Chapitre 03
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Chapitre 03

on

  • 762 views

le chapitre 3

le chapitre 3

Statistics

Views

Total Views
762
Views on SlideShare
762
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
35
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft Word

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Chapitre 03 Chapitre 03 Document Transcript

  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2CHAPITRE III PRESENTATION DE WINDOWS SERVEUR 2008 R2Introduction Pour quun ordinateur soit capable de faire fonctionner un programme informatique lamachine doit être en mesure deffectuer un certain nombre dopérations préparatoires afindassurer les échanges entre le processeur, la mémoire, et les ressources physiques(périphériques). Dans ce chapitre nous allons présenter les systèmes d’exploitation, leurs rôles, leurcomposantes et ainsi types ensuite on va parler plus on détails sur Windows Server 2008 r2car c’est le système d’exploitation que on va utiliser dons notre réalisation 1
  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2III.1 Système dexploitation Le système dexploitation (noté SE ou OS, abréviation du terme anglais OperatingSystem), est chargé dassurer la liaison entre les ressources matérielles, lutilisateur et lesapplications (traitement de texte, jeu vidéo, ...). Ainsi lorsquun programme désire accéder àune ressource matérielle, il ne lui est pas nécessaire denvoyer des informations spécifiques aupériphérique, il lui suffit denvoyer les informations au système dexploitation, qui se chargede les transmettre au périphérique concerné via son pilote. En labsence de pilotes il faudraitque chaque programme reconnaisse et prenne en compte la communication avec chaque typede périphérique. Les utilisateurs Les Applications Les Système D’exploitation Les Pilotes Le Matériel Le système dexploitation permet ainsi de "dissocier" les programmes et le matériel,afin notamment de simplifier la gestion des ressources et offrir à lutilisateur une interfacehomme-machine (notée «IHM») simplifiée afin de lui permettre de saffranchir de lacomplexité de la machine physique.III.2 Rôles du système dexploitation Parmi les rôles des systèmes d’exploitation nous citons :III.2.1 Gestion du processeur Le système dexploitation est chargé de gérer lallocation du processeur entre lesdifférents programmes grâce à un algorithme dordonnancement. Le type dordonnanceur esttotalement dépendant du système dexploitation, en fonction de lobjectif visé. 2
  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2III.2.2Gestion de la mémoire vive Le système dexploitation est chargé de gérer lespace mémoire alloué à chaqueapplication et utilisateur. En cas dinsuffisance de mémoire physique, le systèmedexploitation peut créer une zone mémoire sur le disque dur, appelée «mémoire virtuelle».La mémoire virtuelle permet de faire fonctionner des applications nécessitant un espacedépassent la mémoire vive disponible sur le système. En contrepartie cette mémoire estbeaucoup plus lente.III.2.3 Gestion des entrées/sorties Le système dexploitation permet dunifier et de contrôler laccès des programmes auxressources matérielles par lintermédiaire des pilotes (appelés également gestionnaires depériphériques ou gestionnaires dentrées/sorties).III.2.4 Gestion de lexécution des applications Le système dexploitation est chargé de la bonne exécution des applications en leuraffectant les ressources nécessaires à leur bon fonctionnement.III.2.5 Gestion des droits Le système dexploitation est chargé de la sécurité liée à lexécution des programmesen garantissant que les ressources ne sont utilisées que par les programmes et utilisateurspossédant les droits adéquats.III.2.6 Gestion des fichiers Le système dexploitation gère la lecture et lécriture dans le système de fichiers et lesdroits daccès aux fichiers par les utilisateurs et les applications.III.2.7 Gestion des informations Le système dexploitation fournit un certain nombre dindicateurs permettant dediagnostiquer le bon fonctionnement de la machine.III.3 Composantes du système dexploitation Le système dexploitation est composé dun ensemble de logiciels permettant de gérer lesinteractions avec le matériel. Nous distinguons généralement les élément suivant : III.3.1 Le noyau (En anglais kernel) représentant les fonctions fondamentales du système dexploitation telles que la gestion de la mémoire, des processus, des fichiers, des entrées-sorties principales, et des fonctionnalités de communication. 3
  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2 III.3.2 Linterpréteur de commande (En anglais shell, traduisez «coquille» par opposition au noyau) permettant lacommunication avec le système dexploitation par lintermédiaire dun langage de commandes,afin de permettre à lutilisateur de piloter les périphériques en ignorant toutes lescaractéristiques du matériel quil utilise.III.3.3Le système de fichiers (En anglais «file system», noté FS), permettant denregistrer les fichiers dans unearborescence.III.4 les types des système d’exploitationsIII.4.1 Systèmes multitâches Un système dexploitation est dit «multi-tâches» (en anglais multithreaded) lorsqueplusieurs «tâches» (également appelées processus) peuvent être exécutées simultanément.Les applications sont composées en séquence dinstructions que lon appelle «processuslégers» (en anglais «threads»). Ces threads seront tour à tour actifs, en attente, suspendus oudétruits, suivant la priorité qui leur est associée ou bien exécutés séquentiellement.  Système préemptif : Un système est dit préemptif lorsquil possède un ordonnanceur (aussi appelé planificateur) qui répartit, selon des critères de priorité, le temps machine entre les différents processus qui en font la demande.  Système à temps partagé : Le système est dit à temps partagé lorsquun temps est alloué à chaque processus par lordonnanceur. Cest notamment le cas des systèmes multi-utilisateurs qui permettent à plusieurs utilisateurs dutiliser simultanément sur une même machine des applications différentes ou bien similaires : le système est alors dit «système transactionnel». Pour ce faire, le système alloue à chaque utilisateur une tranche de temps.III.4.2 Systèmes multi-processeurs Le système multi-processeurs est un système consistant à faire fonctionner plusieursprocesseurs en parallèle afin dobtenir une puissance de calcul plus importante que celleobtenue avec un processeur haut de gamme et daugmenter la disponibilité du système (en casde panne dun processeur).On appelle SMP (Symmetric Multiprocessing ou Symmetric Multiprocessor) une architecturedans laquelle tous les processeurs accèdent à un espace mémoire partagé. Un système multiprocesseur doit donc être capable de gérer le partage de la mémoireentre plusieurs processeurs et également de distribuer la charge de travail. 4
  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2III.4.3 Systèmes embarqués Les systèmes embarqués sont des systèmes dexploitation prévus pour fonctionner surdes machines de petite taille, telles que des PDA (Personal Digital Assistants ou en françaisANP Assistants Numériques Personnels) ou des appareils électroniques autonomes (sondesspatiales, robot, ordinateur de bord de véhicule, etc.) possédant une autonomie réduite. Ainsi,une caractéristique essentielle des systèmes embarqués est leur gestion avancée de lénergie etleur capacité à fonctionner avec des ressources limitées.III.4.4 Systèmes temps réel Les systèmes temps réel (real time systems), essentiellement utilisés dans lindustrie,sont des systèmes dont lobjectif est de fonctionner dans un environnement contrainttemporellement. Un système temps réel doit ainsi fonctionner de manière fiable selon descontraintes temporelles spécifiques, cest-à-dire quil doit être capable de délivrer untraitement correct des informations reçues à des intervalles de temps bien définis (réguliers ounon).III.5 Les systèmes dexploitation Nous distinguons plusieurs types de systèmes dexploitation, selon quils sont capablesde gérer simultanément des informations dune longueur de 16 bits, 32 bits, 64 bits ou plus.Système Codage Mono- Multi- Mono- Multitâche utilisateur utilisateur tâcheDOS 16 bits X XWindows3.1 16/32 bits X non préemptifWindows95/98/Me 32 bits X coopératifWindowsNT/2000 32 bits X préemptifWindowsXP 32/64 bits X préemptifWindows7 32/64 bits X préemptifUnix / Linux 32/64 bits X préemptifMAC/OS X 32 bits X préemptifVMS 32 bits X préemptif Tableau III.1: Les types de systèmes dexploitation. 5
  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2III.5.1 Unix Unix est un système dexploitation multitâche et multi-utilisateur créé en 1969,conceptuellement ouvert et fondé sur une approche par laquelle il offre de nombreux outils. Ila donné naissance à une famille de systèmes, dont les plus populaires à ce jour sont : SystemV, BSD, GNU/Linux et Mac OS X. On nomme « famille Unix » lensemble de ces systèmes.Ils sont de « type Unix » et nous les qualifions (en anglais, UNIX étant invariable en français)d’Unices. Il existe un ensemble de standards réunis sous la norme POSIX qui vise à unifiercertains aspects de leur fonctionnement. Le nom « UNIX » est une marque déposée. Il dérive de « Unics », un jeu de mot avec« Multics », car contrairement à ce dernier qui visait à offrir simultanément plusieurs servicesà un ensemble dutilisateurs, le système initial de Kenneth Thompson se voulait moinsambitieux et utilisable par une seule personne à la fois avec des outils réalisant une seuletâche.III.5.2 Mac OS (Macintosh Operating System) Mac OS X est une ligne de systèmes d’exploitation propriétaires développés etcommercialisés par Apple, dont la version la plus récente (Mac OS X 10.7, dite Lion) estinstallée sur tous les Macintosh vendus actuellement. Mac OS X est le successeur du systèmeMac OS, qui avait été le principal système dexploitation dApple depuis 1984. Contrairementà ses prédécesseurs, Mac OS X fait partie de la famille des systèmes dexploitation UNIX,basé sur les technologies développées par NeXT depuis le milieu des années 1980 jusquaurachat de la société par Apple en 1997. La première version du système futMac OS X Server 1.0, commercialisée en 1999, suivie par une version orientée pour le grandpublic en mai 2001. La version serveur de Mac OS X est architecturalement identique à la version grandpublic, mais incorpore des logiciels facilitant la mise en place et ladministration de réseauinformatique, de serveur de messagerie électronique et de serveur Samba, entre autres.III.5.3 GNU/Linux GNU/Linux, où Linux est un système dexploitation basé sur le noyau Unix, c’est unlogiciel libre créé en 1991par Linux Torvalds sur un ordinateur compatible PC. Développé surInternet par des milliers dinformaticiens bénévoles et salariés. Il existe de nombreuses distributions Linux indépendantes, destinées aux ordinateurspersonnels et serveurs informatiques, pour lesquels Linux est très populaire. 6
  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2 Elles incluent des milliers des logiciels, notamment ceux du projet GNU, doù ladénomination GNU/Linux basé sous la licence GPL (Général Public Licence) GNU GPL. La licence GPL est une licence rédigée par la Free software Fondation, organisationdont le but est de développer des logiciels libres, qui protège les logiciels libres et leursauteurs. Cette licence stipule que le logiciel libre peut être redistribué, utilisé, modifiélibrement pourvu que celui qui en bénéficie accorde les mêmes droits à ceux quil distribue lescopies du logiciel, modifié ou non. Figure III.1: GNU et Linux.Les dits « libres » sont caractérisés par quatre (4) libertés :  La liberté de laméliorer et de le diffuser au public.  La liberté de redistribuer des copies.  La liberté détudier le fonctionnement du programme et de ladapter à ses besoins.  La liberté dutiliser le logiciel pour nimporte quel usage.Le système GNU/Linux est constitué dun noyau Linux et dun ensemble de logiciels GNUbasé sur ce noyau. Le noyau GNU/Linux est actuellement à sa version 2.6III.5.4 Windows Windows est une gamme de système dexploitation produite par Microsoft,principalement destinées aux machines compatibles PC. Cest le remplaçant de MS-DOS.Depuis les années 1990, avec la sortie de Windows 95, son succès commercial pour équiperles ordinateurs personnels est tel quil possède alors un statut de quasi-monopole. La gamme 7
  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2Windows est composée de plusieurs branches Figure III.2: La gamme du système dexploitation Windows.Le tableau ci-dessous montre les éditions de Microsoft WindowsDate de sortie Nom Version actuelle20 novembre 1985 Windows 1.01 1.01Mai 1986 Windows 1.02 1.02Août 1986 Windows 1.03 1.03Avril 1987 Windows 1.04 1.049 décembre 1987 Windows 2.0 2.013 mars 1989 Windows 2.11 2.1122 mai 1990 Windows 3.0 3.06 avril 1992 Windows 3.1 3.1Octobre 1992 Windows 3.1x 3.1xJuin 1993 Windows NT 3.1 NT 3.131 décembre 1993 Windows 3.11 3.11Janvier 1994 Windows 3.2 (sorti en chinois seulement) 3.2Septembre 1994 Windows NT 3.5 NT 3.5Mai 1995 Windows NT 3.51 NT 3.51Août 1995 Windows 95 4.0.950Juillet 1996 Windows NT 4.0 NT 4.0.1381 8
  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2Juin 1998 Windows 98 4.10.1998Mai 1999 Windows 98 Seconde Édition 4.10.2222Février 2000 Windows 2000 NT 5.0.2195Septembre 2000 Windows Me (Millenium) 4.90.3000Octobre 2001 Windows XP NT 5.1.2600Mars 2003 Windows XP 64-bit Edition 2003 NT 5.2.3790Avril 2003 Windows Server 2003 NT 5.2.3790Avril 2005 Windows XP Professional x64 Edition NT 5.2.3790Juillet 2006 Windows Fundamentals for Legacy PCs NT 5.1.2600Novembre 2006(pour entreprises) Windows Vista NT 6.0.6002Janvier 2007 (pour le grand public)Juillet 2007 Windows Home Server NT 5.2.4500Février 2008 Windows Server 2008 NT 6.0.6002Octobre 2009 Windows 7 NT 6.1.7600Octobre 2009 Windows Server 2008 R2 NT 6.1.7600Juillet 2012 Windows 8 NT 6.2.8250 Tableau III.2: Les éditions de Microsoft Windows.III.5.4.1 Les systèmes d’exploitation pour les ordinateurs clients Microsoft Windows pour les ordinateurs clients sont des systèmes d’exploitationdestiner aux gestions des ordinateurs clientsIII.5.4.1.1 Windows 2000 Windows 2000 est un système dexploitation 32 bits développé et distribué par Microsoft. Le nom Windows 2000 (en abrégé : Win2000 ou Win2K ou encore W2K) est en fait le nom commercial de la version 5.0 de Windows NT. Elle est sortie le 17 février 2000 et a succédé à Windows NT 4.0, créé 4 ans auparavant en avril 1996. Windows 2000 a été décliné en quatre versions : Professional (abrégé en Pro), Server, Advanced Server, et Datacenter Server. 9
  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2III.5.4.1.2 Windows XP Windows XP est une ligne de systèmes dexploitation multitâche propriétairedéveloppé par Microsoft pour tout usage de lordinateur. Comprenant les ordinateurs fixes,portables et Media Center. Les lettres "XP" proviennent deXPérience. Il a pour nom de code"Whistler" et a été renommé enfin en Windows XP. Windows XP est officiellement le successeur de Windows Millenium et de Windows2000 et est le premier système dexploitation familial développé par Microsoft basé sur lenoyau de NT et larchitecture de Windows NT. Il correspond dailleurs à la version 5.1 deWindows NT. Windows XP est sorti le 25 octobre 2001 et en janvier 2006, selon uneestimation dun institut de statistique américain, il a été vendu à près de 400 millions decopies. Il est désormais remplacé par Windows Vista depuis le 30 janvier 2007.III.5.4.1.3 Windows Vista Windows Vista est un système dexploitation propriétaire de la famille MicrosoftWindows, et plus précisément de la branche Windows NT (NT 6.0), développé etcommercialisé par la société Microsoft. Il a été mis sur le marché en février 2007, soit plus decinq ans après son prédécesseur, Windows XP. Son successeur est Windows 7, sorti enoctobre 2009.III.5.4.1.4 Windows 7 Précédemment connu en tant que Blackcomb et Vienna, windows7 est le systèmed’exploitation de la société Microsoft, sorti le 22 octobre 2009 et successeur de WindowsVista. Cette nouvelle version de Windows reprend l’acquis de Windows Vista tout enapportant de nombreuses modifications, notamment par divers changements au niveau del’interface et de l’ergonomie générale, un effort particulier pour la gestion transparente desmachines mobiles et le souci d’améliorer les performances globales du système (fluidité,rapidité d’exécution même sur des systèmes moins performants, tels les netbooks) par rapportà son prédécesseur. En identifiant cette nouvelle mouture par son numéro de version (il s’agit de laseptième version de Windows), Microsoft renoue avec une logique abandonnée depuisWindows 3.2 et Windows NT 4.0. La tradition voulait jusqu’ici que les versions de Windowssoient identifiées par référence à l’année de sortie (Windows 95…) ou par une appellation adhoc (Windows XP ou Windows Vista). Néanmoins, Windows 7 se base sur le noyau NT 6.1. 10
  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2III.5.4.1.5 Windows 8 Windows 8 est le nom donné par Microsoft à la nouvelle version du systèmedexploitation Windows, qui sortira le 26 octobre 2012. La version pré-bêta publique a vu lejour en septembre 2011, une version bêta a aussi vu le jour le 29 février 2012 à loccasion duMobile World Congress à Barcelone5,6. La version Release Preview (équivalent des ReleaseCandidate, RC, des versions antérieures à Windows 8) est sortie le 31 mai 2012. PourMicrosoft, Windows 8 est devenu une priorité en juillet 20107. Windows 8 a été dévoilé, avec lutilisation de linterface tactile, le 1er juin 2011. Laversion RTM de Windows 8 à destination des constructeurs OEM est disponible depuis le 15août 2012. Le grand public en verra le jour le 26 octobre 2012.III.5.4.2 Les systèmes d’exploitation pour Serveurs Microsoft Windows Serveurs sont des systèmes d’exploitation destiner aux gestions desréseaux informatiqueIII.5.4.2.1 Microsoft Windows Serveur 2000 Windows Server 2000 est un système dexploitation 32 bits développé et distribuépar Microsoft. Le nom Windows 2000 (en abrégé : Win2000 ou Win2K ou encore W2K) esten fait le nom commercial de la version 5.0 de Windows NT. Elle est sortiele17 février 2000 et a succédé à Windows NT 4.0, créé 4 ans auparavant en avril 1996.III.5.4.2.2 Microsoft Windows Serveur 2003 Windows Server 2003 est un système dexploitation orienté serveur développépar Microsoft. Présenté le 24 avril 2003 comme le successeur de Windows Server 2000, il estconsidéré par Microsoft comme étant la pierre angulaire de la ligne de produits serveursprofessionnels Windows Server System. Une version évoluée intitulée Windows Server 2003R2 a été finalisée le 6 décembre 2005.Selon Microsoft, Windows Server 2003 est plus évolutif et fournit de meilleures performancesque son prédécesseur Windows Server 2000.III.5.4.2.3 Microsoft Windows Serveur 2008 R2 Windows Server 2008 R2 est le système dexploitation qui succède à Windows Server2008. Cest la "version serveur" de Windows 7, dont il partage le noyau Windows NT 6.1.Cette version demeure historique car cest la première version serveur de Windows à êtrepubliée le même jour que sa version "client" depuis Windows 2000 Server (Windows Server2003 et 2008 ayant été commercialisés bien après Windows XP et Windows Vista, leurs basesrespectives.). 11
  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2 Il est important de noter que Windows Server 2008 R2 est le premier systèmedexploitation de Microsoft à être disponible uniquement en 64 bits.A. Les nouveautés de Windows Serveur 2008 R2A.1 Fondation du système  Server Manager est présent dans le système d’exploitation Windows Server 2008 R2. Ces améliorations permettent de manager avec encore plus de facilité et d’assurer de multiples rôles de serveur dans une entreprise.  Les clusters de basculement (Failover Clustering) Présents dans Windows Server 2008 R2 Enterprise et Datacenter se sont vus améliorer comme la procédure de validation pour un nouveau cluster existant ou encore la fonctionnalité de cluster de machines virtuelles (qui est exécuté dans Hyper-V™). Des options supplémentaires ont été ajoutées pour la migration des paramètres d’un groupe à un autre.  BranchCache Permet de mettre à jour les contenus provenant de fichiers et serveurs Web sur un réseau étendu (WAN) pour être mis en cache sur l’ordinateur d’un site distant, ce qui diminue les temps de réponse et réduit le trafic WAN.  DirectAccess Permet aux utilisateurs de pouvoir accéder au réseau de l’entreprise sans l’étape supplémentaire de l’ouverture d’une connexion réseau privé virtuel (VPN).  Le Framework.Net (3.5) est maintenant disponible en tant que composant des installations du Server Core. En tirant parti de cette fonctionnalité, les administrateurs peuvent utiliser de l’ASP. Net sur le serveur de base, ce qui leur offre la pleine utilisation locale de WindowsA.2 Management  WindowsPowerShell 2.0 un langage de script spécialement conçu pour l’administration du système. Il comprend plus de 100 nouveaux cmdlets par rapport à la première version, l’exécution de script à distance ainsi qu’une interface graphique.  Best Practices Analyzer (BPA). En intégrant directement les informations de ces bonnes pratiques dans le Gestionnaire de serveur, Windows Server 2008 R2 simplifie la tâche d’optimisation des serveurs et réduit les coûts d’exploitation en permettant aux administrateurs de détecter rapidement des erreurs de configuration, avant qu’un problème ne se pose.  Power Management permet d’évoluer vers une approche « verte » rapidement et facilement. Parmi les composants, Core Parking est l’un des plus intéressants. Il permet de s’adapter constamment aux variations des charges de travail et donc d’éteindre les processeurs lorsqu’ils sont sous utilisésvoire inutilisés. 12
  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2  Active Directory Administrative Center (ADAC) a été construit entièrement sur PowerShell. Le nouvel ADAC combine tous les outils de management dans une console globale utilisée par les administrateurs pour administrer de bout en bout Active DirectoryA.3 Virtualisation  Hyper-V v2 nous fournit les outils et services que nous pouvons utiliser pour créer des environnements de poste de travail ou de serveurs virtualisés. Ces environnements virtuels peuvent être utilisés afin d’améliorer l’efficacité et réduire les coûts.  Live migration nous permet de déplacer de façon transparente les machines virtuelles d’un nœud du cluster de basculement vers un autre nœud dans le même groupe sans interruption de service. Live migration nécessite le Failover Clustering qui doit être ajouté et configuré sur les serveurs exécutant Hyper-V™.  Remote Desktop Services (RDS), Anciennement Terminal Services dans Windows Server 2008, fournit des technologies qui permettent aux utilisateurs d’accéder aux sessions de poste de travail, à une machine virtuelle basée sur les ordinateurs de bureau, ou des applications dans le centre de données au sein d’un réseau d’entreprise ou d’Internet.  Cluster Shared Volume (CSV) Autorise tous les nœuds d’un même cluster à partager l’accès à une LUN unique, ce qui signifie que l’application sur ce disque partagé peut être exécutée par n’importe quel nœud, n’importe quand.A.4 Web De nombreuses fonctionnalités ont été ajoutées ou améliorées dans InternetInformation Services (IIS) 7.5, qui sont à la base du serveur Web dans Windows Server 2008R2.  Des extensions ont été intégrées s’appuyant sur l’architecture modulaire et extensible introduit avec IIS 7.0. Il intègre et améliore les extensions existantes tout en offrant d’autres possibilités d’extension et de personnalisation (les modules Administration Pack).  Améliorations de la gestion avec l’introduction de nouveaux outils de gestion tels que BPA ou encore PowerShell Provider.  Améliorations des applications d’hébergement en offrant une variété de nouvelles fonctionnalités qui contribuent à accroître la sécurité et améliorer les diagnostics, IIS 7.5 est encore plus flexible et facile à gérer. La plate-forme a été adaptée pour de nombreux types d’applications Web, telles qu’ASP.Net et PHP. 13
  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2  Amélioration de .Net sur le serveur de base. L’option d’installation Server Core de Windows Server 2008 R2 fournit un soutien pour le Framework .Net 2.0, 3.0, 3.5.1, et 4.0. Cela signifie que nous pouvons héberger des applications ASP.Net, effectuer la gestion à distance des tâches de gestionnaire, et gérer à l’échelon local les cmdlets inclus avec Windows PowerShell.B. Les améliorations et les fonctionnalités de Windows Serveur 2008 R2B.1 Amélioration de la plateforme d’application Web Windows Server 2008 R2 inclut plusieurs améliorations qui rendent cette version de laplate-forme d’application Web de Windows Server plus robuste encore. Il offre un rôle deserveur Web mis à jour, services Internet (IIS) 7,5 et une plus grande prise en charge .Net surServer Core. Des objectifs de onception pour IIS 7,5 concentrés sur les améliorations quipermettent aux administrateurs Web de plus facilement déployer et gérer les applicationsWeb, accroître la fiabilité et l’évolutivité. En outre, IIS 7.5 a rationalisé les capacités degestion et offre plus de moyens de personnaliser votre site Web.B.2 Evolutivité et fiabilité Windows Server 2008 R2 est capable de gérer des charges de travail sans précédent,de monter en charge dynamiquement tout en fournissant plus de disponibilité et de fiabilité.Beaucoup de nouvelles et futures fonctionnalités seront disponibles, y compris l’exploitationdes architectures sophistiquées de CPU ainsi que l’amélioration des performances et lamontée en charge des applications et services. Windows Server 2008 R2 est le premiersystème d’exploitation de Windows à être disponible uniquement pour les processeurs 64 bits.Il peut maintenant gérer jusqu’à 256 cœurs de processeur logique, y compris desaméliorations avec Hyper-V™ allant jusqu’à 64 cœurs, ce qui nous garantit plus de puissancepour vos serveurs, mais également une meilleure fiabilité avec moins de verrous et plus deparallélisme.B.3 Permet la virtualisation de serveur et de poste de travail La virtualisation est une partie importante des centres de données d’aujourd’hui.L’efficacité d’exploitation offerte par la virtualisation permet aux organisations de réduireconsidérablement l’effort opérationnel et la consommation d’énergie. Windows Server 2008R2 fournit les types de virtualisation suivants : virtualisation client et serveur fournie par lavirtualisation Hyper-V™ et de présentation avec les services de bureau à distance. Hyper-V™virtualise les ressources système d’un ordinateur physique et permet de fournir unenvironnement virtualisé pour les applications et systèmes d’exploitation. Le Services de 14
  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2bureau à distance (officiellement connu sous le nom de Terminal Services) virtualise unenvironnement de traitement et isole celui-ci des I/O graphiques, permettant d’exécuter uneapplication dans un emplacement mais d’être contrôlée dans un autre.B.4 Amélioration de votre productivité grâce à la synergie Windows Server 2008 R2 etWindows 7 Windows Server 2008 R2 possède de nombreuses fonctionnalités qui sont conçuespour fonctionner spécifiquement avec les ordinateurs clients exécutant Windows 7, y comprisla simplification de la connectivité à distance pour les ordinateurs d’entreprise en utilisant lafonction DirectAccess, la connectivité à distance sécurisée pour les ordinateurs privés etpublics en utilisant une combinaison de fonctionnalités d’espace de travail à distance, lavirtualisation de Présentation, les nouveaux services de passerelle de bureau distant ainsi quel’amélioration des performances pour les succursales à l’aide de la fonction BranchCache.B.5 Amélioration de la consommation électrique et des tâches d’administration La gestion continue des serveurs dans le Centre de données est une des tâches les plusconsommatrices en temps. Toute stratégie de gestion que nous déployons doit prendre encharge la gestion de vos environnements physiques et virtuels. Windows Server 2008 R2dispose de nouvelles fonctionnalités pour réduire la gestion courante et l’effort administratifpour les tâches opérationnelles quotidiennes. Ces tâches administratives peuvent êtreexécutées sur le serveur ou à distance. En plus des économies associées à réduire laconsommation d’énergie, de nombreux centres de données sont limités par le nombred’ordinateurs qu’ils peuvent supporter par rapport à la puissance réelle disponible. Parconséquent, réduire votre consommation d’énergie nous permet ainsi d’accroître votre nombred’ordinateurs physiques tout en utilisant la même puissance électrique, voire inférieure,qu’avant. 15
  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2 Figure III.3: Tableau comparatif Windows Server2008 / Windows2008 R2.C.Configuration request pour Windows serveur 2008 R2Processeur • Minimum: 1 GHz (x86 processor) ou 1.4 GHz (x64 processor) • Recommender: 2 GHz ou plusRAM • Minimum: 512 MB RAM • Recommender: 2 GB RAM or greater • Maximum (32-bit systems): 4 GB (Standard) or 64 GB (Enterprise and Datacenter) • Maximum (64-bit systems): 32 GB (Standard), 1 TB (Enterprise et Datacenter), 2 TB (Itanium-Based Systems)Espace • Minimum: 10 GBdisque • Recommender: 40 GB or greater Tableau III.3: Configuration requise pour Windows serveur 2008 R2. 16
  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2III.6 Active Directory III.6.1 Présentation d’Active Directory Active Directory permet de centraliser, destructurer, d’organiser et de contrôler les ressourcesréseau dans les environnements Windows 2008. Lastructure Active Directory permet une délégation de l’administration très fine pouvant êtredéfinie par types d’objets.III.6.1.1 Définition d’Active Directory Active Directory est un annuaire des objets du réseau, il permet aux utilisateurs delocaliser, de gérer et d’utiliser facilement les ressources. Il permet de réaliser la gestion des objets sans liens avec la disposition réelle ou lesprotocoles réseaux employés. Active Directory organise l’annuaire en sections, ce qui permetde suivre le développement d’une société allant de quelques objets à des millions d’objets. Combiné aux stratégies de groupes, Active directory permet une gestion des postesdistants de façon complètement centralisée.III.6.1.2 Objets Active Directory Active Directory stocke des informations sur les objets du réseau. Il existe plusieurstypes d’objets :  Serveurs ;  Domaines ;  Sites ;  Utilisateurs ;  Ordinateurs ;  Imprimantes... Chaque objet possède un ensemble d’attributs regroupant diverses informationspermettant par exemple d’effectuer des recherches précises dans l’annuaire (trouverl’emplacement physique d’une imprimante, le numéro de téléphone ou l’adresse d’unutilisateur, le système d’exploitation d’un serveur…).III.6.1.3 Schéma Active Directory Le schéma Active Directory stocke la définition de tous les objets d’Active Directory(ex : nom, prénom pour l’objet utilisateur). Il n’y a qu’un seul schéma pour l’ensemble de la forêt, ce qui permet une homogénéité de l’ensemble des domaines. Le schéma comprend deux types de définitions : 17
  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2  Les classes d’objets : Décrit les objets d’Active Directory qu’il est possible de créer. Chaque classe est un regroupement d’attributs.  Les attributs : Ils sont définis une seul fois et peuvent être utilisés dans plusieurs classes (ex : Description). Le schéma est stocké dans la base de données d’Active Directory ce qui permet des modifications dynamiques exploitables instantanément.III.6.1.4 Catalogue global Le catalogue global contient une partie des attributs les plus utilisés de tous les objetsActive Directory. Il contient aussi les informations nécessaires pour déterminerl’emplacement de tout objet de l’annuaire. Le catalogue global permet aux utilisateurs d’effectuer 2 tâches importantes : Trouver des informations Active Directory sur toutes la forêt, quel que soit l’emplacement des ces données. Utiliser des informations d’appartenance à des groupes universels pour ouvrir une session sur le réseau. Un serveur de catalogue global est un contrôleur de domaine qui conserve une copie du catalogue global et peut ainsi traiter les requêtes qui lui sont destinées. Le premier contrôleur de domaine installé au sein d’une forêt est automatiquement serveur de catalogue global. Il est possible de configurer d’autres contrôleurs de domaine en tant que serveur de catalogue global afin de réguler le trafic.III.6.1.5 Protocole LDAP LDAP (Lightweight Directory Access Protocol) est un protocole du service d’annuaire utilisé pour interroger et mettre à jour Active Directory. Chaque objet de l’annuaire est identifié par une série de composants qui constituent son chemin d’accès LDAP au sein d’Active Directory (CN=Loïc GODELIER, OU=Direction, DC=learning, DC=lan). DC : Composant de domaine (lan, com, learning, …) OU : Unité d’organisation (contient des objets) CN : Nom usuel ou nom commun (Nom de l’objet) Les chemins d’accès LDAP comprennent les éléments suivants : Les noms uniques : le nom unique identifie le domaine dans lequel est situé l’objet, ainsi que son chemin d’accès complet (ex : CN=Eric PRASEUTH, OU=Direction, DC=learning, DC=lan) Les noms uniques relatifs : partie du nom unique qui permet d’identifier l’objet dans son conteneur (ex : Eric PRASEUTH).III.6.2 Structure logique d’Active Directory La structure logique d’Active Directory offre une méthode efficace pour concevoir une hiérarchie. Les composants logiques de la structure d’Active Directory sont les suivants :III.6.2.1 Les Domaines 18
  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2 Unité de base de la structure Active Directory, un domaine est un ensembled’ordinateurs et/ou d’utilisateurs qui partagent une même base de données d’annuaire. Undomaine a un nom unique sur le réseau. Dans un environnement Windows 2008, le domaine sert de limite de sécurité. Le rôled’une limite de sécurité est de restreindre les droits d’un administrateur ou de tout autreutilisateur avec pouvoir uniquement aux ressources de ce domaine et que seuls lesutilisateurs explicitement promus puissent étendre leurs droits à d’autres domaines. Dans un domaine Windows 2008, tous les serveurs maintenant le domaine(contrôleurs de domaine) possèdent une copie de l’annuaire d’Active Directory. Chaquecontrôleur de domaine est capable de recevoir ou de dupliquer les modifications del’ensemble de ses homologues du domaine.III.6.2.2 Les Unités d’organisation Une unité d’organisation est un objet conteneur utilisé pour organiser les objets ausein du domaine. Il peut contenir d’autres objets comme des comptes d’utilisateurs, desgroupes, des ordinateurs, des imprimantes ainsi que d’autres unités d’organisation. Les unités d’organisation permettent d’organiser de façon logique les objets del’annuaire (ex : représentation physique des objets ou représentation logique). Les unités d’organisation permettent aussi de faciliter la délégation de pouvoir selonl’organisation des objets et de contrôler l’environnement des utilisateurs et ordinateurs grâceà l’application de stratégies de groupe (GPO)III.6.2.3 Les Arborescences Le premier domaine installé est le domaine racine de la forêt. Au fur et à mesure quedes domaines lui sont ajoutés, cela forme la structure de l’arborescence ou la structure de laforêt, selon les exigences pour les noms de domaine. Une arborescence est un ensemble de domaines partageant un espace de nomcontigu. Par exemple, « kanaghaz.lan » est le domaine parent du domaine,« msi.kanaghaz.lan » et « elc.kanaghaz.lan » sons les deux domaines enfant et le domaineparent kanaghaz.lan. La relation d’approbation entre un domaine enfant et son domaine parent est de typebidirectionnel transitif. Une relation bidirectionnelle permet à deux domaines de s’approuver mutuellement.Ainsi le domaine A approuve le domaine B et le domaine B approuve le domaine A. On dispose de trois domaines nommés A, B et C. A approuve B et B approuve C. Larelation d’approbation transitive implique donc que A approuve C.III.6.2.4 Les forêts Une forêt est un ensemble de domaines (ou d’arborescences) n’ayant pas le mêmenom commun mais partageant un schéma et un catalogue global commun. Par exemple, unemême forêt peut rassembler deux arborescences différentes comme consulting.com etkanaghaz.lan. Par défaut, les relations entre les arborescences ou les domaines au sein d’une forêtsont des relations d’approbation bidirectionnelles transitives. Il est possible de créermanuellement des relations d’approbation entre deux domaines situés dans deux forêts 19
  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2différentes. De plus Windows Server 2008 propose un niveau fonctionnel permettant dedéfinir des relations d’approbations entre différentes forêts.III.6.2.5 Les rôles de maîtres d’opération Avec Windows NT 4.0, les contrôleurs de domaine suivent un schémamaître/esclave. Ainsi on distingue les contrôleurs de domaine primaires ou PDC (PrimaryDomain Controler) accessibles en lecture/écriture et les contrôleurs de domaine secondairesou BDC (Backup Domain Controler) uniquement accessibles en lecture. Dans un domaine Windows 2000/2008, cette notion n’existe plus, on parle decontrôleurs de domaine multi-maîtres. En effet, les modifications d’Active Directorypeuvent être faîtes sur n’importe quel contrôleur de domaine. Cependant, il existe desexceptions pour lesquelles les modifications sont réalisées sur un contrôleur de domainespécifiques. Ces exceptions sont nommées rôles de maître d’opération et sont au nombre decinq : Contrôleur de schéma : C’est le seul contrôleur de domaine habilité à modifier et à mettre à jour le schéma. Maître d’attribution des noms de domaine : Il permet d’ajouter ou de supprimer un domaine dans une forêt. Emulateur PDC : Il ajoute la compatibilité avec les BDC sous Windows NT 4.0. Il gère également le processus de verrouillage des comptes utilisateurs, les changements de mots de passe et toutes les modifications faites sur des objets de stratégie de groupe. Maître d’identificateur relatif ou maître RID : Il distribue des plages d’identificateurs relatifs (RID) à tous les contrôleurs de domaine afin de générer les identificateurs de sécurité (SID).. Maître d’infrastructure : Il permet de mettre à jour les éventuelles références d’un objet dans les autres domaines lorsque cet objet est modifié (déplacement, suppression,…). Les deux premiers rôles sont assignés au niveau de la forêt et les trois derniers auniveau du domaine. Ainsi pour chaque domaine crée dans une forêt, il faut définir le ou lescontrôleurs de domaine qui auront les rôles émulateur PDC, maître RID et maîtred’infrastructure.Par défaut le premier contrôleur de domaine d’une nouvelle forêt cumule les cinq rôles.III.6.3 Structure Physique d’Active Directory Dans Active Directory, la structure logique et la structure physique sont distinctes. Lastructure physique permet d’optimiser les échanges d’informations entre les différentscontrôleurs de domaine et ce en fonction des débits assurés par les réseaux qui lesconnectent.III.6.3.1 Contrôleurs de domaine Un contrôleur de domaine est un ordinateur exécutant Windows 2000 Server ouWindows 2008 Server qui stocke un répliqua de l’annuaire. Il assure la propagation desmodifications faites sur l’annuaire. Il assure l’authentification et l’ouverture des sessions desutilisateurs, ainsi que les recherches dans l’annuaire. 20
  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2 Un domaine peut posséder un ou plusieurs contrôleurs de domaine. Dans le cas d’unesociété constituée de plusieurs entités dispersées géographiquement, on aura besoin d’uncontrôleur de domaine dans chacune de ses entités.III.6.3.2 Sites et liens de sites Un site est une combinaison d’un ou plusieurs sous réseaux connectés entre eux parune liaison à haut débit fiable (liaison LAN). Définir des sites permet à Active Directoryd’optimiser la duplication et l’authentification afin d’exploiter au mieux les liaisons les plusrapides. En effet, les différents sites d’une entreprise sont souvent reliés entres eux par desliaisons bas débit et dont la fiabilité est faible (liaisons WAN). La création de liens de sitespermet de prendre en compte la topologie physique du réseau pour les opérations deréplication. Un lien de site avec des paramètres spécifiques. Ces paramètres peuvent prendreen compte le coût de la liaison, la planification ainsi que l’intervalle de temps entre deuxréplications. La réplication Active Directory peut utiliser deux protocoles différents : RPC (Remote Procedure Call) pour les liaisons intra-site et intersites (ce protocole est aussi appelé RPC sur IP) SMTP (Simple Mail Transfer Protocol) pour les liaisons inter site (selon certaines conditions énoncées ci-dessous)III.7 Serveur DHCP Le protocole DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) est un standard IP conçupour simplifier la gestion de la configuration dIP hôte. Il permet dutiliser des serveursDHCP pour la même animation. Chaque ordinateur dun réseau TCP/IP doit posséder une adresse IP unique.Lorsqu’on déplace un ordinateur vers un autre sous-réseau, ladresse IP doit être modifiée. Leserveur DHCP permet d’y affecter une adresse de manière automatique à partir de sa base dedonnées sur le réseau local comme dans la figure ci-dessous : Figure III.4: Fonctionnement de serveur DHCP. 21
  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2Pour les réseaux TCP/IP, DHCP réduit la complexité et la quantité de tâches dadministrationimpliquées dans la reconfiguration des ordinateurs.III.8 Serveur DNS DNS (Domain Name System, système de noms de domaine) est un système de noms pourles ordinateurs et les services réseau organisé selon une hiérarchie de domaines. Le systèmeDNS est utilisé dans les réseaux TCP/IP tels quInternet pour localiser des ordinateurs et desservices à laide de noms conviviaux. Lorsquun utilisateur entre un nom DNS dans uneapplication, les services DNS peuvent résoudre ce nom en une autre information qui lui estassociée, par exemple une adresse IP.Lillustration suivante représente une utilisation élémentaire de DNS qui consiste à trouverladresse IP dun ordinateur à partir de son nom. Figure III.5: Fonctionnement de Serveur DNS. Dans cet exemple, un ordinateur client interroge un serveur DNS pour lui demanderladresse IP dun troisième ordinateur. Le serveur DNS étant en mesure de répondre à cetterequête en interrogeant sa base de données locale, il renvoie une réponse qui fournitlinformation demandée, cest-à-dire un enregistrement de ressource A (adresse dhôte)contenant ladresse .III.9 Serveur FTP Le serveur FTP (File Transfer Protocol) qui permet, comme son nom lindique, detransférer des fichiers par Internet ou par le biais dun réseau informatique local (intranet). Toute personnes en ayant lautorisation, peut télécharger et envoyer des fichiers sur unordinateur distant faisant fonctionner un tel serveur. Le port par défaut est le plus souventutilisé est le port 21 22
  • Chapitre III Présentation de Windows Serveur 2008 R2III.10 Serveur HTTP LHyperText Transfer Protocol, plus connu sous labréviation HTTP — littéralement« protocole de transfert hypertexte » — est un protocole de communication client-serveur développé pour le World Wide Web. HTTPS (avec S pour secured, soit « sécurisé »)est la variante du HTTP sécurisée par lusage des protocoles SSL . HTTP est un protocole de la couche application. Il peut fonctionner sur nimportequelle connexion fiable, dans les faits on utilise le protocole TCP comme couche de transport.Un serveur HTTP utilise alors par défaut le port 80 (443 pour HTTPS). Les clients HTTP les plus connus sont les navigateurs Web permettant à un utilisateurdaccéder à un serveur contenant les données. Il existe aussi des systèmes pour récupérerautomatiquement le contenu dun site tel que les aspirateurs de site Web ou les robotsdindexation. Ces clients se connectent à des serveurs HTTP tels quApache HTTPServer ou Internet Information Services.III.11 Serveur Web (IIS) Internet Information Services, communément appelé IIS, est le logiciel de serveurservices Web (FTP, SMTP, HTTP etc.) de la plateforme Windows NT. Les serveurs Web publics sont reliés à Internet et hébergent des ressources (pagesWeb, images, vidéos, etc.) du Web. Tous les autres serveurs se trouvent sur des intranets ethébergent des sites utilisateurs, des documents, ou des logiciels, internes à une entreprise, uneadministration, etc. Techniquement il serait possible quun même ordinateur remplisse lesdeux fonctions, mais cest rarement le cas pour des raisons de sécurité.Conclusion Dans ce chapitre nous avons présenté les systèmes d’exploitation dune manièregénérale et on à parler sur les systèmes les plus connu et utiliser dans le monde et puis on àparler sur Windows serveur 2008 et c’est améliorations et en fin on à donner les outilled’administrations d’un réseau informatique sou Windows 2008 serveur 23