Your SlideShare is downloading. ×
0
Tendances du web

Accès à Internet :
la guerre des opérateurs fixes et mobiles
En octobre 2013, 39% en moyenne du trafic d...
Accès à Internet :
la guerre des opérateurs fixes et mobiles

Etude réalisée du 1er au 31 octobre 2013 sur un périmètre de...
Internet fixe : Orange, leader des FAI en France avec
en moyenne près de 4 visites sur 10 d’un site web
Le graphique ci-ap...
Internet fixe : Orange, leader des FAI en France avec
en moyenne près de 4 visites sur 10 d’un site web

12/2/2013

Confid...
Internet fixe : zoom sur les comportements
d’utilisation des Fournisseurs d’Accès à Internet
Orange est un peu plus présen...
Internet fixe : zoom sur les comportements
d’utilisation des Fournisseurs d’Accès à Internet

12/2/2013

Confidential - Do...
Internet mobile :
le point fort de SFR, Bouygues et Free
Le graphique ci-après présente cette fois une estimation de la ré...
Internet mobile :
le point fort de SFR, Bouygues et Free

12/2/2013

Confidential - Do not disclose

8
Accès à Internet :
la guerre des opérateurs fixes et mobiles

Réalisant 39% des visites des sites web en octobre 2013, le ...
Méthodologie

o
o

o

Nous nous intéressons ici à la répartition moyenne, par Fournisseur d’Accès à Internet, des visites
...
Département Etudes
Service de la société AT Internet, leader européen du Web Analytics, spécialisé dans la mesure
d’audien...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Accès à Internet : la guerre des opérateurs fixes et mobiles - octobre 2013

1,400

Published on

Etude AT Internet - L’arrivée de Free sur le mobile en janvier 2012 avait pas mal bousculé le marché des fournisseurs d’accès à Internet. Aujourd’hui, le marché vit à l’heure des publicités des opérateurs pour les offres haut/très haut débits et pour la 4G. En termes de parts de visites, Orange domine nettement le marché, surtout sur le fixe, suivi par ses deux principaux challengers Free et SFR, auxquels vient s’ajouter Bouygues sur le mobile.

Published in: Technology
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,400
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
13
Actions
Shares
0
Downloads
18
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Accès à Internet : la guerre des opérateurs fixes et mobiles - octobre 2013"

  1. 1. Tendances du web Accès à Internet : la guerre des opérateurs fixes et mobiles En octobre 2013, 39% en moyenne du trafic d’un site web en France est réalisé sous Orange, 20,7% sous SFR et 19,4% sous Free Etude publiée le 3 décembre 2013 1
  2. 2. Accès à Internet : la guerre des opérateurs fixes et mobiles Etude réalisée du 1er au 31 octobre 2013 sur un périmètre de 7 288 sites web, 272 sites mobiles et 516 applis audités par AT Internet. L’arrivée de Free sur le mobile en janvier 2012 avait pas mal bousculé le marché des fournisseurs d’accès à Internet. Aujourd’hui, le marché vit à l’heure des publicités des opérateurs pour les offres haut/très haut débits et pour la 4G. En termes de parts de visites, Orange domine nettement le marché, surtout sur le fixe, suivi par ses deux principaux challengers Free et SFR, auxquels vient s’ajouter Bouygues sur le mobile. 12/2/2013 Confidential - Do not disclose 2
  3. 3. Internet fixe : Orange, leader des FAI en France avec en moyenne près de 4 visites sur 10 d’un site web Le graphique ci-après présente une estimation de la répartition moyenne par Fournisseur d’Accès à Internet des visites enregistrées par les sites web en France en octobre 2013 (hors applis et sites mobiles). o En octobre 2013, 39% du trafic Internet est réalisé avec Orange, en moyenne pour un site web en France. o En seconde et troisième positions, SFR et Free ont des parts de visites assez proches avec respectivement 20,7% et 19,4% des visites. • Bien que Free devance SFR en nombre d’abonnés, davantage de visites sont réalisées via l’opérateur SFR o Bouygues Telecom occupe la quatrième place avec 6,6% des visites. o Et enfin, Numericable clôture ce top 5 des FAI avec une part de visites de 3,9%. 12/2/2013 Confidential - Do not disclose 3
  4. 4. Internet fixe : Orange, leader des FAI en France avec en moyenne près de 4 visites sur 10 d’un site web 12/2/2013 Confidential - Do not disclose 4
  5. 5. Internet fixe : zoom sur les comportements d’utilisation des Fournisseurs d’Accès à Internet Orange est un peu plus présent en semaine alors que SFR et surtout Free sont proportionnellement plus utilisés le week-end o La part de visites d’Orange est plus élevée en semaine, • En octobre 2013, la part moyenne d’Orange en France un jour de semaine est de 39,3% contre 38,3% un jour de week-end, soit un écart de 1 point. o contrairement à SFR et Free, proportionnellement plus utilisés le week-end (surtout Free) • La part de visites de SFR est ainsi plus élevée de 1,8 point le week-end comparé à la semaine, et celle de Free plus élevée de 3,7 points. • L’usage plus personnel de Free face à une plus grande utilisation de SFR en milieu professionnel pourrait expliquer que les visites faites via SFR soient plus nombreuses malgré un nombre d’abonnés inférieur. o Bouygues Telecom et Numericable ont également des parts de visites supérieures le week-end. 12/2/2013 Confidential - Do not disclose 5
  6. 6. Internet fixe : zoom sur les comportements d’utilisation des Fournisseurs d’Accès à Internet 12/2/2013 Confidential - Do not disclose 6
  7. 7. Internet mobile : le point fort de SFR, Bouygues et Free Le graphique ci-après présente cette fois une estimation de la répartition moyenne par Fournisseur d’Accès à Internet des visites enregistrées par les sites mobiles et les applis en France en octobre 2013. Sont étudiés ici les opérateurs possédant un réseau mobile (les visites réalisées avec un opérateur de réseau mobile virtuel ou MVNO sont comprises dans les données des opérateurs qui possèdent le réseau). o o o 12/2/2013 Les parts de visites de SFR et particulièrement Bouygues sont supérieures sur le marché du web mobile • SFR : 20,7% du trafic réalisé pour les sites web vs 24,1% des visites des sites mobiles (+3,4 points) et 23,9% des applis (+3,2 points). • Bouygues : 6,6% pour les sites web vs 18,4% des visites des sites mobiles (+11,8 points) et 16,5% des applis (+9,9 points). Alors que le leader Orange est moins performant sur le mobile que sur le fixe • 39% en moyenne du trafic des sites web est réalisé sous Orange vs 30,8% du trafic des sites mobiles et 32,5% de celui des applis. Enfin, Free présente des parts de visites quasi similaires sur le fixe et le mobile • Les utilisateurs de Free mobile sont donc de gros consommateurs : avec un nombre d’abonnés bien inférieur à SFR et Bouygues, l’opérateur devance Bouygues en visites et n’est pas si éloigné que ça de SFR si l’on considère qu’il a 3 fois moins de clients mobiles… Confidential - Do not disclose 7
  8. 8. Internet mobile : le point fort de SFR, Bouygues et Free 12/2/2013 Confidential - Do not disclose 8
  9. 9. Accès à Internet : la guerre des opérateurs fixes et mobiles Réalisant 39% des visites des sites web en octobre 2013, le leader Orange est encore très loin devant ses deux challengers les plus proches puisqu’il réalise quasiment autant de visites que SFR et Free réunis (respectivement 20,7% et 19,4%). Bouygues (6,4%) et Numéricable (3,7%) complètent ce top 5 des fournisseurs d’accès à Internet. Sur le marché mobile (sites mobiles et applis), Orange est également leader mais l’écart est moins important que sur le fixe avec ses challengers. Avec l’arrivée des offres très haut débit, le marché est en pleine phase de communication auprès du grand public. A grands renforts de publicité, les opérateurs font ainsi la chasse aux nouveaux abonnés… ce qui donne parfois lieu à des rappels à l’ordre de l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), la réalité n’étant pas toujours à la hauteur des promesses publicitaires : ce fut le cas pour Free, dont la nouvelle offre de fibre optique présentée comme la plus rapide d’Europe (1 gigabit) avait été jugée « de nature à induire en erreur les utilisateurs ». Autre polémique sur le marché mobile : l'UFC-Que Choisir accuse maintenant les opérateurs de dégrader volontairement leur réseau mobile 3G pour forcer leurs clients à migrer vers la 4G. Des polémiques à la hauteur des enjeux… 12/2/2013 Confidential - Do not disclose 9
  10. 10. Méthodologie o o o Nous nous intéressons ici à la répartition moyenne, par Fournisseur d’Accès à Internet, des visites enregistrées pour un périmètre de sites Web, de sites mobiles et d’applis. Lors de la constitution du périmètre, un site ou une appli ne sont retenus que si les critères de sélection mis en place sont respectés. Ces critères sont stricts, leur but est d’écarter les sites/applis d’audience anecdotique, d’audience chaotique, ou dont les données collectées soulignent un dysfonctionnement dans la mesure. Nous étudions la consultation des sites/applis dont le trafic est majoritairement généré en France, et uniquement les visites réalisées depuis ce pays. Une répartition moyenne, par site/appli, des visites est calculée. Pour chaque site/appli retenu, la part de visites de chaque fournisseur d’accès à Internet correspond à la totalité des visites du fournisseur d’accès à Internet considéré par rapport à la globalité des visites tous fournisseurs d’accès à Internet confondus, sur la période étudiée. 12/2/2013 Confidential - Do not disclose 10
  11. 11. Département Etudes Service de la société AT Internet, leader européen du Web Analytics, spécialisé dans la mesure d’audience et de performance de sites web et sites mobiles. Des analyses sur plusieurs thématiques grâce à l’exploitation d’une source de données exclusive de plus de 100 000 sites (http://www.atinternet.com/ressources/ressources/etudes-publiques/) o arrêt sur l’actualité, o enjeux web-marketing, o moteurs de recherche, o navigateurs, o systèmes d’exploitation, o tendances du web AT Internet propose aussi aux entreprises les offres Benchmark et Audit de performance d’AT Insight (http://www.atinsight.fr/)
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×