Your SlideShare is downloading. ×
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Conférence Gemalto Le mobile et ses usages
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Conférence Gemalto Le mobile et ses usages

16,028

Published on

NFC, réseaux sociaux, m-santé, m-health, gemalto, apple, web apps, solomo

NFC, réseaux sociaux, m-santé, m-health, gemalto, apple, web apps, solomo

Published in: Technology
1 Comment
10 Likes
Statistics
Notes
No Downloads
Views
Total Views
16,028
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
6
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
1
Likes
10
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Conférence Gemalto à la CantineLe mobile et ses usages :une nouvelle révolution socialeI - Le paiement mobileII - Les réseaux sociaux à laconquête du mobileIII - M-Health @GemaltoFrance Gemalto France #ConfGemalto Mercredi 28 Septembre 2011
  • 2. Christophe  Romei  2003  créa)on  de  memodia.fr  2005  Créa)on  du  Blog  servicesmobiles.fr  2007  Créa)on  de  l’event  lemobile20.fr  2010  Créa)on  de  la  communauté  lafrenchmobile.com  cromei  @  servicesmobiles.fr  
  • 3. Depuis  mai  2011,  Apple  a  vendu  200   425  000  millions  de  diOS  y   applica)ons  compris  liPhone,   disponibles  sur  iPod  Touch  et  liPad   lApp  Store   2007  dans  90  pays     dApple  depuis     Juin  2011    Apple  a  reversé  plus  de  2,5  milliards  de  dollars  aux  développeurs.   Les  Mobinautes     ont  téléchargé   plus  de  15   milliards   dapplica)ons   (Juillet  2011)    
  • 4. Profusion  des   services  mobiles   +  80  stores  Les  iPhonautes  disposent  de   la  majorité  d’entre  eux  n’en  plus  de  30  applica)ons  sur   u)liseront  quo)diennement  leur  Device  (fr)   qu’entre  5  et  10.(fr)  
  • 5. Croissance  36  %  des  Européens,  possesseurs  d’un  téléphone  portable,  qui  prévoient  de  renouveler  leur  appareil,  considèrent  l’accès  aux  applica)ons  comme  une  caractéris)que  essen)elle  !  
  • 6. Top country Free :United StatesChinaUnited KingdomTop country Paid:United StatesUnited KingdomJapanTop country GrossingUnited StatesJapanUnited KingdomTop category WW FreeGamesEntertainmentUtilitiesTop Category WW PaidGamesEntertainment Croissance  Utilities 36  %  des  Européens,  possesseurs  d’un  téléphone  portable,  qui  Top Category WW Grossing prévoient  de  renouveler  leur  appareil,  considèrent  l’accès  aux  Games applica)ons  comme  une  caractéris)que  essen)elle  !  ProductivityNavigationSource www.appannie.com
  • 7. Usages     Jeux  27  %   Social  28  %   Apps  39%   Browser  40  %   SMS  70%  
  • 8. 93,3  millions  dinternautes  mobiles  dans  les  cinq  grands   Consom…..  marchés  de   37%  des  lEurope  UK,   uYlisateurs  ES,  IT,  AL,FR.   américains  des   médias  sociaux   font  confiance  à   ce  que  leurs   amis  et   membres  de  la   famille  disent   sur  une  marque   ou  un  produit  TwiUer,   sur  les  médias  Facebook  et   sociaux.  Youtube  le  top  3  de  la  croissance  de  la  bande  passante  mobile  !  
  • 9. Web   Apps     Services  mobiles   Connectés….  
  • 10. Lo  UYle….  UYlisable….   So  UYlisé….   Tab   NFC   Cloud   3D   AR  
  • 11. UYle….  UYlisable….  UYlisé….   Moyen  de  paiement   Apps  +  Code  2D  +  carte  de  fidélisa)on   9000  lecteurs  de  code  2D   3  millions  de  paiement  en  9  semaines  
  • 12. UYle….  UYlisable….  UYlisé….   Technologie  (empreinte  digitale)  +  iTunes   45  pays  sur  50  opérateurs     80  millions    d’u)lisateurs  (Janvier  2011)   138  millions  de  dollars  de  rece_e     Cest  1,75  $  par  u)lisateur  enregistré.  
  • 13. Source  infos  h_p://www.dis)mo.com/blog/2011_08_our-­‐appsterdam-­‐presenta)on/  h_p://www.forrester.com/rb/Research/why_web_versus_applica)on_debate_is_irrelevant/q/id/58532/t/2#heading5  h_p://www.servicesmobiles.fr/services_mobiles/2011/04/enquête-­‐sur-­‐les-­‐comportements-­‐au-­‐sein-­‐de-­‐lapp-­‐store.html  Top  Apps  Store  h_p://www.appannie.com/  Source  photo  h_p://www.flickr.com/photos/26889198@N07/2588430870/lightbox/  h_p://www.flickr.com/photos/pollock_marshall/3162076216/lightbox/  h_p://www.flickr.com/photos/qui_eriedefommervault/4727993628/in/photostream/lightbox/  
  • 14. I - Le paiement mobile @GemaltoFrance Gemalto France #ConfGemalto Mercredi 28 Septembre 2011
  • 15. IIIII Thierry Koeberlé Directeur Trusted Management Services
  • 16. Paiement mobile NFC – Ou en sommes nous ?Consumer adoption Merchant acceptanceNFC phones and Business agreementsPoS proliferation between stakeholders 28/09/2011 lacantine.org – Gemalto Public 16
  • 17. Le NFC se généralise progressivement ! NFC PoS deployment driven by contactless cards roll-out   Contactless payment 85% of POS terminals tocard shipment will grow 21% of Ingenico POS support contactlessby 30% in 2011 (after 50% shipped in 2010 were NFC payments in 2016 growth in 2010) Eurosmart Jan2011 ABI Research Ingenico ! NFC phones are reaching mass market   Samsung, LG, Nokia, SIMs are available for Battle over SE control on- RIM… commercial deployment going – Google Nexus SForecast at 630Mu in 2015 Informa Sept2011 28/09/2011 lacantine.org – Gemalto Public 17
  • 18. La bataille s’engage autour du paiement ! Competition is becoming fierce between the incumbent   players (MNOs/Banks) and the pretenders (Google/ Paypal) ! Among the key NFC Mobile Payment Initiatives:   !   USA – JV between AT&T, Verizon and TMO  ISIS !   France – Coopetition consortium with banks and MNOs  AFSCM !   UK – JV between EE, O2 and Vodafone for mobile commerce !   NL – JV between top 3 MNOs and top 3 banks  TRAVIK !   Germany – Telefonica, Voda, TMO  MPass !   SGP – Gov agency to shape a national NFC infra  IDA ! Commercial deployments expected in USA, Japan, France,   UK, Turkey, Poland, Singapore 28/09/2011 lacantine.org – Gemalto Public 18
  • 19. Les retours des consommateurs !   >90% Satisfactions of users enrolled on pilots/soft-launches… … offset by natural concerns on the technology & services ! These imply security perception   !   Among potential users, 79% concerned about security & Fraud (source Yougov UK May 2011) !   33.9% would not use NFC to purchase goods due to security concerns (Source Gemalto Consumer survey August 2011) !   Which Answers ? !   Security & back office infrastructure Mobile Pin, Lock, Unlock, Self Care, Alerts !   Consistent & comprehensive Consumer Education !   and...... 28/09/2011 lacantine.org – Gemalto Public 19
  • 20. NFC – Le paiment en opportunité majeure !  NFC payments to reach $50 billion in 2014*Fast !  NFC services in top 10 consumer mobile apps in 2012**Secure !  Over 860 million NFC mobile phones in 2015, 53% of global shipments **Convenient !  30% more transactions and 23% increase in the average purchase value than with card (Source Sitges, Spain) !  Already 150+ contactless projects in the world Mobile phone !  Above 90% customer satisfaction becomes Sources: * Juniper; ** Gartner; ** Frost & Sullivan . a digital wallet 28/09/2011 lacantine.org – Gemalto Public 20
  • 21. La nouvelle dimension dupaiement NFC mobile CARD Low Value High Value No PIN Payment Payment below (cless) (contact) threshold to Offline Low value High value Mobile Double Tap Payment Payment PIN / Transaction MOBILE (cless) (cless) Passcode Top-up / Card Mobile Transaction Balance display / Marketing history enquiry CNP Trx & offers Activation / Secure Security De- channel for word activation MFS 28/09/2011 lacantine.org – Gemalto Public 21
  • 22. Le Prepaid – Meilleure offre sur mobile ?Répond aux craintes des consommateurs … ! Additional answer to security concerns   !   Limited exposure, usage of Mobile PIN ! Easier deployment for existing cardholders   !   Link with “any” account ! I  nstant Issuance capability !   Light KYC process ! Tool for customer acquisition   28/09/2011 lacantine.org – Gemalto Public 22
  • 23. Mélanger paiement, fidélité et services àvaleur ajoutée – la recette miracle? ! The additional value for   consumers comes from Pay, redeem offers, and earn loyalty credit – all benefits with a SingleTapTM of your mobile phone ! Google Wallet: a single   tap to pay and redeem offers and loyalty points !   Isis: choose the right card for the best price and / or offers !   designed for an “open commerce ecosystem” !   PayPal: making !   holds all the cards you keep in your wallet today payment experience personal and providing !  no charge to issuing banks / payment network !  no fees to top up your Google Prepaid Card (at suggestions least until EoY 2011) !  no cut of transaction fees 28/09/2011 lacantine.org – Gemalto Public 23
  • 24. 2 examples concrets de déploiement!  Crédit Agricole, Crédit Mutuel / !   BarclayCard (UK) CIC (France) !   Features!   Features !   Connectivity to Orange UK !   Connectivity to 4 majors french MNOs !   Service activation: Web banking & CC !   Service activation: in Branch !   Low value payment !   Low & High Value payment !   Prepaid card !   Debit card !   Scope: Bank TSM, Wallet, MasterCard Applet,!  Gemalto Scope: Bank & MNO TSM, top-up gateway Handset UI 28/09/2011 lacantine.org – Gemalto Public 24
  • 25. Mobile shopping Sitges – Quelques résultats Results – Customer behavior ! La Caixa NFC payment   trial in Spain !   1 500 customers !   500 merchants !   May to October 2010 !   Visa / Gemalto / Ingenico involved Results – Increase of transactions Amounts of the purchases 28/09/2011 lacantine.org – Gemalto Public 25
  • 26. Gemalto – une expérience et des référencesinégalées6 years of investment, 45 Projects to date Unique relationships with most major banks, telcos and 28/09/2011 transport operators lacantine.org – Gemalto Public 26
  • 27. Gemalto – votre partenaire NFC Bank, Transport Operators, Merchants… SP TSM Services MNO TSM HM TSM MNO OTA Platform Mobile WalletConsulting SE Applications Contactless UICC & SEs Infrastructure NFC Phone N-Flex 28/09/2011 lacantine.org – Gemalto Public 27
  • 28. Mobile Financial Services allow banks to 
leverage the mobile device to increase revenue, 
 extend market reach and reduce costs! Mobile Mobile Mobile Banking Payment NFC Alerts! Payments! Issuance & lifecycle management of NFC Get Information! Peer to Peer! services
 (e.g. proximity payment)! Banking transactions! E-Commerce! NFC SE administration! Account transfer! Prepaid & Stored Value Accounts! Secure NFC Bill payment! applications! International Money Financial
 Transfer! Mobile Wallet management! (application container)! 28/09/2011 lacantine.org – Gemalto Public 28
  • 29. IIIII Merci ! 29
  • 30.   M PESA Kenya M Paisa Afghanistan  En Afrique, 60% des 400 000 villages africains sont couverts par le réseau • Sur le modèle de M PESA, télécom alors que les agences bancaires ne sont souvent présentes que dans les notamment pour éviter la grandes villes corruption, la Fondation  5 à 10% des ménages africains Gates a soutenu le bancarisés (IFRI, 2010) développement de la  M PESA, 2007 : Fondation Vodafone et monnaie mobile d’abord Western Union (“philanthrocapitalisme”) pour payer la police  18 millions d’utilisateurs de mobile au Kenya -63% de taux de pénétration – afghane et ensuite pour la et 58% utilisant le mBanking. population  Montant des transactions MPESA en 3 • 40% de pénétration avec ans : 405,5 milliards de shillings soit 18% du PIB kenyan. 15 millions d’abonnés  Augmentation de 30% des revenus dans mobiles pour une zones rurales grâce à cette inclusion population de 30 millions financière et flux d’argent formels • Système vocal interactif (rapport du Consultative Group to Assist the Poor, oct.2010) aménagé car 70% population analphabètes.
  • 31.   Niger, mai 2010  Opérateur Zain et lONG étatsunienne Concern ont mis en place une action de transfert dargent par SMS.  Système de mbanking de Zain, Zap :1 3 000 femmes les plus menacées ont pu bénéficier une somme de 20 000 Francs CFA (environ 30,50 euros soit nourrir une famille pendant un mois)  Carte didentification a été créée (faute de carte didentité) dans le cadre de cette action.  Code par SMS à chaque destinataire contre des espèces auprès dun détaillant de cartes de téléphonie mobile pour acheter des denrées alimentaires.  Syrie, sept.2010  Programme pilote de distribution, par le biais dun code envoyé par SMS de coupons équivalent à 30 dollars par personne à échanger sur deux mois contre différentes denrées alimentaires.  Programme de lONU qui permet aux familles de choisir les aliments et les magasins  Etendu de 1 000 réfugiés irakiens en Syrie à 9 600 familles soit près de 32 500 personnes basées à Damas et dans tout le pays.
  • 32. Mbanking : Usages humanitaires duSMS à M PESA  Don par SMS en Haiti janvier   Don par M PESA 2010   86% des dons effectués dans  Les Français ont envoyé le pays pour aider les victimes 853.032 SMS de de la sécheresse proviennent solidarité en 10 jours, soit dabonnés M-Pesa totalisant plus de 850.000 euros   1,7 millions équivalent dollars collectés par les pour linstant. opérateurs mobiles   Dons sont en moyenne français et reversés aux équivalents à 3 dollars par associations à la date du personne à Croix Rouge kenyanne. 25 janvier 2010  35 millions de dollars en quelques jours aux USA pour la Croix Rouge
  • 33.   Mamakiba, propose aux femmes enceintes des bidonvilles de Nairobi de pouvoir accoucher dans une clinique en épargnant pendant 9 mois la somme nécessaire = service d’épargne.  L’argent économisé est versé sur un compte M-PESA et c’est par SMS que le montant du versement et le solde du compte sont notifiés.  L’idée de ce service croisant mHealth et mBanking est venu au fondateur en observant que certaines femmes n’accouchaient pas en clinique faute de disposer sur le moment de l’accouchement de la somme nécessaire à payer.   Ce service fonctionne comme un « calculateur d’économies » pendant 9 mois et est associé à une social venture du nom de Jacaranda, qui déploie un programme de santé à destination des femmes enceintes.   Lorsqu’un compte d’épargne mobile est ouvert pour les frais de clinique, les femmes devraient aussi se rendre aux quatre visites pré-natales prévues par l’OMS.  Cette initiative privée d’épargne santé a été récompensée en octobre 2010, à l’occasion du concours Apps4Africa, soutenu notamment par la Secrétaire d’Etat Hilary Clinton
  • 34. Questions / Réponses @GemaltoFrance Gemalto France #ConfGemalto Mercredi 28 Septembre 2011
  • 35. II - Les réseaux sociaux à laconquête du mobile @GemaltoFrance Gemalto France #ConfGemalto Mercredi 28 Septembre 2011
  • 36.   Téléphone mobile : 1ère technologie de communication accessible aux femmes et aux pauvres dans l’histoire des supports et médias.  Cf «La petite poucette qui envoie des SMS avec ses pouces» de Michel Serres (pas le «petit poucet ») comme figure symbolisant la révolution numérique.  Diffusion dans les sociétés pour plusieurs raisons :  Technologies du soi/support d’expression personnelle et pas seulement technologie de communication  Avec musiques, photos, listes « à soi » : mobile comme support de la subjectivité, de l’intimité qui est objectivé dans un mobile et ses différentes fonctions.  Technologie individuante : cf pour femmes mariées de force et habitant loin de leurs familles =possibilité de garder contacts permet de rester soi mêmeCf dans familles vivant à plusieurs générations dans même maison : numéro de portable permet d’avoir un « chez soi » : le numéro est votre adresse personnelleCf ados occidentaux qui conquièrent autonomie aussi par ce numéro personnel et tous les contenus personnels qui sont conservés dans un portable.Cf Hypothèse de démocratisation de la vie privée dans le monde du travail notamment
  • 37.   Téléphonie mobile : 1ère technologie de communication globale  radio et télévision=médias de diffusion .  6 milliards de connexion fin 2011  Afrique comme deuxième marché régional après les Amériques  Chine et Inde qui sont les premiers marchés mondiaux (Wireless Intelligence, sept.2011)  En 10 ans, taux de pénétration de +100% dans 97 pays et 2/3 des PMA couverts par réseau téléphonie mobile (UIT, sept.2011).  A travers téléphonie mobile, observer le monde multipolaire contemporain  Mobile comme acteur de l’émergence économique et sociale des Suds (BRICS)  Taux pénétration dans les BRICS : De plus de 60% Inde/Chine à + 100% Brésil, SA.
  • 38.    Fonctionnalités de sociabilités plurielles : du plus électif au plus   Nouvelles textualités mobiles qui sont collectif : tchat bbm/mail Facebook/ souvent des textes « pour soi » (notes, entre iPhone/ Usages familiaux du listes...) : de la voix à l’écrit. smartphone  Fonctionnalités performatives : agir   Indifférenciation entre le scriptural et avec un smartphone intraconnecté l’iconique : prendre photo d’un texte aux données activables (carte de visite, emploi du temps)Ex : adresse/plan Google   Internet mobile comme technologieEx : Photo/prendre décision/MMS intellectuelle (P.Levy)= outil permettant d’écrire, de conserver, de gérer et de  Fonctionnalités auto-suffisantes : transmettre. documenter l’expérience (rechercher une notion), jouer   Vade mecum : transporter avec soi  Fonctionnalités de substitution « signes du soi »1-Besoin de remplacer l’usage d’un   Rappel : Internet mobile France : 17,7 ordinateur / d’une télé (Jonathan/ millions et 30% des utilisateurs de Valérie) mobile ont smartphones –Médiamétrie  Fonction de structuration du temps 1/2e trimestre 2011) Rappel : 21,8 millions smartphonesAlarme, calendrier, textes et surfs vendus en Europe de l’Ouest (1er préparatoires, envois de liens, trier mails, occuper temps morts trimestre 2011)
  • 39. LES RESEAUX SOCIAUXET LE ROLE DU MOBILEDANS LEUR STRATEGIE Alexandre SZYDA Business development manager, Gemalto
  • 40. PROTECTOR SIMessenger LM 5.0 Backup & restore Instant Messaging onDigital Life mobile content the SIMManagement LIFE MOBILIZER FACEBOOK FOR SIM LM 6.0SERVICES Your digital life in one place Essential features on any GSM phone
  • 41. 98 REFERENCES 26 REFERENCES SOME around the world Managed directly>25 FIGURES 60MREFERENCES ABOUT USERS US+3BON INSTANT MESSAGING trust Gemalto for securing their life +1000 DEVICES Supported for sync & push mail CONTACTS managed on our platform 3/10/11
  • 42. AGENDALES RESEAUX SOCIAUXETAT DU MARCHELE ROLE DU MOBILE DANSLA STRATEGIE DESRESEAUX SOCIAUXRESEAUX SOCIAUX,PAYS EMERGENTS & MOBILE:LA DERNIERE FRONTIERE
  • 43. AGENDALES RESEAUX SOCIAUXETAT DU MARCHELE ROLE DU MOBILE DANSLA STRATEGIE DESRESEAUX SOCIAUXRESEAUX SOCIAUX,PAYS EMERGENTS & MOBILE:LA DERNIERE FRONTIERE
  • 44. LES RESEAUX SOCIAUX UN PHENOMENE EN CHIFFRES des utilisateurs50% se connectent au+ d’Internet sont membres d’un reseau social 58% moins une fois par jour à Facebook en Europe+1Milliards D’utilisateurs de réseaux sociaux dans le monde 2 Le nombre moyen d’adhesion aux reseaux sociaux par personne 3/10/11 Source: Insites Consulting, Social networks in 2011
  • 45. CARTOGRAPHIE DES RESEAUX SOCIAUX EN 2009Un marché fragmenté avec unacteur dominant emergent:Facebook et d’importantsacteurs locaux (Friendster enAsie, Orkut au Bresil et en Inde,Vkontakte en Russie… Source: www.vincos.it 3/10/11
  • 46. 2011: LA PLANETE BLEUE Source: www.vincos.it 3/10/11
  • 47. LA DOMINATION DE FACEBOOK EN CHIFFRES 800M monthly active users Up to 500M daily active users 100M monthly active users 50M daily active users 120M monthly active users 67M monthly active users in Feb11. Declining every month 35,2M monthly active users21,5M daily active usersOdnoklassniki:18,35M monthly active users RenRen31M monthly active users in April 2011 Sina Weibo 50M monthly active usersMixi Japan 15M monthly active users 100 200 300 400 500 600 700 800 Source: Sites web des reseaux sociaux, Etude Credit Suisse sur la Chine 3/10/11
  • 48. AGENDALES RESEAUX SOCIAUXETAT DU MARCHELE ROLE DU MOBILE DANSLA STRATEGIE DESRESEAUX SOCIAUXRESEAUX SOCIAUX,PAYS EMERGENTS & MOBILE:LA DERNIERE FRONTIERE
  • 49. LA STRATEGIE MOBILE DE FACEBOOK: UN MODELE POUR L’INDUSTRIE CENTRE SUR L’INNOVATION & LES PARTENARIATS UNE GAMME DE SERVICES DES PARTENARIATS POUR LES OPERATEURS D’INTEGRATION AVEC LES CONSTRUCTEURS DE TELEPHONEFB Zero FB for every phone Motoblur INQ (90j d’access data gratuit) FB SMS HTC Chacha TouchCloud DES APPLICATIONS POUR SMARTPHONES Messenger Iphone App Android App
  • 50. FACEBOOK MOBILE: UNE STRATEGIE VERTUEUSE… Facebook: réseau social n°1 à l’échelle planetaire Volonté des fabricants de Les fabricants de mobile terminaux d’integrer internationaux intègrent FB dans leur téléphone pour desFacebook de façon plus forte lancements mondiaux de pour se differencier nouveaux produits Renforcement de l’usage Les réseaux sociaux de Facebook sur le mobile locaux ne sont pas & de l’attractivité de la présents sur les marque téléphones
  • 51. FACEBOOK MOBILE: UNE STRATEGIE VERTUEUSE… Facebook: réseau social n°1 à l’échelle planetaire Les opérateurs font des efforts supplementaires sur le pricing et Les operateurs pour se differencier l’integration pour se differencier. et acquerir de nouveaux clients lancent avec d’énormes budgetFacebook devient au cœur de leur marketing les services de Facebook strategie Strategie positive pour l’opérateur et augmentation de l’attractivité de Facebook
  • 52. LA STRATEGIE MOBILE DE FACEBOOK: LES RESULTATS EN CHIFFRES Repartition des utilisateurs des applis FB par OS/marque350 de téléphones d’utilisateurs OS/Handset brand Monthly Facebook sur active usersMillions Mobiles Iphone Android 91M 66,2M Blackberry* 45,8M J2ME app from FB 32,3M2X Plus d’activité sur le Nokia 16,6M mobile que sur le Samsung 11,4M PC HTC 10,5M LG 3M Windows phone* 2,5M Motorola 2M475 Accords avec les operateurs Sony Ericsson HP WebOS Total number of application subs 2M 0,8M 284M 3/10/11 Source: Facebook website
  • 53. FACEBOOK:QUE REPRESENTE FB A L’ECHELLEPLANETAIRE? 3/10/11 Source: Facebook website, www.phdww.com/The-Digital-World.pdf
  • 54. AGENDALES RESEAUX SOCIAUXETAT DU MARCHELE ROLE DU MOBILE DANSLA STRATEGIE DESRESEAUX SOCIAUXRESEAUX SOCIAUX,PAYS EMERGENTS & MOBILE:LA DERNIERE FRONTIERE
  • 55. LES PAYS EMERGENTS: DEJA TRES PRESENT SUR LE WEB 45Millions 16% De nombreux pays émergents dans le 40 top 50 avec pour certains un bon 3,1% potentiel additionnel. Mais qu’en est-il 35 26% sur le mobile? 30 13,9% 35% 26,75% 25 18,7% 43% 20 35% 25% 54% 15 12% 10,9% 10 24% 2,55% 3% 5 0 Source: SocialBakers
  • 56. LES FEATURE PHONES & BASIC PHONES:LA CLE POUR LES MARCHES EMERGENTS Source: Facebook website, Reports from Gartner, Informa, Forrester compiled by GTO
  • 57. LA PROPOSITION DE GEMALTO 57
  • 58. QUELLES SONT LES FONCTIONALITES DEFACEBOOK FOR SIM 58
  • 59. LES APPLICATIONS MOBILES DE FACEBOOK: segmentation & positionnement de FB for SIM Handset type Basic Phones Feature Phones Smartphones ARPU Low Average High Contract type Mostly Prepaid Mostly Postpaid Facebook Facebook Mobile website basicuser experience Facebook SMS Facebook for Facebook for Facebook Every Phone Smartphones enhanced (J2ME)user experience Facebook for SIM Internal – Not to be disclosed outside 59 3/10/11
  • 60. Merci de votre attention !
  • 61. Questions / Réponses @GemaltoFrance Gemalto France #ConfGemalto Mercredi 28 Septembre 2011
  • 62. III - M-Health @GemaltoFrance Gemalto France #ConfGemalto Mercredi 28 Septembre 2011
  • 63.   Enquête étatsunienne du Pew Internet Project (oct.2010)  Population USA équipée à 85% en téléphone mobile  17% des utilisateurs ont utilisé mobile pour des informations médicales dont 29% des 18-29 ans.  Un usager sur 10 utilise une application qui l’aide pour sa santé.  Praticiens eux-mêmes adeptes des applications.  95% des médecins aux USA – possesseurs à 31% d’iPhone, ont déjà utilisés des applications médicales et 52 % cherchent plusieurs fois par jour des informations médicales via leur mobile en particulier au sujet des prescriptions de médicaments et de leurs interactions et effets
  • 64.   Vital Wave Consulting. mHealth for Development: The Opportunity of Mobile Technology for Healthcare in the Developing World (ONU, 2009)  1-Campagne éducative (Education and Awerness)   2- Constitution de Base de données (Remote Data Collection)   3-Communication et formation des soignants (Communication and Training for Healtworkers)   4-Veille active sur les épidémies (Epidemic and Disease Outbreak Tracking) ;  5- Aide au diagnostic et au traitement (Diagnostic and Support Treatment).
  • 65.   EpiSurveyor   Child Count + http://www.childcount.org/  http://www.episurveyor.org/user/index   Associé au projet des Nations Unies des Millennium Village (labellisant des projets  DataDyne.org et OMS locaux dans les communautés concernées) et  21 500 données collectées par ce service par développé au Kenya. 5 500 organismes (juin 2009-sept2011)   ChildCount+ consiste à collecter des données  Outille les campagnes de vaccinations contre la sur la santé des enfants et des mères par le polio, au Kenya depuis 2003. biais de SMS.  Cette expérience vise à vacciner l’ensemble de   Plus de 20 000 rapports sur l’alimentation, 500 la population kenyane pour n’oublier aucun cas de malnutrition et 2 000 cas de paludisme village, aucun malade en constituant une base ont été rapportés par les soignants sur place. de données sur la maladie actualisable par les 10 000 enfants de moins de 5 ans et 5 000 soignants sur place, via une application, dont le mères sont suivis de la sorte. code source est ouvert, et téléchargeable sur   Ces rapports sur l’état de santé des villageois mobile, PDA, smartphones etc. gérés par SMS permettent ainsi d’ajuster les  Base de données est l’une des briques du traitements, d’anticiper les épidémies et de consortium Open Rosa, créée pour mettre en soigner en urgence les plus malades, à la place des plateformes de données vitesse d’envoi d’un texto. interopérables, cest-à-dire téléchargeables sur le plus grand nombre de type de téléphone portable.
  • 66.   Masiluleke en Afrique du Sud (depuis 2007)  service d’éducation et une hotline par SMS sur le SIDA (+kit test +reminder)  5 millions de personnes infectées en Afrique du Sud (47 M habts)  300 millions de messages de prévention « Please Call Me » (sans frais) envoyés  300% d’augmentation des appels avec de 1000 à 3000-4000 par jour avec lancement de ce service.  (projet soutenu par l’Alliance mHealth : Fondations ONU, Vodafone, Rockfeller, GSM avec frog, Aricent Group, PopTech, iTeach, Praekelt, Nokia Siemens)
  • 67.   Afrique : 25% routes goudronnées  SMS Medic http://medicmobile.org/  Sur la base du logiciel libre de gestion de SMS : Frontline SMS (Ken Banks)  2 millions de personnes dans une dizaine de pays  Cf Pilote au Malawi Text messages save lives » : 85% habitants en zones rurale  75 soignants volontaires dans villages qui communiquent avec hôpital St Gabriel (par ex suivi sur place du traitement Tuberculose pour meilleure couverture du nombre de personnes soignées)  3 000 équivalents euros économisés en fuel.
  • 68. Nutritional Surveillance Malawi (Unicef/Rapid SMS, 2009) : http://www.rapidsms.org/case-studies/ malawi-nutritional-surviellence/  Utilisation d’un code pour envoyer rapports par SMS (9100 enfants suivis sur 12 mois par GMS)
  • 69.   Unicef/RapidSMS.  Malaria Day du 25 avril 201  Nigéria, pays dans lequel le paludisme concerne 60% des consultations ambulatoires et 30% des hospitalisations.  Taux pénétration mobile : 55%  Rationaliser la distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticide.  En 14 jours, 141 773 données permettant la distribution de bons de réduction pour leur achat ont été recueillis.  Rapports de données ont permis un suivi précis des livraisons retardées de moustiquaires et autres irrégularités.
  • 70.   Service de cardiologie de l’hôpital de la Timone, dirigé par le Pr Jean-Louis Bonnet avec l’Observatoire Régionale de la Santé et le laboratoire d’hématologie de l’hôpital de la Timone.  SMS de rappel sadresse aux patients ayant subi une angioplastie coronaire et qui doivent prendre un traitement post-opératoire.  15% des patient stoppent la prise d’aspirine avec risque d’infarctus est multiplié par 50 après l’opération.  15 types de messages sont disponibles
  • 71.   Projet Drug Advice Support.  Ce service utilise le service de tchat par mobile, Mxit, très populaire en Afrique du Sud (11M d’utilisateurs, 250 millions de messages reçus et envoyés par jour) et permet à des « conseillers » de tchater avec des usagers de drogue, de parents.
  • 72.   décembre 2008 : transformation de lappareil photo du téléphone portable par un médecin américain : Aydogan Ozcan.  Ce "Mac Gyver" du portable a mis au point dispositif dit LUCAS en utilisant les lampes LED pour tester des échantillons sanguins.  Un soignant peut ainsi utiliser son téléphone équipé du système LUCAS qui les prend des photos et les envoie, via le logiciel Frontline SMS, pour analyse.  Ce laboratoire portatif est utile quand on sait quun équipement de diagnostic du virus HIV coûte 20 000 dollars.
  • 73.   70% de la population mondiale n‘a a pas accès à l’imagerie médicale (OMS)  Dispositif associant une sonde ultrason USB avec un smartphone, tournant sur windows mobile pour pouvoir visualiser les images de léchographie.  Dispositif dimagerie médicale portable peut ainsi être utilisée dans les zones rurales reculées comme y travaillent ces deux spécialistes de léchographie miniaturisée en association avec le MIT ou dans les situations de crise, comme avec des militaires sur le terrain.  Autre application possible est liée à une maladie incurable, la distrophie musculaire de Duchenne, mais qui peut être mieux soignée si les membres des patients sont échographiés régulièrement pour affiner leurs traitements
  • 74.   MIT/Diagnostic de cataracte.  Appareil de test qui se fixe sur un mobile et qui scanne le cristallin de loeil.  Appareillage permet de capter les variations de certaines parties du cristallin et ainsi de diagnostic létat davancement de son opacification.  Programme de recherche vise notamment les zones rurales des pays en développement que des personnels de santé peuvent aller visiter munis de téléphones ainsi équipés.
  • 75.   Il s’agit d’authentifier le numéro de série de la boite de médicaments achetée via un SMS.   Un texto affichant une croix (pour non) ou un Y (pour Yes !) est reçu en retour.  Etudiant du Ghana qui a monté sa société.
  • 76.   Dispositif de cartographie Ushahidi, imaginé en 2007 pour localiser des violences post-électorales au Kenya et utilisé depuis lors du tremblement d’Haïti  Permettre de repérer les stocks de médicaments au Kenya, en Ouganda, au Malawi et en Zambie.  La carte de Stopstockouts est actualisée par des rapports envoyés par SMS à un numéro dédié.
  • 77. Géo-médecine : Asthmapolis (USA)  Asthmapolis : http://asthmapolis.com/  Contribuer de façon volontaire à une meilleure mesure et localisation des problèmes liés à l’asthme par un journal de bord géolocalisé par mobile.  Patient peut noter ses crises, leurs localisations et partager volontairement ces donnés pour une cartographie de la maladie et de sa fréquence au sein de sa communauté locale.  « géo-médecine crowdsourcée »  Entreprise privée participant de la politique publique de santé étatsunienne notamment dans la collecte de données et leur publicisation (open data).
  • 78.   GPS, accéléromètre ou enregistrement sonore : mobile comme dispositif de monitoring et de capture de mesures physiologiques utiles en cas de maladie chronique par exemple.   Capteurs portables communiquant avec les smartphones par bluethooth sont actuellement mis au point par différentes sociétés (ex : Body Media : calories/activités physiques etc.)  Problématique du «soi quantifié » (Kevin Kelly : «se connaître par les chiffres »), c’est-à-dire une objectivation de soi sous la forme de différentes mesures par terminaux mobiles
  • 79. Questions / Réponses @GemaltoFrance Gemalto France #ConfGemalto Mercredi 28 Septembre 2011

×