Your SlideShare is downloading. ×
0
Dgw cartographie pictos couleur
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Dgw cartographie pictos couleur

1,368

Published on

Cartographie des transformations du travail à l'ère du numérique - avec les pictos

Cartographie des transformations du travail à l'ère du numérique - avec les pictos

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,368
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
56
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. DIGIWORK Le temps de transport / L’espace du transport La Schizophrénie de l’entreprise entre le modèle traditionnel (être au bureau) et le modèle mobile (travailler le soir ou le week-end chez soi) la multitude et l’économie de la contribution Nouvelle liberté Cloud computing / Equipement mobile Reconnaître les activités pollinisatrices notes Disponibilité en tout temps Internationnal, offshoring, délocalisation Rapport Colin & Collin : nouvelles fiscalités autour des données - le travail gratuit article web Temps morcelé, Zapping Les changements des modes d’organisation des réunions La contribution en réseau ou le “Digital Labor” référence bibliographique Accélération, temps réel Débordement sphère privée / professionnelle 12 Workshifting Système de financements mutualisés pour rémunérer les “contributeurs-amateurs” 9 3 Agences virtuelles / digital Workplace 6 le travail Le travail mobile Les ressentis Télétravail Tiers lieux, coworking, “lab” Espaces dans un bureau attitré, reconfigurables L’économie de l’immatériel, un gisement pour l’emploi... ? Une productivité en augmentation les dix dernières années ( aux USA de 30 % de 97 à 2007 ) Ergonomie des espaces Dématerialisation, augmentation de la dimension immatérielle du travail / travail abstrait Faut-il un indicateur de productivité pour prendre une décision ? La productivité par les TIC : un fossoyeur d’emploi ? Implication des collectivités Nouvel aménagement des territoires Capitalisme cognitif “le travail vivant” Valorisation croissante du contenu informationnel Productivité - emploi - croissance Quelle place pour la dimension communicationelle du travail ? P2P foundation L’économie des communs FabLab : partage des outils de production La troisième révolution industrielle, J. Rifkin Externalités L’économie plurielle, J-L Laville 1 2 E= mc2 Les reconfigurations des espaces de travail Le contenu du travail en évolution Informatisation des processus métiers et de la relation client (ERP, CRM) Nouveaux modèles productifs Capacité croissante de mesure du travail, de contrôle, de reporting et de surveillance 3 Robotisation croissante et dépossession Valorisation Sécurisation / Sécurité des données THEME 1 Comment reconnaître un individu dans un collectif ? Valorisation, reconnaissance, sentiment d’appartenance Revenus Part “gratuite” ou «invisible» du travail ( temps non comptabilisé, conseil, vie de la communauté... ) permet l’individuation, l’engagement, donne sens au travail. THEME 2 VALEUR DU TRAVAIL, MESURE DE L’ACTIVITÉ, RÉTRIBUTION NOUVEAUX ESPACES, NOUVELLES TEMPORALITÉS, NOUVEAUX CONTENUS DE TRAVAIL Productivité Le coût du contrôle 1111001 0001000 Biométrie / identification par le corps 11110010 00010001 00110111 Géolocalisation 11110010 00010001 00110111 11110010 00010001 00110111 La génétique au travail 1001011 0001000 011001 100101 001100 11110010 00010001 00110111 L’automatisation, la formalisation & le contrôle Revenu universel d’existence / revenu minimum 011001 100101 001100 Salaire à vie La fin du salariat Désyndicalisation Quand la donnée (data) est la source de la productivité ( donnée nature, retraitée, consolidée ), quelles propriétés ? Quelle valorisation ? Précarisation - Insécurité des trajectoires Brand-image / construction identitaire / transformation des identités au travail Philosophie Hackers : Satisfaction des aspirations personnelles / sens du partage « changer sa vie plutôt que de changer la vie » Nouvelles entreprises Entreprise apprenante Entreprise sans / moins de hiérarchie l’organisation “podulaire” Instabilité des collectifs de travail Une organisation ni People ou Costumer Centric mais capacitante Evolution des relations interpersonnelles (quelles machines à café pour les télétravailleur) Automatisation prescrite, voulue ou subie? Slashers ou multi-appartenance employeurs Apprentissage premanent par les pairs Nouveaux rapports aux collectifs Les marqueurs identitaires Favi l’entreprise qui tourne sans chef Utopie des collectifs et collectifs utopiques Valorisation de la figure de l’auto-entrepreneur Rôle des RSE dans la construction d’une identité corporative CARTOGRAPHIE DES GRANDES TRANSFORMATIONS DU TRAVAIL À L’ÈRE DU NUMÉRIQUE Entreprise liquide Du collaboratif aux nouveaux collectifs Zapping & non-cohérence de parcours Refonder l’entreprise - Blanche Ségrestin & Armand Hatchuel Emmergence spontanée ou communautés d’intéret déjà installées ? L’automatisation, en question THEME 3 Les réseaux sociaux de l’entreprise Grands projets collaboratifs Réseaux spontanés et collectifs auto-organisés, dans l’entreprise et au delà Innovation, agilité, mode projet NOUVEAUX COLLECTIFS, NOUVEAUX MANAGEMENTS La personnalisation THEME 4 L’INDIVIDU AU TRAVAIL Les transformations des statuts et des carrières BYOD > Bring Your Own Device Réseaux personnels hors de l’entreprise Nouveaux problèmes Nouvelles souffrances BYON > Bring Your Own Network COPE > Corporate Owned, Personnality Enabled Gouvernance - management Appropriation de son outil de travail Organisation personnelle plus souple / articulation des temps sociaux V1 V2 V7 V3 V6 V4 Les aspirations, attentes, valeurs associées au travail ? Autonomie sous contrôle Méthodes agiles, lean management, horizontalité RENEZ Coopération et collaboration par delà les silos, voire par-delà Aménagement du temps revu Les nouvelles pratiques syndicales grâce au numérique Mode projet La refondation sociale via les outils numériques Les nouvelles conflictualités Nouvelles formes de dialogue sur le travail (en présence ou distribué) Le recrutement / le rôle des professionnels de l’emploi (DRH, Interim, Pôle Emploi ) 6 Les nouveaux pouvoirs / les nouveaux rapports au pouvoir “central” 3 Le social business - l’humain au centre Eloignement des managers / Eclatement du management / transformations managériales / accompagnement au changements / figure du référent 9 Job Strain : écart entre demande psychologique et latitude décisionnelle L’entreprise distribuée et son pilotage Gamification 12 ENTREP Fractures générationnelles : entre métiers / au sein d’une même structure Contournement des systèmes de l’entreprise les frontières de l’entreprise Plaisir au travail / réduction de l’écart entre les centres d’interêt “amateurs” et les activités rémunératrices “Pro” Infobésité, sursollicitation, stress, surcharge, débordement cognitif, cécité informationnelle ? Innovation ouverte et changements continus Le capital humain : nouvel actif des entreprises Flexibilité, externalisation Evolution permanente et rapide des métiers / perméabilité des frontières “métiers” / la tension entre les corps de métiers Nouveaux statuts : auto-entrepreneur, portage salarial, ... L’individu gestionnaire de son “employabilité” Intrapreunariat Recrutement et gestion à distance Formation / Apprentissage Perte d’identité / Repli La vitesse d’obsolescence des compétences ? MAIS DANS LES L’activité vecteur “d’individuation” RÈGLES Expression des “modes existentiels” au travail Contribution au bien collectif (économie et écologie contributive Don / contre-don (ensemble des dimensions anthropologiques en jeu dans l’échange) Risques Psycho-sociaux - RPS Bien-être au travail Paradoxe : plus de numérique, mais moins de temps pour apprendre Plaisir au travail ?

×