Your SlideShare is downloading. ×
La ruche : Présentation 03
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

La ruche : Présentation 03

934

Published on

Published in: Design, Travel, Health & Medicine
0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
934
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
21
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. La citoyenneté numériquement augmentée Une expérimentation sur les réseaux sociaux locaux Nous en sommes là Première résidence Seconde résidence Troisième résidence Du 6 au 10 Juillet '09 Du 5 au 9 Octobre '09Du 31 Août au 4 Sept. Juillet '09 Une expérimentation à la ruche Que faire des réseaux ? A l'initiative du programmeTerritoires en Résidences* , l'association BUG accueille pendant 3 semaines une équipe pluridisciplinaire constituée de designers et chercheurs, au sein de la maison des associations. L'objet de cette résidence: penser le site internet de la Ruche. Nouveau réseau social de proximité, ce site est le prétexte d’une réflexion plus large… Quelle est votre utilisation des réseaux ? En tant qu’association ? En tant qu’individu ? Quelle est l’utilisation du public des pôles internet ? Que recherchent les rennais qui se connectent ? Quelles sont les barrières à la connexion ? Où en est-on de la participation des citoyens concernant les évolutions de leur ville ? La résidence se déroulera sur 3 semaines réparties sur 3 mois et fera l’objet d’une diffusion, à travers des présentations publiques, des débats, des publications et des temps de présentation comme celle-ci. *Territoires en Résidences est lancée par la 27ème Région, premier laboratoire d’innovation publique qui accompagne les régions pour preparer l’avenir et faire évoluer leurs méthodes d‘actions à l’ère numérique. La 27ème Région est cofinancée par l’ARF et la Caisse des dépôts, et incubée par la Fondation Internet Nouvelle Génération. Nous en sommes là Première résidence Seconde résidence Troisième résidence Du 6 au 10 Juillet '09 Du 5 au 9 Octobre '09Du 31 Août au 4 Sept. Juillet '09 Une expérimentation à la ruche Que faire des réseaux ? A l'initiative du programmeTerritoires en Résidences* , l'association BUG accu pendant 3 semaines une équipe pluridisciplinaire constituée de designers e chercheurs, au sein de la maison des associations. L'objet de cette résidence: penser le site internet de la Ruche. Nouveau rése social de proximité, ce site est le prétexte d’une réflexion plus large… Quelle est votre utilisation des réseaux ? En tant qu’association ? En tant qu’individu ? Quelle est l’utilisation du public des pôles internet ? Que recherchent les rennais qui se connectent ? Quelles sont les barrières à la connexion ? Où en est-on de la participation des citoyens concernant les évolutions de leur ville ? La résidence se déroulera sur 3 semaines réparties sur 3 mois et fera l’obj d’une diffusion, à travers des présentations publiques, des débats, des publications et des temps de présentation comme celle-ci. *Territoires en Résidences est lancée par la 27ème Région, premier laboratoire d’innovation publique qui accompag régions pour preparer l’avenir et faire évoluer leurs méthodes d‘actions à l’ère numérique. La 27ème Région e cofinancée par l’ARF et la Caisse des dépôts, et incubée par la Fondation Internet Nouvelle Génération. Première résidence Seconde résidence Troisième résidence Du 6 au 10 Juillet Du 30 au 2 Octobre Du 2 au 6 Novembre
  • 2. Affichage dans la ville Le réseau social est en ligne mais n’a pas de présence visible dans la ville. Pour palier à ce manque, une image du réseau est affichée dans l’espace publique. Sur les affichages publiques, sur les écrans vidéos, au sein des maisons de quartiers, une « photographie » grand format de la page d’accueil du réseau social en ligne communique les dernières activités. Sur le chemin du lycée, Olivier découvre ainsi ce réseau dont un ami lui avait touché deux mots. Il apprend par la même occasion qu’un concert aura lieu vendredi prochain à la maison de quartier à deux pas de chez lui. Le vendredi 4 Septembre A 20h30, concert de rock à la Maison des Squares. Les Perfusés LTNO Entrée gratuite
  • 3. Fred Charles L’info s’affiche là où l’utilisateur en a le plus besoin Les informations mises en ligne par les utilisateurs du réseau sont de toutes sortes : annonces de concert, demandes de covoiturage, dé- bat sur le devenir d’un quartier... Afin de compléter les dispositifs de tri déjà en place en ligne, le service public, en lien avec les entrepri- ses en charge des équipements en question, donne la possibilité d’af- ficher ces messages d’intérêt général à même le lieu de destination. Jean-Paul découvre ainsi sur le panneau d’information routière, l’an- nonce de Fred qui fait le même trajet que lui tous les jours. Ils vont pouvoir passer au covoiturage en se contactant sur le réseau.
  • 4. La parole web s’inscrit dans la ville Renée, crêpière à la retraite, a fait part de ses souvenirs sur la place du Champ de Foire sur le réseau. Elle a aussi complété quelques informations plus factuelles sur le wiki. Plusieurs membres ont réagi à ces écrits remerciant Renée d’avoir ravivé ces souvenirs. Pendant une semaine, un extrait de son texte a été peint à l’endroit même des faits.
  • 5. ? Indice n°1 ? Indice n°2 ? Indice n°3 Événements festifs mêlant réel et virtuel Afin de mettre un peu de piment dans le réseau, chaque année, l’animateur de la Maison de quartier met en place un grand événement ludique et festif, profitant de cette occasion pour donner une dimension plus réelle au réseau. Cette année, ce sera une forme de jeu de piste en partenariat avec les maisons de quartier de la ville. Les informations disponibles sur le site sont utilisées pour résoudre des énigmes dans le réel, tout en découvrant le territoire et ses habitants. Les volontaires s’inscrivent individuellement. La première étape consiste pour chacun à découvrir et rencontrer les deux autres membres de son équipe...
  • 6. Ateliers de traduction Au delà de l’existence d’un réseau sur internet, le but est de favoriser du lien social sur le territoire. Sous l’impulsion de l’animateur du réseau, les ateliers d’apprentissage du français utilisent les ressources du site. Les textes présents en ligne peuvent servir d’exercices et les ateliers sont l’occasion pour les participants d’écrire sur le territoire dans leur langue. Au centre de quartier « la Maison de Suède », les textes dans leur langue d’origine et les traductions fruit des ateliers sont mises en ligne sur le réseau social. Elles deviennent un point d’entrée sur internet pour les cours d’informatiques tenus sur place. Quelques mois plus tard, Mélanie, nouvelle arrivante, découvre de chez elle que le texte de présentation du réseau social en ligne est traduit en 7 langues. Yasmina est fière et contente d’avoir pu donner son point de vue sans la barrière de la langue.
  • 7. Géolocalisation informative et sensible Le réseau social en ligne se veut plus qu’une « collection » d’individus. Le contenu proposé est une image du territoire en mouvement. D’une part, les échanges y prennent autant de valeur que les individus et sont affichés à même hauteur. Et d’autre part, toutes ces données confondues s’affichent ensemble sur la carte du territoire en question. A Rennes, la solution retenue est un plan en open source. Les habitants peuvent le compléter par eux-mêmes. Le résultat fournit des informations pratiques précises : Ex, l’accessibilité pour les handicapés mises en ligne par des utilisateurs concernés et des informations plus sensibles comme : un billet de blog « Mon histoire avec la rue Saint Michel », ou un sujet de forum sur l’avenir du Blosnes. Régulièrement connecté sur Facebook, Arnaud utilise tout autant le réseau social rennais, notamment pour donner des informations et se renseigner sur les dispositifs pour personnes malentendantes. Ainsi, le réseau comble un vide, entre les institutions territoriales et leurs sites internet, et la pléiade de réseaux sociaux privés déconnectés d’un territoire (Facebook, Myspace, MSN...). Pourquoi la Ruche ? - Qui sommes-nous
  • 8. Ethique, positionnement et valeur Pour éviter tout malentendu, les administrateurs du réseau social en ligne affichent clairement leur implication dans le territoire et leurs valeurs. Financement, indépendance et traitement des informations personnelles prennent une valeur particulièrement importante lorsqu’il s’agit d’un réseau social lié au territoire. Dans cette logique, le porteur du réseau, BUG, affiche les informations sur sa structure dès la page d’accueil. Il garantit l’impossibilité de revente des données et fait ressortir son indépendance par rapport aux institutions.
  • 9. Plus qu’un profil, ma façon de vivre le territoire Sur internet, l’identité d’une personne se résume bien souvent à un profil. L’individu s’y présente face aux autres au travers de sa photo, une description de lui-même, ses goûts, ses dégoûts... Si cela peut constituer un premier pas vers l’autre, cet auto-description ne relève pas pour autant d’un geste constructif d’ouverture. En alternative à cette logique, le réseau social en ligne propose à l’utilisateur-citoyen de se présenter d’abord au travers de sa relation au territoire, c’est-à-dire « au vivre ensemble ». Entre son bar préféré, les quelques lieux sur lesquels elle a écrit un billet, et la discussion « Les maisons à colombages » à laquelle elle participe, Marjorie apparaît définitivement comme une fan du centre de Rennes, bonne conseillère potentielle, mais peut-être un petit peu exclusive (elle s’en rend un peu compte d’ailleurs...). Mais au travers de tout ça, elle parle surtout du territoire rennais et de ceux qui y habitent. De la même manière, les associations et collectifs peuvent se représenter sur le territoire au travers de leur relation avec les individus, les autres associations, les événements auxquels ils participent…
  • 10. Permettre l’expression de toutes les initiatives Nombreuses sont les initiatives sur le territoires, dans les quartiers, dans les villages, qui ne trouvent pas - ou difficilement - de lieu d’exposition et d’expression. En ouvrant la possibilité à toutes ces initiatives de communiquer simplement vers l’ensemble du territoire, le réseau social en ligne les facilite et les encourage. Une classe de seconde du Lycée Jean Moulin travaille ainsi avec des résidents de la maison de retraite « Les Jardins Rennais » à recueillir des témoignages sur la vie rennaise pendant la guerre et à intégrer ces informations au site internet. La classe s’est inscrite en tant que collectif sur le site et a créée un petit blog très simple en 5 minutes. Les billets du blog, racontant chacun une histoire, ont ensuite été géolocalisés et les liens vers ces billets sont restés pendant une semaine sur la carte en première page du site.
  • 11. Calendrier associatif commun Sur le site du réseau social en ligne, les associations et collectifs peuvent mettre en ligne leurs événements. En leur fournissant un calendrier commun, le site leur permet de fixer la date de leur propre événement en fonction de ceux des autres, et éventuellement de rentrer en contact avec les associations en question.

×