144. TwitterDistribution > E-commerce Très bon début !Les peut mieuxfaire…
  145. 145. Acquisition clientDistribution > E-commerce
  146. 146. Fidélisation Distribution > E-commerce • Club VIP : Chez Château on line, 4 000 clients dépensent + de 3 000€ et ont accès à « Le paradis » • Bon de réduction & chèque cadeau • Contenu thématique : Wine and co lance son magazine d’accord culinaires « Cuisine & saveurs ». • Cashback : « les achats donnent lieu à une rétribution de 1 à 5 % du prix de la bouteille (soit de 1 à 20 euros) sous forme de bon dachat à utiliser dès la commande suivante. Notre moyenne de 3 commandes par an par client est en train daugmenter ». Olivier Marchal, co-fondateur de 1jour1vin Des services : • Gestion de caves • Magazine • Ventes privées • Dégustation dans des lieux prestigieux (70 évènements en 2008 de 10 à 1 000 personnes chez 1855)Wineandco.com teste avec succès le cash-back - http://bit.ly/lpKdR2
  147. 147. Facteurs clé de réussitesDistribution > E-commerce Clarté de l’offre Logistique & conseil Site de vente de vin Profondeur de Notoriété catalogue
  148. 148. Structure d’audience Distribution > E-commerce • Sur la plupart des sites de vente en ligne, les 35-44 sont majoritaire en volume. • Nicolas et Savour club : le segment 25-34 ans est le plus élevé • 3 sites avec une audience de mineures…Source : Adplanner sur Winefair.com
  149. 149. Naissance du leader Européen de vente en ligneDistribution > E-commerce 30 MARS 2011 Après 10 ans d’activité et de concurrence La première consolidation d’envergure du marché du vin online + = Naissance du leader Européen de vente en ligne
  150. 150. Vendre du vin online : les généralistes Distribution > E-commerce Gregory Salinger, Alexandre Basdereff et Jean-michel Deluc Emeric SAUTY de CHALON Une start-up au début très prometteur, de Une cave de 1 000 bouteilles légué à grosses dépenses marketing pour l’âge de 18 ans par son père construire sa notoriété et la valse des a suffit à lui forger une ambition : dirigeants… « Devenir le Hermès du vin »Interview who’s who - Emeric SAUTY de CHALON http://bit.ly/fSIipqInterview Gregory Salinger – JDN - http://bit.ly/gfsxkp
  151. 151. Vendre du vin online : les généralistes Distribution > E-commerce Gregory Salinger, Alexandre Basdereff et Jean-michel Deluc Emeric SAUTY de CHALON CA 2009 : 14M€ CA 2009 : 14M€ / Résultats : 695 000€ 100 000 clients Audience : 200k VU Audience : 228k VU (MNR sept 2010) Nombre de références : 1 500 Nombre de références : 25 000 Panier moyen annuel à 300€ Panier moyen annuel 1 200€ Prix moyen de 12€ / bouteille Prix moyen de 25€ 1M de catalogue envoyés par anInterview Nicolas Pichon refonte du site mi-2009: http://bit.ly/fNMInE
  152. 152. Naissance du leader Européen de vente en ligne Distribution > E-commerce 2008 Aout 2009 Oct 2005 Revente du Repaire de 2002 Fev 2005 2001 1998 Thomas Lot Christophe Rapprochement Eric Brousse Bacchus à son fondateur Rachat par PDG avec Le Repaire Création PDG Poupinel PDG CL Financial de Bacchus 1855 Nov 2010 rachète 1995 2006 2004 2008 2009 2010 château on Editions 7M de Année noire Rachat de Création 2M€ 9 & 7M€ caveprivéee.com line pertes 2M de pertes2005 : interview de Christophe Poupinel, PDG de ChateauOnline : http://bit.ly/f9Jxoe2005 : JDN, ChateauOnline et Repaire de Bacchus unissent leurs forces http://bit.ly/ghkWLMLa Revue du vin de France http://bit.ly/fCIbVw1855 rachète Cave privée.com - http://bit.ly/fu0JCO
  153. 153. Vendre du vin online : les généralistesDistribution > E-commerce Sanction de la bourse Sanction des clients
  154. 154. Vendre du vin online : la livraison !Distribution > E-commerce Vinogusto : http://bit.ly/eXS39Q Commande débitée non livrée http://bit.ly/e2rnXy 1855 : un coup de gueule ! (de plus sur 1855 ) http://bit.ly/g24UHa
  155. 155. Vendre sur le mobile?Distribution > E-commerce
  156. 156. Etude qualitatives Distribution > E-commerceSite de le-Performance Barometer http://bit.ly/hAJY0W - 250€ HT l’étude
  157. 157. Etude qualitatives Distribution > E-commercePanorama du marché du vin en ligne paru en 2007 et en 2009Enquête auprès de 3 000 internautes sur 28 sites de 7 paysClassement des meilleurs sites Français et Internationaux7 critères : • Qualité de l’info • Facilité d’utilisation • Design • Fiabilité • Sécurité • Interactivité • Offre
  158. 158. Etude qualitatives Distribution > E-commercePanorama du marché du vin en ligne paru en 2007 et en 2009Enquête auprès de 3 000 internautes sur 28 sites de 7 paysClassement des meilleurs sites Français et Internationaux Classement 20097 critères : • Qualité de l’info Focus sites Français • Facilité d’utilisation • Design • Fiabilité • Sécurité • Interactivité • Offre
  159. 159. Etude qualitatives Distribution > E-commerce Etude Yuseo sur les sites ecommerce de vinsMéthodologie de l’Observatoire e-performance :L’enquête s’est déroulée du 7 au 14 septembre 2010, auprès de 1.100 internautes.43% de l’échantillon a déjà consulté ou acheté sur un site de vins en ligne au cours des 18 derniers mois et 90% del’échantillon a acheté du vin, sur internet ou dans un réseau de distribution traditionnelle, au cours des 12 derniers mois.Ces 1.100 internautes devaient répondre à 60 questions contextuelles et réaliser 6 tâches chacune scénarisée de la mêmefaçon pour tous les sites, tout comme l’était le profil de situation familiales et professionnel, afin qu’au final les expériencescollectées soient comparables.
  160. 160. Etude Yuseo sur 8 sites ecommerce de vinsDistribution > E-commerce Offre produit Manque de flexibilité complète du site pour trouver les infos recherchés Confiance dans Manque de clareté de la confidentialité la structure des des données pages produits Quantité et détail Manque de logique de des informations l’organisation des produits rubriques
  161. 161. Etude Yuseo sur 8 sites ecommerce de vinsDistribution > E-commerce Commande simple Manque de flexibilité et intuitive du site pour trouver les informations recherchés Offre produit Faible sentiment de complète prise en main du site Clareté de la Manque d’intuitivité disponibilité des dans la navigation produits
  162. 162. Etude Yuseo sur 8 sites ecommerce de vinsDistribution > E-commerce Note moyenne 5,3 / 10 « Malgré une offre et des informations jugées satisfaisantes, la complexité de la navigation affecte l’image de marque et le potentiel de conversion des enseignes »
  163. 163. Une start upDistribution > E-commerce • Equipe : un jeune entrepreneur + un expert • Constat : J’ai 28 ans, j’y connais rien en vin, comment apprendre? • Concept : Tu reçois une fois par mois 2 bouteilles sélectionnés par un grand sommelier, des conseils de dégustation et la possibilités d’acheter une caisse en direct auprès du producteur si tu en veux plus. • Business model : 95% sur de l’abonnement à 20€ / mois, 5% sur une commission sur les ventes.
  164. 164. Une start up Distribution > E-commerce Une stratégie sociale :350
  165. 165. Une start upDistribution > E-commerce Projet lancé il y a 5 mois Une vidéo de conseil de 8mn tous les mercredi Un très bon bouche à oreille Objectif de 1 000 abonnés Des retombées presse on et offline :
  166. 166. Site de nicheDistribution > E-commerce
  167. 167. Vente aux enchères Distribution > E-commerce Rendre accessible les salles d’enchèresCréation en 2 000 par trois anciens d‘EuronextL’humour : La déclaration des droits de la bouteille, droit à un abri sur, de sépanouir, de s’intégrer…Publication d’une cote des vins et d’un document d’analyse annuel dumarché des ventes aux enchères de vin (76 pages – 95€).60 000 références, 3M de cotationsConstats : Les grands crus Bordelais flambent sous l’effet de lademande chinoise…Château-Lafite-Rothschild, Margaux, Latour, Haut-Brion, Petrus, BeychevelleOffre :• 250 ventes / an• Ventes aux enchères online• Vente à prix fixe• Vente évènementiellesFidélisation :Club Ideal : > 2500€ / anClub Privilège : > 1 500 € /an
  168. 168. Vente aux enchèresDistribution > E-commerce
  169. 169. Site de nicheDistribution >E-commerce Pour 178 bouteilles L’humour : La déclaration des droits de la bouteille Droit à un abri sur, de sépanouir, de s’intégrer… Le conseil et la gamme : Cave de vieillissement, polyvalentes, de service, de collectionneurs…
  170. 170. Site de nicheDistribution >E-commerce Affiliation : de 5 à 10% Panier moyen 1 300€
  171. 171. Vous ne pouvez plus stocker?Distribution > E-commerce
  172. 172. Vous ne pouvez plus stocker? Distribution > E-commerce Se constituer une cave de garde • Conseillé par un grand sommelier • 400 références • Chais de stockage en bourgogne Lancement : début 2010 Startup région lyonnaise Réseau Entreprendre / Mulliez Cible : Citadins & Expatriés Offre : min.50€/mois Démarrer une cave de rêve : • Sécurité, • Qualité • Tranquilité d’espritInterview sur Dualexpat http://bit.ly/e5X4Bf
  173. 173. Vous ne pouvez plus stocker? Distribution > E-commerceLa gestion de la cave : http://bit.ly/ibguMD
  174. 174. Vente directe par les négociants Distribution > Vente directe Négociant bordelais crée en 1983 Leader européen de la vente par correspondance et de la vente par marketing direct • Achat exclusif en propriété • 2,5M de bouteilles en un seul lieu • 55 000 clients en Europe • Ouvre la Russie et l’Asie 914 244 followersInterview Fabrice Bernard – Resp Marketing http://bit.ly/fjBRTx PatrickInterview DG Bernard - http://bit.ly/ib5MJ9Interview Gérard Spatafora – refonte du site - http://bit.ly/gjbaWU
  175. 175. Vente directe par les producteursDistribution > Vente directe Forces Faiblesses Proximité Visibilité Conseil
  176. 176. Vente directe par les producteursDistribution > Vente directe • Désintermédiation • Expérience d’achat • Moyens insuffisants pour des actions commerciales • Référencement : les guides et les salons • Utilisation d’internet pour qui ?
  177. 177. Unvigneronalamaison.frDistribution > Vente directe • Plateforme de rencontre des vignerons et des amateurs de vin • Prise de RDV en ligne pour la visite du vigneron au domicile
  178. 178. Les salons Distribution > Salons• La vente sur salon jusqu’à 13 % des ventes d’un viticulteur pour les petites et moyennes exploitations• Plus le salon a une couverture importante plus les viticulteurs avec de grandes exploitations y sont présents Source : extrait VINIFLHOR-INFOS, septembre 2006, la vente directe
  179. 179. Panorama des salons… non exhaustif Distribution > Salons Nbre Exposants : 2500 Nbre Exposants : 95 Nbre Exposants : 560 Nbre Visiteurs : 40 000 Nbre Visiteurs : 600 Nbre Visiteurs : 3200 Nbre Exposants : 600 Nbre Exposants : 1700 Nbre Exposants : n.c Nbre Visiteurs : 9 000 Nbre Visiteurs : 33 000 Nbre Visiteurs : n.cSource : Site des salons
  180. 180. Salon virtuel : winefair Distribution > SalonsDescription : 1er salon virtuel du vin en3D, 50 exposants, 4 300 visiteurs,multilingueObjectif : Réunir les principaux acteursde la filière vin en s’imposant commeun RDV innovateur du secteurFacebook nombre de fan : 805Twitter : 577 tweets
  181. 181. Oenotourisme Distribution > OenotourismeFrance propice à l’oenotourisme, mais son poids est difficile à identifierSes forces et faiblesses :• Diversité vignoble• Soutien des collectivités locales• Viticulteur pas toujours préparé
  182. 182. Portail Oenotourisme Distribution > Oenotourisme Description : portail d’information sur le tourisme viticole dans le monde, publication annuelle d’une sélection de lieux dans le monde (pays traditionnels et les nouveaux) Lancé par l’office de tourisme australien Visiteurs uniques : n.d Pages : 28 800Source : Bonus Google Scholar : L’anglais commercial du vigneron
  183. 183. CHR – Cafés Hotels Restaurants Distribution > Consommation hors domicile • 15 % de la consommation française de vin • Du bas de gamme au très haut de gamme • Fort développement de la vente au verreSource : France Agrimer, Synthese etude nationale CHR 2009
  184. 184. Bon appétit communautaireDistribution > Consommation hors domicile
  185. 185. En résuméLa distribution de vin , on observe :• Gain de temps – Place de marché BTB, accélère la mise en relation des acheteurs – Les acteurs du marché prennent le virage e-commerce – Désintermédiation entre les viticulteurs et consommateurs – Offres, conseils et livraison plus accessibles et plus rapides• Gain d’argent – Conquête de nouveaux marchés (vente et service en ligne) – Foire aux vins un temps fort des ventes• Gain d’intelligence – Dimension conseil manquante aux GSA compensée grâce aux QR codes – Partage d’expérience œnologique en ligne – Lancement de salon virtuel en ligne
  186. 186. Chaîne de valeur Distribution Marketing Production CommunicationLes catégories de vin Négociants La législationChute des surfaces viticoles Grossistes Les siteset de la production GSA Les blogsUne filière atomiséeTendance à la concentration Cavistes Les réseaux sociauxLes administrations E-commerce Vidéo et mobileLes ressources humaines Autres conso. À domicileLes prestataires Conso. Hors domicile
  187. 187. La communication autour du vin • La législation • La communication nécessaire • Du papier au digital • Les blogs • Les réseaux sociaux • Vidéo et mobile
  188. 188. Communiquer sur le vin?Marketing-Communication > Législation Pour vendre, il faut communiquer !
  189. 189. Loi EVIN de 1991 Marketing-Communication > Législation La LOI EVIN de 1991Encadre "la propagande ou la publicité, directe ou indirecte, en faveur des boissons alcooliques" TV, Radio, Affichage : NON Presse, Minitel, Téléphone & lieu spécialisé : OUI Internet n’existe pas Les annonceurs ont profité pendant des années d’un flou juridique. Un journal web serait similaire à un journal papier, et une vidéo web à une vidéo TV.Il est interdit de passer une pub pour des spiritueux à la télé, mais pas dans un journal. Ainsi un encart publié dans un e-journal « serait » autorisé.
  190. 190. La censureMarketing-Communication > Législation
  191. 191. L’alcool : un ennemi ?Marketing-Communication > Législation
  192. 192. La mobilisation des acteurs Marketing-Communication > LégislationFévrier 2008, à l’occasion de la Coupe du Monde de Rugby, Heneiken associe le sport et sa marque sur son propre site web…L’Anpaa assigne Heinekein qui est condamnée pour violation de la loi Evin, jugement confirmé par la cour d’appel de Paris. C’en est trop, les acteurs se mobilisent…
  193. 193. Le vin et la censureMarketing-Communication > Législation
  194. 194. Quelques citations…Marketing-Communication > Législation “Qui sait déguster ne boit plus jamais de vin mais goute des secrets.” - Salvador Dali – “Les bons crus font les bonnes cuites.” -Pierre Dac – « Dieu n’avait fait que l’eau, mais l’homme a fait le vin » -Victor Hugo -
  195. 195. Le lobby du vin communique !Marketing-Communication > Législation Février 2009, le lobby du vin annonce dans Le Figaro et Le parisienExtrait :La "filière Vins de France" soutient le projet de loi "Hôpital, Patients, Santé Territoires" présentépar "Madame Bachelot" quand il sattaque aux consommations excessives "binge drinking" et"open-bar".Mais elle soppose à une réglementation sur les dégustations et à linterdiction de la publicitépour le vin sur Internet, avant de conclure "Mesdames et messieurs les Députés ne voustrompez pas de cible ».
  196. 196. Loi Bachelot 2009 Marketing-Communication > Législation Loi Bachelot 2009 Autorise la publicité sur internet • Le commerce des vins et alcools sur internet nest pas interdit. • Le commerçant en ligne doit être titulaire dune licence à emporter et ont lobligation dêtre en conformité avec les dispositions réglementaires relatives à la vente des vins et alcools.Source : Article de Jean-Michel Bruguiere : http://bit.ly/hM72OF
  197. 197. Initiative de la région de Bourgogne (BIVB)Cible : les enfantsMarketing-Communication > Législation Tradition Découvrir sa région Patrimoine La culture de la vigne Education Les vignobles 285 écoles primaires séduites soit environ 23 000 élèves. Un nouveau kit « De vigne en cave » distribué aux vignerons à distribuer aux enfants pendant les dégustations des parents.
  198. 198. Pendant ce temps la, à l’étranger… Marketing-Communication > Législationhttp://bit.ly/hMrtmc
  199. 199. Les mots du vin
  200. 200. Le vin fait couler de l’encre…Marketing-Communication > Sites
  201. 201. Nécessité de l’information Marketing-Communication > Sites • 61% des français estiment qu’un certain niveau de connaissances est important pour apprécier un vin. • 78% estiment qu’il est nécessaire de s’informer avant d’acheter un vin • 14% utilisent internet pour rechercher de l’information sur le vin • Les acheteurs de vin ont une activité 26% plus élevée que le moyenne pour rechercher et échanger de l’information sur le web. • 60% de ceux qui recherchent de l’information sur le vin sur internet finissent par acheter du vin.Source: Baromètre SoWine – Janvier 2010 (ech. repres. 1000p)
  202. 202. Importance de la recommandationMarketing-Communication > Sites
  203. 203. Communiquer autour du vinMarketing-Communication > Sites choisir partager le vin gérer déguster
  204. 204. Du papier au digital: la presseMarketing-Communication > SitesDiffusion France payée OJD (indice base 100)  cuisine, gastronomie, oenologie : une thématique toujours porteuse Le leader: Cuisine et Vins de France : 2005 (134.740 ex)  2010 (150.388 ex).
  205. 205. Du papier au digital: la presseMarketing-Communication > Sites• Le modèle papier appliqué sur le web: Wine Spectator (USA) et la Revue des Vins de France (accès payant)• Le modèle papier adapté appliqué sur le web: Decanter (UK), Winemag (AFS), Cuisine et Vins de France (accès gratuit)• Le modèle papier adapté conçu pour le web: Terre de Vin• Les rubriques Vin des journaux et magazines généralistes également sur le web: Le Point, Le Figaro etc
  206. 206. Du papier au digital: les guidesMarketing-Communication > Sites• Guides spécialisés: - Hachette-vins.com - Gaultmillau.com - guidedesvins.com - millésimes.fr - Winepages (USA) - erobertparker (USA) - lamateurdevin.com (annoncé)

×