Your SlideShare is downloading. ×
336 imp
336 imp
336 imp
336 imp
336 imp
336 imp
336 imp
336 imp
336 imp
336 imp
336 imp
336 imp
336 imp
336 imp
336 imp
336 imp
336 imp
336 imp
336 imp
336 imp
336 imp
336 imp
336 imp
336 imp
336 imp
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

336 imp

1,258

Published on

Published in: Economy & Finance
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,258
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. SOMMAIRE Ville Intégration École 3 Politique d’intégration Intégration 3 Politique de la ville, logement Actualité 5 Emploi, économie sociale 6 Santé Mars 2008 6 Exclusion, action sociale n° 336 7 Identité, relations interculturellesBulletin mensuel 9 Groupes et communautésdu Centre de ressources 10 Enfants et jeunesVille-école-intégration 11 Littérature, témoignagesÉquipe de rédaction :Sylvie Ackermann 11 Organismes, associations(Rédactrice en chef)Saâdia Dahmani 11 Agenda, colloques EducationDirecteur de la publicationPatrick Dion 13 Politique d’éducationRédaction 13 Sociologie de l’éducationCentre de ressourcesVille-École-Intégration 15 Pédagogie, psychologie91, rue Gabriel Péri – 92120 MONTROUGETéléphone 04 46 12 87 82 16 Outils pédagogiquesTélécopie 01 46 12 87 90Adresse électronique : 17 Littérature de jeunessesylvie.ackermann@cndp.frSite Internet : http://www.cndp.fr/vei/ 17 Formation des enseignants 17 Organismes, associations 17 Agenda, colloques Formation 19 Politique de formation 19 Sociologie de la formation 19 Outils pédagogiques 20 Formation de formateurs et travailleurs sociaux 20 Agenda, colloques Informations internationales 21 EuropeISSN 1291-7222 Ville-École-Intégration Actualité est une publication du CNDP,Imprimerie du CNDP établissement public à caractère administratif – Téléport 1 @4 BP 80158 – 86961 Futuroscope cedex
  • 2. INTÉGRATION50 idées reçues sur l’état du monde, Le Devenir des immigrés en France. Les Migrations internationales enPascal Boniface. Barrières et inégalités, Mirna Safi. Europe : vers l’harmonisation des sta- tistiques, Xavier Thierry.Paris : Armand Colin, 2007. 157 p. ISBN 464 p. Thèse de doctorat en sociologie,978-2-200-35052-9. 10,00 euros. École des Hautes Études en Sciences Population et sociétés, fév. 2008, n° 442 ; Sociales, sous la dir. de Serge Paugam. p. 1-4. Accès internet <URL : http://www.« Le 11 septembre a changé le monde », Accès internet <URL : http://tel. ined.fr/fichier/t_publication/1350/« l’ONU ne sert à rien », « le terrorisme ne archives-ouvertes.fr/docs/00/25/75/81/ publi_pdf1_442.pdf>peut être vaincu », « la France ne compte PDF/These.pdf>plus à l’échelle internationale », « il n’y a plus Les flux d’immigration mesurés dans les dif-de frontières ». Même pour parler d’un Cette thèse de doctorat s’intéresse au proces- férents pays de l’Union européenne varientmonde que l’on sait complexe, on ne compte sus d’intégration des immigrés en exploitant beaucoup d’un pays à l’autre, et il en est deplus les idées reçues ! Elles traînent sur Inter- des données issues des recensements, qui réu- même des flux d’émigration. Mais les statisti-net, dans les médias, et qu’elles soient vraies nissent à la fois la richesse de la période d’ob- ques ne sont pas élaborées de la même façon,ou fausses, on ne peut s’en défaire. Pascal servation (1968-1999) et des groupes d’immi- ce qui complique les comparaisons. L’auteurBoniface s’est amusé à répertorier ce prêt-à- grés (environ une dizaine), et confronte les nous en explique les raisons, qui tiennent àpenser-le-monde, ces certitudes, souvent analyses statistiques obtenues à partir de ces une définition variable du migrant internatio-hexagonales, qui nous abusent. Avec données à une littérature internationale sur nal selon les pays, et à des différences danshumour, il les fait voler en éclat. Il les con- les modes d’intégration des immigrés. L’en- les sources utilisées - enquêtes ou fichiersfronte à la réalité des faits. semble des résultats révèlent une forme de administratifs. stratification ethnique de la société qui appa-Editions Armand Colin - 21, rue du Mont- Institut National d’Etudes Démographiques raît cruciale que l’on traite de caractéristiquesparnasse - 75006 Paris - Tél. 01 44 39 44 00 - 133, bd Davout - 75020 Paris - Tél. 01 56 géographiques de distributions spatiales, de- Internet http://www.armand-colin.com/ 06 20 00 - Télécopie 01 56 06 21 99 caractéristiques économiques de participation 1 5 au marché du travail, de caractéristiques de la vie familiale ou encore d’accès à la nationalité.Atlas des minorités dans le monde, Les Statistiques ethniques. un moyen 3Roland Breton ; illustré par Cyrille Suss. nécessaire ou dangereux ?, Patrick Simon.Paris : Autrement, 2008. 79 p.(Atlas/Monde). ISBN 978-2-7467-1091-7. Histoires coloniales. Héritages et Saint-Denis : Profession banlieue, 2007.15,00 euros. transmissions, Claude Liauzu, Marc 12 p. (Les après-midi ; 9). Accès internet Ferro, Pap Ndiaye. <URL : http://www.professionbanlieue.Quelles sont les minorités qui diffèrent numé- Paris : BPI - Centre Georges Pompidou, org/gestion/pub/image_tel/pbAM9%20riquement ou socialement de la majorité 2007. 312 p. (En actes). ISBN 978-2-84246- BAT%20(2).pdf>dominante ? Quels sont leurs droits ? Sont-elles reconnues sur le plan politique, cultu- 109-6. 18,00 euros. Le terme « ethnique » est fortement connoté.rel ? Leurs langues sont-elles transmises, Objet de nombreux débats polémiques, son La BBI a organisé, les 18 et 19 no-enseignées ? Modes de vie liés à un milieu emploi a tendance à introduire plus d’ambi- vembre 2005, un colloque, qui s’est proposéparticulier, origine géographique extérieure, guïtés et de malentendus qu’il n’éclaire la de resituer les histoires coloniales à la lumièretraits physiques spécifiques, appartenances situation dont on souhaite parler. Le sujet des plus récents travaux de recherche. Histo-linguistiques, religieuses ou coutumes sociales des statistiques ethniques, lourd de malenten- riens, anthropologues, sociologues et écri-propres : tous ces caractères spécifiques per- dus, mérite ainsi explications et débats. À la vains ont dégagé les enjeux essentiels d’unesonnalisant ces groupes humains sont ici question « les statistiques ethniques sont-elles historiographie difficile, et d’un enseignementobservés et décryptés. Cet atlas nous permet un moyen nécessaire ou dangereux ? », spécifique à développer au sein de chaqued’approcher, continent par continent (Asie, Patrick Simon répond qu’il s’agit d’un outil histoire nationale. Ces enjeux sont d’autantMonde arabe, Afrique sub-saharienne, Amé- qui peut être dangereux mais qui est néces- plus importants aujourd’hui qu’ils expliquentrique, Océanie), puis État par État, l’inimagi- saire. pour une part, à l’époque de la globalisationnable diversité ethnique, religieuse, culturelle, mais aussi des raidissements identitaires, les Profession banlieue - 15, rue Catulienne -linguistique de notre humanité. crises de notre société contemporaine. Ce 93200 Saint-Denis - Tél. 01 48 09 26 36 -Editions Autrement - 77, rue du Fg Saint- document présente les actes de ce colloque. Télécopie 01 48 20 73 88 - InternetAntoine - 75011 Paris - Tél. 01 40 73 80 00 www.professionbanlieue.org BPI - Centre Georges Pompidou - 75197 -- Télécopie 01 44 73 00 12 - Internet 6 Paris cedex 04www.autrement.com 4 2VEI Actualité - no 336, mars 2008 2
  • 3. INTÉGRATIONPolitique d’intégration Politique de la ville, loge- Émeutes, rénovation urbaine et aliéna- tion politique, Hugues Lagrange. ment Paris : Observatoire sociologique duConvention entre la Haute Autorité de changement, 2007. 25 p. (Notes etLutte contre les discriminations et Avis du Conseil national des villes sur documents). Accès internet <URL :pour l’égalité (HALDE) et l’Association le noyau dur des jeunes délinquants http://halshs.archives-ouvertes.fr/des Régions de France (ARF) docs/00/24/13/26/PDF/Hugues_ La Plaine-Saint-Denis : DIV, 2008. 11 p.Paris : HALDE, 2008. 4 p. Accès internet Lagrange.pdf> Accès internet <URL : http://www.ville.<URL : http://www.halde.fr/IMG/pdf/ gouv.fr/pdf/cnv/cnv-avis-jeunes- Les trois semaines d’émeutes urbaines d’oc-convention_HALDE_ARF.pdf> delinquants-9-janvier-2008.pdf> tobre et novembre 2005 furent un épisode deDans cette convention la Halde et l’ARF Dans un contexte, reconnu par une majorité violence collective exceptionnel même enengagent une collaboration pour promouvoir des membres du CNV, d’évolution et de dur- France où la tradition protestataire est vive.l’égalité et la lutte contre toutes les discrimi- cissement de la délinquance des mineurs dans Leur ampleur, leur concentration dans lenations. les zones urbaines sensibles, la question du temps, leur caractère spectaculaire ont attiré noyau dur des jeunes délinquants appelle l’attention de la presse internationale. OnHaute Autorité de Lutte contre les Discri- l’élaboration de stratégies d’interventions s’est intéressé aux dimensions sociales etminations et pour l’Égalité - 11, rue Saint concertées entre des partenaires locaux impli- structurelles de ces émeutes, en commençantGeorges - 75009 Paris - Tél. 08 1000 5000 - qués, pour être efficaces dans la durée : par souligner les effets des différences entreInternet www.halde.fr police, justice, travail social, éducation natio- les villes sur le plan démographique, sur celui 7 nale, municipalités et bailleurs sociaux sont de la situation de l’emploi et du logement, concernés. s’agissant de la ségrégation spatiale et des discriminations. Prenant pour ensemble deRapport fait au nom de la commission Délégation Interministérielle à la Ville - référence les communes de plus de 65 000des affaires culturelles, familiales et 194, av. du Pdt Wilson - 93217 La Plaine- habitants hors Ile de France et les communessociales sur le Projet de loi (n° 514) por- Saint-Denis - Tél. 01 49 17 46 46 - Télé- de plus de 25 000 habitants en Ile de France,tant diverses dispositions d’adapta- copie 01 49 17 46 90 - Internet soit environ 210 villes, l’article précise lestion au droit communautaire dans le www.ville.gouv.fr. déterminants sociaux de l’émergence desdomaine de la lutte contre les discrimi- 9 émeutes dans certaines de ces communes etnations, Isabelle Vasseur. pas dans les autres.Paris : Assemblée nationale, 2008. 61 p.(Rapport d’information ; 695). Accès Cités, villes, métropoles. Le change- Observatoire sociologique du changement -internet <URL : http://www.assemblee- ment irréversible de la ville, Michel Bas- 27, rue Saint-Guillaume - 75337 Parisnationale.fr/13/pdf/rapports/r0695.pdf> sand. cedex 07 - Tél. 01 45 49 54 50 - Télécopie 01 45 49 54 86 - Internet http://osc.La France a fait l’objet de procédures en Lausanne : Presses polytechniques et sciences-po.frmanquement pour n’avoir pas suffisamment universitaires romandes, 2008. 234 p. 11transposé trois directives européennes dans ISBN 978-2-88074-748-0. 39,00 euros.les délais impartis : la directive 2000/78 du L’auteur nous présente cette recherche27 novembre 2000 portant création d’un urbaine interdisciplinaire en trois approchescadre général en faveur de l’égalité de traite- distinctes et interdépendantes : la sociologie La France a peur. Une histoire de « l’in-ment en matière d’emploi et de travail ; la de la structuration sociale et urbaine, la sécurité », Laurent Bonelli.directive 2002/73 du 23 septembre 2002 rela- sociologie des acteurs, la sociologie en pro-tive à la mise en œuvre du principe de l’éga- fondeur. Il montre que la sociologie urbaine Paris : La Découverte, 2008. 418 p.lité de traitement entre hommes et femmes en implique nécessairement ces trois approches : (Cahiers libres). ISBN 978-2-7071-5084-4.ce qui concerne l’accès à l’emploi, à la forma- se contenter de l’une ou de l’autre serait cari- 25,00 euros.tion et à la promotion professionnelles, et les caturer les collectivités urbaines mais aussiconditions de travail ; la directive 2000/43 du Cet ouvrage montre que l’émergence de prendre le risque de ne pouvoir ni les expli-29 juin 2000 relative à la mise en œuvre du l’ « insécurité » est inséparablement liée aux quer, ni les comprendre et encore moins agirprincipe de l’égalité de traitement entre les formes de précarité qui se développent sur elles.personnes sans distinction de race ou d’ori- depuis la fin des Trente Glorieuses et augine ethnique. Le présent projet de loi vise à Presses polytechniques et universitaires recul constant de l’État social. Il abordecompléter la transposition en droit interne romandes - EPFL - Centre Midi - CH-1015 cette question à partir : des transformationsfrançais de ces trois textes. Il ajoute une Lausanne - Suisse - Tél. 21 693 21 30 - des quartiers populaires à celles du jeu poli-pierre supplémentaire à l’édifice juridique en Télécopie 21 693 40 27 - Mél. ppur@epfl.ch tique ; du traitement médiatique de lafaveur de la lutte contre les discriminations. - Internet http://ppur.epfl.ch « délinquance » aux savoirs et expertises en 10 tout genre mobilisés pour l’interpréter ; desAssemblée nationale - 126, rue de l’Univer- politiques locales de sécurité jusqu’auxsité - 75355 Paris - Tél. 01 40 63 60 00 - mutations profondes intervenues dans l’or-Internet www.assemblee-nationale.fr ganisation et les missions de la police, de la 8 justice et de l’école. Avec la reformulation progressive de la question sociale en impéra- tif d’ « ordre dans la rue », c’est tout un pan des relations entre les citoyens et les ins- 3 VEI Actualité - no 336, mars 2008
  • 4. INTÉGRATIONtitutions républicaines qui a changé de La Politique de la ville en Île-de- dans le but de mettre en place un plan natio-visage. France : les principales orientations de nal de valorisation des centres-villes visant un l’État, de la Région et de l’Europe meilleur équilibre interne au centre-ville etEditions La Découverte - 9 bis, rue Abel depuis 2003, Brigitte Guigou, Jean-Pierre avec sa périphérie. Sa réponse est contenueHovelacque - 75013 Paris - Tél. 01 44 08 84 Chauvel, Geneviève Danchin. dans ces neuf propositions :00 - Télécopie 01 44 08 84 19 - Internet 1- Réinterpréter la ville existante. Mieux tirerwww.editionsladecouverte.fr Paris : IAURIF, 2007. 45 p. Accès internet parti du foncier en cœur de ville 12 <URL : http://www.iaurif.org/fr/ 2- Simplifier les structures de l’État savoirfaire/etudesenligne/politique_ 3- Construire une nouvelle gouvernance ville_idf/politique-de-la-ville.pdf> localeLe Gouvernement des villes 4- Avoir réalisé dans chaque ville, d’ici 2015, Ce rapport présente les principales évolutionsEsprit, fév. 2008, n° 2 ; p. 55-175. de la politique de la ville en Île-de-France le plan d’accessibilité prévu par la loi22,00 euros. depuis 2003. Il décline les orientations de 5- Inscrire la mobilité dans une grande chaîne l’Etat, de la Région et de l’Europe au travers des transportsCe dossier a pour ambition de réfléchir aux du volet urbain de la politique de la ville 6- Donnons aux seniors des fonctions concrè-liens qui se font et se défont entre le local, le (PNRU) et de son volet socio-économique tes pour favoriser le vivre ensemble dans lesnational et le global et à s’interroger sur la (CUCS, ZFU, interventions européennes, cœurs de Villefaiblesse de nos politiques urbaines. Plusieurs apport de la DSU). 7- Mieux tirer parti des espaces interstitiels,textes analysent l’étape actuelle de la décen- comme des relais entre les cœurs de Ville ettralisation qui a conforté et développé le pou- Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de les espaces périurbainsvoir local. D’autres permettent de reprendre la Région Île-de-France - 15, rue Falguière - 8- Valoriser le commerce et les offres de ser-à nouveaux frais la réflexion sur le rôle de 75740 Paris Cedex 15 - Tél. 01 53 85 53 85 vices en centre-villel’État. - Télécopie 01 53 85 76 02 - Internet 9- Faire de la culture et de l’éducation des www.iaurif.orgEsprit - 212, rue Saint-Martin - 75003 Paris pôles d’excellence de cœurs de Ville 15- Tél. 01 48 04 08 33 - Télécopie 01 48 04 1750 53 - Mél. abonnement@esprit.presse.fr -Internet www.esprit.presse.fr Politiques de l’habitat et crises du Propositions pour une relance de la 13 logement, réalisé par Jean-Claude politique de l’hébergement et de l’ac- Driant. cès au logement, Etienne Pinte.La Politique de la ville en France et la Problèmes politiques et sociaux, jan. 2008, 17 p. Accès internet <URL : http://ville sociale en Allemagne. Une étude n° 944 ; p. 5-110. 9,50 euros. lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/comparative, Florian Daniel Weber. Hausse des prix de l’immobilier, effets de la BRP/084000073/0000.pdf> crise américaine, problème récurrent desLa Plaine-Saint-Denis : DIV, 2007. 83 p. Ce rapport sur l’accès au logement présente sans-logis... : autant de questions d’actualitéAccès internet <URL : http://i.ville. un plan pluriannuel et vise plusieurs objec- qui font l’objet de débats et de réflexions surgouv.fr/divbib/doc/EtudeFweber.pdf> tifs : mettre en place, sous l’égide des préfets, les actions à mener. Le dossier éclaire ces dif- une politique de prévention des expulsionsL’auteur compare, en trois parties, les politi- férents enjeux en présentant : des analyses locatives en faisant systématiquement uneques urbaines en France et en Allemagne à des politiques françaises du logement des der- enquête sociale (les décisions d’expulsiontravers deux dispositifs consécutifs : la poli- nières décennies, et notamment en matière de pourront être suspendues dans le cas oùtique de la ville et la ville sociale. La première logement social ; des points de vue des divers aucune solution d’hébergement digne n’aurapartie décrit le cadre politique et socioécono- acteurs ; la législation et les évolutions les été trouvée) ; réhabiliter les centres d’héber-mique à partir des années 1950 ; la deuxième plus récentes de la politique gouvernemen- gement et augmenter leur capacité d’accueil ;reprend plusieurs aspects et les analyse en tale. Une partie traite également de la situa- résorber l’habitat indigne d’ici à quatre ans etdétail ; la troisième partie sert de manuel en tion à l’étranger, principalement au niveau créer un système d’assurance pour mieuxprésentant des sources d’information comme européen, et permet de mesurer les similitu- garantir les bailleurs contre les risquesles pages Internet, les centres de ressources, des ou les différences par rapport à d’autres locatifs.les interlocuteurs et la littérature de base. pays. 18Délégation Interministérielle à la Ville - La Documentation française - 29/31, quai194, av. du Pdt Wilson - 93217 La Plaine- Voltaire - 75344 Paris cedex 07 - Tél. 01 40Saint-Denis - Tél. 01 49 17 46 46 - Télé- 15 70 00 - Télécopie 01 40 15 72 30 - Inter- Territoires et territorialités. Regardscopie 01 49 17 46 90 - Internet net www.ladocumentationfrancaise.fr pluridisciplinaireswww.ville.gouv.fr. 16 Innovations et Sociétés, 2007, n° 3 ; p. 9- 14 123. ISBN 978-2-296-04132-5. 14,50 euros. Proposition de pacte des villes pour Résultat de flux (culturels, économiques, vivre tous ensemble, François Rivière. migratoires...) et de leurs implications dans la définition de la société, les nouvelles configu- 140 p. Accès internet <URL : http://i.ville. rations spatiales rendent compte d’une réalité gouv.fr/divbib/doc/pacte_02-08.pdf> sociale de plus en plus complexe. La dimen- Le président de la Fondation « Le Temps des sion territoriale des faits sociaux concerne villes », a remis ce rapport à la ministre du des pratiques inscrites spatialement (territoire Logement et de la Ville, qui l’avait missionné vécu), des politiques localisées (territoire ins-VEI Actualité - no 336, mars 2008 4
  • 5. INTÉGRATIONtitutionnalisé) et les effets de la « déterritoria- leur entreprise en redressement ou en liquida- l’ensemble de l’offre de services des missionslisation » des phénomènes sociaux. La forte tion judiciaire, ainsi qu’aux jeunes de moins locales et s’appuient sur de nombreusesmobilisation du « territoire » dans les politi- de 26 ans éligibles aux « emplois-jeunes ». actions mises en œuvre dans les quartiersques publiques apparaît alors comme un Afin d’analyser l’effet du dispositif Accre sur pour favoriser l’emploi des jeunes les plus enmarquage nécessaire à la délimitation et à la le parcours des bénéficiaires vers l’emploi, la difficulté.classification des individus et de la société. Dares a mené en septembre 2006 une enquête auprès des bénéficiaires de l’Accre au Conseil national des missions locales -Editions L’Harmattan - 5-7, rue de l’Ecole deuxième trimestre 2004. Ce numéro de Ministère de l’Emploi, duTravail et de laPolytechnique - 75005 Paris - Tél. 01 40 46 document d’étude présente l’enquête et ses Cohésion sociale - Les Borromées 2 - 1, av.79 20 - Télécopie 01 43 25 82 03 - Internet résultats. du Stade de France - 93210 Saint-Denis -http://www.editions-harmattan.fr/index.asp Tél. 01 57 33 81 00 - Mél. 19 Direction de l’Animation, de la Recherche, info.cnml@cnml.travail.gouv.fr - Internet des Etudes et des Statistiques - 39-43, quai www.cnml.gouv.fr André Citroën - 75902 Paris cedex 15 - Tél. 23 01 44 38 22 60 - Télécopie 01 44 38 24 43 21Emploi, économie sociale Quand les demandeurs d’emploi tra- vaillent : un tiers des inscrits à l’ANPE L’État de l’emploi exercent une activité réduite, ÉtienneLe CNE : retour sur une tentative de Debauche, Thomas Deroyon, Stéphane Alternatives Économiques - Pratique,flexicurité, Bernard Gomel, Dominique Jugnot. jan. 2008, n° 32 ; p. 5-128. 9,50 euros.Meda, Nicolas Schmidt. Premières informations et Premières Comment l’emploi se transforme et, avec lui,Connaissance de l’emploi, déc. 2007, n° 49 ; synthèses, fév. 2008, n° 09.3 ; p. 1-6. Accès les conditions d’insertion des jeunes ? C’est lap. 1-4. Accès internet <URL : http:// internet <URL : http://www.travail- question à laquelle répond ce nouveau guidewww.cee-recherche.fr/fr/connaissance_ solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/2008.02-09. pratique, réalisé en partenariat avec l’Onisep.emploi/cne_ce49.pdf> 3.pdf> Son objectif est d’offrir aux acteurs deLe contrat « nouvelles embauches » (CNE), l’orientation, aux enseignants, aux parents et Un tiers des demandeurs d’emploi pratiquemis en place en 2005, engageait la politique aux jeunes en formation un panorama des une activité réduite en 2006. Cette pratiquede l’emploi française dans une voie radicale- mutations de l’emploi et du travail, dans concerne un peu plus souvent les femmes quement nouvelle. La mesure visait à réduire les leurs différentes dimensions, mais aussi ras- les hommes, et nettement plus souvent lesréticences des employeurs a recruter dans les sembler des données précises sur les condi- demandeurs d’emploi indemnisables que lespetites entreprises et avait l’ambition d’intro- tions d’insertion des jeunes dans la vie active, autres. Les demandeurs d’emploi en activitéduire un nouvel équilibre entre flexibilité et niveau d’études par niveau d’études, réduite occupent majoritairement des emploissécurité. Une enquête qualitative par entre- spécialité par spécialité. peu ou non qualifiés, précaires et de courtetiens auprès d’une cinquantaine de salariés a durée. Alternatives économiques - Service abonne-permis de recueillir leur point de vue sur les ments - 12, rue du Cap-Vert - 21800 Quéti- Direction de l’Animation, de la Recherche,usages de ce contrat. gny - Tél. 03 80 48 10 25 - Télécopie 03 80 des Etudes et des Statistiques - 39-43, quaiCentre d’Etudes de l’Emploi - Le Descartes 48 10 34 - Mél. abonnements@alternatives- André Citroën - 75902 Paris cedex 15 - Tél.- 29, promenade Michel Simon - 93166 economiques.fr 01 44 38 22 60 - Télécopie 01 44 38 24 43Noisy-le-Grand cedex - Tél. 01 45 92 68 00 22 24- Télécopie 01 49 31 02 44 - Mél.cee@cee.enpc.fr - Internetwww.cee-recherche.fr Préconisations pour réduire les écarts Réforme de l’organisation du service 20 d’emploi et d’activité entre les quar- public de l’emploi tiers, les ZUS en particulier et le reste du territoire Journal Officiel, 14-02-2008, n° 38 ; 19 p.Enquête auprès des chômeurs créa- Accès internet <URL : http://www.teurs ou repreneurs d’entreprise ayant Saint-Denis : CNML, 2008. 18 p. Accès legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.bénéficié de l’ACCRE en 2004, Cathe- internet <URL : http://www.cnml.gouv.fr/ jsp?numJO=0&dateJO=20080214&numrine Daniel. IMG/pdf_Propositions_CNML-ZUS_ Texte=2&pageDebut=02712&pageFin 0208.pdf> =02725>Document d’études, fév. 2008, n° 136 ; p. 1- Le 7 janvier dernier, la ministre de l’Éco- Le texte propose une réforme de structure51. Accès internet <URL : http://www. nomie, des Finances et de l’Emploi a saisi le ambitieuse : outre la fusion de l’ANPE et dutravail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/ Conseil national des missions locales afin réseau opérationnel de l’Unedic dans uneDE136_ACCRE_versionft_071207.pdf> qu’il fasse rapidement des propositions pour nouvelle institution en charge du placementL’Aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs appuyer la réflexion et l’action du gouverne- et de l’indemnisation des demandeurs d’em-d’entreprises (Accre), dispositif quasi trente- ment s’agissant des missions locales et de ploi, il prévoit le transfert aux Urssaf de lanaire de la politique d’emploi, s’adresse, l’emploi des jeunes. La présidente du CNML, collecte des contributions d’assurance chô-en 2004, aux demandeurs d’emploi, indemni- Françoise de Veyrinas a fait parvenir à la mage. Cette réforme poursuit un objectifsés ou non, aux allocataires de minima ministre le 7 février les 35 préconisations pré- essentiel : améliorer la prise en charge dessociaux, principalement le revenu minimum sentées dans ce document, qui concernent demandeurs d’emploi. La fusion simplifierad’insertion (RMI), aux salariés repreneurs de tous les domaines de l’insertion, couvrent leurs démarches et devrait être facteur d’éco- 5 VEI Actualité - no 336, mars 2008
  • 6. INTÉGRATIONnomies de gestion permettant de dégager des - de préciser les axes prioritaires pour les Exclusion, action socialemoyens supplémentaires pour améliorer leur années 2007-2008 en tenant compte des der-suivi. Elle devrait contribuer également à nières données épidémiologiques publiées, duaméliorer la qualité du service rendu aux rapport d’évaluation du programme VIH- Les Animateurs professionnels face àentreprises, notamment celles qui rencontrent étrangers/migrants rendu en juin 2007 et des la différence ethnique, sous la directiondes difficultés de recrutement. dernières données relatives à l’accès aux soins de Chantal Crenn, Laurence Kotobi, Jean- dans les pays en développementDirection des Journaux Officiels - 26, rue Claude Gillet. - d’informer sur la réactualisation d’outils etDesaix - 75727 Paris Cedex 15 - Tél. 01 40 dispositifs de communication spécifiques. Paris : L’Harmattan, 2007. 198 p.58 79 79 - Télécopie 01 45 79 17 84 - Mél. 27 (Animation et Territoires). Index. ISBNinfo@journal-officiel.gouv.fr 978-2-296-04554-5. 19,00 euros. 25 Les Problèmes d’alcool en France : En France, notamment d’un point de vue quelles sont les populations à risque ?, politique, l’ethnicité reste un conceptZones Franches Urbaines : quels effets Laure Com-Ruelle, Paul Dourgnon, Flo- ambigu : tantôt elle est utilisée comme unsur l’emploi salarié et les créations rence Jusot. argument investi pour justifier des actions oud’établissements ?, Roland Rathelot, des orientations, tantôt elle est considéréePatrick Sillard. Questions d’économie de la santé, comme taboue pour éviter toute stigmatisa- fév. 2008, n° 129 ; p. 1-6. Accès internet tion des populations dîtes concernées. CetParis : INSEE, 2007. 48 p. (Document de <URL : http://www.irdes.fr/Publications/ ouvrage rassemblant chercheurs, praticiens ettravail). Accès internet <URL : http:// Qes/Qes129.pdf> militants permet tant d’interroger les catégo-www.insee.fr/fr/nom_def_met/ risations produites par l’animation profes-methodes/doc_travail/docs_doc_travail/ En France, le risque d’alcoolisation excessive, sionnelle à propos des « autres » (profession-g2007-11.pdf> ponctuel ou chronique, concerne surtout les nels, partenaires, publics) que de confronter hommes. Les liens entre le risque d’alcoolisa-Au sein des Zones Franches Urbaines (ZFU), les analyses et expériences d’acteurs de ter- tion excessive et les catégories socioéconomi-les établissements bénéficient pour une durée rain dans les différents champs où ils exer- ques sont contrastés. Chez les femmes, lede cinq ans d’exonérations de charges patro- cent (culture, éducation, social, santé, loisirs, risque n’est patent que pour les cadres alorsnales, d’impôt sur les sociétés, de taxe profes- solidarité...). que chez hommes, il touche aussi bien lessionnelle et de taxe foncière. Les premières ouvriers que les cadres, mais moins fréquem-ZFU datent de 1997 et une troisième vague a Editions L’Harmattan - 5-7, rue de l’Ecole ment les employés. Le risque chronique pré- Polytechnique - 75005 Paris - Tél. 01 40 46suivi en 2006. Pour autant, l’efficacité du dis- domine sur le risque ponctuel lorsque les per-positif n’a jamais fait l’objet d’une évaluation 79 20 - Télécopie 01 43 25 82 03 - Internet sonnes ont connu des épisodes de précarité http://www.editions-harmattan.fr/index.aspéconométrique au niveau national. Cette au cours de leur vie, chez les hommes de pro-étude tente d’évaluer l’effet propre du disposi- 30 fession intermédiaire, artisans, commerçantstif ZFU sur l’emploi salarié et les créations ou chefs d’entreprise, ou encore aux revenusd’établissements, en s’appuyant sur la transi- faibles.tion entre ZRU et ZFU survenue en 2004. Chantier interdit au public. Enquête Institut de recherche et documentation en parmi les travailleurs du bâtiment,INSEE Info Service, - Service Abonnement, économie de la santé - 10 rue Vauvenargues Nicolas Jounin.BP 409 - 75560 Paris - Tél. 01 53 17 88 45 - - 75018 Paris - Tél. 01 53 93 43 02 - Mél.Télécopie 01 53 17 89 77 - Internet Paris : La Découverte, 2008. 274 p. (Textes meunier@irdes.fr - Internetwww.insee.fr à l’appui / Enquêtes de terrain). ISBN 978- http://www.irdes.fr/ 26 28 2-7071-5383-8. 23,00 euros. Le secteur de la construction a souvent défrayé la chronique, mais derrière les éclats Stratégies de prévention du VIH des réalisations grandioses, des affaires judi- auprès des migrants ciaires, des faits divers tragiques, le quotidienSanté Lettre d’information du CRIPS, fév. 2008, du travail des chantiers demeure obscur. n° 85 ; p. 1-8. C’est ce quotidien qu’explore ce livre. L’au- teur, qui s’est immergé durant une annéeLa Politique nationale de prévention Ce numéro rend compte de la 68e rencontre dans le monde du béton armé parisien, endes infections par le VIH et les IST en du CRIPS Île-de-France, qui constitue la tant qu’ouvrier, retrace ici l’itinéraire de sondirection des patients migrants/étran- 8ème rencontre sur le thème du VIH et les enquête. Au fil des expériences et des rencon-gers : Circulaire n° DGS/RI2/2007/383 migrants. tres, il expose les conditions d’emploi et dedu 23-10-2007 travail liées au recours croissant à la sous- Centre Régional d’Information et de Pré- traitance et à l’intérim : division des collectifs3 p. Accès internet <URL : http://pmb. vention du Sida - Île-de-France - BP 53 - 33, ouvriers, infériorisation et culpabilisation dessantenpdc.org/doc_num.php?explnum_ avenue du Maine - 75755 Paris Cedex 15 - sous-traitants et des intérimaires, pratiquesid=2410> Tél. 01 56 80 33 33 - Télécopie 01 56 80 33 illégales d’employeurs, contradictions pesant 00 - Internet www.lecrips.netL’objet de la présente circulaire est : sur la sécurité au travail, recours massif une 29- de proroger le programme natio- main-d’œuvre étrangère fragilisée et parfoisnal 2004/2006 de lutte contre le VIH/sida en sans papiers, racisme et discriminations...direction des étrangers/migrants vivant en L’enquête ébranle au passage certaines idéesFrance reçues : beaucoup de précaires ne sont pasVEI Actualité - no 336, mars 2008 6
  • 7. INTÉGRATIONinstables ; les sans-papiers ne travaillent pas pour la reconnaissance qu’elles engagent Les textes présentés dans ce document com-forcément au noir ; les règles de sécurité ne deviennent des enjeux sociaux centraux. Se portent une restitution partielle des actes deprotègent pas toujours les ouvriers... donne à voir une souffrance qui, sans relever ce séminaire. Au sommaire : de la maladie mentale, affecte l’individu dans - Ouverture / FTCREditions La Découverte - 9 bis, rue Abel sa capacité psychique à tenir sa place dans le - Les paradoxes de la République indivisibleHovelacque - 75013 Paris - Tél. 01 44 08 84 monde. C’est à cette réorganisation d’en- et laïque / Bernard Dréano00 - Télécopie 01 44 08 84 19 - Internet semble des rapports entre santé mentale et - Au-delà du voile et de la laïcité... Les enjeuxwww.editionsladecouverte.fr social qu’invite ce livre interrogeant l’arti- de société / Catherine Samary 31 culation souffrance et précarité. - Au-delà du fichu fichu, pour une véritable réhabilitation de ce qu’il y a d’universel dans Academic Press Fribourg - Pérolles 42 - l’histoire de la laïcité / Jean-Pierre DuboisRMI et insertion professionnelle : for- CH-1700 Fribourg - Tél. 4126 426 43 31 - - La laïcité et les défis de la mondialisation /ces et faiblesses des partenariats Télécopie 4126 426 43 30 - Mél. info@ Mohamed-Chérif Ferjani paulusedition.ch - Internet http://www. - Pouvoir politique et pouvoir religieux dansLa Lettre de l’ODAS, déc. 2007 ; p. 1-8. paulusedition.ch/academic_press/index.htm l’histoire de l’islam / Abdelmajid CharfiAccès internet <URL : http://www.tdrnet. 34net/odas/site_v2/docs/3949070769.pdf> Fédération des Tunisiens pour une Citoyen-Début 2007, la préparation des Sixièmes neté des deux Rives - 3, rue de Nantes -Rencontres Nationales de Marseille a été 75019 Paris - Tél. 01 46 07 54 04 - Télé-l’occasion de lancer deux nouvelles enquêtes copie 01 40 34 18 15 - Mél. ftcr@club-pour mesurer l’évolution des collaborations internet.fr Identité, relations inter- 36institutionnelles dans l’organisation des par-cours d’insertion, l’une auprès des 96 Dépar- culturellestements métropolitains et l’autre, de manièreinédite, auprès des 22 Régions. Au moment De l’universel, de l’uniforme, du com-où s’engage au plan national une importante Au fondement des sociétés humaines. mun et du dialogue entre les cultures,concertation dans le cadre du « Grenelle de Ce que nous apprend l’anthropologie, François Jullien.l’insertion », leur analyse apporte un éclai- Maurice Godelier.rage intéressant sur la gouvernance des Paris : Fayard, 2008. 263 p. ISBN 978-2- Paris : Albin Michel, 2007. 293 p. 213-63529-3. 18,00 euros.politiques d’insertion au plan local. (Bibliothèque Idées). Bibliogr., index. ISBNODAS - 250 bis, Boulevard Saint-Germain 978-2-226-17903-6. 20,00 euros. Y a-t-il des valeurs universelles ? Où situer le- 75006 Paris - Tél. 01 44 07 02 52 - Télé- commun entre les hommes ? Comment Au fondement des sociétés humaines, il y a concevoir le dialogue entre les cultures ? Lacopie 01 44 07 02 62 - Mél. com@odas.net - du sacré. Autant le savoir, et apprendre leInternet http://www.odas.net/ quête de l’universel n’est-elle pas la préoccu- secret de fabrique de ce qu’en Occident on pation singulière de la seule Europe ? Il est 32 appelle le « politico-religieux », en ces temps temps de repenser le dialogue des cultures en où le lien social se distend, où la logique termes non d’identité et de différence, mais communautariste et identitaire semble l’em- d’écart et de fécondité ; d’envisager ainsi cesLe Site Internet du Grenelle de l’inser- porter sur ce qui rassemble. Ce livre est letion : http://www.grenelle-insertion.fr/ cultures comme autant de ressources à explo- fruit de quarante années de recherche par rer, mais que l’uniformisation du mondeAu mois d’octobre 2007, il a été confié au l’anthropologue dont le parcours a été mar- aujourd’hui menace.haut commissaire aux Solidarités actives qué par quatre étapes majeures sur le chemincontre la pauvreté, la responsabilité de l’or- de cette conclusion fondamentale, chacune Editions Fayard - 75, rue des Saints-Pères -ganisation d’un « grenelle de l’insertion ». d’elles faisant ici l’objet d’un chapitre : il est 75278 Paris Cedex 06 - Tél. 01 45 49 82 00Ce site Internet a été créé afin de permettre à des choses que l’on donne, des choses que - Télécopie 01 42 22 40 17 - Internettous les participants au grenelle de s’informer l’on vend, et d’autres qu’il ne faut ni vendre www.1001nuits.comsur l’avancée des travaux, de participer aux ni donner mais garder pour les transmettre ; 37débats via des forums réguliers et de nulle société n’a jamais été fondée sur laconnaître les acteurs, les manifestations, les famille ou la parenté ; il faut toujours plusrencontres qui rythment le grenelle. qu’un homme et une femme pour faire un Enquête sur la démocratie. Études de 33 enfant ; la sexualité humaine est fonda- philosophie politique, Pierre Manent. mentalement a-sociale. Paris : Gallimard, 2007. 470 p. (Tel ; 351). Editions Albin Michel - 22, rue Huyghens - ISBN 978-2-07-078569-8. 14,50 euros.La Souffrance sociale. Nouveau 75014 Paris - Tél. 01 42 79 10 00 - Internetmalaise dans la civilisation, sous la Les Européens ont aujourd’hui bien du mal à www.albin-michel.frdirection de Marc-Henry Soulet. s’entendre, mais il y a au moins un sujet qui 35 semble les réunir : c’est la démocratie. MaisFribourg : Academic Press Fribourg, 2007. comment caractériser cet attachement ?204 p. (Res socialis). ISBN 978-2-8271- Depuis quand nous disons-nous démocrates ?1030-8. 24,00 euros. Cent ans après, vivre la laïcité Et pourquoi le sommes-nous ? Telles sont lesDans une société d’incertitude conçue comme Paris : FTCR, 2007. 101 p. questions auxquelles répond cette Enquêteun contexte d’épreuves et d’évaluations per- rassemblant des textes écrits sur près demanentes auxquelles doivent faire face les La FTCR a organisé le 16 décembre 2005 le trente ans. Contribution précieuse à l’histoireindividus, les subjectivités en jeu et la lutte séminaire « Cent ans après, vivre la laïcité ». de la philosophie politique, elle offre aussi 7 VEI Actualité - no 336, mars 2008
  • 8. INTÉGRATIONune analyse très éclairante des problèmes buer à une meilleure compréhension entre les Penser l’islam dans la laïcité, Franckactuels de la démocratie. Roms et les gadjé. Frégosi.Editions Gallimard - 5, rue Sébastien Bottin Délégation générale à la langue française et Paris : Fayard, 2008. 496 p. (Les Dieux- 75328 Paris Cedex 07 - Tél. 01 49 54 42 aux langues de France - 6, rue des Pyrami- dans la cité). ISBN 978-2-213-62149-4.00 - Télécopie 01 42 86 83 88 - Internet des - 75001 Paris - Tél. 01 40 15 73 00 - 22,00 euros.www.gallimard.fr Mél. dglflf@culture.gouv.fr - Internet Système de pensée à la fois théologique, juri- 38 http://www.dglf.culture.gouv.fr/ dique et sociopolitique, l’islam a-t-il des diffi- 41 cultés particulières à reprendre à son compte les fondements sur lesquels reposent la laïcitéLa Fabrique de la « race ». Regards sur à la française (et notamment les Lumières) ?l’ethnicité dans l’aire anglophone, Lutte contre les discriminations. For- Peut-il laisser ses fidèles se référer à un ÉtatMichel Prum. mation juridique : journée du émancipé de tout principe divin ? D’un autre 8 novembre 2007Paris : L’Harmattan, 2007. 262 p. (Racisme côté, il est évident qu’il doit bien s’adapter àet eugénisme). ISBN 978-2-296-04267-4. 93 p. Accès internet <URL : http://www. une situation sans guère de précédents : plu-22,50 euros. idf.pref.gouv.fr/droit_ville/documents/ tôt que de penser la laïcité dans l’islam, il utres_documents/Lutte-discriminations- faut penser l’islam clans la laïcité. Ce livreComme le « genre », la « race » est un cons- 1er-fev-08.pdf> ambitionne de prendre toute la mesure destruit social et il est étonnant de voir com- mutations qui traversent actuellement lesment un même groupe humain peut être La préfecture de région, la HALDE, la direc- communautés musulmanes de France etdéplacé sur l’échelle chromatique selon les tion régionale de l’ACSÉ, le conseil régional, œuvrent à la redéfinition des contours de l’is-besoins du moment. Cet ouvrage éclaire la la mission régionale d’appui droit et ville ont lamité dans un environnement sécularisé etnaissance du concept de « race » en France organisé cette formation afin de clarifier dif- pluraliste.et surtout dans le monde anglophone, ainsi férents concepts voisins et de préciser leque le concept, à l’origine américain, de whi- contenu et les modalités de cette politique Editions Fayard - 75, rue des Saints-Pères -teness. L’ouvrage s’intéresse également aux publique émergente. Le compte rendu de 75278 Paris Cedex 06 - Tél. 01 45 49 82 00rapports complexes entre biologie, éthique et cette journée reprend les différents thèmes - Télécopie 01 42 22 40 17 - Internetpolitique, avec les tentatives de fabriquer abordés. www.1001nuits.comune « race » plus forte, plus adaptée ou plus 42 44contrôlable.Editions L’Harmattan - 5-7, rue de l’Ecole Les Mariages forcés. Conflits culturels Petites fabriques de la démocratie.Polytechnique - 75005 Paris - Tél. 01 40 46 et réponses sociales, Gérard Neyrand, Participer : idées, démarches, actions,79 20 - Télécopie 01 43 25 82 03 - Internet Abdelhafid Hammouche, Sahra Mekboul. Anne Dhoquois, Marc Hatzfeld.http://www.editions-harmattan.fr/index.asp 39 Paris : La Découverte, 2008. 308 p. Paris : Autrement, 2007. 210 p. Index. ISBN (Alternatives sociales). ISBN 978-2-7071- 978-2-7467-1011-5. 19,00 euros. 5390-6. 22,00 euros. Marc Hatzfeld voit dans la démocratie parti-Identités, appartenances, diversités : Les mariages forcés perdurent chez certaines cipative les efforts entrepris pour exciter àIslam et identité nationale familles d’origine étrangère et expriment une nouveau la vigueur politique du collectifAccès internet <URL : http://www. réelle difficulté à intérioriser les règles qu’im- citoyen. Anne Dhoquois a repéré les expé-islamlaicite.org/article804.html> pose le mariage français. Les conflits qui se riences les plus significatives et les plus riches développent alors s’appuient sur la contradic- de ce renouvellement : comités de quartier,Ici nous pouvons écouter les actes du col- tion entre les références à des cultures d’ori- jury citoyen, cahiers de doléances... à l’échelleloque « Identités, appartenances, diversités : gine où la famille tient une place centrale régionale ou municipale, dans les domainesIslam et identité nationale », organisé les 7 et dans le jeu matrimonial et le contexte culturel des médias, de la santé, des transports, de8 décembre 2007, par la Commission Islam & d’accueil. Cette enquête réalisée pour rendre l’éducation, de la gestion des biens communsLaïcité avec le soutien du Secteur des Scien- compte de ces situations s’appuie sur des (l’eau), du logement/rénovation urbaine, deces sociales et humaines de l’UNESCO. entretiens avec des jeunes femmes concernées la consommation, de la législation.... Certai- 40 et des représentants institutionnels et associa- nes initiatives ont des origines institutionnel- tifs. L’analyse débouche sur quelques recom- les. Beaucoup contournent au contraire l’ins- mandations pour aider à l’organisation de ces titution qui justement fait mur devantLa Langue (r)romani réponses. l’expression démocratique, l’assoupit, la bride, la muselle ou la paralyse.Langues et cité, jui. 2007, n° 9 ; 16 p. Accès Editions La Découverte - 9 bis, rue Abelinternet <URL : http://www.dglf.culture. Hovelacque - 75013 Paris - Tél. 01 44 08 84 Editions Autrement - 77, rue du Fg Saint-gouv.fr/Langues_et_cite/langues_ 00 - Télécopie 01 44 08 84 19 - Internet Antoine - 75011 Paris - Tél. 01 40 73 80 00et%20cite9.pdf> www.editionsladecouverte.fr - Télécopie 01 44 73 00 12 - Internet 43 www.autrement.comDepuis qu’ils sont apparus en Europe, au 45début du XVe siècle, les Roms incarnent lafigure de l’étranger. Leur langue, leur organi-sation sociale, leurs traditions, leurs modesde vie : de nombreux traits les distinguent desautres, les gadjé. Ce numéro voudrait contri-VEI Actualité - no 336, mars 2008 8
  • 9. INTÉGRATIONLes Politiques publiques de lutte Groupes et communautés discriminations à l’embauche en raison decontre les discriminations (biblio- leur origine. Il est difficile de savoir si cegraphie) public est régulièrement ou occasionnelle- L’Avenir de la question noire en ment victime de discriminations et s’il fait7 p. Accès internet <URL : http://www. France. Enjeux et perspectives, sous la face à des situations particulièrement défavo-ena.fr/index.php?page=ressources/doc/ direction de Mwayila Tshiyembe, Robert rables sur le marché du travail. C’est dans cebibliographies/questions_sociales> Wazi. contexte que France terre d’asile, à traversLes documents présentés dans cette biblio- l’Observatoire de l’intégration, a organisé lesgraphie, réalisée par le centre de documenta- Paris : L’Harmattan, 2007. 96 p. (Études 5 juillet et 5 octobre 2007, deux rencontrestion de l’ENA, sont classés par ordre alpha- Africaines). ISBN 978-2-296-04574-3. publiques, qui ont permis de débattre sur lebétique d’auteur, et de titre s’il n’y a pas 11,00 euros. thème des discriminations à l’embauche puisd’auteur. Parler de la question noire en France, c’est des emplois fermés aux étrangers et des pro- 46 lever le voile sur un sujet tabou, exclu du fessions réglementées. Ce document se pré- débat public, voici des décennies. La question sente comme une synthèse des échanges qui noire en France, qui fait l’objet de cette ont eu lieu au cours de ces deux rencontresPrévention des discriminations dans investigation, est une demande sociale d’hu- mais aussi des analyses produites par l’Ob-l’entreprise. Recommandations HALDE manité et de citoyenneté touchant la dignité servatoire de l’intégration./ OIT des Noirs immigrés vivant légalement enAccès internet <URL : http://www. France Terre d’Asile - 24, rue Marc-Seguin France ainsi que des Français d’originehalde.fr/IMG/pdf/Recommandations_ - 75018 Paris - Tél. 01 53 04 39 99 - Télé- DOM-TOM et africaine.HALDE_OIT.pdf> copie 01 53 04 02 40 - Internet www.france- Editions L’Harmattan - 5-7, rue de l’Ecole terre-asile.orgComment mieux assurer la promotion de Polytechnique - 75005 Paris - Tél. 01 40 46 51l’égalité dans les entreprises ? Après l’accord 79 20 - Télécopie 01 43 25 82 03 - Internetnational interprofessionnel relatif à la diversité http://www.editions-harmattan.fr/index.aspdans l’entreprise, quelles applications concrè- 49 Éternels étrangers de l’intérieur. Lestes ? A ce sujet, la HALDE et l’OIT ont pré- groupes tsiganes en France, Christophesenté quatre recommandations, à l’occasion Robert.du colloque « Normes et dialogue social », Construction sociale et stigmatisationqu’ils ont co-organisé. Ces quatre recomman- de la « femme noire ». Imaginaires Paris : Desclée de Brouwer, 2007. 452 p.dations portent, pour les deux premières, sur coloniaux et sélection matrimoniale, ISBN 978-2-220-05855-9. 29,00 euros.la révélation et le traitement des cas indivi- Yann Le Bihan. Qui sont vraiment les « Gens du voyage » ?duels de discriminations, et pour les deux der- Paris : L’Harmattan, 2007. 276 p. Peu satisfaisante, cette appellation renvoie ànières, sur la dimension collective qui seule (Logiques sociales). ISBN 978-2-296- un ensemble de petits groupes de traditions,garantit l’efficacité des actions préventives. 04621-4. 26,50 euros. de religions et d’histoires souvent différentes 47 qui s’auto-désignent Roms, Gitans, Manou- Explorateurs, administrateurs coloniaux, ches ou Yéniches. Quatre cent mille enStéréotypes culturels et constructions médecins, voyageurs, romanciers, partagent France, les Tsiganes, qu’ils soient sédentairesidentitaires, CIREMIA, Florent Kohler. et véhiculent depuis le XVIe siècle, de nom- ou nomades, intriguent, suscitent de la fasci- breux stéréotypes relatifs à la « femme nation, provoquent le rejet. Comment lesTours : Presses universitaires François- d’Afrique noire ». Qu’en est-il de cet héritage définir ? Pourquoi ces populations se sont-Rabelais, 2007. 234 p. (Études colonial ? A quelles conditions un « homme elles distinguées de celles qui les entourent ?Hispaniques). ISBN 978-2-86906-232-0. blanc » peut-il accepter aujourd’hui en Comment s’approprient-elles les réalités du18,00 euros. France de se marier avec une « femme de monde auquel elles participent ? Quelles sontLes réflexions réunies dans ce volume, cen- couleur » ou de reconnaître l’enfant métissé la nature et l’origine du rejet dont les popu-trées sur la monde hispanique sont le résultat issu de cette union ? lations tsiganes sont victimes ? C’est toutde séminaires organisés par le Centre interu- l’objet de la recherche présentée ici par le Editions L’Harmattan - 5-7, rue de l’Ecoleniversitaire de Recherche sur l’Éducation et sociologue Christophe Robert, pour mieux Polytechnique - 75005 Paris - Tél. 01 40 46la Culture dans le monde Ibéro-Américain s’interroger sur l’affirmation de modes de vie 79 20 - Télécopie 01 43 25 82 03 - Internetentre 2002 et 2006. Il y est question de la et de positionnements en rupture avec le reste http://www.editions-harmattan.fr/index.aspmanière dont, d’un point de vue historique, de la société. 50littéraire, anthropologique voire linguistique,la caractérisation d’un Autre permet la cons- Editions Desclée de Brouwer - 2, passage detruction de Soi, le discours sur l’autre est-il la Boule blanche - 75012 Paris - Tél. 01 58 Discriminations : des obstacles à l’in- 51 10 20 - Télécopie 01 58 51 10 48 - Inter-destiné à former écran, à occulter une sertion professionnelle des réfugiés, net www.descleedebrouwer.comdémarche de groupe cherchant à s’affirmer sous la direction de Fatiha Mlati, Matthieu 52ou à se « réassurer » en tant que commu- Tardis.nauté solidaire ? Paris : FTDA, 2007. 46 p. Accès internetPresses universitaires François-Rabelais - 3, <URL : http://www.generiques.org/rue des Tanneurs - 37041 Tours cedex - Tél. images/pdf/obs_etude-discriminations_02 47 36 67 71 - Télécopie 02 47 36 65 62 - 02_2008.pdf>Mél. pufr@univ-tours.fr - Internetwww.univ-tours.fr/ciremia/aquipe.htm Les réfugiés statutaires, comme les autres 48 immigrés, sont susceptibles d’être victimes de 9 VEI Actualité - no 336, mars 2008
  • 10. INTÉGRATIONÉtude et propositions sur la situation agressées physiquement et 1,5 % a déclaré La Délinquance des jeunes. Les profils,des Roms et des gens du voyage en avoir subi un viol ou une tentative de viol. les causes, les évolutions, Lorraine Tour-France. Texte adopté en assemblée Dans ce dernier cas, un sur cinq est perpétré nyol du Clos, Sébastien Tournyol du Clos.plénière le 7 février 2008 par l’ex-conjoint et la moitié des victimes connaissaient leur agresseur. Les violences Paris : L’Harmattan, 2007. 252 p. (PourParis : CNCDH, 2008. Accès internet sexuelles sont moins fréquentes au sein du Comprendre). Bibliogr. ISBN 978-2-296-<URL : http://www.cncdh.fr/IMG/pdf/ ménage, mais c’est l’inverse pour les violences 03471-6. 23,00 euros.Etude_et_propositions_sur_la_situation_ physiques. Les femmes sans diplôme sont Quelle est la délinquance juvénile aujour-des_Roms_et_des_gens_du_voyage_ trois fois plus nombreuses à subir des violen- d’hui ? Comment mesurer ses différentes for-en_France.pdf> ces domestiques que les plus diplômées. mes, malgré les limites des chiffres ? QuellesCette étude fait l’objet de recommandations en sont les causes ? Quelles en sont les évolu- INSEE Info Service, - Service Abonnement,de la CNCDH à l’intention des pouvoirs tions ? L’urgence de ces questions est telle BP 409 - 75560 Paris - Tél. 01 53 17 88 45 -publics qui impliquent un changement de qu’il faut reprendre le problème dans sa glo- Télécopie 01 53 17 89 77 - Internetregard de la part de l’ensemble de la société. balité et sans a priori idéologique. Cet www.insee.frSa première partie concerne les discrimina- ouvrage présente à la fois un aperçu des 55tions à l’encontre, d’une part, des Gens du connaissances théoriques, une analyse cri-voyage et, d’autre part, des Roms migrants tique des chiffres disponibles, un diagnostictandis que la deuxième analyse ces constats précis de l’activité délinquante et une mesureau regard des droits fondamentaux. comparative de ses différentes causes.Commission Nationale Consultative des Enfants et jeunes Editions L’Harmattan - 5-7, rue de l’EcoleDroits de l’Homme - 35, rue Saint-Domi- Polytechnique - 75005 Paris - Tél. 01 40 46nique - 75007 Paris - Tél. 01 42 75 77 06 - 79 20 - Télécopie 01 43 25 82 03 - InternetTélécopie 01 42 75 77 14 - Internet « Comment écrire sans papiers ? » : http://www.editions-harmattan.fr/index.aspwww.commission-droits-homme.fr/fr.htm 1er prix 2008 du 11e concours de plai- 58 53 doiries des lycéens pour les Droits de l’Homme, Lucie Simon. Délinquance des mineurs. De la pré-L’Histoire des minorités est-elle une Accès internet <URL : http://www. vention à la sanction, sous la directionhistoire marginale ?, sous la direction dailymotion.com/video/x4cjea_ de Nathalia Ghizzoni.de Stéphanie Laithier, Vincent Vilmain ; memorial-de-caen-ecrire-sans-papier_préface de Esther Benbassa. politics> Issy-les-Moulineaux : ESF, 2007. 126 p. (Les Guides de l’intervention sociale).Paris : PUPS, 2008. 326 p. ISBN 978-2- Le 1er février, Lucie Simon ( membre du col- ISBN 978-2-7101-1910-4. 12,00 euros.84050-555-6. 19,00 euros. lectif RESF d’Alès ), pour le Lycée Jean- Baptiste Dumas - Alès (30) a remporté le La loi du 5 mars 2007 relative à la préventionCet ouvrage pose, à travers une approche cri- de la délinquance a modifié : 1er prix lors du 11e concours de Plaidoiriestique des sciences humaines, les enjeux épisté- - la justice des mineurs en réformant les dis- des Lycéens pour les Droits de l’Hommemologiques et méthodologiques des études positions de l’ordonnance du 2 février 1945 (Mémorial de Caen) avec sa plaidoirie :consacrées au fait minoritaire. Il examine la - les acteurs intervenant dans le champ de la « Comment écrire sans-papiers ? »pertinence du concept de minorité selon les délinquance juvénile en consacrant le rôle 56périodes et les contextes politiques et revient majeur du mairesur les dynamiques qui guident les rapports - les réponses à apporter en accélérant la pro-des minorités à la majorité ou des minorités cédure de sanction mais aussi en créant de Comprendre et accompagner les adosentre elles. nouvelles mesures éducatives.PUPS - Maison de la Recherche de l’Uni- Non-violence actualité, jan-fév. 2008, Dans ce contexte qui oscille entre préventionversité Paris-Sorbonne - 28, rue Serpente - n° 296 ; p. 3-21. 6,00 euros. et répression, la loi du 10 août 2007, renfor-75006 Paris - Tél. 01 53 10 57 60 - Télé- çant la lutte contre la récidive, remet de nou- Ce dossier propose des articles pour accompa-copie 01 53 10 57 66 - Mél. pups@paris- veau en cause les principes fondateurs de la gner les adolescents scolarisés : groupes desorbonne.fr - Internet http://pups.paris- justice des mineurs, à savoir privilégier la parole, médiation, pratique de théâtre-sorbonne.fr/pages/index.php réponse éducative à la sanction. Cet ouvrage forums, éducation à la sexualité, etc. L’ado- 54 répond le plus précisément possible aux ques- lescence est présentée dans ce numéro comme tions concernant : la prévention de la délin- une « réalité culturelle et sociale apparue avec quance ; le mineur délinquant devant la jus- l’école et l’entrée plus tardive des enfants dansLes Violences faites aux femmes, Lor- tice (de la garde à vue au jugement) ; les la vie active ». Tout au long du magazine, l’ac-raine Tournyol du Clos. mesures éducatives ; les conditions de cent est mis sur la communication, le principal détentions des mineurs...INSEE Première, fév. 2008, n° 1180 ; p. 1-4. besoin de l’adolescent, celle-ci lui permettantAccès internet <URL : http://www.insee. de se sentir respecté, écouté et contribuant au Editions ESF - 2, rue Maurice-Hartmann -fr/fr/ffc/ipweb/ip1180/ip1180.pdf> développement de son estime de soi. BP 62 - 92133 Issy-les-Moulineaux - Tél. Non-violence actualité - BP 241 - 45202 01 46 29 46 29 - Télécopie 01 46 29 47 74 -Les violences envers les femmes sont multi- Montargis Cedex - Tél. 02 38 93 67 22 - Internet http://www.esf-editeur.fr/esf/ples : sans compter les agressions subies dans Télécopie 02 38 93 74 72 - Internet index.mdleur cadre familial actuel, 6 % des femmes www.nonviolence-actualite.org 59ayant entre 18 et 59 ans ont été l’objet d’inju-res sexistes en 2005 ou 2006, 2,5 % ont été 57VEI Actualité - no 336, mars 2008 10
  • 11. INTÉGRATIONDu soin au rite dans l’enfance, sous la mune? En explorant la ville de Saint- Denis, Baglin, Marie Didier, Abdelkader Djemaï, quidirection de Doris Bonnet, Laurence ses particularités historiques et sociales témoignent chacun à leur manière de leurs tra-Pourchez. comme ses orientations politiques, cet ouvrage versées culturelles. Au fil des textes, les lignes analyse dans quelles conditions se construit tissent ce que l’ « Histoire officielle » oublieraRamonville-Saint-Agne : Érès, 2007. 317 p. une politique municipale de jeunesse. sans doute en chemin : croire en notre huma-(Petite enfance et parentalité). ISBN 978- nité et en notre capacité de fraternité.2-7492-0801-5. 30,00 euros. Editions L’Harmattan - 5-7, rue de l’Ecole Polytechnique - 75005 Paris - Tél. 01 40 46 Editions Privat - 10, rue des Arts - BPRéunissant les travaux d’anthropologues, de 79 20 - Télécopie 01 43 25 82 03 - Internet 38028 - 31080 Toulouse Cedex 6 - Tél. 05psychologues et d’historiens de la petite http://www.editions-harmattan.fr/index.asp 34 31 81 88enfance, cet ouvrage aborde la question des 62 64modèles parentaux en matière de soins et derites entourant la naissance et la primeenfance dans différentes régions du monde. Troisième rapport annuel au Parle- Soif d’Europe. Témoignage d’un clan-L’observation des soins aux jeunes enfants ment et au Gouvernement de l’Obser- destin, Omar Ba.(allaitement, sevrage, toilette quotidienne, vatoire national de l’enfance en dan-etc.), et des rites qui accompagnent leur Paris : Editions du Cygne, 2008. 133 p. ger, Paul Durning, Anne Oui.croissance, permet de mieux aiguiser notre (Esprits de Liberté). ISBN 978-2-84924-regard sur la diversité des normes sociales et Paris : ONED, 2007. 116 p. Accès internet 068-7. 14,00 euros.culturelles en matière de puériculture et <URL : http://www.oned.gouv.fr/ L’auteur nous livre ici un témoignage de pre-d’adapter les modes d’intervention des ac- documents/rapports07/RAPPORT_ mière main sur un voyage qui a duré 3 ans,teurs médico-sociaux ou éducatifs au sein FINAL07.pdf> pour entrer clandestinement en Europe.d’une famille ou d’une communauté. Le présent rapport est structuré en trois cha- Editions du Cygne - 4, rue Vulpian - 75013Editions Érès - 11, rue des Alouettes - pitres. Le premier décrypte le contenu des Paris - Tél. 01 55 43 83 92 - Télécopie 01 5531520 Ramonville-Saint-Agne - Tél. 05 61 réformes juridiques intervenues en 2007. Le 43 83 92 - Mél. editionsducygne@club-75 15 76 - Télécopie 05 61 73 52 89 - Inter- deuxième chapitre consacré à l’amélioration internet.fr - Internet www.editionsducygne.net www.edition-eres.com de la connaissance chiffrée de l’enfance en 60 com/ danger actualise l’estimation du nombre 65 d’enfants bénéficiant d’une mesure de protec- tion de l’enfance en France et propose desJeunesse : entre difficultés et vitalité analyses, tant en termes de comparaisons départementales qu’en termes d’évolution, àLoisirs éducation, déc. 2007, n° 425 ; p. 13- partir de l’exploitation des données de la28. 9,00 euros. DREES et de la DPJJ. Le troisième chapitre Organismes, associationsAllongement de la période d’entrée dans la participe de la mission de l’Oned de recense-vie active et indépendante. Insertion sociale ment et de diffusion des pratiques de préven-non garantie par le travail qui a de quoi tion, de dépistage et de prise en charge L’Association Dating Emploi Zéro Dis-déstabiliser les plus optimistes. Cumul des médico-sociale et judiciaire des mineurs en crimination : http://www.difficultés entraînant la désocialisation, en danger. emploizerodiscrimination.combanlieue comme dans le milieu rural. Dans ce L’association Dating Emploi Zéro Discrimi- Observatoire national de l’enfance en dan-contexte, les associations d’éducation popu- nation est soutenue par l’État : l’ACSE, les ger - 96, rue Didot - 75014 Paris - Tél. 01laire proposent une alternative : des espaces Préfectures ainsi que par le Conseil Régional 58 14 22 50 - Télécopie 01 45 41 38 01 -favorables à l’engagement des jeunes. Rhône Alpes. Elle vise à informer et sensibili- Mél. contact@oned.gouv.fr - InternetLa Jeunesse au plein air - 21, rue d’Artois - http://www.oned.gouv.fr ser les recruteurs et managers entreprises75008 Paris - Tél. 01 44 95 81 24 - Télé- 63 dans le process recrutement et intégrationcopie 01 45 63 48 09 - Mél. dans l’entreprise. Elle vise aussi à rassemblerlajpa@jpa.asso.fr - Internet www.jpa.asso.fr et fédérer les acteurs socio-économiques des 61 bassins d’emploi et de développement éco- nomique de la Région Rhône Alpes. Littérature, témoignages 66Prendre place dans la cité. Jeunes etpolitiques municipales, Véronique Bor-des ; préface de Alain Vulbeau. Les Mots de l’exil en mémoire, Michel Baglin, Philippe Berthaud, Magyd Cherfi.Paris : L’Harmattan ; Marly-le-Roi : INJEP, Agenda, colloques2007. 253 p. (Débats Jeunesses). Bibliogr. Toulouse : Privat, 2007. 141 p. ISBN 978-2-ISBN 978-2-296-04085-4. 19,00 euros. 7089-6882-0. 15,00 euros.Lorsqu’on parle des jeunes et des institutions Cet ouvrage est issu d’un travail en résonance Les ApprentiScèneslocales, apparaît une relation diversement entre des écrivants exilés, étrangers, qui Du 1er au 10 avril 2008 - Espace Pierreinterprétée. L’institution donne-t-elle trop ou découvrent la langue française, s’appropriant Cardin : 1 avenue Gabriel - 75008 Paris.pas assez de place à la jeunesse? Les jeunes doucement ses mots lors d’ateliers organiséspeuvent-ils prendre la parole et s’inscrire dans un cadre associatif et des écrivains recon- A l’initiative de la Région Île-de-France,comme acteurs dans l’espace social de la com- nus, Magyd Cherfi, Philippe Berthaut, Michel 650 jeunes des CFA (Centres de Formation 11 VEI Actualité - no 336, mars 2008
  • 12. INTÉGRATIONdes Apprentis) de la Région Île-de-France, majeur. Des professionnels de pays et d’hori- ment citoyen et culture. Cette sixième éditionissus de toutes les filières et de tous les zons différents apporteront un éclairage et du festival « Images Mouvementées » entendniveaux - du CAP à Bac + 5 - vont relever un dialogueront avec les participants et des visi- approfondir les nombreuses questions quedéfi majeur : monter sur scène face au grand tes sont prévues dans Liverpool afin de faire suscite le renforcement actuel des frontières.public. Au programme de ce spectacle : l’expérience de la notion de dialogue intercul- Seront proposés :120 sketchs ayant pour thème, leurs métiers, turel. Elle est organisée par les cabinets de - une quarantaine de films (documentaires etleurs formations et leurs préoccupations. consultants EUCLID et Comedia en associa- fictions, longs et courts-métrages) décrivantUn jury, composé de professionnels du spec- tion avec Liverpool 2008, la Commission et analysant ces questions en France, et danstacle, de représentants de CFA, de responsa- européenne et le Conseil de l’Europe. le monde,bles d’entreprises et de membres du Conseil - de nombreux débats réunissant des repré- (Informations : http://inter.culture.info/icc)régional d’Île-de-France, sélectionnera sentants de l’ensemble de la société civile : 69chaque soir les 2 groupes les plus perfor- responsables associatifs, sociologues, histo-mants pour la finale. riens, économistes, représentants syndicauxUne finale, le 10 avril, où sera décerné un prix et, bien entendu, cinéastes. Cycle de qualification : Mobilités, unaux trois meilleures équipes. Un prix du enjeu pour l’égalité des chances (Contact presse Annie Maurette :public sera également remis. annie.maurette@orange.fr (06 11 96 67 75)) Les 28 mars, 4 et 11 avril 2008 à Saint-(Les réservations et la billetterie se font gra- 72 Denis.tuitement sur simple appel : 01 53 85 78 65,alexandre.gallet@iledefrance.fr) Une société démocratique se caractérise par 67 une réelle égalité des chances et par une forte Festival des « Étonnants Voyageurs » mobilité sociale et professionnelle. Ce postu- de Saint-Malo : « Migrations » lat ne conduit-il pas à s’interroger sur lesAssises professionnelles : Quand la mobilités aujourd’hui et sur les freins que Du 10 au 12 mai 2008 à Saint-Malo.religion s’invite au travail. Modèle l’on constate notamment dans les quartiers Où il sera question de la quête et des piègesfrançais et comparaisons interna- dits « en difficulté ». Transports, parcours de l’identité, de la ville Moloch et de la Villetionales résidentiels et formation professionnelle ne lumière, de l’errance et de la demeure, des constituent-ils pas quelques outils sur les- épopées fondatrices, des diasporas à traversLe 11 avril 2008 (de 13 h 30 à 19 h 30) à quels les professionnels de la politique de la les âges, de la perte et de la reconquête de soi,l’Unesco (salle II). ville peuvent agir pour soutenir l’égalité des de la langue, aussi, et de son invention. De laAu programme de cette manifestation plu- chances ? langue, où toutes ces questions se retrouvent,sieurs interventions : portées à incandescence, et d’abord celle de la- Monde du travail et gestion du fait reli- Profession banlieue - 15, rue Catulienne - 93200 Saint-Denis - Tél. 01 48 09 26 36 - littérature. Ainsi : la langue nous détermine-gieux, l’exemple de l’islam en France. Postu- t-elle, nous impose-t-elle au final ses valeurslats de débats par Dounia Bouzar Télécopie 01 48 20 73 88 - Internet www.professionbanlieue.org quoi que nous fassions ? Dit-elle « l’âme d’un- Recrutement : le poids des représentations, peuple », signe-t-elle son identité ? Toutes lesentre laxisme et diabolisation. Analyse com- 70 interrogations du temps, contenues dans celleparative par deux experts et deux entreprises de la littérature.étrangères (Canada et Italie)- Management : Unité d’équipe et diversité Exposition : Quand le travail ne paie (EV : 3 rue de Viarmes35000 RENNES.religieuse, entre liberté de culte et dysfonc- plus Tél. 02 99 31 05 74, Mèl contact@tionnement. Analyse comparative par deux Du 19 mars au 14 décembre 2008 à etonnants-voyageurs.com,experts et deux entreprises étrangères (Angle- Fresnes (Écomusée du Val de Bièvre). web. www.etonnants-voyageurs.com)terre et États-Unis). 73 L’exposition s’ouvre sur une présentation his-(Informations et contact : www.dynamique- torique de la pauvreté, puis montre les causesdiversite.fr - lylia@dynamique-diversite.fr) du travail précaire et aborde la réalité quoti- 68 Rencontres de La Villette 2008 dienne des travailleurs pauvres. Du 16 au 27 avril 2008 (Parc de La Villette). (Rens. : Tél. 01 42 24 32 24 - Accès internet <URL : http://www.Conférence : Intercultural Cities ecomusee@agglo-valdebievre.fr) rencontresvillette.com/ 71Du 1er au 3 mai 2008 à Liverpool. rencontre08grille_prog.pdf>Dans les villes d’aujourd’hui et de demain, Les Rencontres entrent au cœur de l’annéecomment des gens de cultures différentes Festival de cinéma d’Attac 6e édition : du dialogue interculturel en prônant le métis-vivent-ils ensemble - plutôt que de simple- « Identités sans frontières » sage des disciplines artistiques, des généra-ment vivre côte à côte ? Cette question sera tions ... Du 16 au 27 avril 2008 découvrez des Du mercredi 2 au mardi 8 avril, au cinéma plateaux danse hip hop sur lesquels se pro-au cœur de la Conférence qui se tiendra dans les 7 Parnassiens - Paris 14. Programme : duiront les jeunes compagnies mais aussi desle cadre de l’Année Européenne du Dialogue www.local.attac.org/images- compagnies de théâtre adeptes du métissageInterculturel et de Liverpool Capitale euro- mouvementees/Festimages_2008/ artistique. Les temps de réflexion sont égale-péenne de la Culture. Cette conférence pro- programme-08.pdf. ment toujours présents avec la conférencepose de porter un regard nouveau sur lesquestions de la migration, de la diversité et de Depuis sa première édition en 2003, l’objectif « Les danses hip hop hier et aujourd’hui »la vie urbaine et de montrer en quoi la mixité du festival est de poursuivre une mission menée par Nabou Fofane le 19 avril 2008.est un atout économique, social et culturel d’éducation populaire en associant engage- 74VEI Actualité - no 336, mars 2008 12
  • 13. EDUCATIONLes Services à la personne. D. Le sou- gnant dans les décennies à venir », telle a été feront l’objet d’une consultation. « Divisertien scolaire la mission confiée par le Gouvernement à la par trois, en cinq ans, le nombre d’élèves qui commission présidée par Marcel Pochard. sortent de l’école primaire avec de graves dif-Paris : CERC, 2008. p. 127-136. Accès Celle-ci dresse un diagnostic de la condition ficultés et diviser par deux le nombre d’élèvesinternet <URL : http://www.cerc.gouv. des enseignants : leur situation sociale, pro- ayant pris une année de retard dans leur sco-fr/rapports/rapport8/rapport8cerc.pdf> fessionnelle et de rémunération, la façon dont larité », tels sont les résultats attendus par le« Le développement important du soutien ils exercent leur métier, la façon dont ils sont ministre de l’Éducation nationale.scolaire privé entretient, et même accentue, gérés et la façon dont ils perçoivent leurles inégalités sociales et les disparités spatiales propre situation. La commission s’est Ministère de l’Éducation nationale, de(au détriment des zones rurales, par efforcée de traiter quatre thèmes qui lui l’Enseignement supérieur et de la Rechercheexemple) » note le 8e rapport du CERC paraissent majeurs dans l’évolution de la - 107, rue de Grenelle - 75007 Paris - Inter-(Conseil, emploi, revenus, cohésion sociale) condition enseignante : la responsabilité à net http://www.education.gouv.frsur les services à la personne. Le rapport note reconnaître aux équipes éducatives, établisse- 79que, si les jeunes français utilisent moins les ments ou écoles; le contenu du métier descours privés que les Japonais ou Coréens, ils enseignants et les conditions réglementairesont nettement moins accès à une aide de son exercice ; leur recrutement et leur Les Outils de la réussite éducative enpublique que dans les autres pays. formation ; leurs carrières professionnelles. Guyane. Guide pratique 77Conseil de l’Emploi, des Revenus et de la Cayenne : CRPV de Guyane, 2007. 56 p.Cohésion sociale - 113, rue de Grenelle - Accès internet <URL : http://www.crpv-75007 Paris - Tél. 01 53 85 15 00 - Télé- guyane.org/Documents/Education/copie 01 53 85 15 21 - Mél. Mise en place du volet « Éducation guide_reussite_educative_guyane.pdf>cerc@cerc.gouv.fr - Internet nationale » de la dynamique « Espoir banlieues » Destiné à l’ensemble des acteurs de l’Éduca-www.cerc.gouv.fr tion, ce guide vise à présenter de manière syn- 75 Accès internet <URL : http://www. thétique les différents outils institutionnels de education.gouv.fr/cid20978/volet- la réussite éducative. Il se veut être un instru- education-nationale-de-la-dynamique- ment pratique et évolutif. Il a vocation, le cas espoir-banlieues.html> échéant, à être complété par de nouvelles Fadela Amara et Xavier Darcos ont présenté fiches. Il est conçu de manière à transmettrePolitique d’éducation à la presse le 14 février leur plan « Dyna- aisément des informations pertinentes. mique avenir banlieue ». Il s’organise autour Centre de Ressources Politique de la Ville de 9 points :Convention pluriannuelle entre le de Guyane - 12, rue du XIV Juillet - BP 691 - Accompagnement éducatif dans toutes lesministère de l’Éducation nationale, le - 97336 Cayenne Cedex - Tél. 05 94 28 79 écoles de l’éducation prioritaireministère de la Culture et de la Com- 43 - Télécopie 05 94 28 79 44 - Mél. centre- - Favoriser la mixité sociale dans les écolesmunication et la Fondation Culture et ville.guyane@wanadoo.fr - Internet - Encourager la contribution de l’enseigne-Diversité www.crpv-guyane.org ment privé à l’égalité des chances 80Le ministre de l’Éducation nationale et la - Créer 30 sites d’excellenceministre de la Culture et de la Communica- - Créer une banque de stages dans chaquetion, ont signé, le 13 février 2008, une académieconvention pluriannuelle avec la Fondation - Permettre l’accès aux classes préparatoires« Culture et Diversité » destinée à faciliter aux grandes écolesl’accès à la culture des jeunes issus de milieux - Doubler le nombre de places en internats Sociologie de l’éducationdéfavorisés. La Fondation, qui mène un tra- - Casser les ghettos scolairesvail de sensibilisation à la culture et à la pra- - Multiplier les écoles de la 2e chancetique artistique dans le cadre de partenariats Le plan présente aussi la liste des 30 sites Carte scolaire et aménagement du ter-avec des acteurs culturels, avait jusqu’à pré- d’excellence. ritoire, Brigitte Bacconnier, Hélène Mar-sent concentré son action, essentiellement, 78 guerite, Géraldine Geoffroy.sur la région parisienne. Les ministres sou- Dossier d’actualité, jan. 2008, n° 32 ; Accèshaitent désormais développer cette action sur internet <URL : http://www.inrp.fr/toute la France. Les Nouveaux programmes de l’école vst/LettreVST/pdf/32_janvier2008.pdf> 76 primaire. Projet soumis à consultation Ce dossier, qui questionne la place de la carte Bulletin officiel de l’Éducation nationale, scolaire dans les politiques urbaines et les 20-02-2008, n° 0, hors-série ; 21 p. AccèsLivre vert sur l’évolution du métier politiques d’aménagement des territoires a été internet <URL : http://media.education.d’enseignant, Marcel Pochard. réalisé en collaboration avec le Centre d’étu- gouv.fr/file/02_fevrier/24/3/ des sur les réseaux, les transports, l’urbanisme271 p. Accès internet <URL : http://media. BOEcolePrimaireWeb_24243.pdf> et les constructions publiques (CERTU). Aueducation.gouv.fr/file/Commission_ Xavier Darcos a présenté à la presse le mer- moment où la France entre dans un processusPochard/18/8/livre_vert_23188.pdf> credi 20 février les grandes orientations de la de suppression de la carte scolaire, où lesDresser un diagnostic de l’état de la condi- réforme de l’école primaire, en particulier la parents pourront choisir l’école de leurstion enseignante et « tracer les contours des réorganisation du temps scolaire et la réécri- enfants sur le « marché de l’éducation », ceévolutions de la fonction et du métier d’ensei- ture des programmes qui, prochainement, dossier tente de répondre à un certain nombre 13 VEI Actualité - no 336, mars 2008
  • 14. EDUCATIONd’interrogations. Qu’elle est l’attitude des L’OZP a demandé à Chantal Zaouche-Gau- Insertion et scolarisation des Jeunesfamilles vis-à-vis de la carte scolaire ? L’école dron, professeure de psychologie du Étrangers Nouvellement Arrivés (15-amplifie-t-elle ou bien réduit-elle la ségréga- développement à l’université de Toulouse II- 18 ans) en région PACA : les disposi-tion urbaine ? Quels sont les liens entre l’offre Le Mirail, de traiter du problème particulier tifs ; préconisations, Maxence Moré-de formation et le territoire ? Comment s’arti- des effets scolaires des situations de pauvreté teau, Pascal Bavoux.culent politiques urbaines et politiques éduca- et de précarité. Marseille : ACSÉ - Direction régionaletives ? La planification scolaire a-t-elle une Observatoire des Zones Prioritaires - 20, PACA, 2007. 76 p.place dans la planification territoriale ? rue Henri Barbusse - 92230 Gennevilliers - L’enjeu majeur présenté par l’ACSÉ était deInstitut National de Recherche Pédagogique Tél. 01 47 33 17 93 - Internet www. mettre à plat les différents dispositifs sur les- Service des publications - 19, mail de Fon- association-ozp.net territoires de la Région PACA afin faire appa-tenay - BP 17424 - 69347 Lyon Cedex 07 - 83 raître les incohérences et les inégalités de trai-Tél. 04 72 76 61 58 - Télécopie 04 72 76 61 tements en même temps que les dispositifs68 - Internet www.inrp.fr particulièrement adaptés ou innovants, en 81 L’Équipe éducative regard de la présence des publics. La première Accès internet <URL : http://www.cndp. partie du diagnostic a mis en avant l’hétérogé- fr/actualites/question/equipe/ néité de la présence des publics et leur diver-Le Collège comme espace de structura- presentation.htm> sité, en lien avec les territoires (urbain / rural).tion des bandes d’adolescents dans les Les dispositifs institutionnels relèvent essen-quartiers populaires : le poids de la Ce dossier de la collection « Civilité/Citoyen- tiellement de l’Éducation Nationale, mais onségrégation scolaire, Benjamin neté » pour faire le point sur les atouts mais constate une absence de prise en charge spéci-Moignard. aussi les difficultés de la pratique du travail fique des jeunes âgés de plus de 16 ans et qui en équipe. Avec un entretien avec Philippe ne peuvent intégrer les dispositifs scolaires. LaRevue française de pédagogie, jan- Perrenoud, un guide pratique et un choix de question particulière des jeunes étrangers horsmar. 2007, n° 158 ; p. 31-42. Bibliogr. ressources. regroupement familial apparaît très prégnante16,00 euros. 84 sur le territoire.Cet article s’intéresse à la place du collège Agence nationale pour la cohésion sociale etcomme espace de structuration des bandes L’Évolution des acquis des élèves de l’égalité des chances - PACA - 17, rued’adolescents dans les quartiers populaires. 15 ans en culture mathématique et en Pierre Dupré - 13417 Marseille cedex 8 -L’étude de la répartition des élèves membres compréhension de l’écrit. Premiers Tél. 04 91 53 80 00de bandes sur deux ans fait apparaître leur résultats de l’évaluation internatio- 86concentration dans un nombre très limité declasses de l’établissement. La mis en place de nale PISA 2006, Agnès Brun, Sylviecette politique aboutit à une forme de ségré- Fumel, Francine Hoyé. Parents des liens à réinventergation interne qui participe fortement à la Note d’information, jan. 2008, n° 08-08 ; Dialogue (GFEN), jan. 2008, n° 127 ; p. 1-48.construction d’une expérience collégienne p. 1-6. Accès internet <URL : http://media. 7,00 euros.douloureuse marquée par une détérioration education.gouv.fr/file/2008/41/7/du climat scolaire et une ethnicisation des ni0808_22417.pdf> Visibilité des objectifs, des buts poursuivis etrapports scolaires fortement structurants compréhension des procédures d’apprentis-pour les bandes de jeunes. Depuis 2000, les résultats de la France indi- sage, discussion à propos des formes d’ac- quent une tendance à la baisse, plus par rap- compagnement tendent à sécuriser l’ensembleInstitut National de Recherche Pédagogique port à elle-même que par rapport à la des acteurs, et permettent de spécifier et d’ac-- Service des publications - 19, mail de Fon- moyenne des pays de l’OCDE. En effet, la tualiser la place de chacun en complémenta-tenay - BP 17424 - 69347 Lyon Cedex 07 - moyenne des pays de l’OCDE baisse légère- rité plus qu’en concurrence, ce qui optimiseTél. 04 72 76 61 58 - Télécopie 04 72 76 61 ment depuis 2000 alors que la baisse de la les chances de réussite de l’enfant.68 - Internet www.inrp.fr France est plus accentuée. Les élèves des bas 82 niveaux sont plus nombreux et leur perfor- Groupe Français d’Education Nouvelle - 14, mance est plus faible. Des écarts de score très av. Spinoza - 94200 Ivry-sur-Seine - Tél. 01 importants sont observés entre élèves de troi- 46 72 53 17 - Télécopie 01 46 71 63 38 -Les Effets scolaires de la grande pau- sième et élèves de seconde générale et techno- Mél. gfen@gfen.asso.fr - Internetvreté logique, entre les filles et les garçons en com- http://www.gfen.asso.fr préhension de l’écrit. Les difficultés de lecture 87Les Rencontres de l’OZP, fév. 2008, n° 70 ; et d’écriture pèsent sur la réussite globale àp. 1-9. Accès internet <URL : http://www. PISA.association-ozp.net/IMG/pdf/ Programme de réussite éducative :_RENCONTRE_70_PAUVRET_311_ Direction de l’évaluation, de la prospective outil d’évaluation du parcours indivi-FINAL_.pdf> et de la performance - 61-65, rue Dutot - dualisé de l’enfant (Prototype instru- 75732 Paris cedex 15 - Tél. 01 55 55 73 58 - mental)Compte rendu de la réunion publique du Télécopie 01 55 55 76 32 - Internet Saint-Denis : Profession banlieue, 2007.23 janvier 2008. http://www.education.gouv.fr/pid53/ 24 p. Accès internet <URL :Si les études statistiques sur la pauvreté en evaluation-et-statistiques.html http://www.professionbanlieue.org/termes de revenu ne manquent pas, il n’en est 85 gestion/doc/Rapport%20Alfoldi.pdf>pas de même pour les études de psychosocio-logie de la pauvreté et plus encore de celles En 2006-2007, Profession Banlieue a mis enportant sur la scolarité des enfants pauvres. place un groupe de travail réunissant desVEI Actualité - no 336, mars 2008 14
  • 15. EDUCATIONcoordonnateurs de programme de réussite Le Rôle de l’école maternelle dans les Pédagogie, psychologieéducative de villes de Seine-Saint-Denis pour apprentissages et la scolarité des élè-élaborer ensemble un outil d’évaluation pour ves, Bruno Suchaut.chaque enfant qui bénéficie du parcours indi- Accompagnement à la scolarité. Socio-vidualisé du programme de réussite éducative 10 p. Accès internet <URL : http://halshs. archives-ouvertes.fr/docs/00/24/03/99/ logie, usages et pratiques(PRE). Accompagnés par le consultant Fran-cis Alföldi, ces coordonnateurs ont conçu un PDF/08003.pdf> Montpellier : ALCI, 2007. 87 p. Bibliogr.support méthodologique permettant d’éva- « La fréquentation de l’école maternelle pro- 10,00 euros.luer le parcours de l’enfant. Ce document cure un avantage pour la suite de la scolarité, L’ALCI, structure associative, propose, àprésente cet outil d’évaluation et un exemple tant sur le plan des acquisitions, qu’en termes partir de son expérience propre, dans unde son application. de carrière scolaire en réduisant la probabi- espace socio-géographique bien précis (le lité de redoubler une classe, et notamment le département de l’Hérault), une réflexion bienProfession banlieue - 15, rue Catulienne - cours préparatoire. Les effets étant d’autant plus large sur le phénomène de l’accompa-93200 Saint-Denis - Tél. 01 48 09 26 36 - plus positifs que la scolarisation en mater- gnement à la scolarité qui a pris de l’ampleurTélécopie 01 48 20 73 88 - Internet nelle a été longue » rappelle B. Suchaut. Les depuis les années 1980 et 1990.www.professionbanlieue.org différences qui apparaissent entre les élèves 88 dès la maternelle ne sont pas forcément dues Agir Lire Coordonner Intervenir - Centre à l’école. « L’origine sociale joue un rôle social CAF - 410, av. de Barcelone - 34080 significatif ». L’auteur identifie des compé- Montpellier - Tél. 04 67 40 49 39 - Télé-La Réussite scolaire dans le Val d’Oise : tences précises acquises en maternelle et qui copie 04 67 40 53 44 - Mél.atouts et défis décident de l’avenir scolaire. alci@wanadoo.fr126 p. Accès internet <URL : http://www. 91 93ia95.ac-versailles.fr/IMG/pdf/CDEN_171207-2.pdf> Les Sorties sans qualification : la baisse Collège des PyramidesCe document présenté au Conseil départe- se poursuit, Florence Léger.mental de l’Education nationale de Évry : Conseil général de l’Essonne, 2008.décembre 2007 présente de nombreuses don- Note d’information, jan. 2008, n° 08-05 ; n.p.nées statistiques ainsi que des éléments carto- p. 1-4. Accès internet <URL : Pendant deux ans, le Conseil général degraphiques décrivant l’offre et les résultats http://media.education.gouv.fr/file/2008/ l’Essonne a engagé un important programmescolaires du département. 41/4/ni0805_22414.pdf> de rénovation au sein du collège des Pyrami- 89 Le nombre d’élèves quittant le système édu- des d’Évry. Deux années durant lesquelles catif sans un niveau de qualification Alexis Hamichard, photographe, a saisi le reconnue a considérablement baissé en trente quotidien des élèves et de l’équipe éducativeLa Réussite scolaire des femmes et des ans, passant de 170 000 à 42 000. Au cours pour le restituer ensuite lors d’une expositionhommes en Europe, Fabienne Rosen- des dix dernières années, la baisse s’explique en novembre 2006, à l’occasion de l’inaugu-wald. essentiellement par la réduction des aban- ration du collège rénové. Claude Lachiche,Note d’information, 01-02-2008, n° 08-11 ; dons d’études au collège et en début de CAP professeur de Lettres, a su déceler le terreaup. 1-6. Accès internet <URL : et BEP. L’un des enjeux majeurs de l’instruc- fertile que représentaient ces photographies,http://media.education.gouv.fr/file/2008/ tion est l’insertion sur le marché du travail. véritables scènes de vie du collège, et a ainsi01/9/ni0811_24019.pdf> Les jeunes non diplômés, même s’ils sont proposé aux élèves d’enrichir les clichés par qualifiés, sont ceux qui rencontrent les plus des témoignages écrits au sein d’un atelierEn Europe, les femmes ont de meilleurs par- d’écriture. Après plusieurs mois de travail, les grandes difficultés pour trouver un emploi.cours scolaires que les hommes. Mais, en témoignages des élèves et les photographies C’est pourquoi, depuis 2000, l’Union euro-Europe, les femmes sont minoritaires parmi sont aujourd’hui réunis dans ce livre. péenne considère qu’un diplôme de secondles diplômés de mathématiques, sciences et cycle de l’enseignement secondaire est letechnologie, dont l’augmentation est égale- Conseil général de l’Essonne - Hôtel du bagage scolaire minimum.ment une cible européenne. Cette situation département - Bd de France - 91012 Évrys’est construite au cours du temps, à travers Direction de l’évaluation, de la prospective cedex - Tél. 01 60 91 91 91 - Télécopie 01différentes générations, différemment selon et de la performance - 61-65, rue Dutot - 60 91 91 77les pays. Ainsi, en termes d’accès aux diplô- 75732 Paris cedex 15 - Tél. 01 55 55 73 58 - 94mes, ce sont ceux qui étaient le plus en retard Télécopie 01 55 55 76 32 - Internet- les pays du Sud - qui présentent désormais http://www.education.gouv.fr/pid53/les écarts les plus élevés en faveur des evaluation-et-statistiques.html Enseigner les faits religieux. Quelsfemmes. 92 enjeux ?, sous la direction de Dominique Borne, Jean-Paul Willaime ; préface deDirection de l’évaluation, de la prospective Régis Debray.et de la performance - 61-65, rue Dutot -75732 Paris cedex 15 - Tél. 01 55 55 73 58 - Paris : Armand Colin, 2007. 223 p. (DébatsTélécopie 01 55 55 76 32 - Internet d’école). Bibliogr. ISBN 978-2-2003-4640-http://www.education.gouv.fr/pid53/ 9. 18,00 euros.evaluation-et-statistiques.html Depuis 2002, l’enseignement des faits reli- 90 gieux est entré dans les programmes des dif- férentes disciplines. Ce livre rappelle l’histoire 15 VEI Actualité - no 336, mars 2008
  • 16. EDUCATIONdes relations entre la République et les scien- Immigration, École et didactique du Le Projet intergénérationnelces religieuses et interroge l’expression « faits français, sous la direction de Jean-Louisreligieux ». Puis il aborde concrètement les Chiss. Accès internet <URL : http://www.cndp.problèmes de la classe: quelle est la place des fr/vei/dossiers/intergenerationnel/faits religieux dans les programmes des diffé- Paris : Didier, 2008. 303 p. (Langues & presentation.htm>rentes disciplines ? Peut-on conseiller des didactique). Bibliogr. ISBN 978-2-278- Présentation d’un projet intergénérationneldémarches pédagogiques ? Comment aborder 06270-6. 17,00 euros. mené à Paris dans le XXe arrondissement,ces questions dans des perspectives néces- L’intitulé de cet ouvrage met en relation des dont l’objectif était d’établir un lien qui per-sairement laïques ? questions politiques (au sens le plus large du mette aux élèves de retrouver des valeurs terme), des problèmes éducatifs (avec leurs humanistes et de favorise les apprentissages,Editions Armand Colin - 21, rue du Mont- aspects institutionnels et pédagogiques) et des en particulier : la maîtrise de la langue, laparnasse - 75006 Paris - Tél. 01 44 39 44 00 dimensions linguistiques et didactiques. construction de son identité et la structura-- Internet http://www.armand-colin.com/ L’unité de cet ouvrage collectif tient à l’atten- tion du temps. 95 tion portée à certains publics scolaires (les 100 élèves nouvellement arrivés en France et ceux « issus de l’immigration »), à la langue fran-Hétérogénéité des apprentissages et çaise et aux autres langues en présence, auxefficacité pédagogique, Bruno Suchaut. formes culturelles de l’intégration sociale et11 p. Accès internet <URL : http://halshs. éducative, aux pratiques d’enseignement et Outils pédagogiquesarchives-ouvertes.fr/docs/00/22/13/74/ processus d’apprentissage.PDF/08002.pdf> Editions Didier - 13, rue de l’Odéon - 75006Communication dans le cadre du séminaire Paris - Tél. 01 44 41 31 31 - Télécopie 01 44 Compagnon. Guide pédagogique pourinter académique Enseigner en réseaux 41 31 48 - Internet www.editions-didier.fr la diversité, la participation et les« ambition réussite : le diagnostic scolaire au 98 droits de l’homme, sous la direction deservice de l’action pédagogique ». L’objectif de Ellie Keen.cette communication est de porter un regard Strasbourg : Éditions du Conseil desynthétique sur la problématique de l’hétéro- Mémoires et histoire à l’École de la l’Europe, 2007. 85 p. ISBN 978-2-871-généité des apprentissages des élèves et de sa République. Quels enjeux ?, Corinne 6249-6.prise en compte au sein de notre système édu- Bonafoux, Laurence De Cock-Pierrepont,catif. Cette notion d’hétérogénéité des Benoit Falaize. Ce guide a été élaboré à partir de la cam-apprentissages demande à être abordée en pagne pour la diversité, les droits decomplémentarité d’une autre dimension qui Paris : Armand Colin, 2007. 158 p. (Débats I’homme et la participation des jeunes inti-lui est fortement associée, à savoir la d’école). ISBN 978-2-2003-4635-5. tulée « Tous différents - tous égaux » dudifficulté scolaire. 17,00 euros. Conseil de l’Europe. Cette campagne fournit 96 L’école est un des lieux privilégiés de mani- un stimulus essentiel à une action commune festation des tensions entre mémoires et his- de promotion de la diversité, de la participa- toire. L’histoire et la mémoire relèvent de tion et des droits de I’homme.Images pour apprendre, Annette logiques différentes qui toutes deux sont pré- Éditions du Conseil de l’Europe - Unité desBéguin-Verbrugge. sentes dans les finalités de l’institution sco- ventes - 67075 Strasbourg Cedex - Tél. 03 laire. Plusieurs problèmes se posent : la maî-Spirale, oct. 2007, n° 40 ; p. 3-163. 88 41 25 81 - Télécopie 03 88 41 39 10 - trise des connaissances par les enseignants de Internet http://book.coe.intLe but de ce numéro est d’engager une ces sujets sensibles, la didactique de ces ques- 101réflexion à poursuivre dans la mesure où la tions controversées, la manière de fairerelation de nos sociétés à l’image, qu’elle soit classe, les réactions des élèves. Commenttechnique, sémiotique, cognitive ou même aborder ces sujets ? Comment articuler ce qui En santé à l’école. Agir pour renforceraffective se modifie chaque jour. Les contri- ressort de l’émotion et de la nécessaire trans- les compétences personnelles et rela-butions sont issues de deux domaines : les mission d’un savoir? Cet ouvrage propose des tionnelles des enfants, CREDEPS.Sciences de l’Information et de la Communi- repères et des pistes de réflexion sur lescation et les Sciences de l’Éducation. L’inter- enjeux de mémoire en France et en Europe et Ce DVD propose d’entrer au cœur dudisciplinarité doit permettre de mieux com- leurs répercussions sur un enseignement programme mené depuis 1998 dans une qua-prendre la relation entre le monde éducatif et toujours ancré dans des présupposés rantaine de classes des Pays de la Loire. Ill’ensemble des médiations par l’image qui nationaux. présente comment des professionnels d’édu-traversent l’univers quotidien. cation pour la santé cherchent à relever le Editions Armand Colin - 21, rue du Mont- défi de la prévention et de la gestion des ris-Université de Lille 3 - UFR des sciences de parnasse - 75006 Paris - Tél. 01 44 39 44 00 ques en construisant un dispositif éducatifl’éducation - BP 149 - 59653 Villeneuve - Internet http://www.armand-colin.com/ dans la durée avec les enseignants.d’Ascq - Tél. 03 20 41 62 68 - Télécopie 03 99 10220 41 62 03 - Mél. spirale.arred@free.fr 97VEI Actualité - no 336, mars 2008 16
  • 17. EDUCATIONLe Kiosque 3 - méthode de français, Littérature de jeunesse Organismes, associationsCéline Himber, Charlotte Rastello,Fabienne Gallon.Paris : Hachette FLE, 2008. 127 p. ISBN Blanc foncé, Claire Ruwet. Création de l’Association nationale des978-2-01-155627-1. acteurs de la réussite éducative Charleroi : Couleur livres, 2007. 134 p. (ANARÉ)Le Kiosque 3 s’adresse à un public de jeunes (Collection Je). ISBN 978-2-87003-479-8.adolescents poursuivant leur apprentissage 12,00 euros. « Positionner la réussite éducative au sensdu français. Cette méthode prépare au Nou- large de ce terme au cœur des politiques édu- Entrelaçant des instantanés d’Europe etveau DELF A2 version scolaire et junior. catives locales », « proposer un espace de d’Afrique, ce récit retrace le destin de familles mutualisation et d’échanges dans un objectifEditions Hachette Livre - 43, quai de Gre- qui se rejoignent. Il traite et entremêle avec de co-élaboration et de co-construction »,nelle - 75015 Paris - Tél. 01 43 92 30 00 - subtilité les questions du métissage, de l’exil, « accompagner et nourrir la réflexion desInternet www.fle.hachette-livre.fr mais aussi, par-delà toutes frontières, de la acteurs des dispositifs éducatifs sur les ques- 103 vie et de la mort conjointes... tions éthiques et déontologiques », tels sont Couleur livres - Rue Lebeau, 4 - 6000 Char- les objectifs de l’Anaré qui a vu le jour le leroi - Belgique - Tél. 071 32 63 22 - Mél. 29 janvier dernier. L’association s’adresse àLe Kiosque 3 - méthode de français : presse@couleurlivres.be - Internet tous les acteurs de la réussite éducative et pascahier d’exercices, Céline Himber, Char- www.couleurlivres.be uniquement aux coordonnateurs des PRElotte Rastello, Fabienne Gallon. 106 (programmes de réussite éducative). Frédéric Bourthoumieux, chef de projet du Projet deParis : Hachette FLE, 2008. 79 p. ISBN 978- réussite éducative à Courcouronnes (91), est2-01-155628-8. le président de l’association.Complément du livre de l’élève, le cahierd’exercices permet de s’assurer de la bonne (Contact : anare.mail@gmail.com)intégration des acquis. Il propose de nom- Formation des ensei- 108breuses activités à faire en classe ou en auto- gnantsnomie, une grande variété d’exercices d’en-traînement et de révision ainsi que desactivités d’autoévaluation. Métier d’enseignant : 10 compétences professionnelles, Gilles Bonnichon, Agenda, colloquesEditions Hachette Livre - 43, quai de Gre- Daniel Martina.nelle - 75015 Paris - Tél. 01 43 92 30 00 -Internet www.fle.hachette-livre.fr Paris : Vuibert, 2008. 400 p. Index. ISBN Les 29e journées internationales sur la 104 978-2-7117-1879-5. 35,00 euros. communication, l’éducation et la Poser son autorité, organiser le travail de la culture scientifiques et techniques : classe, adapter sa pédagogie à la diversité des Différences et inéquités, enjeux cultu-Le Kiosque 3 - méthode de français : rels et scolaires pour les sciences et les élèves, évaluer le travail de chacun des élèves,guide pédagogique, Fabienne Gallon, techniques passer d’un programme à des compétences,Céline Himber, Charlotte Rastello. s’ouvrir et ouvrir son enseignement aux réali- Du 5 au 7 mai 2008 à Chamonix.Paris : Hachette FLE, 2008. 190 p. ISBN tés d’aujourd’hui, coopérer avec les parents978-2-01-15529-5. et les partenaires de l’école, travailler en « Dans une société profondément mondia- équipe, inscrire son action dans des cadres lisée, mais hétérogène et changeante, il estLe guide pédagogique propose des pistes institués, maîtriser la langue française pour bien difficile d’ignorer aujourd’hui les défisd’exploitation du livre de l’élève et apporte enseigner et communiquer, telles sont les des inégalités face aux sciences et aux techni-des informations culturelles. Au fil des étapes 10 compétences professionnelles identifiées et ques contemporaines : inégalités affectant leson trouve la transcription de tous les exerci- décryptées par les auteurs. familles et leurs membres, les milieux et lesces d’écoute, la correction de tous les exerci- régions, les ressources et les obstacles, lesces du livre de l’élève ainsi que des sugges- Editions Vuibert - 20, rue Berbier-du-Mets - perspectives et les politiques. » Ces journéestions d’activités complémentaires. 75647 Paris Cedex 13 - Tél. 01 44 08 49 00 organisées par l’unité mixte de recherche - Internet www.vuibert.frEditions Hachette Livre - 43, quai de Gre- Sciences Techniques Éducation Formation 107nelle - 75015 Paris - Tél. 01 43 92 30 00 - de l’ENS de Cachan aborderont la probléma-Internet www.fle.hachette-livre.fr tique des facteurs de différence pour les 105 sciences. (Contact : Éric Triquet ; Mel. eric. triquet@grenoble.iufm.fr ; Informations : http://www.stef.ens-cachan.fr/manifs/jies/ jies.htm) 109 17 VEI Actualité - no 336, mars 2008
  • 18. EDUCATIONCongrès européen : Roms d’Europe, Le Mois de l’Autre. Différents mais tous Rencontres nationales sur l’accompa-ruptures, accueils et scolarisations ensemble. Lycées et CFA d’Alsace, gnement éducatif : L’aide, comment catalogue fiches « actions » 2007-2008 faire... pour qu’ils s’en passent ?Du 26 au 30 mai 2008 à Besançon. Accès internet <URL : http://portail. Les 5 et 6 avril à Saint-Denis.Les partenaires de ce congrès sont : l’IUFM region-alsace.fr/projets/ulyce/de Franche-Comté, le CASNAV de Besan- « Actions de soutien, PPRE, accompagne- Bibliothque%20de%20documents61/1/çon, le Centre de Linguistique Appliquée ment éducatif, dispositifs relais, accompagne- ANIMATION%20VIE%20LYCEENNE/(CLA), la Mairie de Besançon, l’Association ment à la scolarité... » De l’élémentaire au MOIS%20DE%20L%27AUTRE%20>« Romano Phralipé » et le CEMEA de secondaire, dans l’école comme en dehors, onFranche-Comté. Partageant la même volonté d’éduquer les assiste à une inflation sans cesse croissanteLa problématique de cette rencontre interna- jeunes à la tolérance, au respect, au civisme, des dispositifs d’aide aux élèves. Au momenttionale est au carrefour des questions des la Région Alsace et le rectorat de Strasbourg où on se propose d’en étendre le principe,populations rom, par leur installation dans décidaient, à l’automne 2004, de conjuguer s’est-on suffisamment interrogé sur les effetsles pays de l’Ouest européen et par la scolari- leurs efforts et de faire du mois de mars, en réels de ce qui existe déjà ? Ces rencontressation de leurs enfants. Il s’agira, dans cette Alsace, le « Mois de l’Autre ». Depuis lors, la nationales, organisées à l’initiative du GFENrencontre internationale, de faire le point sur manifestation s’est amplifiée pour s’inscrire sont ouvertes à tous les acteurs de l’accompa-la situation dans neuf pays d’Europe et de dans la durée, et devenir un grand rendez- gnement (parents, éducateurs, animateurs demettre en œuvre des collaborations pérennes vous régional des lycéens et des apprentis. Le l’accompagnement à la scolarité, enseignants,qui permettent : la poursuite et le développe- catalogue de fiches « actions » proposées doit responsables éducatifs ou élus des collectivi-ment de la recherche et de la réflexion com- être un outil au service des équipes éducatives tés locales. Elles seront l’occasion d’échangesmunes ; l’expérimentation et la mise en œuvre et doit contribuer à la mobilisation des jeu- de pratiques concrètes, de problématiques dede méthodologies partenariales ; la création nes, en les associant pleinement aux choix des travail, de stratégies déjà opérantes sur led’outils adaptés, notamment dans les domai- actions, par exemple dans le cadre des terrain et en formation, hors et dans l’école.nes de la didactique, de la pédagogie, de conseils de la vie lycéenne.l’accueil et du suivi social. (Contact : Mel. gfen@gfen.asso.fr) (Contacts : Région Alsace laurence. 112(Contact : colloqueroms@fcomte.iufm.fr - lebeau@region-alsace.eu ; Rectorat deInformations : http://colloqueroms.fcomte. l’académie de Strasbourg benoit.stein@iufm.fr/index.php?page=accueil&lang=fr) ac-strasbourg.fr) 110 111VEI Actualité - no 336, mars 2008 18
  • 19. FORMATIONPolitique de formation ture, l’échange, la mise en confiance aspects formels abordés dans le livre et permettant d’oser écrire, d’oser créer. mettre en pratique les acquis. Editions L’Harmattan - 5-7, rue de l’Ecole Editions Didier - 13, rue de l’Odéon - 75006La Politique d’intervention du minis- Polytechnique - 75005 Paris - Tél. 01 40 46 Paris - Tél. 01 44 41 31 31 - Télécopie 01 44tère chargé de l’Emploi en faveur de 79 20 - Télécopie 01 43 25 82 03 - Internet 41 31 48 - Internet www.editions-didier.frl’accès aux compétences clés des per- http://www.editions-harmattan.fr/index.asp 117sonnes en insertion professionnelle : 115Circulaire DGEFP n° 2008/01 du 3-01-2008 Scénario 1 - méthode de français,Accès internet <URL : http://www.centre- « Étude de cas : France », dans « L’en- Anne-Lyse Dubois, Martine Lerolle.inffo.info/IMG/pdf/circulaire2008- seignement, l’apprentissage et l’éva- Paris : Hachette FLE, 2008. 160 p. + CD01.pdf> luation des adultes : pour de meilleu- audio. ISBN 978-2-01-155561-8. res compétences de base », BenoîtLa présente circulaire a pour objet de définir Michel, Élie Maroun. Scénario est une méthode de français pourles orientations générales de la politique du faux-débutants et débutants de langue procheministère de l’économie, des finances et de Paris : OCDE, 2008. 69 p. Accès internet ou de LV2, destinée à des apprenants adultesl’emploi en faveur de l’accès aux compétences <URL : http://www.oecd.org/dataoecd/ ou grands adolescents. Elle met en œuvre uneclés pour une insertion durable dans l’emploi. 28/37/40046673.pdf> démarche actionnelle innovante, qui allie uneL’action du ministère est recentrée sur les L’ANLCI a accepté, sur proposition de la approche par compétences et un apprentis-personnes dont le projet d’activité profession- DGEFP de rédiger un rapport national sur le sage linguistique approfondi et rigoureux.nelle rend nécessaire la maîtrise de ces contexte lié à la formation et à l’acquisition Scénario 1 couvre le niveau A1 du CECR etcompétences. de connaissances pour les adultes en situation aborde le début du A2. 113 d’illettrisme, de repérer sur le territoire natio- Editions Hachette Livre - 43, quai de Gre- nal des pratiques exemplaires liées à la for- nelle - 75015 Paris - Tél. 01 43 92 30 00 - mation et à l’évaluation avec des adultes en Internet www.fle.hachette-livre.fr déficit de compétences de base, d’organiser la 118 réalisation des études de cas. Le choix deSociologie de la formation l’ANLCI s’est porté sur trois exemples de dispositifs visant des publics présentant des Scénario 1 - méthode de français : difficultés importantes par rapport aux cahier d’exercices, Édith Turbide, Marc savoirs de base, notamment au niveau lin- Culioli.Bilan sociétal de l’apprentissage guistique, et mis en œuvre dans des contextesaujourd’hui. Rapport d’analyse quali- Paris : Hachette FLE, 2008. 128 p. ISBN très différents : des Ateliers de Formation detative 978-2-01-155562-5. Base (AFB) en Haute-Normandie, à Rouen54 p. (Rapport d’étude ; 5510). Accès et au Havre ; la formation de base en milieu Le cahier d’exercices propose : un renforce-internet <URL : http://www.cm-86.fr/ pénitentiaire, au centre pénitentiaire de Saint- ment des activités de compréhension et dedownload.asp?upload/PDF/ Quentin-Fallavier ; le dispositif Savoirs pour production écrite des pages Comprendre etApprentis.pdf> réussir (SPR) à Marseille. agir ; des exercices de réemploi pour vérifier Après un rappel succinct du contexte général et renforcer les acquis des pages Pause langueCette étude tente de comprendre les modes de la formation des adultes aux compétences en grammaire, vocabulaire, phonie-graphie ;de vie des apprentis et la nature de leurs rela- de base en France, ce document présente les des autoévaluations corrigées à la fin detions avec leurs parents, les maîtres d’appren- trois études de cas susmentionnés. chaque module.tissage et le Centre de Formation d’Appren-tis. Organisation de Coopération et de Dévelop- Editions Hachette Livre - 43, quai de Gre- 114 pement Economiques - 2, rue André Pascal - nelle - 75015 Paris - Tél. 01 43 92 30 00 - 75775 Paris Cedex 16 - Tél. 01 45 24 81 81 Internet www.fle.hachette-livre.fr - Télécopie 01 45 24 81 67 - Internet 119Comment animer un atelier d’écri- http://www.ocde.orgture ? Rencontre d’identités aux carre- 116fours des mots, Tugdual de Cacqueray. Scénario 1 - méthode de français : guide pédagogique, Marc Culioli, ÉdithParis : L’Harmattan, 2007. 115 p. ISBN 978- Turbide, Julie Leguiff.2-296-04353-4. 11,50 euros. Paris : Hachette FLE, 2008. 191 p. ISBNCe manuel théorique et pratique vise à Outils pédagogiques 978-2-01-155563-2.entraîner des professionnels et des militants Ce guide propose : un accompagnement àœuvrant dans les domaines du social, de l’utilisation du livre de l’élève module parl’éducation et de la formation vers l’anima- Alors ? Niveau A2 : cahier d’exercices, module, cinq tests d’évaluation formative, lestion d’ateliers d’écriture et à leur donner Marcella Di Giura, Jean-Claude Beacco. corrigés du cahier d’exercices.quelques outils pour permettre l’expression, Paris : Didier, 2008. 144 p. + CD audio.la créativité et la socialisation par l’écrit. Editions Hachette Livre - 43, quai de Gre- ISBN 978-2-278-06062-7.Situant les ateliers d’écriture dans le champ nelle - 75015 Paris - Tél. 01 43 92 30 00 -de l’éducation populaire, cette étude montre Cet ouvrage prépare aux épreuves du Internet www.fle.hachette-livre.frl’importance du groupe pour installer l’écri- DELF A2. Des exercices pour consolider les 120 19 VEI Actualité - no 336, mars 2008
  • 20. FORMATIONFormation de formateurs Formation en deux années (Master 1 puis appel à projet « Illettrisme et citoyenneté ». Il Master 2, commençant chaque début d’année s’agit de renforcer la citoyenneté des person-et travailleurs sociaux universitaire, soit en Septembre). nes en situation d’illettrisme et/ou de les impliquer dans leur ville en tant qu’acteurs (Contact : Secrétariat Tél. 04 79 75 85 90) opérationnels ou décisionnels.Master professionnel DYFAT (Dynami- 121 Un jury composé d’experts sera chargé d’ins-ques socio-familiales et Action truire tous les dossiers reçus et de sélection-publique territorialisée) ner les six meilleurs projets, qui se partage-Accès internet <URL : http://www.llsh. ront une dotation de 100 000 E.univ-savoie.fr/626_lire_583_0_ Dossier à retourner avant le 30 mai 2008 à :Sociologie_Master.html> Agenda, colloques Fondation Caisse d’Épargne pour la solida- rité « L’illettrisme : l’affaire de tous » -Le Master Professionnel DYFAT organisé 9 avenue René-Cotty - 75014 Parispar l’Université de Savoie, propose à la fois Appel à projet de la Fondation Caisse (Fondation Caisses d’Epargne. Tél. 01 58 40une connaissance approfondie des transfor- d’Épargne pour la solidarité et le 62 42. mèl domitille.chobert@fondation.mations des structures familiales et des Groupe l’Étudiant : « Illettrisme et caisse-epargne.fr - web. www.presse.modes de fonctionnement familial. Il s’inté- citoyenneté » letudiant.fr)resse aussi tout particulièrement aux actionspubliques territorialisées dont les familles La Fondation Caisse d’Épargne pour la soli- 122font directement ou indirectement l’objet. darité et le Groupe l’Étudiant lancent unVEI Actualité - no 336, mars 2008 20
  • 21. INFORMATIONS INTERNATIONALESEurope paris/actualites/download/etudev lité dans l’emploi et la profession fait partie igeo.pdf> des droits fondamentaux de la personne humaine et comment le respect et la promo- Cette étude porte sur le comportement desNon-discrimination & égalité dans tion de ce droit exigent l’observation active grandes entreprises européennes à l’égard dul’emploi et la profession : comment les du principe de non-discrimination par l’en- principe d’égalité dans l’emploi et la profes-principes de l’OIT sont-ils observés par semble des composantes de la société, y sion. Les États du siège des entreprises viséesles entreprises européennes ?, Vigeo ; compris les entreprises. ici sont tous signataires des conventions 100sous la direction de Fouad Benseddik. 123 et 111, les deux principales conventions de39 p. Accès internet <URL : http://www. l’OIT sur la non-discrimination. Elle rap-oit.org/public/french/region/eurpro/ pelle, dans sa première partie, en quoi l’éga- 21 VEI Actualité - no 336, mars 2008
  • 22. INDEX DES TITRES RECENSÉS DANS CE NUMÉROIntégration- 50 idées reçues sur l’état du monde, Pascal Boniface. 1- Animateurs (les) professionnels face à la différence ethnique, sous la direction de Chantal Crenn,Laurence Kotobi, Jean-Claude Gillet. 30- ApprentiScènes (les) 67- Assises professionnelles : Quand la religion s’invite au travail. Modèle français et comparaisonsinternationales 68- Association (l’) Dating Emploi Zéro Discrimination : http://www.emploizerodiscrimination.com 66- Atlas des minorités dans le monde, Roland Breton ; illustré par Cyrille Suss. 2- Au fondement des sociétés humaines. Ce que nous apprend l’anthropologie, Maurice Godelier. 35- Avenir (l’) de la question noire en France. Enjeux et perspectives, sous la direction de MwayilaTshiyembe, Robert Wazi. 49- Avis du Conseil national des villes sur le noyau dur des jeunes délinquants 9- Cent ans après, vivre la laïcité 36- Chantier interdit au public. Enquête parmi les travailleurs du bâtiment, Nicolas Jounin. 31- Cités, villes, métropoles. Le changement irréversible de la ville, Michel Bassand. 10- CNE (le) : retour sur une tentative de flexicurité, Bernard Gomel, Dominique Meda, Nicolas Schmidt. 20- Comment («) écrire sans papiers ? » : 1er prix 2008 du 11e concours de plaidoiries des lycéens pour lesDroits de l’Homme, Lucie Simon. 56- Comprendre et accompagner les ados / Non-violence actualité, jan-fév. 2008, n° 296 57- Conférence : Intercultural Cities 69- Construction sociale et stigmatisation de la « femme noire ». Imaginaires coloniaux et sélectionmatrimoniale, Yann Le Bihan. 50- Convention entre la Haute Autorité de Lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE) etl’Association des Régions de France (ARF) 7- Cycle de qualification : Mobilités, un enjeu pour l’égalité des chances 70- De l’universel, de l’uniforme, du commun et du dialogue entre les cultures, François Jullien. 37- Délinquance (la) des jeunes. Les profils, les causes, les évolutions, Lorraine Tournyol du Clos,Sébastien Tournyol du Clos. 58- Délinquance des mineurs. De la prévention à la sanction, sous la direction de Nathalia Ghizzoni. 59- Devenir (le) des immigrés en France. Barrières et inégalités, Mirna Safi. 3- Discriminations : des obstacles à l’insertion professionnelle des réfugiés, sous la direction de FatihaMlati, Matthieu Tardis. 51- Du soin au rite dans l’enfance, sous la direction de Doris Bonnet, Laurence Pourchez. 60- Émeutes, rénovation urbaine et aliénation politique, Hugues Lagrange. 11- Enquête auprès des chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise ayant bénéficié de l’ACCREen 2004, Catherine Daniel. 21- Enquête sur la démocratie. Études de philosophie politique, Pierre Manent. 38- État (l’) de l’emploi / Alternatives Économiques - Pratique, jan. 2008, n° 32 22- Éternels étrangers de l’intérieur. Les groupes tsiganes en France, Christophe Robert. 52- Étude et propositions sur la situation des Roms et des gens du voyage en France. Texte adopté enassemblée plénière le 7 février 2008 53- Exposition : Quand le travail ne paie plus 71- Fabrique (la) de la « race ». Regards sur l’ethnicité dans l’aire anglophone, Michel Prum. 39- Festival de cinéma d’Attac 6e édition : « Identités sans frontières » 72- Festival des « Étonnants Voyageurs » de Saint-Malo : « Migrations » 73- France (la) a peur. Une histoire de « l’insécurité », Laurent Bonelli. 12VEI Actualité - no 336, mars 2008 22
  • 23. - Gouvernement (le) des villes 13- Histoire (l’) des minorités est-elle une histoire marginale ?, sous la direction de Stéphanie Laithier,Vincent Vilmain ; préface de Esther Benbassa. 54- Histoires coloniales. Héritages et transmissions, Claude Liauzu, Marc Ferro, Pap Ndiaye. 4- Identités, appartenances, diversités : Islam et identité nationale 40- Jeunesse : entre difficultés et vitalité / Loisirs éducation, déc. 2007, n° 425 61- Langue (la) (r)romani / Langues et cité, jui. 2007, n° 9 41- Lutte contre les discriminations. Formation juridique : journée du 8 novembre 2007 42- Mariages (les) forcés. Conflits culturels et réponses sociales, Gérard Neyrand, AbdelhafidHammouche, Sahra Mekboul. 43- Migrations (les) internationales en Europe : vers l’harmonisation des statistiques, Xavier Thierry. 5- Mots (les) de l’exil en mémoire, Michel Baglin, Philippe Berthaud, Magyd Cherfi. 64- Penser l’islam dans la laïcité, Franck Frégosi. 44- Petites fabriques de la démocratie. Participer : idées, démarches, actions, Anne Dhoquois, MarcHatzfeld. 45- Politique (la) de la ville en France et la ville sociale en Allemagne. Une étude comparative, FlorianDaniel Weber. 14- Politique (la) de la ville en Île-de-France : les principales orientations de l’État, de la Région et del’Europe depuis 2003, Brigitte Guigou, Jean-Pierre Chauvel, Geneviève Danchin. 15- Politique (la) nationale de prévention des infections par le VIH et les IST en direction des patientsmigrants/étrangers : Circulaire n° DGS/RI2/2007/383 du 23-10-2007 27- Politiques (les) publiques de lutte contre les discriminations (bibliographie) 46- Politiques de l’habitat et crises du logement, réalisé par Jean-Claude Driant. 16- Préconisations pour réduire les écarts d’emploi et d’activité entre les quartiers, les ZUS en particulier etle reste du territoire 23- Prendre place dans la cité. Jeunes et politiques municipales, Véronique Bordes ; préface de AlainVulbeau. 62- Prévention des discriminations dans l’entreprise. Recommandations HALDE / OIT 47- Problèmes (les) d’alcool en France : quelles sont les populations à risque ?, Laure Com-Ruelle, PaulDourgnon, Florence Jusot. 28- Proposition de pacte des villes pour vivre tous ensemble, François Rivière. 17- Propositions pour une relance de la politique de l’hébergement et de l’accès au logement, EtiennePinte. 18- Quand les demandeurs d’emploi travaillent : un tiers des inscrits à l’ANPE exercent une activitéréduite, Étienne Debauche, Thomas Deroyon, Stéphane Jugnot. 24- Rapport fait au nom de la commission des affaires culturelles, familiales et sociales sur le Projet de loi(n° 514) portant diverses dispositions d’adaptation au droit communautaire dans le domaine de lalutte contre les discriminations, Isabelle Vasseur. 8- Réforme de l’organisation du service public de l’emploi / Journal Officiel, 14-02-2008, n° 38 25- Rencontres de La Villette 2008 74- RMI et insertion professionnelle : forces et faiblesses des partenariats / La Lettre de l’ODAS,déc. 2007 32- Site (le) Internet du Grenelle de l’insertion : http://www.grenelle-insertion.fr/ 33- Soif d’Europe. Témoignage d’un clandestin, Omar Ba. 65- Souffrance (la) sociale. Nouveau malaise dans la civilisation, sous la direction de Marc-HenrySoulet. 34- Statistiques (les) ethniques. un moyen nécessaire ou dangereux ?, Patrick Simon. 6- Stéréotypes culturels et constructions identitaires, CIREMIA, Florent Kohler. 48- Stratégies de prévention du VIH auprès des migrants / Lettre d’information du CRIPS, fév. 2008,n° 85 29- Territoires et territorialités. Regards pluridisciplinaires / Innovations et Sociétés, 2007, n° 3 19- Troisième rapport annuel au Parlement et au Gouvernement de l’Observatoire national de l’enfanceen danger, Paul Durning, Anne Oui. 63 23 VEI Actualité - no 336, mars 2008
  • 24. - Violences (les) faites aux femmes, Lorraine Tournyol du Clos. 55- Zones Franches Urbaines : quels effets sur l’emploi salarié et les créations d’établissements ?, RolandRathelot, Patrick Sillard. 26Education- 29e (les) journées internationales sur la communication, l’éducation et la culture scientifiques ettechniques : Différences et inéquités, enjeux culturels et scolaires pour les sciences et les techniques 109- Accompagnement à la scolarité. Sociologie, usages et pratiques 93- Blanc foncé, Claire Ruwet. 106- Carte scolaire et aménagement du territoire, Brigitte Bacconnier, Hélène Marguerite, GéraldineGeoffroy. 81- Collège (le) comme espace de structuration des bandes d’adolescents dans les quartiers populaires :le poids de la ségrégation scolaire, Benjamin Moignard. 82- Collège des Pyramides 94- Compagnon. Guide pédagogique pour la diversité, la participation et les droits de l’homme, sous ladirection de Ellie Keen. 101- Congrès européen : Roms d’Europe, ruptures, accueils et scolarisations 110- Convention pluriannuelle entre le ministère de l’Éducation nationale, le ministère de la Culture et dela Communication et la Fondation Culture et Diversité 76- Création de l’Association nationale des acteurs de la réussite éducative (ANARÉ) 108- Effets (les) scolaires de la grande pauvreté / Les Rencontres de l’OZP, fév. 2008, n° 70 83- En santé à l’école. Agir pour renforcer les compétences personnelles et relationnelles des enfants,CREDEPS. 102- Enseigner les faits religieux. Quels enjeux ?, sous la direction de Dominique Borne, Jean-PaulWillaime ; préface de Régis Debray. 95- Équipe (l’) éducative 84- Évolution (l’) des acquis des élèves de 15 ans en culture mathématique et en compréhension de l’écrit.Premiers résultats de l’évaluation internationale PISA 2006, Agnès Brun, Sylvie Fumel, Francine Hoyé. 85- Hétérogénéité des apprentissages et efficacité pédagogique, Bruno Suchaut. 96- Images pour apprendre, Annette Béguin-Verbrugge. 97- Immigration, École et didactique du français, sous la direction de Jean-Louis Chiss. 98- Insertion et scolarisation des Jeunes Étrangers Nouvellement Arrivés (15-18 ans) en région PACA : lesdispositifs ; préconisations, Maxence Moréteau, Pascal Bavoux. 86- Kiosque (le) 3 - méthode de français, Céline Himber, Charlotte Rastello, Fabienne Gallon. 103- Kiosque (le) 3 - méthode de français : guide pédagogique, Fabienne Gallon, Céline Himber,Charlotte Rastello. 105- Kiosque (le) 3 - méthode de français : cahier d’exercices, Céline Himber, Charlotte Rastello, FabienneGallon. 104- Livre vert sur l’évolution du métier d’enseignant, Marcel Pochard. 77- Mémoires et histoire à l’École de la République. Quels enjeux ?, Corinne Bonafoux, Laurence DeCock-Pierrepont, Benoit Falaize. 99- Métier d’enseignant : 10 compétences professionnelles, Gilles Bonnichon, Daniel Martina. 107- Mise en place du volet « Éducation nationale » de la dynamique « Espoir banlieues » 78- Mois (le) de l’Autre. Différents mais tous ensemble. Lycées et CFA d’Alsace, catalogue fiches« actions » 2007-2008 111- Nouveaux (les) programmes de l’école primaire. Projet soumis à consultation / Bulletin officiel del’Éducation nationale, 20-02-2008, n° 0, hors-série 79- Outils (les) de la réussite éducative en Guyane. Guide pratique 80- Parents des liens à réinventer / Dialogue (GFEN), jan. 2008, n° 127 87- Programme de réussite éducative : outil d’évaluation du parcours individualisé de l’enfant (Prototypeinstrumental) 88VEI Actualité - no 336, mars 2008 24
  • 25. - Projet (le) intergénérationnel 100- Rencontres nationales sur l’accompagnement éducatif : L’aide, comment faire... pour qu’ils s’enpassent ? 112- Réussite (la) scolaire dans le Val d’Oise : atouts et défis 89- Réussite (la) scolaire des femmes et des hommes en Europe, Fabienne Rosenwald. 90- Rôle (le) de l’école maternelle dans les apprentissages et la scolarité des élèves, Bruno Suchaut. 91- Services (les) à la personne. D. Le soutien scolaire 75- Sorties (les) sans qualification : la baisse se poursuit, Florence Léger. 92Formation- Alors ? Niveau A2 : cahier d’exercices, Marcella Di Giura, Jean-Claude Beacco. 117- Appel à projet de la Fondation Caisse d’Épargne pour la solidarité et le Groupe l’Étudiant : « Illettrismeet citoyenneté » 122- Bilan sociétal de l’apprentissage aujourd’hui. Rapport d’analyse qualitative 114- Comment animer un atelier d’écriture ? Rencontre d’identités aux carrefours des mots, Tugdual deCacqueray. 115- Étude («) de cas : France », dans « L’enseignement, l’apprentissage et l’évaluation des adultes : pour demeilleures compétences de base », Benoît Michel, Élie Maroun. 116- Master professionnel DYFAT (Dynamiques socio-familiales et Action publique territorialisée) 121- Politique (la) d’intervention du ministère chargé de l’Emploi en faveur de l’accès aux compétences clésdes personnes en insertion professionnelle : Circulaire DGEFP n° 2008/01 du 3-01-2008 113- Scénario 1 - méthode de français, Anne-Lyse Dubois, Martine Lerolle. 118- Scénario 1 - méthode de français : cahier d’exercices, Édith Turbide, Marc Culioli. 119- Scénario 1 - méthode de français : guide pédagogique, Marc Culioli, Édith Turbide, Julie Leguiff. 120Informations internationales- Non-discrimination & égalité dans l’emploi et la profession : comment les principes de l’OIT sont-ilsobservés par les entreprises européennes ?, Vigeo ; sous la direction de Fouad Benseddik. 123 25 VEI Actualité - no 336, mars 2008

×