1er rapport d'étonnement veille expédition ReFaire

  • 871 views
Uploaded on

Plusieurs thématiques sont abordées : …

Plusieurs thématiques sont abordées :
- "Roadmap" de la fabrication numérique
- Les modèles de développement du logiciel appliqués à «l’industrie»
- Les drones, véhicules volant sans pilote «refait» par des amateurs
- Nouveaux objets, objets «ouverts», objets plates-formes, objets pour faire
- S’inspirer des modèles économiques, de développement du logiciel libre
- Le « DIY » comme outil pour se réapproprier les technologies dans une démarche citoyenne
- Des questions de copyright, propriété intellectuelle, voire éthique
- Des projets touchant "les limites"
- Un mouvement accompagné aux Etats-Unis

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
871
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
15
Comments
0
Likes
1

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. ReFaire : nouvelles pratiques, nouvelles fabriques Rapport d’étonnementlundi 16 avril 2012
  • 2. Méthode et périmètreOù et pour qui? Ce qui touche les limites Conception Production Réparation Prototypage Distribution Recyclage Dans quelsA quelle échelle domaines Individu > communauté > «monde»lundi 16 avril 2012Pour définir notre périmètre de veille, nous avons, dans un premier temps croisé lesdifférents secteurs de la chaine de valeur afin de catégoriser nos projets en se posant lesquestions suivantes :- A quelle échelle- Les projets, concepts qui touchent les limites- Les domaines impactés- Où et pour quiEn s’appuyant sur une focale qui dépasse le cercle individuel et ou de la communauté et quiest «approprié» par le plus grand nombre.
  • 3. Vision : Neil Gershenfeld : futur de la fabrication numériqueCenter for bits and atoms (MIT)A l’origine des Fab LabsDe la conception au prototypagelundi 16 avril 2012Center for Bits and Atom : http://cba.mit.edu/Rapport sur les Fab Labs : http://www.fing.org/fablabsArticle de Chris Anderson (Editeur en chef de Wired) sur le futur et les possibilités de lafabrication numérique «in the next revolution, atoms are the new bits» http://www.wired.com/magazine/2010/01/ff_newrevolution/all/1
  • 4. Fabrication numérique 1.0 : ordinateurs > machines1ère machine connectée à un ordinateurdans les années 50 au MITLe prix des machines à commandenumérique a fortement baissé,p o s s i b i l i t é d e le s u t i l i s e r « n o nprofessionnellement»Des machines pour supprimer de lamatière (fraiseuse, découpe laser,plasma, etc.) et ajouter de la matière(imprimante 3D)La donnée devient de la matière et lamatière devient de la donnéelundi 16 avril 2012La fabrication numérique, nous y sommes largement aujourd’hui, le prix des machines àcommande numérique a baissé, ce qui a permis de créer les Fab Labs par exemple. Même sice prix est encore élevé, il permet de mutualiser un certain nombre de machines utiliséescollectivement.Pour Gershenfeld la matière devient de la donnée, et la donnée de la matière.
  • 5. Fabrication numérique 2.0 : machines > machinesLes machines à commande numériquecommerciale permettent de créer denouvelles machinesRepRap une imprimante 3d libreLes prix baissent encore permettantd’abaisser les barrières à l’innovationDe nombreuses machines, portées pardes universités, des hackers, des«proam», etc.lundi 16 avril 2012Les machines à commande numérique peuvent être elles mêmes produits par desbidouilleurs, «hackers» voire pro-amateurs, ce qui baisse encore les barrières à l’innovation.Exemple du département «Machine that makes» du MIT : http://mtm.cba.mit.edu/ dont lamajorité des plans sont publiés dans des licences libres et donc reproductibles.Ou la RepRap imprimante 3d a bas coût dont l’objectif est, demain, d’être capable de «s’autoreproduire». Une RepRap peut produire des pièces d’une RepRap fille. http://www.reprap.orgCertains Fab Labs ou autres lieux ouverts dédiés à la fabrication numérique commencent às’équiper en machine de ce type.Les machines produisent des machines
  • 6. Fabrication numérique 3.0 : codes > matériauxMatériaux numériquesLes pièces s’auto-assemblent grâce auxmachines comme des LegoLes pièces peuvent être réutilisées, il n’ya pas de perteDans 5 anslundi 16 avril 2012La version 3.0 de la fabrication numérique est encore à l’état de prototype dans leslaboratoires de recherche aussi bien au MIT qu’à Cornell. Dans cette vision les matériauxdeviennent numériques (digital materials), les machines sont capables d’assembler des piècesde nature différente dont certaine par exemple conductrices pour réaliser des pièces«communicantes».Voir par exemple la présentation de Johantan Ward du MIT : http://cba.mit.edu/events/10.08.FAB6/Ward.pdfOu celle de Hop Lipson de Cornell : http://cba.mit.edu/events/10.08.FAB6/Lipson.ppt
  • 7. Fabrication numérique 4.0 : programmes > matériauxDes matériaux qui s’assemblent seuls,sans machinesLa matière elle-même est programmée /programmable à l’image de la biologieLes «moteins» mechanical proteinDans 10 anslundi 16 avril 2012Dans sa déclinaison «4.0», la matière elle même devient «programmée». Les pièces s’auto-reconfigurent à l’image de la biologie. Les chercheurs parlent de «moteins» des protéinesmécaniques.Voir par exemple ce papier de chercheurs du MIT : fab.cba.mit.edu/classes/S62.12/docs/Cheung_folding.pdf
  • 8. Star Trek ReplicatorDans 25 anslundi 16 avril 2012Dans ses présentations, Gershenfeld décrit la possibilité dans 25 ans de réaliser le«réplicateur universel» de l’univers de Star Trek. Il s’agit ici d’auto assemblage au niveauatomique.http://en.wikipedia.org/wiki/Replicator_(Star_Trek)http://en.wikipedia.org/wiki/Molecular_assembler
  • 9. Les modèles de développement du logiciel appliqués à «l’industrie»lundi 16 avril 2012Lors de développent de logiciels, une «forge» (un espace collaboratif) est souvent utilisé afinde co-produire les projets. Elle permet de faciliter la mise en relation, les phases dedéveloppent...Plusieurs méthodes de développent comme le Scrum ou le développement Agile sont utiliserpour accélérer le cycle de développement.SCRUM : http://fr.wikipedia.org/wiki/Scrum_(m%C3%A9thode)Agile : http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thode_agileUne «forge» pour des logiciels opensource : http://sourceforge.net/
  • 10. Local Motors : une «forge» automobilelundi 16 avril 2012Une «forge» pour développer des projets liés à l’automobileLocal Motors : http://www.local-motors.com/Le premier véhicule «crowdsourcé» : http://www.rallyfighter.com/
  • 11. WikiSpeed : construire une voiture en s’appuyant sur les modèles de développement du logicielFrom Lean software design we take the concept of From Test-Driven Development we start with failingusing less stuff wherever responsible. tests and then develop solutions.From Agile software development we take the principle From Scrum software development we take clearlyof reducing cost to make change—changes in team, defined team roles and responsibilities, which allowsmaterials, machinery, and even goals. us to spend more time rapidly developing product with no nonworking (management only) roles and only two meetings.From Extreme Programming (XP) we take thepractices of pairing and swarminglundi 16 avril 2012L’équipe de Wikispeed utilise les différentes méthodes de développement agile du logicielpour réaliser leur premier prototype de véhicule : http://www.wikispeed.com/
  • 12. Une plate-forme de «crowdsourcing» dédiée aux militaires?lundi 16 avril 2012La méthode des plates-formes de crowdsourcing de type «forge» pour des «produitsphysiques» se développe dans de nombreux secteurs et même chez les militaires : http://www.businesswire.com/news/home/20120405006106/en/GE-MIT-Building-Crowdsourcing-Software-Platform-Revolutionize
  • 13. ReFaire des drones «artisanalement»lundi 16 avril 2012Les drones, véhicules volant sans pilote «refait» par des amateurs
  • 14. Une communauté très active et développéelundi 16 avril 2012Une plate-forme et communauté très riche (portée par une entreprise appartenant à ChrisAnderson de Wired : 3d Robotics)http://www.diydrones.comTous les contenus sont publiés sont une licence libre de type creative commons.
  • 15. Des universitaires, «pro amateurs», start ups, entrepriseslundi 16 avril 2012La chaine de valeur du secteur des drones est très développée. Elle regroupe aussi bien desuniversités, entreprises et proamateurs pour la conception et le prototypage de kit (souventbasés sur de l’électronique «libre» de type arduino) que des magasins de vente en lignequ’une production aussi bien locale qu’outsourcée en Asie.Un système d’autopilotage «open source» et «open hardware» développé par l’Enac (Ecolenationale d’aviation civile) : http://paparazzi.enac.fr/Des boutiques de ventes en lignes de kits et autres cartes : http://store.diydrones.com/http://www.buildyourowndrone.co.uk/Un projet parmi d’autres de drone quad copter publié avec des sources libres : http://code.google.com/p/arducopter/wiki/ArduCopter
  • 16. Des usages au de là des «DIYers»lundi 16 avril 2012L’usage des drones sortent de leur communauté de passionnés. Certains sont vendus pour legrand public à la Fnac par exemple : http://ardrone.parrot.com/parrot-ar-drone/fr/D’autres sont utilisés comme drone journaliste : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/02/21/ovni-apres-le-drone-militaire-le-drone-journaliste/Une université du Nebraska a créé un laboratoire dédié au «drone journalism» : http://dronejournalism.tumblr.com/Leur usage sont «détournés» par des agents immobiliers à Los Angeles afin de repérer desparcelles propices à des développement immobilier à moindre coût : http://latimesblogs.latimes.com/lanow/2012/01/lapd-cracks-down-on-drone-aircraft-use-by-real-estate-agents.html
  • 17. Nouveaux objets, objets «ouverts», objets plates-formeslundi 16 avril 2012Des objets pour faire : la plate-forme de prototypage rapide arduino pour connecter plusfacilement des éléments électroniques : http://www.arduino.cc
  • 18. Nouveaux objets, objets «ouverts», objets plates-formeslundi 16 avril 2012Ces objets sont des plates-formes pour créer, appeler et non anticiper des usages.Projet artistique, le Free Universal Construction Kit est un lot de pièces à imprimer (via uneimprimante 3D) permettant de connecter différents produits de constructions (Lego,Tinkertoys, etc.) : http://fffff.at/free-universal-construction-kit/Littlebits : Des pièces électroniques (capteurs, moteurs, actionneurs, etc.) qui peuventfacilement se connecter pour développer de nouveaux objets. Toutes les pièces sontdéveloppés sous une licence «open hardware» permettant à la communauté d’en produire denouvelles : http://www.littlebits.ccLe MIT travaille sur un petit robot plate-forme facilement «imprimable» afin que lesutilisateurs puissent facilement le développer, modifier, hacker, etc. : http://web.mit.edu/newsoffice/2012/print-your-own-robots-0403.htmlLittle devices, un autre projet du MIT dont l’objectif est de designer des technologies desantés à bas coût et «hackables» pour répondre aussi bien aux problématiques des pays duSud qu’a l’invention de nouveaux équipements : http://littledevices.org/A regarder, cette vidéo du directeur du laboratoire : http://whatsnext.blogs.cnn.com/2012/04/02/how-we-help-health-workers-invent-medical-devices/
  • 19. Nouveaux modèles de développement, économiques?lundi 16 avril 2012L’open source comme «business».Red Hat éditeur de solution open source pour les entreprises passe le cap des 1 milliard de $de chiffre d’affaires : http://www.clubic.com/linux-os/red-hat/actualite-484290-open-source-red-hat-atteint.htmlLes grandes entreprises IBM, Oracle, Google sont celles qui produisent le plus grand nombrede «lignes de code» libres : http://news.cnet.com/8301-13505_3-10354530-16.html«The meaning of open», sur pourquoi l’ouverture est au coeur de Google : http://googleblog.blogspot.fr/2009/12/meaning-of-open.html
  • 20. Nouveaux modèles de développement, économiques?lundi 16 avril 2012Makerbot Industries développe des imprimantes 3D sous licence «Open hardware». Les plansdes machines sont publiés sur leur site web. L’objectif étant de bénéficier des ajouts,modifications que les utilisateurs pourraient y apporter à l’image du logiciel libre.http://www.makerbot.comSolarfire, est une entreprise qui a clairement pris le parti de conceptualiser et prototyper leursystème de panneaux solaires en «open source» pour ensuite passer au stade industriel dansune licence fermée : http://www.solarfire.org/
  • 21. DIY Bio, faire de la biologie une science citoyennelundi 16 avril 2012La communauté DIYbio se développe aussi bien aux Etats-Unis qu’en Europe. L’objectif est derendre la biologie accessible au plus grand nombre et ceci dans une logique deréappropriation.http://www.diybio.orgLa Paillasse, un «bio hackerspace» Parisien : http://www.lapaillasse.org
  • 22. Des outils «open hardware» ou peu cherslundi 16 avril 2012Le prix des outils et machines pour permettre de développer des pratiques autour de labiologie a fortement baissé, les rendants accessibles au plus grand nombre. Quelquesexemples :OpenPCR : http://openpcr.orgUn autre PCR ouvert : http://speakscience.org/Pocket termal cycler : http://www.lava-amp.com/Produire des microbes : http://keegotech.com/ScienceKitsElectrophorèse : http://www.pearlbiotech.com/Centrifuge DIY : http://www.thingiverse.com/thing:1483Neuroscience pour tous : http://www.backyardbrains.com
  • 23. Une étoile dans un potlundi 16 avril 2012Les fusioneers, amateurs s’intéressants à la fusion nucléairehttp://www.fusor.netVoir le compte-rendu d’Hubert Guillaud sur un «fusor» présent à la conférence Lift : http://www.internetactu.net/2012/03/14/lift12-bidouilleurs-de-lextreme/
  • 24. Des questions de copyright, IP, voire éthique?lundi 16 avril 2012La plate-forme Thingiverse permet de publier des plans CAD libres de droits. Elle a étéutilisée afin de publier les plans de plusieurs armes ce qui a lancé de très nombreusesdiscussions au sein de la communauté qui a finalement décidé de les supprimer : http://www.thingiverse.com/thing:11669The Pirate Bay, le célèbre site de partage de fichiers torrents vient d’ouvrir une nouvellesection dédier aux torrents de fichiers «physiques» les «physibles» http://thepiratebay.se/blog/203Le site d’information Numérama relate la première affaire de piratage liée aux imprimantes3D : http://www.numerama.com/magazine/19186-les-imprimantes-d-objets-en-3d-ont-leur-premiere-affaire-de-piratage.html
  • 25. Shan Zhailundi 16 avril 2012Les Shan Zhai, un écosystème d’innovation singulier :Knockoffs Come of Agehttp://www.strategy-business.com/article/09315http://medeamalmo.tumblr.com/post/18846362391/aca-article-renegades-on-the-frontier-of-innovationInnovation spaces of the future: research notes on Chinas shanzhai meeting the Makershttp://iftf.org/node/3943Shan Zhai : Copycat design as an open platform for innovationhttp://patterns.ideo.com/issue/shanzhai/
  • 26. Surcadencer (overclocker) son cerveau ?lundi 16 avril 2012Surcandencer son cerveau de manière artisanale...http://www.extremetech.com/extreme/121861-goflow-a-diy-tdcs-brain-boosting-kithttp://flowstateengaged.com/
  • 27. Des pratiques accompagnées par les institutionslundi 16 avril 2012Le gouvernement Obama qui souhaite pousser les méthodes du DIY : http://www.whitehouse.gov/blog/2012/04/11/delivering-manufacturing-innovationLe MIT qui organise un cours dédié à la fabrication «faite soi-même» : http://diymanufacturing.mit.edu/La DARPA qui aide le programme éducatif de Makemagazine (et qui a par ailleurs créé unediscussion animée entre les membres de la communauté...) : http://blog.makezine.com/2012/04/04/makerspaces-in-education-and-darpa/