Synthese marche imprimerie
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Synthese marche imprimerie

on

  • 12,119 views

 

Statistics

Views

Total Views
12,119
Views on SlideShare
12,119
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
177
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Synthese marche imprimerie Synthese marche imprimerie Presentation Transcript

    • L’imprimerie en FranceSynthèse réalisée le 01/10/2010 par Anne Cécile HENKESet Laurence FLATTARDPour Madame DUPONT – Entreprise AGENCEPLUSDossier OXB4D
    • LE MARCHÉ DE L’IMPRIMERIE EN FRANCE CONTEXTE & MÉTHODOLOGIEVous réalisez une mission de conseil auprès d’un acteur majeur Nous avons procédé à des investigations dans nos bases dede l’imprimerie. données : presse, études de marché et financières.Vous nous avez sollicités afin de mieux connaître ce secteur et Nous avons effectué des recherches à partir des publications devous recherchez les informations suivantes : fédérations professionnelles, d’organismes publics et privés.• les données économiques et la Nous pouvons fournir l’ensemble des informations demandées à croissance du marché, partir des données suivantes :• les relations entre les donneurs d’ordre • l’évolution 2001-2009 de la production de l’imprimerie en et l’imprimerie. volume et en valeur (Insee), • le nombre d’établissements et les effectifs de la filière de 2000 à 2008 (Unedic), • l’évolution annuelle (2008-2009) de la production par segment de marché (Sessi/Insee), • les statistiques douanières sur les produits imprimés (2004- 2009), • la répartition régionale de l’activité en 2008 (Unedic), • un classement par chiffre d’affaires des acteurs majeurs de l’imprimerie, • les données clés sur six grands secteurs clients. Il est important de noter que l’Union Nationale de l’Imprimerie et de la Communication (UNIC) n’a pas actualisé les statistiques de 2007. 2
    • LE MARCHÉ DE L’IMPRIMERIE EN FRANCE 3
    • LE MARCHÉ DE L’IMPRIMERIE EN FRANCE RÉSUMÉLe marché Les acteurs• Une production en baisse pour la neuvième année • Cinq acteurs majeurs : CPI, CirclePrinters, Ileos, Maury et consécutive (-27,2% entre 2000 et 2009). CPC.• Un recul de 7,4% du chiffre d’affaires en 2009. • Un marché très fragmenté et composé d’une multitude d’acteurs.Les tendances Les clients• Un secteur en difficulté : baisse du nombre d’entreprises • Des secteurs clients en baisse d’un point de vue structurel et (-24,7% entre 2000 et 2008) et des effectifs (-30% depuis conjoncturel : vente par correspondance, emballage, presse 2000). écrite, grande distribution et publicité.• Un solde commercial négatif : les exportations diminuent alors • Des modifications structurelles du marché : les donneurs que les importations augmentent. d’ordre impriment eux-mêmes leurs documents, créant une concurrence de substitution.• Un recyclage des déchets papier réglementé : en adhérant à EcoFolio, les entreprises lui confient la gestion de leurs déchets papier. A défaut d’adhésion, les émetteurs sont redevables d’une taxe générale sur les activités polluantes (TGAP), plus onéreuse. 4
    • LE MARCHÉ DE L’IMPRIMERIE EN FRANCE 5
    • LE MARCHÉ DE L’IMPRIMERIE EN FRANCE LES DONNÉES ÉCONOMIQUES – ANALYSE CONJONCTURELLELa production est en baisse pour la neuvième année Le chiffre d’affaires (France et export) du secteur a reculé deconsécutive. Elle s’est réduite de 27,2% entre 2000 et 2009. 7,4% en 2009.Xerfi prévoit une nouvelle baisse de 2,5% pour l’année 2010. Celui-ci a enregistré une baisse de 2,4% sur la période 2000- 2009. Pour l’année 2010, Xerfi prévoit une nouvelle baisse du chiffre d’affaires de 3,5%. P ro duc t io n de l im prim e rie Chiffre daffaires de lim prim erie ( v a ria t io ns a nnue lle s e n v o lum e , e n %) (variation annuelle en valeur, en %) 3,83 2,87 2,26 -0,78 1,60 -1 7 ,1 -1,62 -2,15 -2,17 -3,10 -0,40 -1,40 -1,15 -4,47 -2,13 -6,86 -8,61 -7,40 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 INSEE, dernières données disponibles, juin 2010 INSEE, dernières données disponibles, juin 2010 6
    • LE MARCHÉ DE L’IMPRIMERIE EN FRANCE 7
    • L’IMPRIMERIE EN FRANCE TENDANCES DU MARCHÉUn secteur en difficulté• Un recul de 24,7% du nombre d’établissements d’un salarié • Toutes les activités, en dehors de l’impression de catalogues et plus entre 2000 et 2008. La filière en compte 7 335 en 2008 commerciaux, sont touchées par cette baisse. contre 9 748 en 2000. Ces difficultés s’expliquent notamment par :• Une perte de près de 30% des effectifs depuis 2000 et de - le développement de l’accès à l’Internet, près de la moitié depuis 1990. - l’apparition des « gratuits », - le désengagement des annonceurs, de la presse et de la• Facteurs explicatifs: communication graphique au profit de la communication -disparitions d’entreprises (transmissions et défaillances), interactive sur le réseau. -concentrations, -automatisation de la production, -évolution des métiers. Nom bre détablissem ents de la filière Effectifs de la filière (en m illiers) (en m illiers) 120000100009000 10000080007000 800006000 6000050004000 4000030002000 20000 1000 0 0 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 UNEDIC, dernières données disponibles, 2009 8
    • L’IMPRIMERIE EN FRANCE TENDANCES DU MARCHÉUn solde commercial négatif Des entreprises concentrées en Ile de France• Les exportations françaises ont diminué de 3,2% entre 2004 • L’Ile de France est en 2008 la région où se concentrent et 2009. 22,4% des entreprises de la filière.• Les importations ont augmenté de 6,6% entre 2004 et 2008, • La région Rhône-Alpes, en deuxième position, ne regroupe atteignant 1,9 milliard d’euros puis sont reparties à la baisse que 11,5% des entreprises du secteur. en 2009 (-5,1%). Répartition des établissements par région en 2008 E c ha nge s c o m m e rc ia ux de pro duit s im prim é s (en M €) Nord -Pas de Ile de France Calais 5,1% 22,4% 2000 1500 Centre 4,3% 1000 Expor t at ions Impor t at ions Pays de Loire 6,3% 500 Rhône-Alpes 0 11,5% 2004 2005 2006 2007 2008 2009 Douanes, dernières données disponibles, juin 2010 UNEDIC, dernières données disponibles, mars 2010 9
    • LE MARCHÉ DE L’IMPRIMERIE EN FRANCE 10
    • L’IMPRIMERIE EN FRANCE PRINCIPAUX ACTEURS Chiffre Activité Implantations Eléments de stratégie Résultat Raison d’affaires non Effectif net sociale consolidé (2009) (2009) (2009) Couvre l’ensemble Europe (France, • Leader européen de l’impression de livres des métiers de la Grande- monochromes. filière graphique. Bretagne, • Développement par croissance externe au Rassemble les Allemagne, cours des dix dernières années. sociétés Bussière, Pays-Bas et • A lancé le 6 juin 2010 CPIdirect.fr, portailCPI 440 millions € n.c. 3956 Brodard et Taupin, République Internet qui permet à ses utilisateurs Imprimerie France Tchèque) d’obtenir des devis d’impression en temps Quercy, Firmin Didot, réel. Imprimerie Herissey • Renforcement de sa position avec les et Aubin Imprimeur. technologies d’impression numérique Imprime et façonne Europe • Né en 2008 du rachat par le fonds magazines, (Autriche, d’investissement néerlandais HHBV de catalogues, encarts Finlande, l’ancienne division européenne Quebecor publicitaires, supports Belgique, World (France-Belgique) du groupe de marketing direct, Espagne, Suède d’imprimerie canadien Quebecor.CirclePrinters 288,7 millions € n.c. 1667 livres et annuaires. et France) • Fédère l’ensemble des unités européennes d’imprimerie reprises par HHBV. • Figure parmi les leaders européens de l’industrie graphique. La stratégie de HHBV est de construire un pôle européen. Activité centrée sur Europe (France, • Cession d’une filiale dédiée à la PLV l’emballage pour le Allemagne, (Pixxent) en 2008. luxe et la santé Chine, Etats- • Alliance en 2008 avec deux imprimeursGroupe Ileos 284 millions € n.c. 3100 (cartonnage, injection Unis ) implantés aux Etats-Unis et en Inde pour une plastique, aluminium couverture internationale. et échantillons). • Implantation en Chine. 11
    • L’IMPRIMERIE EN FRANCE PRINCIPAUX ACTEURS Chiffre Activité Implantations Eléments de stratégie Résultat Raison d’affaires non Effectif net sociale consolidé (2009) (2009) (2009) Présent sur Europe • 70 hebdomadaires, plus de 200 mensuels, l’ensemble de la plus de 70 millions de livres par an, 800 chaine graphique (de millions d’imprimés promotionnels destinésGroupe - 2,6 203 millions € n.c. la pré-presse à la au marché des grandes surfaces.Maury millions € finition). • A annoncé en septembre 2009 l’abandon du projet de rapprochement avec CirclePrinters. Spécialisé dans la Europe (France, • Se sépare de sa branche monétique pour - 4,7 production de produits Royaume-Uni, se recentrer sur l’emballage.CPC 183,1 millions € n.c. millions € d’emballage et Allemagne) d’étiquetage. Activité de pré presse, France • Filiale de Spir Communication.Imprimeries 5,4 presse, façonnage et • Fermeture de huit sites prévue en 2010 et 115,4 millions € n.c.IPS millions € routage et Id’print. suppression de 130 postes. Externalisation de flux Allemagne, • Politique de croissance externe en France documentaires, Chine, Etats- et à l’étranger avec l’acquisition notamment éditions et imprimerie. Unis, Pays-Bas, de l’imprimerie Rapide Moderne.Jouve 105 millions € n.c. 1 900 4 filiales : Jouve, Pologne, • A comme projet de se lancer dans le livre Imprimerie Nouvelle, Roumanie et numérique. JSI, MCP. Sénégal. Activité de gravure, France • A annoncé un plan social en janvier 2010Imprimerie pré-presse. en raison de la chute de ses résultats en 7,6et éditions 101,6 millions € 208 Spécialisée dans 2009. millions €Braun l’impression hélio. • Appartient au groupe allemand Burda Druck. 12
    • LE MARCHÉ DE L’IMPRIMERIE EN FRANCE 13
    • L’IMPRIMERIE EN FRANCE LES CLIENTS Vente parLivre Emballage Presse écrite Grande distribution Publicité correspondance DEMANDE D’IMPRIMES (chiffre d’affaires en recul de 7,4%) 14
    • L’IMPRIMERIE EN FRANCE LES CLIENTSLe livre La vente par correspondance• Les ventes en valeur progressent de 1,5% en 2009 (contre • La vente par correspondance traditionnelle connaît un nouveau +1% en 2008), alors que l’ensemble du commerce de détail ralentissement en 2009 (-10%), avec une baisse de 28,9% baisse de 2,3%. depuis 2005. Cette croissance est tirée par les ventes en ligne qui enregistrent une progression de 10,5% en 2009. • Le chiffre d’affaires des sites internet marchands a progressé environ de 197% entre 2005 et 2009 pour atteindre 25 milliards d’euros en 2009. A l’inverse de la VPC traditionnelle, le commerce électronique ne fait quasiment pas appel à des catalogues imprimés. V e nt e s de liv re s e n F ra nc e Chiffre daffaires de la vente à distance (variatio ns annuelles en valeur, en %) (m illiards deuros) 3,1 30,4 3 2,8 26 22,2 18,2 1,5 16 1 1 7,6 6,6 6,6 6 5,4 2005 2006 2007 2008 2009 -0,6 -1,4 Ensemble des ventes à distance 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 VPC traditionnelle Livres Hebdo/I+C, dernières données FEVAD*, dernières données disponibles, 2010 disponibles, février 2010 * Fédération du E-commerce et de la Vente à Distance 15
    • L’IMPRIMERIE EN FRANCE LES CLIENTSL’emballage (papier et carton) La presse écrite• Une baisse de la production dans tous les secteurs, due à • Un chiffre d’affaires de l’ensemble de la presse écrite en 2008 une baisse de la demande française et européenne. (10,61 milliards d’euros) en diminution de 2,3% par rapport à• Une amélioration du niveau de la production dans les mois à 2007. venir selon le Comité Français de lEmballage Papier Carton • Une baisse de 3,3% prévue entre 2008 et 2009, soit un chiffre (COFEPAC), les acteurs continuant d’ajuster la production au d’affaires 2009 de 10,26 milliards d’euros. niveau de la demande. • Une diminution des recettes publicitaires (-3% prévus en 2009) due, entre autres, à l’ouverture de la publicité télévisuelle à la grande distribution (report des dépenses de communication sur les médias TV et l’Internet). Evolution de la production et des exportations • Une baisse modérée mais régulière des revenus de la presse d’emballages 2008/2009 (en tonnes) magazine. Papiers Sacs Carton Papiers d’emballage industriels plat pour C hif f re da f f a ire s de la pre ss e é c rit e e n papier ondulé F ra nc e ( e n m illia rds de uro s)Production 10,86(2008/2009) -15,6% -16,8% -16,3% -11,9% 10,66 10,57 1 10,61Exportations 0,57(2008/2009) -6,1% -17,2% -18,1 -6,6% 10,32 10,35 COFEPAC, dernières données disponibles, novembre 2010 10,26 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 (p) DGMIC*, prévisions Xerfi, dernières données disponibles, août 2009 * Direction Générale des Médias et des Industries Culturelles 16
    • L’IMPRIMERIE EN FRANCE LES CLIENTSLa grande distribution La publicité• Un recul de tous les commerces alimentaires : diminution des • Une chute importante du marché publicitaire en 2009 (-8,6%) ventes dans les grandes surfaces d’alimentation générale due à la mauvaise conjoncture économique et au transfert des pour la première fois en 2008 (-1,2% en volume) impactant les budgets vers d’autres médias comme l’Internet. Le chiffre volumes de publicité imprimée. d’affaires 2009 s’établit à 29,298 milliards d’euros.• Une progression continue du hard-discount, toutes enseignes • Une baisse de 5,6% du chiffre d’affaires du marketing direct confondues. Celui-ci représente 14,2% de parts de marché en traditionnel (courrier et téléphone). 2008 (contre 13,4% en 2007) (Nielsen, 2009). Evolution 2007/2008 des ventes en volume du com m erce de D é pe ns e s t o t a le s de c o m m unic a t io n détail (en %) de s a nno nc e urs (variatio ns annuelles en valeur, en %) 3,7 3,3 A limentation spécialisée -2,6 1,7 2,1 0,8 0,6 Petites surfaces dalimentation générale -0,7 -1,3 Grandes surfaces dalimentation générale -1,2 Grands magasins 0 Pharmacies et commerces d’articlesP harmacies et commerces darticles médicaux 4 -8,6 médicaux 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 M agasins non alimentaires spécialisés 1,5 France Pub, dernières données disponibles, mars 2010 INSEE, comptes du commerce, dernières données disponibles, juin 2010 17
    • LE MARCHÉ DE L’IMPRIMERIE EN FRANCE 18
    • LE MARCHÉ DE L’IMPRIMERIE EN FRANCE LES ENJEUX DU MARCHÉMenaces Opportunités• Les freins structurels au développement de la filière : • La forte demande d’intégration globale : les imprimeries de labeur élargissent leur offre (création, impression, brochage, ◦ le changement de comportement des donneurs d’ordre : annonceurs, régies, agences publicitaires jouent la convergence des reliure, finition, logistique…). médias (concentration des investissements sur l’audiovisuel et • L’adaptation de l’outil de production. l’électronique au détriment des supports papier traditionnels), • La formation des salariés aux avancées technologiques, ◦ les commandes des éditeurs de presse magazine revues à la notamment dans le domaine du numérique. baisse, ◦ l’optimisation des tirages des catalogues de vente par • L’optimisation des coûts et l’augmentation de la correspondance : les vépécistes doivent faire face à la montée en productivité des rotatives par la mutualisation de puissance du commerce en ligne, l’impression. ◦ le recul généralisé de la production française d’emballages • La création de pôles de productivité graphiques par l’Union (papier, carton, plastique), Nationale de l’Imprimerie et de la Communication (UNIC). ◦ la réglementation EcoFolio sur les déchets d’imprimés : le recyclage des déchets papier est assuré en contrepartie d’une adhésion des entreprises émettrices (37€/tonne de papier). A défaut d’adhésion, elles sont redevables d’une taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) dun montant de 910€ la tonne, ◦ la pression des concurrents : les autres pays « graphiques» (Allemagne, Italie, Belgique) et les pays émergents (Pologne, République Tchèque, Chine) concurrencent les spécialistes des imprimés (faibles coûts de production).• Le ralentissement économique actuel : il induit la réduction des transactions et la multiplication des fermetures d’entreprises. La consommation d’imprimés par les sociétés diminue de fait. 19
    • LE MARCHÉ DE L’IMPRIMERIE EN FRANCE LES ENJEUX DU MARCHÉ – ANALYSE DE PORTER Menace des nouveaux entrants Menace des nouveaux entrants Reprographes, agences graphiques, donneurs d’ordres des annonceurs et des éditeurs Reprographes, agences graphiques, donneurs d’ordres des annonceurs et des éditeurs sont à la recherche de relais de croissance. sont à la recherche de relais de croissance. Position des fournisseurs Pression des concurrents Pression des concurrents Attitude des clients Attitude des clients Position des fournisseurs Carnets de commandes en baisse auHausse des tarifs de matières premièresHausse des tarifs de matières premières Carnets de commandes en baisse au Les autres pays « graphiques» (Allemagne, Italie, Belgique) et les Les autres pays « graphiques» (Allemagne, Italie, Belgique) et les niveau de tous les secteurs clients. (encres, pâte à papier, papiers (encres, pâte à papier, papiers pays émergents (Pologne, République Tchèque, Chine) concurrencent niveau de tous les secteurs clients. pays émergents (Pologne, République Tchèque, Chine) concurrencent Demande de prestations globales: d’impression et d’écriture…) d’impression et d’écriture…) les spécialistes des imprimés les spécialistes des imprimés Demande de prestations globales: ((faibles coûts de production) faibles coûts de production) intégration de l’ensemble des activités intégration de l’ensemble des activités de la filière. de la filière. Danger des produits de substitution Danger des produits de substitution Montée en puissance du numérique :: webpresse, ebook, Montée en puissance du numérique webpresse, ebook, commerce en ligne (baisse des impressions de catalogues) commerce en ligne (baisse des impressions de catalogues) 20
    • Les Synthèses SVP, c’est aussi… MARCHÉ ENTREPRISE SOURCINGMaîtriser le marché sur lequel vous Tout savoir d’une entreprise avant de vous Identifier les meilleurs pour y associer votreévoluez ou analyser un nouveau marché engager entreprise SYNTHÈSE ANALYSE DÉCIDEUR FINANCIÈRE FINANCIÈRETout savoir de votre interlocuteur avant Surveiller les principaux ratios financiers Connaître la pérennité financière et obtenirun rendez-vous stratégique d’une entreprise la valorisation d’une entreprise Pour en savoir plus : syntheses.svp.comAvertissementLes Synthèses SVP contiennent des renseignements et informations issus de sources collectées auprès de différents organismes et/ou sociétés elles-mêmes.En aucun cas la responsabilité de SVP ne pourra être engagée si ces informations se révèlent inexactes au moment de la délivrance du document.SVP est tenue à une obligation de moyens. Les données figurant dans cette synthèse ne sont valables qu’au moment de la demande du client.SVP ne peut être responsable des préjudices directs ou indirects et/ou pertes financières subis par le client résultant de l’usage des documents pour lequel il est seul responsable.Les documents réalisés par SVP sont confidentiels et ne peuvent être reproduits sans son autorisation.Il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent document (article L122-4 et L122-5 du code de la propriété intellectuelle).Toute nouvelle reproduction est interdite sans l’autorisation préalable de l’auteur, de SVP ou du Centre Français d’exploitation du droit de Copie (CFC). 70, rue des Rosiers 93585 Saint-Ouen Cedex I Tél 01 47 87 11 11 I Fax 01 47 87 70 70 I www.svp.com I svp@svp.com SAS au capital de 6 966 782 € I SIRET 732 018 726 000 81 I TVA FR 52732018726 I RCS Bobigny N°732 018 726 I APE 7022 Z 21