Chap 4 - Native Advertising vs Automatisation des contenus - Paris8

446
-1

Published on

Native Advertising vs Automatisation des contenus :

Criteo, trensboard, twitter, prédiction de tendances, etc.

Published in: Marketing
0 Comments
3 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
446
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
10
Comments
0
Likes
3
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • D’abord, on peut regretter la trop discrète mention du caractère publicitaire du contenu. Seul le bandeau noir en haut et le logo d’AMD à droite indiquent au lecteur la nature du contenu proposé. Ensuite, l’article évoque les mérites d’AMD et de ses produits, ce qui s’apparente à de la publicité directe. En parlant de réalité virtuelle sans évoquer ses produits, AMD et le Washington Post auraient épargné au lecteur le sentiment qu’il s’agit de publicité clandestine
  • RTB
  • Ok, le sujet qui fait réagir aujourd’hui est celui-ci. Quel est le bon angle non traité par les autres ? Celui qui apportera de la satisfaction au lecteur et ne sera pas noyé dans la grande caisse de résonance médiatique.
  • Ainsi par exemple, le logiciel web permet de tester plusieurs titrages sur un laps de temps court, pour choisir le meilleur. Mais il permet aussi de remodeler les blocs de son site dès que l’audience faiblit.
  • . L’analyse du parcours de navigation des internautes, la pertinence des mots clés des articles et la popularité des contenus regardés déterminent automatiquement le choix des articles associés
  • e logiciel télécharge les données brutes : score minute par minute, incidents, actions individuelles… il classe ensuite cette masse d’informations et reconstruit le déroulé du match. Il utilise pour cela une base linguistique d’expressions toutes faites utilisées fréquemment dans la presse sportive (l’équipe adverse a essuyé une sérieuse défaite, a été corrigée, a été battue de justesse selon l’ampleur du score et l’équilibre général du match). Le tout en quelques secondes et sans faute d’orthographe, ni de grammaire.
  • Fin des producteurs de contenus ?
    Machine qui remplace l’homme ?
    Comment les producteurs de contenus vont-ils tirer leur épingle du jeu ?
  • Chap 4 - Native Advertising vs Automatisation des contenus - Paris8

    1. 1. Native Advertising vs Automatisation de la production de contenus arketing de Contenus Chapitre 4
    2. 2. Chapitre 4 - Native Advertising vs Automatisation de la production de contenus 1. Les 9 commandements du Native Advertising 2. Outils de prédictions et d’aide à la décision éditoriale
    3. 3. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015
    4. 4. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015
    5. 5. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 Les 9 commandements du Native Advertising
    6. 6. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 Proposer du contenu (publicitaire) dans le contexte de l’expérience utilisateur NATIVE ADVERTISING
    7. 7. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 NATIVE ADVERTISING L’IAB distingue 4 critères pour caractériser la publicité native : 1. Présence dans le flux général du support concerné (“instream”) 2. Respect maximum de la forme générale, du design du site sur lequel il se trouve 3. Intégration du contenu sur le site sur lequel l’internaute se trouve et non sur le site d’un autre éditeur ou annonceur 4. Objectif de marque et non de ventes directes
    8. 8. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 Contrer la baisse d’efficacité des publicités traditionnelles
    9. 9. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 L’ancêtre du Native Advertising : le publi-reportage
    10. 10. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015
    11. 11. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015
    12. 12. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015
    13. 13. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 L’outil Brand Voice du magazine Forbes
    14. 14. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 1- Bien séparer les équipes « agence » des producteurs de contenus classiques
    15. 15. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 2- Le service au lecteur doit être la priorité
    16. 16. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 3- Il ne faut en aucun cas mentir au lecteur, même par omission
    17. 17. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 4- Le contenu de marque doit être présenté comme tel
    18. 18. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 5- Certains annonceurs sont inacceptables
    19. 19. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 6- L’éditeur doit rester maître de sa ligne éditoriale
    20. 20. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 7- Les annonceurs doivent jouer le jeu
    21. 21. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 8- Les services journalistique et marketing contenu se parler
    22. 22. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 9- Fixer des objectifs d’audience, comme pour un c « classique »
    23. 23. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 Débat Le native advertising, c’est tricher ?
    24. 24. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 Un mauvais exemple
    25. 25. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015
    26. 26. Automatisation d la production de contenus
    27. 27. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 Les 3 piliers de la recommandation Qu’est-ce qui me plait à moi ? Personnalisation Qu’est-ce qui plait à mes amis / ma communauté ? (social) Qu’est-ce qui plait et va plaire à l’ensemble des gens ? (tendances)
    28. 28. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 Pour améliorer la curation de contenus, pour repérer les sujets qui “montent”, pour anticiper les attentes
    29. 29. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 Afin d’être de plus en plus réactifs vis à vis de l’audience, ces solutions se sont dotées de fonctions “temps réel”
    30. 30. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 Développement d’un outil maison d’aide à la décision
    31. 31. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 la zone “prédictive”
    32. 32. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 Criteo
    33. 33. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 Outbrain Une curation pertinente, à moindre coût. • des liens de recirculation vers les propres contenus de la marque, • rediriger vers des contenus externes et de toucher ainsi des revenus d’affiliation
    34. 34. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 Analyser en détails ce qui se raconte sur Twitter et Facebook, et sur Google News, en temps réel afin d’anticiper les attentes et adapter l’offre éditoriale en conséquence
    35. 35. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 L’Automatic Score de @lequipe
    36. 36. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 Pourquoi automatiser ? 1. Anticiper les attentes et adapter l’offre éditoriale 2. Réduire les couts de production en gagnant du temps 3. Se focaliser sur les contenus à valeur ajoutée 4. Des types de contenus différents selon les objectifs
    37. 37. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015
    38. 38. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 Summly Possibilité de s’affranchir de l’humain pour la rédaction de résumés d’articles
    39. 39. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 Les efforts remarquables de Joe Mauer n'ont pas suffi à assurer la victoire des Minnesota Twins contre les Texas Rangers lundi dernier au stade d'Arlington. Les Rangers l'ont emporté sur un score de 8 à 5 (...) Quand il maniait la batte, Mauer a été excellent de bout en bout. Il a marqué une fois dans la première manche et deux fois dans la sixième. Du côté des Texans, l'artisan de la victoire est sans conteste Tommy Hunter, qui a remporté avec brio son cinquième match d'affilée... Après être allé gagner à Dunkerque (32-26) la semaine dernière, les Savoyards ont battu Montpellier (33-30), privé de Michaël Guigou (touché aux adducteurs) et de William Accambray (fracture de la main). A l’exception d’une poignée de minutes, Montpellier a couru derrière le score, malgré un nouveau match de haute volée de Dragan Gajic, son ailier droit, auteur de dix buts. Marko Panic (6 buts), Edin Basic et Grégoire Detrez (5), ainsi que Cyril Dumoulin (15 arrêts) ont été les principaux animateurs de Chambéry, qui termine toutefois 8ème du championnat, son plus mauvais classement en D1 depuis 18 ans.
    40. 40. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 BIG DATA
    41. 41. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 Débat L’automatisation des contenus : C’est bien ou mal ?
    42. 42. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 Exercice Identifiez 2 exemples de Native Advertising : un bon, un mauvais. Expliquez pourquoi.
    43. 43. Le Télégramme Les nouvelles facettes du journalisme IFRA - 2008-2009Université Paris 8 – Sarah Berthault 2015 Merci de votre attention ! @SarahBerthault

    ×