Your SlideShare is downloading. ×
2009 Assises Sfsic S Leuleu Merviel
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

2009 Assises Sfsic S Leuleu Merviel

915

Published on

Published in: Education, Technology
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
915
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
8
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Information et Communication Aujourd’hui, demain Professeur Sylvie LELEU-MERVIEL Conseiller scientifique Direction générale de l’enseignement supérieur Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche France
  • 2. Enseignements supérieurs…
  • 3. Réformes en France… Août 2007 : loi LRU Liberté et Responsabilité des Universités …
  • 4. Réformes en France…
    • Tout en conservant le principe des diplômes nationaux
    • =
    • Soumis à une évaluation nationale (AERES)
    • Soumis à une régulation nationale (campagnes d’habilitations)
  • 5. Formations…
  • 6. 3 manières de qualifier des formations…
  • 7. Qualifier les formations…
    • Par la discipline :
    • Licence « Economie », master « Psychologie »
    • Par le métier :
    • Ecole d’ingénieur, école de journalisme
    • Par le secteur d’activité économique :
    • Audiovisuel et médias numériques
  • 8. 3 manières non indépendantes…
  • 9. Par la discipline…
  • 10. LMD: lisibilité, mobilité…
    • Intitulé compréhensible et évocateur pour tous les acteurs (étudiants, employeurs) et pas seulement pour le responsable de la formation …
    • Cohérence nationale
    • Nécessité d’une nomenclature nationale
    • (internationale ?)
  • 11. Nomenclature… Nécessité d’une nomenclature nationale : accord général sur ce point, MAIS … Exemple illustratif de cacophonie : BIOLOGIE - SANTE BIOLOGIE ET SANTE BIOLOGIE SANTE BIOLOGIE, SANTE
  • 12. Nomenclature… Exemple illustratif de cacophonie : Information Communication Information - Communication Sciences de l’Information et de la Communication Information, Communication Information et Communication
  • 13. LMD en France… Organisation arborescente en 3 niveaux : Domaine, Mention, Spécialité. Exemple : Sciences, Informatique, Sécurité dans les réseaux
  • 14. Quelques chiffres…
    • 83 universités
    • +
    • 3 Ecoles Normales Supérieures (ENS)
    • +
    • 3 Universités de Technologies (UTC, UTT, UTBM)
    • +
    • 3 Instituts Nationaux Polytechniques (INP)
    • +
    • X écoles
    • =
    • 238 établissements publics habilités
  • 15. A la mise en place du LMD… Liberté quasi-complète sur les intitulés …
  • 16. Quelques chiffres… 238 établissements habilités proposant, en intitulés, 165 domaines, 1500 mentions, > 6500 spécialités Exemple Vague A de 2002 à 2006 : LMD1 : 82 domaines, 421 mentions, 1825 spécialités LMD2 : 4 domaines, 225 mentions, 1586 spécialités
  • 17. Les domaines…
    • ALL : Arts, Lettres, Langues
    • SHS : Sciences Humaines et Sociales
    • DEG : Droit, Economie, Gestion
    • STS : Sciences, Technologies, Santé
  • 18. Les SIC… Seule discipline à avoir des formations dans les 4 domaines de référence
  • 19. Mais…
  • 20. Les domaines… Vague C : Paris XIII obtient un domaine « Culture et Communication » Vague C : Paris VIII, qui cohabilite les mêmes formations, l’obtient aussi Vague D : Lille 3 demande un domaine « Information, communication, culture »
  • 21.
    • Tout ce qui nuit à notre lisibilité et à notre cohérence nous nuit aussi
  • 22. Les spécialités… 1 - Il y en a trop en France et elles sont perçues comme le catalogue des compétences d’un établissement et de ses laboratoires
  • 23. Les spécialités…
    • 2 - Leur rôle est-il si important ?
    • Moins de 20% des diplômés travaillent dans la thématique de leur spécialité
    • Ils y travaillent pendant moins de 5 ans…
  • 24. Les spécialités… Ne vaudrait-il pas mieux être plus généraliste et apprendre à évoluer ? (comme les Grandes Ecoles)
  • 25. Par le métier…
  • 26. Les métiers… Seul le métier de journaliste est aujourd’hui institutionnellement reconnu comme relevant de notre champ
  • 27. Les métiers… Il existe à ce jour sur le territoire des formations de documentaliste où il n’y a aucun représentant des SIC
  • 28. Les métiers… Il existe à ce jour sur le territoire des formations à la médiation scientifique ou à la médiation culturelle où il n’y a aucun représentant des SIC
  • 29. Les métiers… La médiation scientifique par exemple est associée à l’épistémologie et elle constitue l’une des branches de la philosophie.
  • 30. Les métiers… D’autres métiers dont nous pensons qu’ils relèvent prioritairement des SIC ?
  • 31. Par le secteur économique…
  • 32. Des difficultés… Métiers du livre SHS
  • 33. Quelles compétences ?
    • Concevoir la campagne marketing du dernier Dan Brown ?
    • Restaurer les incunables de la BNF ?
    • Sélectionner les jeunes talents de l’écurie Gallimard ?
    • Commercialiser le portefeuille de cession de droits pour l’adaptation cinématographique ?
  • 34. Architecture de l’offre de formation…
  • 35. LMD en France… Voir le LMD comme l’enchaînement des 3 cycles L puis M puis D, avec mobilité possible entre les cycles
  • 36. LMD en France…
    • L  M
    • Licence nécessairement généraliste sans « pontage » avec Masters locaux  pas de diplôme à cheval sur les cycles L et M
    • M  D
    • Pas de spécialité de M exclusive du site ; la thèse commence en cycle D, pas en M2
    • M  vie professionnelle
    • Nécessité de débouchés avérés
  • 37. Les SIC… Problème de la licence L3 suspendues ?
  • 38. Les SIC… Extrême diversité qui va d’approches de sciences dures (sciences de l’information et des bibliothèques par exemple) à un héritage purement littéraire en passant par les sciences sociales
  • 39. Les SIC… Variété ou disparité ? Une seule question : Existe-t-il un socle de connaissances relativement homogène que tout SIC doit posséder ?
  • 40. Les SIC… Si la réponse est oui Il faut mettre ce socle commun en licence et demander des L partout où c’est possible
  • 41.
    • La présence de licences affermit l’assise scientifique de notre discipline
  • 42. Lisibilité du diplôme
  • 43. Cohérence et complémentarités… Pas de recouvrement sur un site, il faut une offre d’établissement, pas une offre des composantes : évident, mais … Au niveau PRES, Complémentarité via Cohabilitation  Même diplôme en copropriété, même jury, même équipe pédagogique, mêmes contrôles Exemple : Masters régionaux de Mathématiques
  • 44. Sur le diplôme… Sur le modèle de : Sciences, Informatique, Sécurité dans les réseaux SHS, Information et Communication, Journalisme DEG, Science Politique, Journalisme STS, Information et Communication, Web Journalisme ALL, LEA, Journalisme international …
  • 45. Sachant que… La liberté totale existe toujours sur l’intitulé des parcours Rien n’empêche de communiquer sur le parcours (par exemple pour le recrutement)
  • 46.
    • Plus on est lisibles,
    • plus on est visibles
  • 47.
    • L’atomisation nous tue
  • 48. Le LMD ?
  • 49. LMD en France…
    • Bologne (1999) :
    • - Reconnaissance accrue des diplômes entre pays et une véritable mobilité des étudiants (mais problème de la langue)
    • Pré-licence de 3 ans, = bachelor
    • Post-licence de 2 ans = master
  • 50. LMD en France… 1 – Améliorer la mobilité en Europe (et en France) 2 – Améliorer la complémentarité sur un site par la cohabilitation de diplômes 3 – Transmettre les savoirs scientifiques par adossement des masters à la recherche
  • 51. Recherche…
  • 52. Voie recherche ou professionnelle ?
    • Débat franco-français car survivance du système précédent
    • Préférer Master unique, spécialité indifférenciée, R&P
    • Pourquoi ?
  • 53. Master recherche
    • Nombre d’étudiants attirés par la R en forte diminution, pas toujours les meilleurs
    • Peu de débouchés
    • (en moyenne 1 étudiant / 10 fait de la R)
    • Que font les 9 autres ?
    • Ils cherchent du travail, d’où la nécessité de les initier à la vie professionnelle m ême dans les cursus R
  • 54. Master professionnel
    • Nombre croissant d’étudiants attirés par P, souvent les meilleurs
    • Mais il faut les préparer à travailler longtemps
    • (40 ans ?), donc à évoluer tout au long de leur vie
    • Les ouvertures présentées par la R sont sans aucun doute le meilleur moyen d’ouvrir leur champ de connaissances et de les préparer aux évolutions inévitables
  • 55. Master indifférencié Conclusion : pour les étudiants R, il faut une dimension P pour les étudiants P, il faut une dimension R  avec R&P, les étudiants sont dans de meilleures conditions pour la suite PS : on peut aussi « rattraper » les meilleurs étudiants pour la R …
  • 56. Adossement recherche Nécessité de compétences reconnues pour les membres de l’équipe pédagogique sur les sujets qu’ils enseignent, - Compétences scientifiques pour les universitaires, dans un laboratoire ou non
  • 57. La question des labos…
  • 58. LMD en France… Le texte de loi dit : Un master doit s’adosser à une équipe de recherche reconnue …
  • 59. LMD en France…
    • Ne dit pas ce qu’est une « équipe » ?
    • 1 ?
    • Ne dit pas de quelle reconnaissance il s’agit ?
    • Qu’est-ce qu’une équipe « reconnue » ?
  • 60. Reconnaissance
    • Par l’établissement
    Par une instance (AERES, DGESIP) Par un grand établissement (CNRS, INSERM…) Flou juridique
  • 61. Par l’établissement…
  • 62. Modèle SYMPA
    • Financement recherche adossé aux individus
    • A+, A, B, C
    • Dotation globalisée
    • La notion d’équipe reconnue n’a plus de sens
  • 63.
    • Va-t-on vers un modèle international de reconnaissance individuelle ?
  • 64. Par le CNRS…
  • 65. CNRS
    • 10 instituts
    • INSHS
    • Pas de reconnaissance de la discipline
    • + 1
    • ISCC ?
    • Paradigme scientifique ?
  • 66. Existe-t-il un socle commun scientifique ?
  • 67. La spécificité des SIC trouve-t-elle un écho ?
  • 68.
    • La réponse est internationale,
    • on ne peut pas avoir raison tous seuls
  • 69. Le LMD ?
  • 70. LMD en France… 4 – Diminuer l’échec = améliorer la réussite 5 – Améliorer débouchés (compétences) 6 – Rendre les formations attractives
  • 71. Innovation…
  • 72. Adossement professionnel Nécessité de compétences reconnues pour les membres de l’équipe pédagogique sur les sujets qu’ils enseignent, - Compétences professionnelles pour les intervenants extérieurs
  • 73. L’innovation en SIC ?
    • 1. Relation avec les entreprises ?
    • 2. Recherches innovantes en partenariat ?
    • 3. Projets communs, laboratoires communs ?
    • 4. Thèses en CIFRE ?
    • 5. Recherches contractualisées ?
    • 6. Brevets ?
    • 7. Inventions visibles, médiatiques ?
  • 74. Et les collèges et lycées ?
  • 75.
    • Pourquoi les SIC sont-elles si faiblement visibles après quarante ans d’institutionnalisation ?
  • 76. Pr Sylvie LELEU-MERVIEL
      • tel. : 03 27 51 15 03
      • fax : 03 27 51 15 01
      • e-mail : sylvie.merviel@univ-valenciennes.fr

×