Your SlideShare is downloading. ×
Expérimentation Infolab au sein du réseau Information-Jeunesse de la région Poitou-Charentes
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Expérimentation Infolab au sein du réseau Information-Jeunesse de la région Poitou-Charentes

678

Published on

Le bilan de l'expérimentation menée avec le réseau Information-Jeunesse de la région Poitou-Charentes

Le bilan de l'expérimentation menée avec le réseau Information-Jeunesse de la région Poitou-Charentes

Published in: Data & Analytics
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
678
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
21
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE INFOLAB ORIENTATION VERS UNE ORIENTATION OUTILLÉE PAR LES DONNÉES. COMITÉ DE PILOTAGE 3
  • 2. Une expérimentation à la croisée de 2 démarches Expé FEJ - IJ/SPRO Innover dans les pratiques d’ informations et d’ orientation pour tous FING INFOLAB Accompagner les publics à explorer le nouveau monde des données, et à en tirer parti Design de service faire concevoir par les participants eux- mêmes les pistes d’actions
  • 3. • De la société de l’information, au « monde des données » : qu’est-ce qui change ? Des circuits de production et de circulation de l’information qui se multiplient, Des capacités d’expertise qui s’élargissent, se diversifient. Des possibilités nouvelles de « réflexivité » Des métiers nouveaux qui s’inventent (en particulier dans le champs des données) • L’aiguillage des publics vers la « bonne information » : comment s’y prendre ? L’information « congruente » est le fruit d’une analyse en temps réel d’une conjonction de paramètres : personnel, organisationnel-institutionnel, territorial, multi-thématique. Les meilleures sources d’informations ne sont pas toujours les sources officielles. Et parallèlement, planent des risques d’infobésité, ou d’ informations qualifiées “dormantes” (non vues) • L’IJ par les données, concrètement ce serait quoi ? - la possibilité d’exploiter des données et des sources d’informations nouvelles, partagées, ouvertes, en temps réel ; - de produire et partager de l’expertise sur les demandes des publics elles-mêmes. CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE Une information / orientation Outillée par les « données » : pourquoi, comment ?
  • 4. CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE Déroulement de l’expérimentation 6 jours d’ateliers de janvier à juin 2014 : — - JANVIER : • 2 jours pour échanger sur les pratiques actuelles des “IJ” et pour imaginer des scénarios d’évolution vers un Infolab. — - AVRIL : • 2 jours d’atelier pour transformer les scénarios d’évolution en actions concrètes et en pistes d’action. — - JUIN : • 2 jours d’atelier pour consolider les pistes et envisager les suites. • Atelier et exposition à Futur en Seine - Paris — 3 Comité de pilotage : 12 Décembre 2013 / 23 Janvier 2014 / 15 Avril 2014 / 27 Juin 2014
  • 5. Les pistes d’actions et perspectives proposées s’inscrivent dans les normes de qualité et le cahier des charges du SPRO proposé par la Région Poitou Charentes — La Région élabore les normes de qualité et arrête le cahier des charges. Les organismes doivent proposer un ensemble de services permettant : - De disposer d'une information exhaustive et objective sur les métiers, les compétences et les qualifications nécessaires pour les exercer, les dispositifs de formation et de certification, ainsi que les organismes de formation et les labels de qualité dont ceux-ci bénéficient ; - De bénéficier de conseils personnalisés afin de pouvoir choisir en connaissance de cause un métier, une formation ou une certification adaptés à ses aspirations, à ses aptitudes et aux perspectives professionnelles liées aux besoins prévisibles ; - d'être orienté(e) vers un autre organisme, lorsqu'un service d'orientation ou d'accompagnement spécifique est proposé pour le métier, la formation ou la certification envisagés. CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE Les normes de qualité régionale
  • 6. 1. Les IJ : Producteurs de données 2. Les IJ : Éditorialisant leurs pratiques et communiquant dessus 3. Les IJ : Au coeur de nouvelles coopérations avec leurs partenaires : ouvertes, inclusives, collaboratives CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE Résultats : 3 grandes familles d’actions
  • 7. - Réflexivité sur les pratiques - Production d’expertise - Outillage CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE 1. Les IJ : producteurs de données
  • 8. IMAGINER UN FORMULAIRE D’ACCUEIL COMMUN - Produire et structurer des données à partir des informations fines relevées sur les publics ; - Partager les mêmes outils au sein du réseau, les adapter collaborativement ; - Mieux analyser les demandes (prise de recul) et capitaliser sur elles ; - Identifier les points fort des IJ et les partager PISTE 1.
  • 9. INFOLAB ORIENTATION // Ateliers 3 Les valeurs ajoutées : — Pour les IJ : - Créer des formulaires modulaires s’adaptant à la spécificité de chaque IJ, tout en partageant un socle minimal commun ; - Pouvoir adapter les formulaires dans le temps ; - Garder la mémoire des demandes des publics : les analyser individuellement, ou en masse ; Pour le public : - Utiliser dans le questionnaire un vocabulaire non-spécialiste ; - Respecter l’anonymat : pouvoir personnaliser les réponses sans identifier les personnes ; - Faire bénéficier les publics d’une connaissance approfondie des demandes récurrentes ou insolites, pouvoir faire des rebonds / mise en relation ; - Pouvoir - si s’elles sont d’accord - recontacter les personnes pour savoir ce qu’elles sont devenues. CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE UN FORMULAIRE COMMUN
  • 10. INFOLAB ORIENTATION // Ateliers 3 En pratique : — Aujourd’hui : - Une première version de formulaire a été affinée en atelier : avec des parties communes et des parties spécifiques. Demain : - Utilisation des formulaires sur la suite de l’expérimentation ; - Mise en place d’une logique d’amélioration continue jusqu’à la fin de l’ expérimentation en fonction des retours de chaque structure ; - Alimenter les bilans annuels. - faire remonter les spécificités CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE UN FORMULAIRE COMMUN
  • 11. Partager les données au sein du réseau IJ - mutualiser les données collectées - faciliter l’exploitation des informations reçues - produire des données régionales en temps réel PISTE 2.
  • 12. Produire des outils de collecte mutualisés.
  • 13. Obtenir des résultats en temps réel
  • 14. Cartographier les informations sur le territoire.
  • 15. Identifier des liens entre les données pour mieux les comprendre.
  • 16. Croiser simplement un grand nombre de données
  • 17. INFOLAB ORIENTATION // Ateliers 3 Les valeurs ajoutées : — Pour les IJ : - Mettre en place une logique de PRODUCTION de données propres aux IJ ; - Produire des analyses régionales en temps réel ; - Avoir de nouvelles lectures des informations collectées ; - Enrichir la production des comptes-rendus annuels des IJ; Pour le public : - Bénéficier d’une représentation cartographique des demandes et des ressources sur le territoire ; - Avoir une meilleure compréhension des tendances et des réalités (“manque-t-on de pisciniste sur le territoire ?”) CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE Partager les données au sein du réseau IJ
  • 18. INFOLAB ORIENTATION // Ateliers 3 En pratique — Aujourd’hui : - Première formation de prise en main proposée lors des précédents ateliers ; - Travail de “projection” de ‘comment cela pourrait se passer / à quoi cela pourrait servir / qu’est-ce qui serait intéressant de mutualiser comme données ?” ; Demain : - Travail en groupe, et/ou accompagné, sur l’exploitation et l’analyse des données après la période de test ; - Analyses et datavisualisation. CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE Partager les données au sein du réseau IJ
  • 19. Challenges de production collective d’informations : - Tirer parti de la “richesse du réseau” - Faire remonter des informations nouvelles, insolites Exemple : les métiers rêvés de 7 à 77 ans PISTE 3.
  • 20. INFOLAB ORIENTATION // Ateliers 3 Valeurs ajoutées — Pour les IJ : - Récupérer des informations nouvelles, insolites (questions insolites, les métiers rêvés) permettant d’ interroger les imaginaires collectifs de l’orientation. - Ouvrir des chantiers collectifs à partir d’envies ou d’intuitions identifiées par plusieurs structures. - Capitaliser sur la connaissance fine des publics, de leurs demandes - Développer une “culture de réseau” : se donner des objectifs communs - Valoriser et partager ses connaissances avec les partenaires, avec les publics Pour le public : - Découvrir des approches ludiques, insolites de l’information et de l’orientation : favoriser la sérendipité - Surprendre, intéresser, dédramatiser, en parler. CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE Piste 3 // Challenges collectifs
  • 21. CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE Piste 3 // Challenges collectifs En pratique : — Aujourd’hui : - Enquête administrée auprès de 650 élèves ; - Poursuivie et présentée à Futur en Seine, en même temps qu’une datavisualisation ; Demain : - Poursuite de l’enquête pour atteindre des masses critiques d’informations ; - Définir d’autres challenges de “coproduction de données” par le réseau : “Inventez votre métier de demain” ; - Accompagnement ou formation au traitement de données et à la datavisualisation ; - Inviter d’autres parteniares régionaux et / ou nationaux à participer à l’enquête ; - Produire des visualisations et des analyses au fil de l’expérimentation.
  • 22. DES TEMPS DE TRAVAUX COLLECTIFS - systématiser / régulariser des temps de travail commun au sein du réseau des IJ ; - insérer la dynamique Infolab dans l’ animation du réseau régional IJ ; - Créer des temps forts, en lien avec les agendas événementiels de chacun PISTE 4.
  • 23. Les valeurs ajoutées : — Les ateliers menés dans le cadre de l’expérimentation correspondent aux premières versions de ces temps collectifs. Ils ont apporté : - une acquisition de la culture de l’Open-Data partagée entre différentes cultures; - une construction de logiques de travail collectives et d’envies partagées; - l’apparition d’envies spécifiques en termes de services ou de sujets à traiter collectivement; Il faut garder la dynamique ! CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE Les temps de travaux collectifs
  • 24. CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE Les temps de travaux collectifs En pratique : — Aujourd’hui : - 3 séries d’ateliers de travail, - appropriation d’une culture de la “data” au sein de la dynamique de réseau régional Demain : - Se donner de nouveaux sujets de travail collectifs sur les données ; - Diffuser la dynamique régional au niveau national (cf. expérimentations IJ/SPRO); - Accompagnement par un tiers, extérieur au réseau (expertise ou nouvel compétence)
  • 25. VERS DES AGENTS INFOLAB ? - Maintenir une culture de travail partagé - Identifier les envies et les besoins de chacun - Développer des formations - Bénéficier d’une ressource aux “compétences data” au sein du réseau PERSPECTIVES
  • 26. CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE Vers des professionnels IJ - infolab? Les perspectives : — - Créer des savoir-faire liés à l’utilisation et la création de données ; - Être identifiés auprès des autres acteurs comme des professionnels connaissant les données du territoire ainsi que les moyens de les utiliser à destination de tout public ; - Être un producteur de données pour les autres acteurs de l’orientation sur le territoire ; - Être à l’initiative d’enquêtes et de recueil d’informations sur différents sujets (les métiers rêvés, les métiers recherchés par les entreprises...) ; - Intégrer des compétences spécifiques au sein du réseau IJ pour développer ce travail expérimental autour des données (traitement, visualisation,...) ;
  • 27. CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE Vers des professionnels IJ - infolab? En pratique : — Aujourd’hui : - Identifier les préférences de chacun des participants vers les différentes compétences de l’infolab (traitement des données, exploitation des données, visualisation de données, cartographie, …) Demain : - Formation(s) des acteurs du réseau - Construire un calendrier de formation collective - Intégrer une compétence “spécialiste Infolab” pour le réseau
  • 28. INFOLAB ORIENTATION // Ateliers 3 - Communiquer autrement - Mettre en scène l’information au sein de l’espace - Créer des espaces vivants, conviviaux CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE 2. Les IJ : éditorialisant leurs pratiques et communiquant dessus
  • 29. DEVELOPPER DES MÉTHODES ET DES PRATIQUES DE DATAVISUALISATION - Intégrer fortement le visuel dans les pratiques des IJ - s’autonomiser sur la production de visuels à partir de données. PISTE 6.
  • 30. Les valeurs ajoutées : — - Intégrer simplement la représentation visuelle dans un rapport d’activité. - Améliorer l’information directe envers le grand public - Susciter des questions auprès du public - Développer un autre rapport à l’information : plus visuel, plus matérialisé - Pouvoir apporter des réponses individuelles (services) à partir d’une visualisation globale - Aider les publics à se situer par rapport à des tendances (trop d’esthéticienne sur le territoire ? Filière bouchée ? Réussir à le montrer). CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE Des pratiques de visualisation
  • 31. En pratique : — Aujourd’hui : - Atelier de Datavisualisation à partir d’un “kit papier” - Développement d’un apprentissage par le “faire” et par le “collectif” Demain : - Acquérir des compétences en représentation de l’information. - Formation(s) des acteurs du réseau : rencontre avec des spécialistes de l’image pour comprendre leurs contraintes de travail ; - Continuer le travail collaboratif Des pratiques de visualisation
  • 32. DES KITS DE DATAVISUALISATION EN VOLUME - avoir un démonstrateur visuel à disposition - faciliter le partage et la conception collective - permettre de mettre en avant la «spécificité de l’IJ» PISTE 7.
  • 33. DES KITS DE DATAVISUALISATION EN VOLUME - avoir un démonstrateur visuel à disposition - faciliter le partage et la conception collective - permettre de mettre en avant la «spécificité de l’IJ» PISTE 7.
  • 34. Les valeurs ajoutées : — - Permettre de créer une compréhension rapide de problématiques dans les vitrines et sur les stands lors d’événements ; - Créer une «logique visuelle collective annuelle» entre l’ensemble des IJ de Poitou- Charentes pour renforcer la présence des IJ (ballons, cintres, post-its, A4 systématiques...) - Mutualiser les coûts de conception de stand pour l’année en partant sur des «logiques visuelles collectives» ; - Créer collectivement une habitude de conception «frugale» des outils de communication des IJ ; CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE De la représentation dans l’espace
  • 35. En pratique — Aujourd’hui: - Tester ces modes de représentation à l’occasion de différents contextes (événements, stand forum, vitrines,...) Demain: - Intégrer ces logiques de travail des données dans les différents IJ (lisibilité) - Partager ces représentations avec les acteurs spécialistes de l’orientation en région, - Évaluer la pertinence de cette représentation pour l’orientation (entendue au sens large = toutes thématiques) CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE De la représentation dans l’espace
  • 36. DONNER A VOIR, EN MIROIR, LES PRATIQUES DES IJ, S’ EDITORIALISER Exemple : ”Quelle est la question du moment” ? - Afficher les questions posées par le public pour informer les visiteurs des questions qui sont posées en ce moment. - Montrer la diversité des questions posées dans ces lieux - Utiliser ces questions comme supports de discussion, d’interpellation. QUESTION DU MOMENT : Quelle est la question du moment ? QUESTION DU MOMENT : Quelle est la question du moment ? QUESTION DU MOMENT : Quelle est la question du moment ? QUESTION DU MOMENT : Quelle est la question du moment ? PISTE 8.
  • 37. Les valeurs ajoutées : — - Pointer les sujets importants du moment (formaliser la calendarité des questions) - Permettre de créer une compréhension rapide de problématiques à l’accueil des IJ. - Réutiliser des informations collectées dans les entretiens pour de l’information et de la communication. - Proposer une manière moins formelle de présenter les IJ et leur fonctionnement : un regard en miroir ; CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE Les questions comme information
  • 38. En pratique — Aujourd’hui: - Créer un mode de recueil des questions dans les questionnaires - Mettre en place un mode de partage des questions entre les membres du réseau Demain: - Modifier les accueils des lieux IJ et autres pour mettre en avant les questions posées; - Trouver comment diffuser les questions en ligne (site web, réseau sociaux…) ; - Analyser les questions entre les IJ et leurs partenaires pour produire des analyse fines sur l’orientation. CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE Les questions comme information
  • 39. VERS UNE COMMUNICATION PENSÉE A PARTIR DES PRATIQUES DES PUBLICS DES IJ ? - une nouvelle place des publics des IJ dans la communication et dans les messages présents et présentés dans les espaces d’accueil ? PERSPECTIVES
  • 40. CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE Vers une communication des usagers ? Les perspectives : — - “Ne pas trouver la bonne information, mais celle qui correspond à ma propre situation”. - Mettre en avant les informations et les questions venues du publics. - Introduire une pensée de la communication transversale entre les visiteurs : faire informer les usagers entre eux. - Faire participer les visiteurs à des dispositifs de communication ou de récupération d’information. - Arreter d’être “fun” dans la communication, l’être dans la démarche.
  • 41. INFOLAB ORIENTATION // Ateliers 3 - Partager les données - Travailler à leur co-analyse - Créer de la connaissance collective CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE 3. Les IJ au coeur de nouvelles coopérations avec leurs partenaires
  • 42. CREER DE LA CONNAISSANCE COLLECTIVE - Exemples : interroger & partager les données sur le thème de la mobilité internationale des jeunes picto-charentais. PISTE 8.
  • 43. Les valeurs ajoutées : — - Faire du partage de données l’occasion d’un travail en réseau avec les experts d’ un sujet (collectivités territoriales, observatoire, organismes publics, etc.) ; - Partager les expertises, produire une analyse globale, concertée ; - Mieux définir les pistes d’actions quant à l’information et l’aiguillage des publics ; CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE CRÉER DE LA CONNAISSANCE COLLECTIVE
  • 44. En pratique — Aujourd’hui: - Sollicitation des acteurs quant au partage des données relatives à l’aide à la mobilité internationale des jeunes ; - Tentative de synthèse des jeux de données récupérés - Analyse de la complexité (catégories disparates) et du regard “parcellaire” des données Demain: - Animer un groupe de travail thématique sur le thème de la mobilité internationale - Réussir à définir un partage de données minimal permettant à tous les acteurs de bénéficier d’une analyse globale. CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE CRÉER DE LA CONNAISSANCE COLLECTIVE
  • 45. VERS UN TRAVAIL D’EXPLORATION DES DONNÉES DU TERRITOIRE - identifier les données qui seraient susceptibles d’être disponibles. - identifier les données qui pourraient être partagées. PERSPECTIVES
  • 46. Les sujets qui nous intéressent — Toutes données sur le mode de vie des jeunes sur les territoires : - mobilité, - logement, - santé, - éducation, - vie associative, - pratiques culturelles, - vie administrative... Propositions : - Montrez-nous les structures de vos données pour savoir ce qu’il serait possible d’en faire, ensemble, dans le cadre de l’InfoLab ! CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE Les données du territoire
  • 47. En pratique : — - Choisir un sujet d’expérimentation s’accordant aux problématiques des partenaires : - “Représenter un diagramme de la diversité des parcours d’orientation.” - “Repartir des rencontres citoyennes de la Région sur l’éducation et l’orientation pour représenter les retours des publics.” - “Produire une représentation globale des temporalités de l’orientation.” - Proposer l’intervention d’Etalab pour animer en région une ou deux journées de travail à partir des données et analyser l’impact sur les informations fournies par chaque partenaire CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE Les données du territoire
  • 48. CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE LES PERSPECTIVES 3. VERS UN TRAVAIL D’EXPLORATION DES DONNÉES DU TERRITOIRE ? 1. VERS DES AGENTS INFOLAB ? 2. VERS UNE COMMUNICATION PENSÉE A PARTIR DES PRATIQUES DE VISITEURS DES IJ ?
  • 49. Définition : Un infolab est un dispositif de médation accompagnant des acteurs dans l’exploitation des données pour améliorer leurs activités et leurs projets. CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE UN INFOLAB
  • 50. C’est un espace de travail et d’accueil : - qui traite, collecte, produit des données, - qui en tire de l’information, la donne à voir ; - qui la partage avec ses partenaires, ses publics et en coproduit à nouveau avec eux ; - qui aiguille, renseigne les publics à partir de ses nouvelles sources d’informations et de données ; - et qui accompagne les publics dans l’ identification de sources d’informations et de données pertinentes CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE un Infolab orientation
  • 51. C’est un groupe : - qui anime une communauté de pratiques (partenaires / publics) - qui produit des données ouvertes pour ses pairs - qui facilite l’exploitation des données de chacun - qui produit des outils collectifs de recueil et de traitement de la donnée - qui crée de la connaissance collective CRIJ POITOU CHARENTES / FING / PLAUSIBLE POSSIBLE un Infolab orientation
  • 52. Merci de votre attention ! Des retours ? Des questions supplémentaires ?

×