Libe vend 13_janv_2012

4,984 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
4,984
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
5
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Libe vend 13_janv_2012

  1. 1. • 1,50 EURO. PREMIÈRE ÉDITION NO9540 VENDREDI 13 JANVIER 2012 WWW.LIBERATION.FR LES FRANÇAIS TRAVAILLENT MOINS QUE LES ALLEMANDS? C’EST VITE DIT… PAGE 19Mariage gaySarkozytenté par LUIS GRAÑENAle ouiSelon nos informations, le Présidents’apprêterait à inscrire le mariage homosexueldans son programme de campagne. PAGES 2­4Tunisie, le premier 2012, Freeboxon riche en dans leanniversaire de la liberté vendredis 13 mobileREPORTAGE Le parallèle veau patron des lieux, Ali table, mégaphone à la Bouygues, Orangeest saisissant. Le 14 janvier Larayedh, qui a passé main, le ministre s’est Jour béni (ou maudit)2011, devant le ministère quinze années en prison. adressé à la foule : «Nous des superstitieux, et SFR tentent dede l’Intérieur, une foule en «Le peuple est avec le mi- œuvrons pour instaurer une le vendredi 13 se répondre aux offres JEAN­MICHEL SICOTcolère criait «dégage !» à nistre de l’Intérieur», «le sécurité républicaine qui ne représentera en avril à bas prix du nouvelBen Ali. Mercredi, 2000 à peuple veut la purification sera au service d’aucune et en juillet en plus opérateur,3000 personnes se sont à du ministère», ont chanté mouvance politique ni de d’aujourd’hui. Un triplé qui bouleversentnouveau réunies devant le les manifestants, des par- personnes mais plutôt ausinistre bâtiment. Pour, tisans d’Ennahda pour service de l’intérêt public.» pas si fréquent. tout le secteur.cette fois, acclamer le nou- beaucoup. Juché sur une PAGES 6­7 PAGES 26­27 PAGES 16­17IMPRIMÉ EN FRANCE / PRINTED IN FRANCE Allemagne 2,20 €, Andorre 1,50 €, Autriche 2,80 €, Belgique 1,60 €, Canada 4,50 $, Danemark 26 Kr, DOM 2,30 €, Espagne 2,20 €, Etats­Unis 5 $, Finlande 2,60 €, Grande­Bretagne 1,70 £, Grèce 2,60 €,Irlande 2,35 €, Israël 19 ILS, Italie 2,20 €, Luxembourg 1,60 €, Maroc 16 Dh, Norvège 26 Kr, Pays­Bas 2,20 €, Portugal (cont.) 2,30 €, Slovénie 2,60 €, Suède 23 Kr, Suisse 3 FS, TOM 410 CFP, Tunisie 2,20 DT, Zone CFA 1 900 CFA.
  2. 2. EVENEMENT2 • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 Des couples mariés en Californie. En Europe, sept pays reconnaissent le mariage entre homosexuels. PHOTOS MARK RALSTON.AFP ET JUSTIN SULLIVAN.AFP titut BVA. Faire un pas sur ce terrainNicolas Sarkozy, qui est en train de définir son programme de labouré traditionnellement par la gauche n’est pas pour déplaire àcampagne, devrait y inclure l’«union civile» pour les homosexuels. Sarkozy. C’est le retour de la fa- meuse triangulation (tactique qui consiste à piquer un thème, desLe mariage gay fait mots ou un symbole chers à son ad- versaire) qui avait fait une partie du succès de 2007. Or tous les élus qui ont eu à échanger avec le Président sur sa future campagne sont con- vaincus qu’il se prépare à dupliquer la même stratégie. Le projet de faireson chemin à l’Elysée voter la taxe sur les transactions fi- nancières avant la fin du mois de février participe clairement du dis- positif. L’autre gros avantage du mariage gay, c’est qu’il ne coûte rien. «En période de crise économique et sociale profonde, nous devons faire des pro-Par GRÉGOIRE BISEAU Bruno Le Maire a sciemment mis de positions assez fortes en matière de côté tous les sujets sociétaux pour libertés publiques», admet un con- LESSENTIELL a décision n’est pas encore ne pas raviver les divisions au sein seiller de Nicolas Sarkozy. Or, actée. Mais elle va l’être de la majorité. «Le but c’était comme en matière de sécurité et LE CONTEXTE très vite. Selon nos infor- d’abord de nous rassembler, dit-on d’immigration, le Président sortant mations, Nicolas Sarkozy Le Président n’a pas encore tranché, mais selon nos informations, chez le ministre de l’Agriculture. Et s’apprête à assumer tout ou partieva réunir, dans quelques jours à le mariage gay pourrait figurer dans son programme. de laisser la porte ouverte au chef de du virage droitier de son ministrel’Elysée, les principaux collabo- l’Etat sur ces questions.» de l’Intérieur, Claude Guéant, il nerateurs qui travaillent à son futur LENJEU reste plus beaucoup d’espace pourprogramme pour trancher la ques- En adoptant une telle mesure, Nicolas Sarkozy pourrait braquer TACTIQUE. Dans l’entourage de Ni- humaniser un peu son image.tion du mariage gay. Or, pour tous une partie de l’électorat traditionnel de la droite. colas Sarkozy, les avantages et in- Restent les inconvénients. Il va sansceux qui ont évoqué le sujet avec lui convénients du ma-ces dernières semaines, il ne fait riage homosexuel «En période de crise économiqueguère de doute qu’il va y aller. «Sa encore candidat», sourit un autre est pas franchement une. Déjà sont soupesés avecdécision est prise», confirment plu- conseiller. Il n’empêche que le dos- en 2006, quelques mois avant le beaucoup d’atten- et sociale profonde, nous devonssieurs députés du premier cercle. sier fait bien partie de tous ceux su- début de sa campagne officielle, le tion. D’abord, l’opi- faire des propositions assez fortes«Rien n’est encore fait. Sur ces sujets pervisés par Jean Castex, le secré- futur président avait défendu l’idée nion publique y est en matière de libertés publiques.»de société, il se décide en fonction de taire général adjoint de l’Elysée, d’un «contrat d’union civique» et devenue, en quel- Un conseiller de Nicolas Sarkozyson intime conviction, ajoute un pro- chargé notamment des questions envisagé «l’organisation de cérémo- ques années, trèsche conseiller du chef de l’Etat. sociales. «Cela fait des semaines nies spécifiques et éventuellement majoritairement favorable. Et dire que la nouvelle fera hurler uneMais il a été toujours très ouvert sur qu’il y travaille. Il est maintenant de- dans les mairies» (Libération du même dans les rangs de la majorité, grande partie de la Droite popu-la question». Evidemment, l’Elysée venu un vrai spécialiste», s’amuse 3 novembre 2006). Mais devant la les lignes bougent très vite. laire, toujours prompte à monter aurefuse de confirmer l’information. un député de la majorité. division de son camp, il avait battu «Aujourd’hui, environ 40% des élec- créneau. Et donc réactivera la ma-«Le Président ne peut pas avoir tran- Cette conversion au mariage ho- en retraite. En charge de la rédac- teurs de droite soutiennent la me- chine à division. Mais, il y a politi-ché quoi que soit puisqu’il n’est pas mosexuel de Nicolas Sarkozy n’en tion du programme 2012 de l’UMP , sure», assure Gaël Sliman, de l’ins- quement beaucoup plus grave. «Ce REPÈRES Fin juin 2011, la gay pride était EN 1999, LE PACS MARIAGE GAY, organisée à Paris sur fond de revendication politique et La première mouture du Pacte CE QUE VEUT FAIRE LE PS de présidentielle à venir. civil de solidarité est rejetée en Pour le Parti socialiste, l’objectif est clair: «Pour Le slogan était «Pour l’égalité, octobre 1998 par l’Assemblée en assurer l’égalité des genres et des familles, nous en 2011, je marche, en 2012, raison d’un nombre insuffisant de ouvrirons le droit au mariage et à l’adoption pour je vote». A cette occasion, députés PS présent. Un nouveau tous les couples», explique­t­il dans son programme Libération du 25 juin consa­ texte est présenté puis définitive­ présidentiel, sous la rubrique «Rassembler les crait sa une au mariage gay ment adopté en octobre 1999. Français et retrouver la promesse républicaine».
  3. 3. LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 • 3 ÉDITORIAL Par VINCENT GIRET Saugrenue A l’Elysée, un conseiller du prince désigne pudiquement cette idée-là comme un «sujet Libé»… On ne saurait bouder son plaisir à voir ainsi l’esprit de notre quotidien souffler dans des lieux aussi inattendus, ou même hostiles. Qu’importe que cet homme de l’ombre présage un peu vite qu’en matière de mariage, vieille institution bourgeoise, Libé se comporte en propagandiste zélé… Mais voilà, la droite et son favori, poussés par une nouvelle génération d’élus, discutent de l’opportunité genre de mesure peut braquer com- de briser un sacré tabou : plètement une partie de notre électo- Depuis le Pacs, l’UMP a compris qu’elle devait changer. le mariage homosexuel. rat, glisse un conseiller du Château. Le premier réflexe, après A droite, une évolution Même s’ils sont peu nombreux, on l’effet de surprise, est de risque de ne plus les revoir.» Et de voir dans cette révolution rejoindre demain le FN. Comme le culturelle un nouvel futur candidat est tout juste en avatar de la fameuse train de consolider son socle de premier tour, cette fuite serait pour le moins dangereuse. «Le risque sous pression politique «triangulation», une stratégie politique dont Nicolas Sarkozy s’est fait serait d’en faire un sujet majeur ; les l’expert : reprendre à son classes populaires touchées par la asionaria anti-Pacs, Christine Boutin avait En juin dernier, à l’Assemblée, nouveau débat. A compte une proposition de crise ne le comprendraient pas», poursuit ce conseiller, qui en parle comme un sujet typiquement P englouti du miel et des pâtes pour tenir le coup, dégainé sa Bible dans l’hémicycle, et prononcé un réquisitoire de cinq heures contre le l’initiative du PS, l’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe est examinée en séance. Dans le calme. Les ténors de droite les plus viru- l’adversaire pour tenter de capter une clientèle électorale. A supposer qu’il «gauche Libé». texte. C’était il y a plus d’une décennie, à l’Assem- lents se font discrets alors que le gouvernement, existe – hypothèse aussi blée nationale, lors du débat sur le Pacte civil de par la voix du garde des Sceaux, Michel Mercier, saugrenue que surréaliste – «ÉGALITÉ». Pure coïncidence, solidarité (Pacs) ouvert aux hétéros comme aux ho- rappelle que le mariage est «une institution», «un un «vote homosexuel». Benoist Apparu, le ministre du Lo- mos. Dans les rangs de la droite on entendait : symbole social». Mais les promoteurs de cette gement, et une dizaine de ses amis «C’est un retour à la barbarie» (Philippe de Villiers, «Interpelle». Le texte est repoussé, sans surprise. vraie «rupture» ont sans quarantenaires de la majorité ont MPF). «La nation n’a pas à encourager les déviances» Mais la proposition de gauche est soutenue par dix doute en tête une révélé hier un premier recueil (Bernard Accoyer, UMP). «Pourquoi pas avec des membres de la majorité, dont le président du Parti préoccupation plus numérique de propositions animaux de compagnie ?» (François Vannson, radical, Jean-Louis Borloo, et ses lieutenants, Lau- honorable : la (Chapitre2012.fr). Députée de la UMP). Aujourd’hui, plus personne ne conteste cette rent Hénart et Yves Jégo, ainsi que Jean-Christophe reconnaissance d’une Seine-Maritime et secrétaire natio- union qui a séduit plus d’un million de personnes. Lagarde (Nouveau Centre). Franck Riester, 37 ans, mutation de la société et nale de l’UMP chargée de l’Ensei- Et Christine Boutin n’a pas rangé sa Bible, mais ses député UMP de Seine-et-Marne est l’un d’eux: «La la volonté de donner enfin le gnement supérieur, Françoise Gué- propos ont changé. Le ton aussi. «Aujourd’hui, il faut société évolue, les députés doivent le percevoir, ça les signe tangible d’une got y défend justement «l’Union surtout ne pas avoir l’air homophobe», soulignait interpelle ; ma position n’est pas majoritaire, mais j’ai modernisation idéologique civile», qui s’adresserait au couple Louis-Georges Tin, président du comité Idaho, qui toute liberté pour la défendre», confie-t-il le jour du de la droite. Car en matière de même sexe, et qui serait «offi- organise chaque année la journée contre l’homo- vote. Roselyne Bachelot, ministre de la Cohésion de mœurs, la vérité veut que cialisée en mairie, comme le mariage phobie, la veille de la gay pride parisienne. sociale, se montre même convaincue: «Un jour, le la droite française figure et entraînerait une égalité fiscale, so- Ringarde. En réponse à l’offensive d’une partie de mariage entre personnes du même sexe existera dans encore parmi les plus ciale et patrimoniale totale». Exacte- la gauche – avec la célébration d’un mariage gay notre pays.» Aujourd’hui, Chantal Jouanno, Jean- conservatrices. En Espagne, ment ce que proposait Sarkozy en à Bègles par Noël Mamère en 2004– et pour ne pas nette Bougrab ont fait leur coming out en faveur pays catholique s’il en est, 2006. «Mais attention, cela n’engage avoir l’air trop ringarde, c’est même la droite qui du mariage gay. Tout comme Nadine Morano, où affleure encore un que moi», dit Guégot, qui dit a amélioré certains aspects du Pacs et proposé de porte-voix gay friendly de Sarkozy. Dominique de machisme tenace en n’avoir jamais évoqué le sujet avec légiférer contre les propos homophobes. Villepin pense aussi que «nous devons évoluer». politique, cette mesure a été le chef de l’Etat. Mais à l’Elysée, on A Bercy, Nicolas Sarkozy, convaincu que son camp Le mariage s’est ouvert aux couples de même sexe adoptée depuis belle lurette est parfaitement au clair sur cette s’était caricaturé lors du vote de la loi, aligne le ré- aux Pays-Bas, en Belgique, en Espagne, en Nor- avec un large soutien de union civile. «Elle peut poser un gime fiscal des pacsés sur celui des mariés. Dans vège, en Suède, au Portugal, en Islande… A l’ex- la population. A défaut de problème constitutionnel, explique la foulée, le Pacs explose. En 2007, candidat à la ception de la Suède, ces pays étaient alors dirigés révolution, il serait plus un conseiller, puisque cela revien- présidentielle, Sarkozy dit reconnaître «l’amour par la gauche. Mais des députés de droite ont eux approprié de parler, drait à réserver à certains citoyens homosexuel» et fait quelques promesses de cam- aussi voté pour le mariage homo. En France, la pour la droite française, une disposition législative précise.» pagne (comme une union civile réservée aux ho- droite et Nicolas Sarkozy ne peuvent ignorer d’une remise à niveau, qui Le signe, en tout cas, que tout est mos) abandonnées depuis. Mais il continue à aimer qu’une grosse majorité de Français y est favorable. ne semble toujours pas aller fin prêt pour le passage à l’acte. • se voir en briseur de tabou. CHARLOTTE ROTMAN de soi. «Un jour, le mariage «La société évolue […]; «Je crois que nous entre personnes ma position n’est pas devons reconnaître du même sexe existera majoritaire, mais que le mariage […] dans notre pays.» j’ai toute liberté pour peut être noué […] Roselyne Bachelot la défendre.» entre deux personnes ministre des Solidarités Franck Riester député (UMP) de même sexe.» de Seine­et­Marne Dominique de Villepin AFP AFP ancien Premier ministreAP
  4. 4. 4 • EVENEMENT LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012Pour Didier Lestrade, fondateur d’Act Up, la droitisation des homosexuels Au-delà du mariage,est le fait d’une génération devenue plus individualiste et moins militante. c’est le droit à adopter et à exercer uneLes gays virent-ils à droite? autorité parentale conjointe qui compte. l y va fort, c’est son tempé- moraliste. Chroniqueur musical, la candidate FN (à Lyon, en dé- jamais été intéressée par la lutte L’adoption,I rament. «Nous connaissons un changement sans précé-dent: les années 2000 voient fondateur d’Act up, en 1999, sé- ropositif, écrivain, devenu un «guide spirituel» de la «commu- cembre 2010) : «J’entends de plus en plus de témoignages sur le fait que dans certains quartiers, contre le sida» et a abandonné «l’idée politique communau- taire». l’ultimel’instrumentalisation de la cause nauté», avant de s’aliéner une il ne fait pas bon être femme, ni Consumérisme. En 2007, auLGBT [lesbiennes, gays, bi,trans, ndlr] contre d’autres mi-norités. Les gays contre les partie des gays en dénonçant le relapse et la baise sans préser- vatifs, il a l’impression que son homosexuel, ni juif, ni même français ou blanc.» Tout en res- tant hostile au mariage homo, soir de l’élection présidentielle, au Cox, bar couru du Marais gay, on célèbre la victoire de crispationArabes et les Noirs. C’est la pre- devoir est «d’offrir elle se modernise. Sarkozy sur «la folle» Ségolène.mière fois que cela arrive dans aux autres quelques «Le résultat est là, «C’est le genre d’ambiance qui usqu’où iront les élus UMP ? S’ils J HERMANCE TRIAYl’histoire gay.» La charge se repères historiques». relève Lestrade, les marque une communauté», écrit évoluent (lentement) sur la questiontrouve page 59 de Pourquoi Dans son essai, Di- homosexuels se Lestrade. du mariage gay, du moins dans sales gays sont passés à droite (1), le dier Lestrade retrace décomplexent face au Bien sûr, l’activiste de gauche version édulcorée d’union civile, ils res-nouveau livre de Didier Les- la montée en puis- Front national car le le reconnaît lui-même, il y a tent dans leur immense majoritétrade. La démonstration est sance en Europe FN s’est décomplexé toujours eu et il y aura toujours réfractaires à l’idée d’autoriser l’adop-teintée de colère et de provoca- d’une «nouvelle forme face aux gays.» des gays de droite. Mais il dé- tion par des couples homosexuels. Oution. Du succès de Marine Le d’extrême droite, qui réussit le Attention, prévient-il, «le nou- nonce une élite gay planquée à faciliter la filiation des parents homo-Pen à celui de Caroline Fourest, tour de force d’être tout à la fois veau gay d’extrême droite ne dans des placards dorés, obsé- sexuels. Le verrou semble loin de sauter.Didier Lestrade relève les symp- xénophobe et pro-gay». Pim s’habille pas forcément d’une dée «par ses privilèges, son pres- Parent légal. Et pourtant, il existe unetômes d’une «droitisation du mi- Fortuyn aux Pays-Bas, néopo- manière paramilitaire», il tige, son argent». Et symptoma- forte demande en ce sens. En France,lieu gay». Et raconte l’appari- puliste et homo, puis Geert n’aurait «jamais» rejoint Jean- tique de «l’individualisme et l’adoption par des couples de mêmetion d’un «homonationalisme». Wilders en ont été l’avant- Marie Le Pen mais sa fille, «no du consumérisme forcenés qui sexe – ou le recours à la procréation«Raciste». Son analyse, «écrite problemo». gagnent peu à peu la commu- médicalement assistée– reste interdite.au feeling mais argumentée», «La réapparition d’une Pour Lestrade, nauté». De toute façon, regret- Du coup, de 40 000 à 100 000 famillesconfie-t-il, va déranger. «Alors homosexualité de droite est très «les gays et les- te-il avec fracas, «s’engager est homoparentales peinent à se faire re-que les gays de ma génération ont biens farouchement devenu ringard». Pour lui, «la connaître comme «vraies» familles.grandi avec l’espoir de voir l’ho- clairement associée à un refus anticléricaux et li- réapparition d’une homosexualité Adoptés en célibataire, conçus en copa-mosexualité rassembler les catégorique du coming out.» bertaires font front de droite est très clairement rentalité, issus d’insémination artifi-hommes et les femmes de toutes Didier Lestrade commun avec les associée à ce refus catégorique du cielle ou d’un recours à une mère por-les origines […], le “choc des ci- laïcs les plus durs coming out». Il le déplore: «On teuse, les enfants n’ont, aux yeux de lavilisations”, concept importé des garde. A sa manière, Marine Le et se mettent à défendre sans a cessé de penser que le fait de loi, qu’un seul parent légal.Etats-Unis, et l’idée de la “fin du Pen joue sur les mêmes cordes. complexe l’Occident libéral et s’affirmer en tant qu’homosexuel Un fort courant conservateur, au seinmulticulturalisme à l’euro- Elle «drague» les gays. Leur ses valeurs face à l’intégrisme était le moteur du changement et de la droite, va même à contre-courantpéenne” ont libéré une parole «fait de l’œil pour les attirer musulman». Ce nouveau front de la pensée gay.» de l’évolution des mœurs, et voudraitraciste chez les gays.» sur le terrain de la critique de l’is- «rassemble une nouvelle généra- CHARLOTTE ROTMAN revenir sur la possibilité pour un céliba-Didier Lestrade, 53 ans, est un lam». Extrait d’un discours de tion de gays et lesbiennes qui n’a (1) A paraître début février (Seuil). taire (homo ou hétéro) d’adopter un en- fant, un droit pourtant ouvert depuis… 1966 ! C’est le cas de Christine Boutin, présidente du Parti chrétien-démo-Dans le Marais, à Paris, certains homosexuels ne verraient dans crate, qui demande explicitement l’in-un mariage gay version UMP qu’une tentative de séduction électoraliste. terdiction de l’adoption par une per- sonne célibataire. Beaucoup, à l’UMP , ne sont pas loin de penser comme elle.«Sarkozy redorerait son image» «Avoir deux parents de sexe différent est un bien élémentaire de l’enfant», écrivent les députés Hervé Mariton et Anne Grommerch, dans un récent rapport u cœur du très gay Marais, à Paris, Ce patron considère qu’avant, être gay était rant» de son homosexualité, s’estime «pro- parlementaire sur la famille. AutrementA voici l’Open Café: plafond envahi de «très bobo, gauche caviar» alors boules à facettes, musique house en qu’aujourd’hui, une partie de la commu-fond sonore. De grands écrans vantent des nauté, «très arriviste», veut à tout prix fondément libéral et opposé à l’intervention de l’Etat dans la société». Selon lui, l’accepta- tion de la différence dépend «des personnes, dit, l’adoption par une personne céliba- taire doit rester l’exception. Et, si un enfant peut être adopté par un couplesoirées pectoraux. De jeunes serveurs, les réussir, être dans le business. pas des convictions politiques». Nicolas ou par un célibataire, la priorité doitcheveux hérissés, tee-shirt près du corps, «Sur le plan électoral, on exagère la cohérence Sarkozy a été «ouvert, progressiste, réforma- être donnée au couple.s’activent. William, 36 ans, doudoune et de cette communauté. Il n’y a pas de spécificité teur. Il a compris que l’homosexualité n’était Monnaie courante. Preuve que les es-jeans, connaît au moins cinq personnes de du vote gay, estime David Valence, homo- ni de gauche ni de droite». Pour autant, il ne prits restent crispés lorsqu’on aborde leson entourage qui voteront pour Marine Le sexuel, professeur d’histoire à Sciences-Po pense pas que cette proposition «rapproche sujet, 23 députés de la majorité ont dé-Pen. Avant, ils soutenaient la gauche parce et responsable vosgien du Parti Radical. Si la communauté gay de Nicolas Sarkozy», la noncé, à la mi-décembre, la récente dé-qu’elle portait des «revendications contre Sarkozy propose le mariage gay, il ne récupé- gauche proposant aussi le mariage homo- cision du parquet de Bayonne de recon-l’ordre établi». Aujourd’hui, être rera rien en nombre de voix. En re- sexuel dans son programme. «Cela va plutôt naître une autorité parentale conjointegay est plus banal. «En 2007, REPORTAGE vanche, il redorera son image.» le couper d’électeurs de droite fondamentale- à un couple homosexuel. C’est une «unej’ai voté Nicolas Sarkozy aux Stéphane Dassé fait le même ment opposés à cette proposition. Il va perdre régression des droits de l’enfant», ont-ilsdeux tours, mais il nous a bien entubés : plus constat. «On ne vote pas en fonction de son des voix.» Et puis, pour Guillaume, ça de- estimé. Les signataires ont exigé du mi-comme citoyen qu’en tant qu’homosexuels» orientation sexuelle.» Mais pour ce militant vient de plus en plus facile d’être «juste gay, nistre de la Justice, Michel Mercier,explique William. Malik, 20 ans, encarté à UMP «quand vous vous prenez dans les gen- , comme tout le monde, libre, sans s’inscrire «qu’il réaffirme clairement l’interdictionl’UMP et «pédé comme un phoque», croit cives des agressions répétitives de la part de dans un groupe pour se défendre». d’adopter en France pour les couples desavoir que «les homos aiment la thune et sont la Droite populaire, vous en prenez acte». «Dupes». Emmanuel Blanc, président de même sexe».des fils à papa. D’ailleurs, l’UMP est un parti Pour Jérôme Beaugé, porte-parole d’un col- Gay Lib, mouvement associé à l’UMP en , Aux Etats-Unis, le débat se déroule àoù il y a plein d’homos». lectif luttant contre l’homophobie au tra- reste persuadé. «En l’absence de proposition fronts renversés : l’adoption par les«Bobo». A la table voisine, Emmanuel, vail, les gays sont comme les autres, ni plus forte à droite, les gens n’accorderont pas leur couples homosexuels est monnaie cou-50 ans chef d’entreprise marseillais, caban ni moins: «Il y a très peu d’espoir, à gauche vote». Pour Frédérique, 59 ans, cadre de la rante et ne choque plus grand monde,et cheveux grisonnants, émarge au Modem, ou à droite de nous faire sortir d’une crise mon- fonction publique, les électeurs ne sont pas tandis que le mariage gay n’est autoriséaprès un passage par le PS, où Mitterrand l’a diale. Les gays sont prêts à tout, y compris à «dupes» : ce mariage finira au cimetière que dans six Etats et rencontre encore«libéré» : la dépénalisation des relations se porter sur des votes extrêmes». Guillaume des «promesses non tenues». une forte résistance dans les milieuxsexuelles a constitué, à ses yeux, un «signal Defraiteur, 19 ans, étudiant à Sciences-Po, DIDIER ARNAUD, MARGAUX LANNUZEL conservateurs.fort pour la communauté». originaire d’une famille de droite «au cou- et ELSA SABADO É.L.
  5. 5. LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 • 5 DÉSINTOX Quotient familial : les exemples trop partiels des ministres ALAIN BRILLON près une journée de L’après-midi, à l’Assemblée eux exemples voisins, de la chance d’avoir assez constant, le crédit d’impôt A D matraquage contre la nationale, Valérie Pécresse réforme du quotient avait préparé un cas voisin : familial, la majorité a tenté «La seule question que se et deux fois, le même «oubli» d’une partie de la réforme socialiste. Les d’éléments pour «suivre la proposition du Parti socia- liste», et en tirer un chiffrage universel serait de 607euros par enfant (et concernerait également les familles mercredi de passer à la phase posent les familles de France, deux ministres parlent de fa- aussi précis alors qu’aucune aujourd’hui non imposables, pédagogie. Et les ministres qui sont évidemment inquiètes, milles semblables –le couple modalité n’est arbitrée. qui ne bénéficient pas du«J’ai pris l’exemple ont donc dégainé leurs c’est qui va payer combien», d’enseignants de Nadine Mo- Après deux jours de déclara- quotient familial). Du coup, exemples pour montrer à a démarré la ministre rano gagne un peu moins de tions parfois confuses, Fran- l’exemple des ministres estd’un couple qui quel point le projet socialiste du Budget et porte-parole du 3600 euros net. Partons donc çois Hollande résumait mardi beaucoup moins percutant.gagne 3500 euros est «dangereux». Sur France gouvernement, avant d’en- de l’exemple de Valérie Pé- soir à l’AFP : «Je ne veux pas La perte pour le ménage dé-par mois. Il paie Info, le matin, c’est Nadine chaîner : «J’ai fait un petit cresse. Avec le simulateur supprimer le quotient familial crit par Valérie Pécresse1275euros d’impôt. Morano, ministre de l’Ap- calcul. J’ai pris l’exemple d’un d’impôt de Bercy, on obtient […]. Ma proposition est de mo- tombe ainsi à environ prentissage, qui a sorti sa fi- couple qui gagne 3 500 euros exacte- duler le quotient familial pour 125 euros, ce qui est moinsIl a deux enfants. Si che : «Pour une famille par mois. Actuellement, il paie DÉSINTOX ment les qu’il puisse être plus juste pour impressionnant. Et contrai-l’on suit la de professeurs certifiés ga- 1 275 euros d’impôt. Il a deux ch i f f re s l’ensemble des familles […]. rement à ce que dit la minis-proposition du Parti gnant chacun 2 240 euros enfants. Si l’on suit la propo- annoncés par la ministre: ce Ceux qui ne paient pas d’im- tre, plus ce couple aura d’en-socialiste […], il bruts de salaire sition du Parti socialiste telle couple paie 1275euros; si on pôts recevront un crédit d’im- fant, plus il a intérêt à lapaiera désormais INTOX et 330 euros qu’elle nous a été présentée, il enlève le bénéfice du quo- pôt.» Ce que les ministres réforme : à partir de quatre, d’heures sup- paiera désormais 2 614 euros tient familial, il paiera devaient savoir au moment il est même bénéficiaire. Et2614 euros d’impôt, plémentaires – parce que d’impôts, soit 1 400 euros de 2614euros. Ce «petit calcul» de leurs déclarations. s’il y a peut-être de bons ar-soit 1400 euros de François Hollande veut aussi plus –100% d’impôts de plus! serait donc juste… si la ré- Une simulation de crédit guments pour défendre leplus –100% d’impôt supprimer les heures supplé- Et je ne vous dis pas ce qu’il forme consistait à supprimer d’impôt est justement faite quotient familial actuel, tor-de plus!» mentaires… [Pour] ce couple paierait s’il faisait trois, qua- totalement ce dispositif fiscal dans l’étude du Trésor citée dre les propositions de réfor- avec deux enfants, la perte de tre, cinq enfants… Alors non sans le remplacer. Or, cela par les Echos lundi et qui a mes adverses n’est sansValérie Pécresse mercredi, pouvoir d’achat sera de au matraquage des classes n’a jamais été le projet du PS. relancé le débat sur le quo- doute pas le meilleur.à l’Assemblée nationalex 163 mm • FU • Q •par an.» 10/01/2012 moyennes du 13/01/2012 LIBÉRATION • 248 919 euros Remise le • Parution !» D’ailleurs, Valérie Pécresse a tient familial. A rendement pgi • BAT • … GUILLAUME LAUNAY peugeot.fr Le week-end à ne pas rater pour bien démarrer l’année. 308 à partir de 13 990€ (1) 207 à partir de 107 à partir de 8 890€ (2) Sous condition de reprise (4) 7 290€ (3) (4) Sous condition de reprise Bonus écologique de 100 € déduit et sous condition de reprise (4) PORTES OUVERTES LES 14 ET 15 JANVIER * Somme restant à payer pour l’achat (1) d’une 308 Access 1,4L VTi 98ch, (2) d’une 207 Access 1,4L e 75ch 3 portes, (3) d’une 107 Access 1,0L essence 68ch 3 portes neuves et (2) (3) en stock, hors option, déductions faites d’une remise de (1) 2 860 €, (2) 2 410 €, (3) 1 010 € et du bonus écologique de 100 €, sur le tarif Peugeot 12A conseillé du 2 janvier 2012, et d’une prime reprise Peugeot de (1) (2) 1 600 €, (3) 1 300 €. (4) Prime Reprise Peugeot pour la reprise d’un véhicule de plus 8 ans destiné ou non à la casse. (1) (2) (3) Offres non cumulables réservées aux particuliers, valables du 2 janvier au 29 février 2012, pour toute commande d’un véhicule Peugeot neuf livré avant le 29 février 2012 dans le réseau Peugeot participant. * Ouverture le dimanche selon autorisations préfectorales. Consommation mixte (en l/100 km) : (1) 6,3 ; (2) 6,3 ; (3) 4,5. Émissions de CO2 (en g/km) : (1) 144 ; (2) 145 ; (3) 103. PEUG_1201036_PQN_308_207_107_PO_248x163.indd 1 10/01/12 14:14
  6. 6. MONDE6 • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 Un an après le départ de Ben Ali, les islamistes au pouvoir tentent d’asseoir leur légitimité, ferraillant contre les médias d’opposition.Ennahdaconstruitsonpouvoiràtâtons Le ministre de l’Intérieur, Ali Larayedh, s’adresse à la foule de manifestants, surtout des partisans d’Ennahda, quiPar ÉLODIE AUFFRAY responsables de la répression dans ces deux noncé ses décisions, notamment la désigna- les relations avec le parti de gauche Ettakatol,Correspondante à Tunis villes, qui ont payé un lourd tribut à la révolu- tion de thuriféraires de l’ancien régime. De- membre de la coalition au pouvoir. tion. Le procès de Laajimi est en cours, mais vant le tollé, il a promis de réviser certains Deux semaines après son entrée en fonction,L e parallèle est saisissant. Le 14 jan- le mandat d’amener contre lui n’a jamais été choix. Ridha Kéfi, journaliste reconnu et pa- le gouvernement dominé par les islamistes vier 2011, devant le ministère de l’In- exécuté. Pis, il a été nommé à la tête des Bri- tron du site Kapitalis, tacle: «Au mieux, c’est cherche pourtant à asseoir sa légitimité. La térieur, une foule en colère criait en gades d’ordre public (BOP), les CRS tunisiens. une erreur due à l’inexpérience. Au pire, c’est tâche est ardue. Lors de ses déplacements à chœur «Dégage !» à Ben Ali. Mer- Sa mise à l’écart semble relever d’une volonté une tentative de passage en force. Mais mainte- Kasserine et Sidi Bouzid, le présidentcredi, quasiment un an après, 2 000 à d’épuration. Pourtant, Ennahda, contraire- nant, le gouvernement sait que la liberté de la Marzouki a dû couper court à ses interven-3 000 personnes se sont à nouveau réunies ment à son partenaire de la gauche laïque presse est une ligne rouge.» Le journaliste est tions, face à une foule non pas hostile, maisdevant le sinistre bâtiment. Pour, cette Moncef Marzouki, n’a pas fait campa- impatiente. Le 5 janvier, un chô-fois, acclamer le nouveau patron des RÉCIT gne sur une rupture radicale. La mobi- «Maintenant, le gouvernement meur s’est immolé à Gafsa, le jour delieux, Ali Larayedh. «Le peuple est avec lisation devant le ministère a fait avor- la visite de trois ministres qu’il de-le ministre de l’Intérieur», «le peuple veut la ter celle des BOP qui avaient prévu un sit-in, , sait que la liberté de la presse est mandait à rencontrer. Le gouverne-purification du ministère», ont chanté les ma- au même moment, contre la décision de leur une ligne rouge.» ment cherche à calmer le jeu.nifestants, essentiellement des partisans de ministre. Ridha Kéfi journaliste et patron du site Kapitalis Marzouki a appelé à une trêve socialela formation islamiste Ennahda. Le ministre Depuis sa victoire aux élections du 23 octo- de six mois. L’exécutif peut d’ailleurss’est avancé vers les barbelés qui empêchent bre, et surtout depuis l’entrée en fonction du d’autant plus énervé que l’instance pour la mettre à son crédit des négociations réussiestoujours d’approcher de l’immeuble. Juché gouvernement de coalition fin décembre, réforme de l’information, dont il est mem- dans des conflits qui étaient dans l’impasse.sur une table, mégaphone à la main, il s’est Ennahda peut compter sur ses sympathisants bre, avait émis une série de recommanda- Mais les islamistes doivent également com-adressé à la foule: «Nous œuvrons pour instau- pour soutenir son action et sa légitimité à tions pour que les nominations à la tête des poser avec les agitations des salafistes,rer une sécurité républicaine qui ne sera au ser- gouverner. Mobilisés via Facebook, ils étaient médias publics «sortent du cercle des affinités comme à Sejnane (lire ci-contre) ou à la fa-vice d’aucune mouvance politique ni de person- là en novembre, devant le siège de l’Assem- politiques». culté de la Manouba, bloquée deux mois pournes, mais plutôt au service de l’intérêt public.» blée constituante, pour faire contrepoids aux demander le droit au niqab et une salle de partisans de l’opposition, venus réclamer des CHÔMEUR IMMOLÉ. Ennahda multiplie les prière. A chaque fois, Ennahda prend des po-ÉPURATION. Le nouveau ministre, qui a passé garanties démocratiques. Ils étaient encore attaques envers les médias, qu’elle accuse sitions qui ménagent la chèvre et le chou. «Ilsquinze années en prison, a annoncé mardi la là lundi, lorsque des journalistes et des ci- d’être partiaux à son égard, ce qui n’est pas se comportent à l’égard des salafistes commemutation de Moncef Laajimi, haut cadre du toyens se sont élevés contre des nominations entièrement faux. Mais l’animosité de cer- s’il s’agissait d’une réserve électorale, et neministère de l’Intérieur. Une décision très at- à la tête des médias publics. tains semble s’en être trouvée libérée. Un veulent pas s’en couper complètement», ana-tendue, en particulier par les familles des Car Ennahda a encore inquiété lorsque, en journaliste de la chaîne Nessma, honnie des lyse Mohamed-Chérif Ferjani, chercheur dé-martyrs de Thala et Kasserine: elles accusent plein week-end et sans consulter personne, islamistes, a été agressé pendant la manifes- taché du CNRS et spécialiste des relations en-Moncef Laajimi d’être l’un des principaux le Premier ministre, Hamadi Jebali, a an- tation de mercredi. L’affaire a aussi fragilisé tre religion et démocratisation. •
  7. 7. LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 MONDE • 7 Dans cette ville isolée, de jeunes extrémistes ont décidé de faire appliquer la charia. A Sejnane, laissé aux mains des salafistes a bourgade de 5 000 habitants se opère depuis Bizerte, la grande ville la L cache dans les belles collines ver- plus proche. Son bureau est occupé de- doyantes du nord-ouest de la Tu- puis fin novembre par des dizaines de nisie. Il faut rouler deux heures trente chômeurs qui réclament des usines et pour gagner Sejnane depuis la capitale. des postes dans l’administration. Plus Le 4 janvier, émoi à Tunis: «Sejnane, le de la moitié des habitants sont sans em- premier émirat salafiste en Tunisie», ploi, dont 800 diplômés du supérieur. alarme en une le quotidien arabophone Les participants au sit-in, parmi les- le Maghreb. Le journal relate quels des salafistes, en sont que la petite ville est aux REPORTAGE persuadés : «Le phénomène mains d’un groupe de jeunes salafiste est utilisé pour faire salafistes, qui auraient installé un tribu- diversion par des gens qui ne veulent pas nal et une prison pour punir les actes que des investisseurs s’installent ici», ex- contraires à la charia. plique l’un d’eux, qui voit des partisans «Sejnane est à eux», pleure un infir- de l’ancien régime à la manœuvre. mier, Ali Malaoui. Samedi, il a raconté «Assentiment». «On est trop fati- à une délégation de la Ligue tunisienne gués», lâche Latifa Malaoui, coiffeuse des droits de l’homme (LTDH) avoir été pour dames dont le salon périclite. Con- présenté le 31 décembre au «tribunal» séquence de la crise économique et «des en question, installé selon lui dans le lo- nouvelles boutiques ouvertes sans autori- cal du club de foot. Il y aurait subi un sation». Elle raconte «les vols, les problè- «interrogatoire musclé» de quatre- mes d’alcool» qui se sont amplifiés cette vingt-dix minutes. «Ils m’ont relâché en année. «Les salafistes ont nettoyé la ville menaçant de me tuer et de brûler ma mai- de ceux qui boivent et qui volent», se ré- son si je continuais à révéler ce qu’ils fai- jouit un habitant. «Ils aident les gens à saient.» Car, poursuit Ali, «j’avais porté avoir du gaz», renchérit un autre. «La secours à deux hommes, blessés à la tête bouteille de gaz est devenue hors de prix. à coups de sabre, parce qu’ils n’empê- C’est pour cela qu’on a gardé un camion chaient pas leurs petits frè- res de boire. J’avais aussi «[J’ai] porté secours à deux hommes, écrit aux autorités pour leur demander d’interve- blessés à la tête à coups de sabre, parce nir». Les témoignages qu’ils n’empêchaient pas leurs petits s’égrainent. Parce qu’il frères de boire.» «boit du vin», Chiheb a Ali Malaoui infirmier présenté au «tribunal» salafiste été roué de coups, sa main fracassée. Des habitants disent de livraison», explique Abderraouf Ma- être contraints à la prière. A la mos- laoui, 24 ans, salafiste bon teint, le jean quée, les salafistes ont imposé leur à la mode et la barbe courte, partisanl’acclament mercredi à Tunis. PHOTO ZOUBEIR SOUISSI. REUTERS imam, âgé d’à peine plus de 20 ans. d’un «islam strict» depuis 2010. Pour Coup de pied. Les salafistes en ques- l’alcool, «quand on voit quelqu’un qui boit tion seraient une quarantaine, tous jeu- en pleine rue, on essaie de dire que ce n’est nes, et ont commencé à agir il y a quel- pas bien. Mais nous n’utilisons que la pa- ques mois. Ces dernières semaines, la role pour convaincre», défend-t-il. D’ac- situation a empiré. Direction les locaux cord, quelques-uns se sont un peu em- de l’imada, sorte de mairie de quartier portés, mais ils avaient été provoqués. entièrement brûlée pendant la révolu- «Ce sont des bagarres entre jeunes», ar- REPÈRES tion. A l’intérieur, Zied et Karim mi- gue Abderraouf Malaoui. ment leur mise à l’arrêt, une heure et «Le problème, c’est qu’ici, il n’y a pas de 90 «La pauvreté, le L’université de la Manouba, demie durant, dans ce qu’ils appellent grand cheikh pour encadrer», estime le (à l’ouest de la capitale et «la geôle». «Ils nous ont frappés parce représentant d’Ennahda, Abid Saidani, sous-développement, symbole de la résistance à qu’on boit de la bière», explique Karim. qui soutient la version des salafistes. Les et l’absence d’autorité l’ancien régime) est fermée La présence de la LTDH a rameuté de victimes des brutalités, selon lui ? Des favorisent le depuis trente­sept jours. nombreux habitants devant le local. anciens partisans de Ben Ali, qui cher- sièges ont été remportés salafisme.» La décision a été prise Tout à coup, mouvement de panique. cheraient à nuire à Sejnane. Chiheb ? par la formation islamiste le 6 décembre, à l’issue d’un Un groupe de barbus déboule, le temps «Un drogué.» La geôle ? Un local de- Ennahda avec 41,4% des voix Abdessatar Ben Moussa sit­in des défenseurs du pour l’un d’eux d’asséner un violent venu lieu de débauche après la chute du sur les 217 que compte président de la Ligue niqab (voile intégral) qui a coup de pied dans la caméra du corres- régime, que le nouveau maire a fait fer- l’Assemblée chargée d’élabo­ tunisienne des droits de dégénéré en affrontement pondant de France 24, David Thomson. mer «à la demande des habitants». rer une Constitution en un an. l’homme avec les forces de l’ordre. «Ils m’ont dit qu’il était interdit de filmer Après l’article du Maghreb, une mani- dans cette ville», témoigne-t-il. A la festation a été organisée pour nier suite de l’attaque, des forces de sécurité l’existence d’un émirat et rappeler le DE BEN ALI À MONCEF MARZOUKI Mer Méditerranée ITALIE sont dépêchées par le ministère de l’In- problème de l’emploi. Des vidéos ont térieur. Quinze salafistes sont convo- été mises en ligne pour présenter la ver- Il y a un an, le 14 janvier 2011, après vingt ans d’exil. Légalisé SICILE qués. «Nul n’est au-dessus de la loi et il sion des salafistes. Abdessatar face à la révolte populaire, le le 1er mars, Ennahda rem­ Tunis n’est pas question de tolérer les abus», ben Moussa, le président de la LTDH, ALGÉRIE président Zine el­Abidine porte le 23 octobre les élec­ fera valoir le porte-parole du ministère, prépare un rapport qu’il remettra au Ben Ali abandonne le pou­ tions à l’Assemblée Sejnane Hichem Meddeb. gouvernement. Il y écrira qu’«il n’y a MALTE voir qu’il occupait depuis constituante. Le 12 décembre, Depuis la révolution, pourtant, la ville pas d’émirat à Sejnane. Mais les salafistes 100 km vingt­trois ans, et quitte la la nouvelle Chambre choisit de Sejnane est livrée à elle-même. Les y font la loi, tout le monde le reconnaît. Le Tunisie. Le 30 janvier, le chef le laïc de gauche Moncef quatre agents locaux de la garde natio- problème, c’est que cela se passe avec du parti islamiste Ennahda, Marzouki comme président TUNISIE nale ne font plus peur à personne. Le l’assentiment d’une partie des habitants». Rachid Ghannouchi, revient de la République. délégué (l’équivalent du sous-préfet) E.Au. (à Sejnane)

×