Télécoms et innovations InterNet

  • 3,593 views
Uploaded on

Conférence pour les élèves de la licence informatique de l'Université (UAG) sur les nouvelles technologies des télécoms pour InterNet.

Conférence pour les élèves de la licence informatique de l'Université (UAG) sur les nouvelles technologies des télécoms pour InterNet.

More in: Technology
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • merci pour votre aide
    Are you sure you want to
    Your message goes here
No Downloads

Views

Total Views
3,593
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
367
Comments
1
Likes
1

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Niveau : débutant avancé expert Public : technique manager métier MASTER INFORMATIQUE Télécoms et innovations pour InterNet « CPL, FTTx, xDSL, WIFI / WIMAX, Satellite, VoIP et IPTV » « Onde radio et câble filaire pour InterNet » Publication : mars 2009 Catégorie : conférence Auteur : Jimmy SIMEON Version éditoriale : 2.0.0 du 280309
  • 2. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 AGENDA Télécoms et communication (NRA, SRA, PABX) Télécoms et la téléphonie sur InterNet & la TVIP InterNet, EDF, France Télécoms et la Fibre Optique Architecture ADSL, WiMAX / WIFI et le Satellite InterNet avec le Courant porteur en Ligne InterNet THD avec la Fibre Optique
  • 3. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Télécoms et communication (NRA, SRA, PABX) Autorité de régulation des communications Boucle locale et Fournisseur d’Accès InterNet Répartiteur (NRA) et sous-répartiteur (SRA) Accès au réseau RCT & à InterNet via ADSL Dégroupage des lignes téléphoniques Dégroupage partiel ou total
  • 4. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Unités des télécoms 1 octet = 8 Bits Un fichier qui a pour taille 640 octets sera transféré en 10 secondes si votre débit est de 512 Bits par seconde. 1 Kilo octets (1Ko) = 1 024 Octets Le décibel (noté dB) est utilisé comme mesure du rapport entre deux puissances dans certains domaines, comme les télécommunications ou le radar pour décrire des gains ou des amplifications (dB positifs) ou des pertes ou des atténuations (dB négatifs). Amplitude du signal Le bel Le décibel
  • 5. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Autorité de régulation des communications Autorité de régulation des communications électroniques et des postes couramment connue sous son acronyme ARCEP (20 mai 2005), anciennement Autorité de régulation des télécommunications (sigle ART), Agence française chargée depuis le 5 janvier 1997 de réguler les télécommunications et le secteur postal.
  • 6. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Boucle locale et Fournisseur d’Accès InterNet On appelle quot;boucle localequot; la partie finale de la ligne téléphonique arrivant à l'abonné. Afin de vous faire profiter de l'internet à haut débit (ADSL), les Fournisseurs d'Accès à Internet (FAI) doivent installer des équipements de liaison vers leur serveur dans les centraux téléphoniques de l'opérateur historique, c'est-à-dire dans les NRA (Noeud de Raccordement d'Abonné) vers lesquels aboutissent les lignes téléphoniques des abonnés. Il y a en général plusieurs NRA par ville, répartis partout en France.
  • 7. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Transport, distribution, branchement, poste utilisateur
  • 8. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Répartiteur (NRA) et sous-répartiteur (SRA)
  • 9. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Accès au réseau RCT & à InterNet via ADSL Le matériel installé par les FAI dans la salle de dégroupage se nomme DSLam (pour Digital Suscriber Line Access Multiplexer). Les DSLam sont reliés directement aux serveurs du FAI par des liaisons en fibre optique. Ces DSLAM permettent de multiplexer plusieurs type de données (notamment la voix sur IP, la télévision, et l'internet).
  • 10. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Dégroupage des lignes téléphoniques Le dégroupage a lieu lorsque le FAI ne passe pas par France Télécom. Le dégroupage de la boucle locale est un processus qui permet aux concurrents de France Télécom d'accéder aux lignes téléphoniques (la « paire de cuivre ») jusqu'à l'abonné et mettant fin au monopole de l'opérateur historique sur les communications locales. L'opérateur concurrent qui le désire peut sous-louer à France Télécom tout ou partie d'une ligne téléphonique et proposer ses propres services parmi lesquels on trouve le service téléphonique local traditionnel, mais aussi les accès haut débit DSL.
  • 11. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Dégroupage partiel ou total Dégroupage partiel : permet à un opérateur d'avoir accès à la bande de fréquence quot;hautequot; (fréquences non vocales) de la paire de cuivre. Cette solution moins coûteuse que le dégroupage total. permet aux opérateurs de proposer et de gérer de bout en bout la connexion ADSL. La partie téléphonie (utilise les fréquences quot;bassesquot;) reste exclusivement gérée par France Télécom. Dégroupage total : votre ligne téléphonique est totalement prise en charge par le nouvel opérateur que vous avez choisi. L'ensemble des prestations téléphoniques et Internet vous est donc facturé par l'opérateur alternatif. L'abonnement téléphonique (x € par mois actuellement) n'est donc plus reversé à France Telecom.
  • 12. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Débit des technologies Télécoms pour InterNet Débit descendant (InterNet vers le client final) Débit ascendant (Client final vers InterNet) Le réseau téléphonique commuté RTC à une vitesse maximum de 56 kbits (bas-débit).
  • 13. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 ADSL en Guadeloupe, saint-martin, saint-barth. Zone Blanche : pas d’accès aux télécoms.
  • 14. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Télécoms et la téléphonie sur InterNet & la TVIP Autocommutateur téléphonique (PABX) IPBX ou PABX IP Réseau d’entreprise et Téléphonie IP (ToIP) Côté Serveur : OpenSource audio, vidéo et chat Côté client : « Softphone » logiciel téléphone Communication Unifiée TV sur IP Du « Triple play » au « Quadriple play »
  • 15. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Autocommutateur téléphonique (PABX) Ancêtre du PABX Un autocommutateur téléphonique privé, souvent désigné par l'anglicisme Private Automatic Branch eXchange, lequel est abrégé par le sigle PABX et parfois PBX, est un commutateur téléphonique privé. Un PABX sert principalement à relier les postes téléphoniques d'un établissement (lignes internes) avec le réseau téléphonique public (lignes externes). Il permet en plus la mise en œuvre d'un certain nombre de fonctions, notamment : Relier plus de lignes internes qu'il n'y a de lignes externes. PABX Permettre des appels entre postes internes sans passer par le réseau public. Programmer des droits d'accès au réseau public pour chaque poste interne. Proposer un ensemble de services téléphoniques (conférences, transferts d'appel, renvois, messagerie, appel par nom…). Gérer les SDA (Sélection Directe à l'Arrivée). Gérer la ventilation par service de la facture téléphonique globale (taxation). Apporter des services de couplage téléphonie-informatique (CTI) tels que la remontée de fiche essentiellement via le protocole CSTA.
  • 16. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 IPBX ou PABX IP PABX IP est l'évolution vers l'IP du PABX traditionnel. Asterisk est un PABX open source UNIX & Mac OS X. crée en 1999 et publié sous licence GPL. Logiciel IPBX permet, la messagerie vocale, les conférences, les files d'attente, les agents d'appels, les musiques d'attente et les mises en garde d'appels, la distribution des appels sont toutes des fonctionnalités standard intégrées directement au logiciel. implémente les protocoles H.320, H.323 et SIP, ainsi qu'un protocole spécifique nommé IAX (Inter-Asterisk eXchange). Ce protocole IAX permet la communication entre deux serveurs Asterisk ainsi qu'entre client et serveur Asterisk. Asterisk peut également jouer le rôle de registrar et passerelle avec les réseaux publics (RTC, GSM, etc.). Asterisk est extensible par des scripts ou des modules en Perl, en C, en Python, en PHP...
  • 17. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Réseau d’entreprise et Téléphonie IP (ToIP)
  • 18. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Côté Serveur : OpenSource audio, vidéo et chat
  • 19. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Côté client : « Softphone » logiciel téléphone logiciels spécialisés pour les appels téléphoniques sur Internet. Les appels sont généralement gratuits de softphone à softphone et payant de softphones vers postes fixe ou mobile. « Skype » Disponible depuis septembre 2003, le logiciel de téléphonie gratuite sur IP Skype permet de téléphoner sur Internet de PC à PC. Depuis le 27 juillet 2004, Skype intègre la possibilité d'appeler une ligne fixe (SkypeOut) et de disposer d'un numéro pour la réception d'appels. LNet2Phone permet d'effectuer des appels locaux et internationaux à partir d'un ordinateur individuel à destination de n'importe quel téléphone dans le monde. Net2phone est un vétéran dans le domaine. messageries instantanées avec VoIP : les messageries instantanées permettent la communication en mode texte en temps réel. Elles intègrent cependant progressivement des fonctionnalités de communication audio et vidéo.
  • 20. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Communication Unifiée
  • 21. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 VoD & TV sur IP VoD, TVIP Télécom IP, Marketing, CRM. Personnalisation des programmes. MPEG-4 HDTV MPEG-2 Broadcast TV over IP
  • 22. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Du Triple play au Quadriple play (ADSL) Téléphone portable triple play (offre quot;packagéequot; incluant Internet, la télévision en haute définition, le téléphone fixe), quadruple-play, (téléphone mobile en plus)
  • 23. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 InterNet, EDF, France Télécoms et la Fibre Optique Câble Télécoms fibre optique de 1 Tbit/s InterNet sur le téléphone ou l’électricité InterNet sur les ondes radio
  • 24. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Câble Télécoms fibre optique de 1 Tbit/s Projet « Guadeloupe numérique » 25,3 millions d’euros (câble sous-marins InterNet), Financé à hauteur de 66% par les fonds européens (FEDER) et par la Région Guadeloupe. Débit allant jusqu’a 1 Tbit/s (Téra bits par secondes) avec 6 points Guadeloupe (Baie-Mahault), St Martin (Partie Française) et St Barthélémy. 2007 : Antigua, st Vincent & Grenadines, Barbades, Grenades, Trinidad & Tobago, Guyana, Surinam, Guyane, Puerto Rico (US) et St Croix (US) utilisés pour la connexion au quot;backbonequot; Internet Mondial. 4 800 000 abonnés Internet (potentiel) Fibre optique Système WDM http://www.globalcaribbean.net
  • 25. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 InterNet sur le téléphone ou l’électricité (existant) Signal électrique dans la maison : Signal téléphonique : Fréquence de 50 Hz (en France) Fréquences de 0 à 4 KHz Courant Porteur en Ligne Asymmetric Digital Subscriber Line ADSL, ADSL2+, ADSL étendu - CPL Haute fréquence : (données) communication réseaux (données) communications réseaux - CPL Basse fréquence : Domotique
  • 26. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 InterNet sur les ondes radio (à installer) Satellite WiMAX Wi-Fi, 802.11g (acronyme pour Haut débit (54 Mbps théoriques, 30 Mbps réels) WorldwideInteroperability for Microwave Access) sur la bande de fréquence des 2.4 GHz. Théorique : 70 Mbps sur une portée de 50 km En pratique : 20 Mbps sur une portée de 20 km
  • 27. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Architecture ADSL, WiMAX / WIFI et le Satellite InterNet sur le téléphone ou l’électricité (existant) Alternatives à l’ADSL Digital Subscribe Line (DSL, xDSL) xDSL : HDSL, ADSL, RADSL, VDSL, SDSL Haut débit InterNet – WIMAX Infrastructure WIMAX Atténuation du signal WiMax en fct de la distance WIFI, Haut débit sans fil Infrastructure WIFI WIFI, les inconvénients Courant Porteur en Ligne WiMax couplé à l’ADSL et le Wifi Haut débit InterNet par Satellite
  • 28. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 InterNet sur le téléphone ou l’électricité (existant) Asymmetric Digital Subscriber Line - ADSL : -ADSL 2+ : 20 KHz à 2,2 MHz -READSL 2 (ADSL étendu) : (données) communication réseaux
  • 29. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Alternatives à l’ADSL Pas d'ADSL dans votre commune ? L'ADSL n'est pas présent partout en France ou en Guadeloupe. Certaines communes en France ne seront pas raccordées du tout ou pas avant plusieurs années. L'isolement géographique, le manque de rentabilité et la faible densité de la population sont les raisons souvent mises en avant pour expliquer ces zones blanches. Pourtant, ce n'est pas une fatalité puisque même si l'ADSL est la technologie dominante, il existe d'autres moyens de se connecter à Internet haut-débit. Parmi ces technologies, on peut citer notamment le haut-débit par satellite, le WiFi, le Wimax, et le Courant Porteur en Ligne (CPL) qui utilise les réseaux électriques.
  • 30. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Digital Subscribe Line (DSL, xDSL) Les technologies xDSL transmettent des données à hauts débits sur la boucle locale en cuivre du réseau téléphonique traditionnel. La transmission jusqu'à l'abonné s'effectue dans des bandes de fréquences élevées, inutilisées par les services téléphoniques.
  • 31. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 xDSL : HDSL, ADSL, RADSL, VDSL, SDSL Ainsi, le HDSL est symétrique et offre un débit de 2 Mbit/s en réception et en émission. L`ADSL est, en revanche, asymétrique et atteint 8,2 Mbit/s en flux descendant et 640 Kbit/sec en flux montant. Parmi les autres variantes, on trouve le RADSL, qui adapte sa vitesse sur la qualité du signal; le VDSL, qui connectera une fibre optique aux consommateurs proches ; et le SDSL, variante du HDSL n'utilisant qu'une paire de câbles au lieu de deux. À noter que le HDSL et le SDSL ne sont pas capables de partager la ligne avec des téléphones.
  • 32. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Haut débit InterNet - WIMAX Haut-débit par Wimax Wimax est sans aucun doute la technologie qui intéressera le plus les communes isolées dans les zones blanches. Le Wimax permet la transmission de données IP haut débit par voie hertzienne. Le débit maximum supporté par le Wimax est de 70 Mbits/s sur une distance théorique de plusieurs dizaines de kilomètres.
  • 33. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Infrastructure WIMAX Une station Wimax est reliée à un point de collecte qui est connecté à un réseau de fibre optique d'un fournisseur. Les données numériques passent par voie hertzienne vers les antennes de réception des abonnés situés à 10-15 kilomètres.
  • 34. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Atténuation du signal WiMax en fct de la distance Antenne à gain = wifi sur 279 Km
  • 35. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 WIFI, Haut débit sans fil Le Wi-Fi est une technologie de réseau local sans fil qui permet de couvrir une zone sur un rayon de plusieurs dizaines de mètres. Dans la pratique, le Wi-Fi permet de relier des ordinateurs à Internet haut-débit (11 Mbit/s avec la nrme 802.11b et 54 Mbit/s en 802.11g) sur un rayon pouvant atteindre des centaines de mètres voire plusieurs kilomètres dans des conditions parfaites (réception et émission à vue sans obstacles).
  • 36. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Infrastructure WIFI Le WiFi offre de nombreuses possibilités notamment pour les zones blanches qui sont assez proches de zones éligibles à l'ADSL par exemple. L'idée est ainsi d'avoir un point d'accès au réseau de collecte et d'utiliser un point haut (église, château d'eau) pour faire transiter les données via les antennes WiFi.
  • 37. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 WIFI, les inconvénients L'architecture du réseau WiFi impose un partage de la bande passante entre tous les utilisateurs à un moment donné. Les débits peuvent donc varier énormément si un trop grand nombre d'abonnés utilisent Internet au même moment. Le WiFi est par ailleurs sensible à la puissance du signal. Une diminution de l'intensité du signal peut être facilement provoquée par des obstacles naturels (arbres, bâtiments...) et pénalisés la stabilité de la connexion. Enfin, tout comme pour les réseaux WiFi chez soi, la sécurité est parfois en cause. Les identifications par clé WEP ne sont pas réputées pour leur robustesse et peuvent être cassées en quelques minutes avec quelques connaissances. Les clés WAP et le protocole WAP2 garantissent davantage la sécurité des données.
  • 38. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Courant Porteur en Ligne le CPL est une alternative crédible à l'ADSL ou aux technologies sans fil comme le WiFi ou le Wimax. Le réseau électrique est encore plus dense que le réseau téléphonique et la mise en place d'installations ne nécessitent ni d'énormes investissements ni de gros travaux. Plusieurs expérimentations ont été mises en place ces dernières années en France.
  • 39. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 WiMax couplé à l’ADSL et le Wifi
  • 40. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Haut débit InterNet par Satellite Le haut-débit par satellite est une solution adaptée à la fois pour les particuliers (offre unidirectionnelle ou bidirectionnelle) mais aussi pour les petites collectivités locales. En effet, l'accès haut-débit par satellite unique dans une commune peut être partagé vers plusieurs abonnés via un réseau WiFI par exemple.
  • 41. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Le Satellite en pratique Un émetteur satellite relié au réseau de collecte (fibre optique d'un fournisseur) envoie un signal à un satellite de télécommunication. Ce satellite fait office de relais entre le réseau de collecte au sol et la commune bénéficiant de l'installation satellite.
  • 42. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Satellite : Le haut-débit venu de l'espace Le haut-débit par satellite est une technologie assez plébiscitée par les quot;oubliés de l'ADSLquot;. Elle est non seulement l'une des technologies les plus utilisées par les particuliers qui ne peuvent pas profiter de l'ADSL, mais elle concurrence désormais directement le Wimax. L'accès haut-débit par satellite couvre l'intégralité du territoire. Les forfaits d'accès monodirectionnel à Internet par satellite sont aujourd'hui largement éclipsés par l'intérêt des offres bidirectionnelles, bien plus rapides et moins complexes à mettre en place. Pour ceux qui ne voudraient pas supporter seul le coût de l'installation, il ne faut pas oublier que l'accès satellite peut être centralisé sur un récepteur dans une commune puis être partagé via un réseau WiFi.
  • 43. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 InterNet avec le Courant porteur en Ligne Courant Porteur en Ligne InterNet sur l’électricité (existant) Historique du CPL Infrastructure « CPL inDoor » Infrastructure du « CPL OutDoor » Avantage du CPL Norme et débit réel Wifi et CPL dans un seul boîtier
  • 44. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Courant Porteur en Ligne (CPL) Le haut-débit via le réseau éléctrique Le Courant Porteur en Ligne (CPL) est bien connu par les internautes qui utilisent cette technologie chez eux pour créer un réseau local simplement et rapidement. A côté des adaptateurs Indoor CPL, la version Outdoor grandeur nature du CPL peut également intéresser les particuliers, notamment ceux qui sont situés en zones blanches non couvertes par l'ADSL.
  • 45. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 InterNet sur l’électricité (existant) CPL Haute fréquence : 1,6 MHz à 30 MHz (données) communications réseaux Signal électrique 50 Hz Signal Haute Fréquence (données) 1,6 MHz à 30 MHz = + Les signaux numériques véhiculés par CPL Débit : ne sont pas arrêtés par les compteurs électriques Théorique : 400 Mbits/s et ont une portée efficace de 300 m En pratique : 40 Mbits/s (1000 m théorique avant atténuation complète). Il faut donc déployer des répéteurs du signal CPL.
  • 46. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Historique du CPL La technologie sur courants porteurs existe depuis longtemps, mais elle n'était utilisée pendant longtemps qu'à bas débit pour des applications de télécommande de relais, éclairage public et domotique. Le haut débit sur CPL n'a commencé qu'à la fin des années 1990 : 1950 : sur fréquence 10 Hz, puissance 10 kW, unidirectionnel : lumières en ville, télécommande de relais. Milieu des années 80 : début des recherches pour utiliser le réseau de distribution électrique comme support de transport de données, sur la bande 5 – 500 kHz, toujours en unidirectionnel. 1997 : premiers tests de transmission de signaux de données sur réseau électrique en bidirectionnel, et début des recherches pour Ascom (Suisse) et Norweb (UK). 2000 : premières expérimentations en France par EDF R&D et Ascom.
  • 47. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Infrastructure « CPL inDoor » S'appuyant sur les câbles électriques déjà présents dans la plupart des habitations, le CPL permet la mise en réseau d'ordinateurs, dans un appartement ou une maison, avec un débit théorique de transfert des données de l'ordre de plusieurs dizaines de Mbits. Données sur le réseau électrique Données sur le réseau Télécom
  • 48. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 CPL InDoor Avec le CPL Indoor, le modem-routeur de l'internaute est relié à un adaptateur CPL pour faire communiquer les flux numériques d'Internet avec le réseau électrique. L'utilisateur peut ensuite branchement de nouveaux adaptateurs sur d'autres prises électriques de son logement. Il y connectera, via un câble Ethernet ou USB, un ordinateur fixe, un portable ou encore un décodeur si besoin pour la TV par ADSL.
  • 49. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Infrastructure du « CPL OutDoor » En extérieur, le CPL est plus complexe à mettre en oeuvre notamment à cause de la portée du signal limitée à 300 mètres environ.
  • 50. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Avantage du CPL Le courant porteur en ligne possède des avantages indéniables. Il est plus simple à installer que le WiFi puisqu'il ne s'encombre ni de clés de cryptage WEP ou WPA ni d'adresses MAC. De manière générale, le CPL est aussi plus sûr que le WiFi. Les données numériques accessibles via le réseau électrique s'arrêtent en effet au niveau du compteur EDF. Avec le CPL, on peut donc facilement créer son propre réseau informatique haut débit pour : partager des fichiers entre ordinateurs (contenus audiovisuels, mp3, divx...) partager une connexion Internet existante (ADSL, câble ou bas- débit) partagez des périphériques (imprimante, scanner...) jouer en réseau chez soi
  • 51. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Norme et débit réel Les normes actuelles du CPL fixent 3 paliers de débits théoriques : 14, 85 et désormais 200 Mbps. supérieurs aux débits WiFi (802.11 g) limités pour l'instant à 54 Mbps, les débits annoncés pour le courant porteur en ligne ne sont pas aussi importants dans la réalité. Ainsi, les vitesses réellement observées varient globalement de 5 à 30 Mbps selon les modèles. La transmission des données est atténuée par différents critères comme la vétusté du réseau électrique, la longueur des câbles, l'utilisation de multiprises ou encore la qualité des adaptateurs CPL utilisés. Néanmoins, le CPL est une alternative intéressante aux câbles disgracieux et au WiFi pas toujours très sécurisé. Créer son réseau local et partager sa connexion ADSL devient alors aussi simple que de brancher n'importe quel appareil sur une prise électrique murale.
  • 52. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Wifi et CPL dans un seul boîtier Bewan Powerline E85 Wi-Fi
  • 53. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 InterNet THD avec la Fibre Optique La Fibre Optique Très Haut Débit (THD) du Gbit/s avec la FTTx FTTx différents types de connections FTTH, FTTB, FTTLA, FTTO, FTTC FTTH : Fiber To The Home FTTH et Fibre Optique « pour un village » Architecture réseau à fibre optique : PON, P2P Infrastructure de la Fibre Optique Fibre optique en zone Urbaine ou Rurale
  • 54. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 La Fibre Optique Courbe d'atténuation d'une fibre QSF A 200 (doc. Quartz et Silice) Une fibre optique est un guide d'onde optique constitué de deux ou plusieurs couches de matériaux diélectriques transparents (verre ou plastique) d'indices de réfraction différents assurant le confinement de la lumière au voisinage du centre.
  • 55. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Très Haut Débit (THD) du Gbit/s avec la FTTx Le terme très haut débit (ou THD) fait référence à des capacités d'accès à internet supérieures à celle : de l'accès par l'ADSL dans le domaine du fixe de l'accès par l'UMTS dans le domaine du mobile. Dans les deux cas, c'est un facteur 10 qui est gagné. On parle d'un débit allant jusqu'à 1 Gbit/s pour les backbones, infrastructures FAI, Pour l'utilisateur final à travers le FTTx et jusqu'à chez lui avec le FTTH (Fiber To The Home). FTB Fiber To The Building (Fibre jusqu’au Bâtiment).
  • 56. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 FTTx différents types de connections (1/2) FTTH (Fiber To The Home) : traduit en français par quot;fibre jusqu'au domicilequot;. L'abonné est directement raccordé par fibre optique jusqu'au répartiteur dont il dépend. FTTB (Fiber To The Building) : traduit en français par quot;fibre jusqu'à l'immeublequot;. La connexion en fibre optique va du répartiteur jusqu'au bas des immeubles. Un équipement supplémentaire distribue les flux jusque dans les appartements des internautes. FTTLA (Fiber To The Last Amplifier) : signifiant littéralement en français quot;fibre jusqu'au dernier amplificateurquot;.
  • 57. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 FTTx différents types de connections (2/2) FTTO (Fiber To The Office) : traduit en français par quot;fibre jusqu'au bureauquot;. Il s'agit d'une offre de fibre optique spécialement dédiée aux professionnels comme les entreprises ou les administrations. FTTC (Fiber To The Curb) : traduit en français par quot;fibre jusqu'au sous-répartiteurquot;. Dans ce cas, la fibre optique relie la boucle locale nationale d'un FAI au sous-répartiteur de l'opérateur historique. Le réseau RTC (xDSL - paire de cuivre) prend alors le relais jusqu'au domicile de l'abonné.
  • 58. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 FTTH : Fiber To The Home FTTH (Fiber To The Home): signifiant littéralement en français « fibre jusqu'au foyer ». Il s'agit du nom d'une technologie visant à remplacer les technologies xDSL en installant de la fibre optique jusque chez l'abonné. NRO (nœud de raccordement optique) : le lieu où convergent les lignes des abonnés d'un même quartier ou d'une même ville dans un réseau de desserte optique (FTTH). On peut le comparer au NRA (nœud de raccordement d'abonnés) de la boucle locale cuivre. Dans un NRO :onduleurs , batteries de secours , climatiseurs , câbles optiques, répartiteur optique d'abonnés, switch optique, jarretières optiques.
  • 59. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 FTTH et Fibre Optique « pour un village » FTTH : Fibre Optique chez l’utilisateur final Boîte Abonné (ONU) Optical Network Unit qui équipe le village d'Hermillon.
  • 60. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Architecture réseau à fibre optique : PON, P2P Deux grands types d’architecture de réseau fibre optique existent : point-à-multipoint (aussi appelé PON, passive Optical network), ou point-à-point (P2P).
  • 61. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Infrastructure de la Fibre Optique
  • 62. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Fibre optique en zone Urbaine ou Rurale Exemple d’une architecture possible NRO : Nœud de Raccordement Optique.
  • 63. Innovations : Télécoms & InterNet Jimmy SIMEON, mars 2009 Vos Questions http://www.antilloo.com Jimmy.simeon@antilloo.com