Your SlideShare is downloading. ×
0
Stratégies des éditeurs en ligne
Stratégies des éditeurs en ligne
Stratégies des éditeurs en ligne
Stratégies des éditeurs en ligne
Stratégies des éditeurs en ligne
Stratégies des éditeurs en ligne
Stratégies des éditeurs en ligne
Stratégies des éditeurs en ligne
Stratégies des éditeurs en ligne
Stratégies des éditeurs en ligne
Stratégies des éditeurs en ligne
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Stratégies des éditeurs en ligne

2,784

Published on

Published in: Technology, Business
0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
2,784
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Colloque « Mutations des industries de la culture, de l’information et de la communication » Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord, 25, 26 et 27 septembre 2006 Essai typologique des positionnements stratégiques mis en œuvre par les producteurs de l’information en ligne Nikos Smyrnaios Docteur en Sciences de l’information et de la communication, Laboratoire GRESEC, Université Stendhal Grenoble 3. [email_address]
  • 2. Problématique et méthode Information en ligne Segment éditorial/Production, édition (journalisme) Segment technique/Diffusion (informatique, télécoms) Producteurs de l’information en ligne Les acteurs qui se chargent d’assurer le processus de collecte et de traitement des informations relatives à l’actualité selon des critères journalistiques et qui en tirent des bénéfices financiers. Mutations des ICIC -MSH Paris Nord, 25, 26 et 27 septembre 2006
  • 3. La présente recherche vise à analyser les modalités économiques de fonctionnement de ces acteurs et les articuler avec les choix éditoriaux opérés et les relations qu’ils entretiennent avec les infomédiaires/ agrégateurs (segment technique). Le corpus de l’étude est constitué: - D’entretiens semi-directifs effectués entre 2004 et 2006 auprès des responsables éditoriaux et stratégiques de dix producteurs d’info en ligne. - De sources d’information supplémentaires (articles de presse, documents internes, rapports d’activité). Mutations des ICIC -MSH Paris Nord, 25, 26 et 27 septembre 2006
  • 4. Les « conservateurs de référence » Les Echos, Le Monde, Courrier International
    • supports de référence dans leurs domaines respectifs.
    • -modèle payant, pour l’accès à une partie variable de leurs contenus, combiné aux recettes publicitaires.
    • -le modèle implique une certaine exclusivité de contenus (effet de rareté), d’où une distribution duale très restreinte. Ils se rapprochent ainsi du « modèle de club » (Tremblay, 1997).
    • -investissements significatifs pour la constitution d’équipes rédactionnelles importantes qui produisent du contenu original.
    • -position « conservatrice » face aux infomédiaires (Google News) et agrégateurs (Yahoo, Orange, AOL). Ils utilisent pour cela une argumentation déontologique.
    Mutations des ICIC -MSH Paris Nord, 25, 26 et 27 septembre 2006
  • 5. -fonctionnement quasi-exclusivement sur un modèle publicitaire, les ventes d’archives et d’autres formats à l’unité étant marginale. -choix par défaut (tactique) à cause du manque des ressources nécessaires à la mise en place d’un modèle payant. -rédactions internet avec peu de journalistes et production de contenu original minime. -pour compenser ce manque des ressources recours à des dispositifs permettant une différenciation de l’offre éditoriale à moindre coût (blogs, commentaires des lecteurs, éditoriaux en vidéo). -discours de fermeté à l’égard des infomédiaires mais en pratique dépendance pour l’obtention de l’audience maximale. Les « inventeurs sous contrainte » Libération, L’Express, L’Expansion, Le Figaro Mutations des ICIC -MSH Paris Nord, 25, 26 et 27 septembre 2006
  • 6. Audience en ligne comparée du Monde et de Libération Mutations des ICIC -MSH Paris Nord, 25, 26 et 27 septembre 2006
  • 7. Les « vases communicants » TF1-LCI, M6 -modèle publicitaire combiné à la vente de services et de contenus de divertissement. Levier qui soutient cette offre payante: l’audience massive du média d’origine. - « communautés » autour des programmes populaires, valorisées successivement sur les différents supports (premières rubriques en trafic: videos.tf1.fr - 21% et staracademy.tf1.fr - 12%). -engagement de moins en moins important dans l’information au profit du divertissement, ce qui rapproche la ligne éditoriale des sites à celle des chaînes. -la vente de contenus et de services à l’unité les éloigne de leur modèle originel qui est celui de flot (Miège, 1997). -largement favorables aux infomédiaires qui leur apportent de l’audience. Mutations des ICIC -MSH Paris Nord, 25, 26 et 27 septembre 2006
  • 8. TF1.fr cède sa partie information à LCI.fr Mutations des ICIC -MSH Paris Nord, 25, 26 et 27 septembre 2006
  • 9. Les « vitrines éditoriales » -accès aux sites gratuit et recettes en provenance de la vente d’espace publicitaire. -les sites d’information constituent une vitrine éditoriale pour l’activité principale de la société-mère (conseil, communication, formation). -l’activité d’édition est déficitaire mais stratégique car elle contribue au « prestige » et à la « notoriété » de la société et attire des clients. -rédactions restreintes, les journalistes ne disposent pas de la carte de presse, ils sont polyvalents y compris techniquement et sont soumis à des impératifs de production quotidiens strictes. -risque de « journalisme institutionnel », caisse de résonance pour les relations publiques des entreprises du secteur (internet, télécoms, jeux vidéo etc.). Benchmark Group (Journal du Net), L’île des médias (Agoride, Overgame) Mutations des ICIC -MSH Paris Nord, 25, 26 et 27 septembre 2006
  • 10. Les acteurs transnationaux financiarisés Reuters, CNET Networks (zdnet.fr) -acteurs transnationaux, fortement financiarisés et sous contrôle managérial, soumis à une pression de rentabilité élevée de la part des actionnaires. -Ils ont massivement investi dans l’internet au debut des années 2000 ce qui a causé des pertes financières importantes. -ils privilégient un fonctionnement en réseau entre les filiales et la mutualisation du contenu à un niveau international. -économies d’échelle par le biais d’une production d’information standardisée diffusable sur n’importe quel support avec un minimum d’adaptation = convergence technique interne (Gordon, 2003). -stratégie de diversification verticale vers des segments d’activité voisins à leur activité historique (p.e. Reuters vers la diffusion grand public). Mutations des ICIC -MSH Paris Nord, 25, 26 et 27 septembre 2006
  • 11. Conclusions
    • Le passage des médias d’information en ligne implique le bouleversement des modèles économiques et éditoriaux existants.
    • Les producteurs adoptent des modèles mixtes combinant à des degrés divers le modèle de club (abonnement, exclusivité de contenu), le modèle de la presse (double financement), celui de flot (financement publicitaire, diffusion en continu-streaming) et éditorial (vente de contenus à l’unité).
    • L’information en ligne est dominé par un journalisme « assis » qui consiste pour l’essentiel au retraitement et à la réécriture des informations préexistantes (dépêches d’agences, contenu du média d’origine, com institutionnelle).
    • Il n’y a pas de « rupture radicale ». Les positionnements stratégiques dépendent des particularités éditoriales et économiques du média.

×