Padd soissons

  • 2,874 views
Uploaded on

projet d’aménagement et de développement durable de la ville de soissons

projet d’aménagement et de développement durable de la ville de soissons

More in: News & Politics
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
2,874
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
37
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Mars 2010
  • 2. PLU de Soissons – Document support au débat d’orientation en Conseil MunicipalSOISSONS, Ville de projet, Ville durable Le PADD se décline autour de 3 piliers : SOISSONS… …Ville patrimoniale  Ville d’art et d’histoire …Ville au quotidien  Promouvoir l’attractivité de Soissons  Ville verte  Répondre aux besoins en logements  Ville bleue  Développer les emplois  Faciliter les déplacements …Ville d’accueil  Requalifier les entrées de ville  Développer le potentiel touristique  Renforcer le niveau d’équipements  Accueillir de nouveaux habitants Au coeur du futur Plan Local dUrbanisme (PLU), le Projet dAménagement de Développement Durable (PADD), est lexpression de la volonté de la municipalité et de la population soissonnaise telle quelle sest manifestée au cours des ateliers et des réunions publiques. Préambule Pour les dix années à venir, le développement urbain de Soissons doit apporter à Le présent document a été élaboré à partir du diagnostic du PLU, du travail de concertation chaque Soissonnais la possibilité de jouir dun logement répondant à ses attentes. La mené avec les habitants et des objectifs des élus du conseil municipal. nécessité de construire de nouveaux logements dans la Ville afin daccueillir de nouveaux Il expose les problématiques et les enjeux du territoire pour les 15 ans à venir voire au-delà. Il habitants doit se faire dans le respect de lenvironnement et du développement durable. La décline les propositions d’actions à mettre en œuvre pour répondre à ces enjeux. L’élaboration cohérence de chacun des quartiers, les/leurs liens à lintérieur de la cité et les/leurs liens avec d’un projet urbain global et cohérent pour Soissons et ses habitants actuels et futurs nécessite les communes avoisinantes doivent être développés/respectés. un regard transversal sur les différents enseignements et sur les problématiques présentes dans la commune. Grâce à la cohérence garantie par le PLU, la richesse de la diversité des quartiers sera valorisée. Louverture paysagère sur la biodiversité des espaces boisés, les espaces verts, les espaces humides et la découverte de la rivière Aisne comme lieu de vie regroupant tous les soissonnais, fera de notre Ville une cité accueillante ouverte et dynamique propice au renouveau économique créateur demplois. Cest ainsi que Soissons peut redevenir une ville centre dynamique de plus de 30.000 habitants en réseau urbain avec les communes périphériques et constituer une couronne urbaine de plus de 50.000 habitants. Le Maire, Espace Ville - Mars 2010 2
  • 3. PLU de Soissons – Document support au débat d’orientation en Conseil Municipal SOMMAIRE Ville patrimoine p4Ville d’Art et d’Histoire ......................................................................................................................................................................................................................................................................... p 4Ville verte, ville bleue ........................................................................................................................................................................................................................................................................... p 5 Ville au quotidien p6Promouvoir l’attractivité de Soissons .................................................................................................................................................................................................................................................p 6Répondre aux besoins en logements ..................................................................................................................................................................................................................................................p 7Renforcer le niveau des équipements .................................................................................................................................................................................................................................................p 8Faciliter les déplacements ....................................................................................................................................................................................................................................................................p 9Favoriser le développement économique .........................................................................................................................................................................................................................................p 10 Ville de projet, ville durable p 11 Espace Ville - Mars 2010 3
  • 4. PLU de Soissons – Document support au débat d’orientation en Conseil Municipal SOISSONS, VILLE PATRIMOINE - VILLE D’ART ET D’HISTOIRE Enjeux et actions à mettre en oeuvre Constat Un important patrimoine historique qui témoigne du passé prestigieux de la cité Une ancienne capitale franque riche de son passé, un atout essentiel à et des différentes époques qui ont marqué son développement, mais dont affirmer pour les soissonnais et pour valoriser l’image de la ville à certains éléments sont peu mis en valeur. l’extérieurCentre-ville, photo 4 Vents - 2008 Un large éventail de formes urbaines et de styles architecturaux caractéristiques  Affirmer et conforter le statut de pôle culturel, touristique, scientifique et des différentes époques d’urbanisation et de construction. pédagogique de l’abbaye de St Jean-des-Vignes Des perspectives visuelles remarquables depuis les entrées de ville jusqu’au  Valoriser le patrimoine architectural et urbain cœur de la cité, notamment sur les flèches de l’abbaye de St-Jean-des-Vignes et la cathédrale St-Gervais – St-Protais. - Identifier et préserver les ensembles urbains présentant une forte qualité patrimoniale : Un nombre important de places constituant des lieux patrimoniaux et - le centre-villeAbbaye St Jean des Vignes historiques à part entière, mais dont la convivialité est, pour une partie d’entre - dans les quartiers : abords de l’abbaye St-Médard, quartier St Waast, elles, limitée par la prédominance du stationnement automobile. avenue du Général de Gaulle, boulevard Jeanne d’Arc... Le centre-ville, un lieu de vie urbaine privilégié mais dont l’ambiance est - Faire redécouvrir la crypte des Rois Francs et l’ancien domaine abbatial de dévalorisée par la présence de réseaux aériens. St Médard, témoignage du rayonnement culturel et religieux de Soissons à l’époque mérovingienne - Protéger les constructions et les éléments bâtis remarquables non classés ouLogis de l’abbé inscrits : l’Arsenal d’artillerie et la poudrière de St -Jean-des-Vignes, la Tour Macé, les demeures XIXème avenue du Général de Gaulle, boulevard Jeanne d’Arc, boulevard Pasteur,… - Maintenir les cônes de vues sur les flèches de St-Jean-des-Vignes et la cathédrale, notamment au niveau des entrées de ville  Renforcer la convivialité des espaces publics et notamment du centre-villeRue Pépin le Bref - Accompagner la revalorisation du patrimoine par une requalification des espaces publics (places, jardins, …) - Enfouir les réseaux aériens qui dégradent le paysage urbain du centre-ville  Donner une image attractive de la ville et développer le tourismeSt Waast – le quai - Mettre en valeur le circuit touristique de découverte de l’histoire de la ville - Renforcer les cheminements piétons entre St Jean-des-Vignes et le centre- villeLa cathédrale depuis laroute de Compiègne Espace Ville - Mars 2010 4
  • 5. PLU de Soissons – Document support au débat d’orientation en Conseil Municipal SOISSONS, VILLE PATRIMOINE - VILLE VERTE, VILLE BLEUE Constat Enjeux et actions à mettre en oeuvre Des unités paysagères marquées par le relief de plateaux, entaillées par les vallées, qui offrent des paysages de grande qualité  Préserver les paysages, maintenir les espaces verts de la ville et la ceinture verte en veillant à sa continuité, dans le cadre du PLU et avec les objectifs du SCOT dans leCoteaux de Pasly / Cuffies Une « ceinture verte » constituée par les terrains non urbanisés (coteaux boisés cadre intercommunal et espaces agricoles), qui présente une qualité paysagère incontestable : lieux de « respiration » entre le rural et l’urbain, délimitation claire des frontières  Structurer le paysagement urbain, en donnant « à voir et à utiliser » urbaines… Tous ces espaces contribuent à une identification forte de la ville dans l’espace du fond de vallée - Préserver les parcs existants, développer les alignements d’arbres et les plantations ; améliorer le plan de gestion du patrimoine végétal public Des espaces verts nombreux mais qui manquent pour certains d’ouverture sur - Ouvrir davantage les espaces verts, notamment le parc de l’Arbre à l’Oiseau, en le reste de la ville, en particulier le parc de l’Arbre à l’OiseauBoulevard Jeanne d’Arc revalorisant les accès - Renforcer les liens entre les différents espaces verts De nombreuses espèces floristiques et faunistiques remarquables et pour - Intégrer le thème de la ville nature dans tous les projets d’aménagement certaines vulnérables, voire menacées  Faire entrer la nature dans la ville, renforcer les liens en créant des portes sur les Un caractère de ville verte qui tient à la fois à la présence de la nature aux portes de la ville et au « vert urbain » (parcs, alignements d’arbres…) espaces naturels périphériquesHôtel de Ville  Valoriser l’image du centre ville, étendre ou créer une nouvelle centralité englobant les deux rives en engageant un réaménagement des bords de l’Aisne - Mettre en scène les perspectives de vis-à-vis des berges - Réaménager des sites stratégiques : les silos, le centre technique municipal, etc.  Développer la vocation touristique et de lieu de loisirs de l’Aisne, notamment enParc de l’arbre à l’oiseau développant les activités nautiques et les évènements culturels et festifs  Mettre davantage en valeur la Crise et ses abords au travers des actions suivantes : L’Aisne et ses berges, un atout indéniable en terme de paysages et d’espace de respiration pour la ville mais également un écosystème propice au - Aménager un espace de promenade sur les parties accessibles développement de certaines espèces faunistiques et floristiques - Identifier la présence de la Crise dans la ville à travers la réalisation d’aménagements Un traitement inégal de ses abords, avec notamment des promenades longeant qualitatifs, notamment lorsque le ruisseau traverse des rues ou dans certains secteurs la rivière parfois peu entretenues et discontinues, et qui rend difficile son spécifiques, par exemple celui des Prés Foireux nécessitant une requalification dans sonBerges de l’Aisne en cœur accessibilité et son appropriation par les soissonnais ensemblede ville La Crise et le ru Saint-Médard, des cours d’eau aujourd’hui difficilement  Qualifier les abords du ru St-Médard et favoriser son accessibilité notamment au accessibles, peu visibles et peu entretenus niveau des jardins familiaux. Améliorer la qualité de l’eau du ru en évitant les rejets des eaux usées et polluées  Renforcer la cohésion et le lien social : - Créer des espaces pour tous et accessibles à tousLa Crise en traversée urbaine - Présenter des propositions pour une diversification des fonctions (loisirs, sports, etc.) - Développer un réseau d’axes sécurisés pour les modes doux (piétons, vélos, etc.) Les berges de l’Aisne face au camping municipal Espace Ville - Mars 2010 5
  • 6. PLU de Soissons – Document support au débat d’orientation en Conseil Municipal SOISSONS, VILLE AU QUOTIDIEN – PROMOUVOIR L’ATTRACTIVITE DE SOISSONS Constat Enjeux et actions à mettre en oeuvre Les quartiers  Développer et affirmer le statut du centre-ville Des quartiers issus de l’histoire de l’urbanisation de la ville qui offrent une - Préserver l’unité et l’identité du centre ancien diversité de formes urbaines et constituent un élément essentiel de l’identité soissonnaise : le centre-ville dense et son faubourg de part et d’autre de - Articuler de nouveaux espaces au centre ancien : le pôle Gouraud – St Jean des Vignes,Rue Saint-Martin l’Aisne, les secteurs urbanisés à l’époque de l’industrialisation et des la coulée verte des bords de l’Aisne avec l’esplanade du mail, les friches industrielles ou premiers chemins de fer au Sud-Est, les quartiers pavillonnaires et les les espaces mutables (Zickel Dehaitre, Centre Technique Municipal, friche SNCF à St lotissements du Nord-Ouest, les grands ensembles de Presles et Chevreux Waast,…) accompagnés des zones d’activités commerciales au Sud-Ouest, et le caractère plus hétéroclite et industriel de la rive droite - Créer une continuité de liaisons entre les différents éléments structurants de la ville : le cœur de ville commerçant, le pôle Gouraud - St-Jean-des-Vignes, la place de la Des programmes de rénovation urbaine sont en cours ou prévus dans les République et le jardin d’horticulture, le mail et les berges de l’Aisne, la place St- quartiers d’habitat social de Presles et Chevreux. D’autres quartiers Christophe, etc.Rue Jean de laFontaine justifiraient des interventions de requalification urbaine (Saint-Crépin et Saint-Médard). - Valoriser le cadre de vie à travers la réalisation d’aménagements qualitatifs afin de renforcer la convivialité et l’animation du centre-ville - Appuyer la recomposition des espaces publics sur les éléments patrimoniaux et les Les entrées de ville éléments du paysage Sept secteurs d’entrées de ville constitués par les principaux axes routiers situés pour certains à cheval sur Soissons et les communes limitrophes,  Renforcer les liaisons inter-quartiers, en s’appuyant sur le développement des offrent une configuration de territoire « partagé », et souffrent d’une liaisons douces et la mise en valeur de la ligne Rochy-CondéQuartier de Presles déqualification.  Adapter les espaces publics aux besoins de toutes les générations Les friches urbaines, les délaissés  Préserver les tissus urbains structurants : le centre-ville, le faubourg Saint-Waast, les Un grand nombre de friches de natures diverses de par leur taille, leur quartiers pavillonnaires, etc. (cf. carte Soissons, ville d’art et d’histoire - les occupation (bâties, non bâties), leur localisation dans la commune (à ensembles urbains constitués) l’intérieur du tissu urbain, en frange de territoire), qui offrent des opportunités de renouvellement urbain : l’ancien hôtel de la Croix d’Or, les abords de la  Engager une démarche globale de requalification des quartiers d’habitat social etPlace Fernand gare, Prés St-Crépin (friche Zickel-Dehaitre), silos désaffectés, quartier St- renforcer leurs liens avec le centre-ville :Marquigny Médard… - Mener à bien le projet de rénovation urbaine sur le quartier de Presles et sur le quartier de Chevreux  Requalifier les entrées de ville - Elaborer un projet urbain pour les différentes entrées de ville, intégrant à la fois des orientations concernant le cadre bâti et la requalification des espaces publics, afin d’affirmer leur identité et le rôle de chacune dans la villeAvenue de Laon - Engager des actions de requalification dans le cadre d’un projet intercommunal pour les entrées de ville « partagées »Anciens silos au bord de l’Aisne Espace Ville - Mars 2010 6
  • 7. PLU de Soissons – Document support au débat d’orientation en Conseil Municipal SOISSONS, VILLE AU QUOTIDIEN – REPONDRE AUX BESOINS EN LOGEMENTS Constat Enjeux et actions à mettre en oeuvre Une diminution de la population depuis 1990 en raison d’un solde migratoire négatif  Retrouver une dynamique démographique et une attractivité, en enrayant la perte d’habitants et le vieillissement de la populationRue Saint-Martin Une tendance au vieillissement de la population ; une part importante de personnes de 60 ans et plus  Répondre au programme d’actions du Programme Local de l’Habitat de la communauté d’agglomération du Soissonnais Un déficit de jeunes actifs  Affirmer la vocation de ville centre et de ville jeune  Diversifier l’offre en logements afin de permettre la mise en place d’unRue de Croisy Une augmentation modérée mais régulière du nombre de logements depuis les parcours résidentiel et l’adapter à la diversité des situations, notamment en années 80 développant l’habitat en centre-ville pour les jeunes actifs et les personnes Une forte diminution de la taille moyenne des ménages depuis 1968 âgées qui doivent y trouver naturellement leur place 2,34 personnes par ménage en 2005  Développer dans tous les quartiers une offre de logements sociaux diversifiée permettant de répondre aux différents besoinsSente de Cuffies  Promouvoir le développement d’un habitat écologique et durable sur tout Le Programme Local de l’Habitat 2008-2013 a été approuvé par délibération du le territoire communal : conseil de communauté de la Communauté d’agglomération du Soissonnais en date du 26 novembre 2008 - Réaliser un projet phare à travers la création d’un éco-quartier - Favoriser le développement d’un habitat intermédiaire entre l’individuel et le collectif, économe dans la consommation de l’espace et présentant uneL’Ile à la Meule – photo certaine densité4Vents - Inciter à la mise en place de dispositifs permettant de réduire la consommation d’énergie aussi bien dans l’habitat existant que dans les constructions futuresQuartier St Crépin –photo B Houdry 2006 Quartier Presles et Maupas - – photo 4Vents Espace Ville - Mars 2010 7
  • 8. PLU de Soissons – Document support au débat d’orientation en Conseil Municipal SOISSONS, VILLE AU QUOTIDIEN – RENFORCER LE NIVEAU DES EQUIPEMENTS Constat Enjeux et actions à mettre en oeuvre Un bon niveau d’équipements dans tous les domaines ; certains bâtiments sont cependant vieillissants  Les équipements « de tous les jours » : conserver un bon niveau d’offre et de services pour les habitants Les équipements scolairesÉcole Tour de Ville Une offre publique complétée par des établissements privés, notamment pour les collèges et les - Rénover les équipements scolaires lycées Une restauration scolaire de qualité qui attire de nombreux élèves - Revaloriser les équipements sportifs de proximité et renforcer leur place au Un accueil péri scolaire assuré par les services municipaux et les centres sociaux : une rationalisation sein de chaque quartier à trouver Les équipements sportifs - Développer et améliorer les structures d’accueil pour la petite enfance La piscine et la salle d’arts martiaux, des équipements de compétence communautaire Des équipements sportifs nombreux qui connaissent un taux d’occupation important  Les équipements de rayonnement intercommunal : mettre en valeur etLycée Gérard de Nerval Certains équipements qui montrent des signes de vieillissement en cohérence les équipements existants, notamment les équipements Un projet de gymnase dédié aux lycées de centre ville culturels et les lieux muséaux Une future salle de spectacles départementale de 3 000 places envisagée à Mercin-et-Vaux, qui pourrait accueillir des évènements de grande ampleur - Faire du site de St Jean-des-Vignes un véritable pôle culturel, touristique, scientifique et pédagogique d’envergure Les équipements culturels Des équipements nombreux et variés dont certains mériteraient d’être mis en valeur  Définir une stratégie de localisation de l’offre : Des besoins qui demeurent concernant notamment les archives municipalesEcole P Mendès France Des projets d’équipements (conservatoire de musique et de danse) qui permettront d’améliorer - Définir les conditions d’implantation d’une nouvelle piscine ludique et l’offre sportive à rayonnement intercommunal Les équipements petite enfance - Conforter la place des grands équipements sportifs dans la commune, Une offre de modes de g arde variée effectuer si nécessaires des rénovations s’inscrivant dans une démarche Une demande importante pour l’accueil en structures collectives environnementale Les équipements et services pour les personnes âgées Des services assurés par des associations - Conserver et renforcer l’axe culturel en centre-ville par l’implantationCentre social St-Waast Une offre importante dans le domaine des établissements privés d’accueil des personnes âgées d’équipements sur le site de l’ancienne caserne des pompiers au nord de l’Hôtel de Ville Les équipements sociaux et de santé Un centre hospitalier de plus de 1 000 lits qui vient de connaître une extension importante (+10 000  Renforcer les filières de l’enseignement supérieur et développer l’offre m²) en en créant de nouvelles Deux établissements de soins privés spécialisés Des centres sociaux qui remplissent un rôle important auprès de la population Enseignement supérieur Une offre importante de formations de niveau Bac + 2La bibliothèque Une absence de formation de niveau master et doctorat qui contraint les étudiants à quitter le territoire soissonnais Espace Ville - Mars 2010 8
  • 9. PLU de Soissons – Document support au débat d’orientation en Conseil Municipal SOISSONS, VILLE AU QUOTIDIEN – FACILITER LES DEPLACEMENTS Constat Enjeux et actions à mettre en oeuvre Une « ville carrefour » à la croisée de la RN 31 reliant Le Havre, Rouen et Reims, et  Rendre plus attractif le territoire en améliorant les infrastructures de desserte de la RN 2 permettant de rejoindre Paris, Roissy, Laon et Bruxelles - Au niveau routier, faciliter l’accès à Paris et au pôle de Roissy par la mise à 2x2 voies de Un territoire exclu du réseau autoroutier et relativement enclavé la RN 2 sur la totalité du parcours sans négliger pour autant la RN31La gare de Soissons Un réseau routier composé de routes nationales et départementales peu adapté au - Améliorer la qualité de la desserte ferroviaire afin de mettre Soissons à une heure de trafic et au développement du territoire, notamment la RN 2 dont l’état actuel Paris et du pôle de Roissy pénalise la ville-centre et le Pays Soissonnais sur le plan du développement économique - Aménager une gare routière fonctionnelle en l’intégrant dans un projet de plate-forme multimodale et de requalification d’ensemble du quartier de la gare Une desserte en train Paris-Laon qui souffre de retards fréquentsRue St-Martin Un réseau de bus composé de nombreuses lignes desservant l’ensemble de  Favoriser le développement des modes de déplacements alternatifs à la voiture l’agglomération mais qui offre des fréquences et des amplitudes horaires assez faibles - Constituer un réseau de circulations douces de loisirs, notamment en reliant les parcs de la ville et les berges de l’Aisne Des circulations douces de loisirs qui méritent une requalification, un maillage du territoire communal à constituer - Renforcer les itinéraires cyclables pour les déplacements quotidiensLa passerelle des Anglais Des circulations douces peu adaptées aux déplacements quotidiens - Mettre en valeur la ligne Rochy-Condé par des aménagements qualitatifs, afin de l’ouvrir sur la ville et les quartiers tout au long du parcours Une offre de stationnement importante, notamment dans le centre ville, mais qui nécessite une réorganisation - Faciliter les déplacements d’une rive à l’autre en réalisant de nouveaux passages au- dessus de l’Aisne La voiture reste le moyen de déplacement principal, y compris à l’intérieur de la ville, au détriment des autres modes de déplacements - Réaménager certains axes aux emprises importantes afin de favoriser la cohabitation des différents modes de déplacement (avenues de Château-Thierry, de Reims, du Général de Gaulle, boulevard Jeanne d’Arc,…)La ligne Rochy-Condé - Créer une véritable place de la gare, en faire un espace à la fois qualitatif et fonctionnel - Favoriser les déplacements dans le centre ville en réservant certaines voies à la circulation piétonne et en requalifiant les espaces publics - Développer les liaisons en bus notamment en site propre dans le centre villeLa cathédrale St-Gervais – St-Protais - et les circulations douces entre les différents points d’attractivité du territoire communalet la place F. Marquigny (centre-ville, équipements, centres commerciaux, gare…) Espace Ville - Mars 2010 9
  • 10. PLU de Soissons – Document support au débat d’orientation en Conseil Municipal SOISSONS, VILLE AU QUOTIDIEN - FAVORISER LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE Enjeux et actions à mettre en oeuvre  Favoriser la création d’emplois  Accompagner la reconversion économique du territoire afin de développer son attractivité pour les entreprises et pour les actifs ConstatLe pôle Gouraud  Dynamiser la construction de logements pour accompagner le développement économique Les activités  Identifier le rôle de la ville centre dans le projet global de développement économique Un important passé industriel, une reconversion économique en cours, communautaire notamment dans le cadre de l’aménagement du Parc Gouraud et de la ZAC des - Accompagner l’accueil d’activités économiques adaptées à l’environnement urbain, s’intégrant au Entrepôts qui font partie des zones d’activités communautaires développement durable de la ville Des activités industrielles sans possibilité d’extension car insérées dans le tissu - Tendre à relocaliser les activités industrielles à l’étroit en milieu urbain en liaison avec la urbain communauté du SoissonnaisLe marché couvert placeFernand Marquigny  Renforcer l’attractivité commerciale du centre-ville à travers la valorisation du cadre de vie et la Le commerce réalisation d’aménagements qualitatifs (aménagement de la façade fluviale et urbaine de la rivière) Un centre ville dynamique par une bonne représentation du commerce  Maintenir la diversité commerciale en délimitant un périmètre de sauvegarde du commerce et indépendant et par la présence d’un marché bihebdomadaire de l’artisanat de proximité et en instaurant le droit de préemption sur les fonds de commerce Des commerces de proximité dans les différents quartiers dans ce périmètreZone commerciale Des zones d’activités commerciales situées en partie Sud de la commune avec la  Elaborer une stratégie de développement commercialde l’Archer réalisation en cours du parc commercial des moulins - Renforcer l’animation commerciale du centre-ville en soirée - Assurer la complémentarité entre les différents types d’offre Le tourisme - la proximité de quartier - le centre-ville - les pôles périphériques Soissons, ville d’art et d’histoire : un potentiel touristique qui semble sous exploité - Inscrire un objectif de qualité architecturale et urbaine dans le cadre de tout projet, (nouveaux Une offre hôtelière faible et peu diversifiée secteurs de développement ou aménagements de sites existants)L’ancien arsenal surle site de l’abbaye  Expérimenter des zones piétonnières dans le centre ville commerçantde St-Jean-des-Vignes  Un potentiel touristique à valoriser, des interventions à mettre en oeuvre - Développer toutes les capacités d’hébergement de la ville : hôtels, gîtes, chambres d’hôtes, etc. - Poursuivre la mise en valeur du patrimoine architectural et urbain - Elaborer un programme d’activités culturelles attractif - Utiliser l’espace urbain comme espace de spectacle, tisser des liens entre les activités culturelles, sportives, la ville nature et plus largement le Soissonnais - Diversifier les possibilités de loisirs, par exemple en élargissant l’offre d’activités nautiques sur l’Aisne Espace Ville - Mars 2010 10
  • 11. PLU de Soissons – Document support au débat d’orientation en Conseil Municipal SOISSONS, VILLE DE PROJETS, VILLE DURABLE Constat Enjeux et actions à mettre en oeuvre Un processus de reconversion qui s’amorce à travers différents projets urbains  Une dynamique de projets à renforcer et à coordonner à travers l’élaboration d’un La caserne Gouraud, ancienne friche militaire proche du centre-ville, est en cours de parti d’aménagement d’ensemble cohérent à l’échelle de la ville reconversion. A son achèvement, elle comprendra notamment des activités de haute technologie, un équipement public, une clinique, des logements de qualité, un hôtel…  Une ambition de ville durable à affirmer grâce à la mise en place d’un projet de villeLe pôle Gouraud La rive droite de l’Aisne connaît également un certain dynamisme depuis quelques intégrant notamment : années. Les anciens abattoirs publics du site de l’Ile à la Meule ont fait place à des - La création d’une véritable entité économique, touristique depuis le site Gouraud jusqu’au logements de qualité et à des locaux d’activités, combinés à un traitement paysager quartier St Médard, en passant par St Jean des Vignes, le centre ville, les bords de l’Aisne des berges de l’Aisne. et le site des silos sur la rive droite Au nord, la Z.A.C. des Entrepôts accueillera prochainement de nouvelles activités, dont une partie dans d’anciens bâtiments industriels réhabilités. - La promotion d’un urbanisme et d’une architecture durables et de Haute Qualité De nouveaux équipements (salle de judo, centre social) ont été implantés le long de Environnementale, à travers notamment la réalisation d’éco-quartiersL’ancien arsenal sur la rue du Belvédère.le site de l’abbaye - La réalisation d’une trame verte véritable maillage paysager (alignements d’arbres,de St-Jean-des- D’autres projets importants sont prévus ou déjà en cours de réalisation, comme le aménagements décoratifs, parcs) sur l’ensemble du territoire communalVignes projet de rénovation urbaine des quartiers de Presles et Chevreux, la requalification du boulevard Jeanne d’Arc ou encore l’implantation du nouveau centre commercial « Le - Le recensement des arbres remarquables sur le territoire communal et la mise en place Parc des Moulins » au Sud du territoire communal. d’une protection adaptée - L’intégration des quartiers dans la ville et le renforcement de leurs liens avec le centre-ville Des secteurs offrant d’importantes possibilités de renouvellement urbain - La constitution d’un réseau de liaisons douces pour favoriser les modes de déplacements alternatifs à la voiture dans la vie quotidienne Certains secteurs de la ville sont caractérisés par la présence de friches, deHalte fluviale constructions relativement dégradées, de zones d’activités montrant des signes de - Une offre en logements diversifiée et adaptée aux besoins vieillissement ou encore d’industries sources de nuisances : le secteur de la gare, les Prés de St-Crépin, la zone d’activités de St-Médard-Sud… D’autres quartiers souffrent - Le développement et l’implantation d’activités économiques intégrées durablement dans d’un manque de composition urbaine ou présentent une configuration la ville, notamment dans le domaine du tertiaire, des hautes technologies et du tourisme d’enclavement : quartier d’habitat social de St-Crépin, secteur du Parc de l’Arbre à - L’affirmation du statut de ville-centre de Soissons au sein de la Communauté l’Oiseau… d’Agglomération du Soissonnais  Définir des priorités de réflexion et d’actions adaptées aux potentialités de chaque Ces différentes zones sont principalement localisées dans l’Est et le Sud de laFriche en bordure du secteur évolutif et s’inscrivant dans le cadre des objectifs d’aménagement de la Villeboulevard de Metz commune et offrent chacune, à des degrés divers, des potentialités de renouvellement urbain. A partir des problématiques et des enjeux urbains identifiés à léchelle de chaque secteur Elles ont été volontairement délimitées spatialement de manière large sur la carte évolutif et de la commune dans sa globalité, il s’agit de mettre en place différents « Soissons, ville de projets, ville durable », afin de mettre en relief la nécessité d’une programmes d’aménagement qui s’inscriront dans les orientations générales définies dans le vision globale et la prise en compte de l’environnement voisin pour l’élaboration d’un PADD et pouvant se décliner ainsi : projet d’aménagement pour chacun des sites identifiés. - Diversification de l’offre en logements - Développement de l‘offre économique - Développement du tourismeSente de Cuffies en - Implantation de nouveaux équipements et amélioration de l’offrebordure de l’Aisne - Aménagement des espaces verts et mise en place de circulations douces Espace Ville - Mars 2010 11
  • 12. PLU de Soissons – Document support au débat d’orientation en Conseil Municipal Espace Ville - Mars 2010 12
  • 13. PLU de Soissons – Document support au débat d’orientation en Conseil Municipal Espace Ville - Mars 2010 13
  • 14. PLU de Soissons – Document support au débat d’orientation en Conseil Municipal Espace Ville - Mars 2010 14