• Like
Cv DéTailléS Pierre Boisvert(Fev 2012)
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Cv DéTailléS Pierre Boisvert(Fev 2012)

  • 486 views
Uploaded on

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
486
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
2
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. PIERRE BOISVERT CONSEILLER STRATÉGIQUE SÉNIOR AUX OPÉRATIONS TIC Gestionnaire sénior exécutif de programmes informatiques et financiers. Diplômes d’études universitaires de 1er cycle en Informatique de Gestion (B.Sc.A.) ainsi que de 1er cycle en Sciences Comptables (B.Sc.C.). Possède plus de 24 annéesPIERRE BOISVERT d’expérience pratique et variée,1, Aberdeen - Québec, Qc. G1R 2C6 acquise en direction de projetspierre-boisvert@videotron.ca d’informatisation de gestion deTéléphone - (418) 522.6946 (résidence) - (581) 982-9143 grandes organisations.http://www.linkedin.com/in/pierreboisvert Créatif, assume ses responsabilités, autonome. Dynamique et persévérant. Excellentes habiletés à juger une situation, établir les priorités, prendre les bonnes décisions.
  • 2.  Cumule plus de 24 années d’expérience en technologie de l’information et plus de 20 ans en charge de projets;  Possède de l’expérience dans les domaines financier, télécommunications, gouvernemental, etc.;  Dans le secteur public, il a réalisé des mandats pour le Conseil du Trésor, DGTIC, DAI, CSST, entre autres.  Principales réalisations :  A réalisé l’audit et le redressement de nombreux projets technologiques pour le SCT;  A agi à titre de conseiller stratégique et chef de projets pour l’élaboration du modèle de prestation des services du CSPQ lors de sa création;  A participé au déploiement du Centre de Traitement SAGIR pour le SCT;  A réalisé la gestion et la coordination des nombreux projets majeurs d’infrastructures à la CSST.FORMATION ACADEMIQUEBACCALAUREAT EN INFORMATIQUE DE GESTION 1987Université du Québec à ChicoutimiBACCALAUREAT EN SCIENCES COMPTABLES 1984Université du Québec à ChicoutimiCONNAISSANCES METHODOLOGIQUES/OUTILS  Macroscope;  MS-Project.  PMI -2-
  • 3. SYNTHÈSE DES EXPÉRIENCESNo Fonction Durée Client Projet Envergure (en mois) (en $ ou jr- personne)15 CONSEILLER STRATÉGIQUE 14 SECTEUR BANCAIRE Implantation de solutions 5,1M$ AUX OPÉRATIONS TIC technologiques et conseils les équipes de support opérationnel.14 Mandataire de 10 CSPQ Conseil stratégique, 4,4M$ programme et gestion de responsable du contrat Programme/Projets à la DEIT13 Coordonnateur et 12 MSG, SCT et DGTIC conseiller 12M$ gestion de projets stratégiques auprès consolidations du comité de plateformes locales consolidation du CSPQ12 Coordonnateur de 18 SCT, MSG, Conseil Conseilles et 2,5M$ projets et orientation exécutif stratégies choix stratégiques en gestion technologiques et des de projets clients niveaux de services attendus, conseiller dans la priorisation du portefeuille de projets technologiques. Coordination et redressement de projet11 Coordonnateur et 12 DGSAGIR & SCT Organisation 90M$ gestion de projets stratégique, centres de traitements planification et DGSAGIR-SCT déploiement des solutions d’affaires, direction des projets majeurs10 Coordonnateur et 8 SCT-DAI Étude stratégique et 3M$ gestion de projets des coordination du projet projets de la DAI9 Directeur de 36 Hewlett-Packard Déploiement du 25M$ programmes senior Centre de Traitement environnements Hautes SAGIR performances8 Directeur principal des 24 McNeil Paquet et Gestion et 2,5M$ Projets d’infrastructure Associés Coordination des inc.(GP3) projets d’infrastructures à La CSST7 Chef de projet et 12 Conseil du Trésor Coordination et 125M$ coordonnateurdu Gestion des Projets bureau de projets An interministériels 2000 Bureau de projet6 Directeur de projet An 12 ISM (IBM) Canada inc. An 2000 114M$ 2000
  • 4. 5 Directeur corporatif 24 Vidéoway Gestion des 200M$ systèmes d’information Communications systèmes corporatifs (MIS) et financiers du groupe Videotron4 Directeur des services 30 FRIG-O-SEAL Gestion des projets 8.5M$ financier, comptable et de commerce informatique électronique (EDI)3 Directeur de projets 36 Laurentienne générale Direction et contrôle 14M$ systèmes et services des projets informatisés d’assurances générales (projet LISA)2 Chargé de projets 24 Trustco Chargé de projets en n/a (vérification Vérification informatique) informatique des systèmes corporatifs1 Conseiller informatique 24 Mallette Benoît Vérification n/a Boulanger Rondeau et comptable et Associés informatique -3-
  • 5. M AN D AT AI R E SENIOR – CHEF DE P RO G R AM ME / PRO J E TSMANDATAIRE DE NIVEAU SENIOR À LA RÉALISATION DE PROJETS TECHNOLOGIQUESNom : PIERRE BOISVERTExigences de base Mandataire : Pierre Boisvert Détient un baccalauréat en  Baccalauréat en informatique de gestion; informatique ou dans un domaine équivalent et avoir une expérience  Baccalauréat en Sciences Comptables; d’au moins 20 ans dans le domaine  Plus de 24 années d’expérience en TI. des technologies de l’information ou détenir un DEC en informatique ou dans un domaine équivalent et avoir une expérience d’au moins 20 ans dans le domaine des technologies de l’information.Attentes minimales 1. Possède au moins 3 ans Près de 20 ans d’expérience en gestion de projet, dont d’expérience, acquise au cours des plus de la moitié dans le secteur gouvernemental. Les 5 dernières années, à titre de projets étaient de nature stratégique dans un contexte chargé de projets technologiques d’équipe interne et externe à gérer. ou de coordonnateur de projets technologiques. CSPQ - À la Direction générale des services aux utilisateurs et des opérations, Direction des Centres Démontrer des expériences de de Traitements - (CV #13) : M. Boisvert a réalisé planification, gestion des enjeux lensemble des travaux de coordination et d’identification et risques, coordination des des enjeux et risques opérationnels des infrastructures, activités et de suivi des efforts et des systèmes de mission, budgétaire, administrative et des coûts. opérationnelle nécessaires à la prise en charge harmonieuse des projets technologiques clients (SCT, MSG, Conseil exécutif, etc.) et des ressources informationnelles. Les principales responsabilités de M. Boisvert étaient :  PLANIFICATION DE PROJETS;  GESTION BUDGÉTAIRE (SUIVI DES COÛTS ET EFFORTS);  COORDINATION DES ACTIVITÉS DE PROJETS;  GESTION DES RISQUES ET ENJEUX. SCT - À la Direction de la Planification et de la Coordination - (CV #12) : Un mandat de Coordination, de Planification et de Gestion des projets technologiques du SCT et Identification des enjeux et risques d’arrimage avec le CSPQ. Les principales responsabilités de M. Boisvert étaient :  CONSEILLER SUR LA STRATÉGIE ET LES CHOIX -4-
  • 6. TECHNOLOGIQUES DES NIVEAUX DE SERVICES ATTENDUS; PLANIFIER LE PROJET; COORDONNER LES ACTIVITÉS; SUIVRE LES COÛTS ET LES EFFORTS; CONSEILLER DANS LA PRIORISATION DU PORTEFEUILLE DE PROJETS TECHNOLOGIQUES; DEFINIR LE BESOIN D’AFFAIRES DU SCT EN MATIERE D’ORGANISATION ET DE MISE EN PLACE DES SERVICES TECHNOLOGIQUES ; CONCEVOIR, EVALUER ET COORDONNER LES SOLUTIONS D’AFFAIRES TECHNOLOGIQUES ; ANALYSER, ÉVALUER, CONSEILLER, DIAGNOSTIQUER L’ENSEMBLE DE LA SITUATION DE LA PRISE EN CHARGE DES ENVIRONNEMENTS CLIENTS (SCT, MSG, CONSEIL EXÉCUTIF, ETC.); PROPOSER À TERME, LES ORIENTATIONS STRATÉGIQUES D’AFFAIRES OPÉRATIONNELLES ET DE SERVICES NÉCESSAIRES À LA MISE EN PLACE DE NOUVELLES FAÇONS DE FAIRE EN MATIÈRE D’IDENTIFICATION ET DE GESTION DES RISQUES PROJETS ASSOCIÉS DE CES CLIENTS.SCT - (CV #12) : Ce projet visait à accompagner la DRI-SCT dans l’identification des travaux nécessairespermettant de définir les enjeux technologiques etstratégiques afin d’arrimer les niveaux de servicesattendus des projets technologiques clients avec laDGTIC.Les principales responsabilités de M. Boisvert étaient : PRÉSENTER UN PLAN D’ACTION DÉTAILLÉ; ÉLABORER UNE PLANIFICATION; S’ASSURER D’UN SUIVI DES COÛTS ET DES RISQUES; COORDONNER LES ACTIVITÉS DE PROJET.Référence : Madame Henriette Dumont, DirectriceDirection de la Planification et de l’Organisation (DPO),SCT.DGSASIR - (CV #11) : Ce projet consistait en undéploiement des solutions d’architectures technologiquesainsi que la mise en place d’un centre de traitementcorrespondant aux besoins informationnels de saclientèle.Les principales responsabilités de M. Boisvert étaient : GÉRER LES SERVICES D’ANALYSE ET DE CONCEPTION -5-
  • 7. DES PROJETS D’AFFAIRES ;  REALISER AVEC SES EQUIPES PLUSIEURS ETUDES STRATEGIQUES DE DIVERSES NATURES DANS UN CONTEXTE TECHNOLOGIQUE COMPLEXE AYANT DES ECHEANCIERS SERRES ET HAUTEMENT STRATEGIQUES ;  COORDONNER LES ACTIVITES DU PROJET ;  GERER DE MANIERE EFFICACE LES COUTS ET RISQUES ;  PLANIFIER DE MANIERE DETAILLEE CHACUNE DES PHASES DE LA SOLUTION TECHNOLOGIQUE SAGIR, DU SUIVI DES ENGAGEMENTS BUDGETAIRES. 2. Possède au moins 2 ans À quelques reprises au cours des dernières années, M. d’expérience acquise au cours des Boisvert a coordonné plusieurs projets en parallèle : 5 dernières années, ayant nécessité la coordination parallèle CSPQ - (CV #13) : Des plans daction et de coordination de plusieurs projets. multi-projets pour une prise en charge des postes de travail et des réseaux locaux furent réalisés par monsieur Boisvert. De plus, il a travaillé à réaliser une synergie centrale par le regroupement des ressources informationnelles pour les projets suivants :  DOTER LE CSPQ DUN RÉSEAU LOCAL ÉTENDU ;  HARMONISER LES PRATIQUES OPÉRATIONNELLES, LES ÉQUIPEMENTS ET LES LOGICIELS TOUT EN RESPECTANT LES DIFFÉRENTS STANDARDS RECONNUS EN MATIÈRE DE GESTION DUN PARC;  REHAUSSER ET UNIFORMISER LE NIVEAU ET LA QUALITÉ DES SERVICES RENDUS À LENSEMBLE DU PERSONNEL DU CSPQ POUR SES CLIENTS. Gouvernement du Québec- HEWLETT-PACKARD - (CV #9) : Il a géré de nombreux projets en parallèle dans les technologies de stockage SAN et des serveurs de type « Intel » et « Tru64-Unix » pour les ministères et organismes clients de HP :  Projet de déploiement du centre de traitement SAGIR efforts 5 000 jours-personnes, budget 25 M$;  2) CSST : Projet de mise en place des infrastructures de stockage de données pour les systèmes aux employeurs, efforts 2 000 jours-personnes, budget 2 M$,  3) MRQ : Projet de mise en place des environnements serveurs et de stockage SAN dans le cadre du projet TP1, efforts : 2 000 jours-personnes, budget 5 M$. -6-
  • 8.  3. Démontrer, par ses expériences, SCT - (CV #12) : Il a analysé, évalué, conseillé, que chaque ressource a réalisé au diagnostiqué l’ensemble de la situation de la prise en moins deux (2) mandats ayant charge des environnements clients (SCT, MSG, Conseil nécessité la rédaction de exécutif, etc.) afin de proposer à terme, les orientations rapports de type exécutif. stratégiques d’affaires opérationnelles et de services nécessaires à la mise en place de nouvelles façons de faire en matière de gestion centralisée. Le mandat s’est soldé par une présentation formelle au Conseil du Trésor, au Ministère des Services Gouvernementaux (MSG). DGTIC - Mandat d’orientation des prises en charge des infrastructures technologiques clients - (CV #13) : Il a décrit les principaux aspects de changement organisationnel et défini les stratégies à utiliser dans le cadre de la mise en œuvre de la consolidation stratégique des clients au CSPQ. Il a recommandé à la DGTIC une stratégie d’impartition interne spécifique tout en spécifiant les impacts organisationnels de la consolidation des plateformes locales clientes. SCT-DAI - (CV #10) : Le rapport exécutif des recommandations a été présenté à la Direction du Secrétariat du Conseil du Trésor et au barreau du Québec. Référence : M. Michel Rociszwesk, Directeur Ministère du Conseil exécutif. 4. Démontrer, par ses expériences, SCT - À la Direction de la Planification et de la que chaque ressource possède au coordination - (CV #12) : À titre dexpert conseil en moins 2 expériences concrètes management, monsieur Boisvert a agi à titre de récentes, (moins de 5 ans), à titre coordonnateur-conseil et représentant du SCT auprès de de conseiller stratégique auprès La DGTIC. Il a identifié les travaux qui devaient être d’équipes de projets et de réalisés prioritairement et qui apporteraient le plus de gestionnaires. Décrire ces bénéfices à court terme dans la prise en charge des expériences. activités opérationnelles, administratives et technologiques du Conseil du Trésor. Il a conseillé les directions de la DRI-SCT et du SCT dans ses orientations de prise en charge et de continuité de ses projets et l’a conseillé et accompagné dans lidentification des priorités nécessaires afin de définir et darrimer les niveaux de services attendus. Accompagner la DRI-SCT et Mme. Dumont dans lidentification des travaux nécessaires permettant de définir et darrimer les niveaux de services attendus avec le fournisseur de prestations de services. CSPQ (DGTIC) - (CV #13) : M. Boisvert a conseillé la direction du CSPQ et son équipe de direction sur ses capacités organisationnelles en vue daccueillir et de prendre en charge les environnements clients du SCT, du MSG, de Services Québec ainsi que du Conseil exécutif. Plus spécifiquement, il a orienté le CSPQ à définir sa nouvelle ligne daffaires pour offrir un service intégré en gestion de parc bureautique et de réseaux locaux afin de desservir la communauté gouvernementale. -7-
  • 9.  5. Démontrer, pour chaque SCT – À la Direction de la planification et de la ressource, des expériences coordination - (CV #12) : Il a élaboré un mémoire concrètes récentes, moins de trois concernant les activités technologiques prioritaires de (3) ans, dans la rédaction de prise en charge des opérations et activités technologiques documents de diverses natures : à la Direction de la Planification et de l’Organisation, la DPO du SCT. Il a présenté les documents administratifs et budgétaires au SCT concernant les efforts budgétaires, humains et technologiques nécessaires à l’arrimage des RECOMMANDATION STRATÉGIQUE, technologies et ressources informationnelles. Il a élaboré MÉMOIRE, ANALYSE DIMPACT des présentations à la DRI-SCT afin de préciser et TECHNIQUE, MATÉRIEL DE didentifier les travaux nécessaires darrimages PRÉSENTATION, ETC. concernant les niveaux de services attendus. CSPQ - (CV #13) : Monsieur Boisvert a présenté ses rapports sommaires et détaillés d’orientations technologiques afin de permettre au CSPQ de faire le point sur ses capacités organisationnelles actuelles en vue daccueillir et de prendre en charge les environnements clients. Monsieur Boisvert a rédigé et présenté un rapport d’orientation technologique de lensemble des activités de planification, dorganisation et de gestion de projets au CSPQ. -8-
  • 10. EXPÉRIENCES DE TRAVAILNo 15 VPTI-BANQUE 2010-2011 CONSEILLER STRATEGIQUE AUX OPERATIONS TIC Direction de l’évolution des infrastructures technologiques (Secteur Bancaire) Objectif : Voit à l’identification des impacts opérationnels TI potentiels et s’assure du respect des exigences opérationnelles des projets de livraison d’une solution technologique. S’assurer déviter les risques d’interruption de services lors de l’implantation de solutions technologiques et assurer la prise en charge de celles-ci par les équipes de support opérationnel.. Responsabilités/tâches  Il Conseille et oriente les concepteurs technologiques dans l’élaboration de solutions à l’égard des aspects opérationnels;  Il Approuve les solutions et les livrables;  Il Élabore et maintient le cadre de gestion ;  Il s’Assure du respect des exigences opérationnelles;  Il s’Assure de l’arrimage avec les équipes opérationnelles;  II Effectue des états d’avancement, des impacts, des risques et enjeux potentiels émergeants des projets en cours ou à venir auprès de la haute direction;  Est Responsable de la relation avec les équipes de projets et agit EN TANT QUE RÉFÉRANT OPÉRATIONNEL DES PROJETS;  Fait preuve de leadership opérationnel; Esprit créatif, rigoureux et soucieux du détail; Très bonnes capacité rédactionnelle; Esprit analytique et critique orienté sur les résultats, Habileté de négociateur. No 14 DSPQ-VPTI 2009-2010 MANDATAIRE DE PROGRAMME ET RESPONSABLE DU CONTRAT Direction de l’évolution des infrastructures technologiques (DSPQ-VPTI) Objectif : agir à titre de responsable de la coordination des interventions d’un groupe de 8 personnes pour un contrat de 4.4M$et agir comme mandataire de programme des projets de la DEIT. -9-
  • 11.  Il organise la réalisation de projets technologiques en précisant le mandat, la ou les sources de financement, l’apport des ressources internes et/ou externes et les paramètres généraux de réalisation; Il assume, au besoin, la charge de projet et réaliser la planification intégrée en tenant compte des activités à réaliser, des efforts requis, des préalables, des échéances, de l’affectation des ressources et de la collaboration des autres unités de la VPTI; Il exerce un rôle de coordination et de leadership dans son projet auprès des autres chargés de projets de la VPTI et des autres intervenants impliqués pour déterminer les impacts et assurer la cohérence et l’intégration des produits à livrer par rapport aux besoins, aux contraintes et aux ajustements requis des autres composantes; Il s’assure de la qualité des produits livrés par la mise en place de mécanismes appropriés aux différentes étapes de réalisation; Il assure le suivi régulier de l’évolution du mandat auprès des gestionnaires de la DEIT et des autres intervenants de la VPTI concernés; Il conseille les gestionnaires de la DEIT en fonction des besoins et des circonstances critiques de l’évolution des projets, sous forme d’entretien ou de rapports, selon le cas, sur les moyens d’action appropriés, particulièrement dans la gestion des points en suspens et des demandes de changement; Il agit à titre de répondant officiel de son projet auprès des divers intervenants de la VPTI, des directions générales clientes et des autres intervenants extérieurs. -10-
  • 12. No 13 MSG, SCT et DGTIC 2007 – 2008 COORDONNATEUR ET GESTION DE PROJETS CONSOLIDATIONS PLATEFORMES LOCALES DIRECTION GENERALE DES SERVICES AUX UTILISATEURS ET DES OPERATIONS, DIRECTION DES CENTRES DE TRAITEMENTS, CENTRE DE SERVICES PARTAGES DU QUEBEC (DGTIC) Objectif : agir à titre de chargé de projet et conseiller stratégique auprès du comité de consolidation tripartite (MSG, SCT/CE et DGTIC), dont la DGTIC était mandataire. Monsieur Boisvert a agi à titre de chargé de projet et conseiller-stratégique dans la planification de la prise en charge des environnements et systèmes clients.  Il a réalisé lensemble des travaux de revue diligente des infrastructures, des systèmes de mission, budgétaire, administrative et opérationnelle nécessaires à la prise en charge harmonieuse des ressources informationnelles.  Il a identifié les travaux et biens livrables qui devaient être réalisés prioritairement et qui apporteraient le plus de bénéfices à court terme dans la prise en charge des activités technologiques, humaines, administratives.  Il a contribué à l’identification des services de proximité.  Il a produit le bilan des systèmes devant être pris en charge, en a délimité la portée système et les frontières opérationnelles d’exploitation.  Il a identifié les enjeux et décrit les orientations et avenues technologiques possibles et fait les recommandations appropriées.  Il a décrit les principaux aspects de changement organisationnel et défini les stratégies à utiliser dans le cadre de la mise en œuvre.  Il a recommandé à la DGTIC une stratégie d’impartition interne spécifique tout en spécifiant les impacts organisationnels de la consolidation de plateformes locales clientes.  Il a proposé diverses orientations et solutions afin d’identifier les risques humains et technologiques associés, afin de gérer et d’assurer l’atteinte des objectifs d’impartition interne.  Il a identifié les modes de fonctionnement ainsi que le modèle d’architecture globale devant être mis en place.  Il a accompagné la DRI-SCT dans l’identification des travaux nécessaires pour définir et arrimer les niveaux de services attendus avec La DGTIC. -11-
  • 13. No 12 Secrétariat du Conseil du Trésor 2006 – 2007 COORDONNATEUR ET ORIENTATION STRATEGIQUES DE GESTION DES PROJETS CLIENTS Direction de la Planification et de la Coordination, Secrétariat du Conseil du Trésor 2006 – 2007 (SCT) Objectif : conseiller sur la stratégie et les choix technologiques des nivea ux de services attendus ainsi que conseiller dans la priorisation du portefeuille de projets technologiques.  Il a défini le besoin d’affaires du SCT en matière d’organisation et de mise en place des services technologiques.  Il a conçu, évalué et esquissé les solutions d’affaires devant être mises de l’avant et prise en charge afin d’assurer la réussite de la consolidation des plateformes locales clientes.  Il a analysé, évalué, conseillé, diagnostiqué l’ensemble de la situation de la prise en charge des environnements clients (SCT, MSG, Conseil exécutif, etc.) afin de proposer à terme, les orientations stratégiques d’affaires opérationnelles et de services nécessaires à la mise en place de nouvelles façons de faire en matière de gestion centralisée.  Il a élaboré et proposé les plans de mise en œuvre des solutions informatiques en identifiant les budgets consolidés associés, et produit les plans de recommandations et de contingence des risques humains, budgétaires, technologiques et organisationnels.  L’audit et le redressement de nombreux projets technologiques gouvernementaux et procédés à leurs réalignements;  Conseils stratégiques en management e-business auprès de diverses directions gouvernementales;  Gestion de projets technologiques auprès d’entreprises du secteur financier. -12-
  • 14. No 11 DGSAGIR 2004 – 2005 COORDONNATEUR ET GESTION DE PROJETS CENTRES DE TRAITEMENTS DGSAGIR-SCT Direction générale des solutions daffaires en gestion intégrée des ressources (DGSAGIR) Organisation stratégique, planification et déploiement des solutions d’affaires du PGRI HP-Oracle-Cisco Objectif : Agir à titre de chargé de projet et conseiller stratégique auprès de la direction de la DGSAGIR dans le déploiement des solutions d’architectures technologiques ainsi que la mise en place d’un centre de traitement correspondant aux besoins informationnels de sa clientèle.  Il a été responsable du design architectural de la solution, de sa certification, de la réalisation, de son intégration aux besoins d’affaires de La DGSAGIR.  Il a été responsable des services d’analyse et de conception des projets d’affaires. Il a réalisé avec ses équipes plusieurs études stratégiques de diverses natures dans un contexte technologique complexe ayant des échéanciers serrés et hautement stratégiques.  Il a élaboré l’ensemble des plans et devis de déploiement, d’essais et de mises au point de solutions d’architecture technologique pour les différents environnements de La DGSAGIR.  Il a procédé à l’organisation et à l’élaboration de l’ensemble des activités dans la mise en place des infrastructures des réseaux de télécommunications et les éléments de communication haute disponibilité/performance.  Il a organisé et supervisé l’ensemble des activités d’architecture, de documentation technique et de déploiements du centre de traitements des opérations (plus de 25M$ en équipements) conjointement avec différents partenaires contribuant à maintenir un haut niveau de satisfaction client. Environnement technologique très complexe, doté d’une infrastructure informatique constituée d’ordinateurs centraux de grande puissance et d’ordinateurs sur plate-forme intermédiaire offrant des services de type « WAN », « LAN », Intranet et Extranet. Pour chacune des phases du projet :  Il a énoncé les objectifs, les cibles technologiques, l’envergure et la complexité des travaux permettant de formuler une compréhension claire et la définition du parcours technologique visant à répondre aux besoins exprimés par les clients -13-
  • 15. d’affaires de la DGSAGIR.  Il a été responsable de la planification détaillée pour chacune des phases de la solution technologique SAGIR, du suivi des engagements budgétaire, des rapports de revue de projet mensuel client et interne, du suivi des points en suspens et des biens livrables ainsi que de la gestion des demandes de changement.No 10 SCT-DAI 2004 – 2005 COORDONNATEUR ET GESTION DE PROJETS DES PROJETS DE LA DAI Direction de l’autoroute de l’information SCT-DAI Le projet de portail juridique visait la mise en place de services à valeur ajoutée web cherchant à supporter la pratique du droit au Québec incluant plusieurs fonctionnalités s’adressant à la communauté juridique dont ses 22 000 membres ainsi que la population Québécoise. « Juriportail » visait la mise en place de services internet évolués incluant un guichet unique de recherche de contenus juridiques, de services de messagerie et de mobilité, de services de pratique en ligne (procédures judiciaires et authentifications), ainsi que d’une centrale d’achat, d’outils de communication et de e-learning. Ce mandat a consisté à évaluer lensemble des éléments de préoccupations du FAI (budget, plans de projet, livrables, architecture et documention en vue de de mesurer le degré davancement réel et, éventuellement le réaligner. Le rapport exécutif des recommandations a été présenté à la Direction du Secrétariat du Conseil du Trésor et au barreau du Québec. -14-
  • 16. No 9 HEWLETT-PACKARD 2001 - 2004 DIRECTEUR DE PROGRAMMES SENIOR ENVIRONNEMENTS HAUTES PERFORMANCES En 2003, HP (fusion de Compaq et de Hewlett Packard) avait un chiffre d’affaires de 80 MM$ et 158 000 employés répartis dans plus de 48 pays.  Sous l’autorité du directeur général région Est Canada, Monsieur Boisvert est appelé à agir à titre de directeur des services professionnels des environnements hautes performances pour les différents clients du secteur gouvernemental et privé;  Son rôle de gestionnaire senior l’a amené à planifier, organiser, diriger et contrôler l’ensemble des activités; budgets, ressources humaines et autres reliées aux déploiements de solutions technologiques de pointes, principalement dans le traitement de grande charge transactionnelle sur des infrastructures avant - gardistes;  Il a contribué aux développements de nouveaux marchés de consommation commerciale dans les technologies de stockage SAN et des serveurs de type « Intel » et « Tru64-Unix » pour les ministères et organismes (GIRES, MAPAQ, CSST, DGSIG, MRN, MRQ, autres), par de nombreux gains en contrats commerciaux représentant des ventes additionnelles de plus de douze (12) millions de dollars;  Négocier de nombreux partenariats d’affaires avec différents fournisseurs et clients contribuant à augmenter les ventes de services professionnels de plusieurs millions de dollars;  Par sa performance, Monsieur Boisvert s’est vu décerner par Compaq-HP de nombreux prix de reconnaissances professionnels à la performance. -15-
  • 17. No 8 MCNEIL PAQUET ET ASSOCIÉS INC. (GP3) 1998 - 2000 DIRECTEUR PRINCIPAL DES PROJETS D’INFRASTRUCTURES - CSST Groupe-conseil en management par projets. (12 000 j.p/année)  Réalisations majeures : planifier, développer et implanter le plan directeur de mise à jour pour les systèmes d’information de gestion (IMS) et d’utilisation des ordinateurs (nouvelle plateforme NT) de la Commission de la santé et de la sécurité du Québec (CSST) ayant un budget annuel de 350 M$;  Développer les exigences à long terme des fonctions d’affaires corporatives incluant : la gestion financière avec des revenus de plus de 1,5 MM$ dans les applications du Service aux 183 000 employeurs clients; 2800 postes de travail, 150 serveurs, 22 régions au Québec et deux sites centraux, 130 logiciels; la gestion des ressources humaines, la base de données, la paie, le système de planification et de production, le paiement des indemnités aux accidentés, cotisations;  Implantation de projets : diriger avec succès le développement, l’essai et la mise en production (start-up) du nouveau système pour le contrôle des cotisations, les prévisions financières, la gestion des ressources avec des économies annuelles prévues de 500000 $;  Augmenter la performance et la sécurité du système, la productivité des employés de 20 %;  Diminuer les délais du service de 30 jours à moins de 24 heures;  Management : diriger 20 à 25 professionnels et 2 chargés de projets dans le développement à long terme des systèmes d’information de gestion et plans de gestion des clients (employeurs et accidentés), gérer un budget de 2,5 M$ dans l’implantation. -16-
  • 18. No 7 CONSEIL DU TRÉSOR, GOUVERNEMENT DU QUÉBEC 1997-1998 CHEF DE PROJETS ET COORDONNATEUR BUREAU AN 2000 Conseiller au Secrétaire des Marchés publics Conseil représentant tous les ministères de la Fonction publique provinciale, projet estimé à plus de 125 M$ et à 225 000 jours-personne.  Membre du Bureau de coordination gouvernementale, responsable de planifier, organiser, diriger coordonner et contrôler les activités de mise à niveau An 2000 des systèmes, plates formes centrales, réseaux et applications informatiques de l’ensemble des ministères, organismes, réseaux de la Santé, Affaires municipales, ainsi que les 21 sociétés d’État;  Concevoir, développer et implanter une structure centrale de coordination gouvernementale de type bureau de projets (méthodologies de travail, structure d’analyse et de mesure de l’avancement des 85 projets des ministères et organismes);  Développer avec le CRIM un outil informatisé afin d’identifier et évaluer le niveau des risques reliés à chacun des projets, en se basant sur les critères de la santé publique et de la stabilité économique;  Coordonner les échéanciers mensuels et trimestriels;  Produire les rapports au Conseil des ministres, Commission parlementaire, Vérificateur général, ainsi qu’aux autres organismes tous les rapports portant sur l’ensemble des projets ainsi qu’un tableau de bord complet de l’évolution des travaux par rapport aux échéanciers planifiés. -17-
  • 19. No 6 IBM/ ISM CANADA INC., SOCIÉTÉ D’INFORMATION DE GESTION 1997 DIRECTEUR DE PROJETS AN 2000 Filiale de IMB Canada inc. comptant plus de 330 000 employés dans plus de 80 pays et des actifs de plus de 114MM $ en 1997.  Responsable de planifier, organiser, diriger, coordonner et contrôler les activités de mise à niveau An 2000 des systèmes et des applications informatiques de l’ensemble des clients;  Identifier les opportunités d’affaires;  Rédiger les offres de services;  Planifier et réaliser les dossiers An 2000.No 5 VIDÉOWAY COMMUNICATIONS 1996-1997 DIRECTEUR CORPORATIF SYSTEMES D’INFORMATION (MIS) Corporation et les compagnies affiliées : Vidéotron ltée, Vidéotron ltée câblodistributeur, Vidéotron télécommunications (téléphonie), Vidéotron services PC (internet), TVA et Vidéoway communications (centre de recherche en télécommunications). En 1996, le Groupe Vidéotron ltée avait un chiffre d’affaires de 1,1 MM $, des actifs de 3,4 MM $ et 4 800 employés.  Sous l’autorité du Vice-président exécutif, responsable de planifier, organiser, diriger, coordonner et contrôler les systèmes financiers corporatifs, le système de facturation pour l’autoroute de l’information UBI;  Concevoir, développer et implanter un plan directeur en micro informatique afin de normaliser l’ensemble des outils bureautique et moderniser les plateformes technologiques de Vidéoway;  Augmenter la productivité et diminuer les coûts d’entretien de 25%;  Négocier des ententes commerciales avec Microsoft, Compaq et économiser 600,000$. Contribuer au développement de nouveaux marchés de consommation domestique et commerciale dans des technologies multimédias, en implantant les infrastructures et les technologies requises pour développer l’autoroute de l’information transactionnelle UBI;  Implanter un nouveau système de gestion comptable (G/L, C/R, C/P, Accpac 2000 -18-
  • 20. réseaux NT), des achats et des registres de temps des ressources humaines et augmenter la qualité de l’information de gestion, tout en diminuant les coûts de 25 %;  Développer une grille de tarification et implanter un système de facturation clients/serveurs entre les réseaux Vidéotron ltée avec passerelles Gateway vers les réseaux de télécommunication des fournisseurs de services UBI, afin de comptabiliser et facturer les transactions des clients de l’inforoute;  Organiser une équipe de 14 spécialistes dans les technologies de réseaux tels que Windows NT 4.0, Netware 4.1, 3.12, Unixware, base de données Oracle, gestion documentaire Lotus Notes 4.0, courrier électronique MS-Mail, réseau Internet avec lien T1, support technique aux micro-ordinateurs Mac, PC, SUN, afin de développer l’expertise technologique de Vidéoway Communications.No 4 FRIG-O-SEAL CANADA INC. 1994-1996 DIRECTEUR DES SERVICES FINANCIER, COMPTABLE ET INFORMATIQUE Manufacturier spécialisé dans le moulage et l’injection de contenants en plastique de marques Frig-O-Seal, Maxima et Lustro, ayant un chiffre d’affaires de 8,5M$ en 1995 et plus de 180 employés.  Sous l’autorité du Président, responsable de planifier, organiser, diriger, coordonner et contrôler les opérations financières, comptables et informatiques;  Développer et implanter des systèmes d’échange de données électroniques (EDI);  Diminuer les coûts de production de 15% en implantant un système de gestion budgétaire des coûts de fabrication réels par cycle de production;  Diminuer les délais de perception des comptes recevables de 66 à 32 jours, contribuant ainsi à améliorer les liquidités et la dette de l’entreprise;  Informatiser les commandes, contribuant ainsi à augmenter les ventes de 15 %. -19-
  • 21. No 3 LAURENTIENNE GÉNÉRALE 1991-1993 DIRECTEUR DE PROJETS SYSTEMES ET SERVICES INFORMATISES Mutuelle d’assurances ayant des actifs de plus de 14MM $ et 9 000 employés en 1993.  Sous l’autorité du Premier Vice-président Technologies et Systèmes et du Vice- président Planification et Contrôle, responsable de planifier, organiser, diriger, coordonner et contrôler les systèmes et les services informatisés dans la gestion de l’information dans un processus de réorganisation des opérations d’assurance de l’entreprise.  Améliorer la qualité de la gestion, diminuer les coûts d’opérations, augmenter la productivité, en implantant de nouveaux systèmes de gestion des services d’assurances, des finances, des ressources humaines et matérielles, des clients, des marchés, des compétiteurs (30 réseaux locaux, 300 terminaux, système d’assurance générale LISA, le 1er système avec une approche client/serveur).  Réorganiser les opérations d’assurance (saisie, souscription, tarification, émission et impression des contrats d’assurance, avenants, renouvellement des contrats, réclamations, chèques de sinistres), en décentralisant les opérations des 30 succursales au Canada avec plus de 6 000 courtiers;  Diminuer les délais de gestion des dossiers de deux semaines à 72 heures et améliorer la sûreté des données.No 2 TRUSTCO GÉNÉRAL DU CANADA 1988-1990 CHARGE DE PROJETS (VERIFICATION INFORMATIQUE) Société de fiducie et ses filiales : Sherbrooke Trust, Corporation Trust Général du Canada, Gentrust, Trust Général, Le Maître courtier, Les développements Natco ltée, ayant des actifs de 4,4 MM $ et des biens sous gestion à plus de 11 MM $ et 2 100 employés.  Sous l’autorité du Directeur de la vérification des systèmes d’information de gestion, responsable de vérifier les activités de la corporation et évaluer la performance du système d’information de gestion.  Rédiger le Manuel des principes et des essais des systèmes afin d’assurer la -20-
  • 22. sûreté du système par des tests de prévention, d’intégrité, de s écurité, de validation à l’entrée, de suppression, d’accès par niveau hiérarchique. No1 MALLETTE BENOÎT BOULANGER RONDEAU ET ASSOCIÉS 1987-1988VERIFICATEUR COMPTABLE ET CONSEILLER EN INFORMATIQUECabinet de comptables agréés spécialisés en vérification, fiscalité, aide gouvernementale,réorganisation financière, consultation en gestion informatique.  Réaliser des mandats de vérification comptable et informatique pour des clients du cabinet ayant des chiffres d’affaires jusqu’à 20 M$;  Rédiger des mémoires de contrôles internes;  Développer des systèmes financiers informatisés efficaces pour des clients du cabinet. FORMATION ACADÉMIQUEBACCALAUREAT EN INFORMATIQUE DE GESTION 1987Université du Québec, Chicoutimi (Québec)BACCALAUREAT EN SCIENCE COMPTABLE 1984Université du Québec, Chicoutimi (Québec)DIPLOME D’ETUDES COLLEGIALES (FINANCES) 1982Collège de Chicoutimi, Chicoutimi (Québec) -21-