• Save
EDITH S. - Dossier de presse
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

EDITH S. - Dossier de presse

on

  • 1,113 views

Edith S. une pièce de Maryse Wolinski, ...

Edith S. une pièce de Maryse Wolinski,
Mise en scène : Marylin Alasset
Avec : Géraldine Danon, France Darry, Sébastien Finck, Catherine Zavlav
Au Théâtre Déjazet du 29 janvier au 28 Février 2014

"En aout 1942, réfugiée au carmel d'Echt en Hollande, la philosophe Edith Stein (devenue Sœur Thérèse Bénédicte de la Croix) est arrêtée et emmenée en déportation. Alors qu'elle se prépare à partir, elle rembobine le fil de sa vie et convoque les personnages qui l'ont construite.
Juive convertie au catholicisme, carmélite déportée et gazée à Auschwitz, canonisée par Jean-Paul II. Le parcours d'une femme exceptionnelle au destin tragique dont la vie a vibré au rythme des tumultes de l'Histoire."

Statistics

Views

Total Views
1,113
Views on SlideShare
1,025
Embed Views
88

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

4 Embeds 88

http://www.marylinalasset.com 28
http://www54.jimdo.com 23
http://www53.jimdo.com 23
http://www.bresslerconseil.com 14

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

EDITH S. - Dossier de presse Document Transcript

  • 1. EDITH S. THÉÂTRE DÉJAZET Géraldine Danon Sébastien Finck France Darry Catherine Zavlav Une pièce de Maryse Wolinski Mise en scène Marylin Alasset DU 29 JANVIER AU 28 FÉVRIER À 20H30 Attaché de Presse : Pierre Cordier assisté de Guillaume Andreu 06 60 20 82 77 - 06 03 96 66 17 01 43 26 20 22 - pcpresse@live.fr RÉSERVATIONS : 01.48.87.52.55 WWW.DEJAZET.COM ET POINTS DE VENTE HABITUELS BRESSLER CONSEIL - ILLUSTRATION : TITOUAN LAMAZOU
  • 2. Edith S. «Autour de ce texte, de ce projet, de la lumière, du geste un espace à recréer pour donner la vie à la mémoire. Evocation du destin d’Edith Stein, de ses amours, de sa famille de cet entre deux et du courage de ses choix. Acteurs, mise en scène, lumière, scénographie au service d’un parti pris très épuré, je l’espère émotionnant. Un temps ne chasse pas l’autre, il le perpétue.» En août 1942, réfugiée au carmel d’Echt en Hollande, la philosophe Edith Stein, entrée au carmel de Cologne sous le nom de Sœur Thérèse-Bénédicte de la Croix, est arrêtée et emmenée en déportation. Avant de quitter le carmel, alors qu’elle se prépare à partir, elle rembobine le fil de sa vie et convoque les personnages qui l’ont construite. Augusta, sa mère, une vraie matriarche, règne sur ses enfants avec une certaine autorité qui, pourtant n’a pas prise sur la forte personnalité d’Edith, née le jour du Grand Pardon, signe du destin, mais qui décide, âgée de 15 ans, qu’elle est athée. Rosa, sa sœur cadette, joue les confidentes. Hans Lipps et Roman Ingarden, deux amis, deux amours contrariés, rencontrés dans la communauté philosophique de Göttingen, tentent en vain de s’opposer à sa conversion au catholicisme. Hans est son préféré, avec lequel, elle rêve de vivre «un grand amour » et « un mariage heureux », mais, trop réservée, elle dissimule ses sentiments et paraît froide et inaccessible. Adolf Reinach, le professeur et l’ami, l’initie à la phénoménologie. Doctorat en poche, elle ne peut enseigner Marylin Alasset - Metteur en scène Edith S. par Titouan Lamazou puisqu’elle est femme et juive. La féministe en elle se révolte : a-t-on le choix de nos trajectoires ? Avec Anna Reinach, épouse du philosophe, Edith découvre le « chemin de Dieu » et s’interroge : qu’y-a-t-il au delà de notre matérialité ? La lecture de Ste Thérèse d’Avila répond à sa question. Tandis que l’Allemagne devient nazie et que nombre d’intellectuels se réfugient aux EtatsUnis et en Angleterre, Edith, convertie au catholicisme, refuse de quitter l’Allemagne. Après la Nuit de Cristal, malgré sa conversion, elle est interdite d’enseignement. Le jour du Grand Pardon, elle annonce à sa famille sa décision d’entrer au carmel de Cologne. Reliée à Dieu, elle se sent à nouveau juive et retrouve sa judéité dans son identité chrétienne. Ce que voudrait combattre Sœur Antonia, la prieure du carmel. Thérèse-Bénédicte Mc Carty, une jeune américaine, miraculée, raconte comment son destin a croisé celui d’Edith Stein-Sœur Thérèse Bénédicte de la Croix. Maryse Wolinski Edith Stein Edith Stein, en religion sœur Thérèse-Bénédicte de la Croix, née le 12 octobre 1891 à Breslau, dans l'Empire allemand, déportée le 2 août 1942, internée au camp d ' Au s ch w i t z , d a n s l e territoire polonais occupé par l'Allemagne nazie où elle est gazée le 9 août 1942, est une philosophe et théologienne allemande d'origine juive devenue religieuse carmélite. Elle a été canonisée par le pape Jean-Paul II le 11 octobre 1998. « Philosophe crucifiée », cosainte patronne de l'Europe par le pape Jean-Paul II le 1er octobre 1999, à l'ouverture du synode des évêques sur l'Europe, en même temps que Brigitte de Suède et Catherine de Sienne. Née dans une famille juive, elle passe par une phase d'athéisme. Étudiante en philosophie, elle est la première femme à présenter une thèse dans cette discipline en Allemagne, puis continue sa carrière en tant que collaboratrice du philosophe allemand Edmund Husserl, le fondateur de la phénoménologie. Une longue évolution intellectuelle et spirituelle la conduit au catholicisme auquel elle se convertit en 1921. Elle enseigne alors et donne des conférences en Allemagne, développant une théologie de la femme, ainsi qu'une analyse de la philosophie de Thomas d'Aquin et de la phénoménologie. Interdite d'enseignement par le régime nationalsocialiste, elle décide d'entrer au Carmel, où elle devient religieuse sous le nom de Sœur « ThérèseBénédicte de la Croix ». Arrêtée par la SS, elle est déportée et meurt « pour son peuple » à Auschwitz.
  • 3. Maryse Wolinski - Auteur M a r y s e Wo l i n s k i e s t journaliste et écrivain, auteur d’une vingtaine de récits et romans dont aux éditions du Seuil : La Mère qui voulait être femme, (2008), Au Diable Vauvert (Points 2008), la Sibylline (2010), La Passion d’Edith S. (Février 2014) Elle a participé à l’écriture de plusieurs séries télévisées et a écrit des chansons. ©Philippe Matsas Marylin Alasset et Jean-Claude Gallotta, pour la Maison de la Culture de Grenoble, elle s’est passionnée pour le personnage énigmatique et romanesque d’Edith Stein, philosophe juive et carmélite, confrontée au drame de l’Histoire et à la rencontre de la foi. Les séquences de l’écriture théâtrale effectuée à partir de l’œuvre littéraire et de l’abondante correspondance d’Edith Stein, démontrent les étranges contrastes qui jalonnent la vie de l’héroïne. Après avoir travaillé sur l’adaptation de son roman, L e M a î t re d ’ a m o u r , ave c Après la pièce Edith S., un roman La Passion d’Edith S. va paraître début février 2014, aux éditions du Seuil. Lauréate de l’Aide à l’écriture Beaumarchais-SACD 2013 Marylin Alasset - Metteur en scène Marylin Alasset est metteur en scène, scénographe lumière et chorégraphe. Elle a notamment travaillé avec Philippe Minyana (prix de l’Académie Française de Théâtre), Maryse Wolinski, Frédéric Maragnani, Catherine Richet (danseuse étoile et première danseuse de Béjart), Jean-Claude Gallotta, etc. Elle a mis en scène et réalisé la scénographie lumière de nombreux spectacles au Théâtre de la Ville, au Café de la danse, au Théâtre du Rond Point, au Phénix, au centre chorégraphique de Grenoble et sur des scènes internationales (notamment pour les Alliances Françaises de Plovdiv et Bombay). Elle s’associe également au projet Be Boz Be Art de l’Association Spirit of Boz – Julien Friedler pour l’Art contemporain, où elle propose des ateliers chorégraphiques. Les premiers ont eu lieu à Bombay et à Katmandou (en septembre 2013) et se poursuivront en 2014 en Chine. Lauréate de l’Aide à l’écriture Beaumarchais-SACD 2013 pour Edith S. Géraldine Danon - Dans le rôle d’Edith Repérée par Jean-Pierre Mocky dans "A mort l'arbitre" à l'âge de quatorze ans. Elle a tourné plus de trente films, aux côtés de Jeanne Moreau, Michel Serrault, Alain Delon, Michel Piccoli ou encore Gene Hackman, Géraldine Danon possède une riche carrière de comédienne au cinéma, au théâtre et à la télévision. Tour à tour, comédienne, réalisatrice, directrice de théâtre ou productrice, elle est aussi une amoureuse de la mer et une passionnée de voile et de plongée. Elle a mis durant 4 ans sa carrière de comédienne entre parenthèses pour suivre son époux Philippe Poupon d'un pôle à l'autre. Elle a écrit 4 livres sur cette expédition et réalisé 9 documentaires. Son dernier livre "Le Continent Inconnu" est sorti en octobre 2013 et un coffret DVD "Sur la route des pôles" regroupe tous les films de l'expédition du pôle Nord au pôle Sud. Son actualité jusqu’à début janvier : une nouvelle aventure en Antarctique avec son mari Philippe Poupon. Vous pouvez la suivre : • tous les samedis dans l’émission de Régis Picart sur France Info. • tous les dimanches dans l’émission de Jacky Gallois (sur Europe1 de 15h à 16h). Géraldine Danon s’apprête à réaliser son premier long métrage et produit le prochain film de Sylvie Ohayon d’après son roman «Les Bourgeoises» - tournage prévu au printemps 2014.
  • 4. France Darry Dans les rôles de la Prieure, Augusta, Hedwig, Anna Actrice française. Au cinéma, vous avez pu la découvrir dans Populaire de Régis Roinsard, dans Dieu seul me voit de Bruno Podalydes ou encore dans Agence Patrick Brisson Inch’allah dimanche de Yamina Benguigui. Au théâtre, elle a joué dans de nombreuses pièces, parmi lesquelles on peut citer : - Tartuffe de Pamchika Velez; - Mort accidentelle d’un anarchiste de Jacques Echantillon - Dandin de Jacques Bellay ; - Les exclus de Stéphanie Loik - En attendant Godot de Denise Peron - Hamlet de Denis Llorca - Les Fourberies de Scapin de Jacques Echantillon Sébastien Finck Catherine Zavlav Hans, Père Breitling, Reinach Acteur français. Au cinéma, vous avez pu le découvrir dans Mille millièmes, fantaisie immobilière de Rémi Waterhouse, dans le pacte des loups de Agence Catherine Davray Christophe Gans. Au théâtre, il a joué dans de nombreuses pièces parmi lesquelles : - Capitaine Fracasse de Jean-Renaud Garcia ; - Tout est bien qui finit bien de Pierre Beffeyte ; - Les hommes et les femmes naissent de E. Archambault - Figaro de Myriam Tanant - Falstaff de Denis Llorca et Claude Brosset - la vie parisienne de Daniel Mesguish - Lettres à un jeune poète de Niels Arestrup Rosa, Rose, Erna, Thérèse Bénédicte Mac Carthy Actrice française. Au cinéma vous avez pu la voir dans Queen Kitty de P. Luneau, Final Placement de Agence Catherine Davray L. Silverberg, Eve And The Clone de S. Secq. A la télévision, elle a notamment joué dans les séries Kaboul Kitchen, Seconde B, dans Audience, 100 Pages Blanches. Au théâtre, elle a joué dans de nombreuses pièces, par mi lesquelles on peut citer : - Le Parvis des Gentils de B. Seillier - Non-Dits de P. Loison - Hymne à la Vie de F. Joxe - Tristan & Yseult de F. Joxe Du 29 janvier au 28 février 2014 EDITH S. Représentations du mardi au samedi à 20h30 matinées les samedis à 17h Prix des places Théâtre - Déjazet 41 Boulevard du Temple - 75003 Paris Métro République Location : 01.48.87.52.55 Site : www.dejazet.com 20€ - 25€ - 30€ étudiants à 18€ Attaché de Presse : Pierre Cordier assisté de Guillaume Andreu 06 60 20 82 77 - 06 03 96 66 17 01 43 26 20 22 - pcpresse@live.fr