Sfsic-Assises09-Frumusani

2,712 views
2,568 views

Published on

Published in: Education, Technology, Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
2,712
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
9
Actions
Shares
0
Downloads
5
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Sfsic-Assises09-Frumusani

  1. 1. La Faculte de Journalisme et des Sciences de la Communication (FJSC) l’Universite de Bucarest
  2. 2. La Faculté de Journalisme et des Sciences de la Communication (FJSC) a été créée le 19 janvier 1990. Elle a imposé son prestige professionnel parmi les écoles et les institutions académiques de profil de Roumanie, aussi bien que de l’étranger. La FJSC a présidé l’Association des Écoles de Journalisme de l’Europe Centrale et de l’Est, étant de 1998 à 2001 membre dans le Board de l’Association Européenne de Formation au Journalisme (AEFJ). Elle est membre fondateur du Réseau des Centres Francophones de Formation au Journalisme « Théophraste », membre de ORBICOM-UNESCO (le Réseau International des Chaires UNESCO en Communication) et membre fondateur de JOURNET-UNESCO (le Réseau Global pour l`Enseignement du Journalisme) et de European Foundation for Commercial Communications Education (EFCCE).
  3. 3. La structure de faculte <ul><li>A présent, la FJSC a une structure d’organisation complexe, confirmée par les transformations que la mise en oeuvre du Processus de Bologne a engendré es ces dernières années: </li></ul><ul><li>Structure des études : </li></ul><ul><li>Formation en licence par des cours réguliers et à distance d`une durée de trois ans dans le domaine des Sciences de la Communication, pour trois spécialisations: Journalisme (accrédité), Relations publiques (spécialisation accréditée) et Publicité (spécialisation autorisée, en cours d’accréditation). </li></ul><ul><li>2. Formation en master (tous les programmes sont accrédités par ARACIS -l’Agence Roumaine pour la Qualité de l’Enseignement Supérieur): </li></ul><ul><li>master recherche : Théories et méthodes de recherche dans les sciences de la communication </li></ul><ul><li>master professionnel : </li></ul><ul><li>Gestion de l’entreprise de presse </li></ul><ul><li>Production multimédia et audiovisuelle </li></ul><ul><li>Journalisme spécialisé </li></ul><ul><li>Campagnes de publicité et de relations publiques </li></ul><ul><li>Communication d’entreprise </li></ul><ul><li>3. Ecole doctorale dans les sciences de la communication </li></ul>
  4. 4. <ul><li>La spécialisation Journalisme dé livre des connaissances et développe les compé tences nécessaires à l’exercice de la profession de journaliste de presse écrite, radio, télévision, photo-design, agence de presse, presse assistée par l’ordinateur. Les méthodes d’enseignement académique sont co mpl étées p ar celles de l’entraînement à la profession . Y sont étudiés les fonde m ents de la communication de masse, les techniques de travail et l`éth ique du journalisme. </li></ul><ul><li>La spécialisation Relations publiques forme des spécialistes dans le domaine des relations publiques , censés améliorer les relations entre les différentes structures d’une organisation et les relations avec l’opinion publique. </li></ul><ul><li>La spécialisation Publicité dé veloppe les comp é tences n é cessaires au déploiement de l`activité de création et à la mise en place de la stratégie de marque. </li></ul>
  5. 5. L’organisation de la faculte La faculté a deux départements: Le Departement de Presse comprend 25 titulaires et plus de 20 intervenants et est coordonnee par Mirela Lazar Le Departement de communication comprend 16 titulaires et 15 intervenants, est coordonnee Daniela Rovenţa - Frumuşani . La faculté est dirigée par un doyen, Mihai Coman , deux Vice-Doyens, Viorica Paus et Georgeta Drula et un responsable scientifique, Marian Petcu . Tous les membres de l’administration ont été élus et confirmés selon les procedures definies par La Carte de l’Universite de Bucarest. Leur mandat est de 4 ans (2008 – 2012).
  6. 6. Les etudiants Pour l’annee universitaire 2007 – 2008 la FJSC comptait 1.775 etudiants (donc 400 en IV-e annee, derniere promotion pre-Bologne): <ul><li>En licence formation en presence: </li></ul><ul><ul><li>387 etudiants subventionnes par l’Etat </li></ul></ul><ul><ul><li>485 qui payaient des taxes d’etudes (aprox. 600 Euro par an) </li></ul></ul><ul><ul><li>En licence formation a distance : 492 </li></ul></ul><ul><ul><li>En master, formation en presence : </li></ul></ul><ul><ul><li>98 etudiants subventionnes par l’Etat et 485 qui payaient des taxes d’etudes (aprox. 600 E par an) </li></ul></ul><ul><ul><li>et 98 qui payaient des taxes d’etudes (aprox. 600 Euro par an) </li></ul></ul><ul><ul><li>En master, formation a distance : 94 </li></ul></ul><ul><ul><li>Ecole doctorale : 18 </li></ul></ul><ul><li>En troisiemme annee, la specialisation Journalisme comptaite 125 etudiants, les Relations publiques , 75 et la Publicite 50 </li></ul><ul><li>La Faculté de Journalisme et les Sciences de la Communication respecte et applique la Carte de l’Université de Bucarest et le Réglement des Etudiants ( www.unibuc.ro ) et les diverses Méthodologies élaborées par le Sénat de l’Université de Bucarest. En outre, FJSC a créé diverses règlements discutés et approuvés par le Conseil de la faculté ( http://www.fjsc.ro/Romana/regulamente.htm ) </li></ul>
  7. 7. La conception et la stratégie de direction de la Faculté de Journalisme et les Sciences de la Communication
  8. 8. DÉCLARATION de Principes En 1994, la Faculté de Journalisme et de la Communication a adopté une Déclaration de principes où elle définit sa mission. Cette déclaration est devenue un document fondamental, qui établit les objectifs et les directions qui se retrouvent dans la stratégie de gestion à court et à long terme.   Fid èle à la Déclaration de principes, la FJSC vise quatre directions d’activité: 1. Présenter aux étudiants les fondements de la communication de masse, les techniques professionelles et l ` éthique du journalisme , des relations publiques et de la publicité .   2. Enseigner les caractéristiques des médias modernes et de la communication publique, promouvoir des activit és de recherche, encourager la parution des publications propres.   3. Assurer une ambiance intelectuelle favorable à l’activité de recherche et de création.   4. Encourager la compétence professionnelle et les valeurs éthiques.
  9. 9. La VISION de la faculté Le projet managérial reflète les directions fondamentales du développement de la faculté. <ul><li>La vie académique </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>1. L`organisation du processus d’enseignement suivant la structure LMD (3-5-8); </li></ul><ul><li>2. L`orientation des curricula selon les besoins de la profession. </li></ul><ul><li>3. L`encouragement d`une politique cohérente des ressources humaines. </li></ul><ul><li>Le développement de la culture organisationnelle. </li></ul><ul><li>Gérer les ressources matérielles </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>1. Multiplier les sources de financement; faire des démarches pour obtenir des financements nationaux et internationaux.  </li></ul><ul><li>2. Surveiller la modalité d’utiliser les ressources financières.  </li></ul><ul><li>3. Respecter rigoureusement le cadre législatif; assurer la transparence des décisions.  </li></ul><ul><li>4. Résoudre la crise du manque de locaux à laquelle la FJSC est confrontée. </li></ul>
  10. 10. <ul><li>Les relations avec les milieux académique et professionnel </li></ul>  1. Promouvoir l’image de la faculté comme centre d’excellence académique et professionnelle représente un objectif essentiel de notre politique. Pour atteindre cet objectif, des programmes de relations publiques ont été élaborés, qui s’appuient sur les résultats des recherches visant l’image de la FJSC au rang des écoles de journalisme et des universités de Roumanie et dans le milieu académique et professionnel.   2. La création d’une structure institutionnelle censée suivre le parcours professionnel des anciens de la faculté et valoriser leur expérience au profit de la faculté. 3. Développer les relations avec les établissements universitaires de l’étranger, trouver de nouveaux partenaires et stimuler la participation aux programmes internationaux.
  11. 11. Animée par sa mission académique, la Faculté de Journalisme et des Sciences de la Communication a. a adapté les contenus des cours aux tendances contemporaines de l’enseignement de profil au niveau mondial;   b. a accentué le poids de la dimension vocationnelle spécifique de l’enseignement du journalisme et de la communication;   c. a attiré dans le processus pédagogique des spécialistes en journalisme et dans les sciences de la communication, de jeunes chercheurs, motivés par une carrière universitaire, des anciens diplômés de la FJSC; d. a collaboré avec des partenaires du milieu professionnel (journalistes, spécialistes des relations publiques ou de la publicité);   e. a soutenu les étudiants et les diplômés de la FJSC dans leurs efforts de s`affirmer dans leur domaine de spécialité – médias, communication sociale, relations publiques;   f. a encouragé la publication des livres, monographies et revues de spécialité, qui répondent aux standards de qualité internationaux, ainsi que la réalisation de produits médias. La STRATÉGIE de la faculte
  12. 12. Les programmes d’etude <ul><li>L’admission </li></ul><ul><li>L’examen d’admission est organisé en conformité avec la Loi 128/2005, pour l’unité de formation Les Sciences de la Communication.   </li></ul><ul><li>En 2008 , l’examen en formation licence a compris une épreuve écrite. L’épreuve consiste à rédiger une narration, une description et une argumentation sur un sujet lié à la vie quotidienne. L’admission des candidats se fonde sur la moyenne des notes obtenues à ces deux épreuves.  </li></ul><ul><li>Le nombre de places offertes au concours pour l’admission de septembre 2005 a été de 100 pour l’enseignement subventionné et de 140 pour l’enseignement payant. 973 candidats se sont inscrits pour les places subventionnées, soit une place pour 9,73 candidats. Le rapport entre le nombre d’étudiants payants et le nombre d’étudiants affectés à l’enseignement subventionné a été de 1 à 4. </li></ul><ul><li>Pour l’admission de 2006 , ont été offertes 95 places pour l’enseignement subventionné et 140 pour l’enseignement payant. </li></ul><ul><li>En 2007 , le nombre de places offertes pour l’enseignement subventionné a été de 85 et pour l’enseignement payant, de 150. </li></ul><ul><li>En 2008 , ont été offertes 120 places pour l’enseignement subventionné et 130 pour l’enseignement payant. </li></ul><ul><li>La promotion et le diplôme   </li></ul><ul><li>L’examen de promotion est organisé en conformité avec les Lois 84/1995 et 128/2005. </li></ul><ul><li>L’épreuve écrite en filière Journalisme a pour but de tester les connaissances accumulées au long des années d’études à l’université, dans quatre domaines fondamentaux (sujets obligatoires) et dans un domaine de spécialité (sujet optionnel). </li></ul>
  13. 13. Le corps enseignant Conformément à la Loi 128/1996, le corps enseignant universitaire est structuré comme suit : Assistant - 12 heures par semaine (séminaires ou laboratoires) et un nombre réduit d’activités de recherche ; Maître assistant - 10 heures par semaine, un maximum de 2 heures de cours ; Maître de conférences – 7 à 9 heures par semaine, au moins 4 heures de cours, porteur d’un titre de docteur, activité scientifique ; Professeur d’université – 5 à 7 heures par semaine, au moins 2-3 heures de cours, activité de recherche scientifique intense.   Les membres du corps enseignant sont évalués, tous les ans, suivant les standards établis par La Loi de la qualité et les Méthodologies du Sénat de l’Université de Bucarest et de la FJSC.
  14. 14. <ul><li>Le Département de Presse </li></ul><ul><li>Professeur Dr. Mihai Coman (ancien journaliste) </li></ul><ul><li>Maître de conférences Dr. Luminita Rosca (ancienne journaliste) </li></ul><ul><li>Maître de conférences Dr. Georgeta Drula </li></ul><ul><li>Maître de conférences Dr. Cristina Coman </li></ul><ul><li>Maître de conférences Dr. Mirela Lazar (ancienne journaliste) </li></ul><ul><li>Maître assistant Dr. Daniela Zeca-Buzura (directrice de la Chaîne « Romania Cultural » de la Télévision Publique) </li></ul><ul><li>Maître assistant Dr. Romina Surugiu </li></ul><ul><li>Assistant Irene Buhanita (ancienne journaliste) </li></ul><ul><li>Assistant Drd. Madalina Balasescu (ancienne journaliste) </li></ul><ul><li>Assistant Drd. Raluca Radu </li></ul><ul><li>Assistant Vasile Traciuc </li></ul><ul><li>Assistant Viorel Brezeanu </li></ul><ul><li>Assistant Horia Moraru (ancien de l’ESJ de Lille, ancien journaliste) </li></ul><ul><li>Assistant Alexandru Ulmanu (ancien journaliste) </li></ul><ul><li>Assistant Drd. George Popescu </li></ul><ul><li>Assistant Drd. Manuela Preoteasa (journaliste, HotNews) </li></ul><ul><li>Assistant Drd. Oana Baluta </li></ul><ul><li>Assistant Matei Stoicovici </li></ul>Le corps enseignant est formé d’anciens journalistes; une bonne partie d’entre eux exercent toujours des activités de presse en tant que collaborateurs occasionnels ou journalistes à temps partiel.
  15. 15. <ul><li>Représentants du milieu professionnel </li></ul><ul><li>Ferenc Vasas – ancien correspondant, Rompres, Mediafax et NewsIN </li></ul><ul><li>Sorin Preda – grand reporter, Formula AS </li></ul><ul><li>George Surugiu – ancien correspondant à l’étranger </li></ul><ul><li>Luca Niculescu – directeur, RFI Romania </li></ul><ul><li>Val Valcu – rédacteur-en-chef, Gardianul </li></ul><ul><li>Marina Constantinoiu - rédacteur en chef, Jurnalul National </li></ul><ul><li>Florian Petrica – chef section Sports, Money Channel </li></ul><ul><li>Lucian Mandruta – reporter et présentateur, Antena 1 </li></ul><ul><li>Robert Turcescu - journaliste, Realitatea TV, Europa 1 </li></ul><ul><li>Rodica Culcer – rédacteur-en-chef, TVR1 </li></ul><ul><li>Dragos Placinta – rédacteur-en-chef, Avantaje </li></ul><ul><li>Lucian Sarb - rédacteur-en-chef, Realitatea TV </li></ul><ul><li>Elena Voinea – chef de section, NewsIN </li></ul><ul><li>Sorin Ozon – journaliste d’investigation, free lancer </li></ul><ul><li>Stefan Candea - journaliste d’investigation, free lancer </li></ul><ul><li>Eugen Chelemen – chef de section, Realitatea TV </li></ul><ul><li>Oana Dan – journaliste, NewsIN </li></ul><ul><li>Cristian Curus - journaliste, Romania libera </li></ul><ul><li>Rachad El Jisr – directeur, Business Magazine </li></ul><ul><li>Dragos Balan – graphiste, directeur, TipoPrint </li></ul><ul><li>Otilia Gainar – journaliste, TVR1 </li></ul><ul><li>Emilia Sercan – chef de section, Realitatea TV </li></ul><ul><li>Cristian Pantazi – journaliste en-ligne, HotNews.ro </li></ul><ul><li>Bogdan Oprea – journaliste </li></ul>
  16. 16. <ul><li>Le Departement de Communication </li></ul><ul><li>Professeur Dr. Daniela Roventa-Frumusani </li></ul><ul><li>Professeur Dr. Zoltan Rostas (ancien journaliste) </li></ul><ul><li>Professeur Dr. Tudor Catineanu </li></ul><ul><li>Maître de conférences Dr. Marian Petcu (ancien journaliste) </li></ul><ul><li>Maître de conférences Dr. Constantin Popescu </li></ul><ul><li>Maître de conférences Dr. Viorica Paus </li></ul><ul><li>Maître assistant Dr. Silvia Branea </li></ul><ul><li>Maître assistant Drd. Sorin Psatta </li></ul><ul><li>Maître assistant Drd. Ruxandra Boicu </li></ul><ul><li>Assistant Drd. Aurelia Vasile </li></ul><ul><li>Assistant Drd. Antonio Momoc (journaliste, InfoPro ) </li></ul><ul><li>Assistant Drd. Teodora Vacarescu </li></ul><ul><li>Assistant Drd. Daniel Dragnea </li></ul><ul><li>Assistant Drd. Horea Badau (journaliste, free lancer) </li></ul>
  17. 17. <ul><li>Adriana Saftoiu – ancien porte-parole de l’Administration Présidentielle de la Roumanie </li></ul><ul><li>Sorana Savu – Senior Manager, Premium Communications </li></ul><ul><li>Razvan Matasel – Strategy Director, Leo Burnett </li></ul><ul><li>Lorand Balint – Global Communication Director, Leo Burnett </li></ul><ul><li>Tudor Fulea – Head of Global Knowledge Center, Leo Burnett </li></ul><ul><li>Mugur Patrascu – Managing Partner, Leo Burnett </li></ul><ul><li>Victor Stroe - Strategic Planner, Leo Burnett </li></ul><ul><li>Stefan Calin Liute – Strategy Director, Grapefruits </li></ul><ul><li>Razvan Varabiescu – Managing Director Media Director (former Buying Director at Graffiti BBDO) </li></ul><ul><li>Dan Petre – Managing Partner, D&D research </li></ul><ul><li>Camelia Hoinarescu – Marketing Director, Macromex </li></ul><ul><li>Luminita Oprea – Communication Manager, Holchim </li></ul><ul><li>Elisabeta Moraru – PR Senior, Microsoft </li></ul><ul><li>Victor Mihai Iliescu – Creative Director, Proximity </li></ul><ul><li>L iana Serban – PR Director, Pleon Graffiti </li></ul><ul><li>Ioana Manoiu – Managing Partner, GMP PR </li></ul><ul><li>Corina Vasile – PR Director, Reifaissen Bank </li></ul><ul><li>Représentants du milieu professionnel </li></ul>
  18. 18. L’insertion professionnelle des étudiants Les stages en entreprise Les étudiants doivent passer, tous les ans, de 3 à 4 semaines dans des stages dans les institutions médias. La FJSC a établi des conventions-cadre avec la télévision et la radio publique et avec d’autres groupes de presse importants: PRO-TV, Antena 1, Realitatea TV, Gardianul, etc. Elle a signé aussi des accords de coopération avec MediaSind et APEL (l’Association des patronats de la presse locale). Une Convention de stage en entreprise est signée pour chaque étudiant.
  19. 19. L’insertion professionnelle Les anciens diplômés de la FJSC travaillent dans les industries de la communication. Une étude a été réalisée sur les emplois des diplômés des Départements de Journalisme et de Communication publique dans l’intervalle 2005-2007. Un questionnaire, posté sur le site Internet de la FJSC, a été envoyé à certains d’entre eux par courrier électronique. Y ont répondu, dans l’intervalle 8 avril-14 mai 2008, 85 diplômés, dont 56 du Département de Journalisme (sur les 221 diplômés) et 29 du Département de Communication (sur les 118 diplômés). La méthodologie de l’étude et les indices d’échantionnage et leur représentativité sont semblables à ceux appliqués dans les recherches annuelles de Association of Educators in Journalism and Mass Communication - USA sur l’insertion professionnelle au niveau national. Les étudiants de la FJSC sont embauchés par contrat de travail ou font des piges dans les médias durant leur période d’études. 27% des diplômés en journalisme ont travaillé ou ont fait des piges à partir de leur première année d’étude, 38%, de la deuxième année, 21%, de la troisième année, 9%, de la quatrième année et 5%, après avoir terminé leurs études. Dans l’intervalle avril-mai 2008, 67% des diplômés en journalisme étaient des journalistes, 11% travaillaient dans les relations publiques, 11% dans la publicité, le marketing ou les ventes, et 11% dans des organisations non-gouvernementales de défense des droits de l’homme, étaient des scénaristes ou des assistants exécutifs ou continuaient leurs études à l’étranger. Ils avaient collaboré avec 3,60 institutions, en moyenne. La situation est pareille pour les diplômés en communication. 45% d’entre eux travaillent dans les relations publiques, 28% dans la publicité, le marketing ou les ventes, 24% sont des journalistes et 3% travaillent dans des domaines connexes (ex. : conseiller politique). Ils ont changé 4,55 emplois, en moyenne.
  20. 20. La base matérielle La faculté dispose de locaux propres au sixième étage du Bâtiment A du Complexe Leu. Cet espace comprend des salles de cours et des laboratoires, mais aussi les salles de la bibliothèque et les bureaux du Secrétariat. La faculté utilise un amphithéâtre dans les locaux de l’Université de Bucarest (le bâtiment au centre-ville) et des salles de séminaire dans les locaux de l’Université Ecologique de Bucarest (suite à un protocole conclu entre la FJSC et l’UEB). <ul><li>Les laboratoires   </li></ul><ul><li>Au début des années 90, les équipements des laboratoires de la faculté provenaient de donations faites par le Ministère français des Affaires Etrangères, International Media Foundation, USIA, la Fondation pour une Société Ouverte, l’Université du Québec à Montréal, la Banque Commerciale Roumaine, la Fondation Pro, la Banque Roumaine pour le Développement. Après 2000, l’achat de la plupart des équipements a été financé par les projets de recherche du personnel enseignant de la faculté, par le Ministère de l’Education et de la Recherche ou par des fonds extrabudgétaires ou provenant de la formation à distance. Tous les laboratoires ont une connexion internet. La faculté a accès à Internet sans fil. </li></ul>
  21. 21. Le laboratoire PAO et Internet « Tim Kenny » douze ordinateurs Pentium IV une imprimante HP une photocopieuse Xerox un scanneur un vidéo projecteur Sony connexion Internet Le laboratoire PAO et Internet « Marc Capelle » onze ordinateurs Pentium IV (CD-RW) une imprimante HP Laser un scanneur UMAX deux appareils photo numérique deux caméras vidéo Panasonic un téléviseur Samsung un vidéo projecteur connexion Internet La base matérielle
  22. 22. La base matérielle Le laboratoire « Multimédias » onze ordinateurs Pentium IV (CD-RW) une imprimante HP un vidéo projecteur connexion Internet Studio et laboratoire de télévision deux caméras vidéo Sony HDR-FX1 (Système VidéoHDVCCD1/3.0x3 CCD) trois ordinateurs (DVD writer) trois Pinnacle Studio trois caméras vidéo VHS Panasonic une caméra vidéo SVHS, JVC une caméra vidéo C-VHS, Panasonic une table de montage VHS/S-VHS, JVC deux magnétoscopes une vidéo-casette recorder JVC trois moniteurs couleur une table de montage VHS/S-VHS, Panasonic deux téléviseurs un éditeur d’image une radiocassette décor
  23. 23. Laboratoire de radio numérique trois ordinateurs Pentium III deux imprimantes un lecteur de CD trois radiocassettes huit reportophones deux mixeurs audio et enceintes acoustiques quatre micros La base matérielle Laboratoire de radio analogique et de Photo  dix appareils photo film deux appareils photo numérique huit agrandisseurs photo deux flashs six réflecteurs Le laboratoire de Publicité « Grafitti BBDO  » un ordinateur Philips une imprimante HP une photocopieuse Canon une vidéo-casette recorder un téléviseur
  24. 24. <ul><li>La bibliothèque  </li></ul><ul><li>Les collections de la bibliothèque de la FJSC totalisent à présent 13105 monographies et 4850 volumes de publications périodiques. De nombreuses donations de périodiques viennent compléter le fonds de la bibliothèque. Parmi les revues de spécialité, nous mentionnons : </li></ul><ul><li>Réseaux - the French Journal of Communication, Communication éducation, Hèrmes - cognition communication politique, Sciences de la société, Communication: information, médias et pratiques, Médiaspouvoir, Médiascope, European Journal of Communication, Journal of Communication, Journalism and Mass-communication - Monographs, Journalism Educators, Journalism Quarterly, Theory of Communication, Journalism Studies, The Public – Javnost, Public Relations Review, Critical Studies in Mass Communication . 11000 lecteurs fréquentent annuellement la bibliothèque de la FJSC. La circulation des volumes est de 70000 par an. </li></ul>Laboratoire de Relations Publiques et Publicité trois ordinateurs une vidéo-casette recorder un téléviseur un vidéo projecteur Laboratoire de Langue française un ordinateur Pentium quatre ordinateurs LG (DVD-RW) deux moniteurs LG 17 Flatron F700P, un tuner TV Asus une imprimante Xerox Work une vidéo-casette recorder Sony un téléviseur Samsung une radiocassette Aiwa connexion Internet
  25. 25. <ul><li>La situation financière </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>Entre 2004 et 2008, la FJSC a eu une stabilité financière digne d’envie. Les sources de financement se sont diversifiées et multipliées Le rapport entre les allocations budgétaires et les revenus extrabudgétaires a été le suivant (conformément aux chiffres officiels fournis par l’Université de Bucarest et les extraits de compte fournis par la Banque Commerciale Roumaine) : </li></ul>Le Programme de formation à distance se finance de manière autonome et génère annuellement des fonds nécessaires à l’achat des équipements et des logiciels. Les revenus provenant des programmes de recherche de la faculté ont augmenté, pouvant couvrir les mobilités académiques et des achats de livres. Le nombre des mobilités en Erasmus a également augmenté et, avec lui, le fonds affecté à la faculté pour ce programme. Comme suite, un nombre toujours plus grand d’étudiants bénéficie de stages à l’étranger et les enseignants de la faculté peuvent donner des conférences et des cours et se documenter dans des universités partenaires. La faculté a bénéficié aussi de parrainages lui ayant permis d’acheter des équipements ou de faire des réparations.
  26. 26. <ul><li>La situation financière </li></ul>A cause, d’une part, des fonds budgétaires limités et, de l’autre, de la politique du recteur de l’Université de Bucarest de réduction systématique du nombre des places subventionnées affectées à la FJSC (de 110 en 2005 à 85 en 2007), notre faculté fonctionne au plan économique comme une institution hybride – d’Etat et privée. Elle pourvoie, sur ses propres revenus, à 50% des salaires (en 2005, l’Université de Bucarest a prélevé sur nos revenus budgétaires la somme de 313.309 RON pour couvrir la différence entre l’allocation budgétaire et les coûts salariaux ; pour l’année 2006, cette somme s’est élevée à 457.900 RON). La direction de la faculté a fait, sans succès, d’innombrables démarches pour obtenir de la part du recteur de l’Université de Bucarest la transparence sur la situation des fonds de la FJSC. En revanche, la faculté a assuré la transparence de tous ses revenus et dépenses en engageant pour 2006 un cabinet international d’audit – BKR (sans prévenir la faculté, le recteur a annulé unilatéralement le contrat par une adresse envoyée au cabinet le 22 décembre 2006) et, ultérieurement, par ses propres moyens (voir www.fjsc.ro/Romana/financiare.html ).
  27. 27. Les relations inter-universitaires et internationales <ul><li>Court historique des relations internationales de la FJSC </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>Au fil des années, la FJSC a signé de nombreux traités de coopération avec des établissements similaires de France, du Canada, de Belgique, des Etats-Unis, d’Allemagne, de Pologne, Suède et République de Moldavie. Le plus important aspect de la coopération internationale de la FJSC réside dans l’accord de collaboration avec l’École Supérieure de Journalisme de Lille, signé en septembre 1990 et financé par le Ministère français des Affaires Etrangères. Cet accord nous a permis d’améliorer les efforts de modernisation de la faculté, grâce à l’activité permanente d’un conseiller et aux missions de quelques professeurs et journalistes français. De 1991 à 1994, un fonds de 20000 francs français a été investi annuellement dans l’achat de livres et de périodiques, et la faculté a reçu des donations en ordinateurs et équipements radio. De 1991 jusqu’à 1995, la partie française a financé le stage de perfectionnement à l’ESJ de Lille de douze membres de notre faculté. En 1990 et 1992, des étudiants de l’Ecole de Lille ont participé, avec leurs collègues roumains, à des stages de formation dans les médias roumains, stages finalisés par la publication d’articles sur la Roumanie dans les journaux français. </li></ul><ul><li>Le contrat de coopération signé par la FJSC avec le Département des Communications de l’Université du Québec à Montréal a rendu possibles des visites de professeurs, des échanges d’étudiants en master, des visites de chercheurs ayant comme but le perfectionnement des programmes communs de recherche: la coordination de la cotutelle des thèses de doctorat, l’organisation conjointe des activités scientifiques. En juin 1993, les deux établissements ont organisé à Bucarest un colloque international intitulé « La transition en Roumanie – les médias et la qualité de la vie ». Un livre a été publié en 1995 par l’Université du Québec à Montréal synthétisant les actes du colloque. </li></ul>
  28. 28. Les relations inter-universitaires et internationales En 1993, la FJSC et la Faculté de Journalisme et de Communication de l’Université de Caroline du sud (États-Unis) ont organisé des séminaires d’instruction professionnelle d’une durée de deux semaines à Bucarest et à Columbia (États-Unis). En 1994, des journalistes, étudiants et professeurs ont participé à ce programme déroulé sous les auspices de l’USIA (9 étudiants et 8 enseignants roumains à Columbia et 25 étudiants et 15 enseignants américains à Bucarest). En 2006, la FJSC a signé un protocole de coopération avec le Collège de Journalisme et de Communication de l’Université d’Oklahoma des États-Unis. A présent, grâce au programme Erasmus, notre faculté a des relations avec 24 universités européennes. Professeurs invités à la FJSC : De Belgique: Jean BIERNAUX (IHECS), 1999 ; Pierre MORY (IHECS) 1999, 2005, 2007 ; Philippe De CONINCK (HELHO) 2002 ; Marc FION (HELHO) 2003, 2005 ; Jacques BRUYNEEL (HELHO) 2003 ; Jacky Legge (HELHO) 2006 ; Abel Carlier (IHECS) 2007; Paul DELMOTTE (IHECS) 2007; Jean-Luc DUBART (HELHO) 2007
  29. 29. Les relations inter-universitaires et internationales Professeurs invités à la FJSC Du Canada: Armande de SAINT-JEAN (UQAM) 1991, 1993 ; Serge PROULX (UQAM), 1993 ; Roger TESSIER (UQAM) 1993, 1994, 1995 ; Gina STOICIU (UQAM) 1993, 1995, 1996, 1997, 1998, 1999, 2000, 2001, 2002, 2003 ; André MYRE (UQAM) 1994 ; J. DESAULNIER (UQAM) 1995 ; Yvan TELLIER (UQAM) 1993, 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 1999, 2000 ; J. P. BOYER (UQAM) 1995, 1996 ; Daniel KIEFFER (UQAM) 1996 ; J. LARUE-LANGLOIS (UQAM) 1996 ; A. CHAR (UQAM) 1996 ; Jacques RHEAUME (UQAM) 1997, 1998, 1999, 2003 ; Michelle MARTIN (Université d’Ottawa), 2005 . De France: Marc CAPELLE (ESJ - Lille) 1991, 1992, 1993, 1995 ; P.E. PESSEMIER (ESJ - Lille) 1992 ; Daniel DELOIT (ESJ - Lille) 1992 ; Philippe MARTIN (ESJ - Lille) 1992 ; Jacques LOHIER (ESJ - Lille) 1992 ; Paul FELS (ESJ - Lille) 1992 ; Julien SIMPSON (ESJ - Lille) 1993, 1994 ; J. F. PERES (ESJ - Lille) 1994, 1995 ; J.P. BACOT (CNET) 1994, 1995, 2005 ; Pierre Yves SALIQUE (ESJ - Lille) 1995 ; Bernard MIEGE (Université Stendhal - Grenoble) 2002, 2004 ; Jean-François TETU (IEP - Lyon) 2004, 2006, 2008.
  30. 30. Les relations inter-universitaires et internationales D’Allemagne: Iris MAGDOVSKI, 1996 ; Bernd SCHORB (Université Leipzig) 2001, 2003. Des Pays-Bas: Jan Bollema (NMCP Conseiller) 2003 ; Onno HOUTSCHILD (Manager de Projet, le Service d’Information Gouvernemental des Pays Bas) 2003 ; Ivar NIJHUIS (Porte-parole du maire de Rotterdam) 2003 ; Cees LABEUR (Editeur Manager de TV Network) 2003. De Suède: Urban LARSSEN, 1999 ; Magnus ANCLAIR, 2000 ; Eva MARTENSSON (Mid-Sweden University – Sundsvall) 2000. Des Etats-Unis: Timothy KENNY (Fullbright - USA Today, Etats-Unis) 1992, 2001, 2005 ; Paul THALER (Université de New-York, Etats-Unis) 1993 ; William HAGERMAN (Université de Louisiane, Etats-Unis) 1994 ; Kent MIDDLETON (Université de Georgia, Etats-Unis) 1994 ; Ted ANTON (Université St. Paul de New-York, Etats-Unis) 1993, 1994 ; Judy Van Slyke TURK (Université de Caroline du Sud, Etats-Unis) 1993, 1994 ; Ron FARRAR (Université de Caroline du Sud, Etats-Unis) 1993, 1994 ; Alan FRIED (Université de Caroline du Sud, Etats-Unis) 1993, 1994 ; Kent SIDEL (Université de Caroline du Sud, Etats-Unis) 1993, 1994 ; Kenneth STARK (Université de Iowa, Etats-Unis) 1995 ; Toby Blandford SMITH (Université de New Mexico, Etats-Unis), 1997, 1998 ; Karen SCHMIDT (Fulbright) 2000 ; Dennis WILCOX (Université San José, Etats-Unis) 2003 ; Terry MICHAEL (journaliste) 2004 ; Merry Beth MARKLEIN 2005 ; M.J. BEAR (journaliste), 2005 ; Charles SELF, Oklahoma University, 2006; Peter GROSS, Oklahoma University, 2006; Emery D’AlLESIO (journaliste) 2007.
  31. 31. Missions pédagogiques et spécialisations à l’étranger (ces dix dernières années) Mihai Coman: 1998 – Professeur invité à l’UFR en Communication Université Stendhal III, Grenoble ; 1999 – Professeur Fulbright au Département de Communication, Université de Californie ; 2000 – Professeur invité à l’Institut pour le Journalisme, Université de Dortmund ; 2005 – Professeur Fulbright à l’Université d’Oklahoma. Zoltán Rostás: 2000 – Professeur invité à la Chaire de sociologie de l’Université de Szeged. Mirela Lazăr : 1998 – stage de perfectionnement à Bruxelles, IHECS ; 2007 – Professeur invité à l’IEP de Lyon ; Daniela Rovenţa-Frumuşani : 1997 – stage de documentation offert par le Gouvernement du Canada pour la préparation du cours sur le féminisme dans le programme de master des Études Canadiennes ; 2001 – bourse offerte par le Gouvernement du Canada pour une recherche comparative de la représentation féminine dans la presse roumaine et celle canadienne. Viorica Păuş : 1998 – stage de formation sur les standards d’évaluation à l’Université d’Arnheim et à l’Université de Cambridge ; 1999 – stage de formation dans la didactique de la langue française à l’Université de Rennes. Cristina Coman : 1999 – stage de recherche à l’Université de Montpellier.
  32. 32. Missions pédagogiques et spécialisations à l’étranger (ces dix dernières années) Ruxandra Boicu : 2001-2002 – master en Philosophie contemporaine à l’Université Javeriana de Bogota, Colombie. Alexandru Ulmanu : bourse Fulbright aux États-Unis, 2002. Mădălina Bălăşescu : 2001 – stage de recherche à l’Université de Georgie, Athens, Etats-Unis ; 2002 – stage de recherche à l’Université de Montpellier. George Popescu : 2001 – stage de recherche à l’Université de Georgie, Athens, Etats-Unis. Raluca Radu : - 2003 - bourse accordée par le Ministère roumain de l’Éducation, de la Recherche et de la Jeunesse à Aarhus School of Business, Danemark.
  33. 33. Missions pédagogiques et spécialisations à l’étranger (ces dix dernières années) <ul><li>La FJSC envoie, tous les ans, dans le cadre du programme Erasmus, de 20 à 30 étudiants dans des universités d’Espagne, de France, de Suède, de Belgique, de Pologne et d’Allemagne. Parallèlement, la FJSC reçoit des étudiants provenant des universités des mêmes pays. Le nombre total des accords Erasmus signés par la FJSC s’élève à 24. </li></ul><ul><li>Ces trois dernières années, la faculté a participé à cinq programmes de coopération nationale et internationale. </li></ul><ul><li>Le Projet européen de recherche « Adequate Information Management in Europe » (AIM), qui fait partie du programme „Citizens and Governance in a Knowledge-based Society”, financé par la Commission Européenne ; </li></ul><ul><li>Le Projet de recherche TRIMEDIAL, qui fait partie du programme Leonardo ; </li></ul><ul><li>Le Projet de recherche intitulé « Le processus de l’intégration de la Roumanie dans l’Union Européenne reflété par les institutions de presse roumaines », réalisé en partenariat avec la Fondation StartMedia et l’Agence pour les Stratégies Gouvernementales ; </li></ul><ul><li>Le Programme Master – The Management of Media Institutions, EuroMedia Standards dans le cadre du programme Leonardo ; </li></ul><ul><li>Le Contrat de consultance PHARE pour le Centre National de la Cinématographie intitulé « Enhancement and development of the professional expertise of the Romanian audio-visual sector ». </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>Sur la proposition de la FJSC, l’Université de Bucarest a accordé le titre de Docteur Honoris Causa aux professeurs Bernard Miège de l’Université Stendhal de Grenoble et Peter Gross de Gaylord College of Journalisme, Oklahoma University, États-Unis. </li></ul>
  34. 34. <ul><li>La recherche scientifique </li></ul>Entre 1997 et 2006, les enseignants de la faculté ont publié 67 livres et cours universitaires ; ils ont coordonné 9 volumes collectifs et ont traduit plus de 30 ouvrages de référence dans les domaines des sciences de la communication, des relations publiques et de la publicité, qui constituent la bibliographie fondamentale pour les programmes de licence, de master et de doctorat en Roumanie. Ils ont publié plus de 70 chapitres et études dans des volumes collectifs et de nombreux articles dans des revues prestigieuses de Roumanie et de l’étranger, et ont soutenu plus de 150 communications à des conférences et sessions scientifiques nationales et internationales. Les enseignants associés ont publié 40 articles, 20 livres, 55 études et trois traductions et ont soutenu 100 communications à des conférences.   En 2002, à l’initiative du Professeur Mihai Coman et du Maître de conférences Marian Petcu, a été lancée la première revue de spécialité en langue roumaine, « Jurnalism şi comunicare » (« Journalisme et Communication »). La revue publie des études de spécialistes, doctorants et étudiants en master de Roumanie, d’Europe Centrale et de l’Est, d’Amérique du Nord et d’Europe Occidentale.   La FJSC a organisé tous les ans des sessions scientifiques pour les enseignants et les étudiants des programmes de master et des écoles doctorales des universités de Roumanie ( http://www.fjsc.ro/cercetare/index.html ).
  35. 35. <ul><li>La recherche scientifique </li></ul>En juin 2000, sous les auspices de la Commission pour la culture, l’art et les médias du Parlement de Roumanie, a été organisée la session anniversaire « 10 ans d’enseignement journalistique et de communication en Roumanie ». En 2005, la faculté a organisé une conférence à l’occasion de la célébration de ses 15 ans d’existence. En décembre 2000, avec l’appui de la Fondation pour une Société Ouverte, la faculté a organisé la conférence internationale « Ten years of Journalism Training in Central and Eastern Europe », à laquelle ont participé des représentants des onze facultés de journalisme de Roumanie et de huit facultés de journalisme d’Europe Centrale et de l’Est.   La direction de la FJSC a participé tous les ans à l’organisation des colloques francophones consacrés aux sciences de la communication, organisés avec l’appui du Rectorat de l’Université de Bucarest, de l’Ambassade de France à Bucarest, de l’Agence Universitaire de la Francophonie et de l’Agence pour les Stratégies Gouvernementales. En juin 2003, la première conférence internationale francophone dans le domaine des sciences de la communication a eu lieu à Bucarest ; elle a réuni plus de 250 spécialistes du Canada, de Suisse, de Belgique, de Grande-Bretagne, du Maroc, du Sénégal, de Bulgarie, de Biélorussie, d’Ukraine, de Turquie, du Brésil, de Tunisie, du Cameroun, de Suède, d’Algérie, d’Argentine, du Japon, de La Réunion, de Hongrie et de Roumanie.   Les enseignants de la FJSC ont également déroulé des activités scientifiques au sein d’associations scientifiques nationales et internationales de renommée, dont ils font partie.
  36. 36. <ul><li>La recherche scientifique </li></ul>Associations internationales : Association Européenne de Formation au Journalisme (AEFJ) ; Réseau des Centres Francophones de Formation au Journalisme « Théophraste » ; Association des Ecoles de Journalisme de l’Europe Centrale et de l’Est ; ORBICOM–UNESCO (Réseau International des Chaires UNESCO en Communication) ; Centre Universitaire d’Analyse du Discours et de Sociocritique des Textes (Montréal) ; Central European Center for Mass Communication Research ; Association of Educators in Journalism and Mass Communication ; IAMCR (International Association for Mass Communication Research) ; American Association of Anthropology ; European Foundation for Commercial Communications Education (EFCCE); European Association for the Advancement of Social Sciences (Autriche); Union Internationale de la Presse Francophone ; Société des Européens (Bruxelles) ; Agence Universitaire de la Francophonie ; CIEF (Conseil International d`Etudes Francophones) ; IREF – Montréal (Institut de Recherche et d’Etudes Féministes) ; IASS (International Association for Semiotic Studies) ; European Women in Sciences and Humanities ; INTERFILM.
  37. 37. <ul><li>La recherche scientifique </li></ul>Associations nationales: Association des Sociologues de Roumanie (Asociaţia Sociologilor din România) ; Association Roumaine des Professionnels des Relations Publiques (Asociaţia Română a Profesioniştilor în Relaţii Publice) ; La Société d’Anthropologie Culturelle de Roumanie (Societatea de Antropologie Culturală din România) ; La Société d’Etudes Féministes « AnA » (Societatea de Studii Feministe « AnA ») ; Le Centre de recherche et d’études de genre « Filia » (Centrul de cercetare şi studii de gen « Filia ») ; BETA (English Teachers Association) ; La Société des Journalistes de Roumanie (Societatea Ziariştilor din România) ; Le Centre d’études médias et des nouvelles technologies de communication (Centrul de studii media şi noi tehnologii de comunicare).
  38. 38. <ul><li>La recherche scientifique </li></ul><ul><li>  Les enseignants de la FJSC participent activement à des activités d’expertise, de consultance ou de bénévolat dans différentes organisations et institutions du milieu économique et social, comme par exemple : </li></ul><ul><ul><ul><li>Réalisation du projet « eBiMuz  - système intégré multimédia pour l’accès au trésor multiculturel » - Projet CEEX, en collaboration avec le Musée d’Histoire, l’Institut de Recherches en Informatique, la Bibliothèque de l’Académie Roumaine. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Participation au programme CNCSIS 707 de l’Institut de Sociologie de l’Académie, intitulé « La construction publique de l’européanisation. Pratiques institutionnelles et adaptations des normes européennes ». </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Participation nationale comme membres des jurys : </li></ul></ul></ul><ul><li>au Concours « Une plume nommée fair-play », organisé par la Fédération Roumaine d’Athlétisme ; </li></ul><ul><li>au Concours des Revues Scolaires – l’étape nationale, MEC ; </li></ul><ul><ul><ul><li>Participation à la Conférence avec les clients de DQS – Roumanie, agence accréditée pour délivrer des certificats ISO ; </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Expertise pour « Le Centre Partenaire pour l’Egalité » ; </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Expertise et consultance au cadre de l’AUF : l’évaluation et la création des réseaux de recherche, l’attribution de prix scientifiques, bourses, etc. ; </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Participation internationale comme membres des commissions de concours : « habilitations à diriger de recherches en Sciences de l’Information et de la Communication » ; </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Le professeur Mihai Coman a été, entre 2006-2008, le président de la commission pour la confirmation des titres universitaires CNATDCU dans les domaines des Sciences politiques, Sciences de la communication et média ; il a été aussi le président de la Commission pour les sciences sociales, politiques et de la communication de l’ARACIS (2006-2008) ; </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Organisation de l’événement mensuel « Les Soirées de la FJSC ». </li></ul></ul></ul>

×