Oracle j developer+adf11g description

934 views
886 views

Published on

Description de Oracle Jdev et ADF

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
934
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
54
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Oracle j developer+adf11g description

  1. 1. Oracle JDeveloper + ADF 11gOracle JDeveloper offre un environnement de développementcomplet contenant l’ensemble des fonctionnalités du cycle devie de développement d’une application. En un seul outil, l’ona un environnement de développement qui couvre lesdéveloppement Java, ainsi que des bases de données, desservices Web, SOA, Webcenter / portlet et développementXML - vous permettant ainsi d’économiser les coûtsdintégration de multiples outils. Les applications construitesavec Oracle JDeveloper sont basées sur des normes et entant que tel, vous offre la portabilité entre différents serveursdapplications Java et bases de données. Le plus grandfacteur de différenciation d’Oracle JDeveloper est laproductivité qu’il propose pour le développement Java. Bienque contenant toutes les fonctionnalités de codage que l’ontrouve dans les autres environnements de développementJava, Oracle JDeveloper est axé sur une approche plusvisuelle et déclarative de développement. Cela augmente laproductivité de vos développeurs.En plus, Oracle Application Development Framework (Oracle ADF) offre de bout-en-bout unframework de développement Java pour vos applications et réduits considérablement lacomplexité du développement Java EE. Oracle ADF se charge : - du mapping Relationnel/Objet, - du cache, de la persistance, - du cadre de linterface utilisateur, - de la couche de contrôle, - et de la liaison des services métiers aux interfaces utilisateur.Contrairement à dautres frameworks Java, lexpérience de développement avec Oracle ADFest visuelle et déclarative à travers lIDE JDeveloper.Les Trois Fonctionnalités Principales
  2. 2. • Productif o Approche de développement Déclarative et Visuelle o Oracle ADF – Framework Java de bout-en-bout pour les applications SOA• Complet o Java, SOA, Base de Données, WebCenter/Portlets, XML, Web services o Cycle de Vie de Développement Complet• Standards et Choix o Utilise les standards industriels o Choix de la plate-forme de développement o Choix de l’approche de développement o Choix de la technologie
  3. 3. Introduction à Oracle ADFOracle Application Development Framework (Oracle ADF) est un framework dedéveloppement d’application de bout en bout qui sappuie sur les standards de la Plate-formeJava Enterprise Edition (Java EE) et des technologies open-source. L’on peut utiliser OracleADF pour implémenter des solutions dentreprise qui recherche, affiche, crée, modifie et valideles données en utilisant des interfaces Web, des interfaces de services sans fil, des interfacesbureautiques, ou des interfaces de Services Web. En raison de son caractère déclaratif, OracleADF simplifie et accélère le développement en permettant aux utilisateurs de se concentrer surla logique de la création dapplications plutôt que des détails de codage. Utilisé en tandem,Oracle JDeveloper et Oracle ADF offre un environnement qui couvre le cycle dedéveloppement complet de la conception au déploiement, par glisser-déposer de liaison dedonnées, la conception visuelle dinterface utilisateur et des fonctionnalités de développementen équipe préconçue.Oracle ADF ArchitectureEn conformité avec les meilleures pratiques de développement, la construction d’applicationWeb avec Oracle ADF répond à une nette séparation entre la logique métier, la navigation depage, et les interfaces utilisateurs en respectant l’architecture modèle-vue-contrôleur. Dans unearchitecture MVC : - La couche modèle représente les valeurs des données liées à la page en cours
  4. 4. - La couche vue contient les Interfaces utilisateurs utilisée pour afficher ou modifier les données - La couche contrôleur traite les entrées utilisateurs et détermine la page de navigation - La couche de services métier se charge de l’accès aux données et encapsule la logique métierArchitecture de MVC sépareproprement linterface utilisateur, Oracle ADF Architecturelogique métier et la page denavigation Le module de base dans le framework est ADF Model, qui offre une facilité de la liaison de données qui implémente la spécification JSR-227. La couche ADF Model permet une approche unifiée pour lier nimporte quelle interface utilisateur à tout type de service métier, sans avoir besoin décrire du code. Les autres modules qui composent la pile de technologie d’application Fusion Web sont : • ADF Business Components, qui simplifie la liaison aux services métiers.
  5. 5. Lors de la construction des applications Java EE orientée service, l’on implémente la logique métier comme un ou plusieurs services métiers. Ces services d’arrière-plan fournissent aux clients un moyen dinterroger, insérer, mettre à jour et supprimer des données métiers au besoin tout en appliquant les règles appropriées. ADF Business Components sont des objets prédéfinis qui accélèrent le travail de livraison tout en maintenant une haute performance, richement fonctionnel, de base de données centrée sur les services. Ils offrent une implémentation prête-à-l’emploi des modèles de conception Java EE et des meilleures pratiques.ADF Business Components simplifie l’accès aux données et leur validation • ADF Faces Rich Client, offre une bibliothèque riche de Composants d’Interface Utilisateur AJAX pour les applications Web construits avec JavaServer Faces (JSF). ADF Faces fournit plus de 100 composants riches comprenant les tables de données hiérarchiques, les menus arborescentes, les dialogues, les accordéons, les tables triables. ADF Faces offre également des composants ADF Data Visualization : graphes dynamiques, jauges et autres graphiques qui peuvent offrir une vue temps-réel des données. Chaque composant peut être personnalisé.
  6. 6. • ADF Controller, intègre JSF avec ADF Model. ADF Controller étend le contrôleur standard JSF en offrant des fonctionnalités supplémentaires, telles que les flux de tâches réutilisables qui passent le contrôle non seulement entre les pages JSF, mais aussi entre autres activités, pour les appels de méthode dinstance ou les flux dautres tâches. Dans la couche contrôleur, où la manipulation de flux de page de vos applications Web est une préoccupation majeure, ADF Controller fournit une navigation améliorée et un modèle de gestion détat sur JSF. Oracle JDeveloper permet de créer des flux de tâches déclarative où l’on peut passer le contrôle dapplication entre les différents types dactivités, telles que les pages, les méthodes sur les beans gérés, les déclarations de cas ou les appels à d’autres flux de tâches. Ces flux de tâches peuvent être réutilisés, et peuvent également être imbriquées, à la fois entre eux-mêmes et au sein des pages.
  7. 7. • Intégré au sein de la famille de produits weblogic server et IAS , Oracle JDeveloper est un environnement de développement intégré gratuit, conçu pour simplifier le développement dapplications SOA et dinterfaces utilisateurs Java.• Oracle ADF Essentials est la version gratuite de Oracle ADF. Les principales différences entre ADF Essentials et la version payante se situent au niveau de la vue. Alors qu’ADF est orienté vers le développement d’applications multicanales , ADF Essentials se concentre sur le Web et ne dispose pas des outils pour le développement mobile, Desktop et Business Intelligence (BI) comme son homologue.

×