Systematic Solutions Linux 2009
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Systematic Solutions Linux 2009

on

  • 3,491 views

Plus d'infos sur le sit du GT Logiciel Libre: http://www.gt-logiciel-libre.org/

Plus d'infos sur le sit du GT Logiciel Libre: http://www.gt-logiciel-libre.org/

Statistics

Views

Total Views
3,491
Views on SlideShare
3,476
Embed Views
15

Actions

Likes
1
Downloads
11
Comments
0

6 Embeds 15

http://www.slideshare.net 5
http://www.systematic-paris-region.org 5
http://www.gt-logiciel-libre.org 2
http://92.243.22.58 1
http://www.yatedo.fr 1
http://www.linkedin.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Systematic Solutions Linux 2009 Systematic Solutions Linux 2009 Presentation Transcript

  • SYSTEM@TIC PARIS-REGION Solutions Linux Jeudi 2 avril 2009 10H30 Le Pôle et ses projets de R&D sont soutenus par : 1
  • Agenda  Un Pôle de compétitivité, c'est quoi ?  Le Pôle System@tic  Le GT Logiciel Libre  Les projets:comment ca marche?  Next steps 2
  • 3
  • Objectifs d’un pôle de compétitivité Mondial  Objectifs Attractivité du territoire  Compétitivité des entreprises   Stratégie : développement par l’innovation ciblée Un territoire  Une thématique  Mise en œuvre  Définir une Feuille de route technologique et business  Fédérer les acteurs autour de cette feuille de route  Soutenir les collaborations R&D  Actions spécifiques d'aide au développement des PME   Les acteurs • Acteurs directs Entreprises (Grands groupes, PME) Laboratoires de recherche Établissements d’enseignement supérieur • Acteurs de soutien État, région, collectivités territoriales OSEO, ANR, Banques, CCI, agences de développement 4
  • La mission du Pôle SYSTEM@TIC PARIS-REGION  Une ambition : faire de l’Ile-de-France le 1er pôle européen des TIC  Faire face à une concurrence internationale accrue  Ancrer durablement en Ile-de-France la R&D des grands industriels  Favoriser le développement de sociétés technologiques à capacité mondiale  Contribuer à l’émergence de nouvelles sociétés  Renforcer l’attractivité de l’Ile-de-France et attirer de nouveaux acteurs étrangers : industriels et investisseurs  Une conséquence : développer l’activité économique et l’emploi en Ile-de-France 5
  • Les Groupes Thématiques Automobile & OCDS Transports Animation de communauté   Intégration de nouveaux partenaires  Définition des Roadmaps  Emergence de Projets de R&D Sécurité & Télécoms Défense Logiciel Libre 6
  • Le Groupe Thématique Logiciel Libre aujourd'hui
  • Les objectifs du GT LL • Fédérer les acteurs du Logiciel Libre: • Enseignement, recherche, industrie • Communautés, grands utilisateurs • Par des projets collaboratifs de R&D: • Innovations avec les avancées scientifiques de l’Ile-de-France • Emergence d’une industrie prospère du Logiciel Libre • Rayonnement de la contribution de l’Ile-de-France • Reléver les défis • Pédagogique: former les ingénieurs de démain • Scientifique: resoudre les problèmes nouveaux • Economique: catalyser et maintenir la création de valeur 8
  • Les Enjeux du GT LL Poursuite de la croissance du Logiciel libre - Logiciel propriétaire : 7,2 % de croissance annuelle sur 2009- 2011 (marché 2011 de $ 123 Mds) - Logiciel libre : 24,3 % de croissance annuelle sur 2009-2011 (marché 2011 de $ 46 Mds) Modèle et outils de développement collaboratif pour les Ultra Mobile Devices (UMD) Composants et outils logiciel libre pour les systèmes embarqués - Fort potentiel pour les acteurs du Logiciel Libre - Impact important pour l’accès des PME au marché de l’embarqué E-administration : santé, services aux citoyens, éducation 9
  • Les Priorités industrielles Technologies et outils pour le développement en Logiciel Libre - Outils de développement collaboratifs et compilateurs de nouvelle génération - Qualimétrie et test du logiciel libre - Nouveaux langages et plates-formes de programmation Systèmes d'information - ERP en entreprises et administrations - Outils bureautiques, CMS et GED, interfaces innovants Outils et technologies d'infrastructure logicielle libre Migration et administration Interopérabilité 10
  • Un premier bilan Quelques éléments • Gouvernance: • Comite de pilotage • Comite de projets • Projets collaboratifs de R&D: • Trois appels FUI, deux appels FEDER, un appel ANR • Information: • Guide des membres • Liste de diffusion • Nouveau site web bientot 11
  • LE GT Logiciel Libre Un réseau de 70 partenaires compose le Groupe Thématique LL, parmi lesquels 9 projets labellisés & financés SMEs 24 M€ de R&D - 10 M€ d’aide Grandes entreprises PME 73 6 Projet FUI: 13  COUVERTURE 32  HELIOS  RTEL4I Un écosystème  SCRIBO dynamique  SQUALE  COCLICO Labos 2 Projets FEDER 0 25  DESKOLO  NEOPPOD 1 Projet ANR  CODEX 12
  • Projets dans la vision Logiciel Libre SCRIBO NEOPPOD DESKOLO CODEX SQUALE COCLICO Helios Couverture RTEL4I 13
  • Gouvernance du GT  Comité de Pilotage • Missions  Définition de la stratégie du GT  Labelisation et soutien des projets  Représentation des membres  Accueil des nouveaux membres  Contacts interpôles et internationaux  Président : Stefane Fermigier – Nuxeo  Vice-Président : Roberto Di Cosmo – Univ. Paris 7 14
  • Comité de pilotage du GT LL 10 Membres du COPIL LL  4 représentants de GG Pdt GT  Jean-Pierre Laisne / Bull & OW2 CONSORTIUM  Philippe Carré / ALCATEL-LUCENT  Christophe Lacroix / CAP GEMINI  Gilles Lehmann / CS  3 représentants de PME  Stéfane Fermigier/ Nuxeo VP GT  François Bancilhon / MANDRIVA  Jean-Noel de Galzain / Wallix  3 représentants de centres de recherche  Roberto Di Cosmo / Univ P Diderot  Amal El Fallah Seghrouchni / Univ P6  Pierre Paradinas / INRIA 15
  • Gouvernance du GT  Comité des Projets  Missions  Expertise des projets  Lien avec les autres GT  Elaboration de la roadmap  Émergence de nouveaux projets  Animation de la communauté  Formation  Président : Philippe Carré – Alcatel-Lucent 16
  • Comité des projets GT LL 11 Membres du COPROJ LL  1 représentants de GG  Philippe Carre Alcatel-Lucent Président  4 représentants industriels CoProj  Cyrille Comar Adacore Philippe Carré  Nicolas Chauvat Logilab Alcatel-Lucent  Philippe Vaillergues Qualixo  Patrick Benichou OpenWide  6 représentants académiques  Emmanuel Chailloux Paris 6  Fabrice Le Fessant Inria  Laure Petrucci Paris 13  Maria-Virginia Aponte Cnam  Selmin Nurcan Paris 1  Luc Grateau INRIA 17
  • Les instruments
  • Les instruments Financement de projets de R&D Financement des projets de R&D:  ANR (Agence Nationale de la Recherche) Projets de Recherche amont (R&D)   FUI (Fonds Unique Interministériel) Label du Pôle obligatoire  Projet pré-compétitif - Proche du transfert de technologie   FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) Projets plus petits que pour le FUI (max 750K€ d’aides)  Réservé aux PME et Laboratoires  Label du Pôle obligatoire  Au moins un des partenaires sur une des zones prioritaires   Liaison interpôles/Internationales (Europe, ITEA, FP7, Eureka, Eurostars…) 19
  • Taux de subvention FUI  45% aide PME du zonage  30% aide PME hors zonage et ME du zonage (250 à 2000 personnes)  25% aide Grands Groupes  40% aide établissements de recherche (EPIC,…)  100% coûts marginaux des laboratoires publics FEDER  50% aide PME  40% aide établissements de recherche (EPIC,…)  100% aide = coûts marginaux des laboratoires publics 20
  • Plan type d'une réponse à un AAP 1. Objet du projet 2. Résultats attendus 3. Verrous technologiques 4. Marché 5. Impact économique 6. Organisation en sous-projets 7. Informations complémentaires 8. Principe de l’accord de consortium 21
  • Une specificité: Charte du GT 1. Licence Libre 2. Engagement de retenue sur les Brevets 3. A mettre dans l'accord de consortium 22
  • Les Instruments Soutien des acteurs industriels ACTIONS PME PARTENARIATS PROMOTION DANS LA VIE GRANDES & MARKETING DU POLE ENTREPRISES FINANCEMENT DEVELOPPEMENT DES PME CLUB DES PME ACCES AU FINANCEMENT ADÉQUATION RENCONTRES EMPLOI D’AFFAIRES FORMATION PARTENARIATS INNOVATION TECHNOLOGIQUES & STRATEGIE INTERNATIONAUX 23
  • Next Steps ? 24
  • Next Steps  Rejoindre le Pôle - Manifestation d'intêret (ou rejoindre un projet) - Cotisation modeste  Lancer ou rejoindre un projet - Besoin de beaucoup discuter - 2 fois par an: pleinière du GT, présentation des projets émergents - Egalement: convention interne et forum - Processus assez long (9 mois minimum)  Bénéfices - Soutien du Pôle au PME - Networking - Subventions directes (FUI, FEDER, etc.) et indirectes (JEI, CIR) 25
  • Contact: François Cuny f.cuny@systematic-paris-region.org 01 69 81 65 65 26
  • SYSTEM@TIC PARIS-REGION Au Cœur de la Révolution Numérique Les Projets de R&D Libre de SYSTEM@TIC PARIS-REGION Jeudi 2 avril 2009 Le Pôle et ses projets de R&D sont soutenus par :
  • Projet Couverture Thomas Quinot, AdaCore 2
  • Objet du projet / Partenaires Contexte • Logiciels critiques complexes • Une communauté Libre en plein essor (Eclipse, Linux, GCC, …) • Certification type DO-178B • Besoin d’outils adaptés Partenaires Couverture non intrusive sur qemu instrumenté Pilotes industriels, étude terrain Autres machines virtuelles Systèmes répartis 3
  • Résultats attendus / Echéances 2008 2009 2010 se oc no de ja fe ma av ma ju ju ao se oc no de ja fe ma av ma ju ju ao se phase 1 (74h/m) T1A/T1B (specs) T2 (développement) T0 = sep 2008, 24 mois T5 (diss) T4 (qualification) 2 itérations avec revue modèles, exigences, matériel de prototype logiciel étude de terrain qualification phase 2 (86h/m) T1A/T1B (specs) T2 (développement) T3 (expérimentations) T5 (diss) T4 (qualification) matériel de modèles, exigences, rapport prototype qualification exercices étude de terrain logiciel 4
  • Impact pour la communauté du Libre • Technologie innovante d'analyse de couverture • Synergie Libre/industrie/académiques sur problématiques de certification • Eléments de certification libres http://open-do.org/ 5
  • Projet HELIOS http://www.helios-platform.org/ Laurent Laudinet, THALES 6
  • Partenaires 7
  • Objet du projet Objet : l’industrialisation - ALM (Application Lifecycle Management) - Qualification, intégration, déploiement, maintenance Autres outils HELIOS SVN Forge IDE Bug Tracker Approche - L'intégration continue Gestion des - systématisation exigences Gestion de projet - supporte la lourdeur du processus qualité - « Best of breed » - les outils les plus adaptés 8 - le processus impose les outils
  • Résultats attendus / Échéances Résultat Un logiciel Open Source : - Une plateforme d’ALM prenant en compte l’intégralité des métiers autour de la conception de systèmes informatique, notamment les problématiques de recette, de recapitalisation, de déploiement et de maintenance; - Un portail outillé avec une sélection d’outils permettant l’industrialisation de composants logiciels; - Un framework permettant d’intégrer facilement ses propres outils entrant en jeu dans la phase d’industrialisation. Dates : T0 : 01/09/2008 – Début du projet  T0+8 : 01/05/2009 – Fin des spécifications  T0+8 → T0+24 - Prototypes itératifs  T0+24 : 31/08/2010 – Livraison finale  9
  • Impact pour la communauté du Libre - Vue consolidée d'un projet - développements collaboratifs - un pilotage plus aisé - Moins de contraintes pour les développeurs open source - mise en oeuvre plus rapide d'un atelier logiciel et d'un processus - systématisation et harmonisation des bonnes pratiques de l'industrialisation - De meilleur garanties pour l'acceptation d'un projet (white boxing) - conservation de la transparence propre aux projets Open Source - Interopérabilité des bugs trackers (cross tracker references) 10
  • Présentation du projet RTEL4I Pierre FICHEUX CTO Open Wide / OS4I
  • Real Time Embedded Linux... Temps réel: comportement « natif » dans les systèmes embarqués => contrôle de matériel Tous les systèmes industriels embarqués sont temps réel (VxWorks, pSOS, LynxOS, QNX) => RTOS ► Linux n'est pas un système temps réel ► Linux doit être « adapté » pour être temps réel (extensions) ► Les extensions sont complexes à mettre en œuvre La migration d'un RTOS vers Linux est complexe! 12
  • ...for industries (les besoins industriels) Se concentrer sur le « coeur de métier » ! Migration simplifiée, éventuellement importer partiellement l'ancien code source ! Disposer d'une chaîne stable et « certifiée » ► pour une ou plusieurs distributions « hôtes » ► pour une liste significative d'architectures matérielles Disposer d'un environnement graphique (IDE) Unifier les environnements de développement Choisir la technologie temps réel suivant les cas 13
  • Genèse du projet Ce travail est fait de manière répétitive pour nos clients Cependant nous ne pouvons respecter tous les critères ► Développement uniquement pour la plate-forme du client ► IDE trop complexe à mettre en œuvre ► Une seule technologie temps réel choisie ► Pas de centralisation des informations ► Capitalisation difficile D'où l'idée du projet RTEL4I ! 14
  • Solutions actuelles Do it yourself ! Faire l'impasse sur le temps réel ► Puissance processeur ► Applications multimédias (temps réel « mou ») Solutions propriétaires ► Wind River (RTLinux) ► Montavista (noyau « préemptif ») ► Timesys (noyau « préemptif ») La solution technique est imposée ! 15
  • Les distributions « Linux embarqué » Nombreuse possibilités ► Buildroot ► Openwrt ► OpenEmbedded ► Solutions « constructeur » (Freescale, ST, etc.) Mais : ► Prise en main difficile ► Qualité hétérogène suivant les cibles matérielles ► Mode texte ► Aucune ne prend en compte directement les extensions temps réel ! 16
  • Les « standards » utilisés Extensions temps réel: ► Xenomai (sous-système temps réel, skins) ► PREEMPT-RT (noyau modifié) Chaîne de compilation: GNU toolchain Mise au point: GDB, KGDB Émulation: QEMU IDE graphique: Eclipse CDT 17
  • Les tâches principales SP1 : Mettre en place l'environnement de développement SP2 : Adapter les extensions temps réel au noyau Linux sur les architectures SP3 : Réaliser une distribution de référence SP4 : Certifier des cas industriels significatifs SP5 : Faire vivre le projet via une communauté 18
  • Le consortium OPEN WIDE/OS4I : expertise Linux (noyau, système, Java,…) ENSEIRB : expertise noyau Linux et matériel MANDRIVA : distribution de référence, animation de communauté SAGEM : certification des cas industriels 19
  • Contacts 14, Rue Gaillon 75002 Paris Tél. : 01 42 68 28 00 Fax : 01 40 07 54 86 20
  • Projet Semi-automatic and Collaborative Retrieval of Information Based on Ontologies http://www.scribo.ws Fabio Mancinelli XWiki fabio.mancinelli@xwiki.com
  • Objet du projet Réalisation d'algorithmes et d'outils collaboratifs pour ● l'extraction de connaissances à partir de textes et d'images. Conception de services d'extraction d'ontologies à partir ● de corpus de documents. Extraction de structures dans des documents numériques. ● Acquisition de connaissances en mettant en oeuvre des ● ontologies.
  • Partenaires
  • Résultats attendus
  • Résultats attendus
  • Résultats attendus
  • Echéances Le projet a officiellement démarré en Juillet 2008 ● T0+12 (Première version des prototypes) ● Algorithmes d'extraction supervisée et de repérage des concepts. – – Ateliers Eclipse. Integration des services dans les logiciels de XWiki, Nuxeo et Proxem. – – AFP Enhanced News et Bureau Semantique Mandriva – Contributions à UIMA et LMF T0+18 (Deuxième version des prototypes) ● T0+24 (Version finale des prototypes) ● Organisation de Workshops Internationaux – – Publication du code source de l'ensemble des services SCRIBO sous licence libre.
  • Impact pour la communauté du Libre Livraison de nouveaux composants sous licence libre pour ● l'analyse de textes et images qui pourront être intégrés dans les logiciels existants (e.g., navigateurs web, logiciels basés sur le standards UIMA, etc.) Améliorations des logiciels libres déjà existants: XWiki et Nuxeo ● avec un impact positif dans leurs communautés. Contributions aux standards et participation dans les ● communautés de Traitement Automatique de Langues. Participation à l'évolution du Semantic Web basé sur le concept ● de Linked Data.
  • Projet Squale Software QUALity Enhancement Fabrice BELLINGARD, Qualixo 29
  • Objet du projet / Partenaires • Objectif : offrir une plate-forme qualimétrie open-source Des modèles qualité et technico-économiques Un logiciel constitué : D'une partie analyse et agrégation de données qualité D'un portail Web de restitution en facteurs haut-niveau • Partenaires : Grands comptes : Air France et PSA Recherche : INRIA Lille et LIASD Paris 8 PME : Qualixo et Paqtigo 30
  • Principe de Squale 31
  • Aperçu du portail Web Squale 32
  • Résultats attendus / Echéances • Début 2009 : 1ère version disponible du logiciel Squale, extensible et opérationnel pour Java et C++ • Mi 2009 : 1ère version du modèle « Facteur / Critère / Pratique » pour les langages objets • Fin 2009 : 1ère version du modèle technico-économique d'estimation du ROI d'une démarche qualimétrique • Mi 2010 : Logiciel Squale complet implémentant les versions finales des modèles qualimétriques et technico-économiques 33
  • Impact pour la communauté du Libre • Offrir la possibilité de gérer la qualité de ses développements avec un outil évolué, du niveau des solutions commerciales actuelles Dès aujourd'hui : Pour le monde Java : une solution full open-source opérationnelle avec modèle de base Demain : Extension à d'autres langages o Nécessité d'avoir des technologies d'analyse de code sous licence libre Modèles plus avancés • Pour plus d'information : http://www.squale.org 34