• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Maquettages sem2
 

Maquettages sem2

on

  • 803 views

Résidence au lycée Gabriel Fauré à Annecy

Résidence au lycée Gabriel Fauré à Annecy
Présentation du mardi soir de la 2ème semaine
Maquettages et scénarios possibles

Statistics

Views

Total Views
803
Views on SlideShare
803
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
4
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Maquettages sem2 Maquettages sem2 Document Transcript

    • Et si... Rhône Alpes (version 2) 27ème Vallée Canton Région d'Ossau de Lormes Quelques propositions, quelques scénarios possibles Des hypothèses sur ce que le lycée pourrait devenir demain, des petites idées issues de réflexions entendues, d’envies exprimées, autant de possibilités à questionner, d’avis à donner... Tous les commentaires et toutes les réactions sont les bienvenus. Pour suivre la résidence au jour le jour et faire part de vos commentaires : http://www.territoiresenresidences.net
    • Marta est professeur d'espagnol et vient d'arriver est lycée Gabriel- Marta au professeur d'espagnol et vient d'arriver au lycée Gabriel- Fauré. Elle est évidemment un peu égarée dans ce grand évidemment un peu égarée dans ce grand bâtiment. Fauré. Elle est bâtiment. Susan, professeur d'anglais et marraine de Marta lui apprend d'anglais et marraine de Marta lui apprend l'exis- Susan, professeur l'exis- tence des escaliers au milieu de l'aile Rhône. Susan est arrivée il y milieu de l'aile Rhône. Susan est arrivée il y a tence des escaliers au a deux ans. Elle a un emploi du temps similaire à celui de Marta,emploi du temps similaire à celui de Marta, ce qui deux ans. Elle a un ce qui lui permet de l'accompagner pour ses premières semaines au lycée. lui permet de l'accompagner pour ses premières semaines au lycée. Serge est le parrain de Sophie. Elle l'a Serge est le parrain de Sophie. Elle l'a contacté par le biais de l'a che en salle contacté par le biais de l'a che en salle des profs. Serge était le premier numéro des profs. Serge était le premier numéro de la liste. Maintenant que Sophie connaît de la liste. Maintenant que Sophie connaît le lycée. Elle inscrit son nom et numéro de le lycée. Elle inscrit son nom et numéro de téléphone en n de liste et raye les coor- téléphone en n de liste et raye les coor- données de son parrain. données de son parrain. Et si chaque élève était parrainé ? Le dernier prof arrivé pourrait parrainer le suivant ?
    • Et si l’expression publique était facilité ? On pourrait donner le micro à tout le monde ?
    • Marc est au lycée depuis 3 ans. Lorsqu’il est arrivé, il a découvert le « foyer en chantier. » En somme, un grand espace libre peu utilisé par les élèves. La semaine dernière, il faisait mauvais temps et lui et deux amis en ont marre, alors ils ont ramené un vieux canapé dont ses parents vou- laient se débarrasser. Ca n’a pas révolutionné l’espace mais ca pourrait donné des idées à cer- tains… Et si le foyer devenait un espace d’expérimentation libre ? On pourrait partir du principe qu’il ne sera jamais «fini» ?
    • service de la Jeu- Dans la foule rassemblée rue Sainte-Claire la parade inter-lycées. coup de temps : Anaïs aperçoit Jules. C’est son meilleur ami du collège, qui est parti au lycée à Berthollet nation Hervé, professeur de français, souhaite faire avec les uez…Il y a beau- tandis qu’elle est élève à Gabriel Fauré. Elle l'a jouer les petites pièces que ses élèves ont à peine reconnu sous son déguisement. mpte, c’estau pointArthur font partie du bureau d’organisation de la parade Le char décoré par les élèves de l’option arts mis aussiet au cours d’ateliers d’écriture. Matthieu uvrir leinter-lycées, y travaille main dans la sesau avec le service de la Jeu- plaisir qu’il qui Retrouver Grâce aux niveaux en carton, ils mettent amis de collège dans une am- main plastiques du lycée Gabriel Fauré Sainte-Claire Dans la foule rassemblée rue pour la e forme. biance de carnaval, voilà ce qu’elle aime avec parade inter-lycéesJules.date dans meilleur ami du Anaïs aperçoit fera C’est son les annales point une petite salle de spectacleconsacrent beaucoup de temps : improvi- nesse et des Sports d’Annecy. parade inter-lycées. la Ils y de la ville. Objets de récup, couleurs déli- collège, qui est parti au lycée à Berthollet sée composée d’un gradin et d’une scène coordination avec les choix de la journée, mobilisation des élèves, dans l’espace Fauré. rantes, matériaux est élève à Gabriel Fauré. Elle l'a tandis qu’elle organiques...Annecy ne services de police, organisation des stands de merguez…Il y a beau- s’attendait pas à un tel choc visuel. Mais il est à peine reconnu sous son déguisement. coup de choses à passer en revue. Mais en n de compte, c’est aussi vrai Retrouver ses amisparade inter-lycées a am- que depuis que la de collège dans une l’occasion de passer du temps ensemble et de découvrir le l’option artsy Le char décoré par les élèves de plaisir qu’il été instaurée, on est habitué à ce que le lycée biance de carnaval, voilà ce qu’elle aime avec a à voir un projet dans lequel on s’est du lycée Gabrielforme. pour la plastiques investi prendre Fauré Gabriel Fauré se distingue par la créativité de la parade inter-lycées. Marc est au lycée depuis 3 ans. Lorsqu’il est arrivé, date dans les annales parade inter-lycées fera ses élèves. il a découvert le « foyerde français, souhaite faire récup, couleurs déli- de la ville. Objets de Hervé, professeur en chantier. » En somme, un grand espace librepièces que sesmatériaux organiques...Annecy ne rantes, les élèves. jouer les petites peu utilisé parélèves ont La semaine dernière, cours d’ateliers d’écriture. tel choc visuel. Mais il est s’attendait pas à un mis au point au il faisait mauvais temps et Le char décoré par les élèves de l’option arts lui etGrâce amisniveauxmarre, alors ils ont que la parade inter-lycées a deux aux en ont en carton, ils depuis au vrai que mettent Sidonie, Antoine et Marjolaine, plastiques du lycée Gabriel Fauré pour la ramené unune petite salle de spectacle improvi- habitué à ce que le lycée point été instaurée, on est vieux canapé dont ses parents vou- membres du FSE, voudraient amé- parade inter-lycées fera date dans les annales Gabriel Fauré se distingue par la créativité de laient se composée d’un n’a pas et d’une scène nager une partie de l’espace Fauré sée débarrasser. Ca gradin révolutionné de la ville. Objets de récup, couleurs déli- l’espace mais ca pourrait donné élèves. à cer- dans l’espace Fauré. ses des idées en salle de réunion à demeure. rantes, matériaux organiques...Annecy ne tains… s’attendait pas avoir tel choc visuel. Mais il est Après à un testé di érentes solu- vrai que tions grâce à la topographie usable, depuis que la parade inter-lycées a été instaurée, on est habitué à ce que mo- ils décident d’investir dans unle lycée Sidonie, Antoine et Marjolaine, bilier adapté à leur usage. Gabriel Fauré se distingue par la créativité de Marc est au lycée depuis 3 ans. Lorsqu’il est arrivé, FSE, voudraient amé- membres du ses élèves. Isabelle a découvert le « foyer en chantier. »nager une partie de l’espace Fauré il n’avait pas revu Marie-Hélène En somme, en salle de réunion à demeure. depuis 15grandGrâce à la parade utilisé par les élèves. un ans ! espace libre peu inter-ly- cées, àLa semaine dernière, lafaisait mauvais temps et testé di érentes solu- laquelle est conviée il communautéAprès avoir d'ancienset deuxdont elleont marre, alors ils ont grâce à la topographie usable,premières a décidé deSidonie, Antoine et Marjolaine, lui élèves amis en fait partie, la tions Un groupe de repeindre les murs voilà qui revit les riches canapé de ses parents vou- d’investir de l'espace Fauré. Ils ont contacté le chef des travaux qui ramené un vieux heures dont ses ils décident dans un mo- membres du FSE, voudraient amé- bilier adapté à leur usage.a prêté le matériel nécessaire pour la peinture. En de l’espace Fauré années au lycée Gabriel Fauré. n’a pas révolutionné laient se débarrasser. Ca leur nager une partie l’espace mais ca pourrait donné des idées à cer- trois jours, de 17h30 à 20h, ils se sonten salle de réunion à demeure. appropriés une tains… partie du foyer. Leur projet restera en l'état avoir testé di érentes solu- Après pour les 3 mois à venir, avant d'être remplacé par un grâce projet tions autre à la topographie usable, d'aménagement. ils décident d’investir dans un mo- Un groupe de premières a décidé de repeindre les murs bilier adapté à leur usage. de l'espace Fauré. Ils ont contacté le chef des travaux qui Isabelle n’avait pasle matériel nécessaire pour la peinture. En leur a prêté revu Marie-Hélène depuistroisans ! Grâce à la parade inter-ly- appropriés une 15 jours, de 17h30 à 20h, ils se sont cées, àpartie du est conviéeprojet restera en l'état pour les 3 laquelle foyer. Leur la communauté Delphine et Chloé veulent changer le d'anciens élèves dont elled'être remplacé par un autre projet mois à venir, avant fait partie, la Un groupe de premières a décidé de l'aide d'unles murs mobilier de l'espace Fauré. A repeindre d'aménagement. de l'espace Fauré. Ils ont contacté lele directeur de qui voilà qui revit les riches heures de ses dossier, elles ont convaincu chef des travaux années au lycée Gabriel Fauré. leur a prêté le matérielpetit budget qui va peinture. En débloquer un nécessaire pour la leur trois jours, de 17h30 à 20h, ils se sont appropriés une permettre d'investir dans une dizaine de partie du foyer. Leur projet restera en l'état pour les 3 tabourets. mois à venir, avant d'être remplacé par un autre projet Delphine et Chloé veulent changer le d'aménagement. mobilier de l'espace Fauré. A l'aide d'un dossier, elles ont convaincu le directeur de débloquer un petit budget qui va leur Ahmed et Sophie tentent de jouer aux permettre d'investir dans une dizaine de cartes dans l’espace Gabriel Fauré. Mais une tabourets. d'un grand projet Les contraintes et formalités partie de baby-foot très animée les en le Delphine et Chloé veulent changer n'intéressent pas Marc et Benjamin. Un midi, ils ont empêche. Ilsde l'espace Fauré. A l'aide d'un mobilier utilisent donc un des niveaux laissé libre cour à leur imagination en proposant en carton disponibleconvaincu le directeur de dossier, elles ont pour créer leur propre une fresque sur le mur tableau noir. Si le lendemain espace au seinun petit budget qui va leur débloquer de l'espace Fauré et se pro- ou dans l'après-midi, d'autres lycéens sont allés permettre d'investir dans une dizaine de téger du groupe. Ahmed et Sophie tentent de jouer aux emprunter les craie à la loge, ils auront peut-être la tabourets. cartes dans l’espace Gabriel Fauré. Mais une surprise de voir leur oeuvre interprétée par leurs camarades. partie de baby-foot très animée les en empêche. Ils utilisent donc un des niveaux en carton disponible pour créer leur propre espace au sein de l'espace Fauré et se pro- Ahmed et Sophie tentent de jouer aux téger du groupe. cartes dans l’espace Gabriel Fauré. Mais une Les contraintes et formalités d'un grand projet partie de baby-foot très animée les en n'intéressent pas Marc et Benjamin. Un midi, ils ont empêche. Ils utilisent donc un des niveaux laissé libre cour à leur imagination en proposant en carton disponible pour créer leur propre une fresque sur le mur tableau noir. Si le lendemain espace au sein de l'espace Fauré et se pro- ou dans l'après-midi, d'autres lycéens sont allés téger du groupe. emprunter les craie à la loge, ils auront peut-être la surprise de voir leur oeuvre interprétée par leurs
    • Louis, TES2 est content d'avoir en n trouvé un espace pour coller les a ches de son groupe. En n, il n'est plus le tirage A4 dissimulé derrière les grandes a ches de la journée kulte. Il a trouvé un mur sur lequel ses a ches ont leur place. Un mur réservé aux tirages A4. (di érents pan- neaux pour di érents formats) Et si on pouvait coller des affiches comme dans la rue ? Il pourrait y avoir un espace pour ça ?
    • Et si chacun pouvait mesurer son impact sur le débit internet du lycée ?
    • Et si on empruntait les «itinéraires bis» ? On pourrait délester un peu «l’escalier du fond» ?
    • Matthieu et Arthur font partie du bureau d’organisation de la parade inter-lycées, qui travaille main dans la main avec le service de la Jeu- nesse et des Sports d’Annecy. Ils y consacrent beaucoup de temps : choix de la journée, mobilisation des élèves, coordination avec les services de police, organisation des stands de merguez…Il y a beau- coup de choses à passer en revue. Mais en n de compte, c’est aussi Le char décoré par de passer du temps ensemble et de découvrir le plaisir qu’il y l’occasion les élèves de l’option arts plastiquesà voir un projet dans lequel on s’est investi prendre forme. Dans la foule rassemblée rue Sainte-Claire a du lycée Gabriel Fauré pour la parade inter-lycées fera date dans les annales Anaïs aperçoit Jules. C’est son meilleur ami du Matthieu et Arthur font partie du bureau d’organisation de la parade collège, qui est parti au lycée à Berthollet de la ville. Objets de récup, couleurs déli- inter-lycées, qui travaille main dans la main avec le service de la Jeu- tandis qu’elle est élève à Gabriel Fauré. Elle l'a rantes, matériaux organiques...Annecy ne nesse et des Sports d’Annecy. Ils y consacrent beaucoup de temps : à peine reconnu sous son déguisement. s’attendait pas à un tel choc visuel. Mais il est choix de la journée, mobilisation des élèves, coordination avec les Retrouver ses amis de collège dans une am- vrai que depuis que la parade inter-lycées a services de police, organisation des stands de merguez…Il y a beau- biance de carnaval, voilà ce qu’elle aime avec été instaurée, on est habitué à ce que le lycée coup de choses à passer en revue. Mais en n de compte, c’est aussi la parade inter-lycées. Gabriel Fauré se distingue par la créativité de l’occasion de passer du temps ensemble et de découvrir le plaisir qu’il y ses élèves. a à voir un projet dans lequel on s’est investi prendre forme. Le char décoré par les élèves de l’option arts plastiques du lycée Gabriel Fauré pour la Dans la foule rassemblée rue Sainte-Cla parade inter-lycées fera date dans les annales Anaïs aperçoit Jules. C’est son meilleur a de la ville. Objets de récup, couleurs déli- collège, qui est parti au lycée à Bertholle rantes, matériaux organiques...Annecy ne tandis qu’elle est élève à Gabriel Fauré. E s’attendait pas à un tel choc visuel. Mais il est à peine reconnu sous son déguisement Isabelle n’avait pas revu Marie-Hélène Retrouver ses amis de collège dans une vrai que depuis que la parade inter-lycées a depuis 15 ans ! Grâce à la parade inter-ly- biance de carnaval, voilà ce qu’elle aime été instaurée, on est habitué à ce que le lycée cées, à laquelle est conviée la communauté la parade inter-lycées. Le char décoré se distingue par la créativité de Gabriel Fauré par les d'anciens élèves dont elle fait élèves de l’option arts partie, la ses élèves. lycée Gabriel Fauré pour la plastiques du Dans la foule rassemblée rue Sainte-Clair voilà qui revit les riches heures de ses Anaïs aperçoit Jules. C’est son meilleur am annéesparade inter-lycées fera date dans les annales au lycée Gabriel Fauré. de la ville. Objets de récup, couleurs déli- collège, qui est parti au lycée à Berthollet rantes, matériaux organiques...Annecy ne tandis qu’elle est élève à Gabriel Fauré. El s’attendait pas à un tel choc visuel. Mais il est à peine reconnu sous son déguisement. vrai que depuis que la parade inter-lycées a Retrouver ses amis de collège dans une a été instaurée, on est habitué à ce que le lycée biance de carnaval, voilà ce qu’elle aime a Isabelle n’avait pas revu Marie-Hélène la parade inter-lycées. Gabriel Fauré se distinguela parade inter-ly- depuis 15 ans ! Grâce à par la créativité de ses élèves. cées, à laquelle est conviée la communauté d'anciens élèves dont elle fait partie, la voilà qui revit les riches heures de ses années au lycée Gabriel Fauré. Isabelle n’avait pas revu Marie-Hélène depuis 15 ans ! Grâce à la parade inter-ly- cées, à laquelle est conviée la communauté d'anciens élèves dont elle fait partie, la voilà qui revit les riches heures de ses années au lycée Gabriel Fauré. Et si on faisait la fête un jour dans l’année avec les autres lycées ? On pourrait en profiter pour se rencontrer ?
    • Et si la signalétique questionnait en même temps qu’elle informait ?
    • ycée Gabriel- Serge est le parrain de Sophie. Elle l'a and bâtiment. contacté par le biais de l'a che en salle pprend l'exis- des profs. Serge était le premier numéro t arrivée il y a de la liste. Maintenant que Sophie connaît de Marta, ce qui le lycée. Elle inscrit son nom et numéro de aines au lycée. téléphone en n de liste et raye les coor- données de son parrain. La grande table a son propre groupe Face- book. Chaque midi, les élèves prennent une photo et la di usent le soir-même sur le groupe. La table du lycée Gabriel Fauré compte même dans ses fans des lycéens de Baude- laire, de Saint-Michel et de Berthollet. Elle s'est faite une réputation et est devenue un lieu de rencontre privilégié des lycéens. La blondinette sur la machine à café a disparu. Elle a été remplacée par un trombinoscope géant de Le jour des photos de classe, tous les professeurs. Isabelle le photographe attitré de n'aime pas trop se voir en photo l’école fait dans la foulée des mais maintenant, elle connaît la portraits du personnel en tête de tous ses collègues. train de prendre leur café. A l’initiative du professeur d’arts plastiques, Sonia et ses camarades de classe ont mis au point une signalétique alter- native qui o re une autre perception des couloirs du lycée. Des èches et des panneaux, au lieu d'indiquer des direc- tions, questionnent le rapport particulier que les lycéens entretiennent avec le bâtiment. "Entrée des moutons" peut-on lire au pied du grand escalier... Dans le couloir du lycée, il y une plaque de rue peinte à la peinture ardoise, destinée à être remplie par les élèves. ux Aurélie a pris une craie dans sa trousse. C’est décidé, elle va changer le nom du couloir situé entre la R206 et l’escalier d’échange Rhône de Thiou. Demain, ce sera peut-être Romain qui rebaptisera cette rue. Elio et Christopher, élèves musiciens, ont composé une sonnerie alternative. Elle
    • Marta est professeur d'espagnol et vient d'arriver au lycée Gabriel- Serge est le parrain de Sophie. Elle l'a Fauré. Elle est évidemment un peu égarée dans ce grand bâtiment. contacté par le biais de l'a che en salle A Susan, professeur d'anglais et marraine de Sonia et ses l’initiative du professeur d’arts plastiques, Marta lui apprend l'exis- des profs. Serge était le premier numéro camarades de classe ontmilieu de l'aile Rhône. Susan est arrivée il y a tence des escaliers au mis au point une signalétique alter- de la liste. Maintenant que Sophie connaît native qui oElle une autre perception des couloirscelui de Marta, ce qui deux ans. re a un emploi du temps similaire à du lycée. le lycée. Elle inscrit son nom et numéro de Des permetet des panneaux, au lieu ses premières semaines au lycée. lui èches de l'accompagner pour d'indiquer des direc- téléphone en n de liste et raye les coor- tions, questionnent le rapport particulier que les lycéens données de son parrain. entretiennent avec le bâtiment. "Entrée des moutons" peut-on lireVincent, Théo, Hugo, Samuel et Rémi Xavier, au pied du grand escalier... ont décidé de manger sur la table de dix mètres qui se trouve dans la cour de récré. La grande table a son propre groupe Face- Toutes les semaines, le jeudi matin, ils arri- book. Chaque midi, les élèves prennent une vent avec leurcouloirdans le sac etune plaque de rue Dans le repas du lycée, il y pro tent photo et la di usent le soir-même sur le n du soleil en mangeant dehors. "C'est plus à être peinte à la peinture ardoise, destinée groupe. confortable qu'unles élèves. remplie par banc et moins lent qu'au La table du lycée Gabriel Fauré compte yeux self." Aurélie a pris une craie dans sa trousse. C’est même dans ses fans des lycéens de Baude- g", décidé, elle va changer le nom du couloir situé laire, de Saint-Michel et de Berthollet. Elle entre la R206 et l’escalier d’échange Rhône s'est faite une réputation et est devenue un es de Thiou. Demain, ce sera peut-être Romain qui lieu de rencontre privilégié des lycéens. s Pierre, prof fraîchement débarqué à Gabriel rebaptisera cette rue. Fauré, discute avec son collègue Laurent à la machine à café. Il a pu l’identi er grâce au trom- binoscope a ché sur le devant de la machine. A son tour, grâce àChristopher, mis à disposition ont Elio et un polaroïd élèves musiciens, en salle du personnel, Pierre est pris en photo La blondinette sur la machine à composé une sonnerie alternative. Elle café a disparu. Elle a été remplacée prenant son café. Ce pause de midi et la n des cours. marque la portrait sera accompagné de son nom et prendra sa place parmi les autrespar par un trombinoscope géant de Le mois prochain, elle sera remplacée Le jour des photos de classe, photos ducelle d’Elise du Manon. personnel et lycée. tous les professeurs. Isabelle le photographe attitré de n'aime pas trop se voir en photo Ce système suppose un système de hauts l’école fait dans la foulée des mais maintenant, elle connaît la parleurs dans tout le lycée. portraits du personnel en tête de tous ses collègues. train de prendre leur café. Louis, TES2 est content d'avoir en n trou- ver un espace pour coller les a ches de son groupe. En n, il n'est plus le tirage A4 dissimulé derrière les grandes a ches de la journée kulte. Il a trouvé un mur sur A l’initiative du professeur d’arts plastiques, Sonia et ses lequel ses a ches ont leur place. Un mur camarades de classe ont mis au point une signalétique alter- réservé aux tirages A4. (di érents pan- native qui o re une autre perception des couloirs du lycée. neaux pour di érents formats) Des èches et des panneaux, au lieu d'indiquer des direc- tions, questionnent le rapport particulier que les lycéens entretiennent avec le bâtiment. "Entrée des moutons" peut-on lire au pied du grand escalier... Dans le couloir du lycée, il y une plaque de rue Au CDI, l’étagère de retour des livres est organisée en peinte à la peinture ardoise, destinée à être catégories qui correspondent aux impressions de remplie par les élèves. lecture des lycéens : « intéressant », « drôle », « ennuyeux Aurélie a pris une craie dans sa trousse. C’est »…Cette catégorisation imite le principe du "tagging", décidé, elle va changer le nom du couloir situé mais sans recours immédiat à la technologie. entre la R206 et l’escalier d’échange Rhône Des marques pages souples sont inclus dans les livres de Thiou. Demain, ce sera peut-être Romain qui manière à xer l’impression du moment avant de les rebaptisera cette rue. remettre dans le circuit standard de classi cation. A n de garder une traçabilité les documentalistes entrent ensuite ces tags dans leur base de données. Elio et Christopher, élèves musiciens, ont composé une sonnerie alternative. Elle Amine est rentré en seconde au lycée Gabriel Fauré marque la pause de midi et la n des cours. il y a deux jours. Cet après-midi, il doit rejoindre un Le mois prochain, elle sera remplacée par camarade en salle d’audio mais il n'a aucune idée celle d’Elise et Manon. d'où elle se trouve. Grâce aux itinéraires qui sont Ce système suppose un système de hauts inscrits sur les murs du lycée comme des ls parleurs dans tout le lycée. d'Ariane, Amine retrouve son chemin. Grâce aux indications sous forme de "tags" qui sont placés sur les murs, il découvre que cette salle a été baptisée « la grotte » par les élèves.
    • La blondinette sur la machine à café a disparu. Elle a été remplacée par un trombinoscope géant de tous les professeurs. Isabelle n'aime pas trop se voir en photo mais maintenant, elle connaît la tête de tous ses collègues. Pierre, prof fraîchement débarqué à Gabriel Fauré, discute avec son collègue Laurent à la machine à café. Il a pu l’identi er grâce au trom- binoscope a ché sur le devant de la machine. A son tour, grâce à un polaroïd mis à disposition en salle du personnel, Pierre est pris en photo Pierre, prof fraîchement débarqué à Gabriel prenant son café. Ce portrait sera accompagné Fauré, discute avec son collègue Laurent à la de son nom et prendra sa place parmi les autres machine à café. Il a pu l’identi er grâce au trom- photos du personnel du lycée. binoscope a ché sur le devant de la machine. A son tour, grâce à un polaroïd mis à disposition en salle du personnel, Pierre est pris en photo prenant son café. Ce portrait sera accompagné de son nom et prendra sa place parmi les autres photos du personnel du lycée. Le jour des photos de classe, le photographe attitré de l’école fait dans la foulée des portraits du personnel en train de prendre leur café. Le jour des photos de classe, le photographe attitré de l’école fait dans la foulée des portraits du personnel en train de prendre leur café. La blondinette sur la machine à café a disparu. Elle a été remplacée par un trombinoscope géant de Et si on se servait de la machine à tous les professeurs. Isabelle n'aime pas trop se voir en photo mais maintenant, elle connaît la La blondinette sur la machine à tête de tous ses collègues. café comme d’un trombinoscope ? café a disparu. Elle a été remplacée par un trombinoscope géant de tous les professeurs. Isabelle n'aime pas trop se voir en photo mais maintenant, elle connaît la tête de tous ses collègues. Ca pourrait être mieux qu’une blonde anonyme ?
    • Et si on repassait à taille humaine ? On pourrait considérer qu’il y a 3 lycées en 1 ?
    • mètres qui se trouve dans la cour de récré. Toutes les semaines, le jeudi matin, ils arri- vent avec leur repas dans le sac et pro tent du soleil en mangeant dehors. "C'est plus confortable qu'un banc et moins lent qu'au self." Xavier, Vincent, Théo, Hugo, Samuel et Rémi ont décidé de manger sur la table de dix mètres qui se trouve dans la cour de récré. Toutes les semaines, le jeudi matin, ils arri- vent avec leur repas dans le sac et pro tent La grande table a son propre groupe Face- du soleil en mangeant dehors. "C'est plus book. Chaque midi, les élèves prennent une confortable qu'un banc et moins lent qu'au photo et la di usent le soir-même sur le self." groupe. La table du lycée Gabriel Fauré compte même dans ses fans des lycéens de Baude- laire, de Saint-Michel et de Berthollet. Elle s'est faite une réputation et est devenue un lieu de rencontre privilégié des lycéens. La grande table a son propre groupe Face- book. Chaque midi, les élèves prennent une photo et la di usent le soir-même sur le groupe. La table du lycée Gabriel Fauré compte même dans ses fans des lycéens de Baude- laire, de Saint-Michel et de Berthollet. Elle s'est faite une réputation et est devenue un lieu de rencontre privilégié des lycéens. Et si on s’asseyait tous autour d’une grande table ? On pourrait préférer une grande table collective à des petits bancs éparpillés ?
    • re de retour des livres est organisée en peinte à la peinture ardoise, destinée à être correspondent aux impressions de remplie par les élèves. éens : « intéressant », « drôle », « ennuyeux Aurélie a pris une craie dans sa trousse. C’est orisation imite le principe du "tagging", décidé, elle va changer le nom du couloir situé urs immédiat à la technologie. entre la R206 et l’escalier d’échange Rhône ages souples sont inclus dans les livres de Thiou. Demain, ce sera peut-être Romain qui l’impression du moment avant de les rebaptisera cette rue. le circuit standard de classi cation. une traçabilité les documentalistes e ces tags dans leur base de données. Elio et Christopher, élèves musiciens, ont composé une sonnerie alternative. Elle tré en seconde au lycée Gabriel Fauré marque la pause de midi et la n des cours. s. Cet après-midi, il doit rejoindre un Le mois prochain, elle sera remplacée par alle d’audio mais il n'a aucune idée celle d’Elise et Manon. ouve. Grâce aux itinéraires qui sont Ce système suppose un système de hauts murs du lycée comme des ls parleurs dans tout le lycée. ne retrouve son chemin. Grâce aux us forme de "tags" qui sont placés sur couvre que cette salle a été baptisée « les élèves.
    • Marta est professeur d'espagnol et vient d'arriver au lycée Gabriel- Serge est le parrain de Sophie. Elle l'a Fauré. Elle est évidemment un peu égarée dans ce grand bâtiment. contacté par le biais de l'a che en salle Susan, professeur d'anglais et marraine de Marta lui apprend l'exis- des profs. Serge était le premier numéro tence des escaliers au milieu de l'aile Rhône. Susan est arrivée il y a de la liste. Maintenant que Sophie connaît deux ans. Elle a un emploi du temps similaire à celui de Marta, ce qui le lycée. Elle inscrit son nom et numéro de lui permet de l'accompagner pour ses premières semaines au lycée. téléphone en n de liste et raye les coor- données de son parrain. Xavier, Vincent, Théo, Hugo, Samuel et Rémi ont décidé de manger sur la table de dix mètres qui se trouve dans la cour de récré. La grande table a son propre groupe Face- Toutes les semaines, le jeudi matin, ils arri- book. Chaque midi, les élèves prennent une vent avec leur repas dans le sac et pro tent photo et la di usent le soir-même sur le du soleil en mangeant dehors. "C'est plus groupe. confortable qu'un banc et moins lent qu'au La table du lycée Gabriel Fauré compte self." même dans ses fans des lycéens de Baude- laire, de Saint-Michel et de Berthollet. Elle s'est faite une réputation et est devenue un lieu de rencontre privilégié des lycéens. Pierre, prof fraîchement débarqué à Gabriel Fauré, discute avec son collègue Laurent à la machine à café. Il a pu l’identi er grâce au trom- binoscope a ché sur le devant de la machine. A son tour, grâce à un polaroïd mis à disposition en salle du personnel, Pierre est pris en photo La blondinette sur la machine à prenant son café. Ce portrait sera accompagné café a disparu. Elle a été remplacée de son nom et prendra sa place parmi les autres par un trombinoscope géant de Le jour des photos de classe, photos du personnel du lycée. tous les professeurs. Isabelle le photographe attitré de n'aime pas trop se voir en photo l’école fait dans la foulée des mais maintenant, elle connaît la portraits du personnel en tête de tous ses collègues. train de prendre leur café. Louis, TES2 est content d'avoir en n trou- ver un espace pour coller les a ches de son groupe. En n, il n'est plus le tirage A4 dissimulé derrière les grandes a ches de la journée kulte. Il a trouvé un mur sur A l’initiative du professeur d’arts plastiques, Sonia et ses lequel ses a ches ont leur place. Un mur camarades de classe ont mis au point une signalétique alter- réservé aux tirages A4. (di érents pan- native qui o re une autre perception des couloirs du lycée. neaux pour di érents formats) Des èches et des panneaux, au lieu d'indiquer des direc- tions, questionnent le rapport particulier que les lycéens entretiennent avec le bâtiment. "Entrée des moutons" peut-on lire au pied du grand escalier... Dans le couloir du lycée, il y une plaque de rue Au CDI, l’étagère de retour des livres est organisée en peinte à la peinture ardoise, destinée à être catégories qui correspondent aux impressions de remplie par les élèves. lecture des lycéens : « intéressant », « drôle », « ennuyeux Aurélie a pris une craie dans sa trousse. C’est »…Cette catégorisation imite le principe du "tagging", décidé, elle va changer le nom du couloir situé mais sans recours immédiat à la technologie. entre la R206 et l’escalier d’échange Rhône Des marques pages souples sont inclus dans les livres de Thiou. Demain, ce sera peut-être Romain qui manière à xer l’impression du moment avant de les rebaptisera cette rue. remettre dans le circuit standard de classi cation. A n de garder une traçabilité les documentalistes entrent ensuite ces tags dans leur base de données. Elio et Christopher, élèves musiciens, ont composé une sonnerie alternative. Elle