référencement naturel (SEO) : comment améliorer sa visibilité sur les moteurs de recherche

  • 379 views
Uploaded on

SEO - L'état de l'art …

SEO - L'état de l'art

Le SEO ( Search Engine Optimization ) est la technique qui consiste à améliorer la visibilité d'un site sans payer un outil de recherche tel que google. Il s'oppose au Référencement payant ou au Référencement publicitaire.

Le Référencement naturel est primordial car il va permettre d’augmenter le trafic sur un site en le faisant ressortir à une bonne place sur les moteurs de recherches.

Il existe des techniques simples qui permettent de booster son référencement et générer plus de trafic sur son site internet.

More in: Technology
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
379
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
9
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. SEO L’état de l’art Février 2009 Frédéric Lemarchand
  • 2.
    • Préambule & définition.
    • Vous parmi les autres. Connaître son positionnement.
    • Le contenu des pages.
    • La présentation des pages.
    • Actions au niveau des pages.
    • Trafic, flux et liens entrants.
    • Répertoire des outils.
    • Fiche d’audit de page.
    Agenda
  • 3. Pour enrichir la présentation
    • Cette icône indique que des outils existent pour vous aider à mettre en œuvre la fonctionnalité ou le contrôle considéré.
    • Un clic sur cette icône vous envoie sur le site où vous pourrez mettre en œuvre l’outil.
    • Une liste synthétique de tous les outils abordés sera fourni en fin de présentation.
    • Cette icône propose, via Internet, un complément d’information sur le sujet traité.
  • 4. Préambule et définition
    • Le premier moyen de trouver un site est de faire partie des réponses des moteurs de recherche
    • Il faut donc avoir un bon référencement naturel
    • Google domine le marché de la recherche : Concentrez votre travail sur ce moteur
    • Le travail de référencement est lourd, long et parfois fastidieux mais il doit être impérativement pris en compte !
    • La SEO (Search engine optimization) vise à améliorer le nombre et la qualité des visites d’un site uniquement à partir de résultats de recherche « naturel » (« organique » « logarithmique »)
    • AdWords est le nom du système publicitaire (Google) qui affiche des annonces texte ciblées. Les annonceurs paient lorsque l'internaute clique sur la publicité selon un système d'enchère et de qualité : plus le prix au clic est élevé et plus l'annonce est pertinente pour l'utilisateur, plus l'annonce est en évidence.
  • 5. Préambule – Flux d’une requête
  • 6. Les processus dédiés au SEO L’ensemble des travaux liés au référencement doit principalement être orienté d’un point de vue utilisateur sans chercher à contourner les moteurs de recherche. Un référencement passe par un processus itératif en 4 étapes qui doit régulièrement être repris pour conserver son efficacité
    • L’objectif d’I-COM Software est de rendre toutes ses plateformes «  SEO compliant » :
    • Le site I-COM
    • Le site INMAC-WSTORE
    • Les sites de nos clients V4
    Vérifier votre trafic Optimisez votre site pour les moteurs de recherche Définissez vos objectifs Optimisez votre site pour vos visiteurs
  • 7. Les processus dédiés au SEO Un référencement naturel efficace s’appuie sur : Contenu des pages Liens et trafic Format des pages Référencement efficace
  • 8. Positionnement, vous parmi les autres
    • Analysez votre trafic entrant ?
      • Utilisation de Google Analytics
    • Ranking
      • Google affecte un score (note max de 10 sur une échelle logarithmique) à chaque page Web. Cette note est attribuée en fonction de nombreux critères et principalement en fonction des liens externes (popularité de liens) pointant vers la page web, ainsi que des liens que cette dernière fait vers elle-même (liens internes).
      • Avoir un bon « ranking » indique la « qualité » de votre site. Cela permet d’avoir un bon positionnement mais ce n’est pas l’unique critère .
      • Le ranking d’une page web est visible par la barre d’outil Google…
      • Ou via des sites tels que :
        • Pour information le page rank du site I-COM Software est de 4
        • Celui d’Inmac-Wstore de 5
  • 9. Positionnement, vous parmi les autres
    • Comparaison du trafic par domaine
    • Qui pointe vers votre site ?
      • Tapez la commande « link:www.i-comsoftware.com » dans Google .
        • I-COM
        • Inmac-Wstore
    L’outil Google trends vous permet de comparer le trafic de votre domaine à celui de vos compétiteurs… … mais aussi de comparer le trafic généré par des mots clefs.
  • 10. Contenu des pages, le bon
    • Google ADORE vos contenus
      • Le contenu de votre site est le facteur le plus important de la qualité de votre référencement naturel. Si le trafic vers votre site est conséquent c’est qu’il révèle la qualité de vos informations et cela se ressentira sur votre référencement.
      • Les bons réflexes :
      • Arborescence / structuration de votre site. Une idée pour chaque page web.
      • Contenu pertinent et accrocheur .
      • Impliquez les internautes (commentaires, blogs, …) ce qui génère du trafic.
      • Liens textuels clairs (texte descriptif du lien qui correspond au titre de la page cible et que l’on retrouve dans le contenu du site)
        • <h2><a href=&quot;http://blog-web-marketing.fr/2008/09/03/ referencement-6-pieges-a-eviter /&quot; rel=&quot;bookmark&quot; title=&quot; 6 pièges à éviter en référencement (rappel de rentrée !) &quot;> 6 pièges à éviter en référencement (rappel de rentrée !) </a></h2>
      • Liens entrants en provenance de sites de « haute qualité » (bon pagerank)
      • Vérifier le trafic, les pages les plus vues, les mots clefs utilisés pour accéder à votre site… (cf Google Analytics)
  • 11. Contenu des pages, le bon (suite)
    • Google ADORE vos contenus
    • Les bons réflexes :
      • Pensez aux mots clefs (dans le contenu de vos pages) qui peuvent être utilisés pour trouver votre site. Mélangez les termes (Allez de l’« amateur » à l’« expert »)
      • Offrez du contenu récent et unique contenant de la valeur ajoutée pour vous démarquer de vos concurrents.
      • Utilisez les attributs ALT pour vos images et encore plus particulièrement lorsque les images servent de liens. Nommez vos images de manière courte mais descriptive. (Pensez que leur contenu peut-être utilisé via Google Image Search qui pointe ensuite vers votre site)
    <img title=&quot;Des pièges à éviter...&quot; src=&quot;/Images/2008/Piege_referencement.jpg&quot; alt= &quot;Des pièges à éviter...&quot; width=&quot;450&quot; height=&quot;276&quot; align=&quot;absMiddle&quot; />
  • 12. Contenu des pages, le mauvais
    • Google ADORE vos contenus
      • Les actions à éviter :
        • Eviter les adresses URL qui contiennent des paramètres
        • Eviter les contenus de type flash qui n’est pas encore convenablement indexable par Google. Limitez l’utilisation de ces animations.
        • N’alourdissez pas vos pages avec des contenus trop lourds .
        • N’encombrez pas vos pages Web avec des listes de mots clefs (pas de plus de 4%)
        • N’essayer pas de dissimuler du texte en rédigeant du texte « invisible. »
        • Ne créez pas des pages et liens destinés uniquement à induire en erreur les robots.
        • Ne créez pas plusieurs copies d’une même page sous différentes adresses dans le but d’induire en erreur les moteurs. Google ignore les pages qui sont trop ressemblantes.
        • N’affichez pas les textes importants sous forme d’images .
        • N'utilisez pas du JavaScript pour lier les pages ou d’autres zones de votre site Web. Les moteurs de recherche ne peuvent pas explorer le JavaScript et donc suivre les liens et leur accorder popularité et intérêt.
      • Si vous ne respectez pas suffisamment les règles Google peut vous bannir de ses actions de référencement.
  • 13. Présentation des pages
    • Google vérifie également la mise en forme de vos pages :
      • Vous pouvez utiliser les attributs typographiques , mais à bon escient. Essayez de mettre les termes importants en tête de page.
      • Ancres et liens : Le libellé des ancres doit donner une idée de ce sur quoi il pointe. Rendez vos liens lisibles pour vos visiteurs. Pensez à inclure des liens internes à votre site.
      • Utilisez les tags d’en-tête . <H1> à <H6> pour présenter la structure de vos pages à vos visiteurs. Evitez d’utiliser les balises de titrage pour la mise en page plutôt que pour la structuration.
      • Chaque page doit avoir une balise <TITLE> qui lui est spécifique et correspondre au contenu de la dite page. C’est ce titre qui est affiché dans les pages de résultats de Google. La balise <TITLE> ne doit pas comporter trop de mots sous peine d’être tronquée par Google. (120 ou 76 caractères)
      • Les sites utilisant des frames sont plus difficilement référencés par les moteurs de recherche.
  • 14. Présentation des pages, suite
    • Google vérifie également la mise en forme de vos pages :
      • Si vous mettez à jour l’attribut « rel » d’un lien à « nofollow » alors Google ne prendra pas en compte le lien indiqué lors de sa phase d’indexation. Utilisez cette balise si vous n’avez pas confiance dans le site vers lequel vous aller pointer et ne souhaitez pas lui transmettre votre « réputation » (exemple des blogs)
        • <a href='http://www.site.tld' rel='nofollow'>site à visiter</a>
      • Il est possible de mettre tous les liens d’une page à cette valeur en utilisant la balise meta suivante : <meta name=« robots » content =« nofollow »>
  • 15. Présentation des pages, les METAS TAGS
    • Renseignez convenablement les principales META TAGS :
      • Ces informations sont invisibles aux visiteurs de votre site, sauf en visualisant le code source de la page vue.
      • <META NAME=&quot; TITLE &quot; CONTENT=&quot;Titre de la page du site&quot;>
      • <META NAME=&quot; DESCRIPTION &quot; CONTENT=&quot;Description &quot;>
        • Donne un résumé du contenu de chaque page Web. (limité à 150 caractères). Cette balise est utilisée par Google pour produire le mini résumé qui s’affiche sur la page de résultat.
        • La balise doit avoir un rapport avec le contenu de la page.
        • Pas de balise générique identique sur toutes les pages.
        • La balise ne doit pas comporter que des mots clefs.
      • <META NAME=&quot; KEYWORDS «  lang=&quot;fr&quot; CONTENT=&quot;Kword1, Kword2&quot;>
        • Nombre maxi de caractères : 500 à 600 Maxi
      • <META NAME=&quot; SUBJECT &quot; CONTENT=&quot;Sujet du site&quot;>
      • <META NAME=&quot; CATEGORY &quot; CONTENT=&quot;Catégorie du site&quot;>
      • <META NAME=&quot; AUTHOR &quot; CONTENT=&quot;Auteur du site&quot;>
      • <META NAME=&quot; REPLY-TO &quot; CONTENT=&quot;Adresse e-mail&quot;>
      • <META NAME=&quot; REVISIT-AFTER &quot; CONTENT=&quot;15 DAYS&quot;>
  • 16. Présentation des pages, les METAS TAGS
    • Renseignez convenablement les principales META :
      • <META NAME=&quot; LANGUAGE &quot; CONTENT=&quot;FR&quot;>
      • <META NAME=&quot; COPYRIGHT &quot; CONTENT=&quot;Infos de Copyright&quot;>
      • <META NAME=&quot; ROBOTS &quot; CONTENT=&quot;All&quot;>
      • <META HTTP-EQUIV=&quot; PRAGMA &quot; CONTENT=&quot;NO-CHACHE&quot;>
        • Demande à ce que la page ne soit pas mise en cache au niveau du navigateur.
      • <META HTTP-EQUIV=&quot; REFRESH &quot; CONTENT=&quot;60&quot;>
        • Demande de rafraichissement automatique de la page; exprimé en secondes.
      • <META NAME=« googlebot » CONTENT=« noindex » >
        • Il est possible de demander à ce qu’une page ne soit pas indexée par google.
      • Aucun meta tag sur la home page du site I-COM :
      • Meta tags riches sur la home page du site Inmac-Wstore :
  • 17. Présentation des pages, les URL
    • Simplifiez les URL de vos documents :
      • Plus facilement mémorisable.
      • Utilisez les termes ayant un rapport avec les pages. (Pris en compte par Google)
      • Il est possible de créer des pages statiques pour aider le référencement de sites dynamiques. (certaines règles sont à respecter)
      • N’utilisez pas des noms de pages génériques (page1.html)
      • Evitez les imbrications de dossiers
    • URL rewriting
      • Réécrire les URLs est un atout d'importance pour les sites web qui présentent de l'information ou des produits à vendre.
      • La Réécriture d'URL sécurise les pages en masquant les variables passées en argument, offre des indications supplémentaires et complémentaires aux utilisateurs et aux gros moteurs de recherche , permet la création de fil d'Ariane virtuel, facilite la mémorisation des liens et bien plus encore…
      • La gestion des URL rewriting s’effectue au niveau du serveur web (IIS, fichier .htaccess sous Apache, …)
      • Préconisations Google pour la gestion des URL
  • 18. Action sur les sites
    • Evidemment vos sites doivent être disponibles !
    • Evitez les splash pages ou tunnels d’entrée
  • 19. Action sur les sites, suite
    • Le fichier robots.txt
      • Le fichier «  robots.txt  » placé à la racine de votre site indique aux moteurs de recherche les parties que vous les autorisez à scanner. User-Agent: * Disallow: /repertoire/chemin/page.html
      • Il est également possible d’interdire l’indexation de certaines pages en ajoutant un Meta Tag «  NOINDEX  » sur celles-ci. , en gérant un fichier .htaccess (sous Apache, via gestion des droits sous IIS) pour protéger des dossiers mais aussi en utilisant les outils Webmasters de Google pour supprimer des contenus déjà indexés.
      • Attention la mise en place d’un fichier robots.txt n’empêche en rien certains moteurs d’explorer des dossiers que vous avez pourtant stipulés comme étant interdit d’accès. Si vous souhaitez vraiment sécurisé un dossier pensez à utiliser une protection du style .htaccess.
  • 20. Action sur les sites, suite
    • Le fichier SiteMap
      • Le fichier SiteMap est un fichier XML placé à la racine de votre site et qui communique à Google de plus amples informations sur les pages de votre site. Cela permet d’optimiser ainsi l’exploration et d’augmenter ainsi sa visibilité dans les résultats de recherche Google.
      • <?xml version=&quot;1.0&quot; encoding=&quot;UTF-8&quot;?>
      • <urlset xmlns=&quot;http://www.sitemaps.org/schemas/sitemap/0.9&quot;>
      •     <url>
      •        <loc>http://www.journaldunet.com/developpeur/</loc>
      •        <lastmod>2006-12-12</lastmod>
      •        <changefreq>weekly</changefreq>
      •        <priority>1.0</priority>
      •     </url>
      •     <url>
      •        <loc>http://www.journaldunet.com/developpeur/ fil/tous_itws.shtml</loc>
      •        <changefreq>weekly</changefreq>
      •        <priority>0.7</priority>
      •     </url>
      • </urlset>
  • 21. Action sur les sites, suite
    • La page sitemap au sein de votre site
      • Une page sitemap (lettres minuscules) affiche la structure de votre site et consiste habituellement à afficher une liste hiérarchique des pages de votre site. Cette page est principalement destinée à vos visiteurs mais est également utilisée par les moteurs de recherche.
  • 22. Action sur les sites, suite
    • Le cas des sous-domaines
      • http://fr.wikipedia.org est un sous domaine de http://www.wikipedia.org/
      • Les sous domaines permettent de séparer très clairement les informations d’un domaine comme les différentes versions de langue pour wikipedia dans l’exemple ci-dessus.
      • Google indexe de la même manière les sous-domaines et les domaines et vous devez retravailler votre politique d’indexation pour chacun de vos sous-domaines.
      • Google travaillait fin 2007 sur un code pour traiter les sous domaines comme n'importe quelle autre URL du domaine principal limitant ainsi à 2 emplacements dans la page de résultat ce domaine.
      • Aujourd’hui le gain, en terme de SEO, pour la mise en place de sous-domaines n’est pas clairement établi.
  • 23. Navigation au sein de votre site
    • Utilisez principalement du texte pour les éléments de navigation
      • Travail plus efficace pour les moteurs d’indexation et navigation plus facile pour les smartphones qui ne supportent pas tous flash et le javascript.
    • Evitez une navigation exclusivement conçue sur des menus drop-down.
    • Proposez un fil d’Ariane en haut ou bas de page
    • Proposez une page sitemap et un fichier SiteMap à jour
    • Structure de vos URLs
      • Que se passe-t-il si un visiteur tronque une URL en pensant remonter d’un niveau dans l’arborescence de votre site ? Est-il confronté à une erreur 404 ?
  • 24. Navigation au sein de votre site, suite
    • Gestion des erreurs 404
      • Utilisez une page pour gérer les erreurs 404 (Page non trouvée). Mettez en place une page web spécifique pour la gestion des erreurs 404 en offrant à vos visiteurs la possibilité de retourner directement à la page principale de votre site ou d'arriver sur une page permettant de retrouver la structure de votre site ou les liens les plus populaires (fichier sitemap par exemple).
      • Proposez une page de gestion des erreurs 404 dans l’esprit de votre site.
      • Outil Google pour vous aider à mettre en place une page de gestion des erreurs 404 :
      • Outil Google pour vous aider à détecter les liens « morts » :
  • 25. Du flux, encore, toujours…
    • Généralité
      • Les liens entrants vers votre site est un élément fortement pondéré par Google pour comprendre l’importance de votre site et ainsi évaluer son classement (cf PageRank).
      • Vous pouvez déterminez via le moteur de recherche Google et l’outil Google Analytics les sites qui pointent vers le vôtre pour avoir une idée du volume de ces liens entrants.
      • Comme toujours la pertinence des liens est plus importante que la quantité . Prêtez toujours attention au descriptif du lien.
      • Essayez d’obtenir des liens entrants auprès des sites du même secteur d’activité lorsque cela est possible. Préférez les échanges de liens avec des sites ayant un bon PageRank . Préférez également les liens qui pointent vers votre site au sein d’un texte descriptif, plutôt qu’être simplement présent au sein d’une liste
  • 26. Flux. Des armes à votre disposition !
    • Les blogs
      • Mettez en avant votre savoir faire , informez vos prospects et clients de nouveautés . Vos visiteurs ou autres webmasters peuvent relayer vos information via des flux RSS.
      • Les blogs sont fortement appréciés des moteurs de recherche car il propose :
        • Un flux régulier de nouvelles informations.
        • La possibilité d’insérer des mots clefs.
        • Une structure technique simple facilement interprétable par les moteurs d’indexation des moteurs de recherche.
        • Possibilité de gérer des backlinks (liens entrants)
    • Flux RSS
      • RSS désigne une famille de formats XML utilisés pour la syndication de contenu Web
      • Les flux RSS permettent diffuser de l’information (CR de blog, titres de newsletters, de nouvelles etc) et de générer des connexions entrantes sur votre site.
  • 27. Flux. Des armes à votre disposition !
    • Microblog – l’expérience Twitter
      • Twitter est un service de microblogue: chaque entrée doit faire un maximum de 140 caractères et est diffusée à l'ensemble des abonnés d'un microblogue.
      • Durant le congé des Fêtes de fin d’année 2008, Dell a atteint le seuil du million de dollars en ventes via Twitter.
      • Il est d’ailleurs question que Twitter facture les entreprises qui utilisent ses services…
    • Pensez aux réseaux sociaux…
      • … qui vous permettent de vous adresser à des groupes d’utilisateurs partageant un intérêt commun.
      • Podcast, Dailymotion, YouTube, Facebook… Vous pouvez également utilisez ces services uniquement pour présenter vos services !
    • Intégrez une communauté spécifique
      • L’ouverture de votre communication est habituellement bénéfique.
  • 28. Flux. Des armes à votre disposition !
    • Offrez des services…
      • … et faites le savoir !
    • Mettez en place une campagne d’affiliation
    • Evitez l’achat de liens
      • Pensez toujours prioritairement à la qualité de votre contenu et de votre trafic entrant avant votre PageRank.
  • 29. Trafic payant, PPC (pay per clic)
    • Le référencement naturel sera long à porter ses fruits sur des marchés très concurrentiels , touchant spécialement le eCommerce. Dans ce cadre il peut-être utile d’investir dans des campagnes d’achat de mots clefs proposé par Google avec son programme AdWords .
    • Ses principaux avantages sont :
      • Rapidité pour obtenir le trafic.
      • Choix fin des mots clefs, notamment en choisissant des mots-clefs très particuliers qui ne génère pas un fort trafic, donc peu chers en coût d’acquisition mais avec un fort potentiel.
      • Position garantie dans les moteurs de recherche.
      • Suivi du coût au clic et de l’évolution du trafic généré immédiat.
      • Suivi fin du ROI.
      • Contrôle du message associé au mot clef.
  • 30. Récapitulatif des principaux outils
    • Google Analytics
    • Comparaison de trafic - Google Trends
    • Qui pointe vers votre site ?
    • Suivre son activité et celle de vos concurrents
    • Contrôler la qualité de votre site
    • Enrichir votre site
    • Fichier SiteMap
    • Aide à la gestion des erreurs 404
    • Détection des liens morts
    • Suppression des contenus déjà indexés dans Google
    • Vérification du « bannissement » Google
    • Vérification du ranking