Your SlideShare is downloading. ×
0
« NOUVELLES PRATIQUES DE TRAVAIL : 
NOUVEAUX USAGES DE DIALOGUE ? »
Une campagne de la FING 
Dossier de partenariat 2014-2...
De nouvelles pratiques de travail individuelles émergent, sous
l’effet de la diffusion des outils numériques : dématériali...
LE DIALOGUE DANS LES ORGANISATIONS
A quoi sert-il ?
Il régule les dynamiques collectives, produit des normes, soutient
l’o...
Campagne DIGIWORK
CAMPAGNE DIGIWORK
«NOUVELLES PRATIQUES DE TRAVAIL : NOUVEAUX USAGES DE DIALOGUE ?»
- Les nouvelles mesur...
POUR QUI ?
• 4 à 5 organisations, petites, moyennes ou grandes, ou des branches
d’activités déjà aux prises avec l’évoluti...
CAMPAGNE DIGIWORK
«NOUVELLES PRATIQUES DE TRAVAIL : NOUVEAUX USAGES DE DIALOGUE ?»
CARTOGRAPHIER LES NOUVELLES ORGANISATIO...
Amandine Brugière,
Fing
Aurialie Jublin,
Fing
Yoan Ollivier
Plausible-Possible
Philippe Hagmann,
Le travail
redistribué
CA...
CAMPAGNE DIGIWORK
«NOUVELLES PRATIQUES DE TRAVAIL : NOUVEAUX USAGES DE DIALOGUE ?»
A PROPOS DE LA FING
La Fing a pour miss...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Digiwork "Nouvelles pratiques de travail, nouveaux usages de dialogue ?"

1,131

Published on

Document de présentation de la campagne 2014-2015 Digiwork

0 Comments
3 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,131
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
58
Comments
0
Likes
3
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Digiwork "Nouvelles pratiques de travail, nouveaux usages de dialogue ?""

  1. 1. « NOUVELLES PRATIQUES DE TRAVAIL :  NOUVEAUX USAGES DE DIALOGUE ? » Une campagne de la FING  Dossier de partenariat 2014-2015
  2. 2. De nouvelles pratiques de travail individuelles émergent, sous l’effet de la diffusion des outils numériques : dématérialisation et individualisation des tâches, accroissement du travail mobile, aspiration ou injonction à l’autonomie, porosité des temps de vie pro/perso, extension de l’entreprise, émergence de nouveaux lieux de travail… Le travail d’équipe ne s’opère plus de la même façon : agilité, réseaux, multi-sites, collaborations internes-externes… Le management est amené à négocier au cas par cas des formes souhaitées et acceptables par/pour les individus et l’entreprise de travail collaboratif, souvent aux frontières des cadres du contrat de travail (nomadisme, mobilité, hybridation vie professionnelle vie privée, pluri-activités...) et sans véritable régulation collective. Ces pratiques mettent en tension les grands repères normatifs de l’organisation issus de l’ère industrielle (temps/lieu/subordination) en même temps qu’elles dessinent les nouvelles frontières du travail. C’est un nouveau champ d’exploration des transformations numériques, qu’il s’agit d’anticiper. C’EST MAINTENANT QU’IL FAUT SE POSER LES BONNES QUESTIONS, POUR ANTICIPER ET AGIR. REJOIGNEZ LA CAMPAGNE DIGIWORK POUR ADAPTER VOTRE ORGANISATION AUX ÉVOLUTIONS DU TRAVAIL DANS LA SOCIÉTÉ NUMÉRIQUE, ET EN TIRER PLEINEMENT PARTIE. En 2013-2014 l’expédition DIGIWORK a cartographié les transformations des pratiques de travail dans une société numérique, et proposé une vingtaine de pistes d’actions… En 2014-2015 la FING et ses partenaires lancent une campagne DIGIWORK pour inventer des modalités nouvelles de dialogue dans les organisations. Campagne DIGIWORK • Comment offrir aux nouvelles pratiques individuelles de travail à l’ère du numérique des cadres collectifs de régulation ? • Quels seront les nouveaux objets de négociation attendus par les salariés, leurs représentants et les entreprises ? • Les attentes d’autonomie des individus au travail appellent-elles un renouvellement des modalités de dialogue ? CAMPAGNE DIGIWORK «NOUVELLES PRATIQUES DE TRAVAIL : NOUVEAUX USAGES DE DIALOGUE ?»
  3. 3. LE DIALOGUE DANS LES ORGANISATIONS A quoi sert-il ? Il régule les dynamiques collectives, produit des normes, soutient l’organisation, en exprime la dimension solidaire. Il répond aux questions : « Qu’est-ce qui est en jeu ? Qu’est-ce qu’on décide ? Qu’est-ce qu’on souhaiterait pour demain ? » Quelles formes prend-il ? Le fonctionnement et la consultation des IRP ou des OS, la négociation d’accord, la concertation, la consultation, l’information, le groupe de parole… Dans tous les cas, il est un « processus »sur le moyen et long terme. Quels acteurs rassemble-t-il ? Le management, les acteurs RH, les organisations syndicales, les IRP, les élus, les salariés. Quels sujets traite-t-il aujourd’hui ? L’égalité professionnelle, le temps de travail, la santé et la sécurité, la qualité de vie au travail, les lieux et les espaces de travail, le travail à distance, les modalités de l’expression des salariés, la rétribution et les formes de reconnaissance. Quelles difficultés rencontre-t-il aujourd’hui ? - Il est très faible voire inexistant dans les PME/TPE, - Il est peu productif et faiblement innovant dans les grandes entreprises ou les administrations ; - Il est confronté à la difficulté de composer et représenter le collectif (fractionnement des statuts dans l’entreprise interne/externe/temps partiel/etc.) ; - Il peine à prendre en compte les singularités, les trajectoires individuelles, - Il ne sait pas faire coexister plusieurs modalités de travail et de création de valeur ; - Il peine à renouveler ses modalités d’existence, et d’intervention ; - LES DIFFICULTÉS QU’IL RENCONTRE AUJOURD’HUI CAMPAGNE DIGIWORK «NOUVELLES PRATIQUES DE TRAVAIL : NOUVEAUX USAGES DE DIALOGUE ?» Campagne DIGIWORK
  4. 4. Campagne DIGIWORK CAMPAGNE DIGIWORK «NOUVELLES PRATIQUES DE TRAVAIL : NOUVEAUX USAGES DE DIALOGUE ?» - Les nouvelles mesures du travail : quelles « données » utiliser dans les RH, comment mesurer la valeur du travail au cœur de nouvelles métrologies ? ; - Les nouveaux cadres de la « confiance » : pour répondre à l’attente d’autonomie et de responsabilisation des salariés questionner la nature du lien de subordination et le statut ; - La gestion du capital santé et du capital cognitif : comprenant la gestion des trajectoires personnelles, l’articulation des temps de vie professionnelle, sociale et personnelle (le droit au temps, la parentalité, la formation tout au long de la vie) ; - Les nouvelles configurations de travail ouvertes, éphémères, collectives, individuelles, mobiles, éclatées, étendues… pour ouvrir la discussion prospective sur les nouvelles organisations de travail ? - L’apprentissage et les modalités de partage de l’expertise : connaissance et apprentissage au sein de l’entreprise, modalités de partage de l’expertise ; - La diversification des formes de reconnaissance : comment valoriser la diversité des formes d’implication, d’initiatives, de contributions des individus, attenant à l’entreprise, ou en périphérie mais ayant un impact indirect ? Comment évaluer et valoriser les processus collaboratifs, en incluant l’employeur, le management, les parties prenantes internes et externes… ? - La trajectoire individuelle : comment faire de l’entreprise un cadre de production - également - à disposition des individus, construisant leur trajectoire individuelle à travers les projets ? - Les formes de renouvellement du « dialogue » : dans le management, au sein de l’entreprise au regard de la représentativité des groupes…, et au sein de l'écosystème de l’entreprise, c’est-à-dire incluant des acteurs externes (territoires) ou des composantes de l’entreprise étendue (sous-traitant, fournisseurs) ; - d’autres objets encore non-identifiés… LES SUJETS QUI POURRAIENT DEVENIR DEMAIN DES « OBJETS » DE DIALOGUE COMMENT FAIRE DES NOUVELLES « AGILITÉS » DES PRATIQUES INDIVIDUELLES DE TRAVAIL, LA SOURCE DE NOUVELLES ORGANISATIONS DU TRAVAIL COLLECTIF ?
  5. 5. POUR QUI ? • 4 à 5 organisations, petites, moyennes ou grandes, ou des branches d’activités déjà aux prises avec l’évolution des pratiques et des contrats de travail (accords, chartes…) • Des acteurs engagés dans les modalités du dialogue social : directions des ressources humaines, des relations sociales, managers, organisations syndicales … •Des décideurs publics et privés qui devront, demain, prendre des décisions stratégiques… DES LIVRABLES NOVATEURS ET EXPLOITABLES PUBLICS : POUR FAIRE ÉVOLUER LES REPRÉSENTATIONS COLLECTIVES • Une manifestation initiale autour des résultats de l’expédition Digiwork « Saison 2013 » à l’occasion de LIFT 2014, 21/10, Villa Méditerranée, Marseille • Une restitution finale présentant les pistes d’actions et scénarios prospectifs RÉSERVÉS AUX PARTENAIRES : POUR ENGAGER L'ACTION • Des diagnostics individualisés, sur la base d’entretiens dans les organisations partenaires : analysant les processus, les tensions en cours, identifiant les nouveaux objets internes de dialogue et incorporant les résultats de la campagne dans leur réflexion stratégique, leurs projets. • Un argumentaire et des recommandations d’action : pour aider les acteurs à faire bouger les lignes en interne. • Des scénarios prospectifs pour construire le cadre de futures expérimentations : élaborés à travers des ateliers collaboratifs, associant les partenaires, les réseaux FING, des juristes... AVEC QUI ? • Des experts des questions numériques • Des experts des conditions de travail (sociologie, droit du travail) •Des juristes, en charge de la régulation, intéressés par ce nouveau champ d'investigation. •Les acteurs publics en charge de l’aménagement de l’activité, et en tant qu’employeurs… Sur 1 année, 5 ou 6 entreprises ou branches d’activités volontaires : • observent et partagent les pratiques réelles de travail en leur sein, • identifient et scénarisent de nouvelles modalités de management et de dialogue. CAMPAGNE DIGIWORK «NOUVELLES PRATIQUES DE TRAVAIL : NOUVEAUX USAGES DE DIALOGUE ?» Campagne DIGIWORK
  6. 6. CAMPAGNE DIGIWORK «NOUVELLES PRATIQUES DE TRAVAIL : NOUVEAUX USAGES DE DIALOGUE ?» CARTOGRAPHIER LES NOUVELLES ORGANISATIONS DU TRAVAIL Ce que les pratiques ont fait évoluer dans les organisations, ou ce sur quoi elles butent. Analyse de la nature des accords, ou des blocages Cartographie des « sujets » Veille, observation des tendances, Analyse des accords d’entreprises, de branches, de chartes internes APPROFONDIR SUR LE TERRAIN (4 À 5 ORGANISATIONS) Constitution d’équipes de travail au sein de chaque organisation (10 personnes environ) : RH, RS, IRP, managers, salariés Discussion autour des nouvelles pratiques de travail : ce qui est vu, ce qui est managé ou pas, ce qui pose problème. Choix d’investigation d’un sujet et approfondissement du diagnostic par des entretiens individuels qualitatifs avec des salariés Analyse des représentations individuelles, des représentations collectives, des modalités d’échanges Rencontrer, analyser, diagnostiquer, Identifier de nouveaux objets de dialogue, Repérer des modalités innovantes de dialogue METTRE LE DIALOGUE (MODALITÉS, SUJETS) EN PROSPECTIVE Comparer les contextes spécifiques aux terrains observés, remonter en généralité En ateliers ouverts, faire émerger des scénarios prospectifs de dialogue, au regard des nouveaux objets, dans le respect du code du travail En décrire le cadre expérimental possible dans les structures pilotes Remonter en généralité, se projeter SYNTHÉTISER – DÉBATTRE Présentation des scénarios prospectifs sur les nouvelles modalités de dialogue Ateliers de débat et de controverse : pour discuter les idées, les diffuser, favoriser leur appropriation. Diffuser, mettre en débat EXPÉRIMENTER (EN OPTION) Accompagnement des structures dans l’expérimentation des scénarios prospectifs. Expérimenter, en tirer les enseignements 6 mois 3 mois 2 mois 1 mois CARTOGRAPHIE THÉMATIQUE DES NOUVEAUX OBJETS ET MODALITÉS DE DIALOGUE CAHIER D’ENTRETIENS, DIAGNOSTICS PERSONNALISÉS SCÉNARIOS PROSPECTIFS CARTOGRAPHIE DES DÉBATS, DES CONTROVERSES
  7. 7. Amandine Brugière, Fing Aurialie Jublin, Fing Yoan Ollivier Plausible-Possible Philippe Hagmann, Le travail redistribué CAMPAGNE DIGIWORK «NOUVELLES PRATIQUES DE TRAVAIL : NOUVEAUX USAGES DE DIALOGUE ?» Denis Andrieu, FIDAL CONTACTS AMANDINE BRUGIÈRE  abrugiere@fing.org AURIALIE JUBLIN  ajublin@fing.org CÉCILE CHRISTODOULOU  cchristodoulou@fing.org Vincent Mandinaud ANACT L’ÉQUIPE COMMENT PARTICIPER ? Le budget de la campagne (1-4) s’élève à 100 000 € HT. La Fing participe au financement de la campagne à hauteur de 15 000 euros. Par conséquent, la Fing recherche 5 à 6 partenaires. Les modes de participation : • Participation financière : 15 000 € HT (éligible au Crédit d’Impôt Recherche) • Apport de compétences
  8. 8. CAMPAGNE DIGIWORK «NOUVELLES PRATIQUES DE TRAVAIL : NOUVEAUX USAGES DE DIALOGUE ?» A PROPOS DE LA FING La Fing a pour mission de produire des idées neuves et actionnables pour anticiper les transformations numériques. Au croisement des percées technologiques, des mutations économiques et des transformations sociales, la Fing trace de nouvelles pistes d'innovation. Située au cœur d'un réseau unique, elle fait travailler ensemble grandes entreprises et startups, chercheurs et innovateurs sociaux, utilisateurs et professionnels, acteurs publics et privés… Depuis 2000, la Fing et ses partenaires ont construit un nouveau genre de "think & do-tank", reconnu dans toute l'Europe et au-delà. Les méthodes et les productions de la Fing inspirent les innovateurs, nourrissent les politiques publiques, stimulent les chercheurs. La Fing est une association loi de 1901 dont les ressources proviennent des cotisations de ses 330 adhérents, des contributions de ses partenaires et du soutien des entreprises, des collectivités locales et des acteurs publics à ses projets. Paris : 8, passage Brulon, 75012 +33 (0)1 83 62 98 28 Marseille : CMCI, 2 rue Henri Barbusse, 13001 +33 (0)4 91 52 88 08 ww.fing.org  www.internetactu.net Lauréat 2014 du Trophée des Think Tanks
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×