• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Libe vend 13_janv_2012
 

Libe vend 13_janv_2012

on

  • 3,802 views

 

Statistics

Views

Total Views
3,802
Views on SlideShare
3,802
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Libe vend 13_janv_2012 Libe vend 13_janv_2012 Document Transcript

    • • 1,50 EURO. PREMIÈRE ÉDITION NO9540 VENDREDI 13 JANVIER 2012 WWW.LIBERATION.FR LES FRANÇAIS TRAVAILLENT MOINS QUE LES ALLEMANDS? C’EST VITE DIT… PAGE 19Mariage gaySarkozytenté par LUIS GRAÑENAle ouiSelon nos informations, le Présidents’apprêterait à inscrire le mariage homosexueldans son programme de campagne. PAGES 2­4Tunisie, le premier 2012, Freeboxon riche en dans leanniversaire de la liberté vendredis 13 mobileREPORTAGE Le parallèle veau patron des lieux, Ali table, mégaphone à la Bouygues, Orangeest saisissant. Le 14 janvier Larayedh, qui a passé main, le ministre s’est Jour béni (ou maudit)2011, devant le ministère quinze années en prison. adressé à la foule : «Nous des superstitieux, et SFR tentent dede l’Intérieur, une foule en «Le peuple est avec le mi- œuvrons pour instaurer une le vendredi 13 se répondre aux offres JEAN­MICHEL SICOTcolère criait «dégage !» à nistre de l’Intérieur», «le sécurité républicaine qui ne représentera en avril à bas prix du nouvelBen Ali. Mercredi, 2000 à peuple veut la purification sera au service d’aucune et en juillet en plus opérateur,3000 personnes se sont à du ministère», ont chanté mouvance politique ni de d’aujourd’hui. Un triplé qui bouleversentnouveau réunies devant le les manifestants, des par- personnes mais plutôt ausinistre bâtiment. Pour, tisans d’Ennahda pour service de l’intérêt public.» pas si fréquent. tout le secteur.cette fois, acclamer le nou- beaucoup. Juché sur une PAGES 6­7 PAGES 26­27 PAGES 16­17IMPRIMÉ EN FRANCE / PRINTED IN FRANCE Allemagne 2,20 €, Andorre 1,50 €, Autriche 2,80 €, Belgique 1,60 €, Canada 4,50 $, Danemark 26 Kr, DOM 2,30 €, Espagne 2,20 €, Etats­Unis 5 $, Finlande 2,60 €, Grande­Bretagne 1,70 £, Grèce 2,60 €,Irlande 2,35 €, Israël 19 ILS, Italie 2,20 €, Luxembourg 1,60 €, Maroc 16 Dh, Norvège 26 Kr, Pays­Bas 2,20 €, Portugal (cont.) 2,30 €, Slovénie 2,60 €, Suède 23 Kr, Suisse 3 FS, TOM 410 CFP, Tunisie 2,20 DT, Zone CFA 1 900 CFA.
    • EVENEMENT2 • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 Des couples mariés en Californie. En Europe, sept pays reconnaissent le mariage entre homosexuels. PHOTOS MARK RALSTON.AFP ET JUSTIN SULLIVAN.AFP titut BVA. Faire un pas sur ce terrainNicolas Sarkozy, qui est en train de définir son programme de labouré traditionnellement par la gauche n’est pas pour déplaire àcampagne, devrait y inclure l’«union civile» pour les homosexuels. Sarkozy. C’est le retour de la fa- meuse triangulation (tactique qui consiste à piquer un thème, desLe mariage gay fait mots ou un symbole chers à son ad- versaire) qui avait fait une partie du succès de 2007. Or tous les élus qui ont eu à échanger avec le Président sur sa future campagne sont con- vaincus qu’il se prépare à dupliquer la même stratégie. Le projet de faireson chemin à l’Elysée voter la taxe sur les transactions fi- nancières avant la fin du mois de février participe clairement du dis- positif. L’autre gros avantage du mariage gay, c’est qu’il ne coûte rien. «En période de crise économique et sociale profonde, nous devons faire des pro-Par GRÉGOIRE BISEAU Bruno Le Maire a sciemment mis de positions assez fortes en matière de côté tous les sujets sociétaux pour libertés publiques», admet un con- LESSENTIELL a décision n’est pas encore ne pas raviver les divisions au sein seiller de Nicolas Sarkozy. Or, actée. Mais elle va l’être de la majorité. «Le but c’était comme en matière de sécurité et LE CONTEXTE très vite. Selon nos infor- d’abord de nous rassembler, dit-on d’immigration, le Président sortant mations, Nicolas Sarkozy Le Président n’a pas encore tranché, mais selon nos informations, chez le ministre de l’Agriculture. Et s’apprête à assumer tout ou partieva réunir, dans quelques jours à le mariage gay pourrait figurer dans son programme. de laisser la porte ouverte au chef de du virage droitier de son ministrel’Elysée, les principaux collabo- l’Etat sur ces questions.» de l’Intérieur, Claude Guéant, il nerateurs qui travaillent à son futur LENJEU reste plus beaucoup d’espace pourprogramme pour trancher la ques- En adoptant une telle mesure, Nicolas Sarkozy pourrait braquer TACTIQUE. Dans l’entourage de Ni- humaniser un peu son image.tion du mariage gay. Or, pour tous une partie de l’électorat traditionnel de la droite. colas Sarkozy, les avantages et in- Restent les inconvénients. Il va sansceux qui ont évoqué le sujet avec lui convénients du ma-ces dernières semaines, il ne fait riage homosexuel «En période de crise économiqueguère de doute qu’il va y aller. «Sa encore candidat», sourit un autre est pas franchement une. Déjà sont soupesés avecdécision est prise», confirment plu- conseiller. Il n’empêche que le dos- en 2006, quelques mois avant le beaucoup d’atten- et sociale profonde, nous devonssieurs députés du premier cercle. sier fait bien partie de tous ceux su- début de sa campagne officielle, le tion. D’abord, l’opi- faire des propositions assez fortes«Rien n’est encore fait. Sur ces sujets pervisés par Jean Castex, le secré- futur président avait défendu l’idée nion publique y est en matière de libertés publiques.»de société, il se décide en fonction de taire général adjoint de l’Elysée, d’un «contrat d’union civique» et devenue, en quel- Un conseiller de Nicolas Sarkozyson intime conviction, ajoute un pro- chargé notamment des questions envisagé «l’organisation de cérémo- ques années, trèsche conseiller du chef de l’Etat. sociales. «Cela fait des semaines nies spécifiques et éventuellement majoritairement favorable. Et dire que la nouvelle fera hurler uneMais il a été toujours très ouvert sur qu’il y travaille. Il est maintenant de- dans les mairies» (Libération du même dans les rangs de la majorité, grande partie de la Droite popu-la question». Evidemment, l’Elysée venu un vrai spécialiste», s’amuse 3 novembre 2006). Mais devant la les lignes bougent très vite. laire, toujours prompte à monter aurefuse de confirmer l’information. un député de la majorité. division de son camp, il avait battu «Aujourd’hui, environ 40% des élec- créneau. Et donc réactivera la ma-«Le Président ne peut pas avoir tran- Cette conversion au mariage ho- en retraite. En charge de la rédac- teurs de droite soutiennent la me- chine à division. Mais, il y a politi-ché quoi que soit puisqu’il n’est pas mosexuel de Nicolas Sarkozy n’en tion du programme 2012 de l’UMP , sure», assure Gaël Sliman, de l’ins- quement beaucoup plus grave. «Ce REPÈRES Fin juin 2011, la gay pride était EN 1999, LE PACS MARIAGE GAY, organisée à Paris sur fond de revendication politique et La première mouture du Pacte CE QUE VEUT FAIRE LE PS de présidentielle à venir. civil de solidarité est rejetée en Pour le Parti socialiste, l’objectif est clair: «Pour Le slogan était «Pour l’égalité, octobre 1998 par l’Assemblée en assurer l’égalité des genres et des familles, nous en 2011, je marche, en 2012, raison d’un nombre insuffisant de ouvrirons le droit au mariage et à l’adoption pour je vote». A cette occasion, députés PS présent. Un nouveau tous les couples», explique­t­il dans son programme Libération du 25 juin consa­ texte est présenté puis définitive­ présidentiel, sous la rubrique «Rassembler les crait sa une au mariage gay ment adopté en octobre 1999. Français et retrouver la promesse républicaine».
    • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 • 3 ÉDITORIAL Par VINCENT GIRET Saugrenue A l’Elysée, un conseiller du prince désigne pudiquement cette idée-là comme un «sujet Libé»… On ne saurait bouder son plaisir à voir ainsi l’esprit de notre quotidien souffler dans des lieux aussi inattendus, ou même hostiles. Qu’importe que cet homme de l’ombre présage un peu vite qu’en matière de mariage, vieille institution bourgeoise, Libé se comporte en propagandiste zélé… Mais voilà, la droite et son favori, poussés par une nouvelle génération d’élus, discutent de l’opportunité genre de mesure peut braquer com- de briser un sacré tabou : plètement une partie de notre électo- Depuis le Pacs, l’UMP a compris qu’elle devait changer. le mariage homosexuel. rat, glisse un conseiller du Château. Le premier réflexe, après A droite, une évolution Même s’ils sont peu nombreux, on l’effet de surprise, est de risque de ne plus les revoir.» Et de voir dans cette révolution rejoindre demain le FN. Comme le culturelle un nouvel futur candidat est tout juste en avatar de la fameuse train de consolider son socle de premier tour, cette fuite serait pour le moins dangereuse. «Le risque sous pression politique «triangulation», une stratégie politique dont Nicolas Sarkozy s’est fait serait d’en faire un sujet majeur ; les l’expert : reprendre à son classes populaires touchées par la asionaria anti-Pacs, Christine Boutin avait En juin dernier, à l’Assemblée, nouveau débat. A compte une proposition de crise ne le comprendraient pas», poursuit ce conseiller, qui en parle comme un sujet typiquement P englouti du miel et des pâtes pour tenir le coup, dégainé sa Bible dans l’hémicycle, et prononcé un réquisitoire de cinq heures contre le l’initiative du PS, l’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe est examinée en séance. Dans le calme. Les ténors de droite les plus viru- l’adversaire pour tenter de capter une clientèle électorale. A supposer qu’il «gauche Libé». texte. C’était il y a plus d’une décennie, à l’Assem- lents se font discrets alors que le gouvernement, existe – hypothèse aussi blée nationale, lors du débat sur le Pacte civil de par la voix du garde des Sceaux, Michel Mercier, saugrenue que surréaliste – «ÉGALITÉ». Pure coïncidence, solidarité (Pacs) ouvert aux hétéros comme aux ho- rappelle que le mariage est «une institution», «un un «vote homosexuel». Benoist Apparu, le ministre du Lo- mos. Dans les rangs de la droite on entendait : symbole social». Mais les promoteurs de cette gement, et une dizaine de ses amis «C’est un retour à la barbarie» (Philippe de Villiers, «Interpelle». Le texte est repoussé, sans surprise. vraie «rupture» ont sans quarantenaires de la majorité ont MPF). «La nation n’a pas à encourager les déviances» Mais la proposition de gauche est soutenue par dix doute en tête une révélé hier un premier recueil (Bernard Accoyer, UMP). «Pourquoi pas avec des membres de la majorité, dont le président du Parti préoccupation plus numérique de propositions animaux de compagnie ?» (François Vannson, radical, Jean-Louis Borloo, et ses lieutenants, Lau- honorable : la (Chapitre2012.fr). Députée de la UMP). Aujourd’hui, plus personne ne conteste cette rent Hénart et Yves Jégo, ainsi que Jean-Christophe reconnaissance d’une Seine-Maritime et secrétaire natio- union qui a séduit plus d’un million de personnes. Lagarde (Nouveau Centre). Franck Riester, 37 ans, mutation de la société et nale de l’UMP chargée de l’Ensei- Et Christine Boutin n’a pas rangé sa Bible, mais ses député UMP de Seine-et-Marne est l’un d’eux: «La la volonté de donner enfin le gnement supérieur, Françoise Gué- propos ont changé. Le ton aussi. «Aujourd’hui, il faut société évolue, les députés doivent le percevoir, ça les signe tangible d’une got y défend justement «l’Union surtout ne pas avoir l’air homophobe», soulignait interpelle ; ma position n’est pas majoritaire, mais j’ai modernisation idéologique civile», qui s’adresserait au couple Louis-Georges Tin, président du comité Idaho, qui toute liberté pour la défendre», confie-t-il le jour du de la droite. Car en matière de même sexe, et qui serait «offi- organise chaque année la journée contre l’homo- vote. Roselyne Bachelot, ministre de la Cohésion de mœurs, la vérité veut que cialisée en mairie, comme le mariage phobie, la veille de la gay pride parisienne. sociale, se montre même convaincue: «Un jour, le la droite française figure et entraînerait une égalité fiscale, so- Ringarde. En réponse à l’offensive d’une partie de mariage entre personnes du même sexe existera dans encore parmi les plus ciale et patrimoniale totale». Exacte- la gauche – avec la célébration d’un mariage gay notre pays.» Aujourd’hui, Chantal Jouanno, Jean- conservatrices. En Espagne, ment ce que proposait Sarkozy en à Bègles par Noël Mamère en 2004– et pour ne pas nette Bougrab ont fait leur coming out en faveur pays catholique s’il en est, 2006. «Mais attention, cela n’engage avoir l’air trop ringarde, c’est même la droite qui du mariage gay. Tout comme Nadine Morano, où affleure encore un que moi», dit Guégot, qui dit a amélioré certains aspects du Pacs et proposé de porte-voix gay friendly de Sarkozy. Dominique de machisme tenace en n’avoir jamais évoqué le sujet avec légiférer contre les propos homophobes. Villepin pense aussi que «nous devons évoluer». politique, cette mesure a été le chef de l’Etat. Mais à l’Elysée, on A Bercy, Nicolas Sarkozy, convaincu que son camp Le mariage s’est ouvert aux couples de même sexe adoptée depuis belle lurette est parfaitement au clair sur cette s’était caricaturé lors du vote de la loi, aligne le ré- aux Pays-Bas, en Belgique, en Espagne, en Nor- avec un large soutien de union civile. «Elle peut poser un gime fiscal des pacsés sur celui des mariés. Dans vège, en Suède, au Portugal, en Islande… A l’ex- la population. A défaut de problème constitutionnel, explique la foulée, le Pacs explose. En 2007, candidat à la ception de la Suède, ces pays étaient alors dirigés révolution, il serait plus un conseiller, puisque cela revien- présidentielle, Sarkozy dit reconnaître «l’amour par la gauche. Mais des députés de droite ont eux approprié de parler, drait à réserver à certains citoyens homosexuel» et fait quelques promesses de cam- aussi voté pour le mariage homo. En France, la pour la droite française, une disposition législative précise.» pagne (comme une union civile réservée aux ho- droite et Nicolas Sarkozy ne peuvent ignorer d’une remise à niveau, qui Le signe, en tout cas, que tout est mos) abandonnées depuis. Mais il continue à aimer qu’une grosse majorité de Français y est favorable. ne semble toujours pas aller fin prêt pour le passage à l’acte. • se voir en briseur de tabou. CHARLOTTE ROTMAN de soi. «Un jour, le mariage «La société évolue […]; «Je crois que nous entre personnes ma position n’est pas devons reconnaître du même sexe existera majoritaire, mais que le mariage […] dans notre pays.» j’ai toute liberté pour peut être noué […] Roselyne Bachelot la défendre.» entre deux personnes ministre des Solidarités Franck Riester député (UMP) de même sexe.» de Seine­et­Marne Dominique de Villepin AFP AFP ancien Premier ministreAP
    • 4 • EVENEMENT LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012Pour Didier Lestrade, fondateur d’Act Up, la droitisation des homosexuels Au-delà du mariage,est le fait d’une génération devenue plus individualiste et moins militante. c’est le droit à adopter et à exercer uneLes gays virent-ils à droite? autorité parentale conjointe qui compte. l y va fort, c’est son tempé- moraliste. Chroniqueur musical, la candidate FN (à Lyon, en dé- jamais été intéressée par la lutte L’adoption,I rament. «Nous connaissons un changement sans précé-dent: les années 2000 voient fondateur d’Act up, en 1999, sé- ropositif, écrivain, devenu un «guide spirituel» de la «commu- cembre 2010) : «J’entends de plus en plus de témoignages sur le fait que dans certains quartiers, contre le sida» et a abandonné «l’idée politique communau- taire». l’ultimel’instrumentalisation de la cause nauté», avant de s’aliéner une il ne fait pas bon être femme, ni Consumérisme. En 2007, auLGBT [lesbiennes, gays, bi,trans, ndlr] contre d’autres mi-norités. Les gays contre les partie des gays en dénonçant le relapse et la baise sans préser- vatifs, il a l’impression que son homosexuel, ni juif, ni même français ou blanc.» Tout en res- tant hostile au mariage homo, soir de l’élection présidentielle, au Cox, bar couru du Marais gay, on célèbre la victoire de crispationArabes et les Noirs. C’est la pre- devoir est «d’offrir elle se modernise. Sarkozy sur «la folle» Ségolène.mière fois que cela arrive dans aux autres quelques «Le résultat est là, «C’est le genre d’ambiance qui usqu’où iront les élus UMP ? S’ils J HERMANCE TRIAYl’histoire gay.» La charge se repères historiques». relève Lestrade, les marque une communauté», écrit évoluent (lentement) sur la questiontrouve page 59 de Pourquoi Dans son essai, Di- homosexuels se Lestrade. du mariage gay, du moins dans sales gays sont passés à droite (1), le dier Lestrade retrace décomplexent face au Bien sûr, l’activiste de gauche version édulcorée d’union civile, ils res-nouveau livre de Didier Les- la montée en puis- Front national car le le reconnaît lui-même, il y a tent dans leur immense majoritétrade. La démonstration est sance en Europe FN s’est décomplexé toujours eu et il y aura toujours réfractaires à l’idée d’autoriser l’adop-teintée de colère et de provoca- d’une «nouvelle forme face aux gays.» des gays de droite. Mais il dé- tion par des couples homosexuels. Oution. Du succès de Marine Le d’extrême droite, qui réussit le Attention, prévient-il, «le nou- nonce une élite gay planquée à faciliter la filiation des parents homo-Pen à celui de Caroline Fourest, tour de force d’être tout à la fois veau gay d’extrême droite ne dans des placards dorés, obsé- sexuels. Le verrou semble loin de sauter.Didier Lestrade relève les symp- xénophobe et pro-gay». Pim s’habille pas forcément d’une dée «par ses privilèges, son pres- Parent légal. Et pourtant, il existe unetômes d’une «droitisation du mi- Fortuyn aux Pays-Bas, néopo- manière paramilitaire», il tige, son argent». Et symptoma- forte demande en ce sens. En France,lieu gay». Et raconte l’appari- puliste et homo, puis Geert n’aurait «jamais» rejoint Jean- tique de «l’individualisme et l’adoption par des couples de mêmetion d’un «homonationalisme». Wilders en ont été l’avant- Marie Le Pen mais sa fille, «no du consumérisme forcenés qui sexe – ou le recours à la procréation«Raciste». Son analyse, «écrite problemo». gagnent peu à peu la commu- médicalement assistée– reste interdite.au feeling mais argumentée», «La réapparition d’une Pour Lestrade, nauté». De toute façon, regret- Du coup, de 40 000 à 100 000 famillesconfie-t-il, va déranger. «Alors homosexualité de droite est très «les gays et les- te-il avec fracas, «s’engager est homoparentales peinent à se faire re-que les gays de ma génération ont biens farouchement devenu ringard». Pour lui, «la connaître comme «vraies» familles.grandi avec l’espoir de voir l’ho- clairement associée à un refus anticléricaux et li- réapparition d’une homosexualité Adoptés en célibataire, conçus en copa-mosexualité rassembler les catégorique du coming out.» bertaires font front de droite est très clairement rentalité, issus d’insémination artifi-hommes et les femmes de toutes Didier Lestrade commun avec les associée à ce refus catégorique du cielle ou d’un recours à une mère por-les origines […], le “choc des ci- laïcs les plus durs coming out». Il le déplore: «On teuse, les enfants n’ont, aux yeux de lavilisations”, concept importé des garde. A sa manière, Marine Le et se mettent à défendre sans a cessé de penser que le fait de loi, qu’un seul parent légal.Etats-Unis, et l’idée de la “fin du Pen joue sur les mêmes cordes. complexe l’Occident libéral et s’affirmer en tant qu’homosexuel Un fort courant conservateur, au seinmulticulturalisme à l’euro- Elle «drague» les gays. Leur ses valeurs face à l’intégrisme était le moteur du changement et de la droite, va même à contre-courantpéenne” ont libéré une parole «fait de l’œil pour les attirer musulman». Ce nouveau front de la pensée gay.» de l’évolution des mœurs, et voudraitraciste chez les gays.» sur le terrain de la critique de l’is- «rassemble une nouvelle généra- CHARLOTTE ROTMAN revenir sur la possibilité pour un céliba-Didier Lestrade, 53 ans, est un lam». Extrait d’un discours de tion de gays et lesbiennes qui n’a (1) A paraître début février (Seuil). taire (homo ou hétéro) d’adopter un en- fant, un droit pourtant ouvert depuis… 1966 ! C’est le cas de Christine Boutin, présidente du Parti chrétien-démo-Dans le Marais, à Paris, certains homosexuels ne verraient dans crate, qui demande explicitement l’in-un mariage gay version UMP qu’une tentative de séduction électoraliste. terdiction de l’adoption par une per- sonne célibataire. Beaucoup, à l’UMP , ne sont pas loin de penser comme elle.«Sarkozy redorerait son image» «Avoir deux parents de sexe différent est un bien élémentaire de l’enfant», écrivent les députés Hervé Mariton et Anne Grommerch, dans un récent rapport u cœur du très gay Marais, à Paris, Ce patron considère qu’avant, être gay était rant» de son homosexualité, s’estime «pro- parlementaire sur la famille. AutrementA voici l’Open Café: plafond envahi de «très bobo, gauche caviar» alors boules à facettes, musique house en qu’aujourd’hui, une partie de la commu-fond sonore. De grands écrans vantent des nauté, «très arriviste», veut à tout prix fondément libéral et opposé à l’intervention de l’Etat dans la société». Selon lui, l’accepta- tion de la différence dépend «des personnes, dit, l’adoption par une personne céliba- taire doit rester l’exception. Et, si un enfant peut être adopté par un couplesoirées pectoraux. De jeunes serveurs, les réussir, être dans le business. pas des convictions politiques». Nicolas ou par un célibataire, la priorité doitcheveux hérissés, tee-shirt près du corps, «Sur le plan électoral, on exagère la cohérence Sarkozy a été «ouvert, progressiste, réforma- être donnée au couple.s’activent. William, 36 ans, doudoune et de cette communauté. Il n’y a pas de spécificité teur. Il a compris que l’homosexualité n’était Monnaie courante. Preuve que les es-jeans, connaît au moins cinq personnes de du vote gay, estime David Valence, homo- ni de gauche ni de droite». Pour autant, il ne prits restent crispés lorsqu’on aborde leson entourage qui voteront pour Marine Le sexuel, professeur d’histoire à Sciences-Po pense pas que cette proposition «rapproche sujet, 23 députés de la majorité ont dé-Pen. Avant, ils soutenaient la gauche parce et responsable vosgien du Parti Radical. Si la communauté gay de Nicolas Sarkozy», la noncé, à la mi-décembre, la récente dé-qu’elle portait des «revendications contre Sarkozy propose le mariage gay, il ne récupé- gauche proposant aussi le mariage homo- cision du parquet de Bayonne de recon-l’ordre établi». Aujourd’hui, être rera rien en nombre de voix. En re- sexuel dans son programme. «Cela va plutôt naître une autorité parentale conjointegay est plus banal. «En 2007, REPORTAGE vanche, il redorera son image.» le couper d’électeurs de droite fondamentale- à un couple homosexuel. C’est une «unej’ai voté Nicolas Sarkozy aux Stéphane Dassé fait le même ment opposés à cette proposition. Il va perdre régression des droits de l’enfant», ont-ilsdeux tours, mais il nous a bien entubés : plus constat. «On ne vote pas en fonction de son des voix.» Et puis, pour Guillaume, ça de- estimé. Les signataires ont exigé du mi-comme citoyen qu’en tant qu’homosexuels» orientation sexuelle.» Mais pour ce militant vient de plus en plus facile d’être «juste gay, nistre de la Justice, Michel Mercier,explique William. Malik, 20 ans, encarté à UMP «quand vous vous prenez dans les gen- , comme tout le monde, libre, sans s’inscrire «qu’il réaffirme clairement l’interdictionl’UMP et «pédé comme un phoque», croit cives des agressions répétitives de la part de dans un groupe pour se défendre». d’adopter en France pour les couples desavoir que «les homos aiment la thune et sont la Droite populaire, vous en prenez acte». «Dupes». Emmanuel Blanc, président de même sexe».des fils à papa. D’ailleurs, l’UMP est un parti Pour Jérôme Beaugé, porte-parole d’un col- Gay Lib, mouvement associé à l’UMP en , Aux Etats-Unis, le débat se déroule àoù il y a plein d’homos». lectif luttant contre l’homophobie au tra- reste persuadé. «En l’absence de proposition fronts renversés : l’adoption par les«Bobo». A la table voisine, Emmanuel, vail, les gays sont comme les autres, ni plus forte à droite, les gens n’accorderont pas leur couples homosexuels est monnaie cou-50 ans chef d’entreprise marseillais, caban ni moins: «Il y a très peu d’espoir, à gauche vote». Pour Frédérique, 59 ans, cadre de la rante et ne choque plus grand monde,et cheveux grisonnants, émarge au Modem, ou à droite de nous faire sortir d’une crise mon- fonction publique, les électeurs ne sont pas tandis que le mariage gay n’est autoriséaprès un passage par le PS, où Mitterrand l’a diale. Les gays sont prêts à tout, y compris à «dupes» : ce mariage finira au cimetière que dans six Etats et rencontre encore«libéré» : la dépénalisation des relations se porter sur des votes extrêmes». Guillaume des «promesses non tenues». une forte résistance dans les milieuxsexuelles a constitué, à ses yeux, un «signal Defraiteur, 19 ans, étudiant à Sciences-Po, DIDIER ARNAUD, MARGAUX LANNUZEL conservateurs.fort pour la communauté». originaire d’une famille de droite «au cou- et ELSA SABADO É.L.
    • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 • 5 DÉSINTOX Quotient familial : les exemples trop partiels des ministres ALAIN BRILLON près une journée de L’après-midi, à l’Assemblée eux exemples voisins, de la chance d’avoir assez constant, le crédit d’impôt A D matraquage contre la nationale, Valérie Pécresse réforme du quotient avait préparé un cas voisin : familial, la majorité a tenté «La seule question que se et deux fois, le même «oubli» d’une partie de la réforme socialiste. Les d’éléments pour «suivre la proposition du Parti socia- liste», et en tirer un chiffrage universel serait de 607euros par enfant (et concernerait également les familles mercredi de passer à la phase posent les familles de France, deux ministres parlent de fa- aussi précis alors qu’aucune aujourd’hui non imposables, pédagogie. Et les ministres qui sont évidemment inquiètes, milles semblables –le couple modalité n’est arbitrée. qui ne bénéficient pas du«J’ai pris l’exemple ont donc dégainé leurs c’est qui va payer combien», d’enseignants de Nadine Mo- Après deux jours de déclara- quotient familial). Du coup, exemples pour montrer à a démarré la ministre rano gagne un peu moins de tions parfois confuses, Fran- l’exemple des ministres estd’un couple qui quel point le projet socialiste du Budget et porte-parole du 3600 euros net. Partons donc çois Hollande résumait mardi beaucoup moins percutant.gagne 3500 euros est «dangereux». Sur France gouvernement, avant d’en- de l’exemple de Valérie Pé- soir à l’AFP : «Je ne veux pas La perte pour le ménage dé-par mois. Il paie Info, le matin, c’est Nadine chaîner : «J’ai fait un petit cresse. Avec le simulateur supprimer le quotient familial crit par Valérie Pécresse1275euros d’impôt. Morano, ministre de l’Ap- calcul. J’ai pris l’exemple d’un d’impôt de Bercy, on obtient […]. Ma proposition est de mo- tombe ainsi à environ prentissage, qui a sorti sa fi- couple qui gagne 3 500 euros exacte- duler le quotient familial pour 125 euros, ce qui est moinsIl a deux enfants. Si che : «Pour une famille par mois. Actuellement, il paie DÉSINTOX ment les qu’il puisse être plus juste pour impressionnant. Et contrai-l’on suit la de professeurs certifiés ga- 1 275 euros d’impôt. Il a deux ch i f f re s l’ensemble des familles […]. rement à ce que dit la minis-proposition du Parti gnant chacun 2 240 euros enfants. Si l’on suit la propo- annoncés par la ministre: ce Ceux qui ne paient pas d’im- tre, plus ce couple aura d’en-socialiste […], il bruts de salaire sition du Parti socialiste telle couple paie 1275euros; si on pôts recevront un crédit d’im- fant, plus il a intérêt à lapaiera désormais INTOX et 330 euros qu’elle nous a été présentée, il enlève le bénéfice du quo- pôt.» Ce que les ministres réforme : à partir de quatre, d’heures sup- paiera désormais 2 614 euros tient familial, il paiera devaient savoir au moment il est même bénéficiaire. Et2614 euros d’impôt, plémentaires – parce que d’impôts, soit 1 400 euros de 2614euros. Ce «petit calcul» de leurs déclarations. s’il y a peut-être de bons ar-soit 1400 euros de François Hollande veut aussi plus –100% d’impôts de plus! serait donc juste… si la ré- Une simulation de crédit guments pour défendre leplus –100% d’impôt supprimer les heures supplé- Et je ne vous dis pas ce qu’il forme consistait à supprimer d’impôt est justement faite quotient familial actuel, tor-de plus!» mentaires… [Pour] ce couple paierait s’il faisait trois, qua- totalement ce dispositif fiscal dans l’étude du Trésor citée dre les propositions de réfor- avec deux enfants, la perte de tre, cinq enfants… Alors non sans le remplacer. Or, cela par les Echos lundi et qui a mes adverses n’est sansValérie Pécresse mercredi, pouvoir d’achat sera de au matraquage des classes n’a jamais été le projet du PS. relancé le débat sur le quo- doute pas le meilleur.à l’Assemblée nationalex 163 mm • FU • Q •par an.» 10/01/2012 moyennes du 13/01/2012 LIBÉRATION • 248 919 euros Remise le • Parution !» D’ailleurs, Valérie Pécresse a tient familial. A rendement pgi • BAT • … GUILLAUME LAUNAY peugeot.fr Le week-end à ne pas rater pour bien démarrer l’année. 308 à partir de 13 990€ (1) 207 à partir de 107 à partir de 8 890€ (2) Sous condition de reprise (4) 7 290€ (3) (4) Sous condition de reprise Bonus écologique de 100 € déduit et sous condition de reprise (4) PORTES OUVERTES LES 14 ET 15 JANVIER * Somme restant à payer pour l’achat (1) d’une 308 Access 1,4L VTi 98ch, (2) d’une 207 Access 1,4L e 75ch 3 portes, (3) d’une 107 Access 1,0L essence 68ch 3 portes neuves et (2) (3) en stock, hors option, déductions faites d’une remise de (1) 2 860 €, (2) 2 410 €, (3) 1 010 € et du bonus écologique de 100 €, sur le tarif Peugeot 12A conseillé du 2 janvier 2012, et d’une prime reprise Peugeot de (1) (2) 1 600 €, (3) 1 300 €. (4) Prime Reprise Peugeot pour la reprise d’un véhicule de plus 8 ans destiné ou non à la casse. (1) (2) (3) Offres non cumulables réservées aux particuliers, valables du 2 janvier au 29 février 2012, pour toute commande d’un véhicule Peugeot neuf livré avant le 29 février 2012 dans le réseau Peugeot participant. * Ouverture le dimanche selon autorisations préfectorales. Consommation mixte (en l/100 km) : (1) 6,3 ; (2) 6,3 ; (3) 4,5. Émissions de CO2 (en g/km) : (1) 144 ; (2) 145 ; (3) 103. PEUG_1201036_PQN_308_207_107_PO_248x163.indd 1 10/01/12 14:14
    • MONDE6 • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 Un an après le départ de Ben Ali, les islamistes au pouvoir tentent d’asseoir leur légitimité, ferraillant contre les médias d’opposition.Ennahdaconstruitsonpouvoiràtâtons Le ministre de l’Intérieur, Ali Larayedh, s’adresse à la foule de manifestants, surtout des partisans d’Ennahda, quiPar ÉLODIE AUFFRAY responsables de la répression dans ces deux noncé ses décisions, notamment la désigna- les relations avec le parti de gauche Ettakatol,Correspondante à Tunis villes, qui ont payé un lourd tribut à la révolu- tion de thuriféraires de l’ancien régime. De- membre de la coalition au pouvoir. tion. Le procès de Laajimi est en cours, mais vant le tollé, il a promis de réviser certains Deux semaines après son entrée en fonction,L e parallèle est saisissant. Le 14 jan- le mandat d’amener contre lui n’a jamais été choix. Ridha Kéfi, journaliste reconnu et pa- le gouvernement dominé par les islamistes vier 2011, devant le ministère de l’In- exécuté. Pis, il a été nommé à la tête des Bri- tron du site Kapitalis, tacle: «Au mieux, c’est cherche pourtant à asseoir sa légitimité. La térieur, une foule en colère criait en gades d’ordre public (BOP), les CRS tunisiens. une erreur due à l’inexpérience. Au pire, c’est tâche est ardue. Lors de ses déplacements à chœur «Dégage !» à Ben Ali. Mer- Sa mise à l’écart semble relever d’une volonté une tentative de passage en force. Mais mainte- Kasserine et Sidi Bouzid, le présidentcredi, quasiment un an après, 2 000 à d’épuration. Pourtant, Ennahda, contraire- nant, le gouvernement sait que la liberté de la Marzouki a dû couper court à ses interven-3 000 personnes se sont à nouveau réunies ment à son partenaire de la gauche laïque presse est une ligne rouge.» Le journaliste est tions, face à une foule non pas hostile, maisdevant le sinistre bâtiment. Pour, cette Moncef Marzouki, n’a pas fait campa- impatiente. Le 5 janvier, un chô-fois, acclamer le nouveau patron des RÉCIT gne sur une rupture radicale. La mobi- «Maintenant, le gouvernement meur s’est immolé à Gafsa, le jour delieux, Ali Larayedh. «Le peuple est avec lisation devant le ministère a fait avor- la visite de trois ministres qu’il de-le ministre de l’Intérieur», «le peuple veut la ter celle des BOP qui avaient prévu un sit-in, , sait que la liberté de la presse est mandait à rencontrer. Le gouverne-purification du ministère», ont chanté les ma- au même moment, contre la décision de leur une ligne rouge.» ment cherche à calmer le jeu.nifestants, essentiellement des partisans de ministre. Ridha Kéfi journaliste et patron du site Kapitalis Marzouki a appelé à une trêve socialela formation islamiste Ennahda. Le ministre Depuis sa victoire aux élections du 23 octo- de six mois. L’exécutif peut d’ailleurss’est avancé vers les barbelés qui empêchent bre, et surtout depuis l’entrée en fonction du d’autant plus énervé que l’instance pour la mettre à son crédit des négociations réussiestoujours d’approcher de l’immeuble. Juché gouvernement de coalition fin décembre, réforme de l’information, dont il est mem- dans des conflits qui étaient dans l’impasse.sur une table, mégaphone à la main, il s’est Ennahda peut compter sur ses sympathisants bre, avait émis une série de recommanda- Mais les islamistes doivent également com-adressé à la foule: «Nous œuvrons pour instau- pour soutenir son action et sa légitimité à tions pour que les nominations à la tête des poser avec les agitations des salafistes,rer une sécurité républicaine qui ne sera au ser- gouverner. Mobilisés via Facebook, ils étaient médias publics «sortent du cercle des affinités comme à Sejnane (lire ci-contre) ou à la fa-vice d’aucune mouvance politique ni de person- là en novembre, devant le siège de l’Assem- politiques». culté de la Manouba, bloquée deux mois pournes, mais plutôt au service de l’intérêt public.» blée constituante, pour faire contrepoids aux demander le droit au niqab et une salle de partisans de l’opposition, venus réclamer des CHÔMEUR IMMOLÉ. Ennahda multiplie les prière. A chaque fois, Ennahda prend des po-ÉPURATION. Le nouveau ministre, qui a passé garanties démocratiques. Ils étaient encore attaques envers les médias, qu’elle accuse sitions qui ménagent la chèvre et le chou. «Ilsquinze années en prison, a annoncé mardi la là lundi, lorsque des journalistes et des ci- d’être partiaux à son égard, ce qui n’est pas se comportent à l’égard des salafistes commemutation de Moncef Laajimi, haut cadre du toyens se sont élevés contre des nominations entièrement faux. Mais l’animosité de cer- s’il s’agissait d’une réserve électorale, et neministère de l’Intérieur. Une décision très at- à la tête des médias publics. tains semble s’en être trouvée libérée. Un veulent pas s’en couper complètement», ana-tendue, en particulier par les familles des Car Ennahda a encore inquiété lorsque, en journaliste de la chaîne Nessma, honnie des lyse Mohamed-Chérif Ferjani, chercheur dé-martyrs de Thala et Kasserine: elles accusent plein week-end et sans consulter personne, islamistes, a été agressé pendant la manifes- taché du CNRS et spécialiste des relations en-Moncef Laajimi d’être l’un des principaux le Premier ministre, Hamadi Jebali, a an- tation de mercredi. L’affaire a aussi fragilisé tre religion et démocratisation. •
    • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 MONDE • 7 Dans cette ville isolée, de jeunes extrémistes ont décidé de faire appliquer la charia. A Sejnane, laissé aux mains des salafistes a bourgade de 5 000 habitants se opère depuis Bizerte, la grande ville la L cache dans les belles collines ver- plus proche. Son bureau est occupé de- doyantes du nord-ouest de la Tu- puis fin novembre par des dizaines de nisie. Il faut rouler deux heures trente chômeurs qui réclament des usines et pour gagner Sejnane depuis la capitale. des postes dans l’administration. Plus Le 4 janvier, émoi à Tunis: «Sejnane, le de la moitié des habitants sont sans em- premier émirat salafiste en Tunisie», ploi, dont 800 diplômés du supérieur. alarme en une le quotidien arabophone Les participants au sit-in, parmi les- le Maghreb. Le journal relate quels des salafistes, en sont que la petite ville est aux REPORTAGE persuadés : «Le phénomène mains d’un groupe de jeunes salafiste est utilisé pour faire salafistes, qui auraient installé un tribu- diversion par des gens qui ne veulent pas nal et une prison pour punir les actes que des investisseurs s’installent ici», ex- contraires à la charia. plique l’un d’eux, qui voit des partisans «Sejnane est à eux», pleure un infir- de l’ancien régime à la manœuvre. mier, Ali Malaoui. Samedi, il a raconté «Assentiment». «On est trop fati- à une délégation de la Ligue tunisienne gués», lâche Latifa Malaoui, coiffeuse des droits de l’homme (LTDH) avoir été pour dames dont le salon périclite. Con- présenté le 31 décembre au «tribunal» séquence de la crise économique et «des en question, installé selon lui dans le lo- nouvelles boutiques ouvertes sans autori- cal du club de foot. Il y aurait subi un sation». Elle raconte «les vols, les problè- «interrogatoire musclé» de quatre- mes d’alcool» qui se sont amplifiés cette vingt-dix minutes. «Ils m’ont relâché en année. «Les salafistes ont nettoyé la ville menaçant de me tuer et de brûler ma mai- de ceux qui boivent et qui volent», se ré- son si je continuais à révéler ce qu’ils fai- jouit un habitant. «Ils aident les gens à saient.» Car, poursuit Ali, «j’avais porté avoir du gaz», renchérit un autre. «La secours à deux hommes, blessés à la tête bouteille de gaz est devenue hors de prix. à coups de sabre, parce qu’ils n’empê- C’est pour cela qu’on a gardé un camion chaient pas leurs petits frè- res de boire. J’avais aussi «[J’ai] porté secours à deux hommes, écrit aux autorités pour leur demander d’interve- blessés à la tête à coups de sabre, parce nir». Les témoignages qu’ils n’empêchaient pas leurs petits s’égrainent. Parce qu’il frères de boire.» «boit du vin», Chiheb a Ali Malaoui infirmier présenté au «tribunal» salafiste été roué de coups, sa main fracassée. Des habitants disent de livraison», explique Abderraouf Ma- être contraints à la prière. A la mos- laoui, 24 ans, salafiste bon teint, le jean quée, les salafistes ont imposé leur à la mode et la barbe courte, partisanl’acclament mercredi à Tunis. PHOTO ZOUBEIR SOUISSI. REUTERS imam, âgé d’à peine plus de 20 ans. d’un «islam strict» depuis 2010. Pour Coup de pied. Les salafistes en ques- l’alcool, «quand on voit quelqu’un qui boit tion seraient une quarantaine, tous jeu- en pleine rue, on essaie de dire que ce n’est nes, et ont commencé à agir il y a quel- pas bien. Mais nous n’utilisons que la pa- ques mois. Ces dernières semaines, la role pour convaincre», défend-t-il. D’ac- situation a empiré. Direction les locaux cord, quelques-uns se sont un peu em- de l’imada, sorte de mairie de quartier portés, mais ils avaient été provoqués. entièrement brûlée pendant la révolu- «Ce sont des bagarres entre jeunes», ar- REPÈRES tion. A l’intérieur, Zied et Karim mi- gue Abderraouf Malaoui. ment leur mise à l’arrêt, une heure et «Le problème, c’est qu’ici, il n’y a pas de 90 «La pauvreté, le L’université de la Manouba, demie durant, dans ce qu’ils appellent grand cheikh pour encadrer», estime le (à l’ouest de la capitale et «la geôle». «Ils nous ont frappés parce représentant d’Ennahda, Abid Saidani, sous-développement, symbole de la résistance à qu’on boit de la bière», explique Karim. qui soutient la version des salafistes. Les et l’absence d’autorité l’ancien régime) est fermée La présence de la LTDH a rameuté de victimes des brutalités, selon lui ? Des favorisent le depuis trente­sept jours. nombreux habitants devant le local. anciens partisans de Ben Ali, qui cher- sièges ont été remportés salafisme.» La décision a été prise Tout à coup, mouvement de panique. cheraient à nuire à Sejnane. Chiheb ? par la formation islamiste le 6 décembre, à l’issue d’un Un groupe de barbus déboule, le temps «Un drogué.» La geôle ? Un local de- Ennahda avec 41,4% des voix Abdessatar Ben Moussa sit­in des défenseurs du pour l’un d’eux d’asséner un violent venu lieu de débauche après la chute du sur les 217 que compte président de la Ligue niqab (voile intégral) qui a coup de pied dans la caméra du corres- régime, que le nouveau maire a fait fer- l’Assemblée chargée d’élabo­ tunisienne des droits de dégénéré en affrontement pondant de France 24, David Thomson. mer «à la demande des habitants». rer une Constitution en un an. l’homme avec les forces de l’ordre. «Ils m’ont dit qu’il était interdit de filmer Après l’article du Maghreb, une mani- dans cette ville», témoigne-t-il. A la festation a été organisée pour nier suite de l’attaque, des forces de sécurité l’existence d’un émirat et rappeler le DE BEN ALI À MONCEF MARZOUKI Mer Méditerranée ITALIE sont dépêchées par le ministère de l’In- problème de l’emploi. Des vidéos ont térieur. Quinze salafistes sont convo- été mises en ligne pour présenter la ver- Il y a un an, le 14 janvier 2011, après vingt ans d’exil. Légalisé SICILE qués. «Nul n’est au-dessus de la loi et il sion des salafistes. Abdessatar face à la révolte populaire, le le 1er mars, Ennahda rem­ Tunis n’est pas question de tolérer les abus», ben Moussa, le président de la LTDH, ALGÉRIE président Zine el­Abidine porte le 23 octobre les élec­ fera valoir le porte-parole du ministère, prépare un rapport qu’il remettra au Ben Ali abandonne le pou­ tions à l’Assemblée Sejnane Hichem Meddeb. gouvernement. Il y écrira qu’«il n’y a MALTE voir qu’il occupait depuis constituante. Le 12 décembre, Depuis la révolution, pourtant, la ville pas d’émirat à Sejnane. Mais les salafistes 100 km vingt­trois ans, et quitte la la nouvelle Chambre choisit de Sejnane est livrée à elle-même. Les y font la loi, tout le monde le reconnaît. Le Tunisie. Le 30 janvier, le chef le laïc de gauche Moncef quatre agents locaux de la garde natio- problème, c’est que cela se passe avec du parti islamiste Ennahda, Marzouki comme président TUNISIE nale ne font plus peur à personne. Le l’assentiment d’une partie des habitants». Rachid Ghannouchi, revient de la République. délégué (l’équivalent du sous-préfet) E.Au. (à Sejnane)
    • 8 • MONDE LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 d’Oslo qu’Arafat quitte Tunis pour Khaled Mechaal, dirigeant retourner à Gaza en 1994. politique du Hamas, près de Mais la Tunisie est loin de la Pales- Damas, en août. PHOTO tine. On prête aux membres du Ha- KHALED AL­HARIRI. REUTERS mas l’envie d’installer leur direc- tion politique en Egypte ou en Jordanie. Poser ses valises à Am- man constituerait pour son chef, Khaled Mechaal, un retour en ter- rain connu. C’est là qu’il résidait quand, en 1997, le Mossad israélien lui envoie ses agents pour l’empoi- sonner. Une tentative d’assassinat qui échoue et se solde par l’arresta- tion des Israéliens impliqués. Le roi Hussein, furieux de l’intervention des services secrets sur son terri- toire, menace l’Etat hébreu de geler l’accord de paix fraîchement signé et exige qu’un antidote soit remis à Mechaal et que le fondateur du Hamas, le cheikh Ahmed Yassine, soit libéré. Mais deux ans plus tard, lorsque Abdallah succède à son père, la politique jordanienne se durcit envers les islamistes palesti- niens, le bureau du parti est fermé, Khaled Mechaal expulsé trouve re- fuge en Syrie. Aujourd’hui, la même prudence du roi de Jordanie prévaut à l’égard du Hamas. Son retour pourrait attiser la contesta- tion contre son pouvoir en donnant un coup de fouet aux islamistes jordaniens.LeHamascherchesonchemin POPULARITÉ. Mais des bruits cou- rent que le Qatar, qui a largement mis les mains dans toutes les révo- lutions arabes et soutenu les mou- vements islamistes, ferait pressioninternationalhorsdeDamas sur Amman pour qu’il accueille le Hamas. Les tenants des négocia- tions? L’entrée de la Jordanie dans le Conseil de coopération du Golfe, dont le but est l’unification du sys-Voulant quitter la Syrie, la direction du parti palestinien pourrait s’établir en tème économique de ses Etats membres et un accord de sécuritéJordanie ou en Egypte, où les Frères musulmans ont remporté les élections. intérieure. L’Arabie Saoudite, Oman, le Koweït, Bahreïn, les Emi-Par AUDE MARCOVITCH quer trop fermement la répression que Al-Assad pourrait prendre pour du gouvernement du Hamas, basé rats arabes unis et le Qatar en fontCorrespondante à Tel­Aviv d’un régime qui a accordé soutien cible en cas de faux pas du Hamas. à Gaza, Ismaïl Haniyeh, était en Tu- partie. La Jordanie et le Maroc frap- et protection sans faille au mouve- Pour les protéger de l’insécurité quinisie, à l’invitation des nouvelles pent à la porte de l’organisation de- e chef du bureau politique du ment palestinien depuis son expul- prévaut aujourd’hui en Syrie, les autorités islamistes du pays. Une puis peu. Outre les inquiétudes duL Hamas, le parti islamiste pa- lestinien, Khaled Mechaal, «ajoué un grand rôle» pour convaincre sion par la Jordanie, en 1999. Mais difficile aussi de nier que parmi les opposants à Bachar al-Assad se membres du bureau politique du parti islamiste palestinien ont déjà évacué toutes leurs familles de visite lors de laquelle il a pu mesu- rer la popularité de son mouvement parmi les partisans du parti roi, l’arrivée de l’aile politique du Hamas à Amman déplaît fortement au voisin israélien qui craint que laDamas d’accepter la mission des trouvent leurs acolytes, les Frères Damas, notamment en direction Ennahda (lire pages 6 et 7), grand proximité de Mechaal et ses com-observateurs en Syrie. Ce sont les musulmans. d’Amman, en Jordanie, des pays du vainqueur des élections tunisien- pagnons attise la popularité duparoles il y a quelques jours du se- Golfe, certains sont même rentrés nes. Selon Youssef Rezka, conseiller mouvement en Cisjordanie.crétaire général de la Ligue arabe, SADDAM HUSSEIN. «Nous ne vou- à Gaza. Il ne resterait aujourd’hui politique d’Ismaïl Haniyeh, la ques- C’est sans doute vers Le Caire queNabil al-Arabi. Elles confirment lons pas nous tromper de nouveau en tion de l’ouverture du va la préférence du mouvement is-l’aspiration à une reconnaissance misant sur le mauvais cheval comme Les membres du bureau politique bureau du Hamas à lamiste, émanation directe des Frè-internationale du Hamas, nos frères l’ont fait pour l’Irak Tunis aurait été «étu- res musulmans égyptiens. L’arrivéequi se sent renforcé par les ou au Liban», commente un du parti islamiste ont déjà évacué diée» entre Palesti- au pouvoir de ces derniers au Caire RÉCIT toutes leurs familles.succès des Frères musul- membre du Hamas. Pendant niens et autorités tuni- leur permet de nager dans des eauxmans, dont il est issu. Elles symbo- la première guerre du Golfe, les Pa- siennes, sans apporter familières. D’ailleurs, dans le cadrelisent aussi la volonté du bureau lestiniens avaient pris le parti de que 20% des membres du Hamas davantage de précisions. Le petit des discussions sur la réconciliationpolitique de trouver un chemin vers Saddam Hussein et leur engage- en poste à Damas et leur départ dé- pays maghrébin a une histoire an- palestinienne avec le présidentla sortie d’un pays qui l’abrite de- ment dans la guerre civile libanaise finitif ne serait qu’une question de cienne avec les mouvements pales- Mahmoud Abbas, Khaled Mechaalpuis près de quinze ans. a conduit à leur expulsion du pays. semaines. tiniens : c’est lui qui a accueilli et ses collaborateurs se rendent deDepuis le début du soulèvement en Par ailleurs, 800 000 Palestiniens Du coup, les conjectures vont bon l’OLP de Yasser Arafat après son plus en plus souvent dans la capi-Syrie, le Hamas se trouve dans une vivent dans des camps de réfugiés train sur le lieu de leur nouvelle expulsion du Liban, en 1982. C’est tale égyptienne. Ils pourraient finirposition délicate. Difficile de criti- à travers la Syrie, une population installation. Cette semaine, le chef suite à la signature des accords par ne plus en repartir. • 5 Damas Le mouvement islamiste palesti­ «Ce qui est survenu en REPÈRES N BA nien Hamas a remporté la majo­ Egypte, en Tunisie, et en LI SYRIE rité aux élections législatives ISRAËL Libye, et qui se produit Mer de 2006, puis pris le contrôle Méditerranée CISJ. de la bande de Gaza. Le parti au Soudan, est favorable Tel-Aviv Amman continue de prôner la résistance millions de Palestiniens vivent à la cause palestinienne.» Jérusalem armée contre Israël. Le mouve­ actuellement dans les pays ara­ Gaza Mer JORDANIE ment est classé terroriste par bes. Parmi eux, 800000 sont Mahmoud al­Zahar responsable ÉGYPTE Morte 50 km la plupart des pays occidentaux. réfugiés dans des camps en Syrie du Hamas, le 9 janvier
    • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 MONDEXPRESSO • 9VU DE LONDRES L’HISTOIREPar SONIA DELESALLE­STOLPER UN APPEL À LA RETRAITELe referendum écossais DE POUTINEdivise le Royaume-Uni Quelques heures après son lancement, le site de campagne de Vladimir Poutine connaît un succès e crois passionnément teur –deux gros défauts à ses immense, mais probable­«J que nous sommes plus forts ensemble que sépa-rés», a déclaré hier devant le yeux – dicte aux Ecossais la conduite à tenir. Sachant qu’en plus, les conservateurs ment pas celui qu’il espé­ rait. Lancé hier matin en vue de la présidentielle deParlement le Premier minis- ne disposent que d’un dé- mars, le site offre notam­tre britannique, David Ca- puté en Ecosse (sur 59). ment un espace dédié auxmeron. Il ne parlait absolu- «propositions des élec­ment pas de l’Europe mais Bref, le Royaume est per- teurs». Parmi les nombreu­bien de l’Ecosse, tentée par plexe. Et les Ecossais encore ses suggestions émises parles sirènes de l’indépen- plus, puisque selon le dernier les internautes, la plusdance. Le sujet est récurrent. sondage Ipsos-Mori, plus de populaire a été postée parAprès tout, l’union entre la majorité (54%) souhaite Andreï Antonenko, quil’Angleterre et l’Ecosse ne rester membres du Royau- Viktor Orbán, à Bruxelles, à la veille du sommet européen du 9 décembre. GEORGES GOBET. AFP appelle au départ à ladate «que» de trois me-Uni, alors que seuls retraite de Vladimir Pou­cents ans. Sans parler des 29% sont en faveur de l’in- tine. «Demande amicale.multiples guerres qui ontagrémenté les relations entreles peuples de la Rose et duChardon au cours des huit dépendance. Ce qui expli- querait pourquoi David Ca- meron privilégie un referendum rapide, histoire Bruxellesseréveille Quittez la politique, s’il vous plaît. On le com­ prend, le pouvoir est une drogue, mais [partir] seraitcents années précédentes.Or, voici que le Scottish Na-tional Party (SNP), qui oc-cupe la majorité des sièges au d’obtenir un non et d’éva- cuer la question. Alors qu’Alex Salmond souhaite gagner du temps, pour rallier davantage d’électeurs à sa faceauxdérivesd’Orbán une action digne», écrit­il. Au pouvoir depuis 2000, Vladimir Poutine avait quitté son poste au Kremlin en 2008 au profitParlement semi-autonome cause, mais surtout pour ob- DIPLOMATIE La Commission a finalement menacé de son ancien Premierécossais et prône l’indépen- tenir un compromis et un ministre Dmitri Medvedev.dance, se pique d’organiser transfert accru de pouvoirs, de lancer des procédures à l’encontre de la Hongrie. Encore donné favoriun referendum sur la ques- notamment fiscaux, au Par- du scrutin présidentiel,tion à l’automne 2014. Pas lement écossais. Europe commence fi- conduire la Hongrie devant la députés, elle nécessite que Poutine voit cependant saquestion, a répliqué Came-ron, toute consultation surl’indépendance de l’Ecosse Depuis 1999, l’Ecosse, le pays de Galles et l’Irlande du L’ nalement à réagir con- Cour de justice de l’UE. tre les dérives autocra- Jusqu’ici l’Europe était res- tiques du Premier ministre tée quasi silencieuse, quatre cinquièmes des pays membres admettent qu’il y a un risque, puis leur vote popularité dégringoler depuis les récentes alléga­ tions de fraude qui ontdoit être légalement organi- Nord disposent de parle- conservateur hongrois, Vik- d’autant que Viktor Orbán unanime (moins l’accusé) entaché les résultats dessée par le Parlement britan- ments régionaux élus semi- tor Orbán. «Nous utiliserons appartient au Parti populaire pour entériner la réalité des élections législatives denique à Westminster. Alex autonomes qui gèrent un tous nos pouvoirs pour nous européen, le principal violations avant de prendre à décembre. Depuis, l’ex­of­Salmond, Premier ministre certain nombre de questions, assurer que la Hongrie res- groupe du Parlement de la majorité qualifiée d’éven- ficier du KGB est con­écossais et fin renard, a quel- comme l’éducation ou la pecte les règles de l’Union Bruxelles qui compte parmi tuelles mesures de rétorsion. fronté à une vague deque peu ricané en expliquant santé. Mais la fiscalité, la dé- européenne», a déclaré hier le ses membres une majorité de MARC SEMO contestation sans précé­qu’il était quand même fort fense et les affaires étrangè- président de la Commission partis au pouvoir, dont Lire également page 22. dent.de café qu’un Premier mi- res restent du ressort du Par- européenne, José Manuel l’UMP française ou la CDU- LIBERATION • 1/8 page FU • 80 x 126 mm • Paris 12 • Parution 13/01/12 • Remise 10/01/12 LUC - BAGnistre anglais et conserva- lement britannique. • Barroso, qui se dit en même CSU allemande. Seuls la Fin- temps encouragé par des si- lande, le Luxembourg et la gnaux montrant que Buda- France – avec Alain JuppéCÔTE­D’IVOIRE Le squelette YÉMEN 20 combattants ont pest serait prêt «à négocier». évoquant sa «préoccupa- DU 11 JANVIER AU 5 FÉVRIERexhumé le 6 janvier n’est pas été tués hier dans des affron- Dans l’immédiat, Bruxelles tion» – s’étaient jusqu’icicelui du journaliste Guy-An- tements entre sunnites et lance une demande de sanc- publiquement émus dedré Kieffer, selon des pro- chiites dans le nord-ouest du tions financières contre un l’autoritarisme croissant deches du disparu, l’expertise pays. Dans le même temps, dérapage budgétaire jugé ex- l’ex-dissident, déjà respon-ADN s’étant révélée négative. trois militaires sont morts cessif: il attein- dans le Zinjibar (sud). drait en 2011 Jusqu’ici, seuls trois EtatsAFGHANISTAN Une vidéo de 6% du PIB aumilitaires américains uri- KENYA Au moins six person- lieu des 3% re- membres s’étaient émusnant sur des cadavres de nes tuées et trois enlevées vendiqués par de l’autoritarisme croissanttalibans présumés suscite dans une attaque des insur- Budapest, qui du Premier ministre hongrois.l’indignation. Une enquête a gés islamistes shebab contre serait ainsi laété ouverte. un poste de police dans le première victime de la nou- sable il y a un an d’une loi li- nord-ouest du pays. velle gouvernance budgé- berticide sur la presse. «Or-PAKISTAN Au moins quatre taire en vigueur depuis bán est un Chávez de droite»,insurgés islamistes du Mou- ALGÉRIE Détenu pendant six l’automne. résume Daniel Cohn-Bendit,vement des talibans pakista- ans à Guantánamo, Mabrouk Mais la pression ne se limi- des Verts européens. Sonnais ont été abattus par des Missaoui a été acquitté par le tera pas à cette seule ques- parti, au côté des socialistesdrones américains dans la tribunal criminel d’Alger. Il tion. Dès mercredi, la Com- et des libéraux, s’apprête àrégion du Waziristan. était accusé de terrorisme. mission était montée au tenter mardi au Parlement créneau en se disant «préoc- un recours à l’article 7 du cupée en tant que gardienne traité de Lisbonne, qui per-«Les membres de Boko Haram, si la justice des traités» par plusieurs met de sévir – jusqu’à une points litigieux de la nouvelle suspension du droit de voteestime qu’ils ont commis des attaques Constitution hongroise, no- au Conseil – contre un payscontre la population sur la base de la tamment sur l’indépendance coupable «de violations gra- PARIS 12e. 10, 14, 16, 18, rue de Lyon • PARIS 3 e. 92, 94, 96, 98, bd de Sébastopol • PARIS 7e. 193, 197, 207, 213, bd St-Germain • PARIS 9 e. Lafayette Maison. 35, bd Haussmann • PARIS 9 e. Le Printemps. 64, bdreligion ou de l’ethnie, pourraient être des juges, de la Banque cen- ves et persistantes» des va- Haussmann • PARIS 17e. 52, av. de la Gde-Armée – 5,6, rue Denis-Poisson • ATHIS-MONS.** RN 7 – 12-18, av. F.-Mitterrand • CHEVREUSE.** 90, rue Porte de Paris • COIGNIÈRES.** RN 10 • DOMUS C. Cial** / ROSNY S/BOIS.déclarés coupables de crimes contre trale et de l’autorité de pro- leurs européennes. 16, rue de Lisbonne • MAISONÉMENT C.Cial / BOISSÉNART. ZAC de la Plaine-du-Moulin-à-Vent – Cesson MONTIGNY LES C.** RN 14 – 17, 21, bd V.-Bordier • MONTLHÉRY. RN 20 – La Ville Du Bois • ORGEVAL. RN 13 tection des données. Elle se C’est le signal politique quil’humanité.» SAINTE-GENEVIÈVE-DES-BOIS.** ZAC de la Croix-Blanche – Rue Hurepoix • SURESNES.** 33 et 39, bd H.-Sellier réserve ainsi le droit de «lan- compte car, dans les faits, la VAL D’EUROPE C. Cial / SERRIS. 1, cours de la Garonne • VERSAILLES. 6, rue au Pain (Place du Marché). ** Magasin franchisé indépendant. Dans tous les magasins Roche Bobois de France aux dates légales. ListeNavi Pillay commissaire de l’ONU aux droits de l’homme à cer des procédures en infrac- procédure est difficilement des magasins : N° Vert 0 800 39 52 45. TOUS LES MAGASINS SONT OUVERTS LES DIMANCHES 15 et 22/01.propos des violences au Nigeria commises par des islamistes tion» qui pourraient à terme applicable. Lancée par les LIBE SOLDES 80x126_12.indd 1 OLDES 06/01/12 17:16
    • FRANCE10 • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012A comme audiovisuel. PHOTO VINCENT NGUYEN. RIVA PRESS D comme les doigts de la tweeteuse Nadine Morano. JEAN­MICHEL SICOT La présidentielle s’annonce des udiovisuel plus violentes. Petit précis lexical Cinq minutes de Hollande valent-elles des mots qui vont faire mouche. cinq minutes de poutoux, heu, de Philippe Poutou (NPA) ? Radios et télés s’apprêtent à devoir gérer des candidatures aussi gri-J-100: santes pour l’audience que celle d’Hervé Morin (Nouveau Centre), et ce au rythme de l’entrée en vigueur des règles sur le temps de parole fixées par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA). Les petits candidats, eux, attendentl’abécédaire avec impatience une exposition aussi forte que les gros. Merci le CSA, qui impose «égalité de temps de parole» et «équité de temps d’antenne» à partir du 20 mars – date de la publication au Journal officiel de la liste des candidats. Puis une stricte égalité des temps de paroledelacampagne et d’antenne avec «conditions de programmation comparables» dès le 9 avril pour le début de la campagne officielle : cinq minutes de Poutou dans le Journal du hard de Canal + (c’est un exemple) devront être compensées par cinq minutes de Morin dans le même Journal du hard (c’est un fantasme). Par SERVICES POLITIQUE et MÉDIAS derniers mots, faites-les partager à mon- sieur Accoyer!» a-t-elle lancé au prési- dent de la République. Qui a répliqué, harlotte C ent jours. Dans cent jours hors micro, mais assez fort pour être Bonnet jetable à élastique, dont, pour des raisons d’hygiène, exactement, le dimanche bien entendu : «Faites-les partager à se coiffe le candidat, d’ordinaire peigné par quelque spin- 22 avril, 44 millions d’élec- François Hollande quand il parle de moi.» coiffeur, lors de ses visites d’usine. Variantes : le casque sur teurs auront à choisir parmi les Avant de concéder : «Je partage votre les chantiers, la serviette à carreaux autour du cou pour candidats(e)s les deux qui seront quali- avis sur Accoyer.» La maire de Lille a goûter la hure au buffet campagnard, les bottes en caout- fié(e)s pour le second tour. Quatorze pourtant ensuite dénoncé «les contrevé- chouc pour la visite à la ferme, le cheval en Camargue tandis semaines qui promettent d’être riches rités tellement grosses», proférées, selon que, derrière, entassé avec ses collègues dans une charrette, en débats. Mais aussi en coups bas et en elle, par le chef de l’Etat. S’attirant ce le journaliste suiveur, lui, n’est jamais ridicule. rebondissements. «C’est pas le pays des commentaire du député (UMP) Marc- bisounours, une campagne présiden- Philippe Daubresse: «On a l’habitude de tielle», euphémisait, hier, la mi- nistre des Solidarités, Roselyne sa mauvaise foi, de son intolérance, RÉCIT de son sectarisme.» Ambiance. oigts nvers Bachelot. Le ton est donné. A mesure que A l’image du déplacement de Nicolas l’on approchera du 22 avril, la donne Sarkozy, hier à Lille, pour présenter ses changera-t-elle? Entre l’ombre des af- vœux aux fonctionnaires. La «tradition faires judiciaires, les surenchères popu- Ceux de Nadine Morano, adepte de Twitter, où elle a débuté le 25 novembre par une adresse à (21 avril républicaine» au nom de laquelle la listes sur fond de crise, les sondages qui première secrétaire du Parti socialiste, sèment le doute, le tir croisé des snipers Martine Aubry, a serré la main du chef de droite et de gauche, sans oublier la sa collègue Nathalie Kosciusko- Morizet : «Je te rejoins pour dé- fendre notre filière nucléaire.» à l’) de l’Etat s’est appliquée dans sa version tendance à l’emballement suscité par 848 tweets plus tard, elle mêle Avec l’élimination de Jospin et la qualification de la plus polaire. «La République impose à les réseaux sociaux, dont Twitter, les toujours invective facile et or- Le Pen au second tour, le 21 avril 2002 avait déjà l’opposition comme à la majorité de savoir ingrédients semblent réunis pour en thographe débridée : «Je tape mis la France sens dessus dessous. Pour cette nou- se parler et se respecter», a conclu Nico- douter. Petit abécédaire de ce qui nous plus vite que mes doigts, mais je velle saison présidentielle, les scores élevés de Ma- las Sarkozy à l’issue de son exercice attend dans les cent prochains jours. • corrige aussi vite que ma pensée», rine Le Pen et le rejet du Président font craindre d’autosatisfaction sur le thème de la tapota-t-elle l’autre semaine sur un «21 avril à l’envers» avec un duel Hollande-FN. fonction publique. La phrase a fait bondir la première se- crétaire du PS, qui, le matin, avait quali- fié de «honte à notre République» les pro- • SUR LIBÉRATION.FR le site de micro-blogging. Sur Twitter, de Morano à Eric Bes- son en passant par Cécile Duflot, la campagne a déjà démarré de- Sauf que, cette fois, la date du premier tour est le 22 avril. Dans tous les cas, la démocratie serait en- core cul par-dessus tête. Encore mieux, ou pire, c’est selon, si la prédiction d’oracles –ou piafs de pos du président de l’Assemblée L’abécédaire complet, avec puis des lustres et devrait s’in- mauvais augure –, façon Jacques Attali, ex-con- nationale sur le «rendez-vous de 2012» toutes les lettres de l’alphabet, tensifier sérieux en des joutes seiller de Mitterrand, se réalise : un second tour qui pourrait avoir «des conséquences est consultable sur le site. (on dit “tweet-clashs”) homéri- Bayrou-Le Pen. Un double 21 avril à l’envers à comparables à celles d’une guerre». «Vos ques. Mieux : hystériques. l’endroit de, feu, la bipolarisation made in France.
    • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 FRANCE • 11S comme sniper. A droite comme à gauche, on se prépare à dégainer. LAURENT TROUDE P comme les 500 parrainages d’élus que les candidats doivent réunir. THOMAS SAMSON .AFP orse-race arrainage Le couperet pour Marine Le Pen, Philippe Poutou, Corinne Lepage et les autres candidats qui rament Tic journalistique où l’on décrit la présidentielle comme une pour collecter les 500 parrainages tombe le 16 mars. course de chevaux. Avec des virages en tête, des challengers De l’avis de tous, la pêche aux signatures est, disons, et des pelotons, des lignes de départ et d’arrivée. Le tout compliquée, entre les consignes des grands partis, les nourri de sondages balancés sans recul. Et en évitant (sur- élus qui redoutent d’être catalogués et leur déficit de zéni- tout) de parler du fond. Un papier horse-race se nourrit de tude. A trois mois de la date limite, les candidats mettent les métaphores sportives, («dribbler l’adversaire», «marquer con- bouchées doubles, comme Christine Boutin. Partie sur le chemin de tre son camp» et «jouer collectif») ou de métaphores guerriè- Compostelle pour rallier à son bâton de pèlerin le maximum de maires. res («pilonner», «enfoncer les lignes», «monter à l’assaut»). niper lluminés Quand l’homme ou la femme politique s’assoit sur ses neurones et se met à sulfater l’adversaire… Le bon Parmi les 28 (si, si) candidats déclarés, joli chapelet d’illustres inconnus qui le resteront sniper se doit d’être d’une mauvaise foi crasse, ca- toujours (ah, Nicolas Miguet, si tu nous lis…). Qui se moquent du syndrome «taxe ricatural à l’excès et ne pas craindre le ridicule. Tobin» (0,005% dans les sondages). Des candidatures de témoignage (chrétien) à faire passer Idéal-type: la ministre de l’Apprentissage, Na- Christine Boutin pour une théologienne de la libération. Prenons Axel de Boer (Solidarité France), dine Morano, qui a appris très vite. On appelle adepte de la «civilisation de l’amour et de la vie», tête de pont des prolife, comme l’atteste cette souvent «cellule riposte» un troupeau (nid) de phrase très peace and love: «Ciqnuante millions de morts par an, un génocide rwandais par semaine, snipers. Peut se prononcer «snipeure», à la fran- 7 millions de morts en France depuis l’adoption de la loi Veil.» Un curé, pardon, un pasteur? Laurent çaise, mais uniquement… si vous êtes Jospin. Sinon, Lenne, from le Var (France) passé par Secret Story 2. Son truc:«Paix et amour, tout simplement.» vous passerez pour une tanche. arachi alentine En voilà une qui va sans doute se faire flatter la croupe par tout Ville pakistanaise qui a donné son nom a une désormais ce que la présidentielle compte de candidats. Cette vache de race célèbre affaire de ventes d’armes, qui risque de plom- gasconne de 7 ans est la mascotte de l’édition 2012 du Salon de ber la campagne de Sarkozy… Des rétrocommissions l’agriculture. Passage obligé du prétendant qui souhaite s’attirer ont-elles été versées en 1994 pour financer la le vote agricole et soigner son image de «proche du terrain». Et campagne présidentielle de Balladur? Sarkozy, comme le président sortant a marqué de son empreinte verbale son alors porte-parole du candidat, avait-il con- passage au Salon en 2008, nul doute que ses concurrents essaieront naissance des montages occultes? Autre af- de montrer qu’ils sont plus à l’aise et plus affables dans la cohue média- faire boomerang : des billets estampillés tico-agricole de la Porte de Versailles. Showtime: à partir du 25 février. Bettencourt ont-ils été glissés dans la po- che d’Eric Woerth en 2007 pour soutenir Sarkozy ? (série) Alors, finies, les salves dignes de séries Z? Zappées, uvriers les formules assassines? Remballés, les néologismes fumeux ? Le «catastophisme rustique» ou «la scorpio- nite», lancée par Fillon à l’adresse de Hollande? Le désor- mais fameux, si la gauche l’emporte, «les conséquences éco- Ils se les arrachent tous… On les annonce nomiques et sociales pourraient être comparables à celles chez Le Pen ? Mélenchon réfute et va provoquées par une guerre» de l’homme du perchoir, Bernard poursuivre sa tournée des «luttes» pour Accoyer ? Ou le «sale mec» d’un Hollande dans la peau de les convaincre de voter pour lui. Hollande Sarkozy? Quand va-t-on enfin rentrer dans le dur de la baston a gardé dans un tiroir l’attirail de son dé- programmatique? Dans le débat frontal des idées? Dans le face-à- placement au Creusot, en Saône-et-Loire face vision contre vision ? Les deux principaux candidats (pour (voir Charlotte). Joly s’y est mise en allant à l’instant) sont encore dans le flou, repoussant le dévoilement Petroplus. Sarkozy les adore. Arthaud (LO), pour éviter de prendre des coups trop tôt et tenir jusqu’au plus mieux que plus. On aura peut-être, –en- premier tour. Hollande livrera des éléments de son pro- fin!– un candidat ouvrier. S’il a les 500 signatu- gramme fin janvier, et en égrènera dans les semaines res: Poutou (NPA), réparateur de machines-outils s u iva nte s . Quant à Sarkozy, il devrait rentrer dans la danse à l’usine Ford de Blanquefort (Gironde). après l’annonce de sa candidature fin février…
    • 12 • FRANCEXPRESSO LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 LES GENS À CHAUD LA CANDIDATE FN À L’ÉLYSÉE A EXPOSÉ SA POLITIQUE ÉCONOMIQUE RACHIDA DATI EN VICTIME DE FILLON ET G Marine Le Pen chiffre son programme Pour démontrer le sérieux de ses pro- occasion pour souligner que ses ad- ges sociales. Cette mesure serait fi- DU MACHISME DE L’UMP positions, Marine Le Pen a présenté, versaires étaient les «candidats du nancée par une taxe de 3% sur l’en- hier, au siège du FN à Nanterre flou». «Je suis la candidate du projet. semble des biens et des servicesLa commission d’investiture de l’UMP a choisi ses candi­ (Hauts-de-Seine), le chiffrage des Pour le moment, quand je débats avec les importés en France, qui rapporteraitdats dans les 18 circonscriptions de la capitale. Essentiel­ principales mesures de son pro- autres grands candidats, c’est projet 74 milliards d’euros. Si la présidentelement des hommes. Les 5 femmes désignées sont dans gramme. Elle a aussi exposé son plan contre néant, projet contre incantation», du FN veut augmenter les budgetsdes arrondissements de gauche où elles n’ont aucune de désendettement de la France après a-t-elle jugé. Elle a réaffirmé sa vo- consacrés à la sécurité et à la justice,chance d’être élu aux législatives. «Evincée» au profit de la sortie de l’euro et la mise en place lonté d’augmenter de 200 euros net elle estime que certaines mesuresFrançois Fillon, Rachida Dati devrait être ce matin sur d’un protectionnisme national, tous les salaires inférieurs à 1,4 fois le pour limiter l’immigration pourraientRTL pour dire tout le mal qu’elle pense de cet arbitrage. qu’elle suggère. Elle a profité de cette Smic grâce à une exonération de char- rapporter près de 41 milliards. C.F.Selon une source de l’UMP, elle aurait été reçue le moisdernier par le chef de l’Etat. La maire du VIIe ne confirme 59% Pourlacampagne,pas. A l’évidence, la situation reste bloquée. FrançoisFillon et ses amis estiment, qu’étant déjà eurodéputée,Dati peut difficilement prétendre qu’on veut lui barrer laroute de l’Assemblée. Mais l’ex­ministre n’en démord pas. EvaJolyentreenreligion«Elle veut absolument compléter son ancrage local par un C’est la part des Françaisancrage national», explique son entourage. Elle a juré qui estiment que la politi­qu’elle serait candidate dans son arrondissement quoi que familiale n’est pasqu’il arrive. Géraldine Poirault­Gauvin, élue UMP du XVe, «juste». Selon un sondageest de tout cœur avec elle, appelant les femmes de son Opinionway pour le quoti­parti à des «candidatures représailles» dans toutes les cir­ dien la Croix, ils sont 79% 2012 La candidate écologiste souhaite que les juifs etconscriptions de la capitale. PHOTO AFP à considérer que cette politique familiale «doit les musulmans puissent bénéficier d’un jour férié. davantage bénéficier auxLÉGISLATIVES Jack Lang, puis 1997, a annoncé hier, ménages les moins aisés et72 ans, s’est rendu hier à qu’il ne solliciterait pas de moins aux plus aisés». CeSaint-Dié (Vosges), où il se nouveau mandat en juin. sondage a été effectuéprésente aux législatives, en après que le Parti socialistese disant «confiant dans sa ÉCOLOGIE France Nature a annoncé sa volonté devictoire» dans cette circons- Environnement accueillera réformer le quotient fami­cription tenue par l’UMP de- lors de son congrès, fin jan- lial.puis dix ans. vier, les principaux candi- dats à la présidentielle pourLÉGISLATIVES Jean-Louis prendre connaissance de «C’est quand mêmeBianco, député (PS) des Al- leurs propositions environ-pes-de-Haute-Provence de- nementales. extravagant de parler d’hésitations • SUR LIBÉRATION.FR Chronique «La campagne de la peur». quand on voit les hésitations dans le camp de l’UMP.» Reportage «A la campagne, l’écologie est aussi entrée dans les mœurs». Vidéo Hollande et ses nouveaux voisins du VIIe arron­ Ségolène Royal hier, dissement de Paris. sur Canal+, à propos La présidentielle sur www.libe2012.fr de la campagne de François Hollande Eva Joly, lundi à Paris, lors d’une soirée sur le mal­logement. PHOTO JEAN­MICHEL SICOT croire qu’elle en fait mis à Jacques Chirac la Grande Mosquée de Paris, A une marque de fabri- que. Après avoir sou- fin 2003. Hier, sur RTL, José Bové, un Dalil Boubakeur, s’est mon- tré sceptique, jugeant «loua- INVITATION haité la disparition du défilé militaire du 14 juillet (au profit d’un défilé civil) et de ses porte-parole, a précisé sa pensée: il s’agit de «choi- sir à la place de Noël ou de Pâ- ble» cette proposition, mais ne pensant pas qu’elle «puisse trouver une traduction avoir été éreintée pour cette ques les jours fériés de sa pro- dans le cadre législatif fran- Libération et le Théâtre national de Toulouse vous invitent à suggestion, Eva Joly a lancé pre religion. Pas question de çais». Quant au Grand Rab- découvrir Paroles Gelées.Jean Bello- un nouveau sujet polémi- rajouter des jours fériés sup- bin de France, Gilles Bern- rini et la compagnie Air de Lune nous of- Paroles que: l’instauration d’un jour plémentaires pour tout le heim, il a fait savoir qu’il ne férié pour les juifs et les monde, ça n’aurait pas de prendrait position «que lors- frent une aventure théâtrale toute en mu- gelées musulmans. sens». que les choses seront claires, sique autour de la merveilleuse épopée de Alors que se multiplient dans Aussitôt les critiques ont ce qui n’est pas le cas Rabelais, le Quart Livre. Avec Création Marc Bollengier François Deblock son camp les appels à une fusé, à gauche comme à aujourd’hui». Artiste invité Patrick Delattre 11 – 21 janvier Karyll Elgrichi Samuel Glaumé campagne plus centrée sur droite. Le ministre (UMP) Au sein de son propre camp, 20 places à gagner Benjamin Guillard D’après François Rabelais Camille de la Guillonnière l’écologie, la candidate Laurent Wauquiez a renvoyé Joly n’a pas été épargnée. Adaptation Jacques Hadjaje d’Europe Ecologie-les Verts l’ex-juge à la laïcité et à Pascal Durand, porte-parole pour la représentation Jean Bellorini et Gosha Kowalinska Camille de la Guillonnière Clara Mayer à la présidentielle a souhaité, «l’histoire et aux racines chré- du parti, y a vu, «à titre per- Geoffroy Rondeau Mise en scène Juliette Roudet du 17 janvier à 20h30. Jean Bellorini Hugo Sablic lors de la Nuit de l’égalité, tiennes» de la France. Au FN, sonnel», une «atteinte au mercredi soir à Paris, que Marine Le Pen a accusé la principe de laïcité». Cette © Klaus Enrique / Design: Studio Apeloig / Licences spectacle 1-1045623, 2-1045624, 3-1045625 «juifs et musulmans puissent Franco-Norvégienne de ne nouvelle sortie de la candi- Pour recevoir une invitation pour 2 personnes, célébrer Kippour et l’Aïd el- défendre que des «mesures date est intervenue au soir Kebir lors d’un jour férié» francophobes», le député d’un séminaire stratégique adressez votre demande à : pour que «chaque religion ait (UMP) Jacques Myard trai- autour de celle qui plafonne liberationinvitation@liberation.fr Production déléguée Théâtre national TNT – Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées de Toulouse Midi-Pyrénées Coproduction Compagnie Air de lune, TGP-CDN de Saint-Denis, un égal traitement dans l’es- tant Eva Joly «d’apprentie à 3-4% dans les sondages. www.tnt-cite.com Arc en scènes Précisez votre adresse postale complète. pace public». Elle se référait sorcière». Au PS, Michel Sa- Conclusion, selon plusieurs La Chaux-de-Fonds Direction Agathe Mélinand – Laurent Pelly directement à une proposi- pin, proche de François Hol- participants, elle doit mener Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression de vos informations personnelles (art.27 de la loi informatique et libertés). Les informations recueillies tion du rapport de Bernard lande, l’a appelée à «se sou- «une campagne plus lisible» sont destinées exclusivement à Libération et à ses partenaires sauf opposition de votre part en nous retournant un email à l’adresse mentionnée ci-dessus. Stasi – alors médiateur de la venir toujours du principe de avec «plus de cohérence». République– sur la laïcité re- laïcité» et même le recteur de P.V. (avec AFP)
    • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 FRANCE • 13«Libération» a eu accès à la dépositionde David Roquet, l’un des mis en examendans le volet lillois de l’affaire DSK.Carlton:l’exd’EiffagebalancesadirectionPar VIOLETTE LAZARD Strauss-Kahn à Paris et à Washington. Et dont le PDG a évoqué un simpleD avid Roquet est un homme «problème dans le contrôle des notes de organisé. Ce patron d’une fi- frais», réduisant le scandale à l’histoire liale d’Eiffage dans le Nord, «d’un cadre qui a perdu pied». Car les mis en examen mi-octobre déclarations de David Roquet ne vontpuis écroué dans le dossier du Carlton pas dans ce sens. Et comme l’avait déjàde Lille, raconte ainsi, le 13 décembre, averti son avocat, Me Dupont-Morreti,aux juges d’instructions lillois: «Quand le patron de l’entreprise Matériaux en-je suis arrivé en 2005, il n’y avait robés du Nord ne compte paspas de comptabilité analytique, RÉCIT porter seul le chapeau dans cec’est moi qui l’ai mise en place. dossier de proxénétisme. ToutJ’ai instauré des règles, un fonctionnement au long de sa déposition devant les ju-transparent. […] J’avais les félicitations ges, que Libération a pu consulter, Davidorales d’Eiffage pour ma rigueur.» De Roquet affirme donc que la maison-quoi faire sursauter le numéro 1 du BTP mère a toujours donné son aval à ses re-en Europe, qui a licencié son salarié, lations onéreuses avec DSK. Ellessoupçonné d’avoir organisé et financé auront coûté 50 000 euros de notes dedes soirées coquines avec Dominique frais. «Je n’ai rien caché, se défend le chef d’entreprise âgé d’une quarantaine d’années déjà mis en examen pour REPÈRES proxénétisme aggravé en bande orga- nisé, et qui a écopé le 13 décembre des nouveaux chefs d’escroquerie et abusDavid Roquet, directeur d’une de confiance. Je ne me serais pas suicidéfiliale du groupe de BTP Eiffage en passant dans le circuit des facturesdans le Pas­de­Calais, Matériaux frauduleuses.» La preuve, explique t-il: mais ignorait les parties fines avec des L’hôtel Carlton, J’avais donc ralenti, vous pourrez voir queenrobés du Nord, a été mis en les commissaires aux comptes et les prostituées. «Elle [sa hiérarchie, ndlr] à Lille, sur les derniers mois mes frais avaient étéexamen le 14 octobre pour proxé­ audits mensuels d’Eiffage n’ont rien savait qu’il s’agissait de DSK et c’est sur le 16 octobre. divisés par deux ou trois au moins.»nétisme aggravé en bande organi­ trouvé à redire aux notes d’hôtel et de ce motif que la facture a été prise en PHOTO VINCENTsée et écroué. D’abord mis à pied, restaurant derrières lesquelles Roquet charge et remboursée. Il faut dire qu’avant NGUYEN. RIVA PRESS «PAS DE BON TON». David Roquet n’estil a été licencié au mois de novem­ notait scrupuleusement «DSK». Même nos échanges sexuels il y a eu une discus- pas rancunier. Tout au long de son audi-bre par Eiffage. après l’épisode du Sofitel, le directeur sion à table durant deux, trois heures où tion, il ne cesse de protéger l’homme en des ressources humaines d’Eiffage tra- j’ai pu parler de ce que je faisais chez Eif- qui il avait placé tous ses espoirs d’as- vaux publics Nord est venu lui parler de fage.» Pourtant, d’après lui, aucun con- cension professionnelle. Comme pour50000euros. C’est le montant des ces factures. Sans menace ni sanction. «PAS IDIOT». Alors les juges s’interro- gent. Pourquoi? «Un patron de groupe, qui est un homme de pouvoir, aime avoir trat n’a jamais été signé grâce à ces re- lations privilégiées. Roquet misait plutôt sur l’avenir. «L’objectif n’était pas de le corrompre» mais «d’obtenir un peu de reconnaissance dans ma boîte» quand protéger ce dernier d’éventuelles accu- sations de proxénétisme. Non, répète t-il aux juges, l’ex-patron du FMI ne sa- vait pas que les filles des soirées étaient des prostituées. Fabrice Paszkowski,dépenses sur notes de frais dans son cercle des hommes de pouvoir. DSK parviendrait à l’Elysée. Des espoirs «l’homme des SMS» et cofinancier desengagées par David Roquet dans C’est une relation qui aurait pu trois voyages à Washington et des ren-ses généreuses relations avec être utile au groupe à terme», se «Il [DSK] est pingre, ce n’est pas contres à Paris, a lui aussi protégé sonDSK. justifie Roquet. «Dans les affai- le genre à payer pour ami lors de son audition le 19 décembre. res, c’est bien d’être connu et «Fallait-il cacher à DSK le fait que certai- pour un patron d’avoir accès à la des relations sexuelles.» nes femmes étaient des prostituées?» lui«Mon client n’entend pas présidence. Eiffage aurait pu pro- Fabrice Paszkowski autre mis en examen demandent les magistrats. «Oui, car il poser notamment des projets n’était pas de bon ton dans les soirées li-porter le chapeau tout comme des PPP (partenariat public évaporés avec l’arrestation de son men- bertines de dire que les filles étaient rému-seul. Il n’a jamais dit qu’il privé).» Roquet précise que son supé- tor le 14 mai à New York. «Depuis six nérées.» Paszkowski ajoute même, sansavait présenté ces jeunes rieur hiérarchique –licencié aussi après mois, j’avais changé mon mode de fonc- qu’on le lui demande: «Il (DSK) est pin-femmes à DSK comme le scandale du Carlton – était au cou- tionnement, raconte d’ailleurs Roquet. gre, ce n’est pas le genre à payer pour des rant. «Il m’a dit que ce n’était pas idiot.» Je m’étais aperçu que les frais ne servaient relations sexuelles.» Des questions quiétant des prostituées.» Mais Roquet est formel, même si cela pas à grand-chose, en voyant que l’inves- devraient également être posées à DSK,Eric Dupont­Moretti avocat semble peu crédible : Eiffage connais- tissement que j’avais pu faire en pensant dont la date d’audition par les magis-de David Roquet sait l’existence des factures d’hôtel à M. Strauss-Kahn s’était effondré. trats lillois n’a toujours pas été fixée. •
    • 14 • FRANCE LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 Louvrié alerte les instances médica- les. «Notre enquête montre de graves dysfonctionnements dans la prise en charge des agents d’amphithéâtre. Les médecins légistes sont responsables de l’autopsie et auraient dû rester jusqu’à ce que soit réalisée la restitution tégu- mentaire», conclut Marc Biencourt, président de l’ordre national des mé- decins du Pas-de-Calais. Hervé Louvrié a entamé son combat en solitaire, désemparé par le cha- grin et intimidé par «la machine judi- ciaire». Puis il a rencontré Marie- Christiane Daugimond, de l’Associa- tion de défense des victimes d’autopsies médico-légales. Elle aussi a connu la vision d’un corps mutilé. Celui de sa sœur, dont l’ex- humation lui tire encore les larmes. Des témoignages, elle en a des car- tons entiers qui grignotent les mètres carrés de son appartement de Boulo- gne-Billancourt. Un agent d’amphi- théâtre en poste depuis 1998 lui a écrit qu’à Lens, «les médecins ne vou- laient pas recoudre, ils disaient que ce n’était pas leur boulot». Concernant Sabrina Cauquerelle –dont la famille est partie civile au procès – un tha- natopracteur déclare sur l’honneur «avoir assisté en 2003 au dépeçage de la jeune défunte, mise en terre sans avoir été recousue». Il ajoute : «Tous les défunts que j’ai pu voir à Lens ont subi le même traitement : dépecés comme des bêtes, les organes dans des sacs poubelle, les habits aux pieds.» Le 5 septembre 2011, un entrepreneur des pompes funèbres de Houdain at-Marie­Christiane Daugimond, de l’association des victimes des autopsies, hier, devant le tribunal de Béthune. PHOTO OLIVIER TOURON. FEDEPHOTO teste «avoir emmené un cercueil dans le couloir de l’amphithéâtre et là, l’em- ployé de la morgue m’avertit : “Tu ne REPÈRES Corpsautopsiés pourras pas l’habiller, c’est impossi- ble.” Je confirme, je n’ai pas pu l’ha- biller car elle était non recousue». La«Les médecins liste des témoins à charge s’est allon- gée au fil des mois. Pour autant, ilont le sentiment demandentréparation n’est pas du tout acquis qu’une con-d’avoir toujours damnation soit prononcée à l’issuefait leur métier du procès, puisque les faits n’ont pasde la meilleure de qualification pénale. D’ailleurs, aucune sanction – même discipli-manière qui soit.» naire– n’a été prononcée à l’encon-Me Vincent Potiéavocat d’un des légistes Le procès qu’attendaient des familles, après avoir vu les tre du duo. dépouilles de leurs proches non recousues, est encore renvoyé. INCISIONS. Me Missamou va s’ap- puyer sur l’article 225-17 du code pé-«Le praticien Par MATHIEU PALAIN familles furieuses. «Me Missamou dit scellé. Il exige qu’on l’ouvre. «Je suis nal sur les «violations et profanations Photo OLIVIER TOURON. que la défense manœuvre pour éviter la protestant pratiquant. Le suicide est un de sépulture». Mais les «atteintes àayant procédé FEDEPHOTO procédure, mais c’est lui qui ne nous a acte péché, je voulais briser la malédic- l’intégrité du cadavre» seront diffici-à une autopsie pas transmis les pièces. Le renvoi, c’est tion en glissant une Bible dans son cer- les à plaider, puisque les incisionsjudiciaire est tenu L es banderoles, les photos de sa faute», explique Me Vincent Po- cueil .» L’agent des pompes funèbres pratiquées le sont sur réquisition ju-de s’assurer immondes des corps autop- tié, qui défend les prévenus. lui déconseille de faire sauter les diciaire. «Les plaignants vont devoir siés, les slogans scandés de Ils sont deux, les prévenus. Deux ci- scellés. «Il m’a avoué la vérité à 95%. nous expliquer le fondement juridiquede la meilleure l’escalier en pierre du palais tés à comparaître. Deux médecins de tout ça, et pas à coups derestauration de justice de Béthune… pour les par- légistes qui devront répondre des ac- droits de l’homme !, note «J’ai regardé à peinepossible du corps ties civiles, c’était déjà la deuxième tes commis à l’époque où ils autop- Vincent Potié, avocat d’un deux secondes. Aux pieds,avant sa remise.» fois. Depuis septembre, date siaient les corps transférés à la des deux légistes. Quand à laquelle la présidente avait RÉCIT morgue de Lens. Suite à une un sachet avec ses organes… ils auront trouvé une infrac-Article 230­29 du code décidé de renvoyer tout le inspection de la Ddass du Pas- J’en garde des flashs.» tion pénale, on avancera,de procédure pénale monde à 2012, ce jeudi 12 janvier de-Calais, l’établissement a fermé le mais je doute que cela soit le Hervé Louvrié devant le cercueil de sa femme était marqué à la craie comme le jour 24 décembre 2008. Depuis, les lan- cas.» choisi par la justice pour enfin se gues se sont déliées. Celle d’Hervé J’ai regardé à peine deux secondes. Aux Michel Sapanet comptait, hier, 30 km BELGIQUE pencher sur leurs problèmes. Encore Louvrié d’abord. pieds, un sachet avec ses organes… J’en parmi les déçus de Béthune. Profes- NORD raté. Hier, le public venait tout juste garde des flashs.» Il porte plainte. Le seur au CHU de Poitiers et grand de prendre place quand l’audience a SCELLÉS. Le 9 avril 2008, Hervé procureur de Béthune est averti que ponte de la médecine légale, il avait été renvoyée au 7 juin. «Vous assassi- Louvrié est à Paris pour le boulot, le corps de Betty Louvrié n’a pas été tenu à se déplacer pour expliquer son PAS-DE- Lens nez les cadavres !» Lancée du banc quand sa femme, Betty, se suicide recousu. Très vite, le commissariat de métier à l’audience: «Ouvrir, recou- CALAIS des parties civiles, l’invective vise la chez eux, à Lille. Elle a avalé une Lens met au jour «de graves négligen- dre, nettoyer, maquiller le défunt pour juge, coupable aux yeux des plai- bouteille de Destop (Libération du ces professionnelles de la part des mé- recouvrir le teint blafard de la mort, le Arras gnants de vouloir leur barrer le pro- 10 juin 2008). Hervé est autorisé à decins légistes comme des garçons de minimum de respect qu’on doit au mort cès. «Nous espérions que les prévenus voir le corps avant qu’il ne passe en- salle», rapporte Aude Marland, chef avant de le rendre à la famille.» Lui SOMME disent la vérité», lâche Me Philippe tre les mains des légistes. On lui rend du bureau de la police judiciaire. En aussi attend une réponse à la ques- Missamou qui défend la vingtaine de le corps de sa femme dans un cercueil septembre de la même année, Hervé tion qui l’obsède : «Pourquoi ?» •
    • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 FRANCEXPRESSO • 15 LES GENS À CHAUD LE RAPPORT ALARMANT DE LA SÉNATRICE VALÉRIE LÉTARD G L’autisme, cause nationale trop en retard En 2012, c’est l’autisme qui a été dési- lisé par Valérie Létard, sénatrice et tion, mais les crédits nécessaires ne gné grande cause nationale. Et cette ancienne secrétaire d’Etat à la Solida- sont pas forcément encore débloqués «cause» en a bien besoin. En effet, la rité. Ainsi, le fameux plan program- pour la période allant jusqu’en 2013, France manque toujours de places mait 4100 places (dont 2000 pour les précise le rapport. «Nous sommes à un d’accueil pour les personnes atteintes adultes) sur 2008-2014 : fin 2010, peu plus de la moitié de l’objectif», a de troubles autistiques, surtout les seulement 342 places ont été réelle- noté, bien gentiment, Valérie Létard. adultes, les autorités ayant bien du ment installées pour les adultes et En 2008, on estimait que 3 500 en- mal à en créer à un rythme suffisant, 1330 pour les enfants. 700 places sup- fants ou adultes devaient aller en Bel- re l ève u n b i l a n d u p l a n plémentaires pour adultes ont été gique, en raison du déficit d’accueil Autisme 2008-2010 publié hier et réa- certes «autorisées» par l’administra- en France. É.F. 79% HLM:Grenoblepasse ENQUÊTE SUR L’IGS : BRUNO LE ROUX PAS INTIMIDÉ PAR CLAUDE GUÉANT Bruno Le Roux, un des porte­parole de François Hol­ labarredes20% C’est la part de Français lande, a déclaré, hier, ne pas «vouloir céder à l’intimida­ qui pensent que la santé tion», répondant à Claude Guéant qui venait de le est un thème prioritaire menacer d’une plainte en diffamation à propos de dans la campagne prési­ l’enquête sur l’IGS (la police des polices à Paris) révélée dentielle, selon un sondage mercredi par le Monde. Le député PS de Seine­Saint­De­ Viavoice pour le CISS (Col­ LOGEMENT L’agglomération iséroise montre l’exemple nis avait accusé, avant­hier, le ministre de l’Intérieur d’être lectif interassociatif sur la «au cœur» de cette affaire où la police des polices est santé) publié hier. sur la loi SRU quand d’autres villes traînent les pieds. soupçonnée d’avoir truqué une procédure impliquant 83% d’entre eux se disent des fonctionnaires, dont un réputé proche de la gauche, à favorables au principe de a mairie de Grenoble a posés par les organismes de de l’habitat, qui regroupe l’époque de la présidentielle de 2007. Dans un droit de solidarité dans le rembour­ sement des frais de santé. Pour autant, 40% préfè­ L publié hier un commu- niqué annonçant que la ville-préfecture de l’Isère HLM…), certains élus locaux emboîtent le pas de leurs électeurs et ne font preuve l’ensemble des organismes de HLM de l’Hexagone. Pressants. A l’inverse, réponse au Monde, le préfet de police de Paris, Michel Gaudin, entendu en décembre comme témoin assisté, a rejeté «plusieurs allégations [le] mettant en cause person­ rent voir baisser leurs rem­compte désormais 20,63% d’aucun volontarisme pour beaucoup de communes nellement». PHOTO AFP boursements si cela de HLM. «Grenoble possède créer le nombre de logements (souvent les plus importan- permet de ne pas augmen­ 17 592 logements sociaux [et sociaux qui leur sont impar- tes, où les besoins en loge- ter les cotisations socialesvient] de dépasser le pourcen- tis. Dans le XVIe arrondisse- ment sont les plus pressants) DANY LEPRINCE L’associa- CORPS CALCINÉ Un «ami» et le tarif des mutuelles. tage [de 20%, ndlr] exigé par ment de Paris, tous les per- jouent clairement le jeu du tion Pour la vérité rendue de l’adolescent dont le corpsSEM_SON:Mise en page 1 12/01/12 13:59 SRU», souligne le maire la loi Page1 mis de construire pour les rattrapage. Grenoble a donc aux victimes du massacre de a été retrouvé partiellement (PS), Michel Destot. logements locatifs sociaux passé les 20%. Avant elle, Thorigné-sur-Dué a écrit calciné dans un bois d’Etou- L’HISTOIRE Ce communiqué montre que font l’objet de recours devant Montpellier (PS) ou Rueil- hier au garde des Sceaux, vans, près de Montbéliard la loi Solidarité et renouvelle- les tribunaux administratifs. Malmaison (UMP) avaient pour lui demander de pré- (Doubs), a été placé en garde SDF : UNE BRIQUE ment urbains (SRU), qui a Tous les programmes sont atteint ce quota. Le maire senter une nouvelle requête à vue, hier. Ce crime a pro- POUR LES VŒUX fait l’objet de plusieurs ten- tatives de remise en cause ensablés par des associations de riverains, qui bénéficient (PS) de Paris a promis d’at- teindre les 20% d’ici à 2014. en révision du procès de Dany Leprince. En 1994, son fondément choqué les élèves et les responsables du collège AUX PRÉFETS – toutes avortées –, devient du soutien des élus locaux, D’autres villes comme Mar- frère Christian a été tué avec où il était scolarisé. L’adoles- C’est une brique toute d’année en année une loi de dont le député-maire (UMP) seille (UMP 19,2%), Aix-en- , sa femme et ses deux filles. cent de 14 ans avait quitté banale. Une brique comme référence de la République. Claude Goasguen. Dans des Provence (UMP 19,2%), Tou- , Condamné à perpétuité pour mardi le domicile familial une arme ou comme un Ce texte, voté le 13 décembre villes très résidentielles louse (PS, 18%) ou Lyon (PS, ce meurtre, Dany Leprince a pour faire un tour de moto. matériau? Sur elle, est 2000 sous Jospin, oblige tou- comme Saint-Maur-des- 18,7%) s’en approchent. vu sa précédente requête en Ses parents, inquiets, avaient juste écrit: «Personnes à la tes les communes de plus de Fossés (Val-de-Marne) ou TONINO SERAFINI révision rejetée en avril 2011. prévenu les gendarmes. rue.» Le Secours catholi­ 3 500 habitants (1 500 habi- Le Cannet (Alpes-Mariti- que a décidé de l’envoyer mes), on voit à tous les préfets à l’occa­ Dans le XVIe arrondissement quand même sion des vœux: elles se de Paris, les programmes sont fleurir des pro- INVITATION veulent «porteuses d’espoir grammes im- pour que l’année 2012 ensablés par des associations mobiliers pri- construise les fondations de riverains qui bénéficient vés, alors que d’une politique audacieuse du soutien des élus locaux. leurs maires Libération vous invite à découvrir la 9ème édition de La Semaine du Son, pour le logement», a expli­ prétendent qué, jeudi, l’ONG. «A tra­ tants en Ile-de-France) à at- qu’ils n’ont pas de terrains qui propose au public une exploration de notre environnement sonore vers cette action, nos teindre un quota de 20% de pour faire des HLM. équipes souhaitent poser logements sociaux sur leur Au fil des années, la loi SRU à travers différents événements à Paris et dans toute la France. la première pierre des territoire, dans un objectif de est devenue un baromètre logements à construire mixité sociale. La loi donne permettant de mesurer la 10 places à la conférence inaugurale de Jacques pour qu’il n’y ait plus per­ une vingtaine d’années aux volonté réelle des élus des Attali, parrain de l’édition, le 16 janvier à 17h à l’Audito- sonne à la rue!» affirme le communes déficitaires en villes concernées de faire rium de France Télévisions. Secours catholique, qui HLM pour surmonter pro- une place à toutes les catégo- 10 places à l’événement « Jouer ensemble : Concert rappelle que, malgré la loi gressivement leur retard. Le ries sociales dans leur cité. Tout le programme sur www.lasemaineduson.org Dalo (droit au logement rattrapage se fait par pério- Selon un décompte réalisé et table ronde » à la Gaîté lyrique le 19 janvier à 19h. opposable), «le droit au des triennales: les villes con- par Libération sur les chiffres 20 places au concert de l’Orchestre des universités logement n’est toujours pas cernées se voient fixer des de la construction de 2009, de Paris le 24 janvier à l’Université Paris-Descartes. assuré». Dans l’application objectifs chiffrés de cons- pas moins de 351 communes du droit au logement truction de logements sur les 931 soumises à la loi opposable, l’Etat reste sociaux qui devraient les SRU n’avaient construit Pour recevoir une invitation pour 2 personnes. «hors­la­loi». Le comité de amener aux 20% à l’hori- aucun HLM cette année-là. adressez votre demande à : suivi du Dalo a rappelé zon 2020. «Cette loi a une portée socié- liberationinvitation@liberation.fr que 27500 décisions de Fleurir. Mais au-delà de dif- tale très forte. Elle dit le refus Précisez votre adresse postale complète. relogement de ménages ficultés objectives (manque de toute discrimination en ma- prioritaires prononcées de terrains à bâtir en zone tière de politique de l’habitat», par la justice n’étaient pas urbaine dense, recours du analyse le sénateur (PS) Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression de vos informations personnelles (art.27 de la loi informatique et libertés). Les informations recueillies sont destinées exclusivement à Libération et à ses partenaires sauf opposition de votre part en nous retournant un email à l’adresse mentionnée ci-dessus. mises en œuvre fin voisinage pour faire annuler Thierry Repentin, également juin 2011. les permis de construire dé- président de l’Union sociale
    • ECONOMIE16 • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 Avec ses offres à Xavier Niel à Paris prix cassé, la filiale mardi. PHOTO MARC d’Iliad chamboule CHAUMEIL. le secteur de la téléphonie, et oblige sesconcurrents à revoir leurs stratégies. Par CATHERINE MAUSSION U n «tsunami». C’est le mot utilisé par Orange, en interne, pour qualifier la dé- flagration créée par les deux of- fres à prix fracassés (2 euros et 19,99 euros par mois) de Free Mobile. Mohamed(1), conseiller en boutique chez RÉCIT SFR, place de la République à Paris, se laisse aller à la confidence face à sa cliente: «Revenez la se- maine prochaine. Le 18, on va changer tous nos tarifs.» Et ajoute, presque soulagé: «C’est bien qu’ils arrivent [Free, ndlr]. On ne pouvait plus continuer comme cela. Le mobile est beau- coup trop cher. On sera plus à l’aise avec nos clients.» Mais SFR est-il en mesure de suivre une bagarre qui s’an- nonce meurtrière ? «Cela fera moins de primes en haut, reprend Mohamed, qui se dit choqué par les 20 millions d’euros de primes et bonus touchés par les patrons de SFR, et dénoncés à la télé.» Hier, Jean-Ludovic Silicani, le régulateur des télécoms, a pré- senté, dans les Echos, les choses Free, moins crûment: «Il est clair que [les opérateurs] vont voir leur marge baisser sur le mobile. Il leur est d’abord possible de réduire les sommes qu’ils versent aux ac- tionnaires.» Et, ciblant l’Etat, premier actionnaire d’Orange: lejour «Il a clairement un choix à faire […] Il peut accepter une baisse de dividendes s’il souhaite que l’opé- rateur maintienne ses investisse- ments.» BATAILLE. La dégringolade des d’après tarifs est en route. C’est Virgin, le plus gros des opérateurs mo- biles virtuels (sans réseau), qui s’est lancé le premier, dès mer- credi. En s’alignant d’emblée sur Free (19,99 euros), mais en limitant l’offre à ses abonnés, et en excluant les MMS et les ap- pels à l’international. Suivi par Sosh, la marque commerciale créée sur le Web à l’automne par Orange, exprès pour contrer Free. Sosh, toutefois, ne s’est
    • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 ECONOMIE • 17Des clients font la queue devant la boutique Free de Rouen (Seine­Maritime), mercredi, au lendemain des annonces de l’opérateur. PHOTO KENZO TRIBOUILLARD. AFPpas aligné. Il a juste baissé son L’offre téléphonique du fournisseur d’accès dope aussi ses abonnements Internet.forfait illimité à 24,90 euros (au La box Révolution en bénéfice Netlieu de 39,90 euros). Puis, hier,c’est au tour de Red, l’opérateuren ligne de SFR, d’embrayer. Ilen a profité pour booster uneoffre plutôt faible comparée à ree mobile est un fusil à core, il était impossible de join- mobile (15,99 euros pour le Free- atone : 191 000 nouveaux abon-celle de B&You (Bouygues) etSosh.La bataille se déroule en direct F deux coups : il drague avec son offre les abonnés de ses concurrents et il recrute à mort dre le service payant géré par Free qui permet d’accélérer à sa procédure d’abonnement au naute au lieu de 19,99 euros pour Monsieur Tout-le-Monde), ainsi que la gratuité pour les person- nés seulement sur sa Freebox modèle V5. Un score multiplié par deux, soit 389 000, sur lessur Twitter. Et les méchancetés de nouveaux adeptes sur son of- triple-play en fournissant un nes déjà abonnées au Net sur neuf premiers mois de 2011,s’enquillent : «Il y a dix jours, fre triple-play. Ses deux offres numéro de téléphone identifiant l’offre à 2 euros par mois, soit grâce à la Révolution. On savaitSFR m’a appelé pour me réenga- Scuds se révèlent, moins de deux son logement. Au lieu du sésame, 24 euros de remise, a réveillé que la base d’abonnés internet deger pour vingt-quatre mois sur jours après le lancement de Free un disque répète en boucle : l’envie de changer d’opérateur Free (4,8 millions) constituaitun forfait deux heures plus 1 gi- mobile, un formidable booster «En raison d’un grand nombre internet. une belle rampe de lancementga-octet pour 45 euros par pour maintenir à bonne altitude d’appels…» Lancée en décembre 2010, la box pour son mobile. On découvremois», cafte MonsieurDream. la Révolution, dernière-née des La carotte de 4 euros de réduc- Révolution était venue presqu’un l’effet aspirateur du mobile pourLe mois dernier, les trois opéra- Freebox. Mercredi, et hier en- tion sur l’offre illimitée de Free peu tard relancer un recrutement développer son parc.teurs expliquaient qu’ils allaientse lancer dans la bataille avecleurs seuls chevaux légers Avec ses forfaits sans téléphone, Free relance la vente d’appareils nus.(Sosh, Red ou B&You). Cecipour ménager leurs margessur les forfaits classiques,dont les illimités tutoient les Appel d’air sur le marché des mobiles100 euros. Or, Orange commeSFR s’apprêtent finalement à e site Rueducommerce se frottait hier les currence, est dans le collimateur du régula- à une petite bagarre sur les prix. A voir ceuxmonter à l’assaut, mercredi, enrévisant profondément leur ca-talogue. L mains. En séparant la souscription à un forfait de l’achat du mobile, Free ouvre un boulevard aux vendeurs de téléphones teur des télécoms depuis plusieurs mois. Aujourd’hui, 15% seulement des abonne- ments se vendent sans mobile. pratiqués par Free (sept mobiles disponibles), l’opérateur fait le service minimum. Son Samsung Galaxy S2, concurrent de l’iPhone, «nus»: «On en commercialise plus de 600, du Le phénomène a vraiment décollé l’an der- est proposé à 541 euros, 56 euros plus cher queGOUROU. Chez Free, les salariés plus simple au plus sophistiqué», répétait le nier, avec Virgin, La Poste Mobile et le lance- chez Auchan. Et on peut même se le voir pro-planent. «Nous devons être aux site. Cdiscount a embrayé, en propulsant à la ment, cet automne, de B&You (Bouygues Te- poser à 400 euros seulement dans les petitesalentours de 500 000 recrutés», faveur des soldes nombre de mobiles dits «à lecom), Sosh (Orange) ou Red (SFR). «Et ce boutiques. Même grand écart pour le Samsunglivre l’un d’eux, qui a fait sous- prix cassés». Free va-t-il sonner le glas d’une pourrait être bientôt 25%», estime Matthieu Galaxy Ace : 329 euros chez Free, avec uncrire cinq membres de sa fa- pratique très franco-française, le mobile atta- Drida, le patron du site comparatif Meilleur- paiement étalé sur douze mois, et 204 eurosmille. Le million d’abonnés se ché à un forfait et largement subventionné ? mobile.com. D’où l’attention toute neuve chez Cdiscount. Cerise sur le gâteau: ces mo-profilerait pour la fin janvier. Cette (mauvaise) habitude, qui limite la con- portée aux tarifs des mobiles nus, et prélude biles nus n’ont pas besoin d’être déverrouillés.Des employés se proposent pourfaire des heures sup. La cote deXavier Niel, déjà très haute, se- Dans les boutiques SFR, Bouygues et Orange, les abonnés se plaignent.rait en train d’exploser. «On est La grogne des clients, la morgue des opérateursnombreux à lui envoyer des mailset il répond à chacun», s’esbauditun salarié. Préparés à une an-nonce choc, ils étaient, à Paris,Marseille ou Bordeaux, tous omment se défaire d’un de laisser filer leurs clients chez boutique Bouygues Telecom, sur veaux clients de Sosh (marquedevant leur écran le jour J,mardi, pour écouter leur gou-rou. «Ce qu’il a sorti, c’est pro- C forfait Orange, SFR ou Bouygues, quand il reste encore dix ou vingt mois d’enga- Free ! réagit vivement Edouard Barreiro, de l’UFC-Que choisir. Cela fait des mois que l’on annonce les Grands Boulevards, à Paris. Les opérateurs savent qu’ils ne pourront pas rester longtemps les d’Orange), B&You (Bouygues) ou Red (SFR). Sosh a pris soin de prévenir ses abonnés que ses nou-prement hallucinant», témoigne gement ? L’offre à prix canon de que Free va casser les prix !» Bref, bras croisés: «C’est bien pour cela veaux tarifs, revus à la baisseun fan. Le site internet et Free a créé comme un électro- les consommateurs, en adultes qu’on a 35000 conseillers, fait-on mercredi, leur seraient appliquésles plateformes d’appels ont choc. Elle monte, elle monte, la consentants, ont signé en con- remarquer chez Orange. Pour cul- d’office. Germain, 26 ans, a eu lecraqué sous la charge. Chez grogne des abonnés au mobile, naissance de cause «un contrat qui tiver une vraie relation commerciale nez creux en s’abonnant à NoëlFree, on y voit le signe d’une traités de «pigeons» par le patron a force de loi», poursuit-il. En avec nos clients.» En clair, négo- 2010 chez Orange : avec un mo-nouvelle ère : «On était dans la de Free. Et les opérateurs des cen- boutique, les vendeurs sont beau- cier des petits arrangements ou bile tout neuf, il avait choisiroutine depuis le lancement de tres d’appels s’en prennent plein coup moins catégoriques: «Reve- de menus cadeaux pour conser- douze mois de contrat. Il a doncla Freebox Révolution…» • les oreilles. «On ne va pas tout de nez un peu plus tard. On va réa- ver la confiance de l’abonné. Les «purgé sa peine» et a migré chez(1) Le prénom a été changé. même pas réclamer aux opérateurs gir», dit ce vendeur d’une grands gagnants sont les nou- Free mercredi.
    • 18 • ECONOMIE LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012Enpleinecrise,AirFrance-KLMseposeenaustèreinconnuLe groupe a annoncé hier un plan drastique d’économies. Si des coupes dans les salaires etles investissements sont arrêtées, la question de l’emploi sera tranchée après la présidentielle. portera en priorité sur les vols moyen-courriers, la seule activité (très) déficitaire. Histoire de dra- matiser, Spinetta a dévoilé hier pour la première fois l’ampleur du trou, d’«environ 700 millions» en 2011. Pour rétablir l’équilibre d’ici à 2014, de Juniac veut obtenir des «gains de productivité à deux chiffres». En clair, le personnel va travailler plus sans gagner plus. Air France va dénoncer d’ici quel- ques semaines la plupart des ac- cords collectifs en vigueur et lancer une négociation marathon avec les syndicats pour tenter de trouver un accord. La tâche s’annonce déli- cate. D’autant plus que les gains de productivité vont mécaniquement créer des sureffectifs. Du coup, «il est possible» qu’il y ait «des mesures sur l’emploi» (en clair, un plan de départs), a reconnu Juniac hier soir. Même s’il assure qu’il ne le fera qu’«en dernier recours». «HÉMORRAGIE». Dans une entre- prise attachée à ses acquis, cette re- mise à plat est une petite révolution. C’est aussi un vrai revirement pour Spinetta, qui, lors de son premier mandat, avait gravé dans le marbre le généreux «pacte social» maison. Mais, comme il l’a plaidé hier, «ilA l’aéroport Paris­Charles­de­Gaulle, le 21 décembre. Air France­KLM accuse une dette de 6,5 milliards d’euros. PHOTO MARC CHAUMEIL. FEDEPHOTO n’y a pas d’alternative». Face à la concurrence des compagnies low-Par YANN PHILIPPIN en 2011) et réduire d’un tiers profondeur, qui sera dévoilée en tion, tandis que Juniac va renoncer cost, du Golfe ou de Chine, «recher- l’énorme dette (6,5 milliards) qui juin. Et qui risque de se traduire par à la moitié de son bonus. Air France cher la meilleure efficacité possible»G el des salaires, économies plombe les comptes. «Nous devons des suppressions d’emplois, au- va aussi traquer les congés non pris est le seul moyen d’éviter une «hé- tous azimuts, suppres- restaurer de manière structurelle la delà du non-remplacement des dé- et diminuer les indemnités repas. morragie de l’emploi». sions d’emploi, remise à rentabilité du groupe», a expliqué parts naturels (environ 1 000 cette Dernière mesure symbolique qui va Les organisations syndicales se plat des conditions de hier soir Spinetta. L’entreprise n’a année) déjà en vigueur. faire grincer des dents: une catégo- laisseront-elles convaincre? «Il metravail : Air France-KLM sort l’ar- plus «les moyens pour assurer […] rie de billets à prix cassés réservés semble qu’une partie de notre per-tillerie lourde pour tenter de se re- notre survie», avait auparavant lâ- HORS­D’ŒUVRE. Le premier volet aux salariés, la plus coûteuse pour sonnel, je l’espère majoritaire, est demettre à flot. Le nouveau ché Alexandre de Juniac aux est classique : baisse de plus de la compagnie, sera supprimée. plus en plus consciente de ces réali-PDG du groupe, Jean-Cyril RÉCIT syndicats. L’ancien directeur 1 milliard des investissements, re- Au comité d’entreprise d’hier soir, tés», a-t-il répondu. Un peu son-Spinetta, et celui de la com- de cabinet de Christine La- port de livraisons d’avions, sup- «les élus y ont passé une heure», nés, les syndicats semblaient de faitpagnie tricolore, Alexandre de Ju- garde est le principal auteur du pression des vols les plus déficitai- soupire un syndicaliste. Ces sacrifi- prêts à se mettre autour de la table:niac, ont présenté hier leur «plan plan. Et pour cause: alors que KLM res. Comme l’a noté «Face à la situation d’Air France,de transformation 2012-2014». gagne de l’argent, Air France, les- Spinetta, la mesure «Face à la situation d’Air France dont la gravité ne peut être ignorée,Si les principales mesures avaient tée par les coûts de production les «la plus spectacu- et au-delà d’un immense gâchis,déjà fuité, c’est leur ampleur qui plus élevés d’Europe, est devenue laire» concerne les et au-delà d’un immense gâchis, l’Unsa aérien conçoit que des mesurescrée la surprise : le groupe veut le boulet financier du groupe. C’est salaires : pas d’aug- nous concevons que des mesures s’imposent», a réagi le syndicat, quiéconomiser plus de 2 milliards donc elle qui supportera l’essentiel mentation générale s’imposent.» se dit prêt à négocier en faisant ded’euros sur trois ans. C’est trois fois de l’effort. en 2012 et 2013, et les Le syndicat Unsa aérien hier «la préservation de l’emploi une prio-plus que ce que prévoyait l’ancien Election présidentielle oblige, le coups de pouces in- rité». Même son de cloche à lapatron, Pierre-Henri Gourgeon, plan a été coupé en deux: 1 milliard dividuels varieront en- ces ne sont qu’un hors-d’œuvre. Le CFDT. Mais pour l’heure de vérité,débarqué en novembre. L’objectif: de mesures d’urgence pour stopper tre 0,6%…et zéro. Pour montrer plus dur arrivera en juin avec le vrai il faudra attendre le lendemain desendiguer les pertes (attendues l’hémorragie financière et 1 mil- l’exemple, les 400 cadres dirigeants plan de restructuration. Si tous les élections. Lorsque la direction s’at-autour de 300 millions d’euros liard pour la restructuration en vont perdre 17% de leur rémunéra- métiers seront concernés, l’effort taquera au volet de l’emploi. • 2 700 REPÈRES «On a beaucoup attendu UNE LOURDE PERTE pour prendre à bras-le- OPÉRATIONNELLE corps une situation qui se En 2011, le résultat opérationnel dégradait. Maintenant du groupe Air France­KLM milliards d’euros de réduction il semble que l’entreprise millions d’euros, c’est le mon­ devrait être négatif d’environ de coûts et de dette d’ici réagisse.» tant de la perte de la seule acti­ 300 millions euros, alors qu’il à 2014: c’est l’objectif «priori­ vité moyen­courrier l’an dernier était positif de 28 millions sur taire» d’Air France­KLM. Béatrice Lestic de la CFDT à l’AFP pour Air France­KLM. l’année civile 2010.
    • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 ANNONCES • I FORMATIONmouamrane@amaurymedias.fr Contact: Tél: 01 40 10 52 11 (Publi-Info) Vivre de sa passion, c’est l’idéal de tout Art et arts graphiques : artiste en herbe. Mais avoir la vocation créer avec ses mains ne suffit pas toujours. Pour réussir et mettre Tous les chemins mènent peut-être à Rome, mais pas à l’art. C’est l’un des domaines où Vous préférez Vous souhaitez intégrer une école d’art ? Les Beaux-Arts. Il en existe plus de cin- toutes les chances les parcours sont plutôt bien balisés. une filière courte ? quante. Qu’elles soient municipales, régio- Vous visez une carrière dans nales ou nationales, toutes relèvent du de votre côté, il vous l’enseignement ? Design de communication espace et ministère de la Culture. Elles dispensent un volume, Design de mode, Design cycle qui dure 3 ans (phase “programme”), faut avant tout opter Vous vous destinez aux métiers de l’ensei- gnement ? Vous comptez vous engager dans sanctionné par le DNAP (diplôme national d’espace, Design de produits, Photo- d’arts plastiques).Vous pourrez ensuite choi- pour la formation qui une préparation aux concours ? Visez donc l’enseignement universitaire. Avec le système graphie… plus de 16 spécialités de sir de continuer par 2 années supplémen- colle à votre projet LMD, c’est par la licence Arts plastiques que brevets de technicien supérieur (BTS) taires (phase « projet ») pour préparer le DNSEP (diplôme national supérieur d’ex- vous devrez passer. Les parcours proposés ? et qui vous La plupart du temps, vous aurez le choix en arts appliqués sont directement pression plastique). Le DNAT (diplôme natio- nal des arts et techniques) sanctionne entre des modules d’enseignements vous accessibles après le bac. Attention, permette dallier préparant au CAPES ou à la maîtrise d’arts outre les élèves doués et qui auront 3 années d’études ; il est d’avantage orienté plastiques, et ceux vous préparant à devenir vers l’infographie ou la direction artistique. compétences professeur des écoles (dans le but d’intégrer suivis un bac STI, la plupart des Les écoles nationales supérieures dart. techniques et sens un IUFM en fin de licence 3. Vous pouvez continuer jusqu’en master (les spécialités établissements vous feront passer par Ces écoles de haut niveau demandent au préalable 1 année ou 2 de préparation. Il une classe de mise à niveau pour créatif. varient selon les universités : design, sciences de l’art…) ou utiliser votre licence intégrer un BTS, ce qui porte votre s’agit de lÉcole nationale supérieure des beaux-arts (ENSBA), l’École nationale su- comme un tremplin pour accéder aux cursus à 3 ans après le Bac. périeure des arts décoratifs (ENSAD ou Arts Par Julie Mleczko différentes écoles d’art. Déco) et lÉcole nationale supérieure de Les futurs talents de l’audiovisuel Donnez du mouvement à votre carrière. et du multimédia se forment à Ina SUP. Ina EXPERT vous propose 14 formations qualifiantes, 13 formations du BTS au Master. certifiantes et diplômantes. Journée Portes Ouvertes Enseignement Supérieur le 9 mars 2012 Journée Portes Ouvertes Formation Continue le 14 février 2012 Ina SUP est l’école de l’Ina. Vous souhaitez faire évoluer votre carrière ou vous reconvertir ? Avec 13 formations du BTS au Master, Ina SUP est implantée au cœur d’une des plus grandes Ina EXPERT vous accompagne vers un nouveau métier : monteur, photographe, technicien du son, entreprises françaises de l’image et du son : l’Ina. technicien audiovisuel, journaliste-reporteur d’images, opérateur de prises de vues, distributeur Ina SUP forme les futurs professionnels de l’audiovisuel et des médias numériques : de programmes audiovisuels, webmaster, directeur de la photographie, documentaliste multimédias… en montage, son, exploitation d’équipements, réalisation de documentaires, production, Nos formations sont notamment accessibles dans le cadre d’un congé individuel de formation (CIF) distribution, gestion de patrimoines audiovisuels, documentation. ou d’une période de professionnalisation. 4 formations sont proposées en alternance. Enseignement La notoriété et le savoir-faire de l’Ina facilitent l’insertion professionnelle des étudiants. 01 49 83 24 24 Formation Recherche ina-sup.com ina-expert.com
    • II • ANNONCES LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 FORMATIONmouamrane@amaurymedias.fr Contact: Tél: 01 40 10 52 11 (Publi-Info) création industrielle (ENSCI, appelée aussi ébauche, prévoir et mesurer le coût de revient classes de mise à niveau en arts appliqués l’examen de votre dossier, suivi d’un entretien les Ateliers), l’École nationale supérieure de d’une création pour un styliste, quantifier un (MANAA) représentent une année incon- individuel. Seules conditions pour avoir une la photographie d’Arles et Le Fresnoy-Studio dessin d’une réalisation publicitaire, valoriser tournable pour tous ceux qui désirent pour- chance d’être accepté : avoir un talent brut national des arts contemporains. Les études ses qualités artistiques sont tout aussi suivre leurs études dans le domaine des arts dans une discipline artistique (dessin, sculp- vous demanderont 5 années après le bac importants que de savoir maîtriser les outils appliqués, donc intégrer un BTS en arts ture...) et que votre démarche artistique soit avec souvent la réalisation d’un projet de fin de la création, les écoles vont offrir un par- appliqués, comme le BTS Design de com- intéressante. Ces classes ne sont pas là seu- d’études. cours de formation complet. Les enseigne- munication, espace et volume, par exemple. lement pour vous donner des cours, elles Les écoles supérieures d’arts appli- ments, davantage orientés vers la mise en Seuls les élèves titulaires du baccalauréat vous procurent aussi des réalisations à mon- pratique et la réalisation de projets étudiants, technologique STI, option arts appliqués, en qués. On en compte cinq : Estienne, Olivier- trer pour votre entrée dans les grandes laissent une large place aux stages et aux ex- sont dispensés, ces derniers pouvant de-Serres, Boulle et Duperré, situées à Paris, écoles. Ce sera votre “book”, le dossier de périences professionnelles. Mieux, de nom- accéder directement en première année de et l’École supérieure des arts appliqués et du vos meilleurs travaux. breuses écoles ont désormais recours au techniciens supérieurs. Dans les deux cas, textile (ESAAT), à Roubaix. Elles préparent dispositif de l’alternance. D’ailleurs rien de tel elles permettent aux étudiants motivés et Les MANAA, ou mise à niveau notamment, en 2 ans après le bac, au DMA pour prétendre décrocher le job, la mission doués de se préparer à intégrer une filière en arts appliqués (diplôme des métiers d’art). Les titulaires de ou l’opportunité de sa vie au sortir de l’école. artistique. ce diplôme pourront ensuite préparer, tou- Cette année de formation a été conçue pour Parce que plus que montrer un CV, les diplô- Les classes prépas jours en 2 ans, le DSAA (diplôme supérieur accueillir des élèves de terminale des filières més des filières artistiques doivent démontrer d’arts appliqués). leurs talents et leurs compétences. Les prépas aux écoles d’art, en majorité pri- générales, des étudiants en quête de Pensez aux écoles privées spécialisées Les projets étudiants et professionnels sont vées, vous donnent les outils nécessaires à la réorientation après une tentative universitaire, consignés dans un « book », qui se présente réussite d’études artistiques. Leur objectif : et tout autre profil. Cette formation de 1 an, Former de véritables professionnels, c’est vous préparer aux concours des écoles d’art comme un véritable atout sur le marché du préparée en écoles privées ou lycées publics l’objectif que se fixent les écoles privées spé- très sélectifs, des grandes écoles d’arts travail. Et cela, les écoles œuvrent pour qu’il ou sous contrat, garde des cours généraux cialisées dans le domaine artistique et le appliqués et des écoles d’art les plus répu- monde de l’image de manière générale. Les soit le plus étoffé et éclectique possible. (mathématiques, sciences, histoire de l’art), Mais en ce qui concerne les arts, dites-vous tées. Ce cursus a pour but de vous apporter mais orientés vers le domaine artistique. étudiants bénéficient dun enseignement à la les différentes techniques artistiques (dessin fois artistique et technique ; ils acquièrent des bien que c’est le rapport qu’entretiennent les Son but est d’améliorer vos connaissances écoles avec le milieu professionnel concerné d’étude, graphisme, croquis, rough, illustra- savoirs tout en développant leur potentiel de artistiques et techniques. Une fois réussie, qui prouve la valeur de votre formation. tion, perspective, modelage, couleur) qui créativité et leur sens critique. Mais par-delà vous manquaient pour suivre cette voie. Il vous poursuivrez votre cursus supérieur dans le talent et les savoir-faire professionnels, ces A vous les études d’art vous apprend à dessiner, à regarder et à or- l’école : BTS puis DMA et DSAA. établissements veulent aussi insuffler à leurs grâce aux prépas ! ganiser les volumes, les textes et les images Cette année est un passage obligatoire pour étudiants d’autres compétences plus trans- Avant toute chose, ne confondez pas les dans l’espace. tout bachelier général. versales comme la gestion, le marketing, les deux types de formations proposées. Les Le recrutement se fait au niveau bac, quel Pour vous y présenter vous devrez passer langues, etc…Ensuite, et parce qu’apprendre classes préparatoires en arts préparent à que soit votre parcours antérieur. par le site www.admission-postbac.fr comme à quantifier le fruit d’une recherche, d’une l’entrée dans les écoles d’art alors que les L’admission ? Elle se fait en général après pour toutes les autres classes préparatoires. Anciens élèves du Groupe ESRA Consultez l’annuaire des anciens élèves en ligne
    • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 ANNONCES • III FORMATIONmouamrane@amaurymedias.fr Contact: Tél: 01 40 10 52 11 (Publi-Info) Informations pratiques Venez découvrir les meilleures 9e Salon Studyrama formations artistiques des formations au salon Studyrama des artistiques et culturelles Formations artistiques et culturelles ! Le vendredi 13 (14h - 18h) et le samedi 14 janvier 2012 Evènement désormais national, le 9e Salon Studyrama des Formations Artistiques et Culturelles aura lieu le 13 et 14 janvier (10h -18h) prochain à l’Espace Champerret. Alors si vous vous sentez l’âme d’un artiste et que vous êtes à la recherche de la formation qui vous aidera à toucher votre rêve, ce salon est fait pour vous ! Espace Champerret - Hall C Réalisé sous les hauts patronages du Ministère de lEducation Nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative et du Ministère de Voiture : accès direct au parking l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Salon des Formations Artistiques et Culturelles s’adresse aux élèves de Terminale et étudiants de Bac à Bac + 5. Il a pour objectif de vous faire découvrir les multiples formations supérieures qui mènent à ces carrières par le périphérique, passionnantes qui vous intéressent : multimédia, audiovisuel, mode, design, architecture d’intérieur, marché de l’art, cinéma, musique, sortie Porte de Champerret médiation culturelle... Métro : ligne 3, Toutes les filières artistiques représentées ! De nombreux établissements publics et privés seront présents : plus de 50 universités, écoles publiques ou privées, BTS, prépas arrêt Porte de Champerret seront donc à votre disponibilité pour vous renseigner, vous conseiller et vous guider vers la filière adaptée à votre profil. Bus : lignes 84, 92, 163, 165 Profitez de cette possibilité d’échanger en direct avec des professionnels et des artistes afin de poser toutes les questions qui vous trot- RER : ligne c, station Pereire tent en tête ! Ne ratez pas les conférences ! Animées par des professionnels de l’orientation et des intervenants d’établissements, les 6 conférences Plus d’informations sur le prévues vous apporteront conseils et informations complémentaires sur des sujets variés : comment préparer son admission en école salon, d’arts ? Quels débouchés après une formation artistique ou culturelle ? L’art à bac+2 : quel BTS choisir ? Pôle cinéma le détail des conférences et Caméraman, réalisateur, monteur, scripte, acteur… cette année, c’est les métiers du cinéma que vous découvrirez sur le pôle pour obtenir des invitations Cinéma. Au programme : rencontres avec les écoles, échanges avec des professionnels reconnus, animations et démonstrations… Des gratuites : artistes investiront les lieux et réaliseront des performances en direct. Vous retrouverez comme d’habitude des offres de stages dans les secteurs artistique et culturel. Enfin notez que la dernière édition de www.studyrama.com l’Officiel Studyrama des formations artistiques vous sera remis gratuitement à l’entrée du salon. rubrique Salons prép art PRÉPART PARIS PORTES OUVERTES 2012 La prépa privée aux écoles dart publiques Samedi 11 février de 10h à 18h Un an pour vous préparer à entrer dans une grande école de : Dimanche 12 février de 12h à 18h • Design • Art • BD/animation • Design d’espace • Prépart (PARIS) : Design graphique • Multimédia • Architecture…. Tél. : 01 47 00 06 56 École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs – École Nationale Supérieure PRÉPART SUD des Beaux Arts – École de l’image des Gobelins – École Nationale Supérieure de Création Industrielle – École Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg PORTES OUVERTES 2012 École Supérieure d’Art et de Design d’Amiens et autres écoles en région. Vendredi 3 février de 14h à 20h Écoles européennes. …. Samedi 4 février de 10h à 18h Prépart sud (TOULOUSE) STAGE DORIENTATION ET DE DÉCOUVERTE ARTISTIQUE. Tél. : 05 34 40 60 20 Une semaine pendant les vacances scolaires www.prepart.fr Établissement d’enseignement supérieur privé légalement ouvert auprès du Rectorat.
    • IV • ANNONCES LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 ABONNEZ-VOUS REPERTOIRE ENTRE NOUS à l’offre INTÉGRALErepertoire-libe@amaurymedias.fr Contact: Tél: 01 40 10 51 66 entrenous-libe@amaurymedias.fr Contact: Tél: 01 40 10 51 66a Votre SerVice carnet de décoration JOUR ANTIQUITÉS/BROCANTES DE FêTEDIVERS RÉPERTOIRE achète 33 t & 45 t Cloé, 10 ans que nous sommes réponse assurée fiers que tu sois notre petite 06 08 78 13 60 fille. 10 ans cest un jour magique. Bon anniversaire avec pleins de bisous de Chaque jourDÉMÉNAGEURS Mamie et Papé le quotidien, livré chez vous Achète Tableaux avant 7h30 par porteur spécial*aVS - LeS inteLLoSVous déménage anciens MESSAGES du lundi au samedi XIXe et Modernedepuis 20 ans au juste prixPariS et La ProVince avant 1960 PERSONNELSGarde-MeUBLeS Tous sujets, école de Barbizon,DEVIS GRATUIT orientaliste, vue de venise,tél. 01.42.23.23.24 mail : marine, chasse, peintures de Au Château deau mercredi soir. Aimerais beaucoup vous 24h/24 et 7j/7avsparis@wanadoo.fr genre, peintres français & étrangers (russe, grec, revoir au comptoir. tous les services et contenus "déMénaGeMent américains...), ancien atelier silarosenetaitpaseliminatoire@ numériques en accès libre UrGent" de peintre décédé, bronzes... gmail.com. Lucille. MicHeL tranSPort devis gratuit. Estimation gratuite Prix très intéressant. EXPERT MEMBRE DE LA CECOA La reproduction tél. : 01.47.99.00.20 V.MARILLIER@WANADOO.FR de nos petites annonces micheltransport@ wanadoo.fr 06 07 03 23 16 est interdite Les appli iPhone & iPad (compatibles Androïd) IMMOBILIER Libé en format numérique + de nombreux contenus enrichis (vidéo, galerie photo,immo-libe@amaurymedias.fr Contact: Tél: 01 40 10 51 66 info en temps réel)Location Paris IIIe loue studio de 33m2 cuis, S.d.e.B, balcon. 850 C.C, Pour vos annonces 06.17.39.77.732 PIÈCES immobilières dans IMMOBILIER Chaque moisParis 2°, 2 pièces 35m2 DENTREPRISE Next, le mensuel Cinéma, musique,vue sur square, 995 /cc, mode, arts, design & archi…06.17.39.77.73 VenteSTUDIOS BOUTIQUES Paris XIVè cède fonds de SANS Paris XVIIIe proche du métro MENT ENGAGE E 19,90€ Jules-Joffrin commerce dans rue É Immeuble récent beau studio commerçante à la sortie de DE DUR environ 30m2, au 6e étage lescalator . avec ascenseur, avec balcon, "Une boutique ou je vends ce que jaime depuis 38 ans". Professionnels, par mois* au lieu de 39,70€ calme et ensoleillé. Gardien contactez-nous interphone. Jai établi une clientèle en or au 01 40 10 51 24, Libre début février. très fidèle à ce lieu depuis Particuliers au 01 40 10 51 66 Abonnez-vous 900.00 avec chauffage et toutes ces années. eau chaude compris. Boutique de 50m2, cave 25m2 immo-libe@amaurymedias.fr 01 42 57 65 51 hres bureau Tél. 01.43.22.30.17 À découper et renvoyer sous enveloppe affranchie à Libération, service abonnement, 11 rue Béranger, 75003 Paris Oui, je m’abonne à l’offre intégrale Libération. Mon abonnement intégral comprend la livraison de l’Amour Libération chaque jour par portage** + tous les suppléments + l’accès permanent aux services numériques payants de Libération.fr + le journal complet sur Iphone et Ipad (formule « web première » incluse). Nom Prénom s’écrit Adresse Code postal Ville dans Téléphone E-mail @ A l’occasion Signature obligatoire : de la Saint Valentin Carte bancaire N° déclarez votre flamme Expire le mois année Cryptogramme Date les 3 derniers chiffres au dos de votre carte bancaire AP1001 par téléphone sur notre site Vous pouvez aussi vous abonner très simplement sur : http://abo.liberation.fr 01 40 10 51 66 http://petites-annonces.liberation.fr
    • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 ECONOMIEXPRESSO • 19 2,25% -0,15 % / 3 199,98 PTS 2 843 644 175€ +3,01% C’est le taux, inchangé, du Livret A. Le ministre de l’Economie, François PEUGEOT TOTAL Baroin, a décidé, hier, de ACCOR DANONE ne pas y toucher. La for­ BNP PARIBAS ACT.A CAP GEMINI mule de calcul prévue par la loi aurait normalement dû faire passer le taux du produit d’épargne popu­ 12 415,59 -0,27 % laire à 2,75% pour suivre 2 713,63 +0,11 % l’inflation. 5 662,42 -0,15 % 8 385,59 -0,74 % «Qu’on fiscalise VU DE BORDEAUX les charges sociales, Par STÉPHANIE LACAZE qu’on permette aux entreprisesDans une fabrique du Nord, en 2007. PHOTO PASCAL ROSSIGNOL. REUTERS de baisser leurs prix et de reporter Les «recalculés» au turbin le paiement des contre les caisses de retraiteFrance-Allemagne, cotisations sociales sur une fiscalité plus ls se baptisent les «recal- témoins qui nous avaient vusétudedetempspartiale large, cela me semble une bonne idée.» I culés» de la retraite. Des hommes et des femmes à qui on demande de rem- travailler», raconte le retraité. Pourtant à la fin de l’année bourser une partie de leur dernière, il reçoit une lettre Michel­Edouard Leclerc pension. Hier matin à Bor- de sa caisse de retraite. OnTRAVAIL Un rapport pointe le faible volume horaire hier sur BFM Business deaux, une soixantaine lui explique que sa pension a d’entre eux, dont beaucoup été révisée et qu’il doit rem-par salarié dans l’Hexagone. Une conclusion biaisée. d’anciens salariés de Das- bourser 70000 euros avant la LES GENS sault, ont distribué des tracts fin du mois! A la suite d’une es Français travaillent- montre que «les durées de de recueil de données. «De et fait signer une pétition de- enquête de l’Urssaf sur sonL ils vraiment six semai- nes de moins, chaqueannée, que les Allemands ? travail sont très proches entre les deux pays», estime un responsable de l’Insee. ce fait, il est impossible de comparer des données avant et après 2003», dit un respon- vant la Carsat (Caisse d’assu- rance retraite et de la santé au travail) d’Aquitaine. dossier, les témoins qu’il a fournis pour justifier de ses emplois saisonniers n’ontSelon une étude de l’institut D’autant que si les méthodo- sable de l’institut français. «C’est une façon de faire con- pas été jugés fiables et cesCOE-Rexecode (proche du logies ont été harmonisées, ilBesogneux. L’évolution du naître notre mobilisation et de mois de travail sont remis enpatronat), basée sur des subsiste quelques différences temps de travail dépend éga- dire que les recalculés ne sont cause dans le calcul de sa re-données harmonisées éta- dans le recueil des données, lement de nombreux autres pas des fraudeurs», souligne traite. «C’est scandaleux,blies par Eurostat (institut qui sous-estiment le temps indicateurs. Comme la po- François Garofalo, l’un des quand on sait que j’ai été en-statistique européen), les sa- de travail en France. pulation en âge de travailler, SAINT­GEOURS piliers du collectif qui s’est couragé par mon entreprise àlariés à temps complet ont En intégrant les temps par- qui ne cesse de croître en monté à l’initiative du syndi- partir plus tôt. Aujourd’hui, sitravaillé, en 2010, 225 heures tiels, la France n’est égale- France (+7,8% sur dix ans), ÉVOQUE UNE cat CGT de Dassault Aviation je dois rembourser cesde moins dans l’Hexagone ment plus l’avant-dernier alors qu’elle a baissé de 2,9% ALLIANCE en Gironde. 70 000 euros, je vais êtrequ’outre-Rhin (1679 heures pays travaillant le moins en en Allemagne. Ce qui expli- POUR PSA obligé de vendre ma maison»,contre 1 904 heures). Pro- Europe. Tous temps de tra- que que le temps de travail Christian Panséra est l’un de s’insurge Christian Panséra.blème : en ne prenant en vail confondus, les Français ait moins baissé outre-Rhin, A peine arrivé au volant, ces «recalculés». Il est particompte que les temps pleins, puisque le nombre Frédéric Saint­Geours sla­ à la retraite en novem- A ce jour, 1 500 dossiers del’institut ne montre qu’une L’institut COE-Rexecode n’a de «bras» y a di- lome entre les rumeurs: le bre 2004, à 56 ans et demi. recalculés ont été recensésimage tronquée de la réalité, pas intégré le temps partiel minué. Même si nouveau directeur des «A l’époque, j’ai bénéficié du dans toute la France, dontles Allemands ayant un taux –autre indicateur marques de PSA­Peugeot dispositif de départ anticipé 37 en Gironde. Certains sede temps partiels supérieur à ses calculs, lequel est plus inquiétant pour Citroën s’est dit hier permis par la loi. J’ai racheté voient réclamer le rembour-de 7 points à la France important en Allemagne. l’Allemagne – le «ouvert» à l’idée d’une des trimestres en faisant valoir sement de sommes allant(23,3% contre 16,4%). Qui nombre total alliance avec un autre mes années d’apprentissage et jusqu’à 100 000 euros. Tousplus est pour des durées œuvrent davantage que les d’heures travaillées a chuté constructeur. Mais pas for­ les emplois saisonniers que j’ai plaident la bonne foi et affir-moyennes annuelles de tra- Danois (1 490 heures) et les de 4,6% outre-Rhin en- cément avec Fiat. «On est occupés lorsque j’avais 14 et ment qu’ils «ne sont pas desvail inférieures (883 heures Hollandais (1 356 heures), tre 1999 et 2010, contre 1% tout à fait ouvert à cette 15 ans. Pour ces petits boulots fraudeurs». Ils ont d’ailleurscontre 978 heures). Bref, autant ou presque que les en France. idée, mais il faut trouver le dans les années 60, je n’avais reçu, hier, le soutien des sa-alors qu’en France la réduc- Suédois et les Finlandais, et Enfin, outre que d’autres en- bon partenaire. Pour l’ins­ pas de fiches de paie. Mais il lariés de la Carsat, qui dé-tion du temps s’est faite de seulement 40 heures de quêtes – certes controver- tant, il n’y a pas d’alliance suffisait alors de fournir une noncent «la manière de faire»façon plus homogène, la RTT moins que les Britanniques sées –, comme celles de en cours», a dit Saint­ déclaration sur l’honneur de de leur direction. •en Allemagne s’est large- et les Irlandais. l’OCDE, disent l’inverse Geours. Une manière dement construite entre temps Autre souci : selon COE- d’Eurostat (1 309 heures de démentir l’hypothèse d’unpleins et partiels (+6 points Rexecode, la France aurait travail pour les salariés en mariage avec le construc­ ÉNERGIE Le numéro1 mon- faisante dans les centres com-en dix ans). abaissé, entre 1999 et 2010, Allemagne en 2009 contre teur automobile italien dial des éoliennes, Vestas, a merciaux de France», avec«Impossible». Ainsi, en in- de 13,9% le temps de travail 1469 en France), le temps de avancée par la presse tran­ annoncé hier la suppression 16,5 millions de visiteurs, se-tégrant les temps partiels des salariés à temps complet, travail n’a pas de rapport di- salpine. Et de relancer plu­ de 2 335 postes. Le danois a lon le Centre national desdans le calcul du temps de contre seulement 6,1% pour rect avec le taux de chômage. tôt, en creux, l’idée d’une engagé un plan d’économies centres commerciauxtravail moyen par salarié, les Allemands. Sauf que la Ainsi, avec la plus basse du- union avec le japonais Mit­ de 150 millions d’euros par (CNCC).l’écart entre les deux pays se plus grosse chute du temps rée du travail salarié en Eu- subishi Motors qui avait an pour faire face à l’effon-trouve divisé par presque de travail sur cette décennie rope (1 356 heures en 2010), failli aboutir en 2010? La drement potentiel du marché BANQUE La Royal Bank oftrois : 1 550 heures pour les en France a lieu en 2003… les Pays-Bas ont un des taux question est ouverte, car américain, les subventions Scotland (RBS) a annoncéFrançais contre 1637 côté al- lorsque la droite revient au de chômage les plus faibles le numéro 1 français de étant suspendues. 3 500 nouvelles réductionslemand, soit 87 heures de pouvoir et commence à s’at- de l’UE (4,8% fin 2011). A l’automobile n’est pas au d’effectifs dans le cadre de ladifférence. Ce qui repré- taquer aux 35 heures. En l’inverse, les besogneux mieux: ses ventes ont SOLDES La première journée restructuration de sa banquesente, au final, 5,6% de réalité, il s’agit d’un biais Grecs (1914 heures) culmi- reculé l’an dernier de 1,5% des soldes d’hiver, lancés d’investissement, pour limi-temps de travail en plus pour méthodologique, l’Insee nent à 18,3% de chômage… dans le monde et de 6% mercredi sur la majeure par- ter son exposition aux activi-les Allemands. Un chiffre qui ayant modifié son système LUC PEILLON en Europe. PHOTO REUTERS tie du territoire, a été «satis- tés les plus risquées.
    • 20 • SPORTS LePSGtombedanslePatoTROIS QUESTIONS À THOMAS COVILLECHEF DE QUART DE «GROUPAMA 4» SUR LA VOLVO OCEAN RACE«Nous sommes l’équipe TRANSFERT Nouveau camouflet pour le club parisien: l’attaquantavec le plus grand du MilanAC annonce ne pas vouloir venir, malgré une offre mirifique.potentiel de progression» e Paris-SG version qa- quer des buts. Aujourd’hui est w Groupama 4 a remporté la deuxième demi-étape à Abou Dhabi il y a une se- L tarie a beau avoir les poches pleines, la question de son attractivité un jour spécial pour moi. Je re- mercie le président Berlusconi, le club et les supporteurs, qui maine et pointe à la 3e place au général. auprès des joueurs de niveau ont toujours cru en moi.» Cela vous donne confiance? international se pose avec un Identité. Faute d’explica- Nous avons montré qu’on était capables peu plus d’acuité de jour en tion supplémentaire, ce de gagner une régate face à des spécia- jour. Une semaine après «jour spécial» évoqué par le listes. Mercredi, nous avons aussi rem- l’officialisation de la non- Brésilien semble la réaffir- porté une manche d’entraînement et on venue de l’Anglais David mation de son identité mila-a vu les autres faire des erreurs. Nous sommes dans la bonne Beckham et trois jours après naise alors qu’il était à laspirale avant la «In-Port Race» de cet après-midi. Dans ces que Kaká a fermé la porte, le croisée des chemins. Le club,régates, il faut être réactif sur la phase de départ car, souvent, club de la capitale s’est pris lui, a écrit cette phrasetout est joué dès la première bouée et il est impossible de re- un vent hier avec l’attaquant lourde de sens: «L’attaquantpasser devant. Ce sera la même pour le départ samedi. brésilien du Milan AC, a décidé de continuer sa jeunew C’est une attitude très différente de la course au large… Alexandre Rodrigues da et déjà splendide carrière sousC’est stressant, car il n’y a pas de deuxième chance. 18 points Silva (22 ans), dit Pato. Le le maillot rouge et noir.» Ensont distribués, c’est la moitié de ce qui est attribué pour une refus du joueur est peut-être gros : soucieux de faire ren-étape entière. Nous n’avons pas cette culture des courses à provisoire. trer du cash pour faire venirpoints. Nous subissons donc une tension par rapport au résul- Il faudra cependant se souve- l’Argentin de Manchestertat final. Mais, depuis notre victoire, les concurrents nous nir que la proposition royale City Carlos Tévez (27 ans),regardent autrement. Nous sommes l’équipe avec le plus du PSG (autour de 6 millions Milan se serait bien vu ven-grand potentiel de progression. d’euros annuels de salaire) ne dre son attaquant (parw La deuxième partie d’étape vous mènera à Sanya (Chine). Un l’a pas fait sauter au plafond. ailleurs petit ami d’une desparcours qui n’a rien d’océanique… L’histoire s’est tramée hier. filles de Berlusconi, prési-C’est un endroit qu’on va découvrir. Aucun d’entre nous n’a Au moment où le directeur dent du Milan).navigué par là-bas. Ce sera une course d’observation et de sportif du club, Leonardo, Mais Pato, 51 buts enstratégie où le choix des voiles va être prépondérant. Mais officialisait l’arrivée du dé- 111 matchs de Série A depuisnous avons reçu de nouvelles voiles et nous avons fait évoluer fenseur brésilien remplaçant son arrivée en 2008, mais aule bateau au fur et à mesure. Il est mené à rude épreuve et de Barcelone Maxwell régime sec cette saisonc’est limite dangereux pour nous. Avec sa puissance, la vio- (30 ans) pour un montant (9 matchs, 1 but), a grimacélence des chocs avec les vagues nous fait parfois voler ! non communiqué (autour de quand il a découvert l’iden- Recueilli par DINO DIMEO 5 millions d’euros), l’AFP tité de sa destination, rava- PHOTO AFP faisait état d’un accord entre Pato, le 2 avril, à Milan. PHOTO OLIVIER MORIN. AFP lant ainsi le Paris-Saint-Ger- le Milan AC et le PSG pour le main au rang du premier transfert de Pato, autour de dredi, ça, c’est sûr.» Vers phées avec mon équipe. Je veux club turc venu. Hier, Leo-FORMULE 1 Robert Kubica à éclaircies par les médecins 35 millions d’euros, bonus 17 heures, Pato et le Milan contribuer à écrire l’histoire du nardo a paru agacé quand lenouveau blessé. Gravement qui suivent sa rééducation. compris. démentaient sur le site inter- club et prendre part à ses suc- sujet est arrivé : «Il est là,touché à la jambe et au bras «Maison». Leonardo tempé- net du club. Le joueur brési- cès futurs avec joie et en par- Pato ? Question suivante !»droit il y a un an dans un ac- GYM Thomas Bouhail re- rait alors les enthousiasmes: lien s’est exprimé longue- faite harmonie avec le groupe. D’accord : le standing ducident de rallye, le pilote po- nonce aux Jeux de Londres. «Les choses avancent. Il y a ment: «Milan est ma maison. Cette joie me donne la force club de la capitale est-illonais s’est à nouveau cassé L’opération consécutive à sa des possibilités, mais il n’y a Je ne veux pas interrompre ma d’affronter les succès futurs aujourd’hui à la hauteur desla jambe dans des circons- blessure à la jambe a été sui- pas d’accord. On va voir, on a carrière en rouge et noir avant avec un plus grand enthou- moyens dont il dispose ?tances qui n’ont pas été vie de complications. du temps, il n’y aura rien ven- d’avoir gagné un ou deux tro- siasme, de vaincre et de mar- G. S. Retrouvez le vainqueur du Prix BD 2012 dans le libé bd du 26 janvier
    • JEUX_13:LIBE09 12/01/12 15:23 Page1 LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 JEUX­METEO • 21 Q SUDOKU FACILE Q MOT CARRÉ VENDREDI 1 7 8 9 2 3 P T O I LE MATIN La faible perturbation L’APRÈS-MIDI Éclaircies au nord, O E L LIBÉRATION progresse vers le sud avec des pluies surtout près de la Manche. Ciel 3 1 5 7 www.liberation.fr à lest. Les éclaircies reviennent à nuageux de lAtlantique à lAuvergne 11, rue Béranger 75154 Paris 5 6 7 3 8 9 T E R cedex 03 larrière par le nord avec un air frais. et aux Alpes. Mistral en Camargue. Tél. : 01 42 76 17 89 T R I L O Edité par la SARL Libération 3 5 1 6 SARL au capital de 8726182 €. 11, rue Béranger, 75003 Paris 0,6 m/9º 2 8 R H S RCS Paris : 382.028.199 Lille Durée : 50 ans à compter 0,3 m/11º 8 9 2 L H P R E du 3 juin 1991. Cogérants 4 7 5 O Nicolas Demorand Philippe Nicolas 2 8 5 1 I R O Associée unique Caen SA Investissements Presse Paris 7 1 H I P au capital de 18 098 355 €. Président du directoire Brest Strasbourg Nicolas Demorand Philippe Nicolas SUDOKU MOT CARRÉ Directeur de la publication Orléans 9 7 6 8 2 5 4 3 1 N G A R S O T E C et de la rédaction 3 8 1 9 6 4 7 5 2 O S C T G E R N A Nicolas Demorand Nantes Dijon 2 4 5 3 1 7 9 6 8 R T E N A C O S G Directeur délégué 0,6 m/12º 8 5 4 6 3 2 1 9 7 G A N O T S E C R de la rédaction 1 6 9 7 5 8 2 4 3 S C T G E R A O N Q Aéroports particuliers Vincent Giret 7 3 2 4 9 1 6 8 5 E R O A C N S G T Directeurs adjoints 5 1 8 2 4 9 3 7 6 A E S C N T G R O de la rédaction 4 2 3 5 7 6 8 1 9 T N R S O G C A E Stéphanie Aubert 6 9 7 1 8 3 5 2 4 C O G E R A N T S Sylvain Bourmeau 0,3 m/11º Limoges Lyon Paul Quinio François Sergent Directrice adjointe Vendredi 13... w LES MOTS D’OISEAU de la rédaction, Bordeaux chargée du magazine H. I. Un jour comme aujourd’hui, pourquoi n’en Béatrice Vallaeys I auriez vous pas un ? - II. Tout à fait d’actualité depuis Rédacteurs en chef II près de quatre semaines. - III. Ancêtre gourmand Ludovic Blecher Montpellier Nice 0,1 m/14º des Edomites. A peine quelques âmes du côté de (éd. électronique) Toulouse Marseille III Rivière-Pilote. - IV. Compte un peu plus d’âmes que Christophe Boulard (technique) IV le précédent. - V. Dit pour le salut de l’âme. Suivit Gérard Lefort V le mouvement. - VI. Article. Père de la belle Europe. Fabrice Rousselot 0,6 m/13º Ajaccio - VII. Sa racine vient à bout de chinoises fatigues. Françoise-Marie Santucci VI - VIII. Donna finalement plus d’ampleur. Cousin (Next) méridional de l’alouate. - IX. Finirent par se tordre. Directeurs artistiques 0,3 m/15º VII Déteste le sexe à l’épellation. - X. Un des états de Alain Blaise Martin Le Chevallier VIII l’Ancien Régime. Reste encore d’actualité jusqu’à Rédacteurs en chef adjoints la fin du mois. - XI. Aux couleurs du clan. FRANCE MIN/MAX FRANCE MIN/MAX SÉLECTION MIN/MAX IX Michel Becquembois (édition) V. 1. Peut fournir le moyen d’augmenter ses chances Eric Decouty et Pascal Virot Lille 0/8 Dijon 0/6 Alger 8/17 X aujourd’hui. - 2. Peigne agréablement la girafe. Plus (Politique) très frais. - 3. Telle une bonne cure de sémillon. Mit Jacky Durand (société) Caen 2/9 Lyon -2/7 Bruxelles 1/8 XI a b c d e f g h i j l m n o p q r s t u v w x y z LES MOTS D’OISEAU fin à sa carrière en 1941, deux ans à peine après avoir enfin ri à l’écran. - 4. Parle fulfulde dans le Olivier Costemalle et Richard Poirot (éd. électronique) Brest 4/10 Bordeaux -1/11 Jérusalem 4/10 J.Christophe Féraud (éco-terre) Nantes 5/9 Ajaccio 8/13 Londres 2/7 a b c d e f g h i j l m n o p q r s t u v w x y z H:I. Pas minces. II. Receleuse. III. Irène. LSD. IV. Mantas. Eu. V. Oté. Loi. VI. Risbermes. VII. Do. Estima. VIII. INED. Aton. IX. Régnant. X. LCR. Atidé. XI. Etatistes. massif du Fouta-Djalon. Ont des fins de mois faciles. - 5. Peut distraire avec le premier du 8. Sauva Orléans des hordes hunes. - 6. Vrais casse-têtes. Sa version Mina Rouabah (photo) Marc Semo (monde) Paris 4/9 Toulouse -1/10 Berlin 2/5 Sibylle Vincendon (spéciaux) Nice 4/14 Montpellier 0/13 Madrid 2/13 V:1. Primordiale. 2. Aération. ct. 3. Scènes. Erra. 4. Ment. sociale risque de ne pas l’être du tout. - 7. Grandes Directeur des Editions Bédé. 5. Iléales. Gai. 6. Ne. Sortants. 7. Cul. Imitait. 8. amatrices de Krill. En soie. - 8. Cf. le premier du 5. Electroniques Strasbourg 0/7 Marseille 4/12 New York -1/9 Esse. Emondé. 9. Séduisantes. Touchent au timbre. - 9. Pas vif du tout. Ludovic Blecher Directeur administratif et financier A B C D E F G H w ECHECS NIVEAU Chloé Nicolas Directeur commercial SAMEDI DIMANCHE 8 yzyfyzoz Grand Prix FFE, Port-Marly 2011 Philippe Vergnaud diffusion@liberation.fr Beau temps ensoleillé sur la plupart de nos régions avec des tempé- Soleil dominant au nord et à lest. Ciel passagèrement nuageux dans louest 7 eqznzqzq Les Noirs jouent et gagnent B. Zubarev N. Vachier-Lagrave Directeur du développement Pierre Hivernat ABONNEMENTS ratures de saison. Temps parfois et le sud. Assez froid. 6 yzyzmzqz Le tournoi de Saint Sébastien (Espagne) ou les échecs selon Bronstein. Au Jeu des Rois, les blancs Marie-Pierre Lamotte & 01 76 49 27 27 nuageux en Méditerranée. 5 zyzykyzy ont l’avantage du trait : le fait de commencer la partie leur donne une certaine initiative, qui peut sceabo@liberation.fr abonnements.liberation.fr Tarif abonnement 1 an France 0,3 m/9º Lille 0,3 m/9º Lille 4 wzyzskyz durer une vingtaine de coups, en adoptant par exemple une formation agressive. De cela décou- métropolitaine : 324€. PuBLICITÉ 0,3 m/11º Caen 0,3 m/11º Caen 3 zyzxzyky le souvent un avantage psychologique, puisque celui qui commence peut choisir son champ de Directrice générale de LIBERATION MEDIAS Marie Giraud Brest Paris Strasbourg Brest Paris Strasbourg 2 Orléans ykylyzyk Orléans bataille. David Bronstein (1924 - 2006) , qui fit jeu Libération Medias. 11, rue Nantes Dijon Nantes Dijon égal en son temps avec le Champion du monde Béranger, 75003 Paris. 1 zyftzyiy Botvinnik en match officiel (1951), rétablissait la stricte égalité entre deux joueurs par un artifice Tél. : 01 44 78 30 67 Amaury médias 25, avenue Michelet 0,3 m/11º Lyon 0,3 m/12º Lyon aussi simple que génial: on joue une partie avec 93405 Saint-Ouen Cedex yzyzyzyz SOLUTION les blancs et une autre avec les noirs contre son Tél.01 40 10 53 04 Bordeaux Bordeaux zyzyzozy hpiat@manchettepub.fr adversaire ! En même temps. Il fallait y penser. Petites annonces.Carnet. 0,1 m/14º 0,3 m/13º yzyzyeyz C’est sur ce modèle et un système coupe par éli- IMPRESSION Montpellier Nice Montpellier Nice Toulouse Toulouse kyzyzmzq mination directe en parties longues que le tour- POP (La Courneuve), Marseille Marseille yhykyzyb noi de San Sebastian s’est déroulée du 28 décem- Midi-print (Gallargues) Nancy Print (Nancy) zyzyjyzy bre au 6 janvier 2012, avec une forte colonie fran- Ouest-Print (Bournezeau), 0,3 m/13º 1 m/13º yzyzykuz çaise, entièrement décimée. Seul Étienne Bacrot Imprimé en France zyzyzyzy est parvenu en quarts de finale, mais, après un Tirage du 12/01/12: Faible Calme 151 735 exemplaires. Soleil Éclaircies Nuageux Couvert Le grand maître Rozentalis ne rate pas l’occasion match titanesque face à l’Ukrainien Moiseenko, il Peu agitée Membre de OJD- Modéré d’achever sa partie en beauté par 1. De7+!! , avec doit s’incliner 3,5 - 4,5 à l’issue des départages en Diffusion Contrôle. Averses Pluie Orage Neige fort Agitée l’idée 1... Rxe7 2.Cxf5+ et 3.Cxh4, qui laisse les noirs blitz. La finale a consacré un autre Ukrainien, Volo- CPPP:C80064.ISSN0335-1793. sans voix et surtout sans pièce. Après le délit de kitine, qui remporte deux positions « égales » face Nous informons nos lecteurs fuite 1... Rg6, les blancs font barrage par 2.Dg7+! 1- au Tchèque Laznicka. La première est gagnée au que la responsabilité du jour- 0, avec strictement le même schéma de fourche e nal ne saurait être engagée en temps par simple distraction, et la seconde sur cas de non-restitution de -10°/0° 1°/5° 6°/10° 11°/15° 16°/20° 21°/25° 26°/30° 31°/35° 36°/40° en f5. Jean-Pierre Mercier gaffe de son adversaire, troublé par la première! documents
    • REBONDS22 • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012Viktor Orbánou le fascisme postmoderne LPar PAOLO a Hongrie démocratique lance un appel, est donc nécessaire que le Parlement de Strasbourg, efficace cordon sanitaire européen, il serait contraintFLORES l’Europe institutionnelle fait la nique ou la la Commission de Bruxelles et les gouvernements de s’en aller (comme l’ami Berlusconi). Aussi la lâ-D’ARCAIS sourde oreille, patauge dans l’hypocrisie. européens s’activent sur le champ afin d’appliquer cheté de Merkel, Cameron et Sarkozy serait-elle unePhilosophe, Mais si les gouvernements européens veu- avec la plus grande intransigeance l’article 7. Tout at- lâcheté au carré. Serait complicité.directeur de la lent se perdre dans de paralysantes et ir- tentisme, tout «diplomatisme», toute tentative de Si Orbán a toujours désigné Poutine et Berlusconirevue italienne responsables longueurs procédurales, il est mise en place de sanctions «graduées», ne ferait comme ses modèles, recevant en retour leur appui leMicromega nécessaire que les citoyens européens fas- qu’encourager le gouvernement Orbán à poursuivre plus chaleureux (il y a dix ans, à Budapest, Berlusconi sent de la «question hongroise» un de leurs problèmes la route qu’il a empruntée de façon si insolente, avec déclara: «nos programmes et nos politiques sont identi- et une de leurs batailles. Sans délai. le risque de contagion antidémocratique pour toute ques, entre nous il est une extraordinaire syntonie»), ce Le gouvernement de Viktor Orbán a imposé une nou- la communauté politique continentale. n’est pas tout à fait un hasard. Cela montre que la velle Constitution qui piétine les droits démocratiques Se plier à l’arrogance des pouvoirs antidémocratiques, peste du fascisme postmoderne, qui n’est soft qu’en minimaux dont l’Europe a pourtant exigé qu’ils soient au nom du «moindre mal», a toujours été la tentation apparence, est une force diffuse et une menace crois- respectés et protégés par tout pays voulant adhérer des establishments du privilège. En 1938, les tièdes sante, dont Marine le Pen et la droite néerlandaise qui à l’UE. La loi démocrates Chamberlain et Daladier, qui s’abaissèrent fait partie de la majorité de gouvernement, sont autantL’Europe a très mal agi en n’intervenant électorale est devant les antidémocrates cohérents Hitler et Musso- d’autres inquiétants icebergs.pas contre Berlusconi pendant vingt ans. taillée sur me- sure pour facili- lini, furent les tragiques protagonistes de ce syndrome de lâcheté (frisant l’omertà). Si l’Europe des Merkel, Si l’on veut éviter la contagion, il faut que les pestifé- rés soient traités comme des pestiférés. L’Europe a trèsSi elle n’intervient pas contre Orbán, ter la victoire des Cameron et des Sarkozy cédait aujourd’hui à Or- mal agi en n’intervenant pas contre Berlusconi pen-elle prépare son propre suicide. du parti d’Or- bán, en faisant semblant de regarder ailleurs ou en se dant presque vingt ans. Si elle n’intervient pas contre bán, même à contentant de sanctions de façade, elle répéterait à Orbán, elle prépare son propre suicide. Parce que l’avenir ; les médias sont bâillonnés; les magistrats échelle réduite l’infamie de 1938. Et, de grâce, qu’on sanctionner Orbán, le priver du droit de vote dans les sont asservis à la volonté de l’exécutif; la Banque cen- n’aille pas citer Marx qui, à propos de Napoléon III, institutions européennes, signifie soutenir la Républi- trale perd toute marge d’autonomie; chauvinisme et disait que l’histoire se répète toujours deux fois, une que hongroise, la citoyenneté démocratique hon- racisme deviennent le ciment «populaire» de ce véri- fois comme tragédie et l’autre comme farce. Il en va groise, descendue dans la rue en chantant l’Hymne à table fascisme postmoderne. ainsi parfois, mais cette fois-ci, la nouvelle tragédie, la joie de Schiller - Beethoven, que l’Europe a adopté Si la Hongrie d’Orbán demandait aujourd’hui à adhé- bien qu’en petit format, est pour ceux qui la vivent comme son propre hymne. Notre hymne –si nous ne rer à l’Europe, sa demande serait rejetée, dans la me- aussi dévastatrice que la précédente. Avec la circons- voulons pas que l’Europe reste l’Europe des mar- sure où elle ne répond pas aux exigences démocrati- tance aggravante que Hitler était alors une puissance chands, des banquiers (avec megabonus et titres toxi- ques. Mais l’article 7 du traité de Lisbonne spécifie que militaire et économique qui à elle seule valait le reste ques adjacents) et des gouvernements démocratiques le gouvernement d’un pays déjà membre de l’UE doit de l’Europe, alors qu’Orbán est obligé, chapeau à la tièdes (avec la lâcheté et l’omertà qui vont avec). perdre son droit de vote si elle viole ces exigences. Il main, de demander de l’aide au FMI. Et, devant un Traduit de l’italien par Robert Maggiori.Khmers rouges sang APar TOBIE vec l’Elimination publié ces pas un pou. Rithy Panh ne connaissait ger… Il réfléchit puis me répond, les yeux preuve cette torture incroyable dans sonNATHAN jours-ci chez Grasset, Rithy que Douch, responsable de tout ce qui baissés : “Non.” Plus tard, je filme son absurdité, consistant à vider uneProfesseur Panh, cinéaste cambodgien, était arrivé, à lui, à sa famille, à son rire.» (p. 13) Je l’ai vu éclater de rire femme de tout son sang – oui ! –, luide psychologie survivant des massacres pays… Livre terrible, d’où l’on ne res- dans Douch, le maître des forges de l’en- planter un cathéter dans chaque bras etclinique et khmers rouges des années terribles sort pas indemne. fer, le nouveau film tourné par Rithy la vider jusqu’à la dernière goutte. Danspathologique, 1975-1979, nous donne, aidé par Chris- La notion de «traumatisme», et surtout Panh, qui a été retenu dans la sélection le Kampuchea démocratique de Pol Pot,université tophe Bataille, un livre terriblement ce qu’elle est devenue jusqu’à désigner officielle du festival de Cannes 2011 –je la torture était un acte idéaliste absolu.Paris­VIII puissant. Un livre ? Un coup de poing les petits moments du quotidien, est l’ai entendu, ce rire terrible, qui ré- J’en frémis encore. «Monsieur Rithy, les dans l’estomac, plutôt ! Vous le prenez broyée. Nous, les psys, nous devrions le sonne et traverse les murs et les fron- Khmers rouges, c’est l’élimination. là, vous vous pliez en deux et ensuite reconnaître, nous nous sommes four- tières. L’homme utilise cette même in- L’homme n’a droit à rien.» (p. 99) vous réagissez… ou pas! Mais alors, tant voyés. Le traumatisme n’explique rien, telligence perverse pour monter de J’ai lu un certain nombre de livres sur pis pour vous, parce qu’il vous travaille, et surtout pas les pathologies. Il existe nouvelles stratégies, pour tromper les les terreurs de masse, sous le régime pénètre les méandres de votre âme et en revanche des violences extrêmes, juges, jusqu’à narguer les survivants. nazi, dans l’empire soviétique, au mo- s’assoit là, tout au fond, comme un léo- Mais, à quoi donc servait la ment de la révolution culturelle chi- pard à l’affût. Car il ne s’agit pas seule- Il existe des violences extrêmes, torture? Certainement pas noise, pendant le génocide rwandais… ment d’un long hurlement; c’est aussi à faire parler, puisque les pourquoi lire de tels témoignages, quel- un livre à l’intelligence décapante, la infligées à certains hommes par aveux extorqués, rédigés quefois à la limite de l’insupportable ? lente déconstruction d’un système fou. d’autres hommes qui les ont pensées de manière stéréotypée La description de ces violences ex- Il suit le cours de centaines d’heures comme éléments d’une stratégie. dans des rapports gigan- trêmes nous apprend, non pas seu- d’entretien que Rithy Panh eut avec tesques, étaient faux – ce lement sur les capacités des humains Kaing Guek Eav, dit Douch, responsa- délibérément infligées à certains hom- que tout le monde savait, à tous les ni- –et notamment les enfants– à survivre ble du centre «S21», dans lequel au mes par d’autres hommes qui les ont veaux de la hiérarchie. La torture ne au pire ; non pas sur ce qu’on a appelé moins 12380 personnes furent torturées pensées comme éléments d’une straté- servait pas davantage à faire taire. La avec naïveté «la banalité du mal», mais et la plupart ensuite mises à mort. Mais gie. D’où l’importance d’identifier ces faim, d’abord, avait anéanti toute résis- sur les stratégies politiques réelles, tel- pourquoi ? Pour installer un véritable stratégies en tant que procédures intel- tance – le pays entier avait été affamé. les qu’elles viennent s’incarner ; telles régime communiste, il fallait se débar- lectuelles, de les mettre à plat. Ce livre Et puis la terreur de tous les instants, la qu’elles viennent s’incruster à l’intime rasser des classes sociales qui résistaient est évidemment, de ce point de vue, un dénonciation permanente, les règle- de l’être. à la révolution, les bourgeois, les intel- élément de psychothérapie. ments absurdes et impossibles à con- La psychologie, ce n’est au fond que de lectuels, les propriétaires… Et proprié- «Je demande s’il cauchemarde la nuit naître dans leurs détails, tout cela avait la politique incarnée. Ce livre restera taires de quoi ? De quelque chose, de d’avoir fait électrocuter, frapper avec des généré un pays pétrifié, un territoire inscrit en moi, comme d’autres, incon- n’importe quoi… N’importe qui, au câbles électriques, planter des aiguilles d’ombres. A quoi donc servait-elle, tournable, comme Si c’est un homme de fond… Douch ne connaissait pas Rithy sous les ongles, d’avoir fait manger des alors? A convaincre que le monde pou- Primo Levi, Auschwitz et après de Char- Panh, un numéro sans nom, destiné à excréments, d’avoir consigné des aveux vait être transformé par une idée. lotte Delbo, la Nuit de Elie Wiesel ou disparaître, même pas un être, même qui sont des mensonges, d’avoir fait égor- La torture est un acte intellectuel. Pour l’Espèce humaine de Robert Antelme.
    • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 REBONDS • 23 Portrait La tentation malthusienne de Sarkozy Par JEAN­CLAUDE BARREAU Ancien conseiller de François Mitterrand, président de l’Institut national des études Le quotient familial est donc la seule «niche fiscale» qu’il ne faut supprimer sous aucun prétexte. Le signal donné aux classes mo- en joueur démographiques de 1989 à 1999 yennes par sa suppression reviendrait à leur dire : «Ne faites plus d’enfants.» L e projet du candidat socialiste de sup- Cette mesure malthusienne n’a que l’appa- de baby-foot primer le quotient familial est une rence d’une idée de gauche.Par PIERRE fausse bonne idée. Alfred Sauvy, dont En réalité, il s’agit d’un concept libéral favo-MARCELLE je fus le successeur direct, répétait risant l’«équité» et la discrimination en toujours qu’il ne fallait pas confondre «poli- fonction des revenus, au détriment de tique familiale» et «politique sociale» : ce l’«égalité» universelle. Au nom de la mêmeDe Nicolas Sarkozy, ses séides et ses autorités civiles de tutelle, qui ont de- n’est pas le rôle de la politique familiale d’ef- équité, faudrait-il renoncer au principe fon-courtisans proclament volontiers qu’il puis des lustres associé le bleu du dra- dateur d’une école publique gratuiteest un «moteur». Si elle ne brille pas peau à celui du maillot aux accents ca- Le quotient familial est la seule «niche pour tous ?par son audace, l’image a ce mérite de cophoniques de la Marseillaise et de la fiscale» qu’il ne faut supprimer En garantissant des avantages fis-souligner le caractère violemment mé- morale sportive, elles restèrent muet- caux aux classes moyennes, celles sous aucun prétexte.canique de la campagne du candidat- tes, à l’instar du ministre Douillet qui font le plus d’enfants, notre po-président sortant, où tout se cycle et se auquel aurait pris le caprice de se con- fectuer une redistribution des richesses opé- litique de natalité originale (poursuivie parrecycle comme en une usine de retrai- fronter à une édition de l’Ethique de rée par l’impôt sur le revenu. Pour lui, tous les gouvernements depuis 1938) a fait detement de déchets. S’y imaginent, Spinoza. Rien là que de très naturel, au comme pour les fondateurs de la République, la France un pays qui remplace ses géné-comme dans les Temps modernes de demeurant, car c’est un signe des chaque enfant, quel que soit le milieu dont il rations, et dont le dynamisme démogra-Chaplin ou le Métropolis de Fritz Lang, temps sarkoziens que cette autre décli- est issu, est un enfant de la République et doit phique est unique en Europe. Dans ce do-des tapis roulants s’entrelaçant tels bre- naison de «l’argent décomplexé» qui être encouragé de manière semblable. maine, ce sont plutôt nos voisins (Allemagne,telles autoroutières pour déposer une imprégna si fort le quinquennat. Cela veut dire que l’Etat doit contribuer à Italie, Espagne), proches du «suicide démo-hétérogène et arbitraire quincaille sous Il est heureux que cette valse à trois gommer la charge supplémentaire que repré- graphique», qui devraient prendre exemplele pilon d’un monstrueux concasseur. temps du football, de la morale et du sente l’enfant pour un couple, par rapport à sur nous.L’organisation de la campagne serait pognon s’interprète quelquefois sur un celui, de mêmes revenus, qui n’en fait pas.ainsi d’un taylorisme à flux très tendus, air moins aliénant, moins «opium du L’idée, c’est que l’enfant ne doit pas peser sur Vient de publier: «Sans la Nation le chaos:dans une division exacerbée du travail peuple»… Lilian Thuram en avait donné le niveau de vie, quel qu’il soit. l’aveuglement des élites», éditions du Toucan.propagandiste et sans autre finalité le tempo plus allant lors de la dite «crisequ’un productivisme démentiel de pro- des banlieues» de 2005, en associant lemesses et de réformes, racisme antisocial dude projets et de lois, in- NO SMOKING gouvernement à l’en-satiablement. Las! De ce droit des jeunes des«moteur» qui fonctionne aux deux quartiers à leur qualification de «ra-temps de «la crise» et de la présiden- caille» par le ministre de l’Intérieurtielle, Sarkozy est moins le visionnaire d’alors. (Celui-ci, un certain Nicolasingénieur que le contremaître fébrile, Sarkozy, avait alors élégamment rétor-sur un chantier en surchauffe ayant ac- qué que «Thuram ne vit plus en banlieuecumulé des années de retard. Méta- depuis longtemps, mais en Italie, avec unphore pour métaphore, l’actualité ap- salaire bien confortable qui ne regarde quepelle à en filer une autre, également lui».) L’ex-défenseur guadeloupéensignifiante et symptomatique. A consi- parla encore assez franc, à propos dedérer les irruptions successives de Da- sans-papiers et de racisme tout court,vid Beckham et d’Eric Cantona sur le pour sacrifier sa réputation d’interna-terrain de tous les grands écarts, elle tional. Eric Cantona –notre immarces-sera footballistique. cible idole, poète d’Old Trafford avecOn sait le barouf et le flop qu’a générés Manchester United et prince des âmesle mois dernier l’hypothèse d’embau- indomptables avec Ken Loach – avaitche, par le club Paris-Saint-Germain pris ce relais fin 2010 en invitant le ci-shooté aux gazo-dollars qataris, de toyen à souffler dans les bronches de sesl’ex-star de la sélection anglaise, re- banquiers ; puis mardi dernier encore,convertie, selon les gazettes, en «icône en remettant sur le tapis la question dumétrosexuelle». Même en considérant logement, qu’il avait déjà soulevée enl’âge – quasi canonique, dans ce mé- participant naguère à une autre campa-tier– du joueur de bientôt 37 ans, l’in- gne promotionnelle au bénéfice de laformation n’échappait pas tout à fait au fondation Abbé-Pierre.champ sportif : Beckham ferait au PSG La déclaration de Morano selon laquellevendre des maillots à son numéro et à la «Canto» est trop riche pour être lucidegloire du club. Il le ferait, n’en doutons se faisant attendre, on s’est plu à imagi-pas, avec plus de succès qu’Edouard ner Sarkozy en joueur de baby-foot, as-Balladur les tee-shirts ayant prétendu- tiquant en tout sens les poignées et se-ment financé sa campagne présiden- couant la table, en priant pour que lestielle de 1995 (arnaque plus grossière figurines de métal finissent par percuterque certaine main fameuse de Thierry une balle de liège – une Scop à Sea-Henry, mais que Roland Dumas, arbitre France, une taxe Tobin ou un quotientsocialiste au Conseil constitutionnel, familial – qui, moins par maîtrise duvalida). L’investissement ne fit pas plus geste que par accident, finirait par at-que cela couiner le supporter, tant le terrir dans le but adverse.foot-business est désormais assumé, si- Contre ces robots de la «roulette», lanon revendiqué, sans états d’âme par riposte ne consiste pas à pleurnicherses promoteurs. A peine fronça-t-il le auprès d’un hypothétique arbitre qu’«ilnez, le supporter, à l’énoncé du mon- y a triche». Elle consiste à lâcher lestant de la transaction, en le comparant manettes, passer de l’autre côté de lamoins à ses propres revenus qu’à ceux table et à en détacher le tricheur, toutdes actionnaires du CAC 40… Pour les en l’invitant fermement à dégager.
    • 24 • REBONDS LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 LŒIL DE WILLEMLe judaïsmeà la dérivePar YESHAYA DALSACE Rabbin judaïsme compatible avec un Etat dé-à Paris, rédacteur du site juif moderne mocratique. Un tel projet ne peut passermassorti.com que par une «réforme» du judaïsme que les orthodoxes ne sauraient accepter. LaL es récents heurts avec les ultra- solution pour le moment est celle d’un orthodoxes en Israël sont à com- équilibre fragile entre des forces anta- prendre dans une perspective gonistes, la religion et la démocratie. plus large de radicalisation, révé- Le mouvement massorti israélien (l’unlatrice d’une véritable cassure juive in- des trois grands courants du judaïsme,terne qui pourrait bien un jour faire qui se situe entre les libéraux et les or-basculer toute la société israélienne. Ces thodoxes) appelle depuis longtemps àtensions font ressortir deux problèmes la séparation de la religion et de l’Etat;majeurs pour le judaïsme contem- c’était aussi la position du philosopheporain : le rapport entre la loi juive et Yeshayahou Leibowitz et de quelquesl’Etat d’une part, et la question de la autres intellectuels orthodoxes. Maisplace de la femme dans la tradition juive c’est un point de vue minoritaire dansd’autre part. les rangs religieux. La plupart des rab-La religion et l’Etat. Le phénomène bins n’ont pas le courage intellectuel deest complexe, il existe au sein du reconnaître que la loi juive a échoué àmonde orthodoxe des quantités de penser l’Etat moderne.nuances pas toujours faciles à com- Les femmes et l’orthodoxie. Dans leprendre de l’extérieur. L’Etat d’Israël judaïsme orthodoxe, les femmes su-est officiellement laïc mais concède des bissent la ségrégation presque natu-prérogatives à la religion qui minent le rellement : dans les synagogues, danscaractère démocratique de l’Etat. Il les cercles d’étude juive, dans qua-existe de fortes inégalités de traitement siment toutes les formes de vie sociale,dès lors qu’on touche aux affaires reli- y compris les postes politiques. Riengieuses au gré des coalitions et du poids d’étonnant dès lors à ce que l’on étendepolitique d’un groupe ou d’un autre. Laloi de l’Etat a fait du rabbinat orthodoxele référent obligatoire pour tout ce qui cette ségrégation aux bus et autres lieux de «promiscuité». Le fait que chaque juif orthodoxe com- Non à la fusion–touche au cycle de la vie. Le résultat estune série de situations absurdes, no-tamment en matière de divorce. Ce mence sa journée en prononçant la bé- nédiction «béni sois-Tu qui ne m’a pas fait femme» n’est pas chose innocente. destruction de RFIrabbinat est aujourd’hui inféodé aux Il faut se rappeler que le droit de vote Rfondamentalistes qui ne cessent de des femmes fut imposé par la compo- adio France Internationale est en pé- tionner des moyens humains, techniques etmonter en puissance. Les groupes sante laïque du mouvement sioniste et ril. Menacée, jusque dans son exis- financiers, légitimement affectés à la 3e radiofondamentalistes sont paradoxalement que les partis orthodoxes n’ont toujours tence, par la fusion juridique et mondiale, pour perfuser une télévision sous-financés par l’Etat, que ce soit direc- pas d’élus femmes. rédactionnelle avec la chaîne de télé- dotée depuis sa création? Nous le redoutons,tement par des subventions ou indi- Les courants modernistes du judaïsme, vision France 24, voulue par le président de comme l’écrasante majorité de celles et ceuxrectement par divers avantages et après un long travail d’exégèse, pro- la République française et menée à marche qui font quotidiennement RFI […].exemptions. posent un autre modèle, mais sont forcée par les responsables actuels de C’est pourquoi nous prenons position contreLe point le plus dangereux touche à régulièrement traînés dans la boue. En l’Audiovisuel extérieur de la France (AEF). cette fusion RFI-France 24 et pour le main-l’éducation des enfants ultraortho- Israël, ils sont réduits au silence institu- Rapprocher des outils publics d’information tien de RFI, dans sa dimension multilingue,doxes, enfermés dans un système sec- tionnel. internationale semble, de prime abord, logi- multiculturelle, en tant que radio internatio-taire, indépendant des autres écoles, En France, même si c’est plus discret, que. Mais fusionner une radio […] avec une nale publique de la France.dans lequel les matières générales (ma- le judaïsme institutionnel est confronté télévision […] ne l’est assurément pas. Nithématiques, langues, histoire…) ne à la même montée des extrêmes et à un dans l’organisation technique ni dans lessont pas ou très peu enseignées. Les communautarisme galopant. Le ju- pratiques professionnelles. On se souvient Parmi les premiers signataires:études n’aboutissant pas au bac, les élè- daïsme français a depuis des années que France 24 n’a pas été conçue au sein de Isabelle Autissier, Jean­Christophe Bailly,ves sont privés de la possibilité de me- changé de visage. Il ne suffit pas de blâ- l’audiovisuel public extérieur de la France Etienne Balibar, Françoise Balibar, Patrickner des études supérieures, d’acquérir mer les «fous de Dieu» de là-bas, il faut […] mais qu’elle est la résultante d’une Baudoin, Denis Baupin, Esther Benbassa, Patrickune culture générale et de développer balayer devant sa porte et dénoncer le étrange alchimie, qui a d’abord mêlé des in- Bloche, Pascal Boniface, José Bové, Ronyle moindre esprit critique. Le finan- sexisme, l’obscurantisme et la bigoterie térêts privés (groupe TF1) et publics (France Brauman, Breyten Breytenbach, Marie­Georges Buffet, François Burgat, Patrick Chamoiseau,cement public d’un système éducatif partout où ils se trouvent. Télévision), avant d’être abritée par la hol- Manu Chao, CharlElie Couture, Régineaussi rétrograde est non seulement ca- Certes, la racine du problème se trouve ding de l’AEF. […] Desforges, Souleymane Bachir Diagne, Manutastrophique pour l’avenir économique dans certaines sources juives, mais le Plus inquiétant: cette fusion exige le départ Dibango, Adolfo Perez Esquivel, Hélène Flautre,du pays, mais il prépare la mort lente de Talmud étant truffé d’autocritique et de de près de 130 salariés supplémentaires, Bakary Fofana, Susan George, François Gèze, Claude Girault, Nathalie Goulet, Alain Gresh,la démocratie israélienne. débats contradictoires, le danger pro- après 206 suppressions de postes imposées Emmanuelle Grundmann, Stéphane Hessel,Aucun autre pays occidental ne tolère vient avant tout d’une lecture radicale en 2009. Ces coupes claires fragilisent la ri- François Hollande, Eva Joly, Jean Jouzel, Jackun pareil réseau scolaire. Le récent prix de ces sources, sans réinterprétation. Si chesse de RFI, média d’information et de Lang, Corinne Lepage, Jean­Marc Levy­Leblond,Nobel israélien de chimie Dan Shecht- l’on veut produire de l’exégèse per- magazines, en français et dans plus de dix Alain Lipietz, Noël Mamère, Roland Marchal, Martine Martinel, Michela Marzano, Moncefman y a fait allusion en affirmant que mettant l’amélioration de la condition autres langues. Elles mettent en péril sa ca- Marzouki, Jean­Luc Mélenchon, Aldo Naouri,tout parent qui prive son enfant de la féminine, c’est possible dès lors que pacité à demeurer une radio qui nous informe Toni Negri, Sally Nyolo, Ahmedou Ould Abdallah,possibilité d’étudier est un criminel qui l’exégète en a la volonté, y compris du monde des autres et qui leur dit aussi qui Piem, Serge Portelli, Atiq Rahimi, Ignaciodevrait être puni pour cela. dans les rangs orthodoxes. nous sommes. Ramonet, Sapho, Alioune Sall, Luis Sepulveda, Aminata Sow Fall, Benjamin Stora,Le peuple juif et l’Histoire ont pris le ju- Des milliers de pages ont déjà été écri- Quelle est alors la raison d’être de ce projet, Bertrand Tavernier, Jacques Testart,daïsme de court, le sionisme et la créa- tes sur tous ces sujets, montrant que le en dehors de tout cadre éclairant sur le rôle Michel Wieviorka…tion d’un Etat moderne n’étaient pas judaïsme n’a pas forcément un visage futur de RFI : ni cahier des charges finalisé,prévus. Jusqu’ici, les rabbins ont été in- obscurantiste et n’est pas condamné au ni objectifs et moyens précisés, ni projet édi- Pour lire l’intégralité de la pétition et pourcapables de proposer un modèle de triste spectacle qu’il offre actuellement. torial formulé, à ce jour ? S’agit-il de ponc- signer: rfiriposte.wordpress.com/petition
    • GRENOBLE JOURS3 , DE DÉBATSION D’EXPRESS NGES ET D’ÉCHA S LES ÉTATUvivre ÉRAUX D ! GÉN VEAU RENOU la IQUERÉP UBL vous les 27, Rendez­ renoble 28 et 29 janvier 2012 à la MC2 G
    • VOUS26 • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012SUPERSTITION Synonyme ou non de chance, le jourfatidique se reproduira trois fois cette année.En 2012, desvendredis 13à la douzainePar EMMANUÈLE PEYRET c’est le cas en 2012, la gueule de bois du lui a été fatale à Jésus, et nous, ça nous aDessin ROCCO premier de l’an s’étant annoncée un di- valu une religion toute neuve. manche. Appliquées au temps qui passe, les La mythologie nordique n’est pas en resteE nnemis des chats noirs et des pas- mathématiques, donc, prouvent que chaque non plus, avec un treizième invité à un dî- sages sous échelle, l’an 2012 craint année du calendrier grégorien, en vigueur ner d’Odin au Walhalla, dont nous ferons un max : trois vendredis 13 prévus depuis 1582 et le pape Grégoire XIII (on a grâce du récit au lecteur, sans parler des pour cette année – qui est aussi bien dit XIII, hé! hé!), comporte, au mini- Grecs et des Romains, pour qui si le 12 estcelle de la fin du monde (le 21 décem- mum, un vendredi 13 et, au maximum, trois le chiffre parfait (12 dieux olympiens,bre 2012, selon plusieurs oracles, dont Nos- vendredis 13. 12 constellations, 12 signes du zodiaque,tradamus et les Mayas; la bonne nouvelle, 12 heures du jour et de la nuit) le 13 est unc’est qu’on en a fini avec Noël) –, c’est le PARASKEVIDÉKATRIAPHOBIE. J’explique: fouteur de merde, détruisant la perfection.maximum pour une année, selon de savants un cycle grégorien dure 400 ans, et 400 ans Rappelons la réapparition récente d’uncalculs mathématiques (une science sé- ce sont aussi 146097 jours (146000 jours et 13e signe du zodiaque, Ophiuchus, norma-rieuse, elle). Cette année, on a donc ce jour les 97 jours, qui correspondent aux 29 fé- lement 13e constellation du zodiaque, (led’aujourd’hui, plus le 13 avril, et le vrier). En 400 ans, on a 4800 mois, et 4800 Serpentaire est une constellation an-13 juillet. Une triplette rendue possible uni- n’étant pas divisible par 7, certains jours de cienne), qui bouleverse les horoscopes,quement si le premier jour de l’année est un la semaine tomberont plus souvent le 13 que ainsi que le signe auquel on appartient etc.:jeudi pour une année non bissextile et un les autres. Clair? Et les calculs sont impla- ainsi l’auteur de ces lignes n’est plus dudimanche pour une année bissextile. Et cables: il s’avère que ce jour est le vendredi, tout sagittaire mais ophiuchus et c’est un avec 688 vendredis 13 contre 684 pauvres peu angoissant. Mais on s’égare. Parlons jeudis et samedi 13 ou 685 lundis 13. plutôt de la paraskevidékatriaphobie, puis-DES SIÈCLES Les mathématiques, toujours, en l’occur- que le vendredi 13 a généré sa propre pho- rence un certain Dean Huffman, de l’Uni- bie, soit la peur irraisonnée du nombre 13DE CROYANCES versité du Texas, ont démontré qu’il y avait (triskaïdekaphobes) appliquée au jour deET PAS UNE RIDE 7 intervalles de jours possibles sans aucun la semaine. vendredi 13 : 27, 90, 181, 244, 272, 335 ouLiées à des métiers (dans le spectacle, encore 426 jours (à cheval sur deux ans). Il POISSON. Qui n’a jamais entendu grand-ne jamais porter de vert; chez les faut remonter aux périodes du 13 juillet mère dire qu’on sera 13 à table et que çamarins, pas de femmes à bord; pour les 1990 au 13 septembre 1991 et du 13 août n’est pas bien possible, ça? Et les 13e étagesprostituées, monter avec un puceau) ou 1999 au 13 octobre 2000 pour trouver ces qui n’existent pas, remplacés par 12 bis oupas, les superstitions traversent les intervalles bénis, sans aucun vendredi 13. 14 a, et les numéros 13 des maisons qu’onsiècles (1). Echantillons: Deux mois consécutifs peuvent avoir un évite d’attribuer, certains hôtels qui n’ontCroiser un chat noir. Jeter le bonnet vendredi 13 comme en 1998, en février et en pas de chambre 13? Tiens, un bon truc pourd’un enfant malade au feu. Casser un mars. Comment ça, on s’en fout? Ajoutons sécher le boulot le vendredi 13, aujourd’huimiroir. Faire un vœu sous une étoile qu’on aura encore trois vendredis 13 en 2015 donc, si ça n’est pas trop tard : se déclarerfilante. Chercher un trèfle à quatre puis en 2026. En même temps, si c’est la fin paraskevidékatriaphobe est imparable. Ilfeuilles. Passer sous une échelle. du monde, on ne sait plus à quel saint de paraît même que Stephen King en souffre,Toucher du bois. Poser un chapeau sur l’irrationnel se vouer, là, on n’aura plus de et ne peut pas lire la page des livres (arrive-un lit. Ouvrir un parapluie dans une vendredi 13 du tout. t-il à écrire la page 13 de ses best-sellersmaison. Se lever du pied gauche (ou Mais pourquoi diable le vendredi 13 fait-il d’angoisse?) Qu’on se rassure, le mythe dumarcher dans la merde avec). autant flipper, ou dans le cas contraire est vendredi 13 n’est pas universel puisque lesAccrocher un fer à cheval au­dessus de considéré comme un jour de chance (voir Espagnols et les Grecs, pourtant proches desa porte. Avoir une patte de lapin avec tous les fadas qui jouent au loto ce jour là)? nous, redoutent plus le mardi 13, et les Ita-soi. Toucher le pompon d’un marin. Se En tout cas pourquoi autant d’effet ? Au liens le 17, quel que soit le jour. En Asiepartager la corde d’un pendu. Jeter des commencement, ça part de la Bible, c’est le 4 qui est même hanté pour les Japo-pièces dans une fontaine. Mettre une comme pas mal d’emmerdes : d’après le nais, car il se prononce «shi» qui veut direculotte rouge au premier de l’an, etc. Nouveau Testament, lors de la Cène, les la mort. Ça n’a rien à voir mais du coup E.P. participants étaient treize avec Jésus et ses sushi, ça veut bien dire poisson mort? En-(1) «Dictionnaire des superstitions», douze apôtres. Avec ça qu’il aurait été cru- fin bon, ça se tient, le vendredi c’est le jourJean­Michel Pedrazzani, Albin Michel, 2011. cifié un vendredi, la conjonction des deux du poisson mort, aussi. •
    • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 VOUS • 27 CARNET DécèS L’OBJET PARLONS CRUS Lamiel, Léna, Samy, Par OLIVIER BERTRAND ses enfants, Eliah, Nina, Mendel ses petits-enfants, Un languedoc pour ainsi que toute sa famille, ont la tristesse de vous faire le passage à l’hure d’hiver part du décès de leur bien aimé DES BOTTES À a ne vous arrive jamais patron, «Monsieur Rey- Gilles TURLOT dit MOTEUR POUR LES FEIGNANTS Ç une envie brutale de sanglier, l’hiver? Heu- reusement cette fois, naud», a guidé ses premiers pas dans le vin. Michel Es- cande a commencé par Gil MALCOR on avait emporté à la monta- acheter cinq hectares dans le survenu à lâge de 64 ans. Pour faire plus fort que le gne un joli gigot de marcas- Minervois, pour arracher, La crémation aura lieu le chat botté, ou doubler les sin, donné par un ami chas- planter. Progressivement, le Vendredi 13 Janvier à 07h40 au crématorium des Trois minots en tennis à roulet­ seur. Une longue marinade domaine s’est étendu sur Chênes à Angoulême en tes, voici une paire de bot­ s’est chargée d’attendrir deux collines, dont l’une Charente (16). tes motorisées du dernier l’animal, avant la cuis- sur l’appellation la Livi- Mlle Lamiel TURLOT (fille) chic technologique, vues son douce au four. La nière, qu’Escande a un 160 rue Victor Hugo au salon mondial de l’élec­ viande était forte, fon- temps présidé. Un pay- 93110 ROSNY SOUS BOIS tronique à Las Vegas. Les dante. Et parfaitement sage très changeant, Tél. : 06-62-78-40-47 «SpnKix» (spin­kicks) s’enfi­ accompagnée parce bambous en bas, chênes lent sur les chaussures. qu’on avait par précau- verts et pins ensuite en PF Léco funéraire Vitesse max: 16km/h. Elles tion emporté aussi un joli grimpant, quand les al- 26 Av. du Général de Gaulle 16800 SOYAUX sont a priori coordonnées languedoc : la cuvée luvions de la vallée cè- TéL. : 05-45-92-47-13 entre elles et la batterie Maxime, 100% mour- dent le sol au grès et tient trois heures. Coût: vèdre, de chez Borie aux silex pour les Sa fille Charlotte, 507 euros. Des roulettes de Maurel. mourvèdres et les sa mère Danny, en plus sont prévues pour grenaches, puis au ses frères et sœurs, les moins agiles. PHOTO DR J’avais découvert ce calcaire et au ont la tristesse de vous faire domaine cet été en schiste où s’épa- part du décès de vacances. Le vin nouit la syrah. 2% était long et soyeux, Dominique PERIER épicé, voluptueux Le vigneron est ob- sans écœurement, sédé par la notion le 10 Janvier à PARIS. très minéral. Un ré- d’équilibre. Il s’ap- La crémation aura lieu gal. J’ai patienté jus- puie sur les élé- Vendredi 13 Janvier à 13h30, C’est la baisse de la qu’à l’hiver, puis ments naturels, les au crématorium dARCUEIL, consommation de bœuf pris rendez-vous cycles, les préda- 8 rue Ricardo, 94110. attendue cette année avec le vigneron, teurs, plutôt que sur SouvenirS en France et dans toute Michel Escande. Le la chimie. Travaille DR l’Europe. En cause, la lendemain, il m’at- selon des principes réduction des cheptels tendait derrière un biologiques, mais a adultes, mais aussi la crise long comptoir – le renoncé à l’agré- qui a toujours des effets domaine fait aussi bar à ment, après s’être battu sur la vente de viande (sauf vins, le soir en fin de se- sans succès pour que les vins la volaille), assure l’Institut maine. Il avait de faux airs de bio subissent des analyses de l’élevage. Bruno Cremer, semblait un systématiques afin de garan- peu méfiant, pas bavard. Il tir au consommateur qu’ils attendait un journaliste, en ne contiennent aucun pro- L’HISTOIRE paraissait d’avance fatigué. duit de synthèse. On aurait Je lui ai juste dit que je n’y des surprises… POM­POM connaissais pas grand-chose, FABIEN GEVRAISE mais que je voulais compren- Récolté sur de petits rende- PIDOU POU ! dre ce qui m’émouvait dans ments, le raisin passe par de "je taime" repéte le vent à Toi aussi tu as toujours son vin. Il m’a demandé si longues cuvaisons puis des tout ce quil fait vivre. rêvé d’être pom­pom girl, j’avais un peu de temps. élevages d’un à deux ans. Le je taime et tu vis en hein? Il faut dire que c’est Nous sommes partis nous vin gagne à vieillir, sinon il moi. (René Char) impossible de résister à balader dans ses vignes. faut le carafer. C’est ce qu’on Jean-Pierre, ton papa ces pépettes, ultra gaulées a fait ce soir-là sur le san- Aurelia, ta sœur et brushinguées façon Sue Jusqu’en 1989, il était moni- glier. Et pendant que les ta- Come et Valentin, Ellen, se trémoussant pour teur de voile. Après une lon- nins caressaient la chair sou- tes frères. lancer leur équipe de gue traversée, il a accompa- ple du marcassin, je base­ball. Et qui ont fait du gné un copain pour des repensais à cet ours, soudain cheerleading sinon un vendanges au château Rayas, volubile dans ses vignes. • Le Carnet Vous organisez Vous organisez monument à la gloire du domaine mythique de Châ- un colloque, un colloque, Domaine Borie de Maurel: féminisme, au moins un teauneuf-du-Pape. A la fin rue de la Sallèle, un séminaire, un séminaire, spectacle aussi marrant de la récolte, il a voulu être à Félines­Minervois (34210). une conférence… une conférence… que le patinage artistique. payé en bouteilles, puis le Rens.: 0468916858. Contactez-nous Contactez-nous La bonne nouvelle, c’est Réservations et insertions la veille de 9h à 11h que la discipline arrive pour une parution le lendemain Tarifs 2011 : 16 TTC la ligne enfin en France par la LE SITE Forfait 10 lignes 150 TTC pour une parution (15 TTC la ligne supplémentaire) grande porte du sport avec Abonnés et associations : -10% Tél. 01 40 10 52 45 le DVD Cheerobics (renfor­ JAIMEATTENDRE : QUEUES SQUEEZÉES Fax. 01 40 10 52 35 Vous pouvez nous faire parvenir cement musculaire, assou­ vos textes par e.mail : carnet-libe@amaurymedias.fr plissement, le tout entraîné A l’hypermarché, dix­sept minutes d’attente à la caisse par une experte, Jessica (qui se conclut par le fatidique: «c’est fermé»). A la poste, La reproduction Rossi). L’autre bonne nou­ on ne compte plus les quasi­années passées à faire la de nos petites annonces velle, ce sont les vrais queue, pas plus qu’à la Sécu, à l’hosto… Bref, le site est interdite cours. A la Dancefit Com­ Jaimeattendre.com se consacre à réduire les temps Le Carnet pany de Pantin (Seine­ d’attente en recensant à l’aide de tableaux et de statisti­ Christiane Nouygues Saint­Denis). On y revient ques les pics de fréquentation des «entreprises, musées, 0140105245 après vrai test en pom­ administrations». Rien n’est hélas prévu pour l’attente carnet-libe@amaurymedias.fr pom, promis. E.P. devant l’ascenseur.
    • CULTURE28 • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012Lescaut (Franck Ferrari) et le Chevalier Des Grieux (Giuseppe Filianoti) sentent la fin venir. PHOTO CHARLES DUPRAT. OPÉRA NATIONAL DE PARISLYRIQUE L’opéra comique de Massenet est donné à Bastille dire: la musique n’est plus tirée depuis la fin mais poussée depuis l’origine. La version dedans une mise en scène hétéroclite de Coline Serreau. Coline Serreau et Evelino Pidò est raccourcie (manque en particulier le savoureux pastiche d’opéra baroque de l’acte III), ce qui accentue«Manon», les contrastes de la partition, qui passe du coup sans transition du «ploum-ploum tralala» au sentiment éploré. De ce point de vue, la mise en scène accompagne le gro- tesque propre au genre «opéra comique» par son mélange de costumes rococo et de punks à crête dans le rôle de Lescaut («pauvrela secouée Franck Ferrari, se plaindra notre voisin, on di- rait un porc-épic !»). GLACIALE. De même, l’acte V transformé ici , en petite marchande d’allumettes au goulag (et non plus sur la route du Havre ni au dé- sert), culmine dans l’hallucination. Mais c’est à l’image de cette fable frêle où surna- gent en guise de tragique quelques souvenirs,Par ÉRIC LORET tituant. A cause de la stupidité de Des Grieux, les premier et quatrième actes, scènes de des morceaux comme la «petite table» qui myope comme tous les mâles face à l’objet du foules caquetantes remplies de «ah-ah-ah» rassemblait les tourtereaux au temps de leurS upposons qu’on soit un marxiste désir, Manon meurt. et de «oh-oh-oh» dans des formules en pilo- bonheur, les «mains», la «voix», signes de aliéné, genre vieux jeune (ou l’in- tage automatique, remplissage de cahier des la «caresse» disparue : «Et c’est là l’histoire verse), biberonné à Debussy et Ra- «FRISSONS». L’histoire, racontée entièrement charges. Et public d’applaudir à chaque con- de Manon Lescaut», agonise l’héroïne, repre- meau, ne supportant que Berg et Ber- du point de vue de l’homme, est inadaptable. tre-ut, tels des Américains saluant un atter- nant une phrase prononcée au premier acte.lioz. Comment faire pour écouter Massenet, Dans le roman, Manon ne parle jamais (elle rissage. La mélodie lèche les oreilles de façon Histoire foutue d’avance, glaciale. Le finalequi est un peu aux noms précités ce que Bar- écrit une lettre et demie), n’a pas de couleur plus nette, dans tous les moments où les de Serreau, sorte de boule à neige ridicule etbelivien est à Gainsbourg et le ciron à de cheveux ni d’yeux. Chez Massenet (le li- amoureux sont entre eux. Debussy, qui ne sublime, rend Manon à sa nature catastrophi-l’homme? On peut commencer par Werther, l’aimait qu’un peu, dit cela beau- que : comme si une perruque poudrée avaitopéra plein d’abîmes. Ou Thaïs, gouffre fleuri. La mélodie lèche les oreilles de façon coup mieux : «Cette musique est explosé et qu’il n’en restât que quelquesOn peut aussi visiter l’expo «La Belle Epoque secouée de frissons, d’élans, paillettes accrochées au ciel. •de Massenet» à la Bibliothèque-Musée de plus nette, dans tous les moments d’étreintes qui voudraient s’éterni-l’Opéra, au Palais Garnier (lire ci-contre). où les amoureux sont entre eux. ser. Les harmonies y ressemblent à MANON de JULES MASSENETCôté musique, c’est Manon (1884) qui s’offre des bras, les mélodies à des nuques; Direction musicale Evelino Pidò,à nous en ce moment, à la Bastille, cette fois. vret est de Pierre Gille et Meilhac, sans Ha- on s’y penche sur le front des femmes pour sa- ms Coline Serreau. Avec Natalie Dessay,Le genre indiqué est : opéra comique. Il y a lévy), elle est oiseau de paradis toute frivole voir à tout prix ce qui se passe derrière.» Giuseppe Filianoti, Franck Ferrari.pourtant sujet plus drôle que l’Histoire du et écervelée d’abord, âme inquiète ensuite. Comme si, soudain, Massenet se rappelait Jusqu’au 13 février.Chevalier des Grieux et de Manon Lescaut Et forcément bavarde. Incarnée par Natalie qu’il savait composer et, après avoir écono- Rens.: www.operadeparis.fr(1731) de l’abbé Prévost. C’est, on se le rap- Dessay (à la voix ténue), elle semble plutôt misé ses forces, laissait la musique s’engen- LA BELLE EPOQUE DE MASSENETpelle, l’histoire d’un type qui tombe amou- n’en penser pas moins, un peu intellectuelle drer elle-même. Ainsi lorsque Des Grieux Bibliothèque­musée de l’Opéra.reux d’une fille dont il ne sait rien, dont il ne et distante. découvre Manon: «Il semble qu’une main/ De Palais Garnier, 75009. Jusqu’au 13 mai.comprend rien, et en particulier pas le fait La partition, évidemment, pour un marxiste fer me mène en un autre chemin/ Et malgré moi Rens.: www.operadeparis.frqu’elle arrondit leurs fins de mois en se pros- aliéné, est une épouvante... Il faut supprimer m’entraîne devant elle!» On ne saurait mieux Catalogue aux éditions Gourcuff­Gradenigo, 39 €.
    • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 CULTURE • 29Jules Massenet (1842­1912) entouré de ses héros et héroïnes, estampe visible dans l’exposition célébrant le centenaire de la mort du compositeur. PHOTO BNF, BIBLIOTHÈQUE­MUSÉE DE L’OPÉRACommissaire de l’exposition au Palais Garnier, Christophe Ghristi analyse le côté Belle Epoque du musicien:«Massenet réinvente le glamour à l’opéra» hristophe Ghristi, directeur de la dra- ment penser aux grands réalisateurs à Hol- un érotisme intellectuel sublimé à la Tristan précieuse. Des gens comme Richard StraussC maturgie à l’Opéra de Paris, est égale- ment co-commissaire de l’exposition«la Belle Epoque de Massenet», produite à lywood qui touchent à des genres extrême- ment différents et réussissent en tout, qui font des concessions à certaines obligations et Isolde, ni celui, élémentaire, de la Walky- rie. Debussy avait une position très ambiguë: beaucoup de choses lui déplaisaient chez doivent beaucoup à Massenet, parce qu’il in- vente l’industrie de l’opéra. Chez lui, on trouve tout ce qu’on retrouvera chez Strauss:l’occasion du centenaire de la mort du – les stars par exemple –, mais qui ne se Massenet, mais il lui reconnaissait le génie de d’abord l’importance donnée au livret, et cecompositeur à succès. Il revient sur le rôle de trahissent malgré tout jamais, et qu’on re- la sensualité. Quand on écoute les pièces n’est pas un hasard si Massenet s’inspirecelui-ci dans l’histoire de l’opéra et de son connaît. Comme Minnelli ou pour piano de Massenet, elles d’œuvres littéraires, souvent avec beaucoupindustrialisation. Mankiewicz, des gens qui peuvent n’ont pas du tout le génie de celles de clairvoyance. Don Quichotte, Manon Les-Quelle est la place de Massenet sur la scène à la fois faire des drames, des co- de Debussy, mais il y a une intui- caut, Werther, Anatole France pour Thaïs. En- ELISA HABERERfrançaise? médies, connaissent le système et tion dont Debussy prend la suite. suite, Massenet aime les chanteurs, il lesMassenet n’est pas du tout traditionnel, mais le dépassent tout le temps. Masse- En quoi, selon vous, Massenet est-il aime comme un amateur d’opéra. Ce ne sontil n’est pas avant-gardiste non plus. C’est un net invente beaucoup, et il veut «Belle Epoque»? pas pour lui seulement des instruments. Il aexplorateur. Il invente quelque chose qui avoir du succès, c’est sûr. Ce qui en fait un compositeur ty- quasiment un comportement de fan à l’égardn’existait pas avant lui, quelque chose dont Et musicalement? piquement Belle Epoque, si l’on de ses muses, il aime la beauté féminine, ilpersonne n’avait eu l’idée sur la scène d’un Avec Onéguine sans doute, l’Oné- pense à toute cette ère pseudo- veut la mettre en avant comme Strauss vou-théâtre. Avec Gounod, c’est le seul composi- guine de Tchaïkovski, il invente une nouvelle réaliste de la fin du XIXe siècle (Zola, etc.), dra le faire ensuite. Enfin, il est très soucieuxteur d’opéra qu’on peut dire, en un sens, sensibilité pour les ténors. Ce n’est ni le ténor c’est que Massenet réinvente –puisqu’il exis- de la mise en scène, des décors, puisque cela«professionnel», dans l’histoire de la musi- verdien, ni wagnérien, un ténor héroï- tait avant avec le bel canto, mais d’une autre fait partie du succès.que française avant le XXe siècle. Verdi a fait que, etc. C’est un ténor dépressif. Avec façon – ce que peut être le glamour de Sa postérité?vivre la scène lyrique italienne, Wagner la Lenski dans Onéguine, et le Werther de Mas- l’opéra. Ce n’est ni le cas de Wagner ni le cas Son influence sur Puccini, Strauss, le vérismescène lyrique allemande. C’est Gounod, dans senet, c’est la première fois qu’on entend de Verdi, qui sont de grands austères et ont italien et évidemment la musique française,les années 1850, qui est le premier composi- cela. Thaïs et son jeu sur l’érotisme, le péché, une dimension planétaire. Massenet trouve est gigantesque. Même Debussy voyait bienteur professionnel typiquement français. Et c’est aussi nouveau, dans un opéra du un chemin, c’est une petite musique par rap- que le fil qui le reliait lui-même à Rameauaprès, c’est Massenet. Mais lui ne se contente XIXe siècle qui est essentiellement puritain. port aux monstres que sont les deux autres, passait aussi par Massenet.pas de faire des ouvrages à succès. Il fait vrai- Cet érotisme à la française, raffiné, n’est ni mais une petite musique qui est extrêmement Recueilli par É.Lo. CULTURESMONDE Florian Delorme - 11h/11h50 - du lundi au vendredi Chaque vendredi en partenariat avec
    • 30 • CULTURE LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012DANSE La compagnie La Zampa présente en tournée une œuvre qui vacille entre inertie et résistance.«Requiem», suprême abandonREQUIEM musique de Marc Sens, à la guitare, unde MAGALI MILIAN des fondateurs du groupe Zone libre, estet ROMUALD LUYDLIN un psaume récitatif qui tend autant lesScènes croisées, espace des Anges, 13, bd cordes de l’instrument que celles, pré-Britexte, Mende (48). Le 31 janvier à 20h30. sentes sur le plateau, qui manipulent leEt le 2 février au théâtre Aurillac (15). corps, car tout ici se fait en direct. LeRens.: 04 66 65 75 75, texte écrit par l’auteure et chanteuse de rap Casey (qui ne chante pas) appelle à n principe, le requiem suppose le la résistance autant par la colère que parE repos éternel. Pourtant, la com- pagnie La Zampa l’interprèted’une façon moins définitive. L’histoire l’inertie, l’absence. Son texte est coma- teux et lucide, en état de veille. Les deux interprètes chorégraphes sontcommence sur le bord d’une route en dans la même position. Magali Milian,Ariège, où La Zampa était résidente qui pourtant ne pèse pas lourd, semblejusqu’à son déménagement en cours à impossible à déplacer, à remettre surNîmes (Gard). En voiture, Magali Milian pied. Elle a perdu sa verticalité, la sta-et Romuald Luydlin, danseurs, choré- tion debout lui est devenue une étran-graphes et animateurs de la compagnie, geté. Romuald Luydlin, qui possède en-aperçoivent un corps à terre, sur le bas- core le langage (il dit le texte de Casey),côté. Ils pilent et s’avancent pour venir tente de l’accompagner dans un pas- sage étroit jusqu’à la délivrance. Mais,Ce Requiem est comme une même harnachée, soulevée par des câ- bles, elle pend, sans intention, sans vo-variation du «je préférerais lonté. La figure du chien, qui aboie etne pas» du Bartleby guide jusqu’au royaume des mortsde Herman Melville. (Cerbère, Anubis, Garm…), les aide à trouver une forme de repos, pas celle duen aide à la personne qu’ils supposent sommeil mais une autre, autrement.blessée. «Là, raconte Romuald Luydlin, Sculpteur-prothésiste, Anne Leray leson a vu une femme d’un certain âge allon- dévisage, les défigure en leur collantgée. Elle avait mis un écriteau : “Je dors, des masques canins.prière de ne pas me déranger”.» Ce qu’ils Polar. Il y a beaucoup d’énergie dans cefirent, tout en prenant soin de repasser spectacle du repos, et le groupe consti-plus tard pour s’assurer que tout allait tué pour l’occasion est très équilibré.bien : la dormeuse s’en était allée. Chacun a une forte personnalité maisComateux. Cette situation leur est sait aussi défendre une cause com-souvent revenue à l’esprit par la suite, mune : le désir de faire de la scène unjusqu’à ce qu’elle devienne le sujet de lieu d’invention, d’engagement et deleur Requiem créé en avril au Centre de rêve. La masse, le poids, l’inertie de-développement chorégraphique de viennent ici des qualités, des forces deToulouse (Haute-Garonne). Pas encore résistance. Il paraît que ce noyau deprogrammée à Paris ou en Ile-de- complices va s’agrandir pour un pro-France, cette pièce a pourtant des qua- chain projet du collectif Les Habitslités indéniables, autant sur le plan mu- Noirs. L’auteur de polar Jean-Bernardsical que chorégraphique. L’excellent Pouy rejoint la bande. Quant au Re-Théâtre de Nîmes, sur tous les fronts, quiem, déjà joué dans des lieux insolitesn’a pas manqué d’inviter le spectacle et comme celui de la grotte de Niaux, ilil se pourrait bien que La Zampa s’y in- poursuit sa tournée française jusqu’entègre plus avant. mars. Prochaines étapes à Mende etCe Requiem est comme une variation du Aurillac.«je préférerais ne pas» de Bartleby, cé- Envoyée spéciale à Nîmeslèbre antihéros de Herman Melville. La Pour ce duo, Magali Milian et Romuald Luydlin sont partis d’une rencontre insolite. PHOTO ERIC DAMIANO MARIE-CHRISTINE VERNAYFESTIVAL Jusqu’à la fin du mois, le musée propose des projections de films français réalisés avant 1914.Le XIXe siècle pointe ses bobines à OrsayCINÉMA ART DU XIXE à la main) et traitait des su- séance «bestiaire» on re- de ses fleurs préférées : ilsSIÈCLE. Musée d’Orsay, jets aussi sérieux que la pas- verra le délirant Monsieur qui doivent deviner lesquelles.75007. Du 14 au 28 janvier. sion du Christ ou la guerre, a mangé du taureau (ano- Les gerbes emplissent toutRens.: www.musee­orsay.fr/ reprenant les grands genres nyme, 1909) où un type avec l’écran au fur et à mesure de la peinture, déjà abordés des cornes encorne tout ce qu’elle les déballe. Mais ce ne ongtemps, on a cru que par la photo. Le festival Ci- qui passe. Simple mais effi- sont jamais les bonnes. Sé-L le cinéma muet se ré- sumait à du burlesquehystérique, filmé par des néma Art du XIXe siècle pro- pose en huit étapes de dé- couvrir des bobines plus ou cace. Moins attendue, la veine naturaliste de certains fils de Zecca, filmant la Grève quence totalement halluci- née. Hélas, quand arrivent enfin des chrysanthèmes, sadaltoniens. Erreur. Dès moins incunables : un docu ou le Pays noir. fleur chérie, ils ne sont passamedi et pour trois week- sur Deauville ou des scènes C’est l’occasion aussi de réé- rouges. Qu’à cela ne tienne,ends, le musée d’Orsay va de la guerre russo-japonaise valuer Léonce Perret avec les l’un des deux galants vamontrer que le cinéma fran- de 1904-1905 reconstituées Chrysanthèmes rouges (avant s’empresser d’inventer laçais avant 1914, comparable à chaud. sa série Léonce) où une belle, couleur d’une façon inatten-au Hollywood d’aujourd’hui Côté comique, on sait les pour départager ses deux due, aussi bien dans la fictionpour son hégémonie, était tendances animalières du prétendants, leur demande qu’à même la pellicule.parfois en couleurs (peintes rire hexagonal. Dans la Un documentaire anonyme sur Deauville, en 1912. GAUMONT de lui rapporter un bouquet É.Lo.
    • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 CULTURE • 31 LES GENS L’HISTOIRE LE RAPPEUR QUI DÉFIE OBAMA ET JOLIE LE ROI DU MAROC PARLENT CINÉ ET FÉMINISME Mouad Lhaqed («l’enragé»), rappeur marocain célèbre pour ses diatribes Le président des Etats­ contre le potentat local, a été Unis, Barack Obama, a déclaré libre hier après quatre mois reçu mercredi l’actricede prison. Très écoutés sur les réseaux sociaux, les flows américaine Angelina Jolie,de Lhaqed alignent le monarque grassouillet de droit escortée de Brad Pitt, dansdivin et sa cour sur fond d’imposture et d’iniquité le Bureau ovale de la Mai­établies. Des centaines de militants du Mouvement du son Blanche, à propos de20 février manifestaient devant le tribunal, en soutien la lutte contre les violencesà Lhaqed, un des meneurs du mouvement revendiquant faites aux femmes. Barackla fin de la mascarade monarchique, et sitôt le verdict, Obama, dont le groupeont rallié en masse la prison d’Oukacha où était séques­ rock fétiche est aussi notretré «l’enragé». PHOTO DR chouchou, The National, a parlé avec l’actrice incar­ nant Lara Croft «de la lutte contre les atrocités miso­Fin de «risques majeurs» chez Quinta gynes de masse», selon le«La Ficam est en mesure de confirmer que l’ensemble des pro-ductions en cours de traitement ou détenues par le groupe Quinta Les curieux intérieurs de Maarten Baas bureau de presse de la présidence. L’actrice vient(LTC, Duran-Dubois, ScanLab, SIS) est désormais sécurisé», en effet de réaliser In theselon communiqué de ladite Ficam, qui avait sonné l’alerte On avait vu sa pendule habitée par un type puis les fait agrandir avec leurs défauts, utili- Land of Blood and Honey,le 19 décembre en affirmant que 60 productions du premier (qui bouge les aiguilles à la main) à la Maison sant une structure d’acier recouverte d’ar- un film retraçant la guerresemestre 2012, dont la Vérité si je meurs 3, étaient menacées. Rouge. On avait même réussi à faire croire à gile. Aux Arts décoratifs à Paris, il «conçoit de Bosnie du point de vue deux personnes qu’il y avait quelqu’un de- un environnement théâtral composé de plusieurs des femmes systéma­ dans (et non une vidéo, comme on imagine). intérieurs dans lesquels il mêle des pièces ano- tiquement violentées etRégine déshabillée Né en 1978, le designer Maarten Baas a l’ha- nymes à ses propres œuvres». É.Lo. PHOTOS DR massacrées. 20000 fem­Trois cents robes du soir passant en revue trente ans de mode, bitude de cramer ses meubles puis de les mes auraient été victimes Maarten Baas, «Les curiosités d’un designer».des visons et des boas Grande Zoa de la reine de la nuit Régine foutre sous résine (série Smoke). D’autres Musée des Arts décoratifs, 107, rue de Rivoli, d’abus sexuels lors du con­(les P’tits Papiers), 82 ans, seront dispersés aux enchères par fois, il réalise des modèles miniatures mal 75001. Jusqu’au 12 février. flit bosnien, surTajan au profit d’Habitat et Soins, l’une des associations foutus d’armoires ou de ventilos (photos) Rens. www.lesartsdecoratifs.fr 100000 personnes tuées.qu’elle a créées pour les plus démunis. Le film quasi cornélien d’Angelina Jolie, son pre­ GRÈVE Relâche à la Comédie-Française pour tenter de mier en tant que réalisa­ MÉMENTO trice, s’attache à la relation rapprocher troupe et personnel administratif et technique. amoureuse d’une jeuneEnrico Rava Le raffiné trompettiste italien et son quintet transalpin femme musulmane (Zana Marjanovic) et d’un Serbe Au Français, esprit depour la sortie de l’atmosphérique Tribe chez ECM Sunset, 60, rue desLombards, 75001. Ce soir & demain, 20 & 22 heures, dimanche 21 heures. (Goran Kostic), qui se retrouvent évidemmentFafa Ruffino La chanteuse d’origine béninoise navigue entre dans des camps opposéstradition, soul et afrobeat autour des thèmes de l’immigration,la polygamie ou encore les problèmes du continent africainBellevilloise, 21, rue Boyer, 75020.1Ce soir, 21 heures. Libe_Souffrances_Mise en page 10/01/12 11:50 Page1 famille à deux vitesses après l’éclatement du conflit. La presse n’était pas conviée à l’entrevue informelle à Washington, ous assurerons ainsi aujourd’hui et demain. Ils ne plusieurs fois centenaire, qui mais des paparazzi ont «N avec la troupe et le personnel non gré- viste notre mission de service seront pas de trop pour rap- procher les points de vue. D’un côté, les trois syndicats était juste et nécessaire à une époque où il a permis à une troupe permanente de vivre de surpris le couple de stars par les fenêtres. Angelina Jolie et Brad Pitt élèvent Direction Olivier Py public.» Signée de Muriel de salariés (CGT, CFDT, Unsa) son métier, mais qui, dans le six enfants, dont trois sont Mayette, administratrice réclament toujours une contexte actuel, n’est sociale- adoptés. générale de la maison, la prime de 1 600 euros et un ment plus tenable», déclare la 19 – 28 janvier 2012 phrase figure en conclusion plus juste partage des recet- CGT. d’un communiqué publié sur tes excédentaires. Actuelle- La direction de la maison a Ateliers Berthier 17e le site de la Comédie-Fran- ment, les 37 comédiens quant à elle proposé l’ouver- live çaise, hier. Elle signifie en sociétaires s’en répartis- ture de négociations sur une clair que malgré le mouve- sent 76,5%, alors que les nouvelle grille salariale, et ment de grève, suivi par une 360 employés et 21 acteurs l’octroi d’une prime, d’un bonne partie du personnel pensionnaires n’en perçoi- montant non précisé. Tout en administratif et technique adoptant le ton depuis hier, le théâtre a «Attention à ne pas lasser de la fermeté à continué de jouer. l’égard des gré- la bienveillance de notre © element-s / Licence d’entrepreneur de spectacles 1039307 Seul changement, ce n’est vistes : «Atten- de Hanokh Levin pas la Tragédie de la villégia- tutelle.» tion à ne pas mise en scène Laurent Brethome ture de Goldoni, dans une Muriel Mayette administratrice générale heurter ces artis- mise en scène d’Alain Fran- tes qui portent 24 JANVIER Prix du public du meilleur spectacle 2010 çon, qui est à l’affiche mais le vent que 16,5%, les 7% res- notre institution, écrit Muriel du festival Impatience Bourgeois gentilhomme de tants allant à un fonds de ré- Mayette. Attention à ne pas avec Fabien Albanese, Lise Chevalier, Antoine Herniotte, Molière. Le premier specta- serve. Ce système du partage lasser la patience de notre pu- Pauline Huruguen, François Jaulin, Denis Lejeune, cle, qui devait marquer existe depuis la fondation blic et la bienveillance de notre Geoffroy Pouchot-Rouge-Blanc, Anne Rauturier, l’ouverture du théâtre éphé- de la Comédie-Française, tutelle, et attention à ne pas Yaacov Salah, Philippe Sire mère – structure en bois en 1680. A l’origine unique- diviser les différentes équipes installée au Palais-Royal ment réservé aux acteurs, il de cette grande famille.» 9 FÉVRIER pendant que la salle Riche- n’a été ouvert de façon limi- Pas sûr que la référence à la lieu est en travaux (Libération tée au reste du personnel que «famille» apaise les esprits, Odéon-Théâtre de l’Europe de mercredi) – est bien trop dans les années 90 par Jean- dans un théâtre où, pour de 01 44 85 40 40 • theatre-odeon.eu lourd pour pouvoir se passer Pierre Miquel, administra- nombreux employés, le lieu 21 FÉVRIER des techniciens en grève. teur à l’époque, avec l’assen- prestigieux ne fait pas oublier Tarifs de 6€ à 28€ Deux jours de relâche excep- timent de la troupe. «Nous la modestie des salaires. www.gaite-lyrique.net tionnelle sont prévus sommes héritiers d’un système RENÉ SOLIS
    • ECRANS&MEDIAS32 • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012WEB En signant un accord avecl’américain Creative Commons,la société permet une diffusiondésintéressée de la musique.Sacem:nouvel airnumériquePar SOPHIAN FANEN de la Sacem la philosophie de partage des Creative Commons et l’exigenceV éritable pas en avant de protection des auteurs et éditeurs. pour les échanges numé- Offrir plus de souplesse tout en ga- riques ou idée inappli- rantissant une rémunération.» cable ? En début de se- De fait, la vieille et peu flexiblemaine, la Sacem, la société chargée Sacem fait le pas qu’elle aurait dûde percevoir et de redistribuer les faire il y a plusieurs années face à ladroits des auteurs, compositeurs et transformation des usages entraî-éditeurs de musique, annonçait la née par Internet, où la musiquesignature d’un accord avec Creative s’écoute et se découvre sans vrai-Commons, une organisation amé- ment se préoccuper des barrièresricaine à l’origine d’un droit légales –largement au bénéfice desd’auteur qui permet de faciliter la artistes, qui y trouvent une exposi-circulation des œuvres en ligne. Et tion précieuse. Mais ces échanges,ce, en permettant l’échange libre, non marchands pour une grandele remix, voire la réappropriation majorité, restent aujourd’hui illé-artistique. gaux au regard du droit d’auteur, et pourchassés par la politique répres-«PHILOSOPHIE». On s’explique : sive choisie par le gouvernementjusqu’ici, un artiste ou un éditeur avec l’Hadopi. En se rapprochantqui choisissait de confier la gestion de la vision défendue par Creativede ses droits à la Sacem ne pouvait Commons, la Sacem prend acte quepas faire la différence entre une cette circulation accélérée, nonutilisation commerciale ou non seulement est une réalité à valori-commerciale d’une œuvre. La Sa- ser, mais surtout ne nuit pas auxcem pouvait prétendre percevoir artistes qui souhaitent y prendredes droits sur toute diffusion (radio, part. «Nous rentrons dans une logi-espaces publics, Internet, etc.) que de liberté et de responsabilité»,– même si, en pratique, elle auto- estime ainsi Bernard Miyet.rise par exemple les artistes à met- Reste que l’application de cet ac-tre gracieusement leurs créations à cord pose encore de nombreuses Certains acteurs des licences libres se sont dits à moitié satisfaits de l’accord a minima. PHOTO AUDOIN DESFORGESdisposition sur leur site personnel. questions, parmi lesquelles l’épi-Désormais, et pendant dix-huit neuse définition d’une «utilisation technologie, sera pour sa part que sous licence libre, en conflit cès, qui prône «l’art libre». «Pourmois d’expérimentation, toute non commerciale», qui demeure théoriquement autorisé sans ouvert avec la Sacem. Elle permet à la Sacem, c’est une façon de tenter dechanson déposée à la Sacem peut dans les mains de la Sacem et non contrepartie si la Sacem considère ses membres de décider point par rentrer dans le marché de la musique des auteurs et édi- que la plateforme utilisée comme point ce qu’ils considèrent comme un sous Creative Commons, dans lequelLa Sacem prend acte que la teurs. Aujourd’hui, intermédiaire n’en tire pas d’ar- usage non commercial. Par exemple elle n’était pas partie prenante, es-circulation accélérée sur le Net, non la Sacem considère ainsi comme com- gent, ce qui reste très flou… La Sa- cem a, par exemple, d’ores et déjà de laisser leurs morceaux être diffu- sés gratuitement sur des radios asso- time Jérémie Nestel, son président. C’est aussi une façon de tenter de ré-seulement est une réalité à valoriser, mercial tout usage confirmé que communiquer un lien ciatives, sans perdre leurs droits mais cupérer les jeunes groupes qui nemais surtout ne nuit pas aux artistes impliquant de l’ar- pointant vers un MP3 via Facebook sans exiger de rémunération.» s’affilient pas à la Sacem parce qu’ilsqui souhaitent y participer. gent à un moment serait considéré comme commer- Cette semaine, d’autres acteurs des sont protégés par des licences Crea- ou un autre, même cial, le réseau social américain licences libres en France se sont tive Commons, et que la vieille maisondonc être placée sous une licence si la finalité n’est absolument pas n’étant pas une petite association également dits à moitié satisfaits de a une mauvaise image. Mais le droitCreative Commons qui, tout en af- de générer un bénéfice pour l’une de quartier. Attention, rien ne l’accord a minima. «Nous regrettons de regard de la Sacem sur la clause defirmant la paternité de la composi- ou l’autre partie. change pour les œuvres qui ne sont l’absence de licences véritablement li- non-commercialité reste une préoc-tion, permet sa diffusion désinté- Un blog qui affiche une bannière pas sous licence Creative Com- bres dans cette expérience, détaille cupation.»ressée. En retour, une utilisation publicitaire pour couvrir ses frais mons : elles restent soumises au le Parti pirate. Mais nous prenons Un premier bilan d’étape doit êtregénérant des revenus fera automa- d’hébergement sera de ce fait droit d’auteur classique. note d’une évolution des mentalités présenté dans six mois. Ou avant,tiquement basculer l’œuvre dans le considéré comme commercial et ne […] face à un discours jusque-là ré- puisque l’expérience lancée par larégime classique de la Sacem. C’est gagnera rien à utiliser des chansons «L’ART LIBRE». «L’Ascap [la Sacem pressif et rétrograde. Cette première Sacem et Creative Commons de-le «gagnant-gagnant» vanté par en Creative Commons plutôt que américaine, ndlr] voit les choses dif- ouverture se rapproche de nos propo- vrait dans les semaines à venirBernard Miyet, son président (qui d’autres soumises au droit d’auteur féremment, explique Pierre Gérard, sitions de mise à jour du droit des nourrir le débat politique sur lacédera sa place en juin). «L’objectif classique. L’échange numérique, cofondateur de Jamendo, l’un des auteurs.» Même distance prudente mutation du droit d’auteur dans laest de conjuguer pour les sociétaires par peer-to-peer ou une autre plus gros sites d’échange de musi- du côté de l’association Libre Ac- sphère numérique. •
    • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 ECRANS&MEDIAS • 33600 A LA TELE CE SOIR L’HISTOIRE LES ÉDITEURS DE PRESSE PEUVENT TF1 FRANCE 2 FRANCE 3 CANAL + QUITTER PRESSTALIS POUR LES MLP 20h50. Les 30 histoires 20h35. Nicolas 20h35. La fête de la 20h55. Le marquiscartes de presse de moins C’est le Point et Mondadori qui doivent être contents. les plus mystérieuses. Le Floch. chanson française à Comédie française deont été attribuées en 2011 Les deux éditeurs avaient affirmé leur volonté de quitter Divertissement Téléfilm de Nicolas l’Olympia. Dominique Farrugia,par rapport à 2010, selon le leader de la distribution, Presstalis, pour les tarifs plus présenté par Carole Picard Dreyfuss : Partie 1. 88mn, 2010.les statistiques de la attractifs de son concurrent, les Messageries lyonnaises Rousseau et Jacques Le dîner de Gueux Divertissement Avec Franck Dubosc,Commission de la carte de presse (MLP). Mais fin décembre, le Conseil supérieur Legros. Avec Jérôme Robart. présenté par Richard Berry. 23h10. Confessions 22h10. Tirage Daniella Lumbroso. 22h20. Le fils à Jo.d’identité des journalistes des messageries de presse (CSMP), chargé d’assurer le intimes. Comédie française de Euromillions. 0h10. Météo.professionnels. Le nombre bon fonctionnement du système de distribution et d’arbi­ Magazine présenté par 22h15. Flashpoint. 0h15. Soir 3. Philippe Guillard, 95mn,de cartes est en baisse trer entre les messageries, avait décidé de geler les trans­ Marion Jollès. Série américaine : 0h40. Le match des 20010.pour la deuxième année ferts de magazines d’une entreprise à une autre pendant 1h25. C’est quoi Pour le meilleur et pour experts. Avec Gérard Lanvin,consécutive. Au total, neuf mois. Finalement, mercredi, l’Autorité de régulation l’amour ? le pire, Le facteur Magazine. Olivier Marchal.36815 cartes de presse ont de la distribution de la presse a jugé ce gel «dispropor­ Magazine. humain. 1h10. Les 60 ans du 23h55. Donnant 3h30. Trafic info. AVec Enrico Colantoni. Crazy Horse. donnant.été délivrées, dont tionné», car il «restreint la libre concurrence». En revanche, 3h33. 50 mn inside. Film. 0h10. Taratata. Documentaire.34961 renouvellements et l’Autorité de régulation a approuvé le principe d’une1854 premières demandes. péréquation pour le financement de la distribution de laParmi ces nouveaux, seuls presse quotidienne nationale, également souhaitée par le ARTE M6 FRANCE 4 FRANCE 55% sont directement deve­ CSMP. Les MLP, qui ne distribuent qu’une partie de lanus «journalistes mensuali­ presse magazine, pourraient ainsi devoir supporter une 20h35. Le fil d’Ariane. 20h50. NCIS : 20h35. Dany Boon 20h35. On n’est passés titulaires», et près de la partie du coût de la distribution des quotidiens nationaux. Téléfilm de Marion Enquêtes spéciales au Palais des Glaces que des cobayes. Laine. Série américaine : Spectacle. Magazine.moitié travaille à la pige. Avec Mélanie Bernier, Œdipe et le roi, 22h10. Dany Boon en 21h30. Claude RichEn 2011, 45,3% des cartes Arié Elmaleh. Rencontre fatale, parfait état "J’aime tellementde presse ont été attri­ «Je souhaite vous inviter à visionner cette 22h05. Jeux pervers. Le vrai courage, Spectacle. ça la vie".buées à des femmes. Mais émission car le contenu de votre lettre Téléfilm de Matteo Œil pour œil. 0h15. Touche pas à mon Documentaire.elles restent très absentes Rovere. Avec Mark Harmon, poste. 22h25. C dans l’air.des postes à responsabili­ prouve que vous ne l’avez pas vue.» Avec Chiara Chiti, Michael Weatherly. SpectacleMagazine Magazine. Désirée Noferini. 0h05. Nip / Tuck présenté par 23h30. Dr CAC.tés: 18% d’entre elles sont Rémy Pflimlin président de France Télévisions, répondant 23h35. Court-Circuit. La vérité est ailleurs,titulaires de la carte de au dircom du FN qui reprochait à Laurent Ruquier d’avoir, Cyril Hanouna. Série. Magazine. L’esprit de Noël. 1h45. Côté match. 23h35. Olivierpresse «directeurs». samedi, présenté Marine Le Pen sous la forme d’un étron 0h25. Tailleurs Série. 2h05. Consomag. Roellinger, le magicien alors qu’il s’agissait d’une affiche de Charlie Hebdo. clandestins. 1h55. Scrubs 2h10. Le Printemps de des épices. Documentaire. Série. Bourges 2010. Documentaire. LES GENS Fin de l’indépendance de la «NRCO» LES CHOIX Le groupe Centre France-La Montagne va prendre 6% de plus dans le capital de la Nouvelle République du Centre-Ouest (NRCO), et ainsi devenir le premier actionnaire du journal tourangeau. La décision doit être entérinée demain par les actionnaires de la NRCO. Le groupe auvergnat en possédera ainsi 16%, devant l’actionnaire historique, la famille Saint-MÉLENCHON Cricq (15%).FÂCHÉ, Par téléphone Par la malepeste Par la battleBARTHÈS VEXÉ RFI reprend sa grève contre la fusion Arte, 20h35 France 2, 20h35 France Ô, 20h35Les relations entre Jean­ avec France 24 Ariane a disparu. Ariane Par la malepeste, un télé­ Dans Dance St.! des ban­Luc Mélenchon et le Petit faisait du sex­phone avec film policier en costumes! des de jeunes s’affrontentJournal de Canal+ ne vont La grève à RFI, suspendue durant les vacances de Noël, sera un inconnu. Un serial killer Nicolas Le Floch est de dans des battles de danse.pas s’arranger… Dans une relancée à partir de dimanche minuit. Les salariés mobilisés, rôde. C’est le Fil d’Ariane, retour, à la poursuite du Et c’est assez original pourinterview pour un blog qui veulent le gel de la fusion avec France 24 et s’opposent fiction kitsch et chorale. brigand «La Griffe». être mentionné, voilà.de l’Express.fr, le directeur à leur déménagement à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-de la communication du Seine), ont demandé, dans une lettre ouverte, à être reçuscandidat Front de gauche par le Premier ministre (lire aussi en Rebonds, page 24). Lundi PARIS 1ERE TMC W9 GULLIà la présidentielle, Arnauld après-midi, la cour d’appel rend un arrêt sur la régularité deChampremier­Trigano, la procédure de fusion, qui n’est pas exécutoire. La fusion 20h40. Les Grosses 20h45. Une femme 20h50. Enquête 20h35. Tim la malice.charge l’émission de juridique effective pourrait être décidée juste après, en as- Têtes. d’honneur. d’action. Téléfilm américain.Yann Barthès qui «n’hésite semblée générale des actionnaires. Invités : Clara Morgane, Téléfilm français : Maison : comment Avec Michael Madsen, Arthur Jugnot. Poids lourds, refaire sa déco au Sean Kyle.pas à tordre la réalité pour Divertissement Perfide Albion. meilleur prix ? 22h05. Nic et Tristanfaire une bonne blague». présenté par Avec Corinne Touzet, Magazine présenté par Mega Dega !?En cause, un sujet diffusé VU SUR LE WWW Philippe Bouvard. Franck Capillery. Marie-Ange Casalta. Téléfilm américain.la semaine dernière lors 22h45. Zemmour 0h10. Close to home. 23h25. Enquête Avec Tristan Puehse,d’un déplacement de et Naulleau. Série américaine : d’action. Nic Puehse.Mélenchon à Amiens Magazine présenté Il n’y a pas de fumée Magazine. 23h30. Ils sont fous cesauquel participait aussi par Éric Zemmour et sans feu, 2h00. Carrément humains. Éric Naulleau. Obsessions, jeux vidéo. Magazine.Eva Joly. Il montrait les 23h50. Rive droite. Responsable ou pas ? Magazine. 23h45. G ciné.deux candidats se croiser Magazine. Avec Jennifer Finnigan. 2h20. Programmes de 23h55. Dr. Quinn,sans jamais se saluer. Or, ils 0h50. Paris Dernière. 2h30. Saving Grace. la nuit. femme médecin.s’étaient dit bonjour avantde monter dans le train.«Ils savaient qu’ils s’étaient NRJ12 DIRECT 8 NT1 DIRECT STARsalués et ils montent toute 20h35. Alice Nevers, 20h40. La grande 20h45. Tous différents. 20h40. Fireball.la séquence sur le thème le juge est une femme. soirée du paranormal. 10 enfants : ma famille Téléfilm de Kristoffer“ils ne se disent pas bon­ Téléfilm français : Maisons hantées, extraordinaire. Tabori.jour”», proteste Champre­ Feu le soldat du feu. fantômes et revenants... Magazine présenté par Avec Aleks Paunovic,mier­Trigano. PIXELS AGRICOLES Avec Marine Delterme. Légendes urbaines, Émilie Mazoyer. Lexa Doig.Visiblement vexé, Yann 22h25. Alice Nevers, mythes ou réalités ? 22h25. Tous différents. 22h15. Le dernierBarthès s’est embourbé Wired a compilé des photographies de terres agricoles le juge est une femme. Documentaire. Magazine. casse.hier soir dans une justifica­ prises depuis l’espace dans divers pays du monde. Téléfilm français : 22h40. La grande 23h20. Man vs Wild. Téléfilm de La loi du marché, soirée du paranormal. 2 épisodes. KC Bascombe.tion boiteuse: «Ce qui se Des pixels naturels se dévoilent alors, créés par les Mauvaise rencontre. Documentaire. Documentaire. Avec Tom Sizemore,passe en dehors des camé­ différentes techniques utilisées pour cultiver et irriguer Avec Marine Delterme. 23h45. Fin du monde 1h45. Culture Pub. Sherilyn Fenn.ras ne concerne pas le les champs. On peut aussi ne pas se poser de question 2h00. Poker. en 2012 ? Info ou Magazine. 23h50. Star story.Petit Journal.» C’est tout et se contenter de trouver ça beau. S.Fa. 3h00. Programme de intox ? 2h45. Le diable dans la Magazine.petit, ça. L.A. PHOTO AFP http://www.wired.com nuit. Documentaire. peau. 0h50. Concert.
    • GRAND ANGLE34 • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 Henrysoit qui mal y pense De retour à Arsenal pour quelques matchs, passe au-dessus du ballon entre deux touches) à Franck Ribéry lors d’un premier quart d’heure qui l’ex-attaquant star de l’équipe de France pose avait la particularité de se dérouler devant les mé- dias. A la minute où les journalistes ont été invités la dernière pierre de son mythe, une construction à quitter l’enceinte, Henry a complètement laissé tomber l’exercice et un Franck Ribéry qui, incapa- plus médiatique que sportive qui lui a pourtant ble d’y voir malice et n’ayant pas compris que les médias étaient le véritable public du show, a alors permis de bâtir une carrière incomparable. poursuivi Henry avec son ballon sous le bras sur vingt mètres. La troisième: toujours lors de la Coupe du monde un fan. Il y a quinze jours, j’étais en vacances au en Allemagne, une conférence de presse après Mexique. J’espère que personne ne va venir me ré- France-Espagne (3-1 en 8e de finale) où il s’était, veiller. Je suis là pour aider: dix, vingt ou trente mi- à la surprise générale, attribué une part de l’égali- nutes, je ferai de mon mieux. Si le coach n’a pas be- sation d’un Ribéry qui, pour tenir à cet instant du soin de moi sur le terrain, j’aiderais les gars dans le film tricolore le rôle de la star émergente, était vestiaire.» Beau comme l’antique, ou comme l’émotion qui l’a étreint quand il «Parfois, je vois Nicolas Anelka faire des a inauguré, par un matin clair de décem- bre 2011, sa statue en bronze devant trucs ahurissants, à se demander s’il fait l’Emirates Stadium. Là, tout le monde le même métier que les autres. Henry avait flairé le moment clé : celui qui dit jamais. Mais la carrière d’Anelka, ce n’est tout. Trouble sincère ou calcul? On peut pas le quart de la carrière d’Henry…» y passer des jours. Impossible à dire. D’un côté, Henry est hautement cons- Un joueur de Ligue 1 en 2009Lundi, à Londres, après avoir marqué le but qualificatif cient de l’histoire de son sport et de la place qu’il clairement ciblé par Henry. Un type avait protesté:d’Arsenal en Cup contre Leeds. PHOTO IAN KINGTON . AFP y tient. De l’autre, il est le plus grand baratineur «Mais putain, pourquoi tu dis que tu y es pour quel- ou dissimulateur qu’on ait jamais croisé dans un que chose alors que tu es hors jeu de 10 mètres ?» milieu du foot où tout le monde – joueurs, diri- Henry, placide : «C’est justement parce que j’étais Par GRÉGORY SCHNEIDER geants, agents, entraîneurs– ment sans arrêt, par- hors jeu de 10 mètres et d’ailleurs…» La démonstra- fois même pour dire qu’il fait beau ou qu’il pleut. tion qui suivit fut époustouflante, truffée de cras- T hierry Henry est vraiment sorti Le plus grand attaquant français de ces cinquante ses plus ou moins camouflées –«ce qu’il y a de bien de sa préretraite new-yorkaise dernières années a toujours survolé l’exercice de avec Franck [Ribéry], c’est que quand il perd neuf lundi soir. C’était à la fin du la parole, y mettant parfois une subtilité et un art duels de suite, ça ne l’empêche pas de repartir une 32e de finale de Cup remporté de la semi-vérité qui, sans déconner, suscitait le dixième fois au combat»– et de considérations sur par Arsenal – à qui il est prêté respect. la vitesse comparée du même et du défenseur es- quelques semaines – face à pagnol Carlos Puyol, prétendument neutralisé par Leeds (1-0), quand l’ex-trico- «C’est justement parce que j’étais la position de hors-jeu de l’artiste. Un détail nous lore, qui fut de 1999 à 2007 le hors jeu…» avait frappés: alors que la plupart des journalistes plus éminent gunner, a marqué le but de la vic- Le fait est qu’il a toujours été dans la construction: étaient séduits, les vieux routiers de la presse toire. Alors que le ballon roulait au fond des filets, la sienne et celle de son mythe. Thierry Henry joue avaient quitté la pièce, dégoûtés. Plus que le fond, Henry tombait un peu par accident dans les bras un rôle mais comme c’est celui de Thierry Henry, c’est la forme qui dérange: le cynisme, la démoné- de son éternel entraîneur, Arsène Wenger, il y a quelque chose de crédible là-dessous. Le tisation du langage et la certitude que le foot se l’homme qui, en l’accueillant cet hiver, a permis mieux pour s’en convaincre, c’est de faire tomber joue ailleurs que sur le terrain, du moins en partie. à l’attaquant de 34 ans de prolonger son histoire les anecdotes. La première: pendant un Euro 2004 C’est d’ailleurs l’histoire de sa vie. On s’était lon- au-delà des rêves du plus mielleux des storytellers où il s’est un moment vu pousser Zinédine Zidane guement posé en 2009 avec l’un des meilleurs hollywoodiens. L’accolade fut brève, comme si les dans la bordure (!), il est allé à plusieurs reprises joueurs du championnat de France de Ligue 1, et deux hommes, qui se connaissent par cœur, dans le bureau du sélectionneur d’alors, Jacques on avait entendu ça : «Henry est bon partout et en s’étaient retrouvés emmerdés, du genre «pas de Santini, pour obtenir la peau de son soi-disant ami même temps, il n’est très fort nulle part. Il va vite ça entre nous» ou, mieux, «on ne va pas se mentir David Trezeguet, qui lui pompait l’air et les ballons mais sans plus, il est technique sans plus, il est cos- l’un l’autre». sur le front de l’attaque. taud sans plus… Parfois, je vois Nicolas Anelka faire Toujours pour la galerie, Henry avait ensuite mer- La deuxième: une scène extraordinaire durant un des trucs ahurissants, à se demander s’il fait le même veilleusement emballé sa soirée. «J’ai rejoint Arse- entraînement du Mondial 2006, quand il avait ad- métier que les autres. Henry jamais. Mais la carrière nal cet hiver non pas comme un joueur, mais comme ministré une leçon de jongles (avec le pied qui d’Anelka, ce n’est pas le quart de la carrière de
    • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012 • 35 Henry. Il faut chercher là [il montre son cerveau].» Le truc, c’est que Thierry Henry n’a jamais laissé personne accéder à ses pensées. On a eu beau far- fouiller des mètres cubes d’interviews, on a eu l’impression de trouver quelque chose en deux oc- casions seulement. Il y eut d’abord son blues post- France-Irlande (1-1) de novembre 2009, quand son contrôle de la main avait permis aux Bleus d’accé- der à un Mondial sud-africain où, rétrospective- ment, il eut été préférable qu’ils n’aillent pas. Ce fut le grand n’importe quoi: Jacques Attali réclama une «exclusion à vie» du joueur, Christophe De- chavanne proposa d’envoyer l’Irlande en Coupe du monde et l’impayable Alain Finkielkraut fit de l’introduction de la vidéo dans l’arbitrage un «dé- bat capital» et une «question de salut public». Henry, lui, s’est tu. Avant de lâcher : «Je me suis senti seul. Vraiment seul. A un moment donné, j’ai cru que j’avais fait quelque chose de grave.» Et de sombrer d’un seul coup avec son club de Barce- lone, ce qui suscitera ce mot de l’entraîneur cata- lan Josep Guardiola, hallucinant quand on connaît l’intensité que le joueur a toujours mis en toute chose depuis le premier matin: «Pour qu’on croit encore en lui, il faudrait déjà qu’il y croit lui-même.» L’arrière droit des îles Féroé Le second domaine où l’on a flairé une résonance particulière, c’est quand il parle de ceux qui font le même métier que lui: les joueurs. Un journaliste de France Football qui était venu le voir à Londres s’est vu décortiquer un modeste Amiens-Château- roux de Ligue 2 – quand ils ont fait rentrer untel, Amiens est passé à trois devant et…– par un Henry qui, faut-il le rappeler, a rencontré trois fois par semaine les meilleurs joueurs du monde pendant dix ans. On l’a aussi entendu disserter sur l’arrière droit de la sélection des îles Féroé, ce qu’il n’a aucun intérêt (médiatique) à faire sauf à vouloir s’ouvrir à vie les portes du stade Tórsvøllur de Tórshavn – qui n’a d’ailleurs pas de porte. Cette connaissance encyclopédique du jeu suggère une piste: en plus de protéger le joueur lui-même, l’absence de sincérité du meilleur buteur en bleu de tous les temps (51) pourrait signifier un souci de protéger un sport ouvert à toutes les prédations –médiatiques, financières, etc. Si Henry doit quel- que chose, c’est à ses pairs. Point barre. Lundi, après Leeds, il a marqué son désabusement quand l’intervieweur lui a dit que les téléspecta- teurs avaient commencé à l’élire «homme du match»… alors qu’il n’était pas encore entré en jeu. La vie du champion est parfois ingrate. Il ne faut pas non plus s’illusionner : la sensibilité et la science que Thierry Henry a du foot lui ont aussi souvent permis de fuir les questions ou de travestir la vérité. On donnerait cher pour savoir ce qu’il a raconté à Nicolas Sarkozy quand il est allé débrie- fer (à l’initiative du joueur et dans le dos des co- pains : personne ne lui demandait rien) le bus de Knysna après le fiasco sud-africain. Ça fait une paye que l’escroquerie s’est propagée au terrain. Ceux qui parlent d’une renaissance n’ont pas vu ses prestations automnales avec les New York Red Bulls: le buste comme tenu par un corset en métal, la vitesse du scaphandrier et la ruse quand, sevré de ballon depuis un quart d’heure, il revient en toucher deux ou trois au mi- lieu de terrain avant d’aller reprendre sa sieste aux avant-postes. On a repensé au gamin qui, soucieux de paraître guerrier, va tacler un bon coup dans la boue pour saloper son maillot. Attention: c’est le sport, le vrai. En marquant contre Leeds lundi, Henry a bouclé son parcours et posé la dernière Thierry Henry pierre de son mythe. Il ne vaudra pourtant jamais vu par l’artiste la réalité, celle d’un type qui, pour disposer d’une britannique faculté extraordinaire à comprendre le foot au sens Marc Quinn large, s’est adapté à tout : la dureté de la Premier dans le cadre du League anglaise, l’accointance entre un président 100e anniversaire de club et son fils agent de joueurs (!), un sélec- de la Fifa, tionneur soupe au lait, le raz-de-marée Zidane, en 2004. l’équilibre subtil du vestiaire barcelonais où trônait PHOTO REUTERS Samuel Eto’o et même la déchéance physique. Ça méritait bien une statue. Et des larmes dont on ne saura jamais ce qu’elles cachent. •
    • LIBÉRATION VENDREDI 13 JANVIER 2012PORTRAIT DANIELLE BOUSQUET propos d’une Elisabeth Badinter disant comprendre qu’une femme préfère choisir faire commerce de ses charmes que de tenir la caisse d’un supermarché pour un salaire de misère. «Ce sont les propos d’une milliardaire», raille-t-elle. Ses parents à elle étaient des enseignants, bretons, laïcs et de gauche. Milieu naturel structurant et déterminant dont elle ne s’est éloignée que brièvement, à l’heure de la jeunesse. Diplôme de HEC en poche, Danielle Bousquet fut directrice commerciale dans le privé. Et parisienne. Le temps de con- naître la réalité des cadres dirigeants de l’industrie, d’épouser un enseignant, originaire du sud-ouest de la France, et d’avoir deux enfants. Avant de «réintégrer» son milieu natu- rel en 1972. L’Education nationale. Le militantisme associatif féministe. La gauche socialiste. La Bretagne. Elle ne se voyait pas habiter ailleurs. La Bretagne est, dit-elle, «exemplaire» sur les sujets qui lui tiennent à cœur. Elle est devenue profes- seure d’économie. Puis chef d’établissement, comme le fut son père. Sa terre et ses repères retrouvés, elle s’est investie dans le Planning familial. C’était dans l’air du temps, mais, chez elle, c’était surtout dans la culture initiale. Elle raconte un «père féministe» qui, dans les années 50, dispensait dans les familles populaires des conseils de contraception, limitée à l’époque à des cours sur l’usage du préservatif. Il était per- suadé qu’un peu moins d’enfants permettrait de favoriser l’activité féminine, clé de l’égalité et de l’émancipation. C’est de ce féminisme-là que Da- nielle Bousquet est née. Un EN 5 DATES féminisme d’éducation des masses. Elle répète: «Educa- 1945 Naissance à Plœuc­ tion, éducation, éducation.» sur­Lié (Côtes­d’Armor). Elle a appliqué la recette à la 1967 Mariage. 1978 Rejoint maison. Isabelle, sa fille le PS. 1997 Députée. aînée, ingénieure dans une 2011 Proposition de loi pour société de promotion immo- la pénalisation des clients de prostituées. bilière, se souvient du souci permanent de sa mère de ne pas faire de différence entre l’éducation de son frère et la sienne. Des discours répétés sur l’ambition, l’indépendance, l’épanouissement. Elle se souvient aussi d’un militantisme permanent. Et note, amusée, que les enfants de ces profs mi- litants sont, comme elle, majoritairement partis faire carrière dans le privé pour mener des «vies tranquilles, individualistes et égoïstes». Danielle Bousquet s’est lancée en politique «pour prolonger le discours et l’action de terrain». En 1983, elle a accepté d’en- trer au conseil municipal de Saint-Brieuc à la condition que le conseil compte 30% de femmes. Le maire n’a pas moufté. Elle a été désignée adjointe aux finances. Elle est devenue Féministe traditionnelle, cette députée PS de Saint-Brieuc députée en 1997 lorsque Jospin a introduit un quota de fem- mes à la députation. Mais elle avait hésité. Elle s’était piquée veut pénaliser et rééduquer les clients de la prostitution. d’un de ces complexes féminins qu’elle a pour réflexe de combattre. «Je pensais ne pas avoir les compétences pour rem- plir cette mission.» Plus tard, en 2007, elle sera un soutien L’éducatrice enthousiaste de Ségolène Royal. Expérience qui lui permet de prendre la mesure d’une «misogynie inquiétante» d’une partie de la société. La partie haute… En 2008, elle a été candidate malheureuse à la mairie de Saint-Brieuc. Bruno Joncour, le maire Modem, la pense plusPar ALICE GÉRAUD «qui ne se discutent pas»: la «non-marchandisation du corps» portée par ses «combats de cœur» et son «attachement viscé-Photo YANN RABANIER et «l’égalité hommes-femmes». «Cette violence est une violence ral au PS» que par les dossiers de politique locale qui deman- de genre. Celles de clients qui sont tous des hommes à des prosti- dent parfois «de la nuance». En 2011, elle n’a pas pris partiL’ univers de la députée socialiste Danielle Bousquet tuées qui sont très majoritairement des femmes.» lors de la primaire. Mais a rejoint Hollande après sa victoire est bien rangé. D’un côté, il y a les victimes (genre Elle pensait que la condamnation de «cette violence-là», «tel- en novembre. féminin). De l’autre, les bourreaux (genre mas- lement évidente», ferait autant consensus que le dossier vio- Danielle Bousquet aurait aimé transmettre sa fibre de mili- culin). Au-dessus, ceux qui œuvrent à rétablir jus- lence conjugale. Ses confrères parlementaires, de droite tante féministe à sa fille. Mais elle constate avec un brin detice et égalité. Et au milieu, peu de place pour la nuance, ces comme de gauche, l’ont suivie. Le consensus est moins évi- déception que «les choses ont changé pour les nouvelles généra-zones de gris où les principes se heurtent parfois à d’encom- dent hors du Palais-Bourbon. Et cela la met en colère. Sa voix tions». «Entre un travail où l’on exige toujours plus d’elles etbrantes et mouvantes réalités. et son visage se durcissent. «Je ne comprends pas comment des leur vie de mère, elles n’ont pas le temps de militer comme on leDanielle Bousquet, petite dame stricte et discrète, ne transige gens qui se disent de gauche peuvent accepter que le corps de la faisait nous.» Elle rappelle, statistiques à l’appui, que la ré-pas avec les principes. Et supporte mal que d’autres s’avan- femme puisse être mis en vente ou en location.» Les travailleurs partition des tâches entre les sexes dans les foyers n’a pascent sur ce terrain, piétinant au passage sans vergogne les du sexe qui la traitent sans grands égards de mère-la-morale- basculé durant les dernières décennies. Elle parle aussi devaleurs sûres d’un féminisme qui aura structuré tout son par- coincée-du-sexe, ne la gênent pas vraiment. «Ce sont des per- la précarité des femmes seules avec enfants. Elle verrait d’uncours. Celui de la militante du Planning familial admirative sonnes extrêmement minoritaires, qui ne représentent en rien la bon œil le retour d’un ministère aux Droits des femmes. Elled’Yvette Roudy, qui a su transformer ses convictions en force réalité de la prostitution en France.» Elle ne se laisse pas non dément en viser le fauteuil. Elle est adhérente d’Osez le fémi-de proposition, devenant parlementaire à la deuxième mi- plus impressionner par les quelques protestations de clients nisme!, relais «respectueux» des combats de sa génération.temps de sa carrière. A son tableau d’honneur: la loi contre mécontents qui encombrent sa boîte mail de leurs «lettres Danielle Bousquet ne se représentera pas à la députation. Ellela violence faite aux femmes en 2010. Et, encore plus récem- obscènes». «C’est justement pour faire évoluer les mentalités des considère qu’à 67 ans, il faut savoir passer la main. Elle parlement, une proposition pour la pénalisation des clients de hommes que nous travaillons. Je crois en l’éducation, sur ces du nécessaire renouvellement de la classe politique. Elleprostituées. Petite pierre législative à l’avenir incertain, qui questions-là en particulier. Cela prendra du temps, mais nous y constate que les femmes sont plus facilement accessibles às’inscrit dans un combat plus large visant à l’abolition de la arriverons.» Elle accepte mal en revanche les voix dissonantes ce genre de raisonnement. Et surtout, plus enclines à le met-prostitution en France. Pour elle, il en va de deux principes s’élevant de ses propres rangs. Elle se dit «atterrée» par les tre en pratique. •