Sfsic14 140604-carbou
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Sfsic14 140604-carbou

on

  • 113 views

Analyser les commentaires d'actualité :

Analyser les commentaires d'actualité :
difficultés méthodologiques et intérêt sociopolitique
Guillaume Carbou – Université Toulouse 2 Le Mirail
LERASS-Médiapolis

Statistics

Views

Total Views
113
Views on SlideShare
112
Embed Views
1

Actions

Likes
0
Downloads
2
Comments
0

1 Embed 1

http://www.slideee.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Sfsic14 140604-carbou Sfsic14 140604-carbou Presentation Transcript

  • 1 Analyser les commentaires d'actualité : difficultés méthodologiques et intérêt sociopolitique ____ XIX° Congrès de la SFSIC 4, 5 et 6 Juin 2014 - Toulon Guillaume Carbou – Université Toulouse 2 Le Mirail LERASS-Médiapolis
  • 2 Plan de la présentation Pourquoi étudier les commentaires d'actualité ? Un ensemble de contraintes... Quelques exemples et une conclusion … et des points d'entrée.
  • 3 Pourquoi étudier les commentaires ? Établir des critères de généricité (Dupret et al., 2011 ; Fewou- Ngouloure, 2013) Études de réception ? (Allard, 2000 ; Patrin-Leclère, 2010) Approches éthnographiques, étudier les usages (Boure, 2011, Jouët & Le Caroff, 2013) Quels obstacles ? Répondre au grand débat agora idéale vs balkans idéologiques ? (Wojcieszak & Mutz, 2009 ; Brundidge, 2011) Étudier les nouveaux modes de journalisme participatif et le rapport des commentaires aux modèles économiques de la presse en ligne (Paskin, 2010 ; Hughey & Daniels, 2013 ; Calabrese, 2014) Étudier une part de discours social (au sens d'Angenot, 1989 ; 2006) Dans la littérature ?
  • 4 Des textes effrayants ? Les corpus de commentaires, anarchie inapprochable par l'analyste ? Une méta-énonciation : la modération Un genre extrêmement hétérogène (Dupret et al., 2010 ; Fewou-Ngouloure, 2013) De la violence, du racisme, des pulsions (Hughey & Daniels, 2013). Des dispositifs hétérogènes Des données sociodémographiques et d'usage souvent inconnues (Dagiral & Parisie, 2013) Renouveau du paradoxe de l'observateur (Pierozak, 2011) + contraintes éthiques et techniques
  • 5 Des points d'entrée Les corpus de commentaires contiennent du social, de l'identitaire, du cognitif. Dimension politique récurrente (Shah et al., 2009 ; Brundidge, 2010) Les visiteurs de la presse en ligne lisent et valorisent les commentaires (Barnes, 2013) : disponibilité sociale des contenus (+ leaders d'opinion ?) Forte interactivité inter-commentateurs (Paskin, 2010) Le contenu des commentaires d'actualité est en grande majorité expressif (Barnes, 2013 ; Milioni et al., 2011) Données sociodémographiques des utilisateurs : métriques du web + fonction bridging (Norris, 2002) (bien que fracture) Impolitesse vs incivilité (Papacharissi, 2004)
  • 6 De la coupe synchronique du flot des idées qui circulent à un moment donné sur un sujet donné, il est possible d'établir le répertoire topique d'une société ainsi que d'esquisser les contours de ses grands modes d'appréhension du monde. Cet ensemble d'éléments (disponibilité, valorisation, circulation, construction interactive, contenu idéologique et identitaire) fait du commentaire d'actualité un matériau intéressant pour l'étude du discours social. Des comment boards au discours social
  • 7 Deux exemples rapides Corpus : Commentaires en réaction au premier article annonçant le séisme et le tsunami qui secouèrent le Japon le 11 Mars 2011 sur Rue89.fr (800 commentaires), Le Monde.fr (300 commentaires) et Le Figaro.fr (600 commentaires). Modes d'appréhension du monde : appréhension scientifique vs mystique Répertoire topique : la suspicion envers les élites
  • 8 Suspicion envers les élites Sous des formes plus ou moins canoniques et plus ou moins complètes, on observe une très forte récurrence de la forme sémantique suivante : « Les élites mentent au peuple. » 1) « D'après BFM TV ce matin, les résidents recevraient déjà des doses horaires équivalentes aux doses annuelles... mais on continue à nous dire que c'est pas très grave. » (Rue89) 2) « D'abord nos centrales, elles risquent rien... Dormez tranquilles, braves gens... Areva veille sur vous... » (Rue89) 3) « Mes tcher concitoyens ne vous bilez pas ! » (Rue89) 4) « Ici, radio moscou, tout va bien,dormez tranquille ! :D » (Rue89) 5) « Saurons nous la vérité pour ce qui touche les risques et dégâts réels du nucléaire du Japon? » Par "Atomique Ment" (LeMonde.fr)
  • 9 Suspicion envers les élites 6) « Comptez sur l'Omerta du gouvernement et des experts pour cacher le drame aussi longtemps que possible. Et la France (que connaît Eric Besson à ces problèmes?) de nous jurer qu'à la place de celles du Japon nos centrales made in France seraient sans problèmes. » (LeMonde.fr) 7) « si nous sommes protrégés et informés par des personnes comme Mme Lauvergeon, c'est sûr on est pratiquement morts ! » (LeFigaro.fr) 8) « Lauvergeon, notre MAM nucléaire. » (LeFigaro.fr) 9) « Pas de catastrophe nucléaire au Japon ? Quand la présidente d'Areva dit de telles énormités, ça me rassure pour Fessenheim ou pour Cruas. » (LeFigaro.fr) À noter que ces formes sémantiques cooccurrent souvent avec certaines formes énonciatives particulières : ironie, euphémisation, et modalisations autonymiques notamment.
  • 10 Scientifique vs Mystique Deux grands modes d'appréhension de la catastrophe naturelle émergent. Distanciation, validité statistique, rejet de l'ignorance et du charlatanisme, discours technicien, légitimation des propos par le statut ou la compétence, valorisation de la déduction rationnelle (mode de raisonnement logique)... Dame Nature, avenir sombre (jugement dernier ?), apprentis- sorciers, vanité de l'humain, coincidences ? valorisation de l'« intuition » (mode de raisonnement indiciel)... Exemple de clivage Répertoire topique du mode d'appréhension Mystique : Répertoire topique du mode d'appréhension Scientifique :
  • 11 Scientifique vs Mystique Inpou Posté à 09h55 le 11/03/2011 Une pensée pour les Japonais. Il va falloir se poser des questions sur l’avenir proche de notre planète parce qu’avec la crise économique mondiale, les catastrophes naturelles sans précédent, les révolutions, etc. ça sent le roussi. ljos répond à Inpou Posté à 13h20 le 11/03/2011 Vu que l’on a que 100 ans de recul ... c’est nul et non avenue de manière statistique. Quid des 4.5 milliards d’années en arrière ? ce que vous ne comprenez pas c’est que 50 ans à l’échelle de la Terre ce n’est RIEN ... RIEN ... RIEN ! vous vous complaisez dans votre ignorance qui vous rassure ... en vous disant que tout ceci n’est pas une coincidence ! maintenant si ça vous rassure de penser que la Terre s’agite + que de raison en ce moment ... libre à vous d’aller à l’encontre des recherches actuelles sur le domaine Inpou répond à ljos Posté à 13h24 le 11/03/2011 Je me fous de ton échelle du temps. Je regarde l’avenir puisqu’on a commencé un nouveau siècle. Je m’inquiète juste d’une succession d’évènements - pas de même nature certes - qui laissent présager un avenir assez sombre pour les prochaines années. Arrêtez de tout voir d’un œil purement scientifique, et réfléchissez un peu sous un angle intuitif. Vous n’avez pas envie de voir les choses sous un autre angle pourtant simple : l’inquiétude en ce qui concerne notre avenir. Tous ces évènements m’inquiètent - j’ai le DROIT d’être inquiet et de me poser des questions. Restez vous-même modeste, et posez-vous parfois des questions sur l’enchaînement des choses.
  • 12 Conclusion Le commentaire d'actualité en ligne semble être, moyennant les réserves émises plus tôt, un matériau intéressant à investir pour l'analyse de la circulation médiatique des idées et de la réception sociale des problèmes publics. Possibilité de cartographie idéologique. Intérêt à la fois sociologique et social.
  • 13 Merci de votre attention
  • 14 Bibliographie Angenot, M., Théorie du discours social, ConTEXTES, n°1, 2006. Arquembourg, J., L'événement et les médias, Paris, Édition des archives contemporaines, 2011. Barats, C., (dir), Manuel d'analyse du web en SHS, Paris, Armand Colin, 2013 Barnes, R., Understanding the affective investment produced through commenting on Australian alternative journalism website New Matilda, New Media and Society, 2013. Dupret, B, Klauss, E, Ghazzal, Z., Commenter l'actualité sur internet, Réseaux, n° 160-161 (2), 2010, p.285-317. Eensoo-Ramdani, E. et al., De la fouille de données à la fabrique de l'opinion, Les Cahiers du numérique, n°2 (7), 2011, p.15-40. Fewou-Ngouloure J.-P., L'expérience multimédia de l'imaginaire global aux formes signifiantes, Paris, L'Harmattan, Coll. Questions Contemporaines, 2013. Hughey, M. W., Daniels, J., Racist comments at online news sites: a methodological dilemma for discourse analysis, Media, Culture & Society, n°35 (3), 2013, p.332-347. Milioni, D., Vadratsikas, K., Papa, V, Their two cents worth: A content analysis of online readers' comments in mainstream news outlets, Article présenté à la World Association for Public Opinion Research, 64th Annual Conference, Amsterdam, 2011. Nissenbaum, H., Privacy as Contextual Integrity, Washington Law Review, n°79, 2004. Norris, P., The Bridging and Bonding Role of Online Communities, Harvard International Journal of Press/Politics, n°7 (3), 2002, p.3-13. Patrin-Leclère, V, Jusqu'où va la télé ?, Communication et Langages, n°166, 2010. Papacharissi, Z., Democracy online: civility, politeness, and the democratic potential of online political discussion groups, New Media & Society, n°6 (2), 2004, p.259-283. Paskin, D., Say what?, Journal of International Communication, n°16 (2), 2010, p.67-83. Romano, C., L'événement et le monde, Paris, PUF, 1998.
  • 15 Analyser les commentaires d'actualité : difficultés méthodologiques et intérêt sociopolitique ____ XIX° Congrès de la SFSIC 4-6 Juin 2014 - Toulon Guillaume Carbou – Université Toulouse 2 Le Mirail LERASS-Médiapolis