Your SlideShare is downloading. ×
0

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

1-0 Management des éruptions ectopiques-canines incluses

2,698

Published on

Canine incluse, prévalence des canines incluses, complications des canines incluses, traitement d'interception

Canine incluse, prévalence des canines incluses, complications des canines incluses, traitement d'interception

Published in: Health & Medicine
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
2,698
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
27
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Management des éruptions ectopiques Société Dentaire de Québec Janvier 2012 slideshare.net/sylvainchamberland
  • 2. Éruptions ectopiques • Canines supérieures • 1res molaires supérieures • 2es molaires inférieures • Canines inférieures • Incisives latérales inférieures • 2es prémolaires inférieures •©Dr Sylvain Chamberland 2es prémolaires supérieures
  • 3. Canines • Incidence: 0,92!% population blanche Américaine ! Finlandais = 1,8!%; Suédois = 1,7!%; Italien = 2,4!%; Japonais = 0,27!% • Prévalence H : F = 2,3 : 1 • Ectopie palatine 85!%; ectopie vestibulaire 15!%©Dr Sylvain Chamberland
  • 4. Étiologie • Guidage d’éruption • Hérédité • Manque d’espace • Non-résorption de la canine primaire obstruction mécanique • Pathologie: ! kyste dentigère, granulome central, lésion chronique périapicale©Dr Sylvain Chamberland
  • 5. Guidage d’éruption A. Laf 02-01 A.Laf 02-02 • La racine de l’incisive latérale sert de guide en orientant la couronne de la canine lors de l’éruption • Une microdent (grain de riz) ou une absence congénitale font en sorte que la couronne n’est pas réorientée occlusalement par la racine de la latérale et maintient une position palatine©Dr Sylvain Chamberland A. Laf 02-02
  • 6. Hérédité • Association avec d’autres anomalies dentaires W.La 08-05 ! Dents en grains de riz, absence congénitale d’une incisive latérale, infraclusion de 2e molaire(s) primaire(s), absence congénitale de 2e prémolaire(s) inférieure(s) • Survient bilatéralement • Dismorphisme sexuel • K.Bea 22-08-05 Incidence familiale • Différence entre populations Peck S, Peck L, Kataja M. The palatally displaced canine as a dental anomaly of genetic origin. Angle Orthod 1994;64:249-256. Peck S, Peck L. Palatal displacement of canine is genetic and related to congenital absence of teeth.©Dr Sylvain Chamberland J Dent Res 1997;76:728-729.
  • 7. Autres anomalies dentaires • Population en général • Population avec canines palatines ! 4!% des incisives latérales: forme < ! 25!% des incisives latérales: forme < normale normale ! 2!% ont des dents en grains de riz ! 17!% ont des dents en grains de riz ! 1,8!% d’hypodontie des latérales ! 5,5!% d’hypodontie des latérales©Dr Sylvain Chamberland A.Laf 02-02 C.Cast 01-02
  • 8. Incidence familiale • Lorsqu’un membre d’une famille a une canine incluse, 40!% des membres de la famille avaient une canine incluse ! Todd, A. , Cephalometric and epidemiological findings in families with PDC, Angle East meeting, Charleston, 2008 H.La 01-03; hypodontie 32 W.La 08-05; hypodontie 35, 45 D.La 07-07; hypodontie 35, 45 Association avec dautres anomalies©Dr Sylvain Chamberland
  • 9. Manque d’espace Ma.Mor. 11-07 • La canine fait éruption après la latérale et 1a 1re prémolaire et prend l’espace qui lui reste sur l’arcade ! Notez l’élargissement du sac folliculaire " risque de résorption radiculaire de 12 Sa.Da. 12-01 Sa.Da. 7-02 Sa.Da. 07-02©Dr Sylvain Chamberland
  • 10. Non-résorption de la dent primaire • Obstruction mécanique Ni.Bi. 06-04 Ni.Bi. 06-04 ! Le maintien de la dent primaire garantit l’inclusion de la canine ! Ou Je.Po. 02-08 Je.Po. 02-08 ! L’éruption ectopique de la canine Si.Th. 01-05©Dr Sylvain Chamberland Shapira Y, Kuftinec M, Early diagnosis and interception of potential maxillary canine impaction, JADA 129, 1998, 1450-1454
  • 11. Pathologies Cy. Tur.11-04 • Endothérapie incomplète ! Lésion apicale chronique # granulome apical = irritant " Cause potentielle d’une déviation du chemin d’éruption de la canine permanente " Cause potentielle du développement d’un kyste dentigère M-C. Bo.08-05©Dr Sylvain Chamberland Becker, A., The orthodontic treatment of impacted teeth 2e ed.Thieme 2007, p.97 & 240
  • 12. Al. La.09-07 • Au lieu de faire pulpo + réduction proximale ! Pensez à l’extraction Becker, A., The orthodontic treatment of impacted teeth 2e ed.Thieme 2007, p.97 & 240©Dr Sylvain Chamberland
  • 13. Va.Mo-Ga 0907 Pulpo sur une canine primaire = inclusion ou ectopie Extraction Cs et 4s Autoéruption et position favorable Va.Mo-Ga 0408©Dr Sylvain Chamberland
  • 14. Espacement secondaire • Lors de l’éruption des incisives latérales: ! Déplacement des canines primaires latéralement et distalement dans l’espace des primates • Permet une certaine expansion au Mx Cy.Is 0202 Cy.Is 0203©Dr Sylvain Chamberland
  • 15. Espacement secondaire • La distance intercanine augmente lors de lémergence des I1 et I2 • Réduction proximale des canines peut avoir un effet négatif sur l’espace disponible Absence de diastèmes Éruption de 31-41©Dr Sylvain Chamberland Downloaded from: Proffit: Contemporary Orthodontics, 4th edition (on 16 January 2010 05:10 PM)
  • 16. Complication-Pathologie Ge.De 150499 • Articulé croisé postérieur gauche. • Distoversion #12, #11. • Déformation de la corticale buccale • # architecture osseuse autour •©Dr Sylvain Chamberland Élargissement du sac folliculaire: Lésion bénigne?
  • 17. • Migration antérieure de #13 ! Diagnostic différentiel " Kyste dentigère. " Kyste folliculaire. " Tumeur centrale à cellule géante. " Tumeur adénomatoïde " Tumeur brune de l’hyperparathyroïdie.©Dr Sylvain Chamberland
  • 18. Complications • Changement kystique Sa.Da. 12-01 Sa.Da. 7-02 • Résorption radiculaire Al.MaWo.10-98©Dr Sylvain Chamberland Courtoisie Dr R. Garcia, Paris VII
  • 19. Complications • Ankylose Courtoisie Dr R. Garcia, Paris VII ! Émail vient en contact direct avec tissus environnants ! La patiente avait interrompu son 1er traitement durant 4-5 ans ! La reprise en charge démontre une ankylose An.Bo.05-07©Dr Sylvain Chamberland An.Bo.01-08
  • 20. Complications • Défaut parodontal " Traction fermée É.Be-Si 08-08 " Prolifération dépithélium buccal jusquà JEC " Inflammation du sac folliculaire É.Be-Si 04-05 É.Be-Si 08-05 É.Be-Si 10-06 " É.Be-Si 01-06 Réexposition a été nécessaire " Tabagisme? É.Be-Si 11-07 É.Be-Si 11-07 É.Be-Si 07-08©Dr Sylvain Chamberland
  • 21. Canine incluse et résorption radiculaire des incisives • Prévalence de résorption des incisives ! 47!% des individus " 38!% des latérales, 9!% des centrales Ka.Be250805 ! Autres études avec tomodensitométrie " 67!% des latérales, 11!% des centrales AlMaWo281098©Dr Sylvain Chamberland
  • 22. Canine incluse et résorption radiculaire des incisives • La résorption de la racine cesse lorsque la canine ne présente plus un problème de proximité • Les mouvements orthodontiques Ka.Be250805 subséquents de la dent affectée ne produisent pas de résorption supplémentaire Ka.Be291110 2 ans post traitement©Dr Sylvain Chamberland
  • 23. Canine incluse et résorption radiculaire des incisives • Les incisives ayant eu une résorption grave ont un haut taux de survie AlMaWo281098 • Endothérapie prophylactique = contre- indiquée AlMaWo220299©Dr Sylvain Chamberland
  • 24. Canine incluse et résorption radiculaire des incisives • L’incisive demeure vitale, maintient sa couleur • Après la rétention, il y a une amélioration de l’os de support et peu de mobilité • Le jumelage des dents résorbées n’est pas toujours nécessaire©Dr Sylvain Chamberland
  • 25. Résorption extrême An.Ba 03-2006 7 ans post traitement An.Ba 02-97 An.Ba 09-97 An.Ba 12-97 An.Ba 12-99©Dr Sylvain Chamberland
  • 26. Traitement héroïque Courtoisie Dr Robert Garcia Université Paris 7
  • 27. Jean S. Jean S. 12 ans 12 ans Repositionnement chirurgical Courtoisie Dr Robert Garcia Alain GARCIA René BONNEFONT 1 1 22 3 4 4 5 5 6 6 3 9 9 7 7 8 8 1 - Extraction de 23 3 - Création d’une néo- 5 - Mise en contention alvéole pendant 2 mois 2 - Levée d’un lambeau 4 - Mise en place de 23 vestibulaire dans la nouvelle alvéole6 - Contrôle 7 - Contrôle 5 mois 8 - Fin du traitement 9 - Contrôle Rx Rx à une post-opératoire postopératoire orthodontique 3 ans post- semaine (2 ans post-op.) opératoire
  • 28. Diagnostic • La canine fait normalement éruption à l’âge dentaire 11 ! Donc, vérifier à partir de 9 à 10 ans chronologiques • Suspicion ! Microdent ou absence congénitale de latérale ! Retard général d’éruption ! Rétention de la canine primaire au-delà de 12-13 ans sans signe de mobilité, ni bosse canine ! Absence congénitale de prémolaires, infraclusion des E’s ! Labioversion, distoversion ou palatoversion de la latérale©Dr Sylvain Chamberland
  • 29. Position vestibulaire • Labioversion et distoversion 12 & 22 • Bosse canine vestibulaire palpable très haute • Voussure vestibulaire antérieure inférieure Fr. Tr 02-06 Fr. Tr 02-06©Dr Sylvain Chamberland
  • 30. Fr. Tr 02-06 Fr. Tr 09-06 Fr. Tr 03-07 • Extraction de 53, 63, 73, 83 • Extraction de 54, 64, 74, 84 • Évolution favorable de 13 et 33 Fr. Tr 10-07 • 23 continue horizontalement©Dr Sylvain Chamberland
  • 31. Inclusion palatine • Indice clinique ! Palatoversion de 12 ! Voussure palatine bombée au lingual de 12 Y. Bel-Ro 06-04©Dr Sylvain Chamberland
  • 32. Question quiz Laquelle des 2 canines permanentes risque de présenter un problème déruption? Mi.Das. 0308, 12a10m©Dr Sylvain Chamberland
  • 33. Traitement interceptif • Conditions pour un meilleur taux de succès ! Diagnostic précoce ! Patient âgé de 10 à 13 ans ! La pointe de la canine non éruptée ne doit pas être plus de la moitié dépassée la racine de l’incisive latérale ! L’axe long de la canine doit être à moins de 55° du plan médian Ericson S, Kurol J. Early treatment of palatally erupting maxillary canines by extraction of the primary canines. Eur J Orthod 1988;10:283-295.©Dr Sylvain Chamberland
  • 34. Traitement interceptif • Extraction de la (des) canine(s) primaire(s) ! 78!% des cas démontrent une normalisation de l’éruption de la canine après 6 à 12 mois ! Si pas d’amélioration après 12 mois, pronostic d’autocorrection pauvre ! Note: pas de groupe contrôle où la canine primaire ne fut pas extraite où on pourrait vérifier le comportement des canines incluses sans traitement Ericson S, Kurol J. Early treatment of palatally erupting maxillary canines by extraction of the primary canines. Eur J Orthod 1988;10:283-295.©Dr Sylvain Chamberland
  • 35. • Index de difficulté de traitement des canines incluses ! Position horizontale: degré d’overlap avec les incisives latérales et centrales ! Âge du patient ! Hauteur verticale et position buccopalatine Pitt S, Hamdan A, Rock P. A treatment difficulty index for unerupted maxillary canines. Eur J Orthod 2006;28:141-144.©Dr Sylvain Chamberland
  • 36. H.La 09-01 H.La 01-03 H.La 03-03 • Extraction des canines primaires et surveillance • Car ce ne sont pas toutes les canines incluses qui ont besoin dune traction chirurgicale. Il suffit dêtre patient!©Dr Sylvain Chamberland Ra.Ga 090709 Ra.Ga 220310
  • 37. • Éruption ectopique de #43 • Aa. Leb. 0807 Tx: exo C’s • Auto éruption Aa. Leb. 1108©Dr Sylvain Chamberland
  • 38. • Ectopie palatine de 13 • My. La. 0608 Tx: ! Exo 53? ! Exposition ouverte au palais? My. La. 1208 • Exo 53 $ éruption favorable de 13©Dr Sylvain Chamberland
  • 39. • Notez autoéruption de la dent 13 malgré une position défavorable 15 mois plus tôt My. La. 1009©Dr Sylvain Chamberland
  • 40. Question quiz• Absence d’éruption ou potentiel d’éruption?• Exo #63 et mainteneur d’espace• Éruption spontanée 7M 8M 14M
  • 41. Mais... Wi.La. 08-04 Wi.La. 08-05 Wi.La. 02-06 + 1an + 2 ans • Tout au plus, suspicion d’un sac folliculaire élargi • Évolution défavorable en 1 an. Exo des C’s indiqué©Dr Sylvain Chamberland
  • 42. • Extraction de 14 et 24 • Mainteneur d’espace • 78!%, ce n’est pas 100!% Cha. Mat. 10a7m./ Courtoisie Dr Jules Lemay ! 22!% ... ! Caractère imprévisible Cha. Mat. 13a3m©Dr Sylvain Chamberland
  • 43. Traitement interceptif Ro.Ro.12-04 Ro.Ro.06-06 Extraction 4s/4s Cy.Fo.10-05 Cy.Fo.07-06 Extraction 4s/5s©Dr Sylvain Chamberland
  • 44. Traitement interceptif Ya.Be-R.06-04 Ya.Be-R.11-04 Ya.Be-R.03-05 • Ouvrir l’espace et la dent fait éruption. Patience...! Ya.Be-R.12-05 Ya.Be-R.04-06 Ya.Be-R.12-07©Dr Sylvain Chamberland
  • 45. Al.Bo-La.0805 • Inclusion 13 et de 23 • Patient désire attendre pour la chirurgie • Après 12 mois: amélioration Al.Bo-La.0206 " Mais jai recommandé chirurgie ! Exposition LRA fait en novembre 06 Al.Bo-La.0906©Dr Sylvain Chamberland
  • 46. Me.Lé. 0907 • Ouverture d’espace et un peu de patience • Amélioration après 6 mois • Éruption normale après 12 mois Me.Lé. 090708Me.Lé. 0108©Dr Sylvain Chamberland
  • 47. M-E.Cô. 03-04 • Même approche douverture despace favorisant lautoéruption M-E.Cô. 03-05 M-E.Cô. 03-06©Dr Sylvain Chamberland
  • 48. Principes généraux de la mécanothérapie • Capacité de l’appareil d’aligner et contrôler les mouvements coronaires et radiculaires, d’ouvrir l’espace nécessaire au niveau occlusal et radiculaire • Utiliser l’arcade comme unité d’ancrage rigide ou un appareil amovible • Exposition chirurgicale de manière à obtenir un bon pronostic parodontal • Finition de la position dans les 3 plans de l’espace avec des appareils fixes©Dr Sylvain Chamberland

×