Your SlideShare is downloading. ×
La trame verte et bleue
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

La trame verte et bleue

919

Published on

Présentations intervenants, Colloque Biodiversité de l'Association Seine en Partage. Novembre 2010

Présentations intervenants, Colloque Biodiversité de l'Association Seine en Partage. Novembre 2010

Published in: News & Politics, Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
919
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
14
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. La trame verte et bleue Vincent Graffin Délégué à la conservation de la nature et au développement durable Muséum National d’Histoire Naturelle Co-chef de projet COMOP TVB Paris, le 25 novembre 2010
  • 2. Pourquoi parle-t’on de trame verte et bleue ?
  • 3. La crise de la biodiversité La liste rouge de l’UICN montre une dégradation constante de l’état des plantes et des animaux. 1/3 des amphibiens, 1/4 des espèces de conifères, 1/8 des oiseaux, ¼ des mammifères sont en péril. La situation d’aucun groupe d’espèce ne s’améliore Les espèces « ordinaires » sont concernées : - 30 % de diversité avifaunistique agricole en 20 ans en France (source STOC – MNHN) Le taux actuel d’extinction d’espèces est jusqu’à 1000 fois supérieur au taux d’extinction observé en période calme au cours des temps géologiques et va en s’accélérant.
  • 4. Des conséquences déjà palpables pour l’Homme Le Millenium Ecosystem Assessment montre que 60 % des services vitaux qui sont fournis à l’Homme par les écosystèmes sont déjà compromis (ex des mangroves et des tsunamis). Le MEA souligne également la probabilité accrue « de changements non linéaires » (l’effet mikado).
  • 5. Un enjeu majeur : préserver la capacité évolutive des processus écologiques Il ne s’agit donc plus de geler une nature sauvage, maintenue dans son état primitif, à l’abri des interventions humaines. > Harmoniser la préservation des réserves naturelles avec les zones exploitées, dans une gestion variée du territoire d’où la TVB !
  • 6. Qu’est-ce que la TVB ?
  • 7. La trame verte et bleue « La trame verte et la trame bleue ont pour objectif d’enrayer la perte de biodiversité en participant à la préservation et à la restauration des continuités écologiques entre les milieux naturels »
  • 8. Sous-trame aquatique Trame verte et bleue Sous-trame des landes Sous-trame milieux ouverts Sous-trame zones humides Sous-trame forestière La TVB : un ensemble de tramesLa TVB : un ensemble de trames
  • 9. Une trame bleue très verte Jean-Christophe Poupet, WWF-France
  • 10. Orientations nationales Schéma régional de cohérence écologique  Co-élaboration Région-État avec un comité régional « trames verte et bleue »  Enquête publique Choix stratégiques  Enjeux nationaux et transfrontaliers Guide méthodologique pour les SRCE Volet spécifique pour les DOM Élaboration par l'État avec un comité national “trames verte et bleue” Adoption par décret Documents de planification et projets des collectivitésprise en compte Documents de planification et projets de l'État et de ses établissements, notamment les grandes infrastructures prise en compte prise en compte compatibilité Les SRCE prennent en compte les éléments pertinents des SDAGE actuels. Les SDAGE 2015 comprendront la mise en place de la trame bleue figurant dans les SRCE adoptés. Une étape intermédiaire avec l'état des lieux 2013. Loi Grenelle 2 - Dispositif de la TVB Articles L.371-2 et L.371-3 du code de l'environnement
  • 11. Quelle approche pour un bassin comme celui de la Seine ?
  • 12. Une démarche intégrée à l’échelle du bassin : l’exemple de la Loire
  • 13. Privilégier les approches « multi-usages » Aménagement du Trapèze, Boulogne-Billancourt
  • 14. Merci de votre attention

×