#Commerce #guadeloupe au 1er janvier 2009   insee
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

#Commerce #guadeloupe au 1er janvier 2009 insee

on

  • 860 views

http://assisesducommerce.re/

http://assisesducommerce.re/

Statistics

Views

Total Views
860
Views on SlideShare
860
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

#Commerce #guadeloupe au 1er janvier 2009   insee #Commerce #guadeloupe au 1er janvier 2009 insee Document Transcript

  • Commerce Des commerces concentrés dans l’agglomération pointoise En Guadeloupe, au 1er janvier 2009, 9 835 entreprises commer- A u 1er janvier 2009, 9 835 entre- prises commerciales (3,5 % de plus qu’au 1er janvier 2008) exercent Des auto-entrepreneurs moins nombreux ciales sont répertoriées contre leur activité en Guadeloupe. dans le commerce 9 500 un an plus tôt. L’immense Le commerce de détail concentre majorité des commerces gua- 61 % des entreprises commerciales En 2009, le tissu commercial guade- guadeloupéennes : alimentation de loupéen s’est enrichi de près de 1 200 deloupéens (81 %) n’emploient proximité, équipement de la per- nouvelles entreprises dont 340 auto- pas de salarié. En 2009, près sonne et autres commerces de détail entreprises. Le nouveau statut d’auto- de 1 200 nouvelles entreprises (ventes sur les marchés, ventes de entrepreneur est entré en application souvenirs, de chaussures, de fleurs, au 1er janvier 2009. En Guadeloupe, commerciales ont vu le jour, soit de produits pharmaceutiques, etc.) les créations d’auto-entreprises ont re- 5 % de plus que l’année précé- sont les principales activités représen- présenté 35 % de l’ensemble des créa- dente. Les auto-entrepreneurs tées. Le commerce de gros regroupe tions d’entreprises. Dans le secteur du 23 % des entreprises et celui des vé- commerce, seulement 28 % des créa- sont à l’origine de la création de tions sont des auto-entreprises. hicules et des accessoires, 12 %. 340 entreprises. Plus de 70 % des En Guadeloupe, l’immense majorité Quel que soit le statut utilisé, les créations de commerces sont des des commerces (81 %) n’emploie créations sont plus nombreuses commerces de détail. L’agglomé- pas de salarié. Seules 330 entreprises dans le commerce de détail (71 % commerciales emploient plus de dix de l’ensemble des créations). Le ration centre (Pointe-à-Pitre, Les salariés et parmi elles, 30 seulement secteur du commerce de gros a sé- Abymes, Baie-Mahault) a accueilli comptent plus de 50 salariés. duit 17 % des nouveaux chefs d’en- 35 % des nouvelles entreprises treprise commerciale. Le nombre total de commerces commerciales. créés en Guadeloupe est en hausse Six entreprises commerciales sur dix dans le commerce de détail de 5 % par rapport à 2008. Mais les situations varient suivant les ac- Entreprises commerciales en Guadeloupe par taille au 1er Janvier 2009 tivités commerciales. Avec 15 % de créations supplémentaires par rap- port à l’année précédente, le com- merce de détail a contribué à cette croissance. L’alimentation de proxi- mité (+13 %), les autres commerces alimentaires spécialisés (+23 %) et les autres commerces de détail (+22 %) ont bénéficié de cette ten- dance. A l’inverse, les créations d’entreprises dans le commerce de gros diminuent de 22 % en un an. Près des trois quarts des 340 auto-en- trepreneurs guadeloupéens ont choisi le commerce de détail. Dans ce secteur, l’auto-entreprise re- Source : Insee, REE-Nouvelle démographie 2009 présente 29 % des créations d’entre-0 N° 73 - Guadeloupe - Juin 2010
  • Commerce 60% des nouveaux commerces dans six communes prises. Bien que portant sur un effectif plus réduit, elle représente également Répartition des créations d’entreprises commerciales en 2009 42 % des nouveaux commerces de véhicules et d’accessoires et 21 % des nouveaux commerces de gros. Principale zone de peuplement et d’ac- tivité, l’agglomération centre (Pointe-à- Pitre, Les Abymes et Baie-Mahault) concentre Baie-Mahault, 38 % des Les Abymes, entreprises c o m m e r- Pointe-à-Pitre, ciales etle centre commercial 70 % des de l’archipel salariés du secteur. En 2009, cette zone accueille également 35 % des nouvelles entreprises com- merciales enregistrées en Guadeloupe. Vient ensuite le Sud Grande Terre avec 25 % des créations (dont près de la moitié à Marie-Galante) puis les trois autres zones de l’archipel dans © Insee-Ign 2009 une proportion équivalente (de 12 à 15 %). Le Sud Basse-Terre est caractérisé par Le commerce de détail a représenté Chaque zone présente une forme de des créations nombreuses d’alimenta- les trois quarts des créations d’auto- spécialisation. De par la présence de tions de proximité représentant 9 % des entreprises commerciales dans l’agglo- la ZAC de Jarry à Baie-Mahault, l’ag- nouveaux commerces. Le Nord Basse mération centre ainsi que dans le Sud glomération Centre se singularise par Terre a inspiré les nouveaux entrepre- Grande Terre et le Sud Basse Terre. Le une part plus importante de créations neurs dans le domaine des Autres com- commerce de véhicules et d’accessoi- dans le commerce de gros (22 %). merces alimentaires spécialisés (11 % res a été à l’origine de la création d’une Avec seulement 67 % des créations, le des créations de la zone) et le Nord auto-entreprise sur cinq dans le Nord commerce de détail y est moins dyna- Grande Terre ceux de l’équipement de Basse Terre et le Nord Grande Terre. mique. la personne, 11 % également. Dans les autres zones, le commerce de Enfin, avec environ 12 % des créa- détail a été à l’origine de plus de 70 % tions, les nouveaux commerces de vé- Mélanie CHRISTANVAL des créations d’entreprises commer- hicules et d’accessoires ont surtout été Pierre VALADOU ciales avec la part la plus importante créés en Basse Terre, au nord comme (74 %) enregistrée dans le Sud Grande au sud. Terre. La catégorie « Autres commerces Parmi les 340 auto-entreprises com- de détail » est la plus dynamique. Elle merciales créées en 2009 en Guade- a généré de 40 à 50 % des créations loupe, 32 % l’ont été dans l’aggloméra- d’entreprises commerciales dans cha- tion Centre, 23 % en Sud Grande Terre cune des zones de Guadeloupe. et 18 % dans le Nord Basse Terre. Du mouvement dans la grande distribution Au 1er janvier 2009, 55 supermarchés ou hypermarchés sont répartis sur le territoire guadeloupéen. 45 % d’entre eux emploient plus de dix salariés. En octobre 2009, le groupe belge SISB a annoncé son retrait des Antilles. Il est le premier distributeur des Antilles- Guyane et compte en Guadeloupe deux enseignes Cora (400 salariés), neuf établissements Match (370 salariés) et 31 établissements Ecomax (250 salariés). Au total, plus de mille salariés répartis dans 42 établissements im- plantés dans 22 communes de Guadeloupe sont concernés par cette restructuration. À ce jour (en mai 2010), les établissements Match ont été repris. Ils sont devenus des enseignes Super U et Unik. Les magasins Ecomax ont été repris par le groupe Ho Hio Hen. N° 73 - Guadeloupe - Juin 2010