• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Mboscuda @ 20
 

Mboscuda @ 20

on

  • 364 views

Presentation by MBOSCUDA of its achievements at its 20th anniversary at Palais des Congres, Yaounde, Cameroon. Dec. 15th 2012. For further details see www.mboscuda.org

Presentation by MBOSCUDA of its achievements at its 20th anniversary at Palais des Congres, Yaounde, Cameroon. Dec. 15th 2012. For further details see www.mboscuda.org

Statistics

Views

Total Views
364
Views on SlideShare
364
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Mboscuda @ 20 Mboscuda @ 20 Presentation Transcript

    • 20 E ANNIVERSAIRE 1992-2012 ASSOCIATION POUR LEDÉVELOPPEMENT SOCIAL ET CULTUREL DES MBORORO MBOSCUDA
    • SOMMAIRE• PRÉSENTATION DES MBORORO AU CAMEROUN• CONTEXTE DE CRÉATION DE MBOSCUDA• VISION DE MBOSCUDA• OBJECTIFS DE MBOSCUDA• RÉALISATIONS DURANT LES 20 ANS• DÉFIS ET PERSPECTIVES
    • HISTORIQUE DES MBORORO DU CAMEROUNLes Mbororo sont des pasteurs nomades constituant un sous-groupe des Peuls disséminés dans près de dix-huit pays enAfrique de l’Ouest et Centrale .Depuis des siècles, les Peuls pratiquent la transhumance dans lamajeure partie de l’ancien Soudan occidental (entre le Sahara etla fôret équatoriale) à la recherche d’un meilleur pâturage.Pendant que la majorité des peuls s’est sédentarisée et intégrée lavie urbaine, les Mbororo sont restés loin de la modernité et sedéplacent d’une région à une autre.Plusieurs appélations ont été utilisées dans la littérature pourdécrire ce peuple: Peul nomade, Pasteur nomade, cattle fulaniou nomadic cattle fulani...
    • PRÉSENTATION DES MBORORO (SUITE)Le terme Mbororo est souvent utilisé de manière péjorativepour faire une différence entre les peuls émancipés ,sédentaires et les peuls qui ont maintenu leus vies nomades.Au Cameroun, Les Mbororo sont arrivés par le Nigéria à latête de leurs troupeaux à travers plusieurs vagues dont lesitinéraires sont très divers:Entrée Nord: Borno et YolaEntrée Sud: Banyo, Tibati, Mambila…
    • Trois importants groupes des Mbororovivent au Cameroun: les Wodaabe; lesJafun et les galeeji (Aku).Ils vivent en grand nombre dans lesrégions de l’Est, du Nord Ouest, le sud-ouest, l’ouest et la partie septentrionale...
    • Ils se distinguent par leurs morphologies atypiquesavec un visage filiforme, un nez imposant, Cheveuxlisses ainsi que leurs styles d’habillement coloré...
    • MBOSCUDA signifie Association pour le DéveloppementSocial et Culturel des Mbororo. Ce sigle est tiré de l’anglais:Mbororo Social and Cultural Development Association.L’initiative de création d’une association pour les Mbororo acommencé en 1987 et est devenue réalité à Yaoundé en 1992.L’idée est le fruit de la réflexion de quelques étudiants etleaders Mbororo réunis à Yaoundé constatant le retard et lesproblèmes que rencontrent ce peuple quant à son intégrationsocioéconomique.
    • 4.VISIONPermettre aux pasteurs nomades Mbororo,d’atteindre un développement équitable, dans lerespect de leurs valeurs sociales, humaines,culturelles, dans leur environnement en tantque citoyens actifs et à part entière duCameroun.
    • 3. OBJECTIFS DE MBOSCUDARéunir les forces vives œuvrant pour le développementsocioculturel des Mbororo et mettre en commun leursexpériences ;Renforcer la coopération et l’intégration sociale en resserrant lesliens aussi bien entre ses membres qu’avec les autres peuples ;Promouvoir le développement économique, social et culturel desMbororo en vue d’améliorer les conditions de vie de ce peuple ;Étudier et promouvoir la scolarisation des enfants Mbororo,particulièrement l’éducation de la jeune fille ;
    • Contribuer à trouver toute solution visant une meilleure gestionde l’espace pastoral en vue de la protection de l’environnement.Favoriser l’amélioration des techniques agropastorales en vued’accroître le niveau de vie des populations ;Favoriser toute forme de coopération avec des personnesphysiques ou morales, nationales ou étrangères pouvantcontribuer à la réalisation des objectifs visés par l’association.Faire le plaidoyer et le lobby pour la protection et la promotiondes droits de ce peuple défavorisé et en marge de la société.
    • 5. RÉALISATIONS I. ACQUIS NATIONAUXReconnaissance explicite par le gouvernementProgrammes Socio-économiquesScolarisation et SantéProgrammes en partenariat avec le gouvernement et d’autres organismes nationaux etinternationauxDroits de l’homme, éducation civique et citoyennetéPartenaires
    • II. ACQUIS INTERNATIONAUXAdhésionsPartenairesProtection et promotion des Droits des peuples autochtonesProgrammes de bourses
    • I. ACQUIS NATIONAUX RECONNAISSANCE EXPLICITE PAR LE GOUVERNEMENTLes Mbororo, avant la création de MBOSCUDA étaient marginalisés et ne disposaientaucune structure de représentationAvec MBOSCUDA, les Mbororo ont trouvé un moyen d’expression, d’identification etde fierté. Les membres sont comptés en milliers aujourd’hui.MBOSCUDA a tenu de grandes Assemblées Générales à Sabga (Décembre 1994 ),Ngaoundal (Octobre 1999), Didango (2006) et Yaoundé (Juillet 2009) ayant drainéplus de cinq mille Mbororo venant de profondeurs du pays et de l’étranger…
    • Ils sont unis plus que jamais et se reconnaissent au Cameroun comme à l’étranger.Ils sont désormais conscients de leur avenir.On peut noter la création des chefferies dans les localités à forte concentration desMbororo:- Didango- Sabga- Lompta- Mandjou- Figuil
    • PROGRAMMES SOCIO-ÉCONOMIQUESFormation professionnelle de plus de 300 jeunes filles enCouture à Yaoundé, Bertoua, Bamenda.Formation professionnelle de plus de 200 Jeunes en Conduiteautomobile, Menuiserie, Couture: Yaoundé, Bertoua…Création de plus 200 groupes des femmes: Bafoussam, Buéa,Bertoua, Bamenda, Ngaoundal.Renforcements des capacités de ces groupes en leadership,activités génératrices de revenus, citoyenneté, Santé…
    • SCOLARISATION ET SANTÉLe taux de scolarisation des enfants Mbororo a progressé de 8% à 45% en 2006dans certaines régions. et se hisse à environ 35% du taux national. Ce qui signifiequ’un grand pas a été franchi mais qu’il reste néanmoins beaucoup à faire.Le plus fort taux est enregistré au niveau primaire: environ 75%. Le secondairevient loin avec environ 20%.On peut dénombrer aujourd’hui environ une centaine de diplômés del’enseignement supérieur (qui se battent pour l’obtention d’emploi)...Quelques uns sont dans la fonction publique contre zéro en 1992.
    • Pour ce qui est de la santé, les campagnes desensibilisation sont menées dans le cadre de la santéde reproduction, de lutte contre le SIDA (plus de 150comités locaux sont crées pour les Mbororo),La formation des pairs-éducateurs Mbororo danstoutes les localités Mbororo, la lutte contre lepaludisme.Les groupes vulnérables sont suivis dans les centres desanté tels que: les séropositifs, les femmes enceinte, lesenfants de moins de cinq ans, les mères allaitantes.
    • PROGRAMMES EN PARTENARIATS AVEC LE GOUVERNEMENT ET D’AUTRES ORGANISMES NATIONAUX ET INTERNATIONAUXLa campagne d’accès aux terres pour les MbororoLe Projet PRO169 du BIT est mené en vue de vulgariser la convention 169auprès du gouvernement, de la société civile et les organisations autochtonesL’élaboration du code pastoralL’étude sur l’insertion socioprofessionnelle des Mbororo par le REPARDialogue parlement-gouvernement sur les questions autochtones abrité parl’Assemblée Nationale (REPAR)
    • La formation en gestion durable de l’environnementet l’utilisation rationnelle de l’espace pastoralLe plaidoyer pour le recrutement des enfantsMbororo diplômés ou non
    • DROITS DE L’HOMME, ÉDUCATION CIVIQUE ET CITOYENNETÉSensibilisation sur l’éducation civile et civiqueparticulièrement les droits des enfants et des femmes.Facilitation de l’obtention des actes de naissance etdes cartes nationales d’identité.Les Mbororo sont de plus en plus représentés dans lesmunicipalités
    • RÉPARTITION DES MBORORO ÉLUS DANS LES MUNICIPALITÉS Qualité Nombre Lieu Maire 01 NGAOUI, Adamaoua Nganoundal , Adamaoua Ngoura, EstMaires-adjoints 04 Nord-ouest Bafoussam, Ouest - Foundong, Wum (Nord-Ouest), Ouest, Sud-ouest Conseillers Plus de 20 -Mandjou (Est) municipaux Secrétaire général commune, Autres Plus de 05 Receveur…
    • SUR LE PLAN CULTUREL MBOSCUDA organise des manifestations culturelles pour la promotion des coutumes des Mbororo: les expositions, les défilés et les modes Mbororo.Elle a réalisé un site ethno-touristique et un jardin botanique pourl’identification et la sauvegarde de ses plantes médicinales dans le nord-ouest en partenariat avec la banque mondiale.
    • Elle participe à la sauvegarde des connaissancestraditionnelles, le folklore à travers l’article 8j dela convention sur la diversité biologique et lessessions de l’organisation mondiale de lapropriété intellectuelle.Elle présente son artisanat à toutes les rencontresculturelles internationales. MBOSCUDA a eul’honneur d’être reçu par la Reine Elisabeth IId’Angleterre lors d’une exposition à Chealsea en2010
    • II. ACQUIS INTERNATIONAUX ADHÉSIONS DE MBOSCUDADepuis sa création en 1992, MBOSCUDA a adhéré aux plusimportantes organisations internationales, elle dispose:- d’un statut spécial et consultatif auprès des conseil économiqueet social des Nations Unies depuis 2005 (New-York, États-Unis).- d’un statut d’observateur auprès de la commission africaine desdroits de l’homme et des peuples (à Banjul, Gambie)
    • Elle est membre de l’organisation mondialede la propriété intellectuelle (OMPI,Suisse)- membre du comité de coordination despeuples autochtones d’Afrique (IPACC,Afrique du Sud)Membre de International Land Coalition,ILC (Rome, Italie)
    • PARTENAIRES DE MBOSCUDAMinistère des Affaires sociales (MINAS)Ministère des relations extérieures (MINREX)Bureau International du Travail (BIT)Centre des Nations Unies pour les Droits de l’homme et la Démocratie(CNUDHD)Commission Nationale des droits de l’homme et des libertés (CNDHL)PLAN CAMEROUNAssemblée Nationale, REPARMinistère de l’environnement
    • International Work Group for indigenousAffairs (IWGIA)PNUDVillage AiD UKSNV- Netherlands DevelopmentOrganisation
    • DEFIS ET PERSPECTIVES DEFISAbus et violations des droits des MbororoDifficultés d’acquisition des terres et Conflits agro-pastorauxpermanentsCampagnes de sabotage par certains détracteurs à travers lesmédias
    • PERSPECTIVESAu vu de ce qui précède, MBOSCUDA a réalisé un grand exploit etcompte préservé les acquis;La préparation de plusieurs textes législatifs sur la protection despopulations autochtones est un signe d’espoir au Cameroun;De même que la prise en compte des préoccupations des Mbororopar le gouvernement est salutaire et rassurantL’importante élite intellectuelle qui grandit est un gage qui augureun bel avenir pour MBOSCUDA et les MbororoLes partenariats de MBOSCUDA tant sur le plan nationalqu’international seront consolidés pour le bonheur de ce peuple.
    • MERCI POURVOTRE ATTENTION