Certificat d’université en tutorat à distance : une approche
de formation isomorphique pour acquérir des compétences
de e-...
Certificat d’université en tutorat à
distance : une approche de formation
isomorphique pour acquérir des
compétences de e-...
Plan
•
•
•
•
•

Contexte
Compétences du e-tuteur
Méthodologie
Étapes de la formation
Conclusions

4
CONTEXTE

5
Origine du projet
• Multiplication des dispositifs de formation à
distance (DFAD)
• Expérience du CRIFA-ULg
• Conception d...
Objectif du certificat en TAD
À l’issue de cette formation, le e-tuteur sera
capable de s’intégrer dans un dispositif de
f...
Public-cible
Toute personne susceptible d’intervenir en tant que
e-tuteur dans un dispositif d’apprentissage à
distance et...
Conditions d'accès
• Diplôme de 2e cycle
– de type long
– De type court + expérience professionnelle (min 2 ans)

• Possib...
Organisation et programme
• Trois modules, 9 crédits à valider sur un an
• Activités en présentiel : 3 journées (9 à 17h)
...
COMPÉTENCES DU E-TUTEUR

11
Compétences terminales
du e-tuteur
• Situer son action de tutorat parmi les rôles joués
par différents acteurs d'un dispos...
Compétences du e-tuteur

13
Légende
Pédagogique / Technologique / Socioaffectif / Organisationnel / Disciplinaire
-Évaluat...
MÉTHODOLOGIE

14
Principes méthodologiques (1)
• Principe d'isomorphisme en pédagogie, c'est-à-dire
faire vivre aux apprenants des activité...
Principes méthodologiques (2)
• Travaux pratiques impliquant l’usage d’outils
technologiques supportant les interactions
t...
Évaluation
• Évaluation continue et formative
– sur base de la participation effective aux activités et de
critères d'éval...
Triple concordance

18
Triple concordance : exemple
Situer son action de tutorat parmi les rôles joués
par différents acteurs d'un dispositif de ...
ÉTAPES DE LA FORMATION

20
Étapes de la formation
(Denis, 2003)
Vécu

Représentation

Définition

Scénariser son
e-tutorat

Charte

Pratique

Animati...
Présentation de son expérience
de tutorat ou de tutoré
Chacun de nous a son histoire, ses
expériences propres, tout ce qui...
Activité collaborative
• Galanet : plateforme intégrée dévolue à
l’apprentissage collaboratif à distance
http://ute3.umh.a...
Définir un profil de tuteur (1)
• Détermination d’un profil de tuteur
dans un dispositif donné
•
•
•

Tâche collaborative ...
Définir un profil de tuteur :
Debriefing
•

Rapport et discussion sur les profils obtenus
–
–

•

Groupe 1 « profil activi...
Apport d’information
Fonctions tutorales (1) (Denis 2003)
1.

Accueil, la mise en route des actions de formation

2.

Acco...
Apport d’information
Fonctions tutorales (2) (Rodet, 2012)
In Rodet
Tutorales n°10,
décembre 2012

27
Exemples de profils (1)
• DES-TEF
• Learn-Nett

28
Discussion de cas
• Les étudiants d’un groupe ont du mal à se décider sur
un thème de collaboration ou de discussion, comm...
Animation et régulation
• Guide pédagogique
• Suivi et régulation
– Contacts par mail
– Audioconférences mensuelles entre ...
Communautés de tuteurs (1)
• Identité de la CoP (Community of Practice)
• Engagement mutuel, entreprise commune, répertoir...
Vers les activités en lien direct avec
le projet personnel
1. Description du dispositif de formation et
identification des...
Décrire son dispositif de formation

DIAMANT
Leclercq et al. (2000)
33
Acteurs et rôles
Selon vous :
• Quels types d’acteurs interviennent dans la
mise en place d’un dispositif de formation ?
•...
Acteurs d’un dispositif de formation
en présentiel et à distance (Denis, 2003)

Acteurs d’un DF et leurs interactions (Den...
Acteurs DFAD (téluq)

(Téluq) voir Paquette et al, 1997
36
Ressources humaines DFAD (CUEEP)
Fonctions
Expert de contenu

tâches
:Explicitation des objectifs pédagogiques choix des

...
Activité à distance (1) :
acteurs et DFAD
a) Dans le DFAD dans lequel vous intervenez ou
que vous avez choisi, identifiez ...
Activité (2) : profil du tuteur
• Établissez un profil d’intervention cohérent
avec le dispositif de formation que vous
im...
Portfolio du certificat TAD
• Un espace de rassemblement de tous les travaux effectués +
réflexions menées
• Servira de « ...
La réflexivité,
c’est quoi (dans notre cas) ?
• Une analyse de ses pratiques et démarches
• Une autoévaluation
– Objectifs...
Carnets de bord
• Style plus ou moins libre
• Guidé ou non
Votre carnet de bord
– Hebdomadaire
– Contenus = commentaires r...
Debriefing :
description de vos contextes
• Dispositifs
– En général décrits à partir des facettes
du DIAMANT
– Lecture =>...
Plateformes et dispositifs
d’e-learning : qualité des PFAD
• Qualité de la PFAD eCampus : ergonomie 
• Comparaison avec a...
Atelier scénariogramme©
• Par deux ou trois,
• Choisissez une activité dans un des dispositifs
animés
• À l’aide des éléme...
Le scénariogramme© : un outil pour penser des
scénarios d’apprentissage intégrant les TIC

Trois axes pris en compte => vi...
Activités et
tâches qui y
sont associées

Exemples

47
Types d’usages
des ressources
technologiques
et logiciels
associés

Exemples

48
Rôles du
formateur

Exemples

TAD séance 1 : 49
Exemple : scénariogramme activité
« création de netiquettes »

50
Autre exemple : analyse de cas
J. Legrand (HE Albert Jacquard)

Jessica Legrand (2013)

51
Debriefing sur l’animation
• Congruence entre profil théorique et mis en
œuvre ?
• Effets des interventions sur l’activité...
Réflexions : quels scénarios, quels
usages des outils technologiques ?
• Quels types d’activités intégrant les TIC
privilé...
Bilan - Évaluation
• Évaluation continue et formative sur base des
activités menées
• Evaluation certificative sur base
– ...
« Article de conclusion » ;-)
• 10 pages maximum (feuille de style fournie)
• Structure et contenus :
– contexte/problémat...
CONCLUSIONS

56
Conclusions et perspectives
Isomorphisme
Répartition et communication
des rôles : formatrice, tutrice à
distance

Satisfac...
Vos questions ?

• Informations sur le certificat
http://www.crifa.ulg.ac.be/formations/tad/
• Publications de B. Denis
ht...
https://sites.google.com/site/letutoratadistance/Home/10-ans-de-t-d
Certificat d’université en tutorat à distance : une approche de formation isomorphique pour acquérir des compétences de e-...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Certificat d’université en tutorat à distance : une approche de formation isomorphique pour acquérir des compétences de e-tuteur. Brigitte Denis

1,193 views

Published on

Depuis plus d'une dizaine d'années, de nombreux auteurs ont décrit les rôles des tuteurs dans les dispositifs de formation en ligne (Depover et al, 2011 ; Salmon, 2000). La "présence" et les interventions de ces derniers s'avèrent un facteur important dans l'efficacité de tels dispositifs, qu'il s'agisse de maintien de la motivation des apprenants ou du processus d'apprentissage.

La variété des méthodologies mises en œuvre dans les scénarios de formation (apprentissage collaboratif, coopératif, individuel...) entraînent des modalités d'interaction différentes entre e-tuteur et apprenants. Se basant sur les étapes de formation au e-tutorat décrites par Denis (2003), un processus original de formation de e-tuteurs est proposé afin de rencontrer la diversité et l'adéquation des profils à adopter selon le contexte considéré. Le scénario de formation au e-tutorat, développé dans le cadre d’un certificat d’université, recourt au principe d'isomorphisme en pédagogie (Leclercq, 1998). En effet, outre des apports théoriques relatifs à la problématique traitée et une approche réflexive sur cette dernière, les formés sont amenés à vivre différentes situations d'animation qui pourront (ou non) les inspirer dans leurs futures pratiques de tutorat à distance.

Par ailleurs, la formation met l'accent sur le respect d'une triple concordance entre les compétences visées, les activités mises en place et les modalités d'évaluation.

Published in: Education
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,193
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Certificat d’université en tutorat à distance : une approche de formation isomorphique pour acquérir des compétences de e-tuteur. Brigitte Denis

  1. 1. Certificat d’université en tutorat à distance : une approche de formation isomorphique pour acquérir des compétences de e-tuteur, Brigitte Denis 22 octobre 2013 Depuis plus d'une dizaine d'années, de nombreux auteurs ont décrit les rôles des tuteurs dans les dispositifs de formation en ligne (Depover et al, 2011 ; Salmon, 2000). La "présence" et les interventions de ces derniers s'avèrent un facteur important dans l'efficacité de tels dispositifs, qu'il s'agisse de maintien de la motivation des apprenants ou du processus d'apprentissage. La variété des méthodologies mises en œuvre dans les scénarios de formation (apprentissage collaboratif, coopératif, individuel...) entraînent des modalités d'interaction différentes entre etuteur et apprenants. Se basant sur les étapes de formation au e-tutorat décrites par Denis (2003), un processus original de formation de e-tuteurs est proposé afin de rencontrer la diversité et l'adéquation des profils à adopter selon le contexte considéré. Le scénario de formation au etutorat, développé dans le cadre d’un certificat d’université, recourt au principe d'isomorphisme en pédagogie (Leclercq, 1998). En effet, outre des apports théoriques relatifs à la problématique traitée et une approche réflexive sur cette dernière, les formés sont amenés à vivre différentes situations d'animation qui pourront (ou non) les inspirer dans leurs futures pratiques de tutorat à distance. Par ailleurs, la formation met l'accent sur le respect d'une triple concordance entre les compétences visées, les activités mises en place et les modalités d'évaluation. Brigitte Denis est Docteur en sciences de l'éducation. Elle travaille depuis 1982 à l'Université de Liège (ULg) dans le domaine des technologies éducatives.
  2. 2. Certificat d’université en tutorat à distance : une approche de formation isomorphique pour acquérir des compétences de e-tuteur Brigitte DENIS (b.denis@ulg.ac.be) 3
  3. 3. Plan • • • • • Contexte Compétences du e-tuteur Méthodologie Étapes de la formation Conclusions 4
  4. 4. CONTEXTE 5
  5. 5. Origine du projet • Multiplication des dispositifs de formation à distance (DFAD) • Expérience du CRIFA-ULg • Conception de DFAD – Travail d’équipe, rôles variés – Pas seulement choix d’outils (plateforme) – Réflexion sur le TAD dès la conception du scénario pédagogique • Importance de la formation des tuteurs 6
  6. 6. Objectif du certificat en TAD À l’issue de cette formation, le e-tuteur sera capable de s’intégrer dans un dispositif de formation à distance et d’interagir avec les apprenants afin de stimuler leur processus d’apprentissage et l’acquisition des compétences visées dans leur formation. 7
  7. 7. Public-cible Toute personne susceptible d’intervenir en tant que e-tuteur dans un dispositif d’apprentissage à distance et souhaitant acquérir des compétences dans ce domaine Prérequis (souhaités) - Expérience professionnelle de formation - Compétences en Technologies de l'Information et de la Communication (usage de différents progiciels) et en pédagogie générale - Terrain d’expérimentation pour la mise en œuvre d’un tutorat à distance 8
  8. 8. Conditions d'accès • Diplôme de 2e cycle – de type long – De type court + expérience professionnelle (min 2 ans) • Possibilité de VAE sur base de la fourniture d'éléments probants • Entretien individuel – au cours de cet entretien, l’étudiant(e) est invité(e) à décrire/préciser son projet/ses attentes en matière de formation 9
  9. 9. Organisation et programme • Trois modules, 9 crédits à valider sur un an • Activités en présentiel : 3 journées (9 à 17h) Date Module Samedi 19 janvier 2013 Module 1 : Scénariser son e-tutorat Samedi 23 février 2013 Module 2 : Animer un dispositif de formation à distance Samedi 20 avril 2013 Module 3 : Réguler et partager sa pratique de e-tuteur • Activités à distance 10
  10. 10. COMPÉTENCES DU E-TUTEUR 11
  11. 11. Compétences terminales du e-tuteur • Situer son action de tutorat parmi les rôles joués par différents acteurs d'un dispositif de e-learning et par rapport aux options épistémologiques qui sous-tendent ce dernier. • Tutorer des activités à distance en fonction des rôles assignés au tuteur. • Porter un regard réflexif sur ses pratiques de tutorat et les réguler au besoin. • Partager son expérience de tutorat avec d’autres collègues. 12
  12. 12. Compétences du e-tuteur 13 Légende Pédagogique / Technologique / Socioaffectif / Organisationnel / Disciplinaire -Évaluation/ Métacognitif
  13. 13. MÉTHODOLOGIE 14
  14. 14. Principes méthodologiques (1) • Principe d'isomorphisme en pédagogie, c'est-à-dire faire vivre aux apprenants des activités ou des méthodes que l'on souhaite les voir mettre en œuvre dans leurs propres dispositifs de formation. – Andragogie – Projet professionnel personnel = fil conducteur de la formation. La plupart des activités doivent lui apporter une plus-value directe. – Option épistémologique : socio-constructivisme – Apprentissage actif et contextualisé – Activités principalement à distance et tutorées => vécu d’une expérience d’apprentissage à distance (en tant qu’apprenant) – Échanges avec un tuteur pour la gestion des travaux personnels et la constitution progressive d’un portfolio 15
  15. 15. Principes méthodologiques (2) • Travaux pratiques impliquant l’usage d’outils technologiques supportant les interactions tuteur-apprenant(s) • Tâches individuelles + collaboratives – analyses de cas (proposées par les encadrants ou par les apprenants : ancrage dans le vécu des formés) – méthode Lecture-Questions-Réponses-Test (LQRT) – méthode Lecture-Synthèse-Débat (LSD) 16
  16. 16. Évaluation • Évaluation continue et formative – sur base de la participation effective aux activités et de critères d'évaluation déterminés pour chacune d'elles – auto-évaluation réalisée via une analyse réflexive menée tout au long du parcours de formation (carnet de bord ou commentaires réflexifs) • Entrevue avec les membres de l'équipe enseignante (coordination académique de l'ULg) sur base – du portfolio de l’apprenant (travaux et commentaires réflexifs) – d’un article de synthèse 17
  17. 17. Triple concordance 18
  18. 18. Triple concordance : exemple Situer son action de tutorat parmi les rôles joués par différents acteurs d'un dispositif de e-learning et par rapport aux options épistémologiques qui sous-tendent ce dernier. Partager ses représentations du tutorat à distance avec des pairs. Réflexions sur activité menée en séance. Expliciter les différents rôles possibles d’un e-tuteur. Synthèse. Décrire le type de dispositif dans lequel le e-tuteur va intervenir. Présence de différents éléments permettant de comprendre le DF. Décrire les acteurs intervenant dans son dispositif de formation. Acteurs identifiés et rôles définis. Déterminer son profil d’intervention sur base des options épistémologiques et des activités prévues dans le dispositif de FAD. Liens entre options épistémologiques et pédagogiques du dispositif de formation considéré et le profil établi. 19
  19. 19. ÉTAPES DE LA FORMATION 20
  20. 20. Étapes de la formation (Denis, 2003) Vécu Représentation Définition Scénariser son e-tutorat Charte Pratique Animation régulation Partager ses paratiques Animer un DFAD Réguler et partager sa pratique de e-tutorat 21
  21. 21. Présentation de son expérience de tutorat ou de tutoré Chacun de nous a son histoire, ses expériences propres, tout ce qui fait que nous pouvons apprendre les uns des autres… « Témoignez brièvement d’une expérience de tutorat que vous avez vécue. Décrivez les grands objectifs du dispositif et le type d’interventions venant de votre tuteur. » 22
  22. 22. Activité collaborative • Galanet : plateforme intégrée dévolue à l’apprentissage collaboratif à distance http://ute3.umh.ac.be/learn-nett/ 23
  23. 23. Définir un profil de tuteur (1) • Détermination d’un profil de tuteur dans un dispositif donné • • • Tâche collaborative à distance Mise en commun Apport d’informations (liste de fonctions tutorales) 24
  24. 24. Définir un profil de tuteur : Debriefing • Rapport et discussion sur les profils obtenus – – • Groupe 1 « profil activités individuelles » Groupe 2 « profil activités collaboratives » Prise de distance - bilan Repensez à vos interactions entre participants et entre tuteur et participants 1. Qui est intervenu ? Pour dire/faire quoi ? - Comment la tutrice a-t-elle géré l’activité ? - Comment le groupe s'est-il géré/modéré ? 2. 3. Y a-t-il des liens entre le profil que vous avez établi et celui de la tutrice de votre groupe (surtout le groupe 2) ? Que retenez-vous de cette expérience pour un futur usage des outils de communication dont l'objectif serait de créer quelque chose en commun et obtenir un consensus sur le produit du groupe ? ... 25
  25. 25. Apport d’information Fonctions tutorales (1) (Denis 2003) 1. Accueil, la mise en route des actions de formation 2. Accompagnement technique 3. Accompagnement disciplinaire 4. Accompagnement méthodologique centré sur: • les méthodes de travail et l’organisation • le soutien affectif • la communication et la collaboration 5. Autorégulation et métacognition 6. Évaluation 7. Personne-ressource attitrée Voir article Denis (2003) 26
  26. 26. Apport d’information Fonctions tutorales (2) (Rodet, 2012) In Rodet Tutorales n°10, décembre 2012 27
  27. 27. Exemples de profils (1) • DES-TEF • Learn-Nett 28
  28. 28. Discussion de cas • Les étudiants d’un groupe ont du mal à se décider sur un thème de collaboration ou de discussion, comment réagis-tu (tu =tuteur) ? • Certains membres d’un groupe disposent d’informations et pas les autres. Tu te rends compte que ce « tri » dans le partage des informations est volontaire… Que fais-tu ? Quelle est ta réaction ? • Après quelques semaines, tu te rends compte que les étudiants avancent très bien dans leur travail sans trop qu’ils aient besoin de tes interventions, qu’en penses-tu ? • Comment considères-tu ton rôle dans l’évaluation certificative des étudiants ? Et dans l’évaluation certificative des étudiants de ton institution? Activité coopérative à distance 29
  29. 29. Animation et régulation • Guide pédagogique • Suivi et régulation – Contacts par mail – Audioconférences mensuelles entre tuteurs – Forum des tuteurs 30
  30. 30. Communautés de tuteurs (1) • Identité de la CoP (Community of Practice) • Engagement mutuel, entreprise commune, répertoire partagé (Wenger, 2005) • Actions (en 2008) Partager ses pratiques – – – – utilisation d’un Wiki sémantique (Sweetwiki) capitalisation et catégorisation des ressources (BayFac) création et validation de l’ontologie de la CoP participation des « anciens » à la journée de formation des nouveaux e-tuteurs – Réunions Voir aussi : Lebrun, M., Deschryver, N., Charlier, B., De Lièvre, B., Daele, A. & Denis, B. (2008) 31
  31. 31. Vers les activités en lien direct avec le projet personnel 1. Description du dispositif de formation et identification des acteurs et de leurs rôles 2. Élaboration d’un profil de tuteur en relation avec le DFAD 3. Analyse de cas personnel (scénariogramme©) 4. Animation de son DFAD 5. Réflexivité et régulation des interventions tutorales TAD séance 1 : 32
  32. 32. Décrire son dispositif de formation DIAMANT Leclercq et al. (2000) 33
  33. 33. Acteurs et rôles Selon vous : • Quels types d’acteurs interviennent dans la mise en place d’un dispositif de formation ? • Quels sont leurs rôles respectifs ? • Quelles différences relève-t-on à ce propos entre un DF et un DFAD ? 34
  34. 34. Acteurs d’un dispositif de formation en présentiel et à distance (Denis, 2003) Acteurs d’un DF et leurs interactions (Denis, 2003, p.21) Modèle des acteurs d’un DF de FAD (Denis, 2003, p.23) 35
  35. 35. Acteurs DFAD (téluq) (Téluq) voir Paquette et al, 1997 36
  36. 36. Ressources humaines DFAD (CUEEP) Fonctions Expert de contenu tâches :Explicitation des objectifs pédagogiques choix des contenus adaptés Déroulement de la formation, choix des activités Conception des supports en tenant compte de la spécificité de la discipline Ingénieur pédagogue Scénarisation de la formation : choix des modèles, méthodes, techniques d'apprentissage Mise en scène des La fonction de "pilotage" activités Animateur tuteur Donner une âme à la FAD Aide à l'apprentissage : faire expliciter Suivi : communiquer , guider Régulation Personne ressource en technologie : utilisateur, facilitateur, instructeur Utiliser et faire utiliser les technologies Ingénieur multimedia Production des supports médiatisés 37
  37. 37. Activité à distance (1) : acteurs et DFAD a) Dans le DFAD dans lequel vous intervenez ou que vous avez choisi, identifiez les différents acteurs et leurs rôles b) Décrire le dispositif de formation • Cf. Denis (2013). Le dispositif de formation : ses aspects structurels • Éventuellement interviewer des personnes !! Gardez des traces de ce travail (à insérer dans votre portfolio) 38
  38. 38. Activité (2) : profil du tuteur • Établissez un profil d’intervention cohérent avec le dispositif de formation que vous implémentez sur le terrain – Catégories de conduites – Exemples !! Gardez des traces de ce travail (à insérer dans votre portfolio) Profil de votre tutrice 39
  39. 39. Portfolio du certificat TAD • Un espace de rassemblement de tous les travaux effectués + réflexions menées • Servira de « point de départ » pour l’évaluation certificative finale (présentation orale) • Contenus du portfolio – Travaux (dernières versions) – Traces des apprentissages (ex. extraits des interactions) – Commentaires réflexifs relatifs au parcours d’apprentissage (activités en présentiel et à distance) 40
  40. 40. La réflexivité, c’est quoi (dans notre cas) ? • Une analyse de ses pratiques et démarches • Une autoévaluation – Objectifs atteints – Forces et faiblesses – Objectifs à se fixer ensuite • L’expression de sentiments face au vécu des activités • Une objectivation de sa démarche d’apprentissage • Une prise de distance, des liens entre les cours/activités • Son but est l’évolution, la régulation (>< obtenir une bonne note) • Responsabilisation de l’apprenant face à sa formation 41
  41. 41. Carnets de bord • Style plus ou moins libre • Guidé ou non Votre carnet de bord – Hebdomadaire – Contenus = commentaires réflexifs en fonction de votre vécu d’apprentissage – À déposer dans l’espace « Carnets de bord» sur eCampus 42
  42. 42. Debriefing : description de vos contextes • Dispositifs – En général décrits à partir des facettes du DIAMANT – Lecture => bonne représentation des contextes Des questions ? Points à éclaircir ? • Acteurs et profils de tuteur – Plusieurs cas où vous êtes polyvalent(e)s, multifonctions – Accent mis sur les caractéristiques des apprenants – Description plus ou moins illustrée 43
  43. 43. Plateformes et dispositifs d’e-learning : qualité des PFAD • Qualité de la PFAD eCampus : ergonomie  • Comparaison avec autres plateformes – Fonctionnalités – Démonstrations 44
  44. 44. Atelier scénariogramme© • Par deux ou trois, • Choisissez une activité dans un des dispositifs animés • À l’aide des éléments du scénariogramme©, caractérisez les étapes en fonction des tâches, ressources et interventions de tuteur • Présentez votre exemple à l’ensemble de la classe 45
  45. 45. Le scénariogramme© : un outil pour penser des scénarios d’apprentissage intégrant les TIC Trois axes pris en compte => vignettes descriptives Activités et tâches qui y sont associées Types d’usages des ressources technologiques et logiciels associés Rôles du formateur 46
  46. 46. Activités et tâches qui y sont associées Exemples 47
  47. 47. Types d’usages des ressources technologiques et logiciels associés Exemples 48
  48. 48. Rôles du formateur Exemples TAD séance 1 : 49
  49. 49. Exemple : scénariogramme activité « création de netiquettes » 50
  50. 50. Autre exemple : analyse de cas J. Legrand (HE Albert Jacquard) Jessica Legrand (2013) 51
  51. 51. Debriefing sur l’animation • Congruence entre profil théorique et mis en œuvre ? • Effets des interventions sur l’activité des apprenants ? Votre vécu, vos exemples 52
  52. 52. Réflexions : quels scénarios, quels usages des outils technologiques ? • Quels types d’activités intégrant les TIC privilégiez-vous actuellement dans vos cours ? • Qu’aimeriez-vous développer ? • Quels choix pertinents des outils technologiques ? • Quelle(s) plus-value(s) percevez-vous dans leurs usages ? 53
  53. 53. Bilan - Évaluation • Évaluation continue et formative sur base des activités menées • Evaluation certificative sur base – du portfolio des travaux et commentaires réflexifs – d’un article de synthèsesynthèse conclusion 54
  54. 54. « Article de conclusion » ;-) • 10 pages maximum (feuille de style fournie) • Structure et contenus : – contexte/problématique – courte description du dispositif ou activité d'apprentissage – profil de tuteur (en relation avec le DF ou l'AA) – courte description sur mise en œuvre de l'animation et sa régulation, conclusions – bibliographie 55
  55. 55. CONCLUSIONS 56
  56. 56. Conclusions et perspectives Isomorphisme Répartition et communication des rôles : formatrice, tutrice à distance Satisfaction et évolution des compétences des participants 57
  57. 57. Vos questions ? • Informations sur le certificat http://www.crifa.ulg.ac.be/formations/tad/ • Publications de B. Denis http://orbi.ulg.ac.be/ 58
  58. 58. https://sites.google.com/site/letutoratadistance/Home/10-ans-de-t-d

×