Your SlideShare is downloading. ×
L'argumentation commercial pour la vitesse dans le marketing numérique
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

L'argumentation commercial pour la vitesse dans le marketing numérique

549
views

Published on

Les meilleures pratiques pour l’accélération du contenu …

Les meilleures pratiques pour l’accélération du contenu
Où trouver les outils pour identifier la performance de votre site Internet
Les solutions existantes pour l’accélération web
Comment l’accélération frontale peut augmenter la vitesse de téléchargement de votre site sur n’importe quel appareil

Published in: Technology

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
549
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1.  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numériqueL’argument commercialpour la vitesse dans lemarketing numériqueDans ce rapport, vous apprendrez :• Les meilleures pratiques pour l’accélération du contenu• Où trouver les outils pour identifier la performance de votre site Internet• Les solutions existantes pour l’accélération web• Comment l’accélération frontale peut augmenter la vitesse de téléchargementde votre site sur n’importe quel appareilMai 2012Thom PooleDirecteur international du marketingLimelight Networks Inc.
  • 2. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 2Table des matièresTable des matières.......................................................................2Une brève histoire de la vitesse..................................................3Pourquoi investir dans l’accélération web ? ............................4Les déterminants de la vitesse des pages web........................6L’argument commercial pour la vitesse....................................9L’impact de l’infrastructure.......................................................24La solution unique de Limelight pour l’accélération web ....29Glossaire ......................................................................................33Sources ........................................................................................40À propos de Limelight Networks :Limelight Networks, Inc. (Nasdaq:LLNW) est un prestataire deconfiance d’applications dans le nuage qui tirent profit de laplateforme informatique globale, de haute performance et évolutivede Limelight. Nous offrons aux organisations dont le succès repose surdes initiatives Internet, mobiles et sociales, une solution complète pourtransférer, gérer, publier, monétiser, accélérer et analyser leurcontenu en ligne et mobile. Grâce à l’équipe d’experts de Limelightet une offre intégrée et homogène ("bout-à-bout"), nos clientspeuvent rationaliser tous leurs processus au long du cycle de vie descontenus, et optimiser la performance de ces contenus dans tous lescircuits, ce qui leur donne les moyens d’orchestrer rapidement et demanière rentable une présence numérique réussie, qui améliore lanotoriété de marque, dynamise les recettes et facilite les relationsclients.
  • 3. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 3Une brève histoire de la vitesseAu début des années 1990, personne ne savait quoi penser del’Internet commercial, qui en était à ses débuts. À cette époque,on devait endurer des modems bas débit, qui plantaientrégulièrement. Les sites étaient primitifs et leur empreinterelativement réduite. Les pages étaient en noir sur blanc, enpolice Courier, et sans images.Aujourd’hui, nous exigeons des sites qu’ils diffusent un contenumédia riche et ce, immédiatement et de manière pratique etrégulière. Si un site échoue sur ce plan, les visiteurs abandonnentrapidement!Les pages Web deviennent plus « lourdes », mais se font aussiplus rapides, grâce à des réseaux, des connexions, et desnavigateurs plus rapides. Le temps de chargement d’un site decommerce typique est de trois à six secondes. L’idéal, c’estdeux secondes.IEt vous, quel est votre temps de chargement?Principalesconstatations1. Les clients veulent votre contenuMAINTENANT2. À chaque retard, vous perdez desconversions, des recettes, et de lasatisfaction client3. Le commerce mobile est encore plussensible à la latence du réseau4. Les content delivery networks (CDN),l’accélération du réseau et les servicesd’optimisation de la couche deprésentation sont essentiels
  • 4. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 4Pourquoi investir dans l’accélération web?Les services d’accélération web sont conçus pour accélérer lecontenu impossible à mettre en cache et délester les objets enles stockant dans le cache quand c’est possible; c’est unetechnique encore fondamentale aujourd’hui. Mais dansl’économie mobile actuelle, où est-on près de l’utilisateur?Comme la complexité des sites a augmenté, le risque de retards’est accru. Comme le paysage médiatique est bruyant, denombreux sites essayent de mieux impliquer les utilisateurs endéveloppant la personnalisation, créant ainsi davantage depossibilités d’interagir… à condition que l’utilisateur veuille bienattendre!L’internet moderne comprend tellement de navigateurs,caches, réseaux, appareils et vitesses de connexion différents,qu’une seule série d’optimisations HTML ne pare pas à toutes leséventualités.Ce qui est en jeu, ce sont vos pages vues, vos taux de rebond,vos conversions clients, la satisfaction de vos clients et, surtout,votre rentabilité. Voilà ce que se propose de démontrer cet«Argument commercial pour la vitesse dans le marketingnumérique».D’après Websiteoptimization.com, les plus grandes marques enligne disent la même chose.IIGoogle a observé que passer d’une page de 10 résultats quise charge en 0,4 secondes, à une page de 30 résultats quise charge en 0,9 secondes faisait baisser la fréquentation etles recettes de 20 %.IIIQuand la page d’accueil de Google Maps a baissé de100Ko à 70-80Ko, la fréquentation a augmenté de 10 % dansla première semaine, puis de 25 % dans les trois semainessuivantes.IVDes tests d’Amazon ont révélé qu’à chaque fois que letemps de chargement augmente de 100millisecondes, lesventes baissent de 1 %.V
  • 5. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 5Dans une étude réalisée par Aberdeen Group, un délaid’une seconde fait baisser les pages vues de 11 %, lasatisfaction client de 16 % et, surtout, les conversion de 7 %.Cette étude a calculé que pour un site qui gagne 100 000 $par jour, cela se traduirait par un manque à gagner de 2,5millions de dollars par an.VI
  • 6. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 6Les déterminants de la vitesse des pageswebCertains plug-ins populaires pour navigateur Internet permettentde mettre en évidence les domaines clés de la performance.Malheureusement, ils ne peuvent guère plus que de les mettreen évidence! Voici quelques recommandations du secteur pources problèmes:1. Minimisez le nombre de requêtes HTTPCela implique de limiter le nombre de fichiers nécessaires àl’affichage de votre page web. Cela implique aussi de réduire lataille des pages et de limiter les choix sur chaque page.Parmi les fichiers, on trouve des fichiers CSS, des référencesJavaScript, des images, de la vidéo, etc.Recommandation: éliminez tout ce qui n’est pas nécessaire. Letemps de chargement supplémentaire pour un «on ne saitjamais» n’en vaut sans doute pas la peine.2. Optimisez les images et affichez-les correctementCela implique de rendre les fichiers d’image et de vidéo aussipetits que possible sans perdre en qualité. Dimensionnez-lescorrectement pour l’appareil, de façon à ce que le navigateurn’ait pas besoin de charger et redimensionner le contenu.De nombreuses images peuvent contenir des métadonnéessuperflues qui seront téléchargées par les appareils. Lacompression aussi peut aider.3. Minimisez HTML, CSS et JavaScriptSupprimez les espaces de votre code. Les espaces sont utiles àla programmation, mais les serveurs et les navigateurs s’enmoquent, et cela ne fait qu’ajouter du temps !
  • 7. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 74. Utilisez un content delivery network (CDN)Avec un CDN, vous pourrez plus facilement réduire la charge devos serveurs, et mettre le turbo sur la performance en distribuantdes objets en cache depuis un serveur à proximité.Un CDN est un réseau de serveurs haute performance répartisdans le monde, qui met en cache des ressources du sites (code,images, etc.) dans un «point of presence» (point de présence,POP) local.5. Compressez les composantsCompressez vos fichiers au niveau du serveur avant de lesenvoyer à l’utilisateur. Plus vous compressez, plus petit sera lefichier, et plus rapide sera le téléchargement.6. Mettez les feuilles de style en haut des pagesToutes les références à des feuilles de style (CSS) liées àl’interface doivent être inclues dans l’élément <head> de votredocument. Si vous avez des feuilles de style séparées, utilisez unecommande <link> plutôt que @import.Quand les instructions de la feuille de style sont dans l’élément<head>, les clients voient une page mise en forme dès le début– l’apparence de votre site est chargée en premier.7. Mettez les scripts en bas des pagesTous les fichiers liés à des fonctionnalités doivent être chargésaprès le contenu. Il faut que les visiteurs puissent voir le contenudès que possible – s’ils aiment ce qu’ils voient, ils pourront le lireou le regarder pendant le chargement des fichiers fonctionnels.À cause de certaines caractéristiques dans le fonctionnementdes navigateurs, les scripts interrompent le temps de rendupendant leur traitement par le navigateur En mettant les scriptsen bas de page, vous permettez au navigateur de commencerpar la construction de la page.
  • 8. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 88. Utilisez le cache du navigateurUtilisez la capacité du navigateur à stocker les fichiers statiques,de façon à ce que la deuxième page et les suivantes sechargent plus rapidement. Pour cela, il faut demander aunavigateur de conserver des fichiers en particulier comme desimages, etc.Cela relève de la programmation du site, et non del’infrastructure.9. Utilisez des sprites CSSUn sprite CSS est une image qui contient d’autres images utiliséespour le design de la page. Il fait correspondre les coordonnéesdes images sur la page pour accélérer le chargement.Source : Willie Jackson – willejackson.com
  • 9. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 9L’argument commercial pour la vitesseL’argument techniqueCombien dépensez-vous (temps, efforts et argent) pouroptimiser vos sites pour les moteurs de recherche? Google faitsavoir que son moteur de recherche prend en compte la vitessequand il détermine le classement des pages, ce qui signifiequ’une faible vitesse de chargement peut faire la différenceentre la première et la dixième position!VIIJakob Nielsen, un gourou de l’accessibilité sur Internet, aidentifié la vitesse comme étant un élément crucial. Il met enévidence deux raisons pour lesquelles la réactivité estimportante:• Les limitations humaines – surtout dans les domaines de lamémoire et de l’attention. Nous ne sommes pas aussiperformants quand nous devons attendre et «souffrir» del’inévitable décomposition de l’information stockée dans lamémoire de court terme• Les aspirations humaines – nous aimons sentir que nouscontrôlons notre destinée plutôt que d’être soumis au bonvouloir d’un ordinateur. De plus, quand les entreprises nousfont attendre au lieu de nous offrir des services réactifs, ellespeuvent avoir l’air d’être arrogantes ou incompétentes VIIIIl y a trois limites au temps de réponse identifiées par Nielsen ;elles datent de 1968 mais sont toujours valables :0,1 secondeCela donne le sentiment d’une réponse instantanée,comme si celle-ci résultait de l’action, non de l’ordinateur,mais de l’utilisateur. Ce niveau de réactivité est essentielpour maintenir le sentiment de manipulation directe (l’unedes techniques clés des interfaces graphiques pouraugmenter le contrôle et l’implication de l’utilisateur)1 secondeCela n’interrompt pas le fil des pensées de l’utilisateur.L’utilisateur peut ressentir un retard, et ainsi savoir quel’ordinateur est en train de produire le résultat, mais il atoujours l’impression de contrôler ce qui se passe en général.Ce degré de réactivité est celui qui convient à une bonnenavigation.
  • 10. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 1010 secondesCela conserve l’attention de l’utilisateur. De une à dixsecondes, l’utilisateur se sent vraiment à la merci del’ordinateur et souhaiterait que celui-ci soit plus rapide, maiscela reste raisonnable.Tout ce qui dépasse un délai de 10 secondes conduit l’utilisateurà penser à autre chose, ce qui fait qu’il est plus difficile de seremettre sur les rails lorsque l’ordinateur répond enfin. Il estfréquent que les utilisateurs quittent le site immédiatement dansle cas d’un délai supérieur à 10 secondes.Dans une enquête menée en 2011 par l’entreprise internationalede gestion de tags TagMan, plus de 80% des personnesinterrogées disent se sentir concernées ou très concernées par letemps de chargement de leur page d’entreprise, et 60% d’entreelles disent avoir entrepris d’améliorer la vitesse de leur site, maisont l’impression qu’elle pourraient quand même faire mieux.IXLes personnes interrogées donnaient les impacts d’un site lent àcharger dans l’ordre suivant:1. Conversions réduites – 51%2. Abandon du visiteur – 46%3. Impression négative de l’expérience de marque – 47%4. Baisse du renouvellement des visites – 49%5. Départ pour un site concurrent – 40%6. Autres mentions : impact négatif sur l’optimisation pour lesmoteurs de recherche (SEO)
  • 11. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 11L’enquête observe que les personnes interrogées ont mis enœuvre des mesures pour améliorer la vitesse de leur site, parmilesquelles:• Optimisation du code de la page – 63%• Suivi de la performance – 56%• Réduction du «poids» de la page – 55%• Réduction ou suppression de balises tierces – 35%• Augmentation du nombre ou des emplacements desserveurs web – 22%• Accélération du site – 22%• Incertain – 9%• Autres – 3%La performance des pages web et mobiles se mesure aussi entermes de taux de rebond, c’est-à-dire le nombre d’utilisateursqui quittent la première page sans plus explorer celle-ci ou lereste du site.Ces données viennent du prestataire d’accélération webStrangeloopX. D’autres enquêtes et études confirment ceci; nousy reviendrons plus tard.0%  20%  40%  60%  80%  100%  120%  140%  160%  1000ms   3000ms   5000ms   7500ms   11000ms   16000ms   22000ms  taux  de  rebond  milliseconde  Changement  de  taux  de  rebond  per  vitesse  de  la  page  
  • 12. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 12Il y a une relation spectaculaire entre vitesse de la paged’atterrissage, taux de rebond, et pages vues par visite.Le résultat le plus important de ces statistiques est que le taux deconversion décroît à un rythme plus rapide.-­‐60%  -­‐50%  -­‐40%  -­‐30%  -­‐20%  -­‐10%  0%  1000ms   3000ms   5000ms   7500ms   11000ms   16000ms   22000ms  visitor  all-­‐off  Pages  per  visita9on  de  la  vitesse  de  la  page  -­‐80%  -­‐70%  -­‐60%  -­‐50%  -­‐40%  -­‐30%  -­‐20%  -­‐10%  0%  1000ms   3000ms   5000ms   7500ms   11000ms  16000ms  22000ms   2800ms  taux  de  conversion  Taux  de  conversion  rate  de  vitesse  de  la  page  
  • 13. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 13NavigateursIl faut que vos utilisateurs utilisent les meilleurs navigateurs pourgarantir que votre contenu numérique se chargera rapidement.Le chargement des pages est de 29 % plus rapide dansMicrosoft Internet Explorer 9 que dans IE7. Internet Explorer 9dépasse également Google Chrome et Mozilla Firefox.XI
  • 14. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 14L’argument financierTout délai est une cause probable de baisse des recettes; c’estcomme si on faisait la queue à la caisse, sans qu’aucune autrecaisse, libre ou moins chargée, ne soit en vue.Aberdeen Group a observé que la performance commercialecommence à chuter après un simple délai de 5,1 secondes.À chaque délai d’une seconde au-dessus de la moyenneperçue, une entreprise peut s’attendre à la perte deperformance suivante:Délai d’une seconde dans le temps dechargement de la pageBaisse de 7% des conversions clientsBaisse de 11% des impressions de lapage (avec probablement uneaugmentation associée du taux derebond)Baisse de 16% de la satisfaction desclientsSource: Aberdeen GroupXIIAberdeen Group observe aussi qu’une augmentation ducontenu web dynamique et l’émergence d’applications «Web2.0» ont un impact sur la performance web, et ce, de multiplesmanières différentes.
  • 15. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 15Des tests entrepris par Amazon ont révélé qu’à chaque fois quele temps de chargement augmente de 100ms, les ventesbaissent de 1%. En utilisant le chiffre de 7% du rapportd’Aberdeen, cela fait une perte annuelle de 2,5 millions dedollars pour un site qui gagnerait 100 000 $ par jour.XIIILa chute du taux de conversion est sans doute ce qui est le plusinquiétant pour les vendeurs en ligne. Le taux de conversion estla proportion des visiteurs qui, d’une consultation ou visiteinformelle, finissent par accomplir l’action désirée.Quand le taux de chargement augmente, les taux espérés deconversion chutent de 6,7%, avec un pic à deux secondesenviron. On peut voir cela d’une manière différente: chaqueseconde supplémentaire dans le temps de téléchargementd’une page web augmente la probabilité d’un abandon de lapage.XIV0  0.005  0.01  0.015  0.02  0.025  0.03  0.035  0.04  0-­‐1   1-­‐2   2-­‐3   3-­‐4   4-­‐5   5-­‐10   10-­‐20   20-­‐30   30-­‐40   40-­‐50  Taux  de  conversion  Session  moyenne  téléchargement  (sec)  Taux  de  conversion  de  téléchargement  de  page  
  • 16. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 16Le taux d’abandon est le pourcentage des visiteurs qui entrentdans le «tunnel des ventes» (processus de conversion) mais neparviennent pas à le terminer.Vitesses de téléchargementÀ mesure que la taille des pages web augmente, il est démontréque les vitesses de téléchargement pâtissent, même sil’information statique est mise en cache.La première consultation d’une pageweb en 2010 prenait 11,21 secondes enmoyenne.La deuxième consultation et lessuivantes prenaient 5,21 secondesLa première consultation en 2011 était10% plus rapide que pour l’annéeprécédente, principalement grâce àdes techniques d’accélérationLa deuxième consultation prenait 6,6secondes – 20% plus lente que l’annéeprécédente.0%  5%  10%  15%  20%  25%  30%  35%  40%  45%  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10  Téléchargement  de  la  page  (sec)  Taux  dabandonment  
  • 17. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 17D’après Alexa.com, les sites les mieux classés sont plus lents queles autres, parce qu’ils nécessitent, en moyenne, 21 ressourcesde plus. Les 100 premiers sites prenaient 4% de temps en plus parrapport aux 2 000 premiers.XVComme ces sites nécessitent jusqu’à 35% de ressources en plus,cela laisse penser qu’ils utilisent d’autres formes d’accélérationpour compenser.PerformanceAlors, dans les faits, quelle est la performance des premiers sitesweb en Europe? Nous nous sommes concentrés sur le secteur ducommerce, puisque c’est là que les écueils sont les plus vifs.FranceRang Site Temps deréponse1. Amazon 1,0762. Voyage-SNCF.com 1,2403. Darty 1,394Moyenne 3,017SuisseRang Site Temps deréponse1. Team Viewer 0,5732. Prixmoinscher 0,7633. LeShop 0,918Moyenne 2,596Royaume-UniRang Site Temps deréponse(secs)1. Tesco UK 0,6922. BizRate 0,7503. IKEA UK 0,916Moyenne 2,188
  • 18. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 18AllemagneRang Site Temps deréponse1. Mercateo DE 0,7352. Preisroboter DE 0,8103. Alternate DE 0,855Moyenne 2,341Pays-BasRang Site Temps deréponse1. GSMweb.nl 0,3372. Arcandor AG 0,3493. Kijkshop.nl 0,628Moyenne 2,148ItalieRang Site Temps deréponse1. Prada 1,1092. Gucci 1,7153. Replay 1,718Moyenne 3,193DanemarkRang Site Temps deréponse1. Apple Denemark 1,1912. IKEA 1,2993. Cappelendamm 1,461Moyenne 3,120FinlandeRang Site Temps deréponse1. IKEA 1,0762. Boozt.com 1,3033. Ellos 1,349Moyenne 3,209
  • 19. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 19NorvègeRang Site Temps deréponse1. IKEA 1,6952. Apple 1,7473. Cappelendamm 2,111Moyenne 3,232SuèdeRang Site Temps deréponse1. Komplett 0,9162. Expert International 0,9613. ValueClick Inc 1,141Moyenne 2,782Source : Gomez BenchmarkingDonnées collectées du 1er mars 2012 au 1er avril 2012, de 0 h 00 à minuit ESTLa disponibilité de votre contenu est, nous l’avons vu, trèsimportante, mais la disponibilité n’est pas seulement liée à lavitesse de téléchargement de chaque page. Si vous utilisez uneentreprise d’hébergement ou un centre de données qui ont desperformances médiocres, il se peut que votre site soitindisponible quand vos clients vous cherchent.Si l’on regarde les marques célèbres du commerceélectronique, toute interruption peut résulter en une pertepotentielle à faire pleurer :Amazon.com – Pourrait perdre près d’un million de dollars parheure s’il était hors-ligneXVIGeneral Financial Company – 100 000 $ par heure (52,3% desentreprises de services financiers)XVIIeBay – 90 000 $ par heure (d’après une interruption de 22heures)XVIIIGeneral Network – 42 000 $ par heureXIX
  • 20. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 20Les sites web mobilesL’environnement numérique moderne a considérablementchangé, d’une époque où nous étions tous ligotés à nosbureaux, à une autre où la mobilité est l’ordre du jour.En 2000, les sites mobiles qui utilisaient la technologie WAPétaient lents, et légers en termes graphiques et interactifs. Avecl’arrivée d’une nouvelle technologie et des smartphones,l’expérience en ligne avec un appareil de poche peut rivalisercelle de nombreux «ordinateurs».Les lancements de l’iPhone d’Apple, et plus tard de l’iPad, ontfait exploser le marché des smartphones et des tablettes. En2011, on estime que le marché des «tablettes PC» a touché 35,3milliards de dollars. D’après une étude d’InSat, les tablettes, lesPC portables et les smartphones devraient connaître unecroissance annuelle combinée de 25,7% d’ici 2015. Le [seul]marché mobile devrait connaître une croissance de 8,7% sur lamême période.XXLes smartphones représentent la part la plus petite du marchémondial, mais la plus grande part de l’utilisation du web mobile –cette utilisation ne pouvant qu’augmenter, à mesure que lestablettes et «l’informatique mobile» progressent.Les navigateurs mobiles XXI
  • 21. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 21Il reste, cependant, une grande différence dans la patience desutilisateurs. Étant donné qu’un téléphone mobile est un objet trèspersonnel, les délais dans le téléchargement de contenureprésentent un dérangement bien plus important que sur un«ordinateur». À cela s’ajoute le fait que de nombreux réseauxmobiles font payer un supplément pour le téléchargement dedonnées, ce qui fait que le temps perdu est aussi de l’argentperdu quand les utilisateurs abandonnent les pages!Source : infographie KISSmetric XXIIL’abandon de page est encore plus répandu pour les sitesmobiles: la plupart des personnes interrogées dans une enquêtede Gomez indiquent qu’elles attendraient six à dix secondesavant d’abandonner complètement la page.Les performances web mobiles sont les suivantes:FranceRang Site Temps deréponse1. Fnac 1,5982. Amazon 3,7883. Darty 9,062Moyenne 25,5810%   5%   10%   15%   20%   25%   30%   35%  Mois  de  1  sec  1-­‐5  sec  6-­‐10  sec  11-­‐15  sec  16-­‐20  sec  20+  sec  Taux  dabandonment  Pa9ence  des  u9lisateurs  mobile  
  • 22. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 22Royaume-UniRang Site Temps deréponse1. Nextag 3,2182. Shopping UK 3,2793. Carphone Warehouse 3,506Moyenne 6,603AllemagneRang Site Temps deréponse1. Ciao DE 8,6652. Idealo DE 8,9033. NexTag DE 9,005Moyenne 17,994Source : Gomez BenchmarkingDonnées collectées du 1er mars 2012 au 1er avril 2012, de 0 h 00 à minuit ESTL’argument psychologiqueLa raison pour laquelle on abandonne les pages qui se chargentlentement se trouve dans la frustration que le contrôle passe auxmains de l’ordinateur ou du réseau. C’est encore pire quand iln’y a pas de retour sur la raison du délai.Une enquête a révélé que 43% des utilisateurs de bas débitétaient prêts à attendre plus de six secondes pour lechargement de leur contenu – cela représente 50% de plus queles acheteurs en haut débit.XXIIIUne autre étude a forgé l’expression «temps d’attente tolérable»(TAT), cette étude observant que l’abandon de lien non-fonctionnels atteignait un pic autour de 5 à 6 secondes. Enajoutant un élément de retour, comme une barre deprogression, on fait passer le TAT à 38 secondes.XXIVDe longs temps de réponse ne font pas que conduire àl’abandon de page: il a été montré que des pages web lentesdonnaient une impression moindre de crédibilitéXXV et dequalité.XXVI
  • 23. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 23Quand les temps de chargement de page sont «tolérables», lesutilisateurs sont moins frustrés, ce qui conduit à des taux deconversion plus élevés.XXVII Le temps d’attente, bien sûr, dépendaussi des contenus – s’ils sont personnalisés ou non. Les gens sontprêts à attendre légèrement plus longtemps une informationdont ils pensent qu’elle est personnalisée pour eux.Si vous voulez instaurer la confiance et développer l’implicationde vos clients, n’ignorez pas la psychologie de votre marketingnumérique.
  • 24. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 24L’impact de l’infrastructureJusqu’ici, ce rapport a examiné la manière dont la conception,la programmation et la gestion d’un site peuvent en accélérerla diffusion. Il y a un autre domaine qui affecte la vitesse:l’infrastructure qui diffuse le site et les pages aux utilisateursfinaux.L’infrastructure pour la «diffusion de contenu» comprend:• Les environnements d’hébergement• Le kilomètre intermédiaire• Le dernier kilomètre• Les outils d’accélération• Les content delivery networksL’hébergementLe premier choix qui importe, c’est l’environnementd’hébergement. Un mauvais choix de FAI ou de centre dedonnées peut avoir un impact sur votre disponibilité et votrecapacité de diffusion. Avec l’arrivée du stockage dans lenuage, votre contenu peut maintenant être « plus près » del’utilisateur final.Le diagramme ci-dessous montre les flux de données dans lepremier et le dernier kilomètre, ainsi que le kilomètreintermédiaire, via de nombreux réseaux. Même si cela peut êtreefficace aux moments où la fréquentation est faible, il apparaîtaussi clairement qu’il y a plein d’occasions de congestion et delatence.!"#!"#!"#$%&()%*%+,+-.)/0()%1)%$%&()%*%+,+-.)/0()%1)%223.0)4,)2+5)6+,789-&:8+5+()40;<#=+,70>=;;#0%)?@)(8(0A-40>B;=+,706A8)-CD0A-40:ACE)806&((0C&5:A%)408&0223.0:%+1A8)0-)8&%E0"6&0:A,)0%)-4)%08+5)!-C%)A()0A/A-4&-5)-8F)C%)A()0+-0%)1)-@)BA:+408+5)08&0AC8+&-0F)C%)A()0+-0A/A-4&-5)-8!-C%)A()0+-0%)1)-@)<AC7)A/6)0C&-8)-8F)6+1)%)40G%&50)4,);<#H!#08@-+-,08)C7-+?@)(0%)(@68(0+-087)0%)4@C8+&-0+-0>B;0A-40>=;;#0%)?@)(8(0%@--+-,0&1)%0223.0:%+1A8)0-)8&%E3&-0&:8+5+()40;<#$)8))-0&%+,+-0A-40223.0:%&ID;%A-(:A%)-802+5)6+,780JCC)6)%A8+&-0:%&IDK5:6&D(0;<#0A-40=;L20&:8+5+(A8+&-08)C7-+?@)(M=+,76D0&:8+5+()4A-40:%+&%+8+()40ACC)6)%A8)404)6+1)%D0&1)%087)06A(805+6)N+(+/6)0K6)5)-8(!-1+(+/6)0K6)5)-8(
  • 25. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 25Pour les réseaux comme le réseau IP privé de Limelight, lafréquentation est moins encombrée dans le kilomètreintermédiaire, ce qui réduit le nombre de requêtes, améliore lavitesse de diffusion et augmente la satisfaction client. Cetteméthode empêche aussi une interruption de service par unedéfaillance ou une attaque dans un seul serveur au sein del’infrastructure.Le kilomètre intermédiaireLe «kilomètre intermédiaire» («Middle Mile» en Anglais) est lesegment d’un réseau de télécommunications qui assure laconnexion entre, d’une part, le réseau central d’un opérateurde réseau, et, d’autre part, les installations du réseau local.XXVIIILes installations du kilomètre intermédiaire peuvent aller dequelques kilomètres à quelques centaines de kilomètres. Ellessont souvent faites de lignes de fibre optique, mais on peut aussiutiliser des micro-ondes ou des connexions satellite.XXIX Elles sontreprésentées comme «le nuage» («cloud») dans le diagrammede la page précédente.Le kilomètre intermédiaire est une étape que la plupart descontent delivery networks (CDN) peuvent contrôler, à moinsqu’ils utilisent le réseau public. Les réseaux qui utilisent les réseauxpublics (par opposition aux réseaux IP privés) dans ce kilomètreintermédiaire peuvent subir des «fluctuations saisonnières», oudes difficultés quand deux entreprises de réseaux n’évaluent pascorrectement la fréquentation.!"#!"#!"#$%&()%*%+,+-.)/0()%1)%$%&()%*%+,+-.)/0()%1)%223.0)4,)2+5)6+,789-&:8+5+()40;<#=+,70>=;;#0%)?@)(8(0A-40>B;=+,706A8)-CD0A-40:ACE)806&((0C&5:A%)408&0223.0:%+1A8)0-)8&%E0"6&0:A,)0%)-4)%08+5)!-C%)A()0A/A-4&-5)-8F)C%)A()0+-0%)1)-@)BA:+408+5)08&0AC8+&-0F)C%)A()0+-0A/A-4&-5)-8!-C%)A()0+-0%)1)-@)<AC7)A/6)0C&-8)-8F)6+1)%)40G%&50)4,);<#H!#08@-+-,08)C7-+?@)(0%)(@68(0+-087)0%)4@C8+&-0+-0>B;0A-40>=;;#0%)?@)(8(0%@--+-,0&1)%0223.0:%+1A8)0-)8&%E3&-0&:8+5+()40;<#$)8))-0&%+,+-0A-40223.0:%&ID;%A-(:A%)-802+5)6+,780JCC)6)%A8+&-0:%&IDK5:6&D(0;<#0A-40=;L20&:8+5+(A8+&-08)C7-+?@)(M=+,76D0&:8+5+()4A-40:%+&%+8+()40ACC)6)%A8)404)6+1)%D0&1)%087)06A(805+6)N+(+/6)0K6)5)-8(!-1+(+/6)0K6)5)-8(
  • 26. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 26Le dernier kilomètreLe «dernier kilomètre» («Last Mile» en Anglais) est un terme quidésigne la dernière étape de la fourniture de connexion d’unprestataire de communications à un client; ce n’est pas lamesure absolue d’une distance! C’est la connexion entrel’utilisateur final et le réseau «Internet» (ou infrastructure dukilomètre intermédiaire); normalement, par le centraltéléphonique local. De nombreuses mesures se limitent auxvitesses de réseau, et ne reflètent pas l’impact du dernierkilomètre de connexion.Les outils d’accélérationIl y a aussi des outils d’accélération du contenu web; ils serépartissent en deux grandes catégories:• Accélération du réseau – améliore le contenu longue-distance non mis en cache• Accélération de la couche de présentation – technologied’AF (accélération frontale) qui améliore lacommunication de serveur à navigateur.Les content delivery networksUn CDN peut améliorer la vitesse des téléchargements de pageen offrant une distribution de contenu plus efficace.La recherche montre que les sites qui fonctionnent avec desCDN sont plus lents; c’est sans doute le cas parce que les sitesqui utilisent des CDN contiennent plus de contenu que des sitesmoins bien classés. Il est probable que ces derniers n’utilisent pasde CDN parce que leurs pages sont plus légères, contiennentmoins d’objets, d’images, etc.Les CDN offrent des méthodes pour optimiser la diffusion decontenu, et couvrent ces trois grands domaines :- Réduction des requêtes de page – En limitant le nombre derequêtes «Get» pour une page particulière, la diffusion estaméliorée. Cela peut se faire en termes de simplification desprocessus de requête, de sorte qu’une page web n’a pasbesoin de télécharger des scripts de manière séquentielle, maisinclut ces scripts correctement dans le code source de la page.
  • 27. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 27C’est ce qu’on appelle l’«inlining» (la mise en ligne) et peut êtreune fonction automatisée à l’intérieur d’une solution d’AF.D’autres techniques potentiellement utiles comprennent:• La combinaison sélective d’image• Chargement juste-à-temps des images, par exemplelorsqu’on les fait défiler ou qu’on les redimensionne.• Intégration des petites images• Intégration des petits fichiers JavaScript• Cache persistant HTML5, utilisant localStorage pour créerun cache dédié• Cache adaptatif HTML5 – un cache scriptable pourconsolider les ressources de page- Rendu de page accéléré – Une partie de l’accélération (ouoptimisation) frontale ou de la couche de présentation, consisteà décider de la priorité de chargement des différents élémentsde la page. Par défaut, les navigateurs téléchargent lesressources de manière non discriminée. En y mettant de l’ordre,l’AF améliore le temps qui précède le moment où la page estvisiblement chargée par le navigateur d’un utilisateur final.Et vous, quelle est votre politique de priorité dans l’affichage dela page HTML? Les solutions d’AF sont souvent capables dereporter le moment où certains éléments sont rendus, ce quipeut consister à promouvoir certains éléments qui viennent desites tiers. En plus de l’analyse de l’ordre dans lequel les objetssont chargés, les solutions d’accélération peuvent aussi utiliserles techniques suivantes pour accélérer le rendu de page:• Fragmentation des domaines (domain sharding): lesressources sont envoyées depuis des domaines multiplespour augmenter les connexions simultanées• Pré-chargement (prefetching) des images: les imagesimportantes sont téléchargées avant d’être demandéespar le navigateur de l’utilisateur final• Prédiction de la réponse: aide à accélérer le rendu enanticipant la section HEAD du HTML avant même que leserveur ait créé la page de façon dynamique• Exécution asynchrone du JavaScript: traitement des scriptssans bloquer les autres ressources de la page.
  • 28. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 28• CSS asynchrone: empêche le CSS de mettre en attente lechargement des autres objets de la page.• Chargement paresseux (lazy load): le chargement desimages situées sous la zone visible à l’écran est reporté aumoment où l’utilisateur fait défiler la page.- Réduction de la taille des pages – De 2003 à 2011, la tailled’une page web moyenne est passée de 93,7Ko à plus de679Ko, ce qui représente une augmentation de facteur 7.Pendant la même période de huit ans, le nombre d’objets dansune page web moyenne a plus que triplé, passant de 25,7 à 85objets par page.Des statistiques de plus long terme montrent que, depuis 1995, lataille de la page web moyenne a été multipliée par 48, et que lenombre d’objets par page a été multiplié par 37.XXX
  • 29. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 29La solution unique de Limelight pourl’accélération webLimelight Accelerate combine à la fois une fonctionnalitéd’accélération dynamique de site pour améliorer les sitesdynamiques impossibles à mettre en cache, avec l’accélérationdu réseau et une fonctionnalité avancée de contrôle du cache.Pour un délestage maximal du contenu, la capacitéd’accélération frontale s’occupe de l’optimisation de la couchede présentation, pour appliquer dynamiquement les meilleurespratiques aux pages HTML de manière transparente.Le CDN Limelight offre aux clients l’accès à un réseau IP privé –l’un des plus grands au monde – avec des points of presence(POP) placés de manière stratégique dans le monde entier. CeCDN met à disposition un chemin fluide de retour au serveurd’origine du client, ce qui permet l’extraction dynamique decontenu.Il permet d’avoir non seulement une capacité de stockage auxfrontières du réseau, mais aussi de la puissance de calcul.Quand ils sont combinés, CDN et accélération frontale offrentune conjonction puissante qui permet de diffuser du contenu leplus rapidement possible à vos utilisateurs finaux, en mettant encache les objets communs de référence, et en optimisant leretour du contenu impossible à mettre en cache vers le serveurd’origine. À la différence d’autres solutions qui reposentuniquement sur un CDN, l’AF prend le relais là où le CDN délaissela communication de serveur à navigateur, pour améliorer letemps perçu de chargement de page de l’utilisateur final.Ce service évolutif, reposant sur un nuage élastique, approfonditles notions traditionnelles de distribution de contenu, en partantdu rôle crucial de la mise en cache des contenus, pour offrir desgains d’accélération encore plus importants au bout de lachaîne de diffusion, c’est-à-dire dans le navigateur Internet.C’est cette approche éprouvée qui a aidé les clients deLimelight à augmenter l’implication des utilisateurs, réduire letaux d’abandon, et étendre leurs expériences web auxappareils mobiles.
  • 30. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 30Ne faites pas attendre vos visiteurs en ligne.La technologie Limelight d’accélération peut aussi prendre desdécisions sur la base du navigateur qui demande le contenu.Comme les navigateurs traitent le HTML de différentes manières,c’est une bonne chose que les instructions envoyées à unnavigateur Chrome, par exemple, soient différentes de cellesenvoyées à une fenêtre d’Internet Explorer.Le type de navigateur a aussi son importance. Les navigateursmobiles doivent prendre en compte les contraintes d’espaced’écran disponible, de puissance de calcul du matériel, et debande passante. Les services d’accélération Limelight sont enmesure de prendre en considération toutes ces variables, ce quileur permet de produire en temps réel une optimisation pourchaque utilisateur et chaque appareil.La suite de solutions de distribution de contenu Limelight permetune intégration transparente de l’AF et du CDN, en plus de laplateforme vidéo Limelight et de la plateforme de sitedynamique. Des interfaces de programmation (API) permettentd’intégrer ces solutions dans une grande diversité d’autresplateformes et systèmes d’entreprises, ce qui vous donne uneflexibilité maximale dans l’exécution de votre marketingnumérique.www.limelight.comDon’t keep your online visitors waiting. With Limelight Accelerate, they can take immediate action on yoursite—while the same page has barely started to load without Limelight Accelerate.Limelight acceleration technology can also make decisions based on the browser that’srequesting content. Since different browsers handle HTML rendering differently, theinstructions delivered to a Chrome browser, for example, should be different from thosedelivered to an Internet Explorer window. The type of browser also matters. Mobilebrowsers have to factor in the constraints of available screen real estate, hardwareprocessing power, and bandwidth connectivity. Limelight Acceleration Services have thepower to consider all these variables—optimizing for every user and every deviceLimelight Accelerate provides key differentiators that allow both your regular and mobileusers to experience faster web performance:Optimizes dynamic content all the time, every time, while other solutions must learnover time. This is not good for optimizing dynamic content.No plugins at the origin server or browserNo changes to any HTML codeIntegrated into a powerful and robust cloud platformLimelight owns the optimization code and is not dependent on third party developerresourcesConclusionAs websites continue to become more complex—with more and more objects, images,and scripts—the greatest opportunity for web acceleration lies with the browser. Thechallenge for an IT or web administrator is to consistently optimize their site for everybrowser variation. Automated web acceleration solutions can give you the performanceyou need—allowing you to deliver content at warp speed, across every device.To find out how Limelight acceleration solutions can help you increase your webpage rendering performance:
  • 31. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 31La plateforme vidéo Limelight (Limelight Video Platform, LVP) estun outil de publication vidéo qui est simple d’apparence, maisqui offre une puissante palette de gestion sophistiquée desmétadonnées, une intégration transparente dans votre systèmede gestion de contenu (CMS), des analyses en temps réel, de larecherche au sein de la vidéo, et une prise en charge complètede multiples modèles de publication, dont la vidéo gratuite, àabonnement, et financée par la publicité.De nombreux organismes de diffusion parmi les plus grands aumonde, qu’ils soient traditionnels ou numériques, utilisent LVPpour diffuser, stocker et gérer leur contenu audiovisuel.La plateforme de site dynamique Limelight (Limelight DynamicSite Platform, DSP) combine la gestion de contenus web, desoutils de marketing et de personnalisation, la publication mobile,et une solution express, pour aider les organisations à devenirdes éditeurs et distributeurs web sophistiqués. Elle bénéficied’une interface simplifiée et d’outils puissants de processus, desorte qu’on peut facilement envoyer des contenus à son siteInternet, ou lancer rapidement de nouveaux sites en utilisant desressources existantes.Notre réseau IP mondial à fibres optiques améliore la réussite etla sécurité de votre diffusion. Limelight est un prestataire de SaaSdans le nuage, et de ce fait, vous bénéficiez en permanence dela meilleure version de la plateforme, ce qui garantit la durabilitéde votre investissement. De plus, nous pouvons prendre encharge vos manifestations saisonnières prévues aussi bien quevos campagnes décidées dans de brefs délais.
  • 32. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 32Limelight Accelerate vous offre un facteur clé de différenciationqui permet à vos utilisateurs, qu’ils soient ordinaires ou mobiles,de goûter à une performance web plus rapide:• Optimisation du contenu dynamique, en permanence età chaque fois, alors que d’autres solutions ont une périodede montée en charge, due au fait que de nombreux sitesInternet sont très dynamiques; ces solutions concurrentesne s’approchent jamais de leur maximum d’optimisation.Ce n’est pas bon pour l’optimisation des contenusdynamiques.• Pas de plug-in dans le serveur d’origine ni dans lenavigateur• Pas de changement du code HTML sur le serveur d’origine• Intégration dans une plateforme de nuage puissante etrobuste• Limelight est propriétaire du code d’optimisation et nedépend pas de ressources développées par des tiers
  • 33. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 33GlossaireAbandon Le taux auquel les visiteurs abandonnentla page, le panier d’achats ou l’action.Accélération frontale Un déploiement spécifique de serveurproxy qui optimise les pages web enappliquant des heuristiques pouraméliorer les communication de serveurà navigateur.AF voir Accélération frontale (abr.)Bas débit Une connexion bas débit est uneconnexion lente à Internet, via unmodem téléphonique.Cache Un tampon à haute vitesse, en généralau sein de l’unité centrale d’unordinateur, ou, dans le domaine dustockage commercial, au sein desserveurs.Cascading Style Sheets Les cascading style sheets (feuilles destyle en cascade, CSS) servent à mettreen forme les pages web. On peut lesutiliser pour définir des styles de texte, destailles de tableaux, et autres aspects despages web qui, auparavant, devaientêtre définis dans le code HTML de lapage.XXXICDN voir Content Delivery Network (abr.)Chrome Le navigateur Internet de marqueGoogle.Cloud Computing Cloud computing (informatique dans lenuage) est un terme générique pour toutce qui comprend la distribution deservices hébergés par Internet. Cesservices peuvent se répartir en troisgrandes catégories : Infrastructure-as-a-Service (infrastructure en tant queservice, IaaS), Platform-as-a-Service(plateforme en tant que service, PaaS) etSoftware-as-a-Service (logiciel en tantque service, SaaS). Le nom «informatiquedans le nuage» est inspiré du symbole enforme de nuage qui est souvent utilisépour représenter Internet dans lesorganigrammes et les diagrammes.XXXII
  • 34. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 34Content Delivery Network Un content delivery network (réseau dedistribution de contenu, CDN) est unsystème interconnecté d’ordinateurs surInternet qui diffuse rapidement ducontenu web à des utilisateursnombreux, en dupliquant le contenu surdes serveurs multiples et en dirigeant lecontenu vers les utilisateurs selon leurproximité. Les CDN sont utilisés par lesfournisseurs d’accès à Internet (FAI) pourdiffuser des pages web statiques oudynamiques, mais cette technologie estsurtout adaptée au téléchargement enstreaming de contenu audio et vidéo, etd’émissions de télévision sur IP (IPTV).XXXIIIConversion client Le taux de conversion client estprobablement le chiffre le plus importantà savoir à propos de votre site. Vouspouvez calculer ce nombre en prenantle nombre de personnes qui achètentréellement quelque chose sur votre site,puis en divisant ce nombre par lenombre total de visiteurs uniques devotre site.XXXIVCSS voir Cascading Style Sheets (abr.)Dernier kilomètre Le dernier kilomètre est la distancenotionnelle entre l’appareil de l’utilisateur(ordinateur ou appareil mobile) et le«réseau». Traditionnellement, c’est le lienentre l’utilisateur et le commutateurtéléphonique local ou l’antenne-relais detéléphonie mobile.FAI voir Fournisseur d’accès à Internet (abr.).Feuille de style voir Cascading Style Sheets.Firefox Le navigateur Internet de marqueMozilla.
  • 35. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 35Fournisseur d’accès à Internet Le moyen par lequel les utilisateursd’Internet peuvent accéder au web. UnFAI dispose de l’équipement et del’accès aux lignes detélécommunications nécessaires pourassurer une présence sur Internet dans leszones géographiques couvertes. Les plusgrands FAI ont des baux pour leurspropres lignes haut débit, de sorte qu’ilsdépendent moins des fournisseurs detélécommunications et peuvent offrir unmeilleur service à leurs clients.Go Gigaoctet – mesure de donnéesnumériques. Un gigaoctet vaut1 073 741 824 octets. (abr.)Haut débit Un terme technique pour une connexionInternet «rapide»; le contraire d’unconnexion «bas débit».HTML HyperText Markup Language (langagede balisage hypertexte) – le langage deprogrammation d’Internet (abr.).HTML 5 La dernière version d’HTML. HTML5 estconçu pour offrir une plateformecomplète de développementd’applications pour les pages web,éliminant la nécessité d’installer un plug-in tiers dans le navigateur, tel que Javaou Flash. Il prend en charge lesgraphismes en 2D, l’édition dedocuments, le glisser-déposer, l’historiquedu navigateur, l’affichage de vidéos et lestockage local de fichiers.HTTP HyperText Transfer Protocol (protocole detransfert hypertexte) – le protocole debase du World Wide Web. HTTP définit lamanière dont les messages sont formatéset transmis, et ce que les serveurs etnavigateurs web sont censés faire enréponse à des commandes diverses(abr.).IE voir Internet Explorer (abr.).
  • 36. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 36Interface graphique Une interface graphique est uneinterface homme-machine (c’est-à-direune manière pour un être humaind’interagir avec un ordinateur) qui utilisefenêtres, icônes et menus et qui peut êtremanipulée avec une souris (et souvent,dans une certaine limite, égalementavec un clavier).XXXVInternet Explorer Le navigateur Internet de marqueMicrosoft; la dernière version en estInternet Explorer 9 (IE9).JavaScript Un langage de programmation qui peutinteragir avec du code source HTML, cequi permet aux auteurs de sites Internetd’ajouter un peu de piment à leurs sitesgrâce à du contenu dynamique.Kilomètre intermédiaire Le « kilomètre intermédiaire » est lesegment d’un réseau detélécommunications qui connecte leréseau central d’un opérateur de réseauaux installations de réseau local. Lesinstallations du kilomètre intermédiaireoffrent des connexions relativementrapides et de grande capacité entre leréseau dorsal (ou de collecte) et laconnexion du dernier kilomètre.XIXKo Kilooctet – mesure de donnéesnumériques. Un kilooctet vaut 1 024octets.Mo Mégaoctet – mesure de donnéesnumériques. Un mégaoctet vaut1 048 576 octets.ms Milliseconde – un millième de seconde(abr.).Navigateur L’interface utilisée par un visiteur pourconsulter des pages web; peut être surun ordinateur, une tablette ou unappareil mobile.Page d’atterrissage Une page d’atterrissage est la premièrepage sur laquelle le visiteur «atterrit»quand il accède au site. Cela peut êtreune page générique ou une pagespécifique pour une campagne ou unemanifestation.
  • 37. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 37Page vues Le nombre de pages auxquelles levisiteur a accédé (et dont on peutsupposer qu’il les a consultées).Plug-in Un plug-in est un modulecomplémentaire, habituellement pourune application logicielle, qui y ajoutedes fonctionnalités. Par exemple, unplug-in de navigateur permet de lirecertains fichiers multimédia à l’intérieurdu navigateur.«Poids» d’une page Le «poids» est la taille du fichier de lapage. Plus le poids est élevé, plus la tailleest importante, et par conséquent, plusle visiteur doit télécharger ou transférer.Point of Presence Sur internet un point of presence (pointde présence, POP) est un point d’accèsd’un endroit au reste d’Internet. Un POPa toujours une adresse IP unique.XXXVIPOP voir Point of Presence (abr.).Réseau IP Réseau internet protocol – IP est devenula norme mondiale pour les réseaux, cequi comprend Internet dans sonensemble, les réseaux locaux (LAN) privéset de nombreux réseaux de données etde voix des compagnies de téléphone.SaaS voir Software-as-a-Service (abr.).Optimisation pour les moteurs de rechercheL’art de l’optimisation d’un site pour quecelui-ci apparaisse en haut desclassements des moteurs de recherche –abréviation: SEO (de l’anglais SearchEngine Optimisation).SEO voir Optimisation pour les moteur derecherche (abr.).Serveur web Un ordinateur qui fait tourner un siteInternet. En utilisant le protocole HTTP, leserveur web diffuse les pages web auxnavigateurs, ainsi que d’autres fichiers dedonnées pour les applications web. Unserveur web comprend du matériel, unsystème d’exploitation, un logiciel deserveur web, les protocoles TCP/IP et lecontenu du site (pages web, images etautres fichiers).XXXVII
  • 38. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 38Software-as-a-Service Littéralement, «Logiciel en tant queservice». C’est un modèle de distributionde logiciels dans lequel les applicationssont hébergées par un distributeur ou unprestataire de service et mis à ladisposition des utilisateurs à travers unréseau, habituellement Internet. Cetteméthode est populaire, dans la mesureoù le logiciel est constamment mis à jour,et cela réduit les besoins en capitauxd’une entreprise.Taux de rebond Le taux auquel un visiteur «rebondit»d’une page web sans consulter d’autrepage.WAP voir Wireless Application Protocol (abr.).Web 2.0 Web 2.0 est un terme qui décrit unedeuxième génération du web, qui seconcentre sur la capacité des gens àcollaborer et partager de l’informationen ligne. Le Web 2.0 fait simplementréférence à la transition entre des pagesHTML statiques et un web plusdynamique, mieux organisé et qui reposesur la mise à disposition d’applicationsweb aux utilisateurs.XXXVIIIWireless Application Protocol Littéralement, «protocole d’applicationsans fil». C’est la spécification d’unensemble de protocoles decommunication pour standardiser lamanière dont les appareils sans fil,comme les téléphones portables et lesémetteurs-récepteurs radio, peuvent êtreutilisés pour l’accès à Internet, ce quiinclut les e-mails, le web, les groupesd’information et la messagerieinstantanée.XXXIX
  • 39. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 39Ce qu’il faut retenir1. La vitesse du contenu web est un indicateurclé pour le succès commercial2. En améliorant l’expérience dutéléchargement des pages web, onaméliore l’implication du client, lasatisfaction client et les recettes.3. La diffusion multi-plateforme complique lesprocessus mais améliore la couverture (versles smartphones, les tablettes et lesordinateurs) et l’implication du client4. L’utilisation de systèmes de diffusion bout-à-bout améliore la performance
  • 40. www.limelight.com  L’argument commercial pour la vitesse dans le marketing numérique | Page 40SourcesI E-Commerce Page Speed & Website Performance – Strangeloop Networks 2012II Jackson, W. www.williejackson.comIII Linden, 2006IV Farber, 2006V Kohavi & Longbotham, 2007VI Aberdeen Group – The performance of Web Applications: Customers are won or lostin one second, novembre 2008VII Jackson, W. www.williejackson.comVIII Nielsen, J. useit.com Alertbox 21 juin 2010IX Ecommerce Page Speed Survey – TagMan (www.tagman.com), 18 juillet 2011X Beheshti, H – Strangeloop, 1er juillet 2010XI E-Commerce Page Speed & Website Performance – Strangeloop Networks 2012XII Customers are Won or Lost in One Second – Simic, B – Aberdeen Group, novembre2008XIII Kohavi, R & Longbotham, R – Online Experiments: Lessons Learned. Septembre 2007XIV Blog du site de Strangeloop Networks – 2012XV Analyse Alexa.com des vitesses de chargement des sitesXVI NVT, 2008XVII Nextslt.orgXVIII Internetnews, 1993XIX Gartner, 2003XX http://www.istockanalyist.com/finance/story/5654129/tablet-pc-growth-a-death-knell-for-desktop-pcXXI de WebPerformanceToday.comXXII How Loading Time Affects Your Bottom Line – Infographie KISSmetrics.com.XXIII JupiterResearch présentée par Akamai en 2006XXIV Nah, F – A Study On Tolerable Waiting Time: How Long Are Web Users Willing ToWait?, 2004. Dans Web Optimization – 30 mai 2008XXV Fogg, B.J., et al. – What Makes Websites Credible? A Report On A LargeQuantitative Study. Dans Web Optimization – 30 mai 2008XXVI Bouch, A.,Kuchinskey, A., and Bhatti, N – Quality s in the Eye of the Beholder:Meeting Users’ Requirements for Internet Quality. Dans Web Optimization – 30 mai 2008XXVII Akamai – Boosting Online Commerce Profitability…” 2007XXVIII Wikipédia – http://en.wikipedia.org/wiki/Middle_mileXXIX About.com Broadband – http://broadband.about.com/od/glossary/g/Middle-Mile.htmXXX http://www.websiteoptimization.com/speed/tweak/XXXI http://www.techterms.comXXXII http://searchcloudcomputing.techtarget.comXXXIII http://whatis.techtarget.comXXXIV http://www.thesitedoctor.comXXXV http://www.linfo.orgXXXVI http://searchtelecom.techtarget.comXXXVII http://www.pcmag.com/encyclopedia_termXXXVIII http://www.webopedia.comXXXIX http://searchmobilecomputing.techtarget.com