• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
L'expédition Digiwork 2014
 

L'expédition Digiwork 2014

on

  • 1,018 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,018
Views on SlideShare
843
Embed Views
175

Actions

Likes
1
Downloads
21
Comments
0

2 Embeds 175

http://www.reseaufing.org 170
https://twitter.com 5

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

CC Attribution License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    L'expédition Digiwork 2014 L'expédition Digiwork 2014 Presentation Transcript

    • REPENSER LA PLACE DES INDIVIDUS AU TRAVAIL DANS UNE SOCIÉTÉ NUMÉRIQUE Saison 2014 Dossier de partenariat  Saison 2014
    • L’EXPÉDITION DIGIWORK EN 2013, LA FING A ENGAGÉ DIGIWORK À PARTIR DE TROIS CONSTATS : o LA CRISE DU TRAVAIL TOUCHE AUTANT LES ENTREPRISES QUE LES INDIVIDUS. Les attentes des unes ne répondent plus à celles des autres. Et réciproquement… o LE NUMÉRIQUE EST UNE DES CAUSES DE LA CRISE. IL FAIT AUSSI PARTIE DES SOLUTIONS. Souplesse / Taylorisme  Infobésité / Systèmes décisionnels  Déshumanisation / Collaboration  Mobilité / Surveillance… o POUR SORTIR DE LA CONTRADICTION, IL FAUT CHANGER DE POINT DE VUE. Partir des individus plutôt que des organisations  Partir des aspirations autant que des contraintes  Regarder en même temps le travail au quotidien et les itinéraires professionnels… 1 an plus tard, Digiwork En 2014, les partenaires de a construit les fondations et : Digiwork se projettent dans l’action innovante :  Fédéré des experts et acteurs de référence : grandes entreprises, associations professionnelles, syndicats, collectivités locales…  Renouvelé le regard sur les effets du numérique en matière de management, d'organisation et de contenu du travail, d'itinéraires professionnels…  Nourri des séminaires au sein des grandes entreprises.  Identifier et scénariser des pistes d’innovation directement actionnables.  Sélectionner les projets les plus ambitieux, les questions les plus difficiles, et construire autour d'eux des projets collaboratifs de R&D.  Structurer des actions collectives concrètes et rapides : proof of concept, démonstrateur, formationaction… Digiwork réunit et fait travailler ensemble des partenaires prestigieux : ANDRH Alcatel Lucent Brest Métropole Caisse des Dépôts CNFPT CIGREF CNIL Direction Générale du Travail FO cadres Inria La Poste Région Paca Renault L’agence « Le travail redistribué » L’École des Mines de Nantes
    • EN 2013, UN TRAVAIL INTENSIF D'EXPLORATION, DE VEILLE ET D’ATELIERS PROSPECTIFS, A DÉBOUCHÉ SUR : • UNE CARTOGRAPHIE UNIQUE DES MUTATIONS DU TRAVAIL À L'ÈRE NUMÉRIQUE • LA PRODUCTION DE 20 SCÉNARIOS EXTRÊMES • L'IDENTIFICATION DE 4 TERRITOIRES D’INNOVATION, OÙ SE CONCENTRENT LES DÉFIS ET LES OPPORTUNITÉS. L'ENJEU DE 2014 : EXPLORER CES TERRITOIRES POUR EN RAMENER DES PISTES D'ACTION INNOVANTES, À COURT ET MOYEN TERME.
    • LES LIVRABLES DIGIWORK, SAISON 2014 6 à 8 "Pistes d'Innovation" appropriables par les organisations, décrites par une fiche et scénarisées par un storyboard Février-Mars  RASSEMBLER LES ÉNERGIES, LES CONNAISSANCES, LES INTELLIGENCES UNE SESSION D’ACCUEIL ET SESSION SPEED-DATING MANIFESTATION / CONFÉRENCE Une grande journée portant sur le « travail mobile », organisée par la Fing (Digiwork), la Caisse des Dépôts et Chronos • Intégrer les nouveaux partenaires • Comprendre leurs attentes • Mettre tous les participants à niveau Avril-Mai 1 ATELIER "INNOVATION"  SE PROJETER VERS L’ACTION • Produire, hiérarchiser, sélectionner • Approfondir des pistes d’innovation, d’action collective, de R&D • Identifier des marques d’intérêt pour poursuivre L’individu / Le contenu et la valeur du travail Des projets concrets, associant plusieurs participants de l'expédition : projets collaboratifs susceptibles d'être présents aux pôles de compétitivité, démonstrateurs ou "preuves de concept" à engager à court terme… Une publication de synthèse des travaux de la phase 1 et 2 destinée aux médias et aux décideurs publics et privés. L’organisation / Le management / L’organisation du travail Juin-Juillet  DES PISTES AUX PROJETS 1 ATELIER "PROJETS" • Concevoir ensemble des projets collaboratifs, des preuves de concept, des démonstrateurs • Engager la dynamique en vue de leur financement et leur mise en œuvre Passer des pistes d'innovation aux projets : micro-ateliers entre les partenaires intéressés MANIFESTATION FINALE Tout au long de l'année : - Veille internationale - Repérage de projets innovants  FAIRE CONNAÎTRE ET PARTAGER LES RÉSULTATS Présenter la publication finale aux médias et aux décideurs Mettre en valeur des projets innovants issus de Digiwork
    • REJOINDRE DIGIWORK LES MODALITÉS DU PARTENARIAT DEVENIR PARTENAIRE • LA PARTICIPATION FINANCIÈRE S’ÉLÈVE À 10 000 € HT (ÉLIGIBLE AU CRÉDIT D’IMPÔT RECHERCHE).  Vous rejoindrez le réseau des entreprises, institutions, organisations et labos impliqués dans Digiwork.  Vous bénéficierez d’un séminaire privé pour vous approprier les résultats de la saison 2013, ainsi que pour entendre votre point de vue et associer vos collaborateurs au projet.  Vous serez pleinement associé au déroulement et au pilotage de l’expédition.  En particulier, vous participerez à la définition des pistes d'innovation et des projets qui en découlent.  Vous disposerez d'une priorité pour choisir de prendre part aux projets collaboratifs issus de Digiwork. LES PARTENAIRES DE L'EXPÉDITION DÉSIGNENT UN(E) CORRESPONDANT(E) DE RÉFÉRENCE, ET PEUVENT ENVOYER AUTANT DE PARTICIPANT(E)S QU'ILS DÉSIRENT AUX • L’IMAGE DES PARTENAIRES EST ASSOCIÉE À L’ENSEMBLE DES ÉVÉNEMENTS, DES SUPPORTS ET DES PRODUCTIONS DE ATELIERS OUVERTS ET AUX MANIFESTATIONS. CHARGE DE TRAVAIL À PRÉVOIR : - SÉMINAIRES PRIVÉS : ½ J EN FÉVRIERMARS, ½ J FIN 2014 - COMITÉS DE PILOTAGE : 3 RÉUNIONS X 2H - ATELIERS : 4-5 ATELIERS X ½ JOURNÉE L'EXPÉDITION. CONTACTS AMANDINE BRUGIÈRE  abrugiere@fing.org AURIALIE JUBLIN  ajublin@fing.org CÉCILE CHRISTODOULOU  cchristodoulou@fing.org
    • L’ÉQUIPE DIGIWORK CO-DIRECTRICE DE PROGRAMME "DIGIWORK" CO-DIRECTRICE DE PROGRAMME "DIGIWORK" DIRECTEUR DE LA RECHERCHE ET DE LA PROSPECTIVE Amandine Brugière a rejoint la FING en 2008 comme directrice de programmes. Elle a animé plusieurs projets stratégiques sur le vieillissement (PlusLongueLaVie.net), l'habitat "Habitants connectés" et les données publiques (Infolab). Elle a récemment contribué au rapport du CAS La dynamique d’Internet. Prospective 2030. Elle a travaillé avant cela pendant 4 ans en tant que consultante au sein d'un cabinet de conseil sur l’évolution des stratégies publiques liées à la dématérialisation des procédures, dans le cadre d’une thèse CIFRE avec l’université de Paris X Nanterre. Avant cela elle a été, pendant 3 ans, chef de projet chez British Telecom / Fluxus, et dans l’édition chez Gallimard / Bayard Presse. Elle s’intéresse particulièrement au lien entre innovation sociale et innovation numérique. Aurialie Jublin a rejoint la FING en 2007 comme assistante polyvalente. Elle est aujourd’hui responsable administrative et financière de l’association, et consacre une partie de son temps à l’animation du programme Digiwork (veille, organisation et animation d’ateliers, rédaction d’articles, …). Jacques-François Marchandise contribue à l'animation de la Fing depuis sa création fin 1999. Il est également enseignant à l’Ensci, à l’Université Rennes2, à Telecom ParisTech, et chercheur associé à l’Institut Telecom. Impliqué depuis 1982 dans l’innovation numérique, il s’intéresse plus particulièrement aux questions de maîtrise collective et d’appropriation, de réflexivité et de pensée critique. Il participe à la Fing comme à une "communauté apprenante" et comme à un organisme "passerelle", inter-réseaux, entre acteurs et chercheurs, entre théoriciens et praticiens, entre thématiques trop cloisonnées, entre organisations de toutes tailles.
    • A PROPOS DE LA FING L'ACTION DE LA FING EXERCE UNE INFLUENCE DURABLE SUR LE PAYSAGE FRANÇAIS DE L'INNOVATION NUMÉRIQUE 2000 La Fing a pour mission de produire des idées neuves et actionnables pour anticiper les transformations numériques. Création de la Fing 2001 Le travail de la Fing sur "les cartables électroniques" inspire directement le schéma directeur du ministère de l'Education sur les "Espaces numériques de travail". ► 13 millions d'élèves connectés aux ENT. La Fing crée le Carrefour des Possibles, premier dispositif de détection et d'accompagnement des innovations d'usage appuyées sur le numérique. 115 événements dans 15 régions et 4 pays, 1 300 projets présentés. 2003 A la demande du CNRS, la Fing reprend le titre Internet Actu et en fait son principal média numérique. 150 000 lecteurs, un blog du Monde et des Echos, un media de référence 2006 Le groupe Intelligence collective réunit pour la 1ère fois les différentes méthodes et approches de l'intelligence collective 3 formations, une licence, un Mooc, un logiciel fondés sur ces résultats. Depuis 2000, la Fing et ses partenaires ont construit un nouveau genre de "think & do-tank", reconnu dans toute l'Europe et au-delà. Les méthodes et les productions de la Fing inspirent les innovateurs, nourrissent les politiques publiques, stimulent les chercheurs. 2007 Le programme Villes 2.0 transforme la manière de voir le lien entre numérique et défis urbains et donne naissance à de très nombreux projets de villes et d'entreprises. "Villes 2.0" : 622 000 résultats sur Google. 2008 La Fing et l'Association des Régions de France créent La 27e Région, premier laboratoire d'innovation publique. Devenue indépendante, La 27e Région fait référence en Europe. Avec Silicon Sentier, la Fing participe à la création de La Cantine, 1er espace de "coworking" en France. 10 "Cantines" ou lieux associés, des dizaines de lieux de coworking. La Fing est une association loi de 1901 dont les ressources proviennent des cotisations de ses 330 adhérents, des contributions de ses partenaires et du soutien des entreprises, des collectivités locales et des acteurs publics à ses projets. 2009 A la suite de Villes 2.0, la Fing s'engage en faveur des Open Data aux côtés des territoires et des entreprises. 10 régions, 15 grandes villes en pointe sur l'open data. 2010 A la Cité des Sciences, la Fing crée le 1er Fab Lab "à déploiement rapide" et met les Fab Labs à l'agenda. 40 Fab Labs en France, plus de 150 projets y compris dans de très grandes entreprises. 2011 La Fing s'engage en prospective avec Questions Numériques et se fait confier une mission par l'ANR. 4e édition de Questions Numériques, devenu européen. Paris : 8, passage Brulon, 75012 +33 (0)1 83 62 98 28 Marseille : CMCI, 2 rue Henri Barbusse, 13001 +33 (0)4 91 52 88 08 2012 En partenariat avec certaines des plus grandes entreprises françaises, la Fing lance le projet MesInfos : "Si j'ai une donnée sur vous, vous l'avez aussi !" www.fing.org  www.internetactu.net 2013 Au croisement des percées technologiques, des mutations économiques et des transformations sociales, la Fing trace de nouvelles pistes d'innovation. Située au cœur d'un réseau unique, elle fait travailler ensemble grandes entreprises et startups, chercheurs et innovateurs sociaux, utilisateurs et professionnels, acteurs publics et privés… 2002 Daniel Kaplan, délégué général, est nommé membre du Conseil National du Numérique. La Fing et l'Institut Télécom présentent "Internet 2030", premier rapport du nouveau Commissariat général à la stratégie et la prospective. MesInfos entre en phase d'expérimentation, avant le projet gouvernemental britannique parti un an plus tôt. ►