Qualite De Vie

2,878 views
2,693 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
2,878
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
61
Actions
Shares
0
Downloads
27
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Qualite De Vie

  1. 1. IMPACT DES MALADIES VEINEUSES SUR LA QUALITE DE VIE Michèle CAZAUBON* François André ALLAERT ** HOPITAL AMERICAIN * CENTRE BIOTECH DIJON** S . F. PHLEBOLOGIE * **
  2. 2. Maladies chroniques Maladie veineuse Chronique = Insuffisance des études épidémiologiques de mortalité ou morbidité pour apprécier le retentissement de la maladie au quotidien MESURER LA QUALITE DE VIE
  3. 3. DEFINITIONS Définition de la SANTE ( OMS) = ETAT DE BIEN ETRE PHYSIQUE MORAL ET SOCIAL BONNE QUALITE DE VIE ET BONNE SANTE VONT DE PAIR BONNE QUALITE DE VIE = SATISFACTION DES BESOINS VITAUX PERMETTANT DE POURSUIVRE OU D’ ATTEINDRE SES OBJECTIFS DANS TOUS LES DOMAINES .
  4. 4. CLASSIFICATION MVC C 0 Pas de signe clinique visible ou palpable de maladie veineuse. C 4 Troubles trophiques d'origine veineuse ( par exemple pigmentation, ecz é ma variqueux, hypodermite) C 1 T é langiectasies ou veines r é ticulaires C 5 Troubles trophiques comme d é finis dans C4 avec ulc è re cicatris é . C 2 Varices C 6 Troubles trophiques comme d é finis dans C 4 avec ulc è re actif. C 3 Oed è me  
  5. 5. ADJECTIFS UTILISES DANS LES Q.QDV relatifs à la santé QDV : Excellente , bonne, passable, médiocre, mauvaise, exécrable IMPACT DE LA MALADIE DANS LE TEMPS Jamais , rarement, parfois, souvent, tout le temps et EN INTENSITE . Aucune, un peu, modérément, Beaucoup, extrêmement.
  6. 6. QUESTIONNAIRES QDV <ul><li>NON SPECIFIQUES </li></ul><ul><li>« génériques » </li></ul><ul><li>SPECIFIQUES </li></ul>NHP EUROQUAL SF 36 à 8
  7. 7. QUESTIONNAIRES N.S. EUROQUAL : «  Mesure d’utilité «  Europe : 43,1% UK - 37,8% hors UK Canada – USA: 15,5 % Applications : Ulcères, Lymphoedème, AOMI Chirurgie vasculaire et angioplastie
  8. 8. QUESTIONNAIRES NS SF - 36 et SF- 8 «  Self – administrable «  *** Disponible sur le web : SF-36.com Temps pour répondre = 5 minutes Prennent en compte l’état de santé au cours des 4 dernières semaines et retentissement sur l’activité quotidienne. ( social , physique, psychique, douleur) Composantes mentales et physiques
  9. 9. SF – 8 = OUTIL DE DEBROUILLAGE UTILE PC = Composante Physique MC = Composante Mentale SCORES 0 à 100 ADDITION DES SCORES EN ( f)
  10. 10. PARTICULARITES DE LA MVC Fréquence/ population générale: 30 à 50% 10 MILLIONS DE Français Pathologie visible : femme Impact sur le budget SANTE : 2,6 % dépenses = 2 Milliards euroan Traitement nombreux : évaluation nécessaire : clinique + EFV+ Q.QDV. Nécessité d’apprécier des très petites variations ( douleur) Association pathologies chroniques
  11. 11. QUESTIONNAIRE SPECIFIQUE <ul><li>AVANTAGES </li></ul><ul><li>Plus grande sensibilité </li></ul><ul><li>Plus grande puissance discriminative / patients très peu gênés </li></ul><ul><li>Tient compte des données de l’interrogatoire </li></ul><ul><li>Les questions sont familières au patient , sans les redondances parfois notées avec SF – 36 </li></ul>
  12. 12. ITEMS MVC pouvant faire l’objet d’études QDV VARICOSITES VARICES ULCERES MALADIE POST THROMBOTIQUE DOULEUR VEINEUSE JAMBES LOURDES EFFET DES TRAITEMENTS contention veinotoniques sclérose chirurgie des varices.
  13. 13. VARICOSITES ET QDV <ul><li>60% de la population adulte </li></ul><ul><li>C 1 </li></ul><ul><li>N’évoluent jamais vers varices ou stades + sévères ( Goldman 1991) </li></ul><ul><li>MAIS CEPENDANT ! </li></ul><ul><li>POSSIBILITE PREJUDICE MORAL </li></ul><ul><li>AVEC RETENTISSEMENT SOCIAL, ECONOMIQUE etc .. </li></ul>
  14. 14. VARICES ET QDV <ul><li>30 à 40% population </li></ul><ul><li>CLINIQUE + EFV = </li></ul><ul><li>CLASSIFICATION  CLINIQUE </li></ul><ul><li> ETIOLOGIQUE </li></ul><ul><li>  ANATOMIQUE </li></ul><ul><li>  PHYSIOPATH </li></ul><ul><li>S + ou S o </li></ul><ul><li>SCORE D’ INVALIDITE ( Rutherford) / activités courantes ± CONTENTION </li></ul><ul><li>QUESTIONNAIRE QUALITE DE VIE </li></ul><ul><li> impact moral, psychique </li></ul><ul><ul><ul><li> traitements veinotoniques </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li> sclérothérapie chirurgie etc… </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li> contention </li></ul></ul></ul>
  15. 15. QUESTIONNAIRE DE LAUNOIS. C I V I Q Patients insuffisants veineux chroniques sélectionnés par médecins généralistes Validation du test et spécificité démontrée = 1000 patients IVC / 1000 consultants pour autre motif 20 ITEMS = SF- 36 avec retentissement physique , psychique, social et douleur. Score 0 ( meilleur) à 100 ( pire) A permis de tester l’efficacité de veinotoniques ( dble.aveugle) Traduisibles en plusieurs langues ( étude RELIEF ). R. Launois Qual Life res. 1996
  16. 16. IMPACT DES VARICES/ QUALITE DE VIE QUESTIONNAIRE ETUDE ABERDEEN :15 ITEMS 0 à 100 1. AUTO PERCEPTION DES VARICES ( dessin patient) 2 . DOULEURS  VARICES : intensité, horaires 3. SENSATION DE CHEVILLE ENFLEE : intensité 4. DEMANGEAISONS /DECOLORATION DE LA PEAU/ECZEMA/ ULCERE  varices ( siège ) 5. PORT D’ UNE CONTENTION : posologie.. 6. GENE due à l’aspect des varices 7. MODIFICATION HABILLEMENT  varices 8.INTERFERENCES VARICES  activité quotidienne 9. INTERFERENCES VARICES  loisir
  17. 17. CORRELATIONS SF- 36 ET SCORE VARIQUEUX CORRELATIONS LES PLUS NETTES = - 0,44 à –0, 49 ACTIVITE PHYSIQUE / ACTIVITE SOCIALE / DOULEUR IMPACT DES VARICES SUR QDV
  18. 18. IMPACT DES VARICES/ QUALITE DE VIE CONCLUSIONS= QDV VARIQUEUX < POPULATION GL A.Garratt Quality in Health Care 1992
  19. 19. COMPARAISON AUTRES MALADIES CHRONIQUES <ul><li>QUALITE DE VIE VARIQUEUX </li></ul><ul><li>< SUJET NORMAL </li></ul><ul><li>>PATIENT AVEC </li></ul><ul><ul><ul><li>METRORRAGIES </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>ULCERE DIGESTIF </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>DOULEURS LOMBAIRES </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Garratt BMJ 1993 </li></ul></ul></ul>
  20. 20. AUTRES QUESTIONNAIRES VARICES/ QUALITE DE VIE QUESTIONNAIRE DE FRIBOURG Maladies veineuses à différents stades 246 patients. 107 cl I / 75 cl II/ 64 cl III ( WIDMER). Validé / test non spécifique. ( NHP) . M.Augustin Vasa 1997
  21. 21. AUTRES Q.QDV VARICES/ QUALITE DE VIE ETUDE VEINES <ul><li>COMPARAISON Varices / sans varice ou classe I (CEAP) </li></ul><ul><li>COMPARAISON V s ( 34%) et V +IVC ( 66%) </li></ul><ul><li>avec SF- questionnaire QDV- symptômes patients. </li></ul><ul><li>RESULTATS / </li></ul><ul><li>Scores SF et QDV moins bons chez patients Vs ou V+ IVC / normal. </li></ul><ul><li>Scores diminuent progressivement : SF-36 = 47 si V s </li></ul><ul><li>versus 37 si V+ulcère) </li></ul>
  22. 22. MALADIE POST THROMBOTIQUE ET QUALITE DE VIE COMPARER QUALITE DE VIE APRES THROMBOSE PATIENTS AVEC SPT VERSUS PATIENTS SANS SPT COMPARER QUESTIONNAIRE GENERIQUE ET QUESTIONNAIRE SPECIFIQUE COMPARER QUALITE DE VIE EN FONCTION SEVERITE DU SPT . S. Kahn et A. Hirsch . Arch Med Inter mai 2002
  23. 23. Q D V et Maladie Post Thromb <ul><li>QDV SPT< SANS SPT </li></ul><ul><li>QDV < SEVERITE CLINIQUE </li></ul><ul><li>QUESTIONNAIRE SPECIFIQUE>>> sf-36 </li></ul><ul><li>SEVERITE CLINIQUE = score VILLALTA </li></ul>
  24. 24. SCORE VILLALTA ETABLIE SUR LA CLINIQUE SYMPTOMES : douleur, crampes, lourdeurs, prurit, paresthésies SIGNES CLINIQUES: œdème, induration de la peau, hyperpigmentation , rougeur, douleur à la pression des mollets. POINTS TOTALISES 0 = absence de SPT 5 à 14 = SPT modéré 15 ou > ou ulcère = SPT sévère
  25. 25. ULCERE ET QDV CARACTERISTIQUES ULCERE V. = STADE SEVERE MVC 5/6 : douleur++ Récidives ++ : perte de temps + coût. Corrélation U.V. et AT ( p< 0,001) et UV et perte d’emploi ( p < 0,01) / temps passé aux pansements. Agit sur HUMEUR . ANXIETE. IMAGE DE SOI . = IMPACT SUR TOUS LES ITEMS DE Q. QDV Phillips J Acad dermato 1994
  26. 26. ULCERE ET QDV <ul><li>NOTTINGHAM HEALTH PROFILE </li></ul><ul><li>Validé dans effet du traitement de l’ulcère </li></ul><ul><li>veineux sur la QDV </li></ul><ul><li>Amélioration dans tous les territoires </li></ul><ul><li>explorés: douleur, activité physique et sociale </li></ul><ul><li>et psychisme </li></ul><ul><li>Meilleurs résultats PATIENTS GUERIS/ </li></ul><ul><li>/ NON GUERIS ( douleur) </li></ul><ul><li>NHP >>>> SF-36 </li></ul><ul><li>(Frank JVS 2001: 400 patients ). </li></ul>
  27. 27. ULCERE ET QDV <ul><li>NOTTINGHAM HEALTH PROFILE </li></ul><ul><ul><ul><li>Score inférieur chez les hommes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Que chez les femmes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Score ne varie pas avec la durée </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>De l’évolution de l’ulcère </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Mais = étude sur 135 patients </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>= avec ulcères artériels+ veineux+mixtes </li></ul></ul></ul><ul><li>(Lindholm Act Derm Venereol. 1993 </li></ul>
  28. 28. ULCERE ET QDV QUESTIONNAIRE SPECIFIQUE . 32 items. Tous les territoires : physique, social, émotion et humeur, douleur, coût. Score établi de 0 à 100 ( meilleur au pire) 1. Validation par rapport au SF-36 : corrélation significative avec les 8 items du SF-36. 2. Sous l’effet du traitement ( compression 4 c.) Score diminué de 10 % après 6 semaines Score diminué de 54 % après 12 semaines. ( p= 0,005) Smith et col. JVS 2000 ( 100 ulcères actifs age moyen 76 ans) ) ULCERE= Plaie> 1cm² Reflux>0,5s > 15 jours
  29. 29. CONCLUSIONS <ul><li>MALADIE VEINEUSE CHRONIQUE = </li></ul><ul><li>FREQUENTE ET COUTEUSE </li></ul><ul><li>NECESSITE DE VALIDER NOS TRAITEMENTS </li></ul><ul><li>VALIDATION DES TRAITEMENTS REPOSE SUR </li></ul><ul><li>LA CLINIQUE </li></ul><ul><li>LES EFV </li></ul><ul><li>LES QUESTIONNAIRES DE QUALITE DE VIE </li></ul>
  30. 30. A LA RECHERCHE DU ? IDEAL NON SPECIFIQUE SF- 36 ??? SIMPLIFIE SF- 8 SPECIFIQUE ??? ASSOCIATION DE DEUX : SP + NON SP ?? A CRÉER ???
  31. 31. A. GARRATT . BMJ Juin 2002 Nécessité de valider les tests .

×