• Like
  • Save
Habitants connectes fev2012_v6
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Habitants connectes fev2012_v6

on

  • 13,250 views

Le détail des pistes de l'expédition FING "Habita[n]ts connectés"

Le détail des pistes de l'expédition FING "Habita[n]ts connectés"

Statistics

Views

Total Views
13,250
Views on SlideShare
2,106
Embed Views
11,144

Actions

Likes
3
Downloads
152
Comments
1

17 Embeds 11,144

http://fing.org 4914
http://martonne.net 4909
http://www.fing.org 1060
http://www.scoop.it 167
http://www.up-magazine.info 55
http://www.conseilsmarketing.com 9
http://up-magazine.info 8
http://translate.googleusercontent.com 7
http://pigeindexeroff 3
http://pigeindexermau 2
http://www.bonweb.fr 2
http://pigeindexer 2
http://www.martonne.net 2
http://www.diigo.com 1
http://paper.li 1
http://hivesofknowledge.tumblr.com 1
https://www.google.fr 1
More...

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

CC Attribution License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel

11 of 1

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Habitants connectes fev2012_v6 Habitants connectes fev2012_v6 Presentation Transcript

    • 11/01/12  
    • La FING “Le plus important Think Tank sur le numérique hors des USA” Marc Giget, CNAM Fondation Internet Nouvelle Génération11/01/12   Fing.org
    • La FING – Portfolio 2011 « La Fing produit, détecte, partage des idées neuves et actionnables pour anticiper les transformations numériques » Think Tank Do Tank Innovation LabsConfiance Open Data La 27e Région Réunissant acteurs publics, Le laboratoire d’innovationHabitants connectés entreprises, associations des politiques publiquesMonnaies alternatives Fab Labs Le Carrefour des possibles Développer la fabrication Plus de 150 projets par anQuestions Numériques personnelle numériqueLes grands enjeux numériques Montre verte Expérimenter la décentralisation Events des mesures environnementales Lift France – "Be Radical!"Grands Partenaires Plus de 260 membres Entreprises, start-ups, laboratoires de recherche, Clusters, media, Collectivités territoriales, 11/01/12   ONG, associations, individus…
    • 12 mois d’expédition11/01/12  
    • Une expédition menée en partenariat avec :
    • 12 mois de réflexion collective Janvier 2011 Restitution finale Janvier 2012 Conférences - Approfondissement Des scénarios aux des connaissances prototypes… ? Mars 2011 Des pistes aux scénarios Cartographie Novembre 2011 des savoirs Partage avec les partenaires 4 territoires d’innovation Juillet 2011 Septembre 2011 Workshop collaboratif Des territoires aux pistes d’innovation11/01/12  
    • Notre sujet   Ce qu’il n’est pas   Comment rendre la "maison intelligente" désirable ?   Comment introduire plus de technologies dans la maison ?   Ce qu’il est   Comment les technologies accompagnent et/ou orientent les transformations - des manières dhabiter, - de lhabitat, - de ce quil y a dedans ?   Comment en être acteurs ?   Quelles nouvelles opportunités ça ouvre ?11/01/12  
    • Promesses et réalité de l’habitat intelligent11/01/12  
    • Les promesses de l’habitat intelligent Fait faire des économies Anticipe les besoins et automatise les réponses Ne tombe jamais en panne Maîtrise les dépenses d’énergie Est toujours simple d’utilisation Adapte l’habitat en fonction du nombre de personnes, des âges de la vie Transforme le salon en salle de concert, le balcon en potager…11/01/12  
    • Les technologies de la maison ne sont pas celles que l’on avait prévues11/01/12  
    • Prendre acte de l’échec du projet domotiqueLes mêmes questions et les mêmes réponses depuis au moins 20 ans !"Home Automation: Research Issues", Leslie Haddon, 1995•  Standards, interopérabilité•  Ergonomie, simplicité, technologies visibles ou invisibles•  Perspectives de décollage :vieillissement et maintien à domicile / gestion de lénergieUn marché extrêmement limité> Des orientations fonctionnelles et sécuritaires avant tout> Plus le marché des passionnés, et de fortunés> Quelques télécommandes, éclairage, sécurité11/01/12  
    • Le numérique a envahi le domicile 9 équipements numériques en moyenne par foyer11/01/12  
    • Il touche à toutes les pratiques11/01/12   Sources CREDOC, Médiamétrie, GFK, Ipsos, Ifop, TNS Sofres
    • Il génère une infinité de données… Capturer, mesurer, stocker, archiver, analyser, visualiser, quantifier (courbes santé, analyses) (équipements domestiques)(gestion, administration) (courses, données bancaires) (énergie, eau, personnes) (SMS, mails) (jeux, photos, films, livres, musiques) 11/01/12  
    • …mais aussi de nouveaux problèmes Non-utilisation Sous-utilisation Hybridation physique/numérique Accumulation d’équipements Manque d’interopérabilité Services clients infernaux Bricolage impossible Electronique - boîte noire Sur sollicitation Intrusion Bazar numérique Obsolescence programmée Servicialisation11/01/12  
    • Les technologies ne sont pas “invisibles” et ne doivent pas l’être ! Les problèmes engendrés Les Data émergentes Des objets non paramétrables, souvent De plus en plus de datas intrusifs Produites par nos équipements, nos Des technologies chères et rapidement consommations, nos outils, nos usages, obsolètes Mais que nous ne possédons pas, dont Forte consommation d’énergie nous ne connaissons pas toujours l’existence, Non-interopérabilité dont nous ne savons pas quoi faire… Dysfonctionnements Comment redonner aux habitants l’intelligence des dispositifs technologiques de l’habitat ?11/01/12  
    • L’habitat : un espace de permanence et d’évolution constante11/01/12  
    • Entre tendances lourdes et signaux faibles
    • Entre tendances lourdes et signaux faibles11/01/12  
    • Nouvelles sociabilités Nouvelles hospitalités11/01/12  
    • Echange de pratiques, de cultures, de savoir-faire11/01/12  
    • La consommation collaborative11/01/12  
    • De la possession à l’usage11/01/12  
    • La fabrication personnelle Le bricolage augmenté11/01/12  
    • Un nouveau rapport aux données11/01/12  
    • Des territoires aux pistes d’innovation11/01/12  
    • 4 territoires d’exploration11/01/12  
    • Quelques  règles  de  concep4on  Ce que ces pistes ne doivent pas être : Ce qu’elles doivent promouvoir :•  Trop complexes   Le découplage des couches : matériel / protocole / logiciel / services•  Sur-sollicitant l’attention   Les standards les plus répandus : IP…•  Multipliant les équipements dédiés   Les équipements les plus génériques :•  Introduisant des facteurs d’obsolescence du téléphone, box, console, PC domicile   Des objets pas finis, à fonctionnaliser, à•  Augmentant la dépendance aux fournisseurs de détourner, à assembler services sans contrepartie   De l’information, du choix, du pouvoir rendus à l’usager   De nouvelles formes d’intermédiation
    • Plusieurs  niveaux  de  réponses  11/01/12  
    • Les  indispensables  de  l’habitat  connecté  
    • Infrastructures  individuelles  et  collec4ves   -  Un réseau local d’immeuble, un réseau local d’appartement - Un espace de stockage : « la pièce en plus » pour les contenus personnels (entre coffre-fort numérique et cloud personnel) et la gestion des données - Un espace de partage individuel et collectif (« la Propbox physique/numérique »), associé à une gestion des identités (le réseau social d’immeuble) et des « boîtes aux lettres connectées » - Un espace de stockage, archivage organisé et exploitable des Data du domicile : « l’entrepôt de données » -  Un habitat reconfigurable en partie : « cloisons amovibles », potentiellement opaques ou transparentes - Usages privés et (semi-)professionnels : « Bail mixte »11/01/12  
    • Objets  pivots   -  Des écrans repositionnables, multi-fonction : « les stickers numériques » -  Un dock synchro, pour synchroniser les différents devices du domicile.11/01/12  
    • Services  et  applica4ons   - Un système d’exploitation (OS) pour relier et connecter les différents équipements, - Une application de gestion des identités - Un « domestic store » : une place de marché d’applications dédiées au domicile11/01/12  
    • Média4on   - Un réseau d’artisans installateurs conventionnés, intervenant au domicile - Un espace public habitants : tiers-lieux à proximité pour bricoler, partager les savoir-faire11/01/12  
    • Les pistes11/01/12  
    • Se sentir chez soi
    • Un  chez-­‐soi  in4me  et  iden4taire  Constats : Tensions : Propositions :Hyper-connectivité du domicile Intérieur / Extérieur Habiter des espaces dématérialisésDes frontières poreuses entre Intime / Extime Recréer une intimitéintérieur et extérieur Usage/Possession Exposition de soi - extimeHybridation physique-numérique,matériel-immatériel Matériel / Immatériel Ré-éditorialiser le domicile à son imageDématérialisation des Mobilité/Sédentaritépossessions, des échanges Emmener une partie de son chez-soi11/01/12  
    • Editorialiser  le  domicile   - Habiter un univers hybride matériel-immatériel, - S’approprier les espaces - Exprimer son identité, celle de son foyer - Modulariser le domicile pour le personnaliser Pièce en plus Cloisons amovibles Bail mixte personnel / professionnelStickers numériques Etagère Pop-up Fenêtre 4D
    • Editorialiser  le  domicile   LA  PIÈCE  EN  PLUS     La pièce en plus désigne au sein du réseau local d’appartement un espace d’archivage, de stockage et de partage des contenus et données numériques. Elle comprend un serveur spécifique pour les données brutes du foyer, appelé « L’entrepôt de données ». Il capture et archive les données produites par les équipements domestiques connectés au réseau. C’est un dispositif hautement sécurisé
    • Editorialiser  le  domicile   LA  CLOISON  AMOVIBLE   La cloison amovible est un dispositif permettant aux nouveaux arrivants (locataires ou propriétaires) d’adapter un logement à leur façon. La cloison amovible (non-porteuse) est installée par des professionnels, et peut être déplacée au cours du bail. Elle dispose de propriétés opacifiantes, transparentes, ou d’affichage d’ambiances (e-papier peint, motifs, photos, etc.).
    • Editorialiser  le  domicile   LE  STICKER   Le sticker est un papier électronique facilement positionnable sur un mur. Plusieurs stickers accolés peuvent augmenter la surface de visualisation. Le paramétrage des contenus à visualiser s’effectue depuis une unité centrale, à laquelle ils sont reliés en wifi. En période de veille ou de non-activation, le papier affiche un écran de veille ou reprend les motifs du mur.
    • Editorialiser  le  domicile   L’ETAGÈRE  POP-­‐UP   L’application « étagère pop-up » propose une visualisation et une navigation simplifiée dans le stock des contenus numériques. Elle rend plus aisée la consultation et le partage des objets numériques de la famille et s’imbrique facilement dans les meubles.
    • Un  chez  soi  où  que  l’on  soit  - Se réassurer en emportant une partie de son chez soi- Recréer un espace d’intimité, de familiarité en mobilité- Disposer de ses affaires (privées, administratives, professionnelles, etc Pièce en plus Dock synchro Sacphone Co-présence Synchronisation Géolocalisation
    • Un  chez-­‐soi  où  que  l’on  soit   LE  SAC-­‐PHONE   L’application sac-phone permet d’emporter d’un certain nombre de données (données, contenus, etc.) avec soi en déplacement. Soit que ces contenus soient accessibles dans le cloud, soit qu’elles soient stockées sur un support (tablette, smartphone). L’application gère la synchronisation des données et leur portabilité.
    • Nouveau Confortnumérique
    • Le  nouveau  confort  numérique  Constats : Tensions : Propositions :Inconforts, Panne, sur-abondance Maîtrise / Lâcher-prise Domestiquer les équipements numériques,Obsolescence Slow/Fast Simplifier les process, Autonomie/Dépendance développer la médiationConnexion ubiquitaire ou déconnexion Ordre/Désordre Alléger le quotidienLe sentiment de confort entre maîtriseet relâchement Déléguer/Faire soi-même Rendre de l’information aux habitants Confiance/Défiance Créer des services sur mesure11/01/12  
    • L’habitant  éclairé  - Eclairer l’habitant, lui fournir des outils adaptés- Rétablir une relation de services plus équilibrée (fournisseur – clients)-  Maîtriser les données du domicile : les détenir, les visualiser, les comprendre, les analyser- Partager des solutions applicatives, fonctionnelles avec d’autres habitants Pièce en plus Espace Public Habitants Artisans InstallateursDomestic Store Mes Inf’Home Fenêtre 4D
    • L’habitant  éclairé   L’ENTREPÔT  DE  DONNÉES  ET  MES  INF’HOME   L’application Mes Inf’Home est une application dédiée à la visualisation, l’analyse, la combinaison de données stockées dans l’entrepôt de données. Elle sert aussi à partager des données avec des fournisseurs de service spécifiques et à en récupérer d’autres, via une interface sécurisée.
    • L’habitant  éclairé   LE  MOTEUR  DE  RECHERCHE  DOMESTIQUE   - Chercher, trouver dans ses possessions matérielles et immatérielles - Faire « réagir » des objets à des « stimuli » : requête du locataire, du voisin…
    • Domes4quer  les  équipements   - Redonner la maîtrise des équipements du domicile - Rendre possible la combinaison de matériel, la programmation, la définition de parcours, d’usages personnels -  Simplifier les paramétragesRéseau local d’immeuble Espace Public Habitants Artisans Installateurs Domestic Store Mes Inf’Home Program’Action
    • Domes4quer  les  équipements   PROGRAM’ACTION     L’application Program’Action tend à rendre la maison plus adaptable et bricolable. Elle permet de programmer le comportement et l’interaction des appareils du foyer d’une manière graphique et intuitive. On peut se contenter d’en programmer le déclenchement et l’arrêt, mais on peut programmer aussi des ambiances, combiner des informations ou inventer des parcours originaux. L’application est vendue avec une série de capteurs, de détecteurs, et autres dispositifs.
    • Domes4quer  les  équipements   RÉSEAUX  D’ARTISANS  INSTALLATEURS     Les réseaux d’artisans installateurs, le plus souvent conventionnés avec les syndicats de co- propriété, offrent aux habitants leur service pour faire fonctionner l’ensemble des équipements et dispositifs technologiques du domicile. Ils proposent régulièrement des formations au sein de l’espace public habitants.
    • Domes4quer  les  équipements   L’ESPACE  PUBLIC  HABITANTS   L’espace public Habitants est un espace mis à disposition par la collectivité, et auto-géré par les habitants du quartier. Il est dédié à l’appropriation des technologies, pour favoriser l’entraide entre voisins, le bricolage, le recyclage, les initiatives locales.
    • L’Habitat Hub, base dedépart, point d’arrivée
    • Le  domicile  comme  hub     base  de  départ,  point  d’arrivée  Constats : Tensions : Propositions :Multiplicité de flux physiques- Intérieur / Extérieur Visualiser, filtrer les flux du domicilenumériques, entrants-sortants Ouvert / Fermé Arbitrer les sollicitations et gérerDes personnes, des objets, des sa présence aux autrescommunications, des informations en Visibilité / Joignabilitéréseau, et qui génèrent des Voir le monde autrementsollicitations constantes Connexion / Déconnexion depuis chez soiDifficultés de coordination- Présence / Absence Anticiper les événements synchronisation-couplage11/01/12  
    • Le  Sas   - Synchroniser, coordonner les entrées-sorties -  Mieux gérer les flux du domicile (personnes, objets, marchandises, communications, informations, services…) -  Les filtrer, les visualiser, créer de la continuité - Partager au sein du domicile des contenus, des droits d’accès avec d’autres personnesRéseau local d’immeuble Pièce en plus Dock synchro Synchronisation Fenêtre 4D Gestion des droits
    • Le  Sas   LE  DOCK  SYNCHRO  ET  L’APPLICATION  SYNCHRONISATION     Le dock synchro accompagné de l’application Synchronisation, raccorde au réseau local des équipements mobiles (téléphones, tablettes, ordinateurs, appareil photo, baladeur…) et synchronise les contenus partageables. Il récupère et stocker automatiquement dans la pièce en plus des fichiers numériques (photos, musiques, contenus), il coordonne les agendas, et transfère les données entre les différents équipements mobiles.
    • Le  Sas   LA  FENÊTRE  4D   L’application Fenêtre 4D permet une vue augmentée de l’extérieur. Elle centralise selon ce que choisit l’habitant, des informations telles que la météo, la qualité de l’air, l’itinéraire à prendre, l’état du trafic, l’interphone, les infos locales, la cartographie sociale du quartier, les vibrations de la ville en temps réel… ainsi que les communications entrantes, SMS, mails…
    • Le  Sas   LA  PROPBOX  PHYSIQUE  ET  NUMERIQUE  ET  LE  RÉSEAU  SOCIAL  D’IMMEUBLE   La Propbox est une plateforme de stockage et de partage à la fois physique et numérique, strictement réservé aux habitants de l’immeuble. Elle est constituée : - d’un local séucrisé contenant des casiers non nominatifs (les boîtes connectées), dans lesquels on peut déposer du matériel ; - d’un serveur (habituellement entreposé dans le sous-sol) permettant le stockage et le partage de contenus numériques. Le serveur fonctionne aussi comme une plateforme d’applications et de services : pour leshabitants afin qu’ils testent des services, ou les fournisseurs pour qu’ils en proposent de nouveaux. L’utilisation de la Propbox est liée au réseau social d’immeuble, comprenant un système de gestion des identités. Chaque habitant peut ainsi connaître et contacter ses voisins, visualiser ce que chacun est prêt à partager, ou proposer des services via des petites annonces.
    • Présence  bien  tempérée   -  Gérer sa visibilité et sa disponibilité aux autres - Gérer les contacts, les communications de façon synchrone et a-synchrone - Permettre la co-présence, la co-veillance - Visualiser, géolocaliser ses prochesRéseau local d’immeuble Dock synchro Curseur de visibilité Co-présence Synchronisation Fenêtre 4D
    • Présence  bien  tempérée   LES  APPLICATIONS    CO-­‐PRESENCE  ET  CURSEUR  DE  VISIBILITÉ   La fonction curseur de visibilité gère la visibilité et la disponibilité d’une personne / d’un foyer par cercles, par types d’activités, ou par centres d’intérêts. Le curseur de visibilité est une des fonctions de l’application « Présence bien tempérée » qui organise cette gestion des cercles de relation sur plusieurs appareils, de façon simultanée, ainsi que la géolocalisation et la « co-présence ».
    • Mon domicile,mon quartier, ma ville,ma planète
    • Mon  domicile,  mon  quar4er,  ma  ville,     ma  planète  Constats : Tensions : Propositions :L’habitat connecté facteur de lien Vie privée / Vie publique Donner de la visibilité auxl’hyperlocal et global appartenances, aux engagements Local / GlobalDes pratiques de partage, d’échange, Partager des ressources,de solidarité Individuel / Collectif produire du collectifSemi-loisirs, « fait-maison », bricolage, Top down / Bottum up Domicile, unité de productiontravail à domicile Marchand / Non-marchand Espace de fabrication numérique personnelle Revenus complémentaires11/01/12  
    • Le  domicile,  unité  de  produc4on   -  Accompagner les activités de bricolage, de semi-loisirs, de travail à domicile, de revenus complémentaires, de production d’énergie décentralisée et gagner en autonomie -  Donner de la visibilité et diffuser les productions personnelles, collectives - Favoriser le partage de ressourcesRéseau local d’immeuble Propbox physique Espace Public Habitants Mes Inf’Home Wall d’immeuble Bail mixte personnel / professionnel
    • Le  domicile,  unité  de  produc4on   LE  BAIL  MIXTE  PERSONNEL  ET  PROFESSIONNEL,  ET  LE  CO-­‐WORKING  SPACE   Le bail mixte personnel et professionnel a été créé pour répondre à la multiplication des activités génératrices de revenus (principales ou complémentaires) menées à domicile. Le signataire du bail bénéficie de conditions favorables à son activités : connexion, stockage informatique et physique, espaces de travail partagé (co-working space), maintenance technique, etc.
    • Le  domicile,  unité  de  produc4on   MES  INF’HOME,  VITRINE  D’ACTIVITÉS  DOMESTIQUES   L’application Mes Inf’home est enrichie d’une fonctionnalité « vitrine d’activité » : pour la mise en valeur des activités du domicile, la commercialisation des produits « maison », la mise à disposition sécurisée d’informations administratives, le partage volontaire de données personnelles, etc.
    • Mes  appartenances   - Donner de la visibilité aux engagements locaux - Mieux organiser la vie sociale et articuler entre elles les initiatives - Mettre en perspective actions individuelles et impacts collectifsRéseau local d’immeuble Réseau social d’immeuble Dock synchro Je bouge, ça bouge Wall d’immeuble Fenêtre 4D
    • Mes  appartenances   JE  BOUGE,  ÇA  BOUGE   L’application « Je bouge, ça bouge », est une application développée et gérée par la ville. Les engagements ou actions en faveur de la vie d’un quartier sont déclarés de manière non-nominative. Cela offre une nouvelle visibilité à ces initiatives associatives sociales, culturelles, environnementales… Toute la richesse sociale d’un territoire est cartographiée en temps réel.
    • Mes  appartenances   MON  ÉCO-­‐QUARTIER,  MON  ÉCO-­‐VILLE   Dans l’espace urbain ou péri-urbain, où l’habitat est dense, il est de l’intérêt de tous de co-produire et de partager collectivement les énergies alternatives afin de faire baisser les charges des bâtiments. Cela nécessite de nouvelles organisations sociales à l’échelle locale.
    • L’ensemble  des  proposi4ons  
    • Merci ! Thierry Marcou, tmarcou@fing.org Amandine Brugière, abrugiere@fing.org Marine Albarède, malbarede@fing.org Marie Quilvin, mquilvin@fing.org Marie Coirié, marie.coirie@gmail.com11/01/12