Spécificités de l’information d’actualité sur Twitter

2,551 views

Published on

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
2,551
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1,513
Actions
Shares
0
Downloads
14
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Spécificités de l’information d’actualité sur Twitter

  1. 1. s de l’information d’actualite sur Twitter Nikos Smyrnaios Université de Toulouse 19 SEPTEMBRE 2012PLURALISME DE L’INFORMATION : ETAT DES LIEUX ET NOUVEAUX ENJEUX
  2. 2. Le projet IPRI Cinq volets: Analyse quantitative de l’agenda des médias en ligne Analyse qualitative du contenu des articles Comparaison de l’offre web avec la TV✓ Analyse de la diffusion sur Twitter Analyse des conditions socio-économiques de production Travail réalisé avec Bernhard Rieder, Université d’Amsterdam
  3. 3. ProblématiqueComment les réseaux socionumériques s’intègrent dans lepartage et les échanges autour des contenus d’actualité ? Quel rapport avec l’agenda médiatique sur le web ? Quels sociabilité autour de ses usages ? Enquête exploratoire / Enjeux méthodologiques
  4. 4. Pourquoi Twitter ?- 500M de comptes dont 1% en France- Echanges publics & archivables- Données accessibles via des APIs- Au croisement des sphères publique & privée- Utilisation intense par les journalistes & les politiques- Outil stratégique pour les médias- Utilisation très marquée par l’accès aux news
  5. 5. Cadre théoriqueUne plateforme d’infomédiation sociale de l’actualité(Smyrnaios, Rebillard 2011)Un support de “journalisme ambiant”: networked systemswhere news is ubiquitous (Hermida, 2010)Un « écosystème conversationnel », pas simplement un canalde diffusion (boyd & al., 2010)Un contexte de communication instable (contextcollapse),(Marwick & boyd, 2010)Un objet d’étude des “Digital Methods”, (Rogers, 2009)
  6. 6. Echantillon1. Echantillon basé sur des comptes utilisateur plutôt que desthématiques, pouvoir examiner une variété de sujets2. Essentiellement composé des français/francophones3. Intéressé par l’actualité générale et politique4. Suffisamment grand pour permettre d’avoir un aperçu desutilisations de Twitter en France.Données récupérées et traitées avec: Tweetism (B. Rieder & R. Velt) &DMI Twitter Analytics (E. Borra & B. Rieder). Visualisationsréalisées avec Gephi & Mondrian
  7. 7. Corpus- Point de départ: 496 comptes sélectionnés manuellement(politiciens, journalistes, militants, blogueurs, chercheurs)-Totalité de leurs friends et followers =>326.532 comptes-Seulement les comptes reliés à au moins 10 utilisateurs dansnotre noyau de départ- Echantillon final de 24.351 comptes Twitter, collecte de tweetspendant deux mois : du 15/02 au 15/04 2011-Corpus final: 5.883.659 tweets + informations associées(retweets, mentions, qui suit qui etc.)
  8. 8. L’actualité sur TwitterApport de trafic faible pour les sites d’info:En 2012 1% en moyenne aux USA (Nielsen), 0,5% enFrance (AT Internet), mais…-En France de 0,2 à 0,5% entre 02/2011 et 03/2012-Trafic mesuré uniquement depuis Twitter.com et t.co-Apport proportionnellement variable selon le média:Lemonde.fr 0,5%, Owni.fr 2,3%, @si 4,2% en mars 2011(Médiamétrie)-Twitter génère des visites longues (en moyenne plus de 20minutes pour toutes les visites de plus d’une pagecomparable à l’accès direct)
  9. 9. Résultats Sur l’échantillon global l’usage de Twitter suit les rythmes sociaux: travail, vie scolaire et familiale, actualitéL’usage des hashtags suit l’actualité et des logiques de proximité thématique
  10. 10. Résultats Top 5 Top 10 Top 20 Top 505.883.659 tweets publiés par 17.361 utilisateurs actifsTweets produits par les Top 140.203 (2,4%) 217.083 (3,7%) 343.765 (5,8%) 584.194 (10%)utilisateurs2.836.902 URLs partagés incluant 112.862 noms de domaine uniquesURLs appartenant aux Top 278.099 (10%) 439.773 (15,5%) 617.664 (21,8%) 913.783 (32,2%)domaines2.217.937 hashtags utilisés dont 207.059 hashtags uniquesTop hashtags inclus dans des 168.873 (7,6%) 231.694 (10,4%) 318.199 (14,3%) 485.984 (21,9%)tweets4.584.800 mentions de 288.808 utilisateursTop utilisateurs dans des 69.764 (1,5%) 109.608 (2,4%) 169.850 (3,7%) 305.556 (6,67%)mentionsConcentration et diversité coexistent et forment un continuum plutôt que des « étages » étanches
  11. 11. Résultats- Notre échantillon constitue une « élite » avec beaucoup de followers- Dichotomie entre les « vedettes » (beaucoup de followers, peu de friends), et les « pros » qui développent des relations equilibrées
  12. 12. Résultats L’écosystème informationnel de Twitter est composé de plateformes UGC et de médiasLes sources les plus citées sont des sites PQN Sous-représentation des portails, gratuits, TV/radio Surreprésentation des pure-players, technos et sites étrangers
  13. 13. Résultats L’agenda des médias dominants fait la Une de Twitter mais….…la Longue traîne existe et elle est politique et technologique
  14. 14. Résultas Tōhoku Tremblement John Galliano HadopiPériode analysée 10/3-20/3 2011, 11 jours 24/2-6/3 2011, 11 jours 15/2-15/4 2011, 60 joursRequête “japon” “galliano" “hadopi”Nb de tweets 44803 4965 5850Nb d’utilisateurs 6657 (38.3%) 1907 (11%) 1548 (9%)Moy. de tweets / 6.7 2.6 3.8compteTweets avec URL 56.6% 53.4% 68.2%Nb de domaines 2399 398 349référencés% liens vers top 5 13% 21% 52%domaines% liens vers top 5% 65% 46% 65%domaines Analyse de contenu de trois sujets
  15. 15. Conclusions et limites- Méthode qui donne une vue d’ensemble, découvrir desproblématiques invisibles à « l’oeil nu »- Les échanges sur Twitter suivent de près l’agenda médiatiquedans ses aspects redondants, mais…- Ils font émerger des sujets négligés ou sous-représentés dansles médias (politique+techno) favorisant ainsi le pluralismeconsommé- Ils permettent de cristalliser des consensus et développer desargumentation Limites:-une photographie à un instant t d’une minorité-une logistique lourde, beaucoup des problèmes techniques-nécessité de compléter par des approches qualitatives
  16. 16. http://nikos.smyrnaios.free.fr/pluralism e.pptx

×