Opendata et democratie par Alban Martin

  • 1,279 views
Uploaded on

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
1,279
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
12
Comments
0
Likes
2

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide
  • L’open data, et après?
  • Pas une finalité en soi mais un moyen L’open data a ses propres limites : pas autosuffisant Tout reste à faire
  • A ce stade, issue incertaine : ça peut tout améliorer ou tout empirer dans l’état actuel des choses (surtout pour l’open data politique et national,avec des données clés comme : budget, lobby – cf regard citoyen, note de frais, tractation diplomatique etc) versus open data des transports, qui ne relève pas que du fonctionnement démocratique local
  • Lobby 1 250 rapports parlementaires publiés entre juillet 2007 et juillet 2010 Comme à notre habitude, nous sommes partis de documents publics : les 1 250 rapports parlementaires publiés entre juillet 2007 et juillet 2010. Ces rapports incluent régulièrement, en annexe, une liste des personnes auditionnées. Avec l’ aide de plus de 3 000 internautes , nous avons référencé 15 000 individus intervenus lors de 9 000 auditions. Ces personnes représentaient au total près de 5 000 organisations. Des chiffres bien différents des 130 organisations référencées dans le registre des lobbyistes tenu par l’Assemblée nationale . Cela pose un sérieux problème quant à la transparence de l’activité d’influence, si souvent critiquée. Autant les députés ont besoin d’interroger les acteurs impactés par leurs projets de loi, autant les citoyens ont le droit de savoir quels sont ces acteurs. Il ressort ainsi que les parlementaires auditionnent pour leurs rapports majoritairement les organisations publiques (48,3 %). Viennent ensuite les organisations représentatives (20,9 %), puis le secteur économique privé (16,4 %). La société civile n’est entendue qu’à hauteur de 7,5 %.
  • Egocratie ?
  • caractéristiques
  • Il y a pourtant des pistes à creuser, inspirées des apports déjà constatés du web2 au secteur privé On va donc passer en revue 5 types d’apport/contribution qui peuvent tirer partie des spécificités des citoyens en ligne et des représentants connectés
  • Titre de mon dernier livre au passage
  • Twitter outil associé à un imaginaire de démocratie direct côté citoyen (tout le monde sur un pied d’égalité avec meme accès à la prise de parole dans l’espace public) Twitter outil de communication théatrale côté représentant (usage perso, follow que les gens du sérail etc) Devrait être un twitter officiel d’un ministère par exemple avec following de français pris au hasard et obligation de veille / ecoute Pour un gain très concret en agilité : Signaux faibles versus gros titres de journaux sur des problèmes publics Ne pas surpromettre autre chose qu’une veille avec une granularité plus faible (comme les entreprises)
  • Ex : manif en ligne sur la net neutrality : 250 pers = signaux faibles
  • Autre outil d’agilité : Engagement de réponse du gvt anglais pour toute pétition dépassant les 500 signatures en ligne
  • Paris / France : plus frileux Institué par la réforme constitutionnelle de 2008, il n'est pas applicable (manque le décret d’application). La loi organique indispensable à sa mise en œuvre est sans doute restée dans les tiroirs de quelque ministre, à moins qu'elle n'ait déjà rejoint des cartons de déménagement en préparation
  • Ensemble simplifions a aboutit à 15 mesures très concrète sur des questions plus pratiques que politiques (eadministration et la relation à l’usager) Voir aussi le crowdsourcing sur administration2020.fr Ouvrir la concertation, au moins dans une première phase, versus commission parlementaire ou groupe d’experts pour des solutions vraiment novatrice : ex hadopi versus commission zelnik
  • gather informed evidence from the public to help parliamentarians understand policy issues; • recruit citizens whose evidence might be unheard or neglected in the usual course of parliamentary evidence-taking; • enable participants to interact and learn from with one another over an extended period of asynchronous discussion; • enable participants to raise aspects of policies under discussion that might not otherwise have been considered; • enable legislators to participate in the online discussion, raising questions and responding to citizens’ comments, as time permits; 3 • derive a fair, independent summary of views raised which can constitute official evidence to Parliament
  • Rien au niveau de l’état français : Etat lab serait en projet, et l’APIE a du mal à se réformer
  • Conséquence indirecte également du point précédent : open data et de la concertation permettent de redonner de la légimité aux actions long terme Mais souvent : concertation = opé de com’ (cf conseils de quartier, grand débat sur l’identité nationale etc)
  • Les pages de discussion de wikipedia qui en font toute sa valeur
  • Budget participatif malmo, porto alegre  Rendu visible le process de concertation / consensus
  • Un passage au JT = un projet de loi Cf: le journal officiel a du noircir 23300 pages en 2009, contre 12500 en 1970 et 17000 en 1990 234 des 1500 textes adoptés par le Parlement depuis 1981 n’ont été que partiellement ou pas du tout mis en œuvre faute de decret d’application Sans parler qu’une loi promulguer sur deux n’est pas jamais appliquée faute de « cas » Passe par un médiateur pour instaurer plus de citoyenneté dans la représentation (ex: médiateur de la république pour optimiser l’application des lois votées par nos représentants)
  • Demain : marge de manœuvre prévue pour optimisation collective à la marge?
  • Equivalent de l’automodération sur les forums ou sites participatifs : « dénoncer un abus » Selon les chiffres de la Fédération française des télécoms (FFT), près de 800 000 cas de SMS frauduleux - demandant de rappeler un numéro en 08, surtaxé, ou proposant de participer à une loterie ou à des jeux - ont été signalés en 18 mois. Cette plateforme mise en service en novembre 2008, et gérée par les opérateurs, a permis d'identifier 555 000 cas de messages frauduleux renvoyant vers un numéro surtaxé, et de fermer par conséquent 790 numéros en 08. en 2 ans
  • "Depuis janvier 2009, les internautes peuvent dénoncer tout type de crimes et délits commis sur la toile, sur le portail www.internet-signalement.gouv.fr . Et ils ne s'en privent pas. En six mois, celui-ci a enregistré le double d'alertes par rapport à 2008 [ndlr: comme quoi, quand l'outil est plus simple, l'usage augmente] : au total ce sont 26222 courriels adressés sur le site , dont 43% qui correspondent à des escroqueries, devant les atteintes aux mineurs (33%). 3500 de ces messages ont été envoyés à des enquêteurs et 762 ont abouti à l'ouverture d'enquêtes ou blocage de sites web"
  • Study of the performance of the IOWA Electronic market in 49 elections between 1988 & 2000 Juste à 1.37% dans les élections présidentielles américaines, 3.43% dans les autres élections américaines, 2.12% dans les élections non américaines 596 sondages ont été réalisés entre 1988 et 2000 au cours des diverses élections présidentielles US, dans les ¾ des cas, l’IEM étaient plus juste Juste quelques milliers de « joueurs », non représentatifs (homme, que de l’IOWA en général)
  •   [2] (353) Comme l’explique le journaliste Narvic (blogueur sur www.novovision.com), « le rôle d’intermédiaire de l’information ou de prescripteur d’opinion, le contrôle sur la diffusion et la hiérarchisation des nouvelles sont perdus, et c’est un monopole des journalistes qui s’effondre avec internet. [...] Le journaliste conserve en partie son rôle d’expertise, de veille et de pédagogie de l’information, mais il doit désormais le partager avec d’autres et lutter au quotidien pour prouver la pertinence de son approche spécifique. » Nicolas Vanbremeersch, De la démocratie numérique , op. cit. , p. 89. Là encore, on peut constater que les grands moments de la démocratie ont toujours correspondu à des changements de paradigme dans l’ordre intellectuel. C’est pourquoi le militant, le journaliste et le savant sont aujourd’hui de nouveau invités à joindre leurs efforts.  »
  • Réussir là où les USA ont échoué Kathie jacobs stanton (ex: google moderator), directrice de la participation citoyenne, a démissionné faute de mission claire Pas négation du rôle du représentant Règle des 1 représentant représentatif – 1% de contributeurs actifs non représentatif  démocratie optimisée Ce ne sont que des apports déjà constatés dans le privé

Transcript

  • 1. L’open dataSocle de nouvelles technologies politiques?Alban Martin – 23 mai 2012 - @albanmartinOpen Data Week
  • 2. Les données sont ouvertes…et alors?Alban Martin : Cantine Numérique Rennaise
  • 3. Nous sommes à un tournant (FING)  Imaginons qu’il y ait beaucoup de données publiques ouvertes, brutes, gratuites  Réutilisées par de nombreux acteurs très divers, produisant Scénario A Scénario B Scénario C Un avenir radieux Le côté sombre Indifférence & déception • Transparence utile 2. Transparence 2. Transparence au inhibante cas par cas • Services nouveaux et améliorés 3. Services publics 3. Des services utiles privatisés mais anedoctiques • De nouvelles 4. Des connaissances 4. Peu de création de connaissances partiales et connaissances partielles • Citoyens mis en 5. Citoyens indifférents capacité 5. Citoyens frustrésSource : http://www.internetactu.net/2010/11/09/louverture-des-donnees-publiques-et-apres/
  • 4. Quel impact se profile sur le fonctionnement de notredémocratie indirecte ? Facteurs Représentants Espace public Facteurs exogènes journalistes endogènes délibération sondages économiques experts scientifiques représentants divers citoyens sociaux / opinion publique Volonté générale/ Source: « Egocratie et Démocratie : La nécessité de Nouvelles Technologies Politiques », fyp édition, 2010 Alban Martin : Cantine Numérique Rennaise
  • 5. Un fonctionnement traditionnel sur le mode du théâtre coulisses scène public enquêtes Facteurs études Représentants Espace public Facteurs exogènes statistiques journalistes endogènes délibération sondages économiques experts techniques plan représentants divers citoyens sociaux / opinion publique Volonté générale 1/35 000 000 ème de pouvoir anonymisé Graph par Regardscitoyens.org, Brice Hortefeux par http://borsalino.space-blogs.com, http://www.flickr.com/photos/padorange Alban Martin : Cantine Numérique Rennaise
  • 6. Un imaginairebien réel…
  • 7. L’espace public numérique et les nouveaux experts ont changé la donne coulisses scène public enquêtes Facteurs études Représentants Espace public Facteurs exogènes statistiques journalistes endogènes délibération sondages économiques experts techniques plan représentants divers citoyens sociaux / opinion publique Volonté générale Espace public mobilise Experts des codes de communication d’internet numérique sans filtre Citoyens experts Individus et collectifs Citoyens profanes concernés Open Data et récolte d’informations publiques, recherches sur un sujet, panoptismeSource: « Egocratie et Démocratie : La nécessité de Nouvelles Technologies Politiques », fyp édition, 2010 Alban Martin : Cantine Numérique Rennaise
  • 8. Une représentation théâtrale dans une arène de cirque Photo creative commons by xcode
  • 9. On ne peut pas plaquer des mécanismes de démocratie direct dans la démocratie indirecte et s’attendre à plus d’efficacité et de stabilité…Photo creative commons by douglaspperkins
  • 10. « Nous devons inventer de nouveaux instruments de la sphère publique, une nouvelle ingénierie politique » Bernard Stiegler, 17 mars 2011Source photo: http://www.rslnmag.fr/
  • 11. La nécessité de nouvelles technologies politiquesAlban Martin : Cantine Numérique Rennaise
  • 12. Des apports concrets Sur la base de lopen data, de nouvelles technologies politiques sont bâtissables A lapport démocratique très concret et très direct1. Agilité2. Cognitive3. Légitimité4. Utilité5. Prédictibilité
  • 13. Nouvelle Technologie Politique 1Favoriser l’Agilitéhttp://isparade.jp/
  • 14. Nouvelle Technologie Politique 1Favoriser l’Agilité http://petitions.number10.gov.uk
  • 15. Nouvelle Technologie Politique 1 Favoriser l’Agilité « Ce droit dinterpellation implique de recueillir  ladhésion dau moins 3% des Parisien-ne-s majeur-e- s, soit 54 000 personnes. Est considérée comme  Parisien-ne- majeur-e- toute personne domiciliée à  Paris, de 18 ans et plus, quelle que soit sa  nationalité. »http://www.paris.fr/portail/politiques/Portal.lut?page_id=9130
  • 16. Nouvelle Technologie Politique 2Améliorer la connaissance Apport de témoignage terrain sur des sujets rationnels et objectivables
  • 17. Nouvelle Technologie Politique 2 Améliorer la connaissance Online parliamentary consultations (UK house of parliament)Stephen Coleman, Oxford University, CONNECTING PARLIAMENT TO THE PUBLIC VIA THE INTERNET: TWO CASE STUDIES OF ONLINE CONSULTATIONS
  • 18. Nouvelle Technologie Politique 2 Améliorer la connaissanceWomenspeak forum Communications bill forum 58% n’ont jamais contacté un député et 96%  38% n’ont jamais contacté un député et 78% ne ne sont pas membre d’un parti sont pas membres d’un parti 1 574 visites / jour, 199 femmes participantes  1,949 visites par jour, 373 inscrits mais ayant soumis 960 messages seulement 136 ont posté les 222 messages. 73% ont visité le site au moins 6 fois, avec une  17 minutes et 12 secondes par visite en durée moyenne de 16 minutes et 31 secondes moyenne Un message sur trois cite une source d’information externe  Un message sur deux cite une source externe, seul 7% des messages sont des témoignages 82% des messages sont une forme de personnels réponse à un post précédent  14% des messages sont une forme de réponse à un post précédent« A summary of the consultation was presented to the Minister for Women, Tessa Jowell, and the chair of the All-Party Group on Domestic  « According to Brian White MP who was a Violence, Margaret Moran MP, has raised issues  member of the committee, the online consultation from the consultation in parliamentary questions  on the draft Communications Bill ‘changed the to the Prime Minister and other Ministers. Some  report we wrote. We can say that the report of the evidence given in the online consultation appears to have raised Government concerns  would have been different had it not been for the about child contact arrangements where there  online consultation.’ »are violent fathers »Stephen Coleman, Oxford University, CONNECTING PARLIAMENT TO THE PUBLIC VIA THE INTERNET: TWO CASE STUDIES OF ONLINE CONSULTATIONS
  • 19. Nouvelle Technologie Politique 2Améliorer la connaissance
  • 20. Nouvelle Technologie politique 3Fonder une légitimité accrueFair effect process : « le mécanisme par lequel les acteurs deviennentconvaincus qu’une décision est équitable »« Si les agriculteurs de la Meuse se battent pour la réouverture du dossier del’enfouissement des déchets nucléaires, si les malades atteints du SIDA quiparticipent à un protocole d’essai thérapeutique estiment que les décisions lesconcernant sont justes, alors tous ceux qui ne sont pas directement impliquésauront tendance à partager cette évaluation. » Michel Callon, Pierre Lascoumes, Yannick Barthe, « la démocratie technique » 
  • 21. Nouvelle Technologie politique 3 Fonder une légitimité accruehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Organisme_g%C3%A9n%C3%A9tiquement_modifi%C3%A9
  • 22. Nouvelle Technologie politique 3Fonder une légitimité accruehttp://www2.portoalegre.rs.gov.br/portal_pmpa_novo/
  • 23. Nouvelle Technologie politique 4Développer l’utilité de la représentation Législatif : canal « de retour » pour augmenter l’adéquation des lois au quotidien des citoyenshttp://www.mediateur-republique.fr/
  • 24. Nouvelle Technologie politique 4 Développer l’utilité de la représentation« Lorsque derrière la nature éminemment personnelle des réclamations seprofilent de véritables dysfonctionnements ou des iniquités collectives, il y a alorsmatière, non plus à des actions ponctuelles mais à une analyse de fond et à uneréflexion élargie. » http://www.mediateur-republique.fr/fr-citoyen-01
  • 25. Nouvelle Technologie politique 4 Développer l’utilité de la représentation Exécutif : co - application de la loi 555 000 cas 790 numeros ferméshttp://www.33700-spam-sms.fr/
  • 26. Nouvelle Technologie politique 4 Développer l’utilité de la représentation Exécutif : co - application de la loi 26 222 courriels adressés sur le site: - 43% dénoncent des escroqueries - 33% atteintes aux mineurs - 3 500 de ces messages envoyés aux enquêteurs - 762 ont abouti à louverture denquêteswww.internet-signalement.gouv.fr.
  • 27. Nouvelle Technologie Politique 5Augmenter la prédictibilité des choix Juste à 1.37% dans les élections présidentielles américaines 3.43% dans les autres élections américaines 2.12% dans les élections non américaines Sur 596 sondages, plus juste dans les ¾ des cas Cf James Surowiecki, The Wisdom of Crowd page 18http://tippie.uiowa.edu/iem/index.cfm
  • 28. Deux prérequis…Un cheminement culturelinterneUn accompagnement & uneprime à la participation
  • 29. … et une recomposition« Pendant la Révolution française,l’invention du systèmereprésentatif avait étéindissociable d’une réflexionintellectuelle et politique sur lafonction démocratique de lapresse. »Pierre Rosanvallon in La Légitimité Démocratique Alban Martin : Cantine Numérique Rennaise
  • 30. Le journalisme de données Les journalistes sont appelés à jouer un rôle important dans cette transformation vers la représentation dite « interactive » Accompagner la hausse du niveau d’éducation et développer la délibération en – alimentant en données plus ou moins primaires les lecteurs citoyens – Proposant plusieurs interprétations accompagnées des sources brutes Intéresser le plus grand public aux sujets qui les concernent en – rendant les données brutes plus attractives – baissant la barrière à l’entrée cognitive sur certains sujets ardus.
  • 31. La démocratie d’interaction via le journalisme ET les données« Le Nouveau Monde de la démocratie d’interaction ne prendra ainsi forme que si émerge à ses côtés un journalisme rénové, susceptible de lier une fonction d’animation du débat public à une capacité de présence active à la société par l’investigation, et à une entreprise de déchiffrement intellectuel de la complexité du monde [...]. » Pierre Rosanvallon in La Légitimité DémocratiqueImage : http://www.ambafrance-ua.org/france_ukraine/spip.php?article1493
  • 32. Réussir là où les Etats-Unis ont échoué
  • 33. En espérant avoir un peu éclairé la voie… Merci !Alban Martin : Cantine Numérique Rennaise
  • 34. AnnexeAlban Martin : Cantine Numérique Rennaise