Your SlideShare is downloading. ×
0
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Presentation
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Presentation

722

Published on

Presentation

Presentation

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
722
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
7
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide
  • Haïti est l'un des pays les plus pauvres du monde et une partie importante de sa population survit dans des conditions très précaires. En 1994, le produit national brut (PNB) ne dépassait pas 1,75 milliard de dollars, soit 250 dollars par habitant (contre 21 740 dollars pour la France). Le chômage touche plus de la moitié de la population. Les envois pécuniaires de la diaspora haïtienne représentent environ 1,5 milliard de dollars, soit trois fois le budget de l'État. Ils contribuent pour une grande part à l'économie de survie du pays.
  • L’agriculture représente plus de 30% du PIB (1998) et emploie environ 61% de la population active. Les terres cultivées manquent, et le quart de la population rurale ne possède pas de terre. Les productions de base sont: riz, bananes, patates douces, maïs, sorgho, haricots secs, oranges, sisal et cacao. Le riz, le maïs et les patates douces sont récoltés deux fois par an. La plupart de ces productions ne suffisent pas à satisfaire la demande intérieure. Les 4/5 de la nourriture doivent être importés. On pratique la culture de rapport: café, mangues, canne à sucre, cacao et bois. Le cheptel se compose de bovins, chèvres et porcs. On note l'insuffisance de farine de blé.
  • L'industrie haïtienne est presque inexistante. Elle se limite aux domaines du textile, de l'alimentation et de la construction, avec le ciment. Le pays n'a pratiquement plus de minerais. Par exemple, la mine de bauxite de Reynolds a été fermée par le groupe multinational, faute de rentabilité. Les industries sont concentrées autour de Port-au-Prince et sont spécialisées dans l'assemblage de produits importés concernant le baseball, les chaussures et les vêtements. Les produits manufacturés entrent pour environ 12% du PIB et emploient 20% de la population active. Sucre raffiné, textiles, farine, cigarettes, produits métalliques et machines, huiles essentielles, ciment, articles assemblés pour la réexportation, notamment les vêtements, équipements sportifs, jouets, composants électroniques, bagages.
  • Le vaudou haitien est sans contexte le résultat de croyances des divers peuples d’infortune qui ont traversé les mers pour cultiver, au prix d’atroces souffrances les sols d’Haiti. Le vaudou intègre également certaines pratiques des premiers habitants de l’île et emprunte beaucoup au catholicisme. Victime de persécution de la part des maîtres esclavagistes qui ne voyaient dans ses pratiques barbares des survivances des peuples non civilisés d’où sont tirés les esclaves, pratiques menaçantes pour la sécurité même du système en place. Persécuté par les divers personnages qui vont se succéder à la tête du nouvel état noir, qui voulaient “ blanchir ” la culture haitienne, objet de railleries de la part des observateurs extérieurs, le vaudou, non seulement à subsisté mais s'est mêlé à tous les aspects culturel, économique et politique du pays.
  • De tous moyen d’expression, la peinture reste la plus utilisée en Haiti Elle s’expose partout ; dans les ruelles encombrées de la capitale, le long des plages, dans les provinces…Les haitiens semblent tous être peintre ou en passe de le devenir. Le quotidien fait de peines et d’espoirs prend vie sur la toile en un merveilleux mouvement de couleurs sous la main habile de l’haitien.
  • La musique constitue une partie importante de la vie des Haïtiens. Les formes de cadences musicales sont variées. Le Kompa, la musique messagère, le Twoubadou, le zouk et le rythme racine forment le quatuor de base de la culture propre à l'île. Ces musiques connaissent des évolutions pour s'allier harmonieusement à des rythmes de rumba, de jazz ou de rock. le Compas et la Musique Racine. Le premier, dont on attribue la paternité à Jean Baptiste NEMOURS, a été élaboré au début des années soixante. Plus lent que les danses latinos ( salsa, merengue ), il s’est répandu dans la Caraïbe, surtout aux Antilles Françaises où il a connu un grand succès. TABOU COMBO, Tropicana ont encore de chauds partisans et de nouveaux groupes ont pris la relève ( compas « nouvelle génération »). Pendant une vingtaine d’années, le compas à occupé le devant de la scène musicale au détriment de rythmes plus anciens et plus riches. Au début des années 80, des musiciens se sont à nouveau penchés sur les musiques rurales, imprégnées de vaudou. Ils y ont puisé une partie de leur inspiration et donné naissance à la Musique Racine qui fait la part belle aux instruments traditionnels, en particulier aux tambours. Les textes, en créole, s’élèvent sans peine au dessus des platitudes débitées par certains chanteurs de Compas. En marge de ces deux genres, de jeunes musiciens explorent des voies nouvelles, souvent influencées par la mode (ragga, rap, etc..).
  • Transcript

    • 1. Géographie d'Haïti Crystal Yan
    • 2. Une Carte d'Haïti
    • 3. Haïti en général <ul><li>Superficie: 27 750 km², eau (1,9%) </li></ul><ul><li>Population: 9 776 206 hab. (2008) </li></ul><ul><li>Forme de l’Etat: République </li></ul><ul><li>Langue officielle: Français et créole haïtien </li></ul><ul><li>Capitale: Port-Au-Prince </li></ul><ul><li>Monnaie: Gourde </li></ul>
    • 4. Sa Situation <ul><li>beaucoup des montagnes </li></ul><ul><li>plus que 75% d'Haiti est plus grand que 600 ft </li></ul><ul><li>le bas: l'elevation de la mer </li></ul><ul><li>le haut: Pic la Selle-2,680 m </li></ul>
    • 5. Sa Situation (cont’d) <ul><li>des vallées entre des montagnes </li></ul><ul><li>des iles: Ile de la Gonave, Les Cavemites,Tortuga, Ile a Vache </li></ul><ul><li>des lacs: Lac d'Azuei, Trou Caiman, Lac de Peligre, Lac de Miragoane-pres de &quot;Windward Passage&quot;, un détroit entre Haiti et Cuba </li></ul>
    • 6. Son Climat <ul><li>tropicale </li></ul><ul><li>demi-arid </li></ul>
    • 7. Son Relief <ul><li>la region dans l'est et le centre est un plateau </li></ul><ul><li>la region dans le nord a Massif du Nord et Plaine du Nord </li></ul><ul><li>la region dans le sud a Plaine du Cul-de-Sac et la péninsule Tiburon </li></ul><ul><li>la region dans le sud et l'ouest du Plateau Central a les Montagnes Noires </li></ul>
    • 8. Son Relief (cont’d) <ul><li>la vallee Plaine de l'Artibonite </li></ul><ul><li>la rivière Riviere l’Artibonite </li></ul><ul><li>les montagnes du Chaîne de la Selle est du Massif de la Selle dans l'est au Massif de la Hotte dans l'ouest </li></ul>
    • 9. Les actualités <ul><li>U.N. Secretary-General Ban Ki-moon et Bill Clinton va au Haiti (03/10/09) </li></ul><ul><li>L’economie ne’st pas forte…il doit plus des dons et l'investissement étranger dans les industries de la fabrication, le recyclage et le tourisme. </li></ul><ul><li>Le gouvernement a dépensé $ 100 millions de $ 256 millions du budget parceque il y a quatre tempêtes qui ont tué près de 800 personnes </li></ul><ul><li>la crise de l’economie internationale  moins de l’aide </li></ul><ul><li>Clinton dit que le tourisme est important pour le development d’Haiti </li></ul><ul><li>Un ouvrier dans une usine américaine gagne $2-$5 chaque jour — plus que le salaire minimum de $1.79. Il y a 50% d’Haïtiens qui habitent avec moins de $1 pour chaque jour. </li></ul><ul><li>http:// www.bostonherald.com/news/international/americas/view.bg?articlei d=1157659&srvc=rss </li></ul>
    • 10. Les actualités (cont’d) <ul><li>La mort des mères (03/15/09) </li></ul><ul><li>ratio de mortalité maternelle les plus élevés de l'hémisphère de l’ouest </li></ul><ul><li>En 100.000 naissances, 670 femmes sont mortes </li></ul><ul><li>Elles ne peuvent pas recevoir aux soins de santé, ou ne peuvent pas payer. </li></ul><ul><li>Ils doivent payer pour de gants et de seringues, de médicaments, de nourriture et de transport </li></ul><ul><li>Beaucoup donnent naissance à la maison, avec les sages-femmes qui savent peu </li></ul><ul><li>L'automne dernier, les hôpitaux publics à Port-au-Prince se sont mis en grève </li></ul><ul><li>Les mères se tournent a des endroits comme l'hôpital Jude Anne maternité avec 66 lits </li></ul><ul><li>Les femmes donnent naissance sur le sol, dans la salle d'attente, sur les escaliers et dans les salles de bains. </li></ul><ul><li>http://www.msnbc.msn.com/id/29706995/ </li></ul>
    • 11. L’Histoire
    • 12. Le début <ul><li>Haïti est découvert par Christophe Colomb en 6 décembre 1492. Il la s’appelle Hispaniola . </li></ul><ul><li>La population est évaluée par Christophe Colomb à près de 1 million de personnes. </li></ul><ul><li>Dès 1505 les esclaves noirs arrivent d’Afrique. </li></ul>
    • 13. <ul><li>En 1793, Mayaca, chef noir, s'empare du Cap-Français (Cap-Haïtien) et en massacre tous les habitants libres. </li></ul><ul><li>En 1794, Toussaint Louverture enlève les principales places de la colonie française, chasse une armée anglaise que les colons de la Jamaïque envoient au secours des Blancs, et s'empare de la partie espagnole d'Haïti, que l'Espagne vient de céder à la France . </li></ul><ul><li>En 1802, le général Leclerc, à la tête de 20,000 Français, débarque à St-Domingue, s'empare par surprise de la personne de Toussaint Louverture et l'envoie en France. </li></ul>
    • 14. <ul><li>En 1665 Bertrand d’Ogeron est installé gouverneur. Il encourage la venue des premiers engagés français. </li></ul><ul><li>Le traité de Ryswick de 1697 partage Hispaniola entre la France et l’Espagne. L’Espagne se vit attribuer les deux-tiers de l’île et la France le tiers restant, situé à l’ouest. </li></ul><ul><li>En 1722 les esclaves se révoltent. </li></ul><ul><li>En 1791 un nouveau soulèvement général a lieu. </li></ul>
    • 15. 1800s <ul><li>En 1803 les Français refoulent jusqu'au Cap par Dessalines , l'un des lieutenants de Toussaint. Rochambeau, qui a succès à Leclerc, est obligé de se rendre à une flotte anglaise. </li></ul><ul><li>Le 1 janvier 1804, l'Indépendance est proclamée. </li></ul><ul><li>En 1805, l'île est complètement évacuée par les troupes françaises. </li></ul><ul><li>Dessalines prend le titre d'empereur d'Haïti sous le nom de Jacques Ier; il est assassiné en 1806. </li></ul>
    • 16. <ul><li>En 1807 le pays devient divisé en deux: </li></ul><ul><li>1. l'État noir de Christophe au Nord . </li></ul><ul><li>2. l'État mulâtre de Pétion au Sud. </li></ul><ul><li>A la mort de Pétion le 27 mars 1818, Boyer devient maître de toute l’île en 1832. </li></ul><ul><li>Le 27 février 1844 éclate l'insurrection des districts de l'Est qui forment un nouvel État sous le nom de république Dominicaine. </li></ul>
    • 17. L’histoire moderne <ul><li>Une longue succession de coups d'État suit le départ de Boyer. Le pouvoir ne cesse d'être contesté par des factions de l'armée, les élites mulâtre et noire, et la classe marchande, maintenant composée de grand nombre d'étrangers (Allemands, les Américains, Français et Anglais). </li></ul><ul><li>Les États-Unis, soucieux des menaces que l'agitation intérieure et les convoitises européennes font peser sur leurs investissements, occupent la République d’Haïti de 1915 à 1934. </li></ul>
    • 18. <ul><li>1957 - 1971 – Dictature de François Duvallier (Papa Doc ) . </li></ul>
    • 19. <ul><li>1971 – 1986 – Dictature de Jean-Claude Duvallier (Bébé Doc). </li></ul><ul><li>Ils mettent en place le système de délation et d'escadrons de la mort dits Tonton Macoute. De nombreux haïtiens s'exilent, notamment aux États-Unis et au Québec. </li></ul>
    • 20. <ul><li>1990 - L'ancien prêtre Jean-Bertrand Aristide remporte les élections présidentielles. </li></ul><ul><li>1991 – Il est renversé par Raoul Cédras et des militaires soutenus par la bourgeoisie d'affaires . </li></ul><ul><li>1994 – Il rétablit au pouvoir sous la pression de l'administration de Bill Clinton. Il est réélu en 2000. </li></ul><ul><li>2004 – Il exile des militaires des États-Unis lorsque des forces armées constituées d'opposants et d'anciens militaires qui contrôlaient le nord du pays menaçaient de marcher sur la capitale Port-au-Prince. </li></ul>
    • 21. Aujourd’hui <ul><li>2006 - René Préval, proche d'Aristide et ancien président de la République d'Haïti entre 1995 et 2000, est élu. </li></ul>
    • 22. L’ÉCONOMIE
    • 23. Économie <ul><li>Haïti est l'un des pays les plus pauvres du monde. </li></ul><ul><li>le pays dépend de l'aide extérieur . </li></ul><ul><li>Les aides bilatéraux et multilatéraux font partis intégrante de l'économie haïtienne. </li></ul><ul><li>Le chômage touche plus de la moitié de la population. </li></ul><ul><li>La diaspora haïtienne envoie environ 1,5 milliard de dollars, soit trois fois le budget de l'État. </li></ul>
    • 24. Économie <ul><li>Agriculture </li></ul><ul><li>Industries et services </li></ul><ul><li>Ressources naturelles </li></ul><ul><li>Exportations </li></ul><ul><li>Importation </li></ul><ul><li>Transport </li></ul>
    • 25. <ul><li>Agriculture </li></ul><ul><li>Emploie environ 61% de la population active. </li></ul><ul><li>le quart de la population rurale ne possède pas de terre. </li></ul><ul><li>Les productions de base sont: riz, bananes, patates douces, maïs, sorgho, haricots secs, oranges, sisal et cacao. </li></ul><ul><li>Le riz, le maïs et les patates douces sont récoltés deux fois par an. </li></ul><ul><li>Les 4/5 de la nourriture doivent être importés. </li></ul>
    • 26. <ul><li>Industries et Services </li></ul><ul><li>L'industrie haïtienne est presque inexistante. </li></ul><ul><li>Elle se limite aux domaines du textile, de l'alimentation et de la construction, avec le ciment. </li></ul><ul><li>Les industries sont spécialisées dans l'assemblage de produits importés concernant le baseball, les chaussures et les vêtements. </li></ul><ul><li>Le pays n'a pratiquement plus de minerais. </li></ul>
    • 27. <ul><li>Ressources naturelles </li></ul><ul><li>Les productions minières se limitent à la production de matériaux de construction destiné au marché intérieur. </li></ul><ul><li>Des gisements de cuivre et d'or ne sont pas encore exploités. </li></ul><ul><li>Marbre, pierre à chaux, calcaire et marne. </li></ul><ul><li>L'électricité est fournie à partir de carburants importés, les 2/5 seulement étant d'origine hydraulique. </li></ul>
    • 28. <ul><li>Exportations </li></ul><ul><li>Produits manufacturés: produits alimentaires en conserves, équipements électriques, textiles et vêtements, </li></ul><ul><li>Café (10%), </li></ul><ul><li>Produits artisanaux en bois et un sisal, </li></ul><ul><li>Huiles essentielles, </li></ul><ul><li>Sucre, </li></ul><ul><li>Câbles et cordes, </li></ul><ul><li>Ficelle. </li></ul>
    • 29. <ul><li>Importations </li></ul><ul><li>Machines et produits manufacturés de base, </li></ul><ul><li>Produits alimentaires et boissons, </li></ul><ul><li>Produits chimiques et dérivés, </li></ul><ul><li>Graisses et huiles. </li></ul>
    • 30. <ul><li>Transport </li></ul><ul><li>Haïti possède environ 4000 km de routes mais la plupart d'entre elles sont impraticables par temps de pluie. </li></ul><ul><li>Le transport des personnes et des marchandises se fait uniquement par des camions, des cars ou des véhicules tout-terrain. </li></ul><ul><li>Le chemin de fer n'existe pas. </li></ul><ul><li>Des petits avions relient la capitale aux autres villes de province. Certaines compagnies aériennes internationales relient l'aéroport de Port-au-Prince à quelques villes étrangères. </li></ul>
    • 31.  
    • 32. <ul><li>Le français et le créole sont les langues officielles du pays. </li></ul><ul><li>La culture haïtienne est plein de traditions africains, français et créoles. </li></ul><ul><li>La langue créole, et les traditions africains et français sont les facteurs populaires à Haïti avec l'émergence des théâtres, des spectacles musicaux et des danses typiquement créoles. </li></ul>La France & L’Haïti Qui sont les créoles? Les créoles sont les gens avec la descente européenne.
    • 33. <ul><li>Carifesta: </li></ul><ul><li>C’est une fête avec beaucoup de musique et couleur. </li></ul><ul><li>Carifesta est une célébration dans laquelle on peut admirer des activités culturelles caraïbes. Il y a des danses et des autres expositions intéressantes. </li></ul><ul><li>Carifesta a commencé à se célébrer en 1970. </li></ul><ul><li>Quelques Jours Importantes Sont: </li></ul><ul><li>La jour de la Découverte (5 décembre)- Les gens commémorent la découverte de leur pays: Haïti. </li></ul><ul><li>La jour de Vertières (18 novembre)- Les haïtiens ont gagné la guerre contre la France pendant ce jour en 1803. L’année prochaine, les haïtiens a établi leur indépendence. </li></ul>
    • 34. 54.7% 15.4% 7.9% 3% 2.1%
    • 35.  
    • 36. <ul><li>Vaudou </li></ul><ul><li>Le vaudou haïtien est le résultat de croyances des divers peuples d’infortune qui ont traversé les mers pour cultiver, au prix d’atroces souffrances les sols d’Haïti. </li></ul><ul><li>Le vaudou offre à ses fidèles toute une mythologie et un ensemble de pratiques rituelles qui rendent compte à la fois de l'origine du monde, des lois de la nature, de tous les aspects de la vie sociale et individuelle et de tous les événements. </li></ul>
    • 37. <ul><li>Peinture </li></ul><ul><li>La peinture reste la plus utilisée en Haïti; dans les ruelles encombrées de la capitale, le long des plages, dans les provinces… </li></ul><ul><li>Le peintre haïtien a ses racines dans la lutte contre l'esclavage, le combat pour la liberté et la volonté de vaincre la soumission. </li></ul><ul><li>Les artistes-peintres viennent généralement des couches sociales défavorisées. Leur peinture naïve révèle les préoccupations de la vie quotidienne, les beautés de la nature et l'imagerie du vaudou. </li></ul>
    • 38. <ul><li>Musique </li></ul><ul><li>La musique constitue une partie importante de la vie des Haïtiens. </li></ul><ul><li>Les formes de cadences musicales sont variées: </li></ul><ul><li>le Compass, au début des années soixante, vient plus tard que les danses latinos ( salsa, merengue ). </li></ul><ul><li>la Musique Racine (indigène), qui a développé au début de 1970 , utilise des instruments traditionnels, en particulier des tambours. </li></ul>
    • 39. <ul><li>Education </li></ul><ul><li>Plus de 68% de la scolarité primaire et 82% du secondaire sont financées par le secteur privé. </li></ul><ul><li>Le nombre des analphabètes atteint 78 % selon un rapport du Ministère de l'Education Nationale de 1995. </li></ul><ul><li>L'université d'Haïti s’est établie en 1920 à Port-au-Prince. Il y a des facultés d'art, d'économie, des sciences et de médecine. Environ 4600 étudiants étudient à ces facultés. </li></ul>
    • 40. <ul><li>Jacques Stephen-Alexis (1922-1961) </li></ul><ul><li>Il étais écrivain, intellectuel, et activiste. </li></ul><ul><li>Il a formé le “Parti pour l'Entente Nationale” </li></ul><ul><li>Il était communiste . </li></ul><ul><li>Coupé Cloué (Jean Gesner Henry) (1925-1998) </li></ul><ul><li>Il était chanteur connu. </li></ul><ul><li>Il jouait le guitare. </li></ul><ul><li>Il creé des maracas (tcha-tcha) </li></ul><ul><li>Garcelle Beauvais (1966) </li></ul><ul><li>Elle est actrice et modèle. </li></ul><ul><li>Elle était parti de “NYPD Blue,” “CSI Miami,” et “The Jamie Foxx Show.” </li></ul>
    • 41. Les Spécialités Culinaires à Haïti sont variées, mais en générale, ils ont beaucoup d’épices comme le thym, et l’origan. Les haïtiens sont très bien avec la viande comme le porc et le poulet. Mais ils ne sont pas les cuisiniers très différents que les autres gens caraïbes. Les repas à Haïti sont inspirés par les européennes. Poulet, le porc Le porc Du riz avec djon djon

    ×