• Save
La pédagogie du projet  barcelona
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

La pédagogie du projet barcelona

on

  • 2,189 views

 

Statistics

Views

Total Views
2,189
Slideshare-icon Views on SlideShare
1,812
Embed Views
377

Actions

Likes
1
Downloads
0
Comments
0

13 Embeds 377

http://blogetprojetenclassedefle.blogspot.com 149
http://staeulaliafrance.canalblog.com 76
http://blogetprojetenclassedefle.blogspot.fr 58
http://blogetprojetenclassedefle.blogspot.com.es 44
http://blogetprojetenclassedefle.blogspot.ru 28
http://blogetprojetenclassedefle.blogspot.ca 6
http://blogetprojetenclassedefle.blogspot.be 6
http://blogetprojetenclassedefle.blogspot.ch 3
http://blogetprojetenclassedefle.blogspot.de 2
http://aefrancais.blogspot.com.es 2
http://blogetprojetenclassedefle.blogspot.com.br 1
http://blogetprojetenclassedefle.blogspot.nl 1
http://blogetprojetenclassedefle.blogspot.it 1
More...

Accessibility

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    La pédagogie du projet  barcelona La pédagogie du projet barcelona Presentation Transcript

    • Le travail par projets Barcelone 12 juillet 2011
    • La pédagogie du projet
      • Dewey, aux USA (1859-1952)
      • Le projet centre les connaissances à acquérir sur un thème de travail (l’étude d’une usine, la production d’un journal scolaire).
      • Son système apprendre en faisant se fonde sur les occupations des élèves et sur la formation cognitive acquise par l’expérience effectuée .
      • L’enseignant assume le rôle du guide.
      Apprendre par l’expérience
    • La pédagogie du projet
      • Makarenko, en ex-URSS (1888-1939)
      • Développe la méthode des complexes :
      • Articulée autour d’une production , d’un thème, d’actions et de recherches socialement utiles .
      • A ctions individuelles et collectives .
      • Le travail utile à la société devient l’ instrument de l’éducation.
      Production concrète et utile
    • La pédagogie du projet
      • Célestin Freinet, en France (1896-1966)
      • Développe un système à trois dimensions :
      • Les connaissances s’élaborent grâce aux projets d’action et de recherche .
      • La classe est organisée en coopérative .
      • L’école produit et diffuse ses propres instruments de travail (dont le journal scolaire).
      Travail coopératif
    • La pédagogie du projet
      • L’apprenant est associé de manière contractuelle à l’élaboration des savoirs.
      • Programme d’activités fondées sur les besoins et les intérêts des élèves, sur les ressources de l’environnement et qui débouche sur une réalisation concrète.
      • L’apprenant contribue à la mise en place du dispositif.
      • Valorisation du travail réalisé.
      • Il y a une architecture du projet, un cadre de travail pour résoudre un problème.
      • Suite d’étapes qui suivent un propre logique.
      • Développe le travail en équipe. Apprentissage socialisé.
    • La pédagogie du projet
      • Favorise la collaboration, la confrontation et la recherche permanente de sens et de cohérence au sein de l’équipe entre ce que l’on fait et ce que l’on dit.
      • Les conditions de l’apprentissage sont aussi importantes que les contenus de l’apprentissage.
      • Le projet est un objet d’éducation, une action éducative.
      • L’erreur est normale et fait partie du processus d’apprentissage.
      • L’évaluation continue repose sur l’analyse des différences entre l’escompté et l’attendu et prend en compte aussi bien le processus que le résultat final.
    • La pédagogie du projet
      • Le rôle de l’enseignant :
      • Exploite le dispositif d’apprentissage.
      • Fait émerger plusieurs propositions de projets.
      • Régule les activités et leur évolution.
      • Développe la socialisation du groupe.
      • Apporte une aide aux élèves.
      • Contribue à l’acquisition des savoirs, savoirs-faire et savoir-être
    • Les situations d’apprentissage des LE
      • Quelles sont leurs caractéristiques ? Elles appartiennent à l’univers de l’apprenant ?
      • Quelles opérations cognitives sont demandées ?
      • Et les activités proposées ? Il s’agit de jeux, de dialogues ?
      • Quel est l’intérêt qu’elles éveillent chez les apprenants ? Est-ce qu’elles sont motivantes pour les apprenants ?
      • Ces situations constituent un apprentissage significatif ?
      • Quel est le rôle de la langue dans ces situations d’apprentissage ?
    • ON UTILISE LA LANGUE MATERNELLE POUR… la langue étrangère parler avec autrui s’amuser apprendre dimension ludique dimension communicative dimension cognitive Le projet des dialogues des activités des dramatisations des jeux des chansons
    • Qu’est-ce que le projet nous offre ? Utilisation de la Langue Étrangère dans un contexte d’apprentissage réel La langue étrangère est vivante Association langue et action Des situations d’apprentissage significatives Des projets expérimentiels
    • La communication… est un acte global implique l’afectivité de l’apprenti est un acte significatif pour l’apprenti La langue est un outil de communication et d’apprentissage Il faut créer des situations de communication riches, complexes et proches à la vie des apprenants. Apprentissage significatif
    • Les situations de communication
      • Doivent prendre en compte les 5 compétences du CECR :
      • Écouter
      • Prendre part à une conversation
      • Parler en continu
      • Écrire
      • Lire
      • Perspective actionnelle pour faciliter une approche constructiviste
    • Les actes de communication
      • 1. Interagir à propos d'informations
      • 2. Interagir à propos d'opinions ou de positions
      • 3. Interagir à propos d'émotions ou de sentiments
      • 4. Interagir à propos d'activités ou d'actions
      • 5. Interagir dans des rituels sociaux
      • 6. Structurer son propos
      • 7. Structurer l'interaction verbale
    • L’apprentissage par empilement de savoirs Savoir 2 Savoir 3 Savoir 4 Savoir 1 Savoir 5
    • par paliers Point de catastrophe 1 Palier 1 Palier 2 Palier 3 Palier 4 Point de catastrophe 2 Point de catastrophe 3
    • En spiral
    • Les styles d’apprentissage
      • Le modèle de Kolb
      Visuel Auditif Haptique Continuum de traitement Dynamique Innovateur Pratique Analytique Continuum de perception Concret Expérience Abstraction Conceptualisation Actif Expérimentation Réflectif Observation
    • Le modèle de Kolb appliqué aux TICE Désire connaître le pourquoi de la situation. Explore ce que le sujet a à offrir Cherche à raisonner sur des informations concrètes Préfère que les informations soient présentées de manière systématique Innovateur Présentation détaillée des solutions aux problèmes Présentation "PowerPoint" du matériel pédagogique Simulation Laboratoire virtuel Exploration de sites Web Ressources en ligne Étude de cas en vidéo Résultats de recherche Présentation logique de nouvelles informations Cahier électr permettant d'assembler les notes de cours Glossaires en ligne Travaux pratiques Travaux permettant de mesurer son progrès Groupe de discussions Désire connaître le Comment d'une situation Préfère que des applications et des informations utiles lui soit présentées Pratique Désire connaître en se posant la question « Qu'est-ce qui arriverait si je faisais cela ? » Recherche une signification à l'apprentissage Préfère des présentations où il est en mesure de voir « ce qu'il peut faire » et ce que « les autres ont fait ». Aime des sujets complexes et fait des relations avec divers éléments Dynamique Désire répondre à la question « Qu'y a-t-il à connaître ? » Préfère que les informations soient exactes et que leurs présentations se fassent d'une manière organisée Respecte la connaissance de l'expert Analytique
    • Les opérations cognitives (Bloom) DÉCOUVERTE / SENSIBILISATION SYSTÉMATISATION UTILISATION / PRODUCTION Connaissance Dire, identifier, montrer Énumérer, lister, nommer Répéter, reproduire Lire, mémoriser Compréhension Associer, regrouper Décrire, discriminer, citer Reconnaître, paraphraser Traduire Application Appliquer, changer, combiner Compléter, Dramatiser, simuler Représenter, pratiquer Expérimenter, interviewer Analyse Classifier, catégoriser, signaler Ordonner, relier, regrouper Interpréter, schématiser Prioriser, expliquer Synthèse Adapter, réorganiser, réordonner Réécrire, modifier, intégrer Négocier, formuler, développer Créer, développer, inventer Évaluation Choisir, déduire, réviser Comparer, justifier, conclure Résumer, persuader, évaluer Juger, critiquer, défendre
    • Les phases de l’apprentissage Observer le fonctionnement du discours (corpus, Repérer certains éléments (prise de conscience, structuration…) Construire son comportement (linguistique, pragmatique, culturel) Établir des critères qui permettent de contrôler le comportement Dé Cou Ver te Associer les composantes du discours dans des conditions réalistes Évaluer la capacité à communiquer Permettre des retours en arrière vers des activités d’observation ou de systématisation. Uti li sa tion S’entraîner à réaliser un aspect particulier Automatiser les procédures (activités fractionnées et réitérées) Contrôler les performances selon les demandes réalisées Sys Téma Tisa tion Observer Repérer Souligner Identifier Associer Justifier Jeux de rôles improvisés Résolution de problèmes Écouter pour décider une action Comparer Reformuler Distinguer Remettre dans l’ordre Compléter Choisir
    • Typologie d’ activités Connaissance Compréhension Aplication Analyse Synthèse Évaluation Operation cognitive Linguistique Disciplinaire Domaine Expression Compréhension Grammaticales Culturelles Lexicales Competence linguistique Oral Écrit Canal Ludique Communicative Fonctionnelle Actionnelle Apprôche Découverte Systématisation Usage Phases apprentissage Sensibilisation / Approfondissement /Entraînement Dynamique Innovateur Pratique Analitique Style d’apprentissage proposé
    • Les différents projets La simulation Globale Les élections L’île Le projet EMILE La recherche sur les glaces Le projet thématique Le journal Scolaire La radio
    • La simulation
      • Met en œuvre les savoirs, les savoirs-faire linguistiques, communicatifs et culturels nécessaires
      • Veut reproduire avec la plus grande fidélité la situation de communication à laquelle se prépare l’apprenant
      • On doit suivre un canevas, un scénario écrit à l’avance, puis on passe progressivement à l’improvisation
    • Dramatisation/Simulation globale Identité (rôle) de l’élève variable Identité (rôle) de l’élève réitéré multiplicité de situations de comunication espace/temps diversifiés Une seule Compétence (oral) Plusieurs compétences
    • Modèles EMILE 1 professeur de DNL ou de FLE 2 professeurs DNL + FLE FLE prépare et réalise les activités linguistiques Travail en équipe pour : Le choix du projet Le choix des activités disciplinaires Le choix des activités linguistiques La mise en pratique du projet L’évaluation COLLABORATION DNL prépare et réalise les activités disciplinaires Qui prépare et réalise toutes les activités (linguistiques et disciplinaires)
    • PROJET EMILE Définition des competences générales disciplinaires linguistiques contenus disciplinaires linguistiques objectifs généraux disciplinaires linguistiques Choix produit final Temporisation Matériaux TICE Résultats d’apprentissage
    • En fonction des objectius et des contenus Opérations cognitives Domaine choisi Phases d’apprentissage Styles d’apprentissage des étudiants Choix des activités
      • PROJET EMILE :
      • MATHÉMATIQUES
      • LANGUE FRANÇAISE
      • Recherche sur les glaces
    • PROJET : Recherche sur les glaces Titre : Recherche sur les glaces. Produit final   : Reportage radio ou revue de l’école Discipline : Mathématiques Sujet   : La gestion des données Niveau   : 4e primaire Durée : 18 heures Compétences de base
      • Compétence communicative linguistique et audiovisuelle
      • Gestion de l’information et compétence numérique
      • Compétence mathématique
      • Compétence d’apprendre à apprendre
      Compétences spécifiques
      • Prendre conscience de l’importance de la formulation des questions
      • d’un sondage.
      • Etre capable d’utiliser Excel pour représenter des graphiques.
      • Etre critique lors de l’interprétation des résultats d’un sondage.
    • PROJET : les glaces à l’école Objectifs généraux
      • Comprendre les méthodes statistiques
      • Interpréter l’information
      • Négocier avec les camarades de classe
      Objectifs disciplinaires
      • Apprendre à faire un sondage.
      • Élaborer des questions pour un sondage.
      • Organiser et représenter des données.
      • Lire, interpréter et utiliser diverses représentations de données, avec des ressources traditionnelles et technologiques.
      Objectifs linguistiques
      • S’informer
      • Exprimer ses goûts et ses préférences
      • Comparer des résultats
      • Reconnaître les rimes consonantes
      • Les sondages et les enquêtes.
      • La formulation des questions, le nombre de questions. Réponses ouvertes, réponses fermées.
      • La notion d’échantillon. Le nombre d’informateurs.
      • Analyse des caractéristiques d’une saisie de données quantitatives. Lecture et interprétation.
      • Le traitement de l’information. Représentation des données. Différents types de graphiques (pictogrammes, diagrammes, etc.).
      Contenus disciplinaires
      • L’expression des goûts et des préférences : J’aime, je n’aime pas, je déteste, je n’aime plus, je préfère, j’adore, j’aime beaucoup…
      • Les mots interrogatifs: quel, quelle, combien…
      • La quantification : beaucoup de, peu de …
      • Les comparatifs et les superlatifs: plus, moins, la plus, le moins …
      • Les rimes
      Contenus linguistiques
    • Évaluation à partir des travaux réalisés Chronogramme : AS1/AL1/AS2/AD1/AD2/AL2/AD3/AL3/AD4/AD5 Activités de sensibilisation
      • AS1 Nos glaces préférées ?
      • AS2 Les statistiques ?
      Activités linguistiques
      • AL1 La glace au citron.
      • AL2 La collection de voitures de Paul et Marie
      • AL3 La région Midi-Pyrénées
      Activités linguistiques
      • AD1 Définition et paramètres du sondage
      • AD2 Les feuilles de réponse
      • AD3 La saisie des données
      • AD4 L’analyse des données
      • AD5 La représentation et l’interprétation des données
    • AS1 Nos glaces préférées  Durée : 60 minutes Objectifs Contenus
      • Exprimer ses goûts et ses préférences par rapport aux glaces.
      • Sensibiliser les enfants à la saisie de données.
      • L’expression des goûts et des préférences : aimer, ne pas aimer, détester, préférer…
      • Les parfums des glaces.
      Contenus
      • La notion de statistique
      • Introduire la notion de statistique
      Objectifs AS2 Nos glaces préférées Durée : 60 minutes
    • AL2-1 Nom et Prénom : Date: Paul et Marie collectionnent des voitures en miniature, ils les adorent. Dans leur collection, il y a des voitures de toutes les époques, de tous les pays, de toutes les marques et de toutes les couleurs. Comme à Noël leurs parents et leurs grands-parents leur offrent toujours des voitures, maintenant ils en ont plus de 200 !!! Ils ont 10 Ferrari, 26 Renault, 10 Volkswagen, 5 Porsche, 13 Fiat, 12 Peugeot, 50 Seat, 22 Citroën, 10 Audi, 18 Ford, 32 Mercedes, 4 Toyota et 3 Aston-Martin Ils ont 55 voitures rouges, 3 vertes, 92 noires, 8 jaunes, 25 blanches et 32 voitures bleues Ils ont 133 voitures à 4 portes, 53 à 5 portes, 20 voitures à 3 portes et 9 voitures qui n’ont pas de porte Il y a 26 voitures d’avant 1950, 35 des années 60, 49 des années 70, 33 des années 80, 62 des années 90 et 10 d’à partir de l’année 2000 Combien de voitures il y a en tout dans la collection de Paul et Marie? Par rapport au nombre total de voitures de la collection, 10 Ferrari, c’est beaucoup ou c’est peu ? Et 55 voitures rouges ? Situez sur la grille ci-dessous les informations que vous avez de la collection en tenant compte de la gradation indiquée sur la grille. Décrivez cette collection de voitures. Donnez 8 caractéristiques. Utilisez les quantificateurs de la grille ci-dessous au moins une fois chacun. Énormément Beaucoup Assez Peu Très peu Aucune 0 AL2 La collection de voitures de Paul et Marie Durée : 120 minutes Activité linguistique Objectifs Contenus
      • Comprendre et apprendre à utiliser les quantitatifs
      • L’expression de la quantité:
      • Aucun, aucune, peu, peu de, assez, assez de, beaucoup
    • AL3 La région Midi-Pyrénées Durée : 180 minutes Activité linguistique Objectifs Contenus
      • Connaître les comparatifs et les superlatifs
      • Utiliser les quantitatifs
      • L’expression de la comparaison: plus…que
      • L’expression de la quantité: peu, peu de, assez, assez de, énormément
      P5 A P4 B P4 A P3 B P3 A réel Hypo thèse réel Hypo thèse réel Hypo thèse Nombre de filles Nombre de garçons Nombre d’enfants Classe 195 222.999 3.718 Tarn-et-Garonne (82) 323 360.000 5.738 Tarn (81) 474 234.666 4.464 Hautes-Pyrénées (65) 340 169.531 5.216 Lot (46) 463 182.500 6.257 Gers (32) 589 1.205.000 6.310 Haute-Garonne (31) 304 272.000 8.735 Aveyron (12) 332 146.289 4.892 Ariège (09) Nombre de communes Nombre d’habitants Superficie en km 2 Département