Guide d'étude pour approfondir la foi
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Guide d'étude pour approfondir la foi

on

  • 621 views

Un guide d'études pour approfondir les doctrines principales de l'Eglise adventiste. Particulièrement utile pour les nouveaux baptisés.

Un guide d'études pour approfondir les doctrines principales de l'Eglise adventiste. Particulièrement utile pour les nouveaux baptisés.

Statistics

Views

Total Views
621
Views on SlideShare
621
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
6
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Guide d'étude pour approfondir la foi Guide d'étude pour approfondir la foi Document Transcript

  • [Année] TOSHIBA Guy-Emyl
  • Sommaire Leçon 1 Le disciple et sa communion avec Dieu Page 4 Leçon 2 Le disciple et la fraternité au sein de l’Eglise Page 11 Leçon 3 Le disciple et le retour de Jésus Page 18 Leçon 4 Le disciple et le Sabbat Page 23 Leçon 5 Le disciple, fidèle intendant Page 28 Leçon 6 Le disciple et les prophéties de Daniel Page 35 Leçon 7 Le disciple et les prophéties apocalyptiques Page 45 Leçon 8 Le disciple et l’Église adventiste du septième jour Page 52 Leçon 9 Le disciple et le mode de vie chrétien Page 61 Leçon 10 Le disciple et la vie en petits groupes Page 70 Leçon 11 Les outils missionnaire et le disciple Page 76 Leçon 12 Le disciple et la mission Page 81 Leçon 13 Le ministère de tous les croyants Page 87 Page 2
  • Introduction Ce manuel est un outil pour tous ceux qui ont envie d’approfondir l’étude de la Bible et les doctrines de l’Eglise adventiste du septième jour. Les études profondément bibliques permettent à l’étudiant de se familiariser avec la Bible. Des citations de l’Esprit de Prophétie et d’autres auteurs aident à mieux comprendre les points étudiés. Une des leçons présentent l’histoire et le fonctionnement de l’Eglise. Cela permettra aux membres nouvellement baptisés de mieux connaître cette nouvelle communauté. Cette connaissance leur permettra de mieux s’impliquer. Ce manuel fait partie d’un cycle appelé Cycle de disciple. Un autre manuel appelé Ecole Missionnaire donne des pistes à chaque membre pour qu’il devienne un disciple du Maître, qui accomplit fidèlement la mission laissée par le Maître. Le Club des Laïcs de la Martinique veut mettre ce manuel à la portée de tous. C’est un outil d’études et de consolidation qui peut être utilisé à l’Eglise, dans les Petits Groupes, en études bibliques ou encore de manière individuelle.  Ce document est une traduction adaptée d’un document produit par la Division Sud Américaine des Eglises adventistes du Septième jour. L’original est disponible à l’adresse internet suivante : http://www.portaladventista.org/portal/index.php?option=co m_content&view=article&id=318&Itemid=103 Ce travail a été fait par le Club des Laïcs de la Martinique  Page 3
  • Le disciple et sa communion avec Dieu Leçon 1 Samedi Verset à mémoriser : « Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à la communion de son Fils, Jésus-Christ notre Seigneur. » 1 Corinthiens 1 :9 Le peuple de Dieu a le privilège de jouir de la communion directe avec son Père céleste. L'étude de la Bible et la communion quotidienne aide à améliorer ce processus, donnant la force pour subsister au jour de l’épreuve et de la tentation. « Dévotion et piété permettent un tel rapprochement entre Jésus et ses disciples que le chrétien devient comme lui."(Ellen G. White, Conseil aux Parents, Professeurs et Étudiants, p. 32). C'est un bonheur de participer quotidiennement à la communion avec notre Père céleste et de grandir sur la route de la sainteté. Ces leçons nous aideront à comprendre l'importance de lui consacrer du temps chaque jour ; de préférence le matin pour notre dévotion personnelle. Nous allons étudier comment augmenter notre relation avec Dieu par la méditation et la prière. Nous étudierons aussi la notion de disciple. Éléments indispensables tout au long de la vie chrétienne. Plus nous nous rapprochons de notre Père céleste, plus nous nous approcherons aussi de nos frères et sœurs dans la foi, parce que Dieu est la source de l'amour et il est celui qui opère en nous le désir et le faire selon son bon plaisir. Soyons heureux en buvant à la source éternelle ce qui renforcera notre vie spirituelle. Ouvrons notre cœur et laissons-nous conduire par le Saint Esprit. Faisons de Dieu notre priorité, cherchant Son royaume et Sa justice. Les autres choses nous seront données par-dessus. (Matthieu 6:33) Dimanche Nous avons besoin de plus de communion avec Dieu Sans Dieu, nous ne sommes rien et nous ne pouvons rien faire. Nous ressemblerons à Christ dans la mesure où nous faisons confiance à Jésus. C’est lorsqu’il est lié à Christ que le chrétien entre dans le processus de la sanctification. Cela demande une vie de communion avec Dieu. Comment Dieu a appelé ses enfants dans 1 Corinthiens 1 : 9 ? Page 4
  • ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Comme créatures de Dieu, nous sommes appelés à vivre en communion avec notre Créateur et Maître. De même que la vigne dépend des substances nutritives du sol pour se développer, il en est de même pour nous : nous avons besoin de dépendre quotidiennement de la Source de la vie éternelle. Quel avertissement présente 1 Jean 1 : 6 quant à notre communion avec Dieu ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ______________________________________________________________________________ Les enfants de Dieu ne peuvent vivre dans la société s'ils n'ont confiance qu’en eux-mêmes. Ils doivent dépendre quotidiennement de la grâce de Christ. « Sans une connaissance personnelle du Christ, et une communion continuelle avec lui, nous demeurons à la merci de l’ennemi, et nous finirons par lui obéir. » (Ellen G. WHITE, Jésus-Christ, p. 314). D’après le verset 14 du Psaume 25, avec qui Dieu entre-t-il dans une communion intime ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ______________________________________________________________________________ « Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce. »(Hébreux.4:16) « Votre bonheur, votre paix, votre joie, votre succès dans la vie, tout cela dépend d’une foi sincère et confiante en Dieu. » (Ellen G. WHITE, Messages à la jeunesse, p. 408). Vivez-vous en communion avec Dieu ? Quelles preuves avez-vous de cette communion avec Lui ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ______________________________________________________________________________ « La communion avec Dieu ennoblit le caractère.[…] La force que l’on reçoit par la communion avec le Seigneur aide à former de bonnes habitudes, prépare aux devoirs de chaque jour et nous procure la paix dans les circonstances les plus difficiles. » (Ellen G. WHITE, Rayons de santé p. 384). Notre Père veut que nous ayons ce temps de proximité quotidienne avec lui. Lundi Communion par l’étude de la Bible Comme membres de la communauté Adventiste, nous sommes bénis en assistant régulièrement à tous les cultes de l'église, mais cela ne nous exempte pas d'entretenir une communion personnelle avec Dieu. Nous devrions dire comme le psalmiste : « Eternel! Le matin tu entends ma voix; Le matin je me tourne vers toi, et je regarde. » (Psaume 5:4) Que dit Jean 5:39 par rapport aux Saintes Ecritures ? a) Quel est l'ordre ? __________________________________________ _______ Page 5
  • b) Pourquoi les étudier ? _______________________________________ ____________________ c) De qui rendent-ils témoignage ? _______________________________________ Ce verset propose que nous étudiions la Bible à fond. C'est pourquoi, nous devrions persévérer dans l'étude quotidienne du Bible. C’est dans cette étude que nous trouvons la vraie connaissance et la route qui nous mène à la vie éternelle. Qu’est-ce que Deutéronome 17:19 examiner les Ecritures Sacrées ? suggère de développer chaque jour comme habitude pour ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ « L’étude de la Bible fortifiera et élèvera l’esprit plus que ne saurait le faire toute autre étude. Il n’y a pas pour l’intelligence de meilleur exercice spirituel et intellectuel. » (Ellen G. WHITE, Témoignages pour l’Eglise Volume 2, p. 361). Nous devons profiter de ces temps d’étude tandis que nous avons le temps et la possibilité. Le jour vient où cela ne sera plus possible. Selon Jérémie 15:16, quel bénéfice tirons-nous de l’étude de la Parole de Dieu ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ « La Bible exige qu’on l’étudie avec prière, et non superficiellement. » (Ellen G. White, Témoignages pour l’Eglise Volume 1, p. 658). Vous avez vingt-quatre heures dans une journée. Combien de temps passez-vous à l’étude de sa Parole sur ces 24 heures ? Agenouillez-vous et demandez à Dieu de vous aider à consacrer plus de temps à cette occupation sainte, et ensuite, écrivez combien de temps vous voulez consacrer chaque jour à l'étude de la Bible, à partir d'aujourd'hui. ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Mardi Communication au moyen de la prière « Qu'est-ce que le Tout-Puissant, pour que nous le servions? Que gagnerons-nous à lui adresser nos prières ? » (Job 21 : 15) Bien que la prière est fondamentale pour la vie chrétienne, de nombreuses personnes n’en tirent aucun bénéfice. Ils prétendent ne pas vivre en contact intime avec Dieu par la prière. Pour quelle raison Jésus invite-t-il ses disciples à prier ? Marc 14 :38 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Page 6
  • “Il faut passer beaucoup de temps à la prière secrète, à la communion intime avec Dieu. C’est ainsi seulement qu’on remporte des victoires. Chaque détail devrait être surveillé afin de garantir l’âme contre la tentation.” (Ellen G. White, Ministère évangélique, p. 356). Quand l’être humain prie, Satan tremble. Car, par la prière, le chrétien entre dans l’atmosphère divine et l’ennemi ne peut y entrer. Selon Marc 1:35, à quel moment et dans quelles circonstances le Seigneur a-t-il l’habitude de prier ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Jésus priait fréquemment, implorant Son Père pour de nouvelles provisions de force céleste afin d'accomplir son devoir et faire face à l’épreuve. “Si le Sauveur des hommes, avec la divine puissance qui était en lui, sentait le besoin de prier, combien plus nous qui sommes faibles et pécheurs devrionsnous comprendre la nécessité d’une prière fervente et incessante!” (Ellen G. White, Témoignages pour l’Eglise Volume 1 page 251). En accord avec les paroles de David, à quel moment de la journée devons -nous commencer notre programme de prière personnel ? (Psaume 5 :3 et 63 :1) ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ “La prière en famille et la prière publique ont leur place dans la vie du chrétien, mais c’est la communion secrète avec Dieu qui entretient la vie de l’âme.” (Ellen G. White, Ministère évangélique page 248). Lorsque nous prenons la bonne habitude de prier à l’aube, quel autre conseil nous donne l’apôtre Paul dans 1 Thessaloniciens 5 :17 pour le reste de la journée ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Oui, nous avons besoin d’une heure quotidienne de prière. Méditer sur les questions suivantes : Combien de temps passez-vous à prier chaque jour ?_________________________________________ Comment faire pour rester en prière toute la journée ? ______________________________________ Mercredi Communion par le moyen de la méditation “Il lui arrivait, souvent, de passer la nuit entière dans la prière et la méditation, pour reprendre son activité parmi le peuple au lever du soleil.” (Ellen G. White, Jésus-Christ, p. 244). “… il communiquait avec son Père, et par la méditation et la prière, il fortifiait son âme pour l’œuvre qu’il allait entreprendre. ” (Ellen G. White, Jésus-Christ, p. 36) Actuellement, le monde parle de la méditation transcendantale fondée sur la philosophie orientale, dont les objectifs ne sont pas en accord avec la Parole de Dieu. En tant que chrétiens, pour les adventistes du septième jour, la vraie méditation nous permet de contempler notre Sauveur. Elle nous Page 7
  • rapproche aussi de sa présence, nous transforme de gloire en gloire, par la contemplation de sa vie parfaite. Quel était le désir du Psalmiste que nous devrions imiter ? Psaume 104 : 34 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ “Quand s’éveille chez l’étudiant un véritable amour pour la Bible, quand il commence à en comprendre la valeur et l’immense portée, il voudra saisir toutes les occasions de mieux la connaître. Il n’aura plus besoin d’un moment ni d’un lieu spécial pour l’étudier. L’un des meilleurs moyens de cultiver l’amour des Écritures est de les étudier sans cesse. Que l’étudiant ait toujours sa Bible avec lui, qu’il lise un passage et le médite chaque fois qu’il en a l’occasion.” (Ellen G. White, Conseils aux éducateurs, aux parents et aux étudiants, p. 373) Quel avertissement nous donne le Psalmiste ? Psaume 19 : 14 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ La méditation devrait seulement être fait avec Dieu et non basé sur des idées ésotériques du Nouvel Âge. Nous ne devrions pas vider notre esprit, mais le remplir de la présence de Dieu. « Mais le thème sur lequel nous devons méditer avant tout, c’est le Christ, perle de grand prix, et le privilège que nous avons de pouvoir posséder ce trésor céleste. C’est le Saint-Esprit qui nous fait connaître la valeur de la perle de grand prix. C’est quand on la recherche avec ferveur jusqu’à ce qu’on l’ait trouvée que le Saint-Esprit manifeste sa puissance. » (Ellen G. White, Les paraboles de Jésus, p. 96) « La Parole de Dieu offre à l’esprit des sujets dignes des méditations les plus profondes et des aspirations les plus hautes. Elle nous permet d’entrer en communion avec les patriarches et les prophètes, et d’écouter la voix de l’Eternel s’adressant aux hommes. » (Ellen G. White, Message à la jeunesse, page 261) A la lumière de 2 Corinthiens 3 : 18, de quelle manière la méditation contribue à notre transformation ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ « La même chose se produit lorsque nous contemplons Jésus; alors tout ce que nous regardons réfléchit l’image du Soleil de justice. Nous ne pouvons plus voir autre chose ou parler d’autre chose. Son image se grave sur la rétine de notre âme, affectant notre vie quotidienne dans tous ses détails, adoucissant et subjuguant notre nature tout entière. Par la contemplation, nous sommes transformés à la ressemblance divine, reproduisant l’image du Christ. Aux yeux de notre entourage, nous réfléchissons les rayons brillants et réconfortants de sa justice. Notre caractère a été transformé; le cœur, l’âme, l’esprit sont baignés dans la lumière de celui qui nous a aimés et qui s’est donné pour nous. Ici encore apparaît l’influence personnelle et vivante qui s’exerce dans les cœurs par la foi. » (Ellen G. White, Message à la jeunesse, page 158) « C’est en méditant sur le caractère du Christ que vous serez changés à sa ressemblance. Seule sa grâce peut transformer votre cœur afin que vous reflétiez l’image du Seigneur Jésus. Dieu désire que nous soyons comme lui, purs, saints, sans tache. Nous sommes appelés à porter son image. ... » (Ellen G. White, Puissance de la grâce, page 300) Page 8
  • Avez-vous pris le temps de méditer sur Jésus ? Combien de temps souhaitez-vous réserver à ce saint objectif ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Jeudi Communion par le moyen du jeûne Aujourd’hui, la science voit le jeûne comme une thérapie. Mais d’un point de vue spirituel, il permet à une personne d’être en communion avec Dieu. Le jeûne est l’abstinence volontaire de nourriture. En plus de la prière, selon Daniel 9 : 3, de quelle autre façon devons-nous chercher Dieu ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Le jeûne nous aide à entrer en communion avec Dieu par un esprit clair et désireux de comprendre sa volonté pour nos vies. Dans quel esprit devrions-nous jeûner ? Matthieu 6 : 16 à 18 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Au moment du jeûne, notre visage doit refléter la paix et la joie résultant de la communion avec Dieu. Lisez le tableau ci-dessous et réfléchissez aux avantages du jeûne : Avantages physiques Avantages spirituels  Aide l’organisme à lutter contre les  Augmente la volonté et la maîtrise de soi infections.  Favorise la dévotion personnelle et  Permet d’avoir un esprit clair augmente la foi.  Nettoie le corps.  Etablit une communication plus directe avec Dieu.  Purifie le sang.  Temps propice pour la méditation.  Permet un repos complet des organes vitaux.  Rajeunit les cellules et régénère le corps. Selon Joël 1 : 14 et 2 : 15, comment le peuple d’Israël pratiquait le jeûne dans l’Ancien Testament ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ « Le jeûne prescrit par la Parole de Dieu est plus qu’une forme. Il ne consiste pas simplement à se priver de nourriture, ou à prendre le sac et la cendre. Celui qui jeûne vraiment le fait dans un profond sentiment de culpabilité, et en secret. Le but du jeûne que l’Éternel nous invite à pratiquer n’est pas d’affliger le corps pour expier le péché de l’âme, mais de nous aider à comprendre le caractère odieux du péché tout en nous mettant à même de recevoir pardon et grâce. L’ordre donné à Israël était: “Déchirez vos cœurs et non vos vêtements, et revenez à l’Éternel, votre Dieu.” Joël 2:13. » (Ellen G. White, Heureux ceux qui, page 73) Page 9
  • Le jeûne doit être fait avec prière et avec un sérieux examen du cœur. Selon vous, est-ce l’Eglise qui doit programmer les moments de jeûne ou est-ce chaque chrétien qui doit établir son propre programme de jeûne ? Quelle est la bonne fréquence de jeûne ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Vendredi La communion avec Dieu renforce nos relations avec nos frères et sœurs et permet l’unité avec Christ, notre Sauveur. « La foi qui sauve n’est pas une foi occasionnelle, un simple assentiment de l’intelligence; c’est une croyance enracinée dans le cœur et qui embrasse le Christ en tant que Sauveur personnel, assurée qu’il peut sauver parfaitement tous ceux qui s’approchent de Dieu par lui. Ce n’est pas une foi authentique, celle qui vous fait croire qu’il en sauvera d’autres, mais pas vous; une foi authentique se manifeste quand l’âme se repose sur le Christ, seul espoir de salut. Une telle foi amène celui qui la possède à placer sur le Christ toutes ses affections, à soumettre son entendement au contrôle du Saint-Esprit, à se laisser façonner, au point de vue du caractère, à la ressemblance divine. Ce n’est pas une foi morte, mais une foi agissante par l’amour, qui conduit à la contemplation de la beauté du Christ, pour ressembler toujours davantage au divin caractère. » (Ellen G. White, Messages choisis Vol. 1, page 458)    Nous devons consacrer du temps chaque jour pour étudier la Bible. La prière personnelle est une partie vitale de la vie chrétienne. Le jeûne et la méditation sont recommandés pour nous permettre de nous rapprocher de Dieu.  Je décide de consacrer du temps pour étudier sérieusement la Parole de Dieu et avoir une expérience de croissance spirituelle. Je prends le temps de contempler la vie du Christ pour que sa puissance me transforme. Je consacre désormais du temps pour m’adonner à la prière sincère.   Page 10
  • Le disciple et sa communion avec ses frères et sœurs Leçon 2 Samedi Verset à mémoriser : « Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières. » Actes 2,42 Les relations avec nos voisins sont le meilleur critère pour mesurer le niveau de notre communion avec Dieu. Grâce à nos relations, nous pouvons constater le travail de la grâce de Dieu en nous. Dans Luc 10 : 27, Dieu nous appelle à aimer de tout notre cœur notre prochain comme nous-mêmes. « Nous devons avoir de bonnes relations les uns avec les autres, même si cela exige un sacrifice. Le Christ a fait pour nous un sacrifice infini; ne devrions-nous pas être prêts à nous sacrifier pour nos semblables? Nous devons éviter attentivement de blesser ou de meurtrir le cœur des enfants de Dieu, car c’est le cœur du Christ que nous blesserions ou que nous meurtririons ainsi. » (Ellen G. White, Lettre 31, 17 janvier 1904) Nous avons besoin d’appliquer la règle d’or et traiter les autres comme nous aimerions être traités. (Matthieu 7 :12) Dans nos relations avec les autres, nous devons agir comme Christ le ferait à notre place allant même jusqu’à mourir sur la croix du Calvaire. « Les chrétiens en général se privent de bien des joies par leur manque de sympathie. Celui qui se replie sur lui-même ne remplit pas le rôle que Dieu lui a confié. Enfants d’un même Père, nous dépendons tous les uns des autres. Dieu et l’humanité ont des droits sur nous. Lorsque nous cultivons soigneusement la sociabilité de notre nature, nous apprenons à sympathiser avec nos frères et à trouver notre bonheur à leur faire du bien. » (Ellen G. White, Patriarches et prophètes, page 529) Dans la leçon de cette semaine, nous allons consacrer une journée à parler de l’importance de maintenir le culte de famille. C’est lors de cette réunion que nous sentons la présence de Dieu et que nous pouvons le louer en famille. « S’il y eut jamais un temps où chaque maison devrait être une maison de prière, c’est maintenant. » (Ellen G. White, Messages à la jeunesse, page 323) Nous apprendrons à avoir de bonnes relations en tant que membres de la famille de Dieu, tant dans l’église que dans les petits groupes. Nous verrons aussi comment avoir des relations salvatrices avec les perdus. Page 11
  • Dimanche Communion avec Dieu en famille « La restauration et le relèvement de l’humanité commencent par la famille, c’est-à-dire par l’œuvre des parents. ... Le bien-être de la société, les progrès de l’Eglise, la prospérité de l’Etat dépendent des influences familiales. » (Ellen G. White, Rayons de santé, page 25) « C’est du cœur que découlent les questions essentielles à la vie; or, le cœur de nos communautés, de l’Église et de la nation est le foyer. Le bien-être social, le succès de l’Église, la prospérité de la nation dépendent des influences exercées au foyer. » (Ellen G. White, Conseils aux éducateurs, aux parents et aux étudiants, page 323) Comme parents, nous devrions prendre conscience de la grande responsabilité que Dieu nous a donnée. Nos enfants sont un prêt, pour lequel nous aurons à répondre devant Jésus-Christ, quand Il reviendra sur les nuées des cieux avec une grande gloire. 1. Selon Josué 24 : 15, quel est le rôle des parents ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ En tant que parents, nous devons faire tout notre possible pour que notre famille serve le Seigneur. Notre priorité doit être d’amener les enfants aux pieds de la croix de Jésus afin qu’ils soient sauvés. C’est par le culte de famille que nous érigeons un mur de protection autour d’eux. Ce moment doit être attrayant pour eux. Ainsi, ils seront heureux de profiter de cette expérience quotidienne. 2. Selon 1 Timothée 5 :8, commet renions-nous notre foi ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ « Ceux qui professent aimer Dieu devraient, à l’instar des patriarches, ériger un autel à l’Eternel partout où ils dressent leur tente. S’il y eut jamais un temps où chaque maison devrait être une maison de prière, c’est maintenant. Pères et mères, élevez fréquemment vos cœurs à Dieu par d’humbles prières tant pour vous-mêmes que pour vos enfants. Vous, pères de famille, qui en êtes les prêtres, apportez matin et soir un sacrifice de louange à l’autel de l’Eternel; et vous, épouses, joignez-vous à eux et à vos enfants pour invoquer et louer le Créateur. Jésus, qui réside volontiers dans de tels foyers habitera aussi le vôtre. » (Ellen G. White, Message à la jeunesse, page 323) Les enfants devraient être encouragés à se lever tôt pour participer au culte de famille. Très souvent, nous sommes des lumières dans la rue et une obscurité chez nous. Nous nous inquiétons du salut de ceux du dehors en oubliant nos propres enfants. Prenons soin de nos enfants et ensuite des autres. Ainsi quand Jésus reviendra, nous pourrons dire : « Me voici, avec les enfants que tu m’as confiés. » 3. A la lumière de 1 Timothée 5 : 4, comment les enfants peuvent-ils plaire à Dieu dans les relations avec leurs parents ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ 4. Comment devons-nous prendre soin de nos enfants ? (Proverbes 22 : 6) ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Page 12
  • Lundi Communion avec la famille de Dieu Entretenir les relations avec les membres de la famille de Dieu est un moyen efficace de fortifier notre foi. S’entraider, partager nos expériences, prier ensemble et entendre des témoignages sont des bénédictions pour chacun de nous. Nous pouvons alors dire avec le Psalmiste David : « Voici, oh! Qu’il est agréable, qu'il est doux pour des frères de demeurer ensemble! » Psaume 133 : 1 1. Comment l’apôtre Paul décrit-il le nouveau croyant ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Le fait que nous appartenions à la famille de Dieu participe à notre bien-être parce que nous nous réjouissons ensemble de la même espérance en Jésus-Christ. 2. Quels conseils nous sont donnés dans Galates 6 : 10 à l’égard de nos relations avec la famille de Dieu ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ 3. Lisez 1 Pierre 1 : 22 et répondez aux questions suivantes :  Quel type d’amour devons-nous montrer ?  De quelle manière devons-nous aimer ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Le Pasteur Jan PAULSEN, ancien président de l’Eglise adventiste mondiale, a déclaré : « L’Eglise est le lieu où les gens développent des amitiés. C’est l’endroit où ils reçoivent de la nourriture affective et spirituelle. » (Septembre 2005) Nous devons montrer l’amour et la joie de Christ dans nos relations avec les autres. Si je veux que ma congrégation soit conviviale, le changement doit commencer par moi. Si je donne de l’amour, je recevrais de l’amour. Sur les lignes ci-dessous, écrivez deux choses que vous êtes prêts à faire, dès aujourd’hui, pour jouir de plus de communion avec les membres de votre église. ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Mardi Communion par le moyen des Petits Groupes Page 13
  • L'Empereur Constantin a causé beaucoup de dégâts à l'église en promouvant des rencontres populaires dans des temples majestueux, éteignant presque les rencontres dans les maisons, où était cultivé la vraie communion parmi les membres de l'église. Aujourd'hui, nous sommes appelés à rétablir ces rencontres inspirantes par les Petits Groupes. D’après Actes 5 : 42, quelles activités étaient accomplies dans les foyers ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ C'est notre privilège de continuer le ministère des apôtres, apprenant et prêchant dans des petits groupes formés des frères et sœurs et de leurs amis, dans les maisons. Analysez le tableau suivant et réfléchissez à l’évidence de l’existence des églises/maisons : Références  Romains 16 : 3-5  1 Corinthiens 16 : 19  Colossiens 4 : 15  Philémon 1 : 2 Leader ou Hôte  Prisca et Aquilas  Prisca et Aquilas  Nymphas  Philémon Lieu     Rome Corinthe Laodicée Colosses Selon Actes 2 : 46-47, en plus d’enseigner et de prêcher, quelles sont les activités qui se font dans les maisons lors des réunions des Petits Groupes ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ C’est dans la simplicité et la proximité propre aux réunions des petits groupes que nous pouvons mieux connaître nos frères et sœurs en Christ. Lors de ces réunions, nous partageons nos expériences les uns avec les autres dans une atmosphère de joie et de simplicité de cœur. Pourquoi Paul, dans Romains 1:7, s’adresse à tous les saints comme étant une communauté, tandis que Romains 16 : 5 et 15 mentionnent les gens qui avaient l'habitude de se réunir dans leurs maisons? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Bien qu’ils se réunissent dans des lieux différents pour adorer Dieu, tous les croyants forment une seule église. L’expression « tous ceux qui sont à Rome » se réfère à un peuple, qui bien que se réunissant dans des lieux différents, constitue un seul corps. En plus de fréquenter l’Eglise, réunissez-vous en Petits groupes dans les maisons. Que pouvez-vous faire pour amener votre petit groupe à vivre une forte et belle expérience de communion ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Page 14
  • Mercredi Communion au temple La communion à l’Eglise, la compagnie des frères et sœurs sont l’un des moyens les plus puissants « pour nous exciter à la charité et aux bonnes œuvres » (Hébreux 10 : 24) pour nous rendre dignes d’entrer dans les demeures du Christ. Quelles sont les activités des convertis à la Pentecôte après le baptême ? Actes 2 : 46 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Lorsque nous nous rencontrons régulièrement au temple, l’Esprit Saint nous donne l’unité de pensée et nous permet de profiter de la véritable communion chrétienne. « Après l’effusion du Saint-Esprit, lorsque les disciples allèrent proclamer au monde un Sauveur ressuscité, leur unique préoccupation fut le salut des âmes. Ils se complaisaient dans la douceur de la communion des saints; ils étaient compatissants, prévenants, désintéressés, désireux de se sacrifier pour la vérité. Ils révélaient dans leur vie quotidienne l’amour que le Christ leur avait recommandé de cultiver, et par des paroles et des actes généreux, ils s’efforçaient de le faire naître dans d’autres cœurs. Les croyants devraient toujours pratiquer cet amour, et aller de l’avant, en obéissant à ce commandement nouveau. En vivant en communion étroite avec le Christ, ils seraient rendus capables de répondre à ses exigences. Leur vie magnifierait la puissance d’un Sauveur qui peut justifier par sa justice. » (Ellen G. White, Conquérants pacifiques, page 488). En plus de la prédication et de l’enseignement, quelles sont les autres activités que les disciples accomplissent dans le temple ? Luc 24 : 52-53 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ « Si nous pensions à Dieu, chaque fois qu’il nous donne des preuves de sa tendre sollicitude, il serait constamment dans nos pensées et nous prendrions tout notre plaisir à le louer. Nous parlons des choses temporelles parce qu’elles nous intéressent. Nous parlons de nos amis parce que nous les aimons et que nos joies et nos douleurs sont intimement liées aux leurs. Et pourtant, nous avons infiniment plus de raisons d’aimer Dieu que nos amis terrestres. Lui donner la première place dans nos pensées, parler de sa bonté et de sa puissance devraient être pour nous les choses les plus naturelles du monde. Les riches dons qu’il nous a accordés ne doivent pas avoir pour but de nous absorber tellement que nous n’ayons plus une seule pensée pour lui. Ils sont destinés à nous rappeler sans cesse notre Bienfaiteur céleste et à nous attacher à lui par les liens de l’amour et de la reconnaissance. Nous sommes trop terre à terre. Elevons nos yeux vers la porte ouverte du sanctuaire céleste, où la lumière de la gloire divine brille sur la face de Jésus-Christ et souvenons-nous qu’il “peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui”. Hébreux 7:25. » (Ellen G. White, Le meilleur chemin, page 100). Que nous dit Hébreux 10 : 25 concernant la fréquentation des réunions de l’Eglise ? Page 15
  • ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ « Le but de ces solennités annuelles était d’encourager jeunes et vieux au service de Dieu, tout en donnant aux habitants des diverses parties du pays l’occasion de faire connaissance et de resserrer ainsi les liens qui les attachaient les uns aux autres et au Seigneur. Belle et heureuse chose pour le peuple de Dieu à notre époque, s’il avait aussi une fête des tabernacles, une fête commémorative des biens dont le ciel l’a comblé! De même qu’Israël célébrait le souvenir de la délivrance de ses pères, ainsi que celui de sa conservation miraculeuse durant ses pérégrinations, nous devons, de même, nous souvenir avec gratitude comment Dieu nous a retirés du monde et nous a fait passer des ténèbres à la glorieuse lumière de sa grâce et de sa puissance. Aux Israélites qui demeuraient à une très grande distance du tabernacle, l’assistance à ces assemblées annuelles prenait plus d’un mois chaque année. Cet exemple de zèle pour la cause de Dieu devrait augmenter à nos yeux l’importance du culte public et la nécessité de subordonner nos intérêts personnels et terrestres aux choses spirituelles et éternelles. Négliger le privilège de nous affermir dans la foi et nous encourager mutuellement dans le service de Dieu, c’est subir une grande perte. Les vérités de la Parole inspirée perdent à nos yeux leur importance et leur éclat. Nos cœurs cessent d’être éclairés et réchauffés par les effluves sanctifiantes d’en haut, et notre vie spirituelle s’étiole. (Ellen G. White, Patriarches et prophètes, page 529). Lorsque nous grandissons dans la grâce et la connaissance du Christ, nous désirons assister à des réunions religieuses, dans l’Eglise et dans les maisons. En analysant, l’importance de participer aux activités de l’Eglise et la nécessité de vivre l’expérience de la fraternité chrétienne, mettez une croix correspondant à votre niveau de participation aux activités de l’Eglise :  Je fréquente occasionnellement  Je fréquente régulièrement  Je fréquente rarement Avec l’aide de Dieu, je prends la décision d’assister aux réunions de mon église afin de ne pas perdre la communion avec mes frères et fortifier ma croissance spirituelle. Jeudi Communication avec ceux qui ont besoin de salut Dans 2 Corinthiens 6:14, l'apôtre Paul affirme qu'il n'y a aucune communion entre la lumière et l'obscurité. Alors, pourquoi dans Marc 16:15 Jésus nous commande d’aller dans le monde entier pour prêcher l'Évangile ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Quand il était sur terre, comment Jésus agissait avec les perdus ? Ne pensez-vous pas que nous devons agir comme lui ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Page 16
  • Lorsque nous nous donnons totalement à Christ, la première chose qu’il met en nous, c’est le désir de témoigner, de dire aux autres ce qu’il a fait pour nous. « Dieu accomplira de grandes choses si des hommes dévoués et désintéressés se consacrent sans réserve à présenter la vérité à ceux qui sont dans l’obscurité. Les croyants qui ont de celle-ci une certaine connaissance et qui se sont dédiés à Dieu doivent profiter de toutes les occasions pour proclamer le message destiné à notre temps. » (Ellen G. White, Conseils aux éducateurs, aux parents et aux étudiants, page 411). Si nous ne suivons pas l’exemple de Jésus de développer des relations salvatrices avec les perdus, que se passera-t-il ? Romains 10 :14-15 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Lisez la citation ci-dessous et soulignez les avantages que Dieu donne à ceux qui travaillent pour ceux qui périssent : « Celui qui s’efforce d’acquérir les connaissances qui lui permettront de travailler en faveur de ceux qui périssent dans l’ignorance, accomplit sa part dans la réalisation du grand dessein de Dieu en faveur de l’humanité. Par un service désintéressé pour permettre à d’autres de recevoir des bénédictions, il s’élève au plus haut degré de l’éducation chrétienne. » (Ellen G. White, Counsels to Parents, Teachers, and Students, page 545). Avez-vous travaillé pour le salut de ceux qui se perdent ? A partir d’aujourd’hui, êtes-vous prêts à porter la lumière du salut à ceux qui sont dans les ténèbres ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Vendredi La communion avec mes frères dans la foi contribue à ma croissance spirituelle, à l’onction du SaintEsprit et à me préparer pour le moment glorieux du retour de Jésus dans ce monde.      Le culte de famille devait se faire chaque jour. La communauté des frères et sœurs est vitale pour notre croissance spirituelle. Le conseil biblique est le suivant : Ne pas abandonner notre assemblée. Une communion plus intime est obtenue dans les Petits Groupes. L’ordre du Seigneur est que nous portions ce message à ceux qui sont perdus.  Je prends la décision de faire le culte de famille chaque jour et de le rendre attractif et agréable.  Je désire améliorer ma fréquence des cultes de l’Eglise.  Je prends la décision de devenir un membre actif de mon Petit Groupe. Page 17
  • Le disciple et le retour de Jésus Leçon 3 Samedi Verset à mémoriser : « … de même Christ, qui s'est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l'attendent pour leur salut. » Hébreux 9 : 28 Un enfant sur les genoux de sa mère lui dit : « Pourquoi papa ne se réveille pas? » Le mari et père dormait maintenant du sommeil de la mort dans un cercueil froid en bois foncé. Que pouvait répondre cette mère à son fils ? Le regardant avec tendresse, elle dit : «Quand Jésus viendra, papa va se réveiller. » Tout le monde dans la maison attendait l'arrivée du pasteur pour la cérémonie funèbre. Soudain, quelqu'un s'écria: «Il arrive, il arrive! » Le garçon sauta des genoux de sa mère, courut à la porte et vit un grand homme, bien habillé. Le garçon tomba dans ses bras et demanda: «Vous êtes Jésus, n'est-ce pas? » Le pasteur réalisa ce qui se passait dans le cœur de l’enfant. Il attendit un peu et répondit doucement: «Je ne suis pas Jésus. » Déçu, le garçon posa une autre question: « Mais tu connais Jésus, n'est-ce pas? » Heureux de pouvoir répondre à cette question, le pasteur dit : « Oui, je le connais. » Alors l’enfant lui dit d’un ton impératif : « Alors, dites-lui qu’il revienne vite, parce que nous ne pouvons pas vivre sans papa. » La promesse du retour de Jésus sur terre est merveilleuse ! Quand il reviendra la tristesse et la souffrance disparaitront. Plus de péché, plus de mort ! Cette semaine, notre étude se concentrera sur la plus merveilleuse des promesses de l’Ecriture pour notre époque. Etudions avec soin et remplissons nos cœurs de cette merveilleuse promesse. Dimanche La promesse de Jésus Page 18
  • « Et, lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. » Jean 14 : 3 Au Japon, il existe un volcan célèbre, appelé Fuji-Yama. Il est si beau que les peintres du pays l’incluent toujours dans leurs paysages. Parfois, il est au premier plan; dans d'autre, en arrière-plan. Parfois, c'est l'objet principal, d’autres fois, il est aussi utilisé comme paysage. Parfois, il est peint avec l'éclat du soleil; d'autres fois, il semble refléter l'éclat de la Lune, mais le Fuji-Yama est toujours là. De même, la seconde venue de Christ est toujours présente dans les Ecritures. Parfois, c'est le sujet principal; d’autres fois, il est mentionné lié à d'autres sujets, mais il est toujours là. Le retour de Jésus est un fait réel que nous le voulions ou non. Jésus va revenir sur terre, non pas comme un bébé sans défense, mais comme le roi de gloire, accompagné par les anges sur les nuées des cieux venant rendre à chacun selon sa foi et ses œuvres. Plus de 2 500 textes font allusion à cet évènement. L’Apocalypse commence et se termine par cette certitude. Lisez Jean 14 : 1-3 et répondez : a) Qu’a promis Jésus ? ____________________________________________________________ b) Qu’a-t-il été nous préparé ? ______________________________________________________ c) Où veut-il que nous soyons un jour ? _______________________________________________ Lundi Comment sera le retour de Jésus ? « Voici, il vient avec les nuées. Et tout œil le verra, … » Apocalypse 1 : 7 Il apparaitra à tout le monde, pas seulement à ceux qui l’attendent. Pas seulement aux justes, mais à tous les habitants de la terre. De manière irréfutable, la Bible dit : « Alors le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire. » Matthieu 24 : 30 Le retour de Jésus sera un évènement miraculeux, surnaturel que l’homme ne pourra expliquer. Si Jésus a été capable de mettre en place toutes les lois physiques qui régissent le fonctionnement de notre univers, s’il a été capable de les neutraliser en marchant sur l’eau, il sera aussi capable de revenir sur les nuées du ciel ! Ce n’est pas une hypothèse, c’est une certitude. Plusieurs passages des Ecritures expliquent comment Jésus reviendra. Lisez-les et répondez aux questions :      Reviendra-t-il sous forme d’esprit ou de manière physique ? (Actes 1 :11)_____________ Qui verra son retour ? (Actes 1 :7)_________________________________________________ Son retour sera-t-il silencieux, secret ou audible ? (1 Thessaloniciens 4 : 16) _______________ Avec qui Jésus reviendra-t-il ? (Matthieu 25 : 31) _____________________________________ Reviendra-t-il en gloire ou comme un bébé ? (Matthieu 24 : 30) ___________________________ Le retour de Jésus ne sera pas une expérience intérieure et invisible, mais une vraie rencontre avec une personne visible qui nous aime et qui vient nous chercher. Lorsque Jésus reviendra, les élus diront : « Gloire à Dieu ! Voici le grand jour que nous attendions ! Nous lui avons parlé par la prière, Page 19
  • nous avons cru en lui par la foi, mais maintenant, nous le voyons face à face ! Nous pouvons l’embrasser ! » Quelle merveilleuse expérience ce sera ! Mardi Qu’adviendra-t-il des morts ? « Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu'il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts. » 1 Thessaloniciens 4 : 14 Résurrection des morts en Christ – Au son de la trompette annonçant le retour de Jésus, les morts en Christ ressuscitent incorruptibles et immortels. (1 Corinthiens 15 : 52-53). La Bible déclare qu’ils ressuscitent premièrement. (1 Thessaloniciens 4 : 16). En d’autres termes, les justes vivants ne devanceront pas ceux qui sont morts en Christ. Et tous ensemble, ils diront : « O mort, où est ta victoire? O mort, où est ton aiguillon ? » 1 Corinthiens 15 : 55 Transformation des justes vivants – Quand les morts en Christ ressusciteront, les justes vivants sur la terre seront transformés par la puissance divine. « Car il faut que ce corps corruptible revête l'incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l'immortalité. » 1 Corinthiens 15 : 53 Le retour de Jésus marque le début d’un nouvel état de choses pour le monde et pour ceux qui l’aiment. Il mettra un terme à l’histoire du péché et de la mort. Jésus rassemblera ses enfants et les emmènera dans les demeures célestes. Pouvons-nous croire en cette promesse ? (Matthieu 24 : 35) ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Mercredi Pour qui Jésus reviendra-t-il ? « Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu'est son œuvre. » Apocalypse 22 : 12 Imaginez la situation suivante : Un homme séjourne dans un hôtel de luxe. Il reçoit ses amis, y reste pendant un certain temps. Le jour où il doit partir, il se dirige vers la réception. A la vue de la note, presqu’étonné, il déclare : « Il n’était pas prévu que cela soit ainsi. » « Pardon ! » lui répondit le réceptionniste. « Vous êtes venu dans cet hôtel, vous avez mangé, vous avez invité vos amis à manger, vous avez fait la fête et vous ne vous attendiez pas à payer ? » D’un point de vue spirituel, beaucoup de gens agissent comme cet homme : il boit, mange, s’amuse dans ce monde. Mais un jour viendra où il faudra rendre compte. Devant Dieu, nous sommes responsables de nos actes, de nos paroles et de nos attitudes. La Bible déclare ce qui suit : « parce qu'il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l'homme qu'il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts... » Actes 17 : 31 A la venue de Jésus, il y aura un grand désespoir chez ceux qui auront refusé d’accepter Jésus comme leur Sauveur personnel et qui auront rejeté les exigences de sa loi. La culpabilité des transgresseurs est claire quand ils se souviennent de cette petite voix qui leur disait : « … Revenez, revenez de votre Page 20
  • mauvaise voie; et pourquoi mourriez-vous, maison d'Israël? » Ezéchiel 33 : 11 « Les rois de la terre, les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tous les esclaves et les hommes libres, se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes. Et ils disaient aux montagnes et aux rochers: Tombez sur nous, et cachez-nous devant la face de celui qui est assis sur le trône, et devant la colère de l'agneau; car le grand jour de sa colère est venu, et qui peut subsister? » Apocalypse 6 : 1517 Seulement deux classes de personnes – La seconde venue de Jésus divisera l’humanité en deux classes de personnes : Ceux qui accepteront Jésus et le salut qu’il offre et ceux qui l’auront rejeté. Quelle invitation Jésus fait-il à ceux qui l’acceptent ? (Matthieu 25 : 31 à 34) ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Que dira Jésus à ceux qui n’auront pas vécu en accord avec l’Evangile ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Dans quelle classe de personnes serez-vous ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Jeudi Les Signes du prochain retour de Jésus « Oui, mes chers amis, dès à présent nous sommes enfants de Dieu et ce que nous serons un jour n'a pas encore été révélé. Nous savons que lorsque le Christ paraîtra, nous serons semblables à lui, car nous le verrons alors tel qu'il est. » 1 Jean 3 : 2 Bien que Jésus n’ait pas fixé le jour de son retour et a lui-même déclaré qu’il ne connait ni le jour, ni l’heure, (Matthieu 24 : 36) il ne nous a pas laissé dans l’obscurité quant au moment. Il y a des signes indiquant la proximité de cet évènement. Jésus répond à la question de ses disciples concernant la fin du monde (Matthieu 24 : 3), citant plusieurs signes précédant son retour sur terre. Identifiez et décrivez quelques-uns des signes mentionnés par le Christ : a) b) c) d) e) f) g) Matthieu 24 : 6-7 ______________________________________________________________ Matthieu 24 : 24 : ______________________________________________________________ Matthieu 24 : 10-12 : ___________________________________________________________ Luc 21 : 11 ___________________________________________________________________ 2 Pierre 3 : 3-4 ________________________________________________________________ 1 Timothée 3 : 1-5 _____________________________________________________________ Matthieu 24 : 14 (le grand signe) _________________________________________________ « Que le figuier vous serve d'enseignement. Retenez cette image: quand ses rameaux deviennent flexibles et qu'il lui pousse des feuilles, vous en concluez que l'été est proche. Ainsi, vous aussi, quand vous verrez tous ces événements se produire, vous pouvez être certains que le grand Jour est proche et que le Seigneur est à la porte. » Matthieu 24 : 32-33 Parole Vivante Page 21
  • Notre grand défi est d’annoncer aux autres que Jésus est sur le point de revenir. Lui-même nous dit : « Allez donc dans le monde entier, faites des disciples parmi tous les peuples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. D'ailleurs, soyez-en persuadés: je suis moi-même avec vous chaque jour, jusqu'à la fin du monde. » Matthieu 28 :19-20 Parole Vivante C’est la mission de chaque disciple de Jésus. A qui allez-vous parler aujourd’hui du retour de Jésus ? ______________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Vendredi « C'est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas. » Matthieu 24 : 44 Un inspecteur visitait une certaine école et il dit aux élèves d’une classe : « La prochaine fois que je reviendrai, je remettrai un prix à celui qui aura son casier le mieux tenu. » « Mais quand reviendrez-vous ? » demandèrent les enfants. « Je ne sais pas » répondit l’inspecteur. Une petite fille, connue pour ses mauvaises habitudes, annonça qu'elle allait gagner le prix. Ses camarades se mirent à rire et dirent: «Ton casier est toujours sale et en désordre. Tu n'auras jamais le prix." Mais elle répondit: "Mais je vais le nettoyer chaque matin. » Le bruit courait que l'inspecteur pourrait venir en début de journée. Ces camarades répliquèrent : « Et s’il vient dans l’après-midi ? » Elle réfléchit et répondit : « Je sais ce que je vais faire : je vais le garder propre. » Nous devons être prêts. Voulez-vous être prêt au retour de Jésus ? Le retour de Jésus sera l’évènement qui mettra un terme à l’histoire du monde tel que nous le connaissons. Alors, ceux qui ont mis leur confiance dans la promesse de Jésus s’écrieront : « … Voici, c'est notre Dieu, en qui nous avons confiance, Et c'est lui qui nous sauve; C'est l'Eternel, en qui nous avons confiance; Soyons dans l'allégresse, et réjouissons-nous de son salut! » Esaïe 25 : 9 Lisez 2 Pierre 3 : 9-10. « Le Seigneur ne tarde pas dans l'accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu'aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. Le jour du Seigneur viendra comme un voleur; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu'elle renferme sera consumée. »    Les signes mentionnés par Jésus montrent que son retour est proche. Sa seconde venue sera visible dans toutes les parties du monde. Il n’y a aucune base biblique pour dire le moment exact du retour de Jésus. Par conséquent, nous devons être vigilants.    Je veux me préparer pour le retour de Jésus. Je veux annoncer à tous que Jésus revient chercher ceux qu’il aime et qui lui obéissent. Avant tout, je veux montrer à tous que Jésus est mon seul espoir. Page 22
  • Le disciple et le sabbat Leçon 4 Bible Samedi Verset à mémoriser : « Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. » Exode 20 : 8 Le sabbat a été institué par Dieu à la création comme étant un jour spécial, car il a été béni et sanctifié. (Genèse 2 : 1-3) Ce jour nous rappelle que Dieu est créateur. (Exode 20 : 11) Dans les Dix Commandements, Dieu souhaite que ses enfants se souviennent du jour du sabbat pour le sanctifier. (Exode 20 : 8) Le Seigneur Jésus a enseigné la valeur réelle du sabbat à ses disciples. (Matthieu 2 : 27, Luc 4 :16, Matthieu 12 : 12) Aujourd’hui encore, les disciples du Christ doivent observer le sabbat comme un jour saint, béni et rempli de joie. Ils doivent suivre ce que Jésus et la Bible enseigne. Comment observer le sabbat sans être légaliste ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Pourquoi ne devons-nous pas travailler le sabbat ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Comment devons-nous nous préparer chaque semaine pour entrer dans le sabbat ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Page 23
  • Dimanche Ce n’est pas du légalisme Dans Matthieu 12 :9-13, Jésus guérit un homme qui a une infirmité à la main. Ce miracle a lieu un sabbat. Que révèle la question des pharisiens sur le légalisme qui entourait la pratique de l’observation du sabbat ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Les Pharisiens avaient environ trois cent règles concernant l’observation du sabbat, rendant ainsi ce jour pénible et triste. Lorsque Jésus a guéri l’homme à la main sèche le jour du sabbat, les pharisiens lui ont posé cette question : « Est-il permis de guérir un homme le jour du sabbat ? », Jésus a été très direct dans sa réponse parce qu’il est le « Maître du sabbat ». Matthieu 12 : 8 « Une religion froide, légaliste, n’amènera jamais des âmes à Christ, étant dépourvue d’amour et sans Christ. » (Ellen G. White, Messages choisis, Volume 1, page 454) Le sabbat ne doit pas être un fardeau pour les disciples de Jésus. Jésus a montré aux pharisiens que dans leur pratique du sabbat, ils donnaient plus d’importance aux animaux qu’aux humains. Jésus va donc montrer que l’homme a pour lui plus de valeur. Quand Jésus a guéri l’homme à la main sèche le jour du sabbat, il a montré qu’il est permis de faire du bien le jour du sabbat. Quelques exemples de la façon de faire du bien le jour du sabbat :     Visiter les malades et prier avec eux. Apporter de la nourriture aux pauvres. Garder des enfants pour quelqu’un qui n’est pas en mesure de le faire. Aider ou sauver quelqu’un qui est en grand besoin. Vous pouvez ajouter d’autres choses qui selon vous ont pour but de faire du bien le jour du sabbat : ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Lundi Je me prépare durant la semaine Dieu a institué le sabbat comme le mémorial de la création. Durant ce jour, nous devons nous rappeler que Dieu est notre Créateur. Mais nous devons nous souvenir que, avant de bénir et de sanctifier le sabbat, Dieu a passé six jours à créer la terre. Genèse 1 dit que tout ce que Dieu a créé était bon. (Versets 4, 10, 12, 18, 21, 25) et, quand il créa l’homme à son image, il déclara : « Cela était très bon ». (Genèse 1 : 31) Apprenons donc une chose concernant l’observation du sabbat : Pour garder le sabbat, il nous faut nous préparer durant la semaine. Le sabbat n’a de sens dans notre vie que, si au cours de la semaine, nous préparons correctement à le vivre comme un mémorial de la création. Page 24
  • Selon la Bible, il y a un jour dédié à la préparation du jour du sabbat, quel jour est-ce selon Marc 15 : 42 ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Le disciple doit se préparer au cours de la semaine pour recevoir le jour du sabbat, mais il y a un jour spécial destiné à la préparation. (Exode 16 : 22-23) Le vendredi, tous les préparatifs doivent être faits pour recevoir le sabbat avec joie. Comment le disciple de Jésus doit se préparer pour le sabbat ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ « Dieu nous demande d’observer son saint jour aussi scrupuleusement qu’au temps d’Israël. Chaque chrétien devrait considérer l’ordre donné aux Hébreux comme le concernant personnellement. Le jour qui précède celui du repos est un jour de préparation. Nos affaires ne doivent en aucun cas empiéter sur les heures sacrées. Mais les soins donnés aux malades sont une œuvre de miséricorde qui ne constitue pas une violation du jour de repos et ne doit pas être négligée. En revanche, il faut éviter tout travail non indispensable. Bien des personnes renvoient jusqu’au commencement du jour de repos de petits devoirs qui devraient être accomplis le jour de la préparation. C’est une erreur. Que ces travaux inachevés restent tels quels jusqu’à la fin du jour de repos. Ce sera un bon moyen de rafraîchir la mémoire de mainte personne oublieuse. » (Ellen G. WHITE, Patriarches et Prophètes, page 268) La deuxième chose importante concernant la préparation est de se souvenir que la préparation ne consiste pas seulement en une maison propre et en ordre ou dans le fait d’effectuer les travaux domestiques avant l’arrivée du sabbat. Tout cela est certes, très important, mais la véritable préparation est de nature spirituelle. Nous devrions considérer les points suivants qui peuvent perturber notre joie le sabbat : le manque d’étude de la Bible durant la semaine, la préoccupation pour les activités séculières, la surcharge des activités à l’Eglise, la fatigue et les mauvaises relations avec les autres. Mardi Le coucher du soleil Dieu a créé le monde en six jours et s’est reposé le septième jour. Après chaque jour de création, le récit biblique dit qu’il y eut un soir, il y eut un matin (Genèse 1 : 5, 8, 13, 19, 23, 31). Cette expression est une référence à la façon dont la journée a été mesurée dans l’Ancien Testament. « Dans la Bible, une journée va d’une soirée à une autre. D’un coucher du soleil à un autre. » (John D. Davis, Le dictionnaire biblique) Selon la Bible, quand commence et se termine le jour du sabbat ? (Lévitique 23 :32, Deutéronome 16 :6) ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Page 25
  • Le grand avantage d’observer le sabbat selon la méthode biblique déterminant le début et la fin du sabbat, c’est-à-dire du coucher du soleil à l’autre coucher de soleil, est pratique parce que l’individu a la possibilité de saluer et de clôturer le sabbat. Si nous mesurons le jour selon la méthode romaine, c’est-à-dire avec un jour commençant à minuit et se terminant à la même heure, l’individu ne peut accueillir le sabbat parce qu’à ce moment-là, il dort. Les méthodes divines sont toujours les meilleures. Le coucher de soleil est le grand principe qui permet de mesurer la journée. Mercredi Comment garder le sabbat ? Sur la base des textes suivants, résumez les coutumes et pratiques de Jésus et de ses disciples : a) Luc 4 : 16 _____________________________________________________________________ b) Luc 23 : 54-56 _________________________________________________________________ c) Actes 16 : 13 __________________________________________________________________ d) Actes 17 : 2 ___________________________________________________________________ e) Actes 18 : 3-4 _________________________________________________________________ La Bible suggère quelques pistes pour le bon respect du sabbat :     Tout d’abord se souvenir du jour du sabbat. (Exode 20 : 8) Tout au long de la semaine, le disciple devrait garder à l’esprit la sanctification du sabbat. Si nous voulons préserver la sainteté du sabbat, nous devons reconnaître la présence divine dans ce jour, la bénédiction de Dieu sur ce jour et sa sainteté. (Exode 3 : 5, 29-43, Josué 5 : 1315) Le sabbat doit être observé du coucher du soleil au coucher du soleil. (Lévitique 23 :32, Deutéronome 16 : 6, Marc 1 : 32) Le disciple doit faire du sabbat ses délices. (Esaïe 58 : 13-14). « Le sabbat sera un sujet de délices pour tous ceux qui le reçoivent comme un signe du pouvoir créateur et rédempteur du Christ. Voyant le Christ dans cette institution, ils font de lui leurs délices. Le sabbat leur fait voir dans les œuvres de la création une preuve de son infinie puissance rédemptrice. Tout en évoquant le souvenir d’un heureux paradis perdu, il fait penser au paradis retrouvé par le moyen du Sauveur. Ainsi tout ce qui est dans la nature répète son invitation: “Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. » (Ellen G. WHITE, JésusChrist, page 276) Jeudi Comment garder le sabbat D’autres pistes concernant la manière d’observer le sabbat par les disciples de Jésus :  Le sabbat a été fait pour permettre à l’homme d’adorer Dieu parce qu’il est créateur. (Lévitique 23 : 3, Psaume 19 : 1-3, Psaume 92 : 1-5) Le terme « sainte convocation » dans Lévitique 23 : 3 signifie rassemblement de personnes et est toujours utilisé dans la Bible en référence aux réunions à caractère religieux. Par conséquent, le lieu approprié pour le culte du sabbat est l’église. Page 26
  •  Le sabbat ne doit pas être un jour ordinaire (Exode 16 : 22), un jour de paresse ou de divertissement. Il doit être un jour de repos, de réflexion, de joie sainte, un jour de culte, un jour de service. Il doit être le plus beau jour de la semaine, tant pour les enfants, que pour les jeunes et les adultes. Qu’est-ce qui peut-être fait le sabbat pour qu’il reste un jour saint et agréable ? Mentionnez certaines activités. ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ __________________________________________________________________________________ Vendredi « Satan a fait des efforts persévérants, inlassables, pour continuer ce qu’il avait commencé dans le ciel: modifier la loi divine. Il a réussi à faire accepter par le monde la théorie présentée au ciel avant sa chute, selon laquelle la loi de Dieu est fautive et doit être révisée. Par son attitude, sinon par ses paroles, une grande partie de la chrétienté montre qu’elle accepte la même erreur. Mais si un iota, ou un trait de lettre de la loi de Dieu a été changé, Satan a réussi sur la terre ce qu’il avait inutilement tenté au ciel. Il a préparé ses pièges trompeurs, dans l’espoir de capturer l’Eglise et le monde. Tous ne seront cependant pas pris au piège. Une ligne de démarcation est tracée entre les enfants obéissants et les désobéissants, les loyaux et fidèles d’un côté, les déloyaux et infidèles de l’autre. Les deux grands partis s’affrontent: les adorateurs de la bête et de son image, les adorateurs du vrai Dieu, le Dieu vivant. » (Ellen G WHITE, Messages choisis Vol. 2 page 123) « Aucune autre institution confiée aux Juifs ne servait autant que le sabbat à les distinguer des nations environnantes. L’observation de ce jour, dans la pensée de Dieu, devait les faire connaître comme étant ses adorateurs. Ce devait être un signe indiquant leur éloignement de l’idolâtrie, et leur communion avec le vrai Dieu. Mais le saint sabbat ne peut être observé que par des saints. Il faut donc devenir participant de la justice de Christ. En même temps qu’il donna à Israël ce commandement: “Souviens-toi du jour du repos pour le sanctifier”, le Seigneur lui dit aussi: “Vous serez pour moi des hommes saints.” Ce n’est qu’ainsi que le sabbat pouvait distinguer les Israélites en tant qu’adorateurs de Dieu. » (Ellen G. WHITE, Jésus-Christ, page 270)       Le sabbat est un mémorial de la création, un rappel éternel que Dieu m’a créé et a aussi porté ce monde à l’existence. Le sabbat a été fait pour l’homme, c’est donc un jour de plaisir, de joie et de communion avec le Créateur. L’observation est une preuve de notre fidélité à Dieu et une manifestation de notre dépendance envers lui. Avec l’aide de Dieu, je veux garder le jour du sabbat. A partir d’aujourd’hui, je tiens à me préparer chaque semaine a accueillir le sabbat avec joie. Tout au long de la semaine, je marche pas à pas avec Jésus. Mais le sabbat, je suis assis à ses pieds, reconnaissant qu’il est mon Créateur et mon Rédempteur. Page 27
  • Le disciple : un gestionnaire fidèle Leçon 5 Samedi Verset à mémoriser : « Car qui suis-je et qui est mon peuple, pour que nous puissions te faire volontairement ces offrandes? Tout vient de toi, et nous recevons de ta main ce que nous t'offrons. » 1Chroniques 29 : 14 Dieu a placé l’homme comme un gestionnaire dans le jardin d’Eden. Il lui a confié de larges responsabilités et de grands privilèges qu’il devait accomplir dans une relation d’amour. Dieu lui a aussi donné un merveilleux jardin qui lui servait de foyer et une compagne. La création était à sa disposition. Mais il n’en était pas le propriétaire, il devait administrer selon les recommandations du Seigneur. Ces règles étaient les suivantes : 1ère règle : Selon Genèse 2 : 17, Adam et Eve n’avaient pas accès à un certain arbre. Dieu était le propriétaire et c’est à lui que revient le droit d’interdire ou de permettre certaines choses dans sa création. Il a le droit de se garder une partie pour lui-même. 2ème règle : Dieu a confié un travail à l’homme : celui de cultiver la terre et de prendre soin d’elle. Il a donc la possibilité de mettre son savoir-faire au service de bien dans la création. 3ème règle : Dieu leur a ordonné de prendre soin de leur corps en leur indiquant quel type de nourriture il devait manger. Il leur rappelle donc que leur corps est le temple du Saint-Esprit. 4ème règle : Dans Genèse 2 : 2-3, il est stipulé qu’une partie du temps hebdomadaire est réservé à la communion avec Dieu à travers le repos du sabbat. Si nos premiers parents avaient obéi à ces règles, leur bonheur aurait été assuré. Page 28
  • Dimanche Le temps Le temps est précieux, il est une extension de la vie. Aujourd’hui, les gens vivent en moyenne entre 70 et 80 ans. (Psaume 90 :10). La durée de vie dépend de la manière dont nous obéissons aux principes établis par le Créateur. Que recommande l’apôtre Paul dans Ephésiens 5 : 15-16 en relation avec l’usage de notre temps ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ __________________________________________________________________________________ L’utilisation correcte du temps est un défi pour les chrétiens aujourd’hui. Au premier siècle, beaucoup de gens perdaient leurs temps à faire des choses insignifiantes. Actuellement, il semble que personne n’ait assez de temps. Pourtant, nous avons tous le même espace temps. Le temps est une ressource qui se renouvelle : il ne peut être recyclé ou stocké. Il passe, il ne revient pas. Il est donc nécessaire que chaque moment de vie soit utilisé à bon escient, avec la plus grande objectivité. C’est pour cela que l’apôtre Paul nous invite à racheter le temps. « Notre destinée éternelle dépend de l’usage que nous faisons, durant cette vie, de notre temps, de nos forces et de notre influence. » (Ellen G. WHITE, Conseils sur la nutrition et les aliments, page 185) Dans Romains 13 : 11, quel appel est fait à chacun au sujet du temps, alors que nous savons que Jésus revient ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ __________________________________________________________________________________ Lorsque nous prenons conscience du fait que nous vivons les derniers jours et que notre rédemption éternelle est proche, nous ressentirons la nécessité d'un réveil spirituel, pour être des serviteurs fidèles de notre temps. Il s'agit de considérer tous les aspects de notre vie, en particulier le temps consacré à notre communion quotidienne avec Dieu. L'invitation pour chaque disciple est: Soyez de fidèles gestionnaires, et profiter du temps à bon escient, consacrez un moment chaque jour à la lecture de la Bible, la prière, la méditation et au témoignage. N'oubliez pas que les jours sont mauvais et notre besoin le plus urgent est de consacrer du temps à être chrétien et à jouer notre rôle dans ce monde. Lundi Les talents Le plan initial de Dieu était que l’homme utilise son temps à accomplir la tâche qui lui était assignée. Selon Genèse 2 : 15, l’homme devait s’occuper du jardin. A cette fin, Dieu lui avait donné des talents et des compétences pour effectuer ce travail. Accordés par Dieu, ces compétences sont différentes et uniques pour chaque être humain. Selon la parabole des talents contenus dans Matthieu 25 : 14-15, comment sont répartis les talents donnés à chaque être humain ? Page 29
  • ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ _________________________________________________________________________________ La parabole des talents parlent de l’argent remis par un riche propriétaire à ses intendants. Cette parabole illustre les dons naturels que Dieu donne à chaque croyant et à son église. Par conséquent, c’est Dieu qui définit le type et la quantité de talents donnés à chacun. Dieu est souverain dans ce choix. « Tous ne reçoivent pas les mêmes dons, mais à chacun est promis quelque don de l’Esprit. » (Ellen G. WHITE, Les paraboles de Jésus, page 282) Quels sont les deux alternatives que proposent Matthieu 25 : 16 à 18 concernant l’utilisation des dons spirituels ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ _________________________________________________________________________________ « La parabole ne représente pas seulement les dons particuliers du Saint-Esprit. Elle concerne toutes les facultés et tous les dons, qu’ils soient innés ou acquis, naturels ou spirituels. Tous doivent être employés au service du Christ. En devenant ses disciples, nous nous remettons entre ses mains avec tout ce que nous sommes et tout ce que nous possédons. Il nous rend ces dons purifiés et ennoblis, pour qu’ils puissent être employés à sa gloire en contribuant au bien de nos semblables. » (Ellen G. WHITE, Les paraboles de Jésus, page 284) Il est impératif que le gestionnaire ne cache pas ses dons et ses talents. Mais bien utilisés, ils glorifient le nom du Seigneur et nous permettent de témoigner. Quelle est la récompense de ceux qui utilisent ou cessent d’utiliser les talents reçus ? (Matthieu 25 : 19-30) a) Ceux qui l’utilisent : _____________________________________________________________ b) Ceux qui ne l’utilisent pas : _______________________________________________________ L’intendant fidèle fera tout son possible pour servir Dieu, attendant le grand jour du jugement où le Seigneur dira : « C’est bien, bon et fidèle serviteur. Tu as été fidèle en peu de choses. Entre dans la joie de ton Maître. » Matthieu 25 : 21. Quelle sera votre expérience en ce grand jour ? Mardi Intendant des trésors Les biens matériels sont nécessaires à chaque être humain. Ce n’est pas un péché que de posséder des richesses. Le problème, c’est d’être possédé par nos richesses. L’ambition d’accumuler de la richesse empêche le cœur d’exprimer son intérêt pour le bien-être des autres et pour les choses spirituelles. Mais le chrétien doit consacrer beaucoup de temps et d’effort pour apprendre à utiliser ses talents et ses ressources matérielles de manière judicieuse. Quels avertissements Dieu donne-t-il concernant les richesses ? a) Deutéronome 8 : 11, 17et 18 : ___________________________________________________ b) Psaume 39 : 6 : ________________________________________________________________ Le vrai croyant a le devoir de mettre d’abord les intérêts de Dieu dans toutes les activités de sa vie. Page 30
  • Quelles sont les alternatives présentées dans Proverbes 11 : 24-25 sur l’utilisation de la richesse et ce qui est le plus sage ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ _________________________________________________________________________________ Analysez les recommandations suivantes sur l’utilisation rationnelle des richesses et notez ce qui vous étonne le plus: a) Reconnaitre Dieu comme le propriétaire de tout (Psaume 24 : 1, 1 Corinthiens 9 : 14) b) Nous débarrasser de l’égoïsme (Proverbes 11 : 24) c) Sanctifier les facultés physiques, mentales et spirituelles (1 Thessaloniciens 5 : 23) d) Développer un esprit de générosité (Actes 20 : 35) e) Recevoir des bénédictions en aidant les autres (Proverbes 19 : 17) ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ _________________________________________________________________________________ La fidélité est la chose la plus importante pour un intendant. L’homme n’a pas la propriété absolue de toute chose en ce monde, pas même sa force physique et mentale. Comment utilisez-vous les ressources que Dieu vous a données ? Les utilisez-vous pour la gloire et l’honneur de Dieu ou pour vous-mêmes ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ _________________________________________________________________________________ Mercredi Intendant des trésors (2 ème partie) Tout ce que Dieu a créé était pour le bien de l’être humain. Adam et Eve avaient accès à tout dans le jardin sauf à un arbre. Pour quelles raisons Dieu a-t-il mis cet arbre dans le jardin ? Genèse 2 : 16-17 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ __________________________________________________________________________________ Après la chute, le premier couple a du quitter le jardin d’Eden. Les exigences de Dieu n’ont pas changé et il a établi la dîme comme un signe qu’il est le propriétaire de toutes choses. Il a mis ses trésors dans nos mains, mais il exige que lui soit retourné le dixième. (Lévitique 27 : 32) Que dit la Bible sur la dîme, tant dans l’Ancien que dans le Nouveau Testament ? a) Ancien Testament (Genèse 28 : 22) ________________________________________________ b) Nouveau testament (Matthieu 23 : 23) _____________________________________________ Page 31
  • Dans le tableau ci-dessous, analysez les objectifs selon la Bible, des dîmes et des offrandes. Dîmes Offrandes 1. Montrer à Dieu à notre honnêteté (Matthieu 3 : 8-10) 2. Financer l’œuvre de propagation de l’Evangile (1 Corinthiens 9 : 14) 1. Montrer à Dieu notre gratitude ( 1 Chroniques 29 : 14) 2. Financer les autres besoins de l’œuvre. (2 Corinthiens 8 : 4) Quelle est votre expérience en ce qui concerne la dîme et les offrandes ? Est-ce pour vous une bénédiction ? Partagez une de vos expériences les plus significatives : ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ __________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ __________________________________________________________________________________ Jeudi Notre corps : temple de Dieu « C’est à chacun qu’incombe la responsabilité de se garder en bonne santé. Le Seigneur attend de chacun qu’il œuvre quotidiennement à son salut. Il nous demande de raisonner selon la loi de cause à effet, de ne pas oublier que nous lui appartenons, et de nous unir à lui en gardant notre corps pur et sain et notre être tout entier sanctifié par lui. » (Ellen G. WHITE, Conseils aux éducateurs, aux parents et aux étudiants, page 241) Dieu s’attend à ce que nous prenions soin de notre apparence extérieure mais aussi de nos habitudes alimentaires. Lisez 1 Corinthiens 6 : 19 et répondez : quelle est la principale raison que donne ici l’apôtre Paul pour prendre soin de notre corps ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ __________________________________________________________________________________ Quel genre de nourriture Dieu recommande-t-il pour maintenir notre corps en bonne santé ? (Genèse 1 : 29) ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ __________________________________________________________________________________ « Dieu opère en faveur de ses enfants; il les ramène à la nourriture donnée à l’homme aux origines. Cette nourriture doit être tirée de la matière qu’il a fournie; elle consistera principalement en fruits et en céréales. Différentes racines seront aussi utilisées. » (Ellen G. WHITE, Conseils sur la nutrition et les aliments, page 96) Selon Genèse 7 : 17 à 23, qu’est-ce qui a causé le changement du régime alimentaire originel ? Que dit Lévitique 11 : 1 à 22 sur les viandes pures ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ __________________________________________________________________________________ Page 32
  • Comment devons-nous prendre soin de notre apparence personnelle ? 1 Pierre 3 : 2-4 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ __________________________________________________________________________________ « La Bible enseigne la modestie en matière d’habillement. “Quand aux femmes, qu’elles aient une tenue décente, qu’elles se parent avec pudeur et modestie” (2 Timothée 2:9, TOB), ce qui interdit les vêtements voyants, les couleurs criardes, une profusion d’ornements. Tout ce qui est destiné à attirer l’attention sur la personne ou à susciter l’admiration est exclue de l’apparence modeste recommandée par la Parole de Dieu. » (Ellen G. WHITE, Conseils aux éducateurs, aux parents et aux étudiants, page 243) « Nous devrions nous vêtir correctement mais avec modestie, sans nous soucier de la mode. En tout temps on ne devrait trouver sur notre table que des aliments simples, hygiéniques. Qu’on proscrive le luxe et toute espèce d’extravagance. Que nos maisons soient construites dans un style sobre et meublées de la même manière, afin de montrer par là la puissance sanctifiante de la vérité et d’exercer une bonne influence sur les incrédules. Mais si nous nous conformons au monde sur ces points, et en certains cas si nous essayons même de le dépasser dans ses excentricités, la prédication de la vérité n’aura que peu ou même pas d’effet. Qui croira aux vérités solennelles pour notre époque si ceux qui prétendent y croire contredisent leur foi par leurs œuvres? C’est notre conformisme aux usages du monde, et non Dieu, qui nous interdit l’accès du ciel. » (Ellen G. WHITE, Conseils sur la nutrition et les aliments, page 106) A la lumière de 1 Corinthiens 10 : 31, quel principe doit régir notre apparence et notre régime alimentaire ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ __________________________________________________________________________________ Vendredi « L’humilité, le renoncement, la générosité, la fidélité dans le paiement de la dîme: voilà ce qui montre la grâce de Dieu à l’œuvre dans un cœur. » (Ellen G. WHITE, Messages à la jeunesse, page 301) « Dieu a révélé à son peuple un plan qui permet de recueillir les fonds suffisants pour les besoins de son œuvre. Ce plan, qui est celui de la dîme, est magnifique de simplicité et d’équité. Chacun peut le suivre avec foi et courage, car il est d’origine divine. En lui, s’allient la simplicité et l’utilité, et il n’est pas nécessaire de faire de longues études pour le comprendre et l’exécuter. Tous peuvent se rendre compte qu’il leur est possible de contribuer au succès de l’œuvre précieuse du salut. Tout homme, toute femme, tout adolescent peut amasser de l’argent pour la cause du Seigneur. » (Ellen G. WHITE, Messages à la jeunesse, page 302) Il est essentiel que les économes de Dieu gardent une relation personnelle quotidienne et permanente avec Jésus. En conséquence de l’amour de Jésus, notre temps, notre talent, nos richesses et tout ce que nous possédons sera utilisé pour la gloire de Dieu et pour l’avancement de sa cause.   Dieu possède tout. Nous sommes ses économes, ses gestionnaires. Page 33
  •    J’ai besoin de consacrer mon temps et mes talents à Dieu. Je dois faire bon usage des richesses que Dieu m’a confié. Je démontre mon honnêteté et mon obéissance quand je lui retourne la dîme et mes offrandes. Je dois prendre soin de mon corps qui est le temple du Saint-Esprit. Je dois respecter la vie, m’écarter du péché et glorifier Dieu dans tout ce que je vais. Moi, ______________________, j’aime Dieu et j’aime Jésus-Christ. Je reconnais que mon temps et mes talents sont des dons de Dieu. Je reconnais aussi que mon corps est le temple du Saint-Esprit. Je suis déterminé à être un intendant fidèle tant que le Seigneur me donne vie en exprimant ma décision comme suit :      En prenant le temps de servir Dieu et sa cause. En utilisant mes talents à la gloire de Dieu. En retournant fidèle ment la dîme (10% de mes revenus). En donnant régulièrement mes offrandes. En prenant soin de mon corps qui est le temple du Saint-Esprit. Page 34
  • Le disciple et les prophéties de Daniel Leçon 6 Samedi Verset à mémoriser : « … sachant tout d'abord vous-mêmes qu'aucune prophétie de l'Ecriture ne peut être un objet d'interprétation particulière, car ce n'est pas par une volonté d'homme qu'une prophétie a jamais été apportée, mais c'est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu. » 2 Pierre 1:20 Les prophéties bibliques sont un moyen efficace pour consolider et fortifier la vie spirituelle du croyant. La Bible déclare que « quand il n’y a pas de révélation, le peuple est sans frein. » Proverbes 29 : 18. Ellen White donne le conseil suivant : « Nous avons besoin d’étudier de plus près la Parole de Dieu; notre attention devrait se porter spécialement sur les livres de Daniel et de l’Apocalypse comme jamais auparavant... La lumière que Daniel a reçue de Dieu a été donnée expressément pour ces derniers jours. » (Ellen G. WHITE, Evènements des derniers jours, page 18) Daniel nous dit que son livre serait scellé jusqu’à la fin des temps. Bien qu’il n’ait pas tout compris des prophéties de son livre, Dieu lui assura, qu’à la fin des temps, la connaissance augmenterait autour des prophéties de son livre. Nous sommes aujourd’hui dans ce temps-là. « Il m’a été révélé qu’il y a au sein de notre Eglise un grand manque de connaissance concernant la naissance et les progrès du message du troisième ange. Un grand besoin existe: celui de sonder le livre de Daniel et l’Apocalypse et d’en apprendre à fond le contenu pour savoir ce qui s’y trouve. » (Ellen G. WHITE, Messages Choisis Vol. 2, page 452) Cette semaine, nous allons étudier quelques prophéties du livre de Daniel. Nous voulons aussi éveiller un intérêt particulier pour ce livre fascinant. Page 35
  • Dimanche L’avenir des nations Nébucadnetsar, Roi de Babylone, se réveilla un matin, perturbé par un rêve qu’il avait fait mais qu’il avait oublié. Il exigea alors de ses sages de lui dire non seulement le rêve mais aussi son explication. Finalement, c’est Daniel, jeune hébreux, qui révéla et interpréta le rêve. Lisez Daniel 2 : 31 à 35 et 37 à 45. Citez les différents éléments de la statue, l’interprétation de Daniel et l’accomplissement historique : Eléments Interprétation Accomplissement historique Tête d’or (verset 32) Poitrine et bras d’argent (verset 32) Ventre de bronze (verset 32) Jambes de fer (verset 33) Pieds de fer et d’argile (verset 33) Petite pierre (verset 34) « Tu es la tête » « Royaume inférieur » « Troisième royaume de bronze » « Quatrième royaume sera fort » « mêleront, mais ne seront pas unis » « Dieu suscitera un royaume » Babylone : 605-538 av. J.C. Medo-persan: 538-331 av. J.C. Grec : 331-164 av. J.C. Rome : 164 AV J.C- 476 ap. J.C. Europe actuelle: de 476 à nos jours Intervention divine Voici quelques détails sur le rêve et son accomplissement : Or Argent Bronze Fer Fer et Argile Petite pierre La Ville de Babylone était fasciné par ce métal. Le prophète Jérémie compare Babylone à une coupe d’or. (Jérémie 51 : 7) Ce métal est inférieur à l’or, comme l’Empire Médo-persan sera inférieur à Babylone. Les soldats grecs se distinguaient par leur armure de bronze. Leurs casques, leurs boucliers et d’autres composantes de leur armure étaient en bronze. Les pirates avaient une expression qui disait : « des hommes de bronze qui partent à la mer. » Certains surnomment Rome « la monarchie de fer ». Rome a été un empire dure et durable comme aucun des royaumes précédents. Nations hétérogènes, alliances de royaumes, mais divisés. Règne de Dieu dans un futur proche (1 Pierre 2 : 4) Que nous apprennent les textes suivants sur la manière dont Dieu contrôle l’histoire et les gouvernements terrestres : Daniel 2 : 20-22 et 46-47. ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ _________________________________________________________________________________ Selon Daniel 2 : 44 et 45, que représente la pierre qui brise les pieds de la statue et comment affectet-elle notre vie ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ __________________________________________________________________________________ Lundi Des animaux dans la nuit Au chapitre 7 de son livre, Daniel prophétise sur la même période que le chapitre 2. Page 36
  • Daniel 2 Tête Poitrine et bras Ventre Jambes de fer Pieds de fer et d’argile Petite pierre Daniel 7 Lion Ours Léopard Animal épouvantable Dix cornes Petite corne Jugement Textes Bibliques Daniel 7 : 4 et 17 Daniel 7 : 5 et 17 Daniel 7 : 6 et 17 Daniel 7 : 7, 17 et 23 Daniel 7 : 7 Daniel 7 : 8 Daniel 7 : 9 à 14 Pouvoir dominant Babylone Empire Médo-persan Grèce Rome Pouvoirs politiques Pouvoir religieux Intervention divine Le lion : Il est adapté pour représenter Babylone. Il est souvent représenté dans les œuvres d’art de Babylone. D’autres prophètes l’utilisent pour symboliser Nébucadnetsar. (Jérémie 4 : 7, 50 :17, Ezéchiel 17 : 3 et 12). Le lion avec des ailes d’aigle représente Babylone au summum de son apogée et de ses conquêtes. L’Ours : Bien que cet animal soit moins fort que le lion, c’est un animal cruel et sanguinaire. Le prophète Esaïe les décrit comme un peuple sans pitié. (Esaïe 13 :17-18) La Bible dit qu’il se tenait d’un côté. Cela signifie que les perses étaient plus forts que les Mèdes. Les trois côtes dans sa gueule représentent trois de ses conquêtes : Babylone, l’Egypte et la Lydie. Le léopard : Il représente l’empire gréco-macédonien dirigé par Alexandre le Grand. La rapidité de ses conquêtes est symbolisée par les quatre ailes. En moins d’une décennie, il est devenu un empire mondial. Les quatre têtes représentent la division en quatre du royaume à la mort d’Alexandre. En effet, le royaume a été divisé entre les quatre généraux d’Alexandre : Lysimaque, Cassandre, Séleucus et Ptolemée. L’animal épouvantable : Il n’y avait pas d’animal plus approprié pour représenter Rome qui, avec cruauté et vigueur, dévora les nations. Selon vous, pourquoi la même période est présentée deux fois dans le livre de Daniel ? Quelle est son intention ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ _________________________________________________________________________________ Quels sont les deux éléments ajoutés dans Daniel 7 ? Daniel 7 :8, 7 :9 à 14 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Quelles préparations faites-vous pour le jugement de Dieu ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ __________________________________________________________________________________ Mardi La petite corne Quelles sont les caractéristiques particulières de la quatrième bête qui attirent l’attention de Daniel ? Daniel 7 : 19 Page 37
  • ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ _________________________________________________________________________________ Que signifient les cornes du quatrième animal ? Daniel 7 : 24 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ _________________________________________________________________________________ « Parlant des dix cornes qui s’étaient élevées sur la tête du dragon, l’ange explique : « Les dix cornes, ce sont dix rois qui s’élèveront de ce royaume. Un autre s’élèvera après eux, il sera différent des premiers, et il en abaissera trois. » Ouvrons l’histoire de l’empire romain. Lisez Daniel 7 : 8, 20, 21, 24-26 et complétez : Caractéristiques de la petite corne : a) b) c) d) e) f) g) h) i) j) Verset 24 : __________________________________________ de tous les royaumes Verset 8 : Une autre petite corne sortit _____________________________________ Verset 20 : Une plus _________________________________________ que les autres Verset 8 : Trois des premières cornes furent _________________________________ Verset 8 : Cette corne avait _______________________ comme ________________ Verset 8 : Et une _____________________ qui parlait _________________________ Verset 25 : Il prononcera des ____________________ contre ___________________ Verset 25 : Il __________________________ les _____________________________ Verset 25 : Il espérera _______________________ les _________________________ Verset 25 : Les ______________ seront livrés entre ses mains pour ________________ Analysons brièvement chacun de ses détails :  Différent : Ce ne sera pas un pouvoir politique mais religieux.  Petit : Cependant, il n’était pas ainsi au début.  Robuste : Il a autant de pouvoir que les royaumes politiques, à un tel point, qu’il peut humilier les ris et les gouvernants.  Arrachés : Il détruit trois des dix premiers royaumes. Les Ostrogoths, les Wisigoths et les Vandales ont été détruits en tant que nation.  Les yeux et la bouche: Caractéristiques de l'intelligence humaine.  Paroles contre: l'opposition résolue à Dieu et à Sa volonté.  Opprimera: la persécution du peuple de Dieu.  Changer : le seul commandement qui a à voir avec le temps dans la loi est celui du jour du repos.  Un temps, des temps et la moitié d’un temps: Cette période représente trois ans et demi, 42 mois ou 1260 jours (voir Apocalypse 11:02, 3;. 12:6, 14; 13:5). Suivant le principe de "jours par an" dans Nombres 14:34, Ezéchiel 4:6 et Lévitique 25:8, il s'agit d'une déclaration prophétique qui comporte une période de 1.260 années littérale. Les faits historiques montrent l'étendue de cette période: de 538 à 1798. Quel pouvoir est apparu en 476 avec les caractéristiques qui permettent d’identifier la petite corne ? Le seul pouvoir qui remplit les caractéristiques de la petite corne, après 476, est l’Eglise de Rome représentée par le Souverain Pontife. « Selon le prophète Daniel, l’Église romaine, symbolisée par la petite corne, devait espérer changer les temps et la loi (Daniel 7 :25) ; pour sa part, l’apôtre Paul la désignait comme étant l’homme du péché (2 Thessaloniciens 2 :3 et 4) qui devait s’élever au-dessus de Page 38
  • Dieu. Ce n’est qu’en osant modifier la loi divine que la papauté s’est élevée au-dessus du Législateur, et quiconque observe en connaissance de cause la loi de Dieu ainsi changée glorifie hautement le pouvoir qui a accompli ce changement. » (Ellen G. WHITE, L’histoire de la Rédemption, page 393) Selon Daniel 7 : 26, quel sera la fin de la petite corne ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Alors que nous serons persécutés, où le peuple de Dieu trouvera-t-il sa sécurité ? Daniel 7 : 27 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Mercredi Jusqu’à quand ? Daniel 8 parle d’une guerre. Quels sont les animaux en cause et que représentent-ils ? Daniel 8 : 3 à 8, 20 à 21 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ La chronologie de Daniel commence avec l’Empire Médo-Persan : Daniel 7 Ours Léopard Animal épouvantable 10 cornes Petite corne Jugement Royaume de Dieu Daniel 8 Bélier Bouc Petite corne Versets Daniel 8 : 3 et 20 Daniel 8 : 5 et 21 Daniel 8 : 9 Petite corne Sanctuaire purifié Règne de Dieu Daniel 8 : 10 et 12 Daniel 8 : 13 et 14 Daniel 8 : 25 Puissance Empire médo-perse Grèce Rome païenne Rome divisée Rome papale Intervention divine Règne de Dieu Comparez les caractéristiques de la petite corne dans Daniel 7 et 8. Faites correspondre les chiffres de la première colonne avec la seconde colonne : Daniel 7 1. Robuste 2. Contre le Très-Haut 3. Sera livré 4. Modification de la loi Daniel 8 …… …… …… …… « L’armée fut livré » (verset 12) « Jeta la vérité par terre » (verset 12) « S’éleva jusqu’au … » (verset 11) « par le prince de l’armée » (verset 11) Après avoir décrit l’œuvre de la petite corne, quelle question est posée ? Daniel 8 13 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ Jusqu'à quand ce pouvoir pourra jeter la vérité par terre ? Daniel 8 : 14 Page 39
  • ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ Si l’identité de la petite corne de Daniel 7 et 8 est confirmée, comment devons-nous préparer pour les persécutions à venir ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ Jeudi La prophétie des 70 semaines En ce qui concerne ce qui lui a été dit au chapitre 8 et qu’il n’a pas compris, comment Daniel réagit-il à cette situation ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ Avec quelle période de captivité Daniel a-t-il confondu la période de 2 300 jours ? Daniel 9 : 2-3 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ Bien que le Seigneur ait promis la délivrance de son peuple à l'heure dite, Daniel connaissait la nature conditionnelle de nombreuses promesses de Dieu (cf. Jr. 18:7-10). Daniel a craint que l'obstination de son peuple puisse surseoir à l'exécution de la promesse (Ps. 48). Daniel pensait que Dieu avait prolongé les soixante-dix ans de captivité. « La vision précédente avait rendu Daniel perplexe et inquiet. Pendant un instant, Daniel aurait pu croire que la dévastation de Jérusalem devait durer 2300 années. La consultation du livre de Jérémie, ce prophète qu’il avait connu dans son enfance, dissipe les malentendus et le rassure. L’exil ne dépasserait pas 70 ans. » (Jacques DOUKHAN, Le soupir de la terre, page 194) Qu’a-t-il fallu pour que Daniel comprenne la vision ? Daniel 9 : 20-23 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ Lisez attentivement Daniel 9:24-27 et découvrez les éléments de temps que le tableau ci-dessous: 7 semaines 62 semaines 1 semaines La construction et la restauration de Jérusalem est terminé à la fin des sept semaines, selon le principe de "jours par an. Observez certains des événements les plus importants prévus dans la période différentes des soixantedix semaines : Page 40
  • 1. Selon Daniel 9:25, l'ordre a été donné à la reconstruction de Jérusalem en 457 avant J.C. En appliquant le principe "jour-année" (voir la leçon le mardi) et en prenant l'année 457 avant J.C. comme point de départ, la prophétie nous emmène à l'année 34 de notre ère. Cette année-là, Etienne est mort, après avoir été le premier martyr chrétien. Saul est celui qui après sa mort devient l'apôtre des Gentils, et donc l'alliance est confirmée "avec de nombreux" (Dan. 9:27). 2. Le Messie : Cette partie de la prophétie s’est accomplie en l’an 27, lors du baptême de Jésus dans le Jourdain et son onction par l'Esprit Saint pour commencer son ministère. Le mot en hébreu Messie signifie "oint". 3. Après les 62 semaines, ils ont enlevé la vie du Messie; dans moitié de la semaine, ils ont interrompu le sacrifice. Jésus est mort dans la croix, rendant caduque les sacrifices exactement en l'an 31, la moitié de la semaine. Que vous inspire l'exactitude de l'accomplissement de la prophétie des soixante-dix semaines ? Si Jésus connaissait l'heure exacte de son sacrifice sur la croix, comment expliquez-vous le fait qu'il était prêt à mourir pour nos péchés? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ Vendredi La Vérité est restaurée « On avait constaté que les deux mille trois cents jours partaient de l’automne de l’année 457 avant notre ère, date à laquelle était entré en vigueur le décret d’Artaxerxès ordonnant la restauration et la reconstruction de Jérusalem. En prenant cette date comme point de départ, on se rendit compte que tous les évènements jalonnant cette période d’après le texte de Daniel (chapitre 9 versets 25 à 27) s’étaient parfaitement accomplis. Soixante-neuf semaines, soit les quatre cent quatre-vingt-trois premières années de cette période, devaient aboutir “au Christ”, à “l’Oint” (ou Messie); or, le baptême et l’onction de Jésus, qui eurent lieu en l’an 27, se produisirent exactement à la date fixée. Au milieu de la soixante-dixième semaine, le Messie devait être “retranché”. Or, Jésus avait été crucifié juste trois ans et demi après son baptême, au printemps de l’an 31 de notre ère. Et comme les soixante-dix semaines (ou quatre cent quatre-vingt-dix ans) étaient exclusivement réservées au peuple juif, à l’expiration de cette période, en l’an 34 de notre ère, Israël ayant définitivement rejeté le Christ en persécutant ses disciples, les apôtres s’étaient tournés vers les Gentils. Les quatre cent quatre-vingtdix premières années écoulées, il restait encore mille huit cent dix ans de la période des deux mille trois cents. Si l’on ajoute 1810 à l’an 34, on aboutit à l’année 1844. C’est alors, dit l’ange, que “le Page 41
  • sanctuaire sera purifié”. Tous les détails de la prophétie s’étaient donc accomplis à point nommé. » (Ellen G. WHITE, La tragédie des siècles, page 444) La restauration de la vérité a à voir avec la purification du sanctuaire. Quel mouvement est né en 1844 suite à l’étude de Daniel 8 : 14 ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ L’Eglise adventiste est né de l’étude des prophéties de Daniel, particulièrement de Daniel 8 : 14. Le livre de l’Apocalypse dans son chapitre 10 explique plus en détail cette naissance. Croyez-vous que le mouvement adventiste est un mouvement prophétique ? Que faites-vous, en son sein, pour rétablir la vérité ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________    La prophétie biblique est un moyen efficace pour fortifier notre foi. Le chapitre 2 et 7 de Daniel montre que Dieu contrôle les évènements de l’histoire de ce monde. Le mouvement adventiste n’est pas le fruit d’initiatives humaines, mais il est né de la compréhension d’importantes prophéties bibliques. Pénétré de la certitude que le mouvement adventiste a été inspiré par Dieu pour rétablir les vérités bibliques, je veux consacrer plus de temps pour étudier les prophéties et de proclamer que Dieu, très bientôt, établira un royaume qui ne passera jamais. Par-dessus tout, je veux être un sujet de ce royaume. Page 42
  • Origine et développement l'Église adventiste du septième jour En 1798, le général français Louis Berthier a établi la République romaine et a conduit le Pape Pie VI en exil en France, où il meurt. De cet évènement va naître un regain d’intérêt pour les prophéties de Daniel et de l'Apocalypse dans le monde évangélique, en particulier la période de 1260 jours, qui pour beaucoup, avait pris fin avec cet évènement de 1798. Le regain d'intérêt prophétique allait bientôt se propager dans différentes parties de la terre, comme l'Allemagne, l'Angleterre, l'Espagne, la Scandinavie, l'Australie et d'autres pays de l'Ancien Monde. Aux États-Unis, il y avait aussi intérêt à ce sujet. C’est comme si une main mystérieuse se déplaçait dans le monde entier, et qu’à l'unisson, d’une voix puissante et persuasive, tous proclamaient la venue glorieuse de Jésus sur la terre. Parmi ces serviteurs que le Seigneur suscita pour amener le monde à étudier les Saintes Écritures, nous trouvons William Miller (1782-1849), aux États-Unis. Fermier, fils d’une famille baptiste pieuse, par son talent inné pour le leadership, il se trouva bientôt entouré par d'importantes personnalités de son époque, qui l’emmenèrent à oublier la foi de ses parents comme leur religion. Bientôt ayant perdu ses illusions et ces principes et il se mit à étudier la Bible. En 1818, il fut confronté à la prophétie de Daniel, qui changea sa façon de percevoir le monde. A partir de ce moment, le SaintEsprit le poussa à dire au monde ce qu'il avait trouvé dans son étude du livre de Daniel. Durant treize ans, Miller ignora cet appel. Enfin, en 1831, il prit la décision de prêcher pour la première fois au sujet de la prophétie de Daniel sur les 2300 jours qui selon lui se référait à la seconde venue du Christ sur la terre en 1844. Bien que l'événement ne fût pas le bon, l'interprétation de la prophétie était correcte. Deux ans plus tard, en 1833, vint la chute des étoiles, qui donna du crédit à son message. La prédication de Miller sur la proximité de la seconde venue du Christ le conduisit bientôt à occuper les chaires. Tous les lieux étaient favorables pour la prédication : la cuisine d'une maison familiale ou une grande assemblée. Beaucoup de gens acceptèrent le message, et rejoignirent le mouvement adventiste annonçant le proche retour du Christ. L'annonce de Miller, concernant le retour du Christ pour 1844, conduisit de nombreux pasteurs à exclure de leurs églises les partisans du message millérite. Certains d'entre eux, des personnalités, rejoignirent la prédication de la fin du monde. Parmi eux, nous trouvons Joshua V. Himes, Joseph Bates, James White, Robert Harmon et sa famille (en particulier Ellen, qui devint plus tard l'épouse de James White). Quand arriva l'année 1844, l'événement tant attendu n'a pas eu lieu (un fait connu comme la «grande déception ou grand désappointement»). Beaucoup laissèrent le mouvement, mais comme toujours, un groupe resta fidèle. Hiram Edson, fidèle au message, fut le moyen que Dieu utilisa pour donner un vrai sens à l'événement. Par la providence divine, dans la matinée du 23 Octobre, en traversant un champ de maïs, Edson vit comment Jésus alla du lieu saint au lieu très saint du sanctuaire céleste. Cela a incité le groupe à retourner à l'Écriture et à revoir la prophétie de Daniel 8. Une nouvelle étude approfondie leur fit découvrir la doctrine extraordinaire du Sanctuaire, l'un des piliers fondamentaux de la doctrine de l’Eglise adventiste du septième jour. Cela leur a permis de regrouper et d'organiser un groupe confessionnel connu sous le nom "adventiste", sans aucune relation avec les autres confessions. En Décembre 1844, la jeune Ellen Page 43
  • Harmon, 17 ans, a été appelée à être la servante du Seigneur. Avant elle, deux hommes avaient été appelés mais ils refusèrent. Ellen Harmon renforça la nouvelle église qui devait prêcher un message différent et puissant, celui des trois anges. L'Église naissante eut le privilège d'être guidé par Dieu à travers les messages de l'Esprit de prophétie, donnée à Ellen White. Sa première vision en Décembre 1844, montre le peuple adventiste montant vers le ciel. Cette vision avait pour but de renforcer la foi et à être assuré de la direction de Dieu. Le dessein de Dieu à travers le peuple adventiste a été de montrer au monde Jésus dans Son rôle sacerdotal dans le sanctuaire céleste. C'est pourquoi la doctrine du sanctuaire a été, et est encore une croyance fondamentale du mouvement adventiste. Mais, dans sa miséricorde, Le Seigneur a conduit d'autres croyances précieuses au sein de l’église. C’est ainsi qu’en 1843, Rachel Oakes découvrit la vérité du sabbat, qui fut confirmé en 1847 par une vision d'Ellen White et accepté comme vérité par l'Eglise adventiste. En 1860, l'église a pris un nom qui fait allusion à ses deux principaux piliers de doctrine: « Église Adventiste du septième jour. » Acquérir leur identité leur fournit un sentiment de sécurité. Le travail progressa, de sorte qu’en 1862, fut organisée la première fédération locale dans le Michigan. Son premier président était William S. Higley. Cet exemple conduisit d'autres églises de différents Etats à organiser leurs propres fédérations. En 1863, lors d'une réunion de délégués des diverses fédérations, le nom de James White fut proposé comme premier président de la Conférence Générale, poste qu’il n’accepta pas. A sa place, fut nommé John Byington comme premier président de la Conférence générale de l’Église adventiste du septième jour, une organisation qui rassemble toutes les congrégations du monde d'aujourd'hui. (James White a été nommé président lors de l’assemblée suivante.) L'église a progressé, avançant à pas de géant depuis ses débuts, avec un zèle inspiré du ciel, prêchant le message partout. Ce qui a amené la bonne nouvelle aussi pour les esclaves du Sud. Plus tard, en 1874, l'église décida de propager le message hors des Etats-Unis et envoya en Europe son premier missionnaire, John Nevis Andrews. Ainsi en 1880, Ellen White a aussi été envoyé en Europe pour établir la foi adventiste. D'autre part, l'église se développa en ouvrant des institutions éducatives, des hôpitaux, des maisons d'édition, des centres d'éducation sanitaire, etc. Le 16 Juillet 1915, Ellen White meurt. Pendant 70 ans, elle avait été le canal par lequel Dieu conduisit son peuple. Grâce à elle, nous avons en héritage des écrits qui constituent un joyau de la littérature que tous les adventistes peuvent consultés sur plusieurs thèmes importants pour le progrès de leur vie spirituelle. Actuellement, nous avons 13 divisions dans le monde et nous ne doutons pas que cela est dû à la puissance de Dieu et la vision de ces hommes et ces femmes qui nous ont donnés les bases sur lesquelles le peuple adventiste est établi: la fidélité à la Parole de Dieu, comme la lumière plus grande, et l'Esprit de prophétie, la moindre lumière. Nous devrions nous sentir confiants que notre peuple ne repose pas sur le projet ou l’idée d’un homme, mais c’est un peuple prophétique établi par Dieu pour accomplir une mission spécifique urgente. Comme par le passé, Dieu va nous guider dans l'avenir. Loué soit son nom ! Page 44
  • Le disciple et les prophéties de l’Apocalypse Leçon 7 Samedi Verset à mémoriser : « Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites! Car le temps est proche. » Apocalypse 1 : 3 Le livre de l’Apocalypse contient le dernier message de Dieu à son église. D’ailleurs, la servante du Seigneur déclare : « Dans l’Apocalypse sont dépeintes les choses profondes de Dieu. Le nom même d’Apocalypse ou de Révélation, qui fut donné à ces pages inspirées, contredit ceux qui prétendent que ce livre est un livre scellé. Une révélation est quelque chose de compréhensible. Le Seigneur lui-même a révélé à son serviteur les mystères contenus dans ce livre, et il désire qu’il soit accessible à l’intelligence de quiconque. Ses vérités sont adressées à tous ceux qui vivront à la fin des temps, comme à ceux qui vivaient à l’époque de Jean. Quelques-unes des scènes décrites dans cette prophétie font partie du passé, d’autres se déroulent sous nos yeux. Quelques-unes nous donnent un aperçu de la fin du grand conflit déchaîné entre les puissances des ténèbres et le Prince du ciel, et d’autres décrivent le triomphe et les joies des rachetés dans la terre renouvelée. Que nul ne pense donc, parce qu’il ne peut saisir la signification de tous les symboles de l’Apocalypse, qu’il est inutile de sonder ce livre pour comprendre les vérités qu’il contient. Celui qui a révélé ces mystères à Jean donnera un avant-goût des choses célestes à quiconque cherchera diligemment à les connaître. Ceux dont le cœur est prêt à les recevoir seront rendus capables de comprendre ses enseignements, et il leur sera accordé les bénédictions promises à ceux “qui entendent les paroles de la prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites” (Ellen G. WHITE, Conquérants Pacifiques, page 520) Loin de présenter des symboles sinistres et incompréhensibles, le message de l'Apocalypse a pour objectif principal de préparer le peuple de Dieu pour la bataille finale contre les hordes du mal. Cette semaine, nous discuterons des prophéties faisant allusion à l'église, montrant les dangers et les défis auxquelles elle doit faire face et sa victoire finale. Page 45
  • Dimanche Laodicée et Babylone Quel est le problème de Laodicée ? Apocalypse 3 : 15 à 17 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ « Dieu conduit son peuple, qu’il s’est choisi sur la terre, une Eglise à qui il a confié le dépôt de sa loi. Il l’a chargé de communiquer au monde une vérité éternelle. Il le reprend et le châtie. Le message à Laodicée s’applique aux Adventistes du septième jour qui ont reçu de grandes lumières et n’en ont pas tenu compte. Ceux qui se sont beaucoup vantés mais n’ont pas marché au pas avec leur Conducteur seront vomis de sa bouche à moins qu’ils ne se repentent. » (Ellen G. White, Messages Choisis, Volume 2, page 75) La situation de Laodicée semble être sans espoir. Quelle est le message de Jésus à son égard ? Quels conseils donne-t-il ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ « Voici un peuple qui tire sa gloire de la connaissance spirituelle et des avantages qu’il possède. Mais il n’a pas répondu aux bénédictions imméritées dont Dieu l’a comblé. Il a été rebelle, ingrat; il a oublié Dieu qui a été pour lui ce qu’un Dieu aimant, et qui pardonne, est pour un fils ingrat et pervers. Il a résisté à sa grâce, il a abusé de ses privilèges, laissé passer les occasions favorables, il s’est laissé sombrer dans le contentement de soi-même, dans une ingratitude lamentable, dans un formalisme vide, dans l’hypocrisie. Avec un orgueil pharisaïque il s’est glorifié à tel point qu’il a pu être dit de lui: “Tu dis: Je suis riche, je me suis enrichi, et je n’ai besoin de rien.” Le Seigneur Jésus n’a-t-il pas envoyé message sur message de répréhension, d’avertissement, d’appel à ces gens satisfaits? Ses conseils n’ont-ils pas été méprisés et rejetés? Ne s’est-on pas moqué des messagers qu’il a envoyés, n’a-t-on pas traité de racontars leurs paroles? Le Christ voit ce que l’homme ne voit pas. Il voit les péchés qui, à moins d’une repentance sincère, risquent d’épuiser la patience d’un Dieu plein de longanimité. Le Christ ne peut prendre à sa charge les noms de ceux qui se montrent satisfaits et pleins de propre suffisance. Il ne peut importuner son Père en faveur d’un peuple qui n’éprouve aucun besoin de son aide et qui se vante de tout savoir et de tout posséder. Notre grand Rédempteur se compare à un riche marchand qui va de maison en maison offrant ses biens précieux et disant: “Je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies. Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime. Aie donc du zèle, et repens-toi. Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi.” Apocalypse 3:18-20. » (Ellen G. WHITE, Messages choisis, Volume 1, page 419) Que révèle la Bible concernant Babylone ? Quel reproche Dieu lui fait-il ? Apocalypse 18 : 2-4, 20 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ Page 46
  • Pour Babylone, il n’y a que jugement. Il n’y a pas, comme pour Laodicée, de conseils donnés. Selon l’Esprit de prophétie, l’Eglise adventiste peut-elle être en même temps Laodicée et Babylone ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ « Dieu conduit son peuple, qu’il s’est choisi sur la terre, une Eglise à qui il a confié le dépôt de sa loi. Il l’a chargé de communiquer au monde une vérité éternelle. Il le reprend et le châtie. Le message à Laodicée s’applique aux Adventistes du septième jour qui ont reçu de grandes lumières et n’en ont pas tenu compte. Ceux qui se sont beaucoup vantés mais n’ont pas marché au pas avec leur Conducteur seront vomis de sa bouche à moins qu’ils ne se repentent. Le message qui assimile l’Eglise adventiste du septième jour à Babylone et invite le peuple de Dieu à en sortir ne procède pas d’un messager céleste ni d’un instrument humain quelconque inspiré par l’Esprit de Dieu. » (Ellen G. WHITE, Messages choisis Volume 2, page 75) « Jésus apporte ses plus riches bénédictions à tout membre d’église qui veut lui ouvrir sa porte. Il n’appelle pas son Eglise Babylone, et il ne demande pas à ses membres d’en sortir. Au contraire, il dit: “Je reprends et je châtie tous ceux que j’aime” (avec des messages de répréhension et d’avertissement).Apocalypse 3:19 » (Ellen G. WHITE, Messages choisis Volume 2, page 76) Si nous ne sommes pas Babylone, quels sont les aspects de notre vie professionnelle et personnelle que nous devons améliorer ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ Lundi Babylone, la fausse église Dans le Nouveau Testament, que représente la femme ? Ephésiens 5 : 25-29, 2 Corinthiens 11 : 2 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ « Le Christ a honoré le mariage en le prenant comme symbole de son union avec les rachetés. Il est l’Epoux; l’épouse, c’est l’Eglise qu’il s’est choisie, et à laquelle il dit: “Tu es toute belle, mon amie, et il n’y a point en toi de défaut. Cantique des cantiques 4:7. » (Ellen G. WHITE, Rayons de santé, page 11) « Le lien noué entre le Christ et son Eglise est intime et sacré ; Jésus est l’époux, l’Eglise est l’épouse; il est la tête, elle est le corps. Aussi notre union avec le Christ implique-t-elle une union avec son Eglise. » (Ellen G. WHITE, Education, page 301) Si la femme représente l’Eglise, que représente la femme appelée Babylone ? Apocalypse 17 : 1-6 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ Page 47
  • « La confusion actuelle créée par les confessions de foi divergentes des sectes qui divisent la chrétienté est bien caractérisée par le terme « Babylone » (confusion) appliqué par la prophétie aux Églises mondanisées des derniers jours. » (Ellen G. WHITE, Patriarches et Prophètes, page 100) « En parlant de Babylone, figure de l’Eglise apostat, le Seigneur dit à ceux qui exécutent ses jugements: “Ses péchés se sont accumulés jusqu’au ciel, et Dieu s’est souvenu de ses iniquités. Payez-la comme elle a payé, rendez-lui au double selon ses œuvres. Dans la coupe où elle a versé, versez-lui au double. » (Ellen G. WHITE, Les paraboles de Jésus, page 149) Apocalypse 17 : 5 dit que Babylone est la mère des prostituées. Qui sont ses filles ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ « Nous avons personnellement le devoir de marcher humblement avec Dieu. Nous ne devons pas nous mettre en quête d’un message étrange et nouveau. Nous ne devons pas croire que les élus de Dieu qui s’efforcent de marcher dans la lumière sont Babylone. Ce sont les Églises déchues qui constituent Babylone. Babylone a favorisé le développement de doctrines pernicieuses, le vin de l’erreur. Ce vin trafiqué est composé de doctrines fallacieuses telles que l’immortalité naturelle de l’âme, les tourments éternels des réprouvés, la négation de la préexistence du Christ avant sa naissance à Bethléem, la sanctification et l’exaltation du premier jour de la semaine en lieu et place du saint jour que Dieu a mis à part. Ces erreurs et d’autres semblables sont présentés au monde par les différentes Églises. » (Ellen G. WHITE, Evangéliser, page 329) Selon l'esprit de prophétie, que symbolise la coupe de Babylone dans l'Apocalypse 17:4? « Babylone enseigne des doctrines pernicieuses, le vin de l’erreur. Ce vin de l’erreur ce sont de fausses doctrines telles que l’immortalité naturelle de l’âme, les tourments éternels des méchants, la négation de la préexistence du Christ avant sa naissance à Bethléem, et l’élévation du premier jour de la semaine au-dessus de celui que Dieu a béni et sanctifié. Ces erreurs et d’autres de même nature sont présentées au monde par les différentes Eglises, et ainsi est accomplie cette déclaration de la Parole: “Toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité.” » (Ellen G. WHITE, Témoignages pour l’Eglise, Volume 2, page 421) « Qu’est-ce que ce vin? Ses fausses doctrines. Elle a donné au monde un faux sabbat en lieu et place du sabbat du quatrième commandement, et elle a répété le mensonge que Satan a enseigné pour la première fois à Eve en Eden—l’immortalité naturelle de l’âme. Elle a répandu au large beaucoup d’erreurs semblables, “enseignant des préceptes qui sont des commandements d’hommes” Matthieu 15:9 » (Ellen G. WHITE, Messages choisis, Volume 2, page 135) Quelle est l’invitation de Dieu à son peuple en ce qui concerne Babylone ? Apocalypse 18 : 4 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ Que pouvez-vous faire pour aider les enfants de Dieu à répondre à l’appel à sortir de Babylone ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ Page 48
  • Mardi La véritable église Selon Ephésiens 5 : 25, que représente la femme d’Apocalypse 12 :1 : Marie ou l’Eglise ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Beaucoup pensent que la femme d’Apocalypse 12 est la Vierge Marie. Le texte présente quelques détails qui ne favorisent pas cette position. Par exemple : a) Vu la proximité de l’apôtre Jean avec Marie, nous pouvons conclure que Jean n’aurait pas omis l’identité de cette femme. b) La femme s’enfuit après que son fils soit enlevé au ciel. Marie, elle, s’enfuit avec Jésus. c) La femme fut envoyée dans un lieu désert. Marie fut envoyée en Egypte. d) Les 1 260 jours sont symboliques. Si nous leur appliquons le principe jour/année, nous comprenons d’emblée que Marie n’a pas été persécutée pendant 1 260 ans. Qui est le dragon et que fait-il aux restes de la postérité de la femme ? Apocalypse 12 : 9 et 17 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ _________________________________________________________________________________ « Ceux qui aiment et qui gardent les commandements de Dieu sont détestés par la synagogue de Satan et les forces du mal manifestent leur haine envers eux d'une manière extrême. Jean prévoyait le conflit entre l'église du reste et la puissance du mal. » (SDABC, Vol 7, page 974) Où a commencé la guerre contre la femme ? Genèse 3 : 15 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ _________________________________________________________________________________ Quelles sont les caractéristiques de l’Eglise du reste ? a) Apocalypse 12 : 13 ___________________________________________________________ b) Apocalypse 12 : 17 __________________________________________________________ Ce texte nous parle d’une église persécutée et non une église qui persécute. Cette église garde les commandements de Dieu, a la foi de Jésus et a l’esprit de la prophétie. Si l’Eglise adventiste correspond à toutes ces conditions, qu’êtes-vous disposés à faire pour persévérer avec et dans ce peuple ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ _________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ _________________________________________________________________________________ Page 49
  • Mercredi Le message des trois anges Lisez Apocalypse 14 : 6 à 12, et analysez le tableau suivant et les informations qui y sont contenues : Ange 1    Message Evangile éternel Jugement Adoration 2  3     Texte Accomplissement 1 Accomplissement 2 14 : 6 et 7 1842 – 1844 Juste avant le second retour de Jésus Sortir de Babylone 14 : 8 1842 – 1844 Juste avant le second retour de Jésus Adoration de la bête Marque de la bête Vin de la fureur Feu 14 : 9 à 11 Depuis 1844 Juste avant le second retour « Le premier et le second message ont été délivrés en 1843 et 1844, et nous sommes maintenant sous la proclamation du troisième, mais les trois messages doivent tous être encore proclamés. [...] Nous devons communiquer ces messages au monde par des publications, des discours, mettant en évidence, dans la perspective prophétique de l’histoire, les choses qui ont été et celles qui doivent encore survenir. » (Ellen G. WHITE, Evènements des derniers jours page 75) « Le message du troisième ange exige la présentation du sabbat prescrit dans le quatrième commandement, et cette vérité doit être enseignée au monde; mais Jésus, le grand pôle d’attraction, ne doit pas être exclu du message du troisième ange. » (Ellen G. WHITE, Evangéliser, page 172) Sur quel aspect de la vérité, le premier ange met-il l’emphase ? Apocalypse 14 : 6 et 7 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ _________________________________________________________________________________ Evangile éternel : « L'Évangile éternel» est utilisé ici que par rapport à l'Évangile de la grâce de Dieu, car il n'y a qu'un seul évangile pour sauver l'humanité, qui se poursuivra jusqu'à ce qu’il y ait des gens intéressés par le salut. Il n'y aura jamais un autre évangile. » (Comentário Bíblico Adventista [SDABC], v. 7, p. 841). La Bible nous dit que cet évangile a été annoncé à Abraham. (Galates 3 : 8) Le salut par la grâce est en vigueur dans l'Ancien et du Nouveau Testament. Heure du jugement : En réalité, il s’agit du jugement dans sa phase préliminaire. Il est appelé communément le jugement investigatif. L’exécution du jugement se fera après le retour de Jésus. C’est pourquoi depuis 1842, ce message est prêché. Adorez celui qui a fait : « Le sabbat est un point spécial dans la grande controverse qui approche. (Apocalypse 13 : 16) » (Comentário Bíblico Adventista [SDABC], v. 7, p. 842). Jeudi Le Millenium Afin que vous ayez une vision panoramique, analysez ce qui se passera avant, pendant et après le millénium : Page 50
  • Avant le millénium Pendant le millénium Seconde venue (Matthieu 24 : 27) Terre désolée (Esaïe 24 : 1, Jérémie 4 : 24-27) Résurrection des justes (1 Thessaloniciens 4 : 16) Satan est lié (Apocalypse 20 : 1-3 Justes règnent et jugent au ciel (Apocalypse 20 : 4, 1 Corinthiens 6 : 2-3) Destruction des injustes (2 Thessaloniciens 2 : 8) Après le millénium Jésus, la Ville sainte et les saints descendent (Apocalypse 21 : 2-4) Résurrection des injustes (Apocalypse 20 : 5, Jean 5 : 29) Satan organise l’attaque finale (Apocalypse 20 : 7-9) Jugement exécutive : Satan et les impies sont détruits (Apocalypse 20 : 9) La Terre est renouvelée (Apocalypse 21 : 1, 2 Pierre 3 : 10-13) La demeure des élus (Apocalypse 21 : 3-4) Que représentent les chaînes de Satan et que feront les saints durant le millénium ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Quelle sera la destinée finale des impies ? Apocalypse 20 : 10 dit qu’ils seront tourmentés jour et nuit pour toujours ? Qu’est-ce que cela signifie ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ La vision du jugement du trône blanc décrit dans Apocalypse 20 : 11-15 représente-t-il une seconde opportunité de salut ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ _________________________________________________________________________________ Vendredi    L’Eglise de Laodicée n’est pas Babylone Babylone est une alliance illicite avec le monde, un mélange de vérité et d’erreur. L’Eglise adventiste est une église prophétique qui a une mission spécifique aujourd’hui. Par la grâce de Dieu, je veux accepter les conseils du Témoin fidèle envoyés à l’Eglise de Laodicée et proclamer l’Evangile éternel dans ces derniers temps qui invite à sortir de Babylone. Page 51
  • Le disciple et l’Eglise Adventiste du septième jour Leçon 8 Samedi Verset à mémoriser : « Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. » 1 Pierre 2 : 9 Chaque Eglise a une identité propre. Même s’il y a des aspects communs à toutes les dénominations chrétiennes, l’Eglise Adventiste a des caractéristiques particulières qui la distinguent des autres églises. La préservation de cette identité est vitale pour sa survie. Dans le cas contraire, notre église perd sa raison d’être. L’identité d’une église est établie par son histoire et sa théologie. L’identité de l’Eglise adventiste est basée sur les points suivants : 1. Son origine prophétique selon Daniel 8 : 14, 9 : 20-27 et Apocalypse 10. 2. Le message prophétique contenu dans Apocalypse 14 : 6-12, appelé message des trois anges. 3. Le message prophétique au travers du ministère d’Ellen G. WHITE. Ces éléments uniques, entre autres, font que nous sommes uniques sur la scène religieuse mondiale. Il est donc nécessaire pour chaque disciple de connaître le fonctionnement de l’Eglise : structure administrative, départements, écoles, élection de ses officiers, rites religieux et finalement sa mission dans le monde. Dimanche La structure de l’Eglise Sur l’importance de la structure organisationnelle de l’Eglise, que nous enseigne la réunion de Paul et Barnabas avec les leaders de l’Eglise chrétienne à Jérusalem ? Actes 15 : 1-6 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ _________________________________________________________________________________ Page 52
  • Ces deux apôtres, accompagnés des leaders de l’Eglise d’Antioche, rencontrèrent les leaders de l’Eglise à Jérusalem pour discuter de la légitimité ou non de la circoncision des gentils. Réunis en concile, ils prirent une décision qui fut envoyé aux anciens et aux différentes églises. (Actes 15 : 23) Cela montre que la structure organisationnelle est importante pour maintenir l’unité de l’église et la focalisation sur la mission, ceci dans le but de préparer un peuple pour le royaume des cieux. La structure organisationnelle actuelle de l’Eglise ne s’est pas faite sans difficultés. Un adventiste du septième jour du 21ème siècle ne peut imaginer qu’au début de l’histoire de l’Eglise, beaucoup étaient contre une quelconque organisation. « L’historien Godfrey Anderson remarque : ‘’L’organisation fut associé avec le sectarisme, le sectarisme avec des crédos, et les crédos avec des croyances non bibliques établies par l’homme. Cherchant à restaurer un christianisme biblique pur, beaucoup d’adventistes combattirent toute tentative de formaliser et de systématiser des croyances ou une organisation. » (Jean-Luc CHANDLER, L’Adventisme à la Martinique, l’histoire et la Mission, page 68) Nécessité de l’organisation : En 1852, le nombre d’adventistes augmenta considérablement : 200 en 1850 pour 2000 en 1852. Quelques difficultés internes se levèrent pour montrer l’intérêt de l’organisation : 1) Il n’y avait pas de lettres de créances pour les pasteurs. 2) Il n’y avait pas de plan de financement pour soutenir ceux qui étaient dans le ministère. 3) Il n’y avait pas de cadre légal pour les finances et les biens de l’Eglise. Ainsi, sous la direction des leaders et d’Ellen G. WHITE, fut fondée en octobre 1861 la première fédération des églises adventistes du septième jour dans le Michigan. Après cela, plusieurs états organisèrent leur fédération respective. En mai 1863, à Battle Creek, fut organisé la Conférence Générale des Adventistes du septième jour avec comme premier président John BYINGTON. A cette époque, il y avait 3 500 adventistes et 30 pasteurs adventistes aux Etats-Unis. La structure de l’Eglise avait trois niveaux : Conférence général, Fédération et Eglise locale. A mesure que le nombre de membres augmentait et que l’œuvre de l’église se développait hors des Etats-Unis, la structure de l’Eglise réclamait quelques améliorations. Les moyens de communications étaient précaires, retardant les décisions de l’Eglise et accroissant l’attente de réponse face aux difficultés des églises locales, même sur le territoire américain. La centralisation du pouvoir entre les mains du président et d’un petit nombre représentatif était également nocive. De plus, le nombre de membres étant de 75 000 membres à cette époque, il devenait impossible d’apporter une attention idéale à chaque membre. Il devint donc nécessaire de réorganiser la structure de l’Eglise pour un travail plus pertinent dans la mission. Ainsi, entre 1844 et 1901, plusieurs entités parallèles s’établirent comme personnes morales constitués pour conduire ses activités : Ecole du sabbat, Publications, Mission étrangère, Association Médicale Missionnaire entre autres. Mais ces structures n’avaient pas une unité ecclésiastique. L’Eglise appela donc à une réorganisation. C’est ainsi qu’en 1901, plusieurs décisions furent prises. La première fut d’ajouter un niveau de plus dans la structure de l’Eglise : l’Union qui permit la décentralisation du pouvoir de la Conférence Générale. La seconde fut la création des départements, sous la direction d’un comité directeur et des administrateurs. Cette décision centralisait le pouvoir dans chaque entité du niveau administratif correspondant. Entre 1913 et 1918, fut ajouté un autre niveau à la structure administrative de l’Eglise : les Divisions de la Conférence Générale des églises adventistes du septième jour. Ainsi, la structure administrative de l’Eglise adventiste est établie comme suit :    Conférence Générale Division Union de mission ou Union de fédération Page 53
  •   Fédération ou Mission Eglise locale Quelles sont les caractéristiques bibliques qui font de l’Eglise adventiste du septième jour une église unique sur la scène religieuse mondiale ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ _________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Lundi Les départements de l’Eglise Quelle est la tâche et le défi qui attend aujourd’hui l’Eglise dans sa mission de prêcher l’Evangile ? Comment pouvons-nous accomplir cette mission ? Apocalypse 12 : 6, Matthieu 28 : 19 et 20) ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ _________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ L’Eglise adventiste du septième jour a pour mission de proclamer le triple message des anges d’Apocalypse 14 à chaque nation, tribu, langue et peuple. (Apocalypse 14 : 6) Pour cela, elle désire utiliser tous les moyens et ressources disponibles. La structure missionnaire de l’Eglise fonctionne autour de trois axes : œuvre de l’éducation, œuvre médical missionnaire et l’Eglise locale. Œuvre des publications : En novembre 1848, à Dorchester, Etat du Massachussetts, Ellen WHITE eut une vision sur la nécessité de publier un petit journal. Dans l’année qui suivit, dans la ville de Rocky Hill, Etat du Connecticut, elle reçut une autre vision sur le même thème. Le premier journal fut édité en Juillet 1849. L’œuvre des publications n’étaient pas une chose nouvelle pour l’Eglise adventiste ; puisque Joshua V. HIMES, en 1845, commença à publier un journal titré Signs of Times (Signes des temps). En 1880, George KING entreprit de faire de l’œuvre des publications une œuvre missionnaire. Dans l’année suivante, il commença à vivre des livres qu’il vendait de maison en maison. C’est ainsi que commença le colportage adventiste. Ecole du sabbat : Le pasteur James WHITE étant aussi professeur, vit la nécessité de faire quelque chose de particulier pour adapter le message adventiste à la compréhension des enfants. Ainsi, il commence la publication d’une revue intitulée The Youth’s Instructor , avec des leçons bibliques adaptées aux jeunes. Les personnes intéressées devaient se réunir pour étudier ces leçons. La première réunion de l’Ecole du Sabbat a eu lieu en 1853 à Buck’S Bridge, Etat de New York. A la Conférence Générale de 1901, fut créé le Département de l’Ecole du sabbat de la Conférence Générale. En 1904, le pasteur G. B. THOMPSON en fut le premier directeur. En 1913, Sœur Flora PLUMMER occupa ce poste. Education adventiste : Malgré les efforts faits durant la décade 1850-1860, à Buck’s Bridge, et à Battle Creek, la première école mise en place par notre dénomination fut créé en 1872. L’école était formée Page 54
  • du professeur Good Loe Harper Bell et douze élèves. En 1874, sous la conduite de Sydney Browns, une école fut créée à Battle Creek. A cette époque, Ellen WHITE publia un article ayant pour titre La véritable éducation indiquant que l'éducation adventiste du septième jour devrait avoir pour fondement la Bible et devait développer de manière équilibrée, l'instruction mentale, physique et spirituel. Il devait combiner travail intellectuel et travail manuel et physique et ne pas seulement s’arrêter sur les résultats purement scolaires et académiques. Publications adventistes : Certains pourraient se demander pourquoi nous continuons à publier les écrits d’Ellen G. WHITE, alors qu’elle est morte en 1915. Voilà ce qu’elle déclare elle-même : « Que ma vie soit épargnée ou non, mes écrits parleront continuellement et leur œuvre ira de l’avant aussi longtemps que durera le temps. » (Ellen G. WHITE, Conseils à l’Eglise page 11) C’est pour cela que le 9 février 1912, la sœur White fit son testament. Ce document, elle le confia à cinq hommes de confiance qui en furent les dépositaires. Ils avaient la responsabilité de publier ses œuvres et préparer des compilations de ses écrits pour publier de nouveaux livres. Quand il y a nécessité de clarifier certaines questions, comme la gestion chrétienne, ou toute autre question, deux comités sont constitués: 1) le comité de surveillance, qui est en charge du projet en général, 2) une Commission qui fait le travail de collecte des déclarations se rapportant au sujet. Il suit le processus de choix des déclarations qui correspondent au thème, en évitant les répétitions. Ainsi de nouveaux livres des écrits d’Ellen G. WHITE peuvent être publiés. Ministère de la santé : Le 6 Juin 1863 dans la ville de Otsego, Michigan, Ellen G. White a reçu une importante vision sur la santé. Voici les principes fondamentaux de la réforme sanitaire, tels qu’elle vit dans sa vision: l'abstinence de drogues, de thé, de café, du tabac, de l'alcool et des produits carnés. Faisaient également partie de cette réforme: l'hygiène, des vêtements simples et dignes, l'exercice physique, le repos, le soleil, l’air pur, le bon usage de l'eau, la confiance dans la puissance de Dieu. Il était clair qu'il y avait une relation intime entre la santé physique et bien-être spirituel. Pour la théologie adventiste, ce message est devenu le bras droit du message des trois anges. Dans la foulée de ce processus, vint également les soins de santé en conformité avec cette réforme. Puis vint le travail médical adventiste, les usines alimentaires, les journaux pour faire connaître la nouvelle philosophie, les facultés de la santé et de restaurants végétariens dans diverses parties du monde. Société des Jeunes Adventistes (J.A.) : C'est en 1879 que les jeunes Harry Fenner et Luther Warren, dans la ville de Hazelton, dans le Michigan, ont commencé la première société des jeunes. Ainsi, cette idée s’est répandue partout dans le monde adventiste. En 1901, la Conférence générale a reconnu la société liée au ministère de l'École du Sabbat. Lors de la conférence générale de 1907 en Suisse, la jeune société a été créée comme un département de l'église, avec le nom de la Société des Jeunes Missionnaires Volontaires. Peu de temps après, a été initié à la Société des enfants. Ainsi, avec la création du Club des Eclaireurs, fut développé l'art des activités de camping et d'autres activités pour les jeunes, connue plus tard sous le nom des classes progressives. Ensuite, des congrès de jeunesse furent organisés comme moyen d’évangéliser d’autres jeunes et de fortifier spirituellement ceux qui étaient déjà adventistes du septième jour. Le premier congrès se déroula à San Francisco en 1947, mobilisant des jeunes dans des activités spirituelles, missionnaires, sociales et récréatives. Dans les années 1970, le département des Missionnaires Volontaires devint le Département de la Jeunesse Adventiste. Page 55
  • Département des Ministères personnels : A South Lancaster, un groupe de dames se réunissait régulièrement pour mener des activités missionnaires: visite des malades, aide aux nécessiteux, distribution de publications et les études bibliques. En voyant le travail de ces femmes, le pasteur S. N. Haskell a constaté que ce travail devrait être fait dans toutes les églises. En 1869, naquit la première société missionnaire adventiste, appelé Vigilant Missionary Society. Elle est devenue, des années plus tard, le noyau de la Société missionnaire de brochures. En 1913, la Conférence générale a organisé l’activité missionnaire en tant que département de l'église. Avec cette structure par département, en 1901, l’Eglise adventiste passa de 75 000 à 17 millions de membres en 2008. Mardi Les élections dans l’Eglise De quelle manière, l’Eglise chrétienne a-t-elle élu ses diacres ? Quels critères furent retenus ? Actes 6:1à7 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ _________________________________________________________________________________ Il y a quatre formes de gouvernements ecclésiastiques : 1. Episcopalienne 2. Papal 3. Indépendante 4. Représentative L’église adventiste du septième jour a choisi la forme représentative pour son fonctionnement. Ainsi, l’autorité est détenue par tous les membres, avec une responsabilité exécutive déléguée à des entités ou des officiers représentatifs pour diriger l’Eglise. De cette manière, chaque membre a une participation dans l’élection des officiers. L’Eglise locale choisit les officiers des fédérations et missions. De cette manière, les officiers choisit par la fédération élisent les officiers de l’Union. Ensuite, les officiers de l’Union choisissent les officiers de l’ultime niveau de l’organisation de l’Eglise, la Conférence Générale. En fin de compte, chaque fédérations, institutions, églises et membres, directement ou indirectement participe à l’élection des personnes qui vont assumer les diverses responsabilités dans les différents niveaux de la structure administrative de l’Eglise. Le processus d’élection dans l’Eglise locale suit une procédure précise contenu dans le Manuel d’Eglise. Premièrement, l’église en assemblée, élit les officiers de la commission préparatoire qui, elle, propose les membres de la commission de nominations. La commission de nominations, après acceptation de l’Eglise, est responsable de proposer à l’assemblée le nom des différentes personnes pour les diverses charges de la vie de l’Eglise. La commission se charge de voir les personnes pressenties et d’avoir leur accord. Sitôt ce travail terminé, elle propose les noms à l’Eglise en assemblée qui les vote. Quel type d’organisation l’Eglise adventiste a-t-elle choisi ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ________________________________________________________________________________ Page 56
  • Mercredi Les cérémonies de l’Eglise Les cérémonies suivantes ont lieu dans l’Eglise adventiste du septième jour :     Sainte Cène ou communion Mariage  Baptême Lavement des pieds Prière pour les malades (onction) A ceux-ci peuvent s’ajouter :  Présentation d’enfant Pour ces deux dernières, ce sont des pratiques chrétiennes et non à proprement parlé des cérémonies. Tous sont des moments décisifs et importants dans la vie du membre, au sein de la communauté chrétienne. Cérémonie baptismale : Dans le Nouveau Testament, le rite du baptême établit l'acceptation du baptisé comme un nouveau membre du Corps du Christ ; l'Église. Cette cérémonie est également le signal d'entrée du candidat dans le royaume de Dieu. Le rite du baptême, mené au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, est présidé par un ministre consacré et est administré par immersion en conformité avec les exigences des textes du Nouveau Testament. Le baptême symbolise la mort du moi, son ensevelissement et sa résurrection à une vie nouvelle en Jésus-Christ. C'est aussi renoncer au mal et à Satan. (Romains 6 : 3-6) Pour ces raisons, le candidat doit être bien préparé pour la cérémonie. « L’examen des candidats au baptême ne serre généralement pas le sujet d’assez près. Il faut que les candidats aient conscience de la différence qu’il y a entre prendre tout simplement le nom d’Adventistes du Septième Jour et prendre position pour le Seigneur, c’est-à-dire sortir du monde et s’en séparer et ne toucher à rien d’impur. Une enquête relative à l’expérience chrétienne de chaque candidat devrait avoir lieu avant la cérémonie baptismale. Que cette enquête soit faite non d’une manière froide et distante mais avec bonté, avec tendresse même, en dirigeant les regards des nouveaux convertis sur l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde. Que les exigences de l’Evangile concernant le baptême soient connues de tous les candidats. » (Ellen G. WHITE, Témoignages Volume 2, page 458) Cérémonie de Sainte Cène : La cérémonie de la Cène du Seigneur est une commémoration et un mémorial. En cette occasion spéciale, Jésus se rend présent d'une manière unique. « La Pâque avait été établie pour commémorer la délivrance d’Israël de l’esclavage de l’Egypte. D’après les instructions du Seigneur, chaque année le récit de cette délivrance devait être répété en réponse à la question des enfants sur le sens de cette ordonnance. Ainsi le souvenir de cet affranchissement merveilleux serait conservé dans tous les esprits. L’ordonnance de la cène du Seigneur fut donnée pour commémorer la grande délivrance opérée par la mort du Christ; elle serait célébrée jusqu’à ce qu’il revienne avec puissance et avec gloire. C’est par ce moyen que nos esprits doivent conserver le souvenir de son œuvre importante. » (Ellen G. WHITE, Jésus-Christ, page 656) Le vin non fermenté et le pain sans levain sont des symboles, qui devraient être distribués en fonction de la liturgie de la cérémonie. Cela rappelle le commandement de Dieu a donné lors de la première Pâque. (Exode 12 :15, Exode 13 : 7) La cène est une cérémonie commémorative parce qu’il rappelle vivement les scènes de la crucifixion de Jésus-Christ. Le vin symbolise son sang versé et le pain, son corps déchiré. La cène doit nous rappeler l'histoire de notre propre salut. Page 57
  • Lors de la cène, à la fois dans le sens historique et personnel, nous célébrons le salut de la race humaine ainsi que notre salut individuel. C’est un temps de louange et de joie. En outre, la cène est une annonce de l'ultime espoir du christianisme et, plus particulièrement, pour les Adventistes dont le nom marque cet espoir: le retour glorieux de Jésus-Christ. (Matthieu 26 : 26-30, 1 Corinthiens 11 : 17 : 34). Cérémonie de lavement des pieds : Cette cérémonie a une double signification: 1) vertical, la relation des membres avec Dieu, 2) horizontale, la relation entre les membres. Quand le Christ a lavé les pieds de ses disciples, il a également lavé les taches laissées par le péché dans nos cœurs. Ainsi, Jésus-Christ a donné à ses disciples un message de pardon, d'acceptation et de sécurité. Il a également donné l'exemple de la façon dont ils doivent se comporter les uns les autres dans leurs relations, montrant que l'humilité - marque de cette cérémonie - doit caractériser la vie de chacun. Trois autres valeurs sont impliquées dans la cérémonie: le service, l'hospitalité et le pardon mutuel. L’orgueil et les luttes pour la supériorité doivent être bannis de la vie du croyant et de l'église. Le Christ a fait d’un acte commun de la société de son temps - se laver les pieds poussiéreux - une cérémonie sacrée. Pour l'Eglise adventiste du septième jour, la cérémonie du lavement des pieds précède la Cène. Par conséquent, elle est préparatoire. Cérémonie de mariage : Le mariage est une institution créée par Dieu avant la chute de l'homme. (Genèse 2 : 18-25) Il était destiné à promouvoir le bonheur des époux et de leurs enfants. Il fut institué pour unir un homme et une femme afin d'approfondir leur amour mutuel dans une atmosphère de franche camaraderie. En outre, il vise la procréation et l'éducation des enfants. Cette union est pour la vie et est dissoute par le décès d'un conjoint. (1 Corinthiens 7) En raison de l'importance de cet engagement, le mariage ne doit pas être sous un joug étranger avec les infidèles. Les désaccords sur les croyances religieuses contribuent généralement à la séparation et l'émergence de problèmes familiaux graves, pouvant nuire à l'éducation des enfants. « Deux hommes marchent-ils ensemble, sans en être convenus? » Amos 3 : 3 L'union d'un couple doit être effectuée par le biais d'une : 1. Cérémonie civile : parce que c’est un acte administratif préconisés par les autorités, 2. Cérémonie religieuse pour demander à Dieu de bénir l'union matrimoniale. La cérémonie doit être présidée par un pasteur consacré. Les éléments suivants sont des éléments fondamentaux de la cérémonie, l'exhortation, et la déclaration du mariage. Il doit être effectuée par un ministre ordonné, sauf dans les cas autorisés par les instances de l’Eglise. La cérémonie sera suivie de la manière habituelle adoptée par l'Eglise dans toutes les cultures, tout en ne niant pas les valeurs élevées de la morale chrétienne et en respectant les conseils concernant les divertissements. Présentation d’enfants : Il n'y a pas dans le Nouveau Testament un ordre explicite de pratiquer le rituel de la présentation des enfants. (Luc 2 : 22-24) Cependant, dans nos églises, il y a la pratique, déjà établi, de présenter le nouveau-né au Seigneur, afin que l'éducation de l'enfant soit béni par Dieu et que les parents lui soient consacrés. Ce rituel doit être totalement différent d'une cérémonie de baptême. La cérémonie n'est pas un baptême des enfants, il n'a pas de parrain ou de marraine. La cérémonie devrait se concentrer sur quatre objectifs fondamentaux: 1. Reconnaître le miracle de la naissance, 2. Encourager les parents et la famille à entreprendre la tâche d'éduquer l'enfant dans l'amour de Jésus, 3. Inciter les fidèles à s'engager à aider et à soutenir la famille dans cette tâche, Page 58
  • 4. Bénir l'enfant et de le consacrer à Dieu. Prière pour les malades (onction) : Le livre de Jacques est une source d’informations concernant cette pratique. (Jacques 5 : 14-15) Une prière pour les malades est une pratique informelle qui peut être effectuées par un membre de l'Église pour les malades de l’Eglise ou non. Il doit être effectué pour des personnes atteintes d'une maladie grave. Donc, il ne devrait pas être pratiqué en cas de simple maladie, mais seulement pour ceux qui sont mortels ou graves. Ce n’est pas nécessairement un rite final qui accompagne un malade en fin de vie. Le malade et/ ou la famille doit prendre l'initiative d'inviter quelqu'un pour effectuer la cérémonie, qui peut être présidée par un ancien ou un pasteur, de préférence. La cérémonie peut être effectuée à l'église, à la maison, à l'hôpital ou une maison de retraite. Il doit y avoir une préparation spirituelle du patient, ainsi que de l'officiant. Vient ensuite la cérémonie elle-même. Après les prières des personnes impliquées, et du patient lui-même, si possible, suit la prière de l'officiant, qui finalement trempe le doigt dans l'huile d'olive pure et l’applique sans signe particulier sur le front de la personne qui sera oint. Après la cérémonie, tout le monde devrait se retirer immédiatement de la salle. Parmi les cérémonies énumérées ci-dessus, lequel, jusqu'à présent, a un sens plus profond dans votre vie? Pourquoi? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ________________________________________________________________________________ Jeudi La mission Quelle était la mission de Jésus sur terre ? Que nous enseigne-t-elle sur la mission de l’Eglise aujourd’hui ? (Luc 19 : 10) ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Pour l’église adventiste du septième jour, parler de la mission, c’est parler de l'église même. Il ne peut y avoir d’église sans mission. Evoquer le travail missionnaire de l'Eglise, c'est parler de sa raison d’être. Selon les premiers chapitres de la Genèse, la mission commence avec Dieu, car Il est l’initiateur de la mission. L'objectif de la mission est d'amener les gens à prendre conscience de leur culpabilité et leur montrer le salut. Avec quatre questions, Dieu commence sa mission au profit de l'homme: 1) «où estu?", 2) «Qui t'a dit que tu étais nu?" 3) "Pourquoi as-tu mangé de l'arbre que je t'avais défendu de manger?" 4) «Pourquoi avez-vous fait cela ?" (Genèse 3 : 9-15, Galates 3 : 16) La résistance de l'homme fait que Dieu révèle le salut à l'homme. Ainsi, la mission peut être définie comme la recherche de l'homme perdu, qui doit être conscient de sa culpabilité et de son besoin de salut, avant d'être incorporé dans la famille de Dieu. En quoi consiste la mission pour l’Eglise adventiste du septième jour ? Citez un texte biblique. ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Vendredi Page 59
  •    L’Eglise adventiste a une identité bien définie Les départements de l’Eglise aident à développer toutes les activités de l’Eglise. Il n’y a pas d’église sans mission. Depuis que Dieu m'a appelé à faire partie de son Église, j’ai le désir de l'aider à remplir sa mission dans le monde. Aussi, je désire mettre à disposition mes dons et talents pour accomplir cette mission. Page 60
  • Le disciple et le mode de vie chrétienne Leçon 9 Samedi Verset à mémoriser : « Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. » 2 Corinthiens 5 : 17 Certains disent que lorsque deux personnes se rencontrent, ils ne restent jamais les mêmes. Au fil des ans, certains conjoints se ressemblent de plus en plus. Si cela est vrai chez les humains, cela est beaucoup plus vrai en ce qui concerne la relation du croyant avec Jésus. Du moment que nous l’avons rencontré, beaucoup de choses que nous avons aimé avant, sont maintenant rejetées. Les choses qui étaient pour nous une priorité deviennent secondaires ou sont purement et simplement abandonnées. Il est vrai que cette transformation ne se fait pas en un clin d'œil ou du jour au lendemain. Mais, chaque jour en communion avec Lui à travers l'étude de la Bible, la méditation et la prière, nous recevons la puissance de grandir à sa ressemblance, nous pouvons expérimenter le vrai sens de la vie jusqu'à ce que disions avec Paul : « Si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi. » Galates 2 : 20 La nouvelle vie en Christ ne nous rend pas ermites. Au contraire, le Christ a prié pour nous ne soyons pas tiré du monde, mais que nous ne lui appartenions pas (Jean 17:15,16). Nous devons montrer au monde entier à travers notre exemple, comment vivre notre vie chrétienne en ce qui concerne les choses pratiques de la vie comme la nourriture, les loisirs, les vêtements, les parures personnelles et la vie familiale. La leçon de cette semaine nous montre la volonté de Dieu pour nous dans ces aspects de notre vie. Dimanche Mon régime alimentaire « Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous? Si quelqu'un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira; car le temple de Dieu est saint, et c'est ce que vous êtes. » 1 Corinthiens 3 : 16-17 Page 61
  • Quel soin particulier Dieu accorda-t-il à l’homme créé ? Genèse 1 : 29-30 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Comment est décrite la longévité des hommes même après le péché ? Genèse 5 : 5, 8, 27 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Quand Dieu a-t-il permis à l’homme d’avoir une alimentation carnée ? Genèse 9 : 3-4 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Même en permettant l’utilisation de la viande, quelle directive Dieu a-t-il donné ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Quels sont les caractéristiques des animaux purs ? Lévitique 11 : 2 à 12 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Nous devons nous rappeler que le meilleur régime alimentaire pour l'homme dans Genèse 1:29, 30, comprend les céréales, les fruits, les légumes. Nous ne devrions pas manger des viandes impures ou leurs dérivés (bacon, jambon, salami, mortadelle) et les fruits de mer. Que dit la Bible sur la consommation de boissons alcoolisées ? Proverbes 20 : 1, Proverbes 23 : 29-35 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Pourquoi Dieu se préoccupe-t-il de notre alimentation ? 1 Corinthiens 6 : 19 et 20 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ « Nos corps sont la propriété que le Christ a rachetée, et nous n’avons pas la liberté de nous en servir comme nous voulons. Pourtant, c’est ce que l’homme fait. Il traite son corps comme si la transgression de ses lois n’entraînait pas de châtiment. Ses appétits dépravés causent l’amoindrissement, la maladie et la paralysie de ses organes et de ses facultés. Et il se sert de ces conséquences, qui sont provoquées par les insidieuses tentations de Satan, pour insulter Dieu. Il se présente devant Dieu avec le corps que Page 62
  • le Christ a racheté comme sa propriété; mais quelle indigne représentation de son Créateur que cet homme! Dieu est déshonoré du fait que l’homme a péché contre son corps et corrompu ses voies. » (Ellen G. WHITE, Conseils sur la nutrition et les aliments, page 19) Lundi Mes vêtements Qui a fait le premier vêtement de l’homme ? A quel moment ? Comment était-il ? Genèse 3 : 21 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Comment sont décrits les vêtements des filles de Sion ? Quelle est le message de Dieu à leurs sujets ? Esaïe 3 : 16-26 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Quel est le principe contenu dans le texte suivant concernant les vêtements ? 1 Timothée 2 : 9, 1 Pierre 3 : 1 à 4 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ « La crise finale de l’histoire du monde s’approche à grands pas et il est crucial de comprendre que les bienfaits éducationnels de nos écoles doivent être différents de ceux qu’offrent les écoles du monde. Nous n’avons pas d’avantage à imiter leur programme. L’instruction donnée dans les écoles adventistes du septième jour doit conduire à la pratique d’une authentique humilité. La simplicité de la vraie sainteté doit apparaître dans le discours, le vêtement, le régime alimentaire et l’influence exercée. » (Ellen G. WHITE, Conseils aux éducateurs, aux parents et aux étudiants, page 47) Dans ses écrits, Ellen G. White offre des suggestions pratiques aux chrétiens concernant les vêtements. Nous pouvons les résumer comme suit:  Eviter le superflu : « Rien ne contribuera davantage à faire briller votre lumière que la simplicité de votre vêtement et de votre attitude. Vous pouvez montrer à tous quel peu de cas vous faites des choses de cette vie en comparaison des biens éternels. » (Ellen G. WHITE, Message à la jeunesse, page 346)  Privilégier le côté durable : « Notre vêtement, tout en étant modeste et simple, devrait être de bonne qualité, de couleur seyante et approprié. Il devrait être choisi de manière à durer plutôt qu’à frapper les regards. » (Ellen G. WHITE, Message à la jeunesse, page 350)  « Il devrait garantir la chaleur et la protection nécessaires. » (Ellen G. WHITE, Message à la jeunesse, page 350)  Propreté et santé : « Notre vêtement devrait être propre. Des vêtements malpropres sont malsains ; ils souillent le corps et l’âme. […]Le vêtement devrait favoriser la santé. Dieu désire avant tout que nous soyons en bonne santé - santé du corps et de l’esprit. Nous devrions travailler avec lui en vue de notre santé physique et morale. Un vêtement hygiénique contribue à ce résultat.» (Ellen G. WHITE, Message à la jeunesse, page 350) Page 63
  •  De bon goût : « Notre vêtement, tout en étant modeste et simple, devrait être de bonne qualité, de couleur seyante et approprié. » (Ellen G. WHITE, Message à la jeunesse, page 350)  Le vêtement, moyen de témoignage : « L’apparence extérieure dévoile souvent ce qui existe dans l’esprit ; nous devrions prendre garde à ce que nous affichons au dehors et par quoi le monde juge notre foi. Nous désirons que vous suiviez Jésus comme de chers enfants, obéissant en toutes choses à sa volonté révélée. Nous voulons que vous soyez agréables à votre Rédempteur en recherchant ardemment la parure intérieure. C’est ainsi que, jour après jour, avec l’aide de Jésus, vous vaincrez votre moi. Tout orgueil et tout amour du luxe disparaîtront alors de vos cœurs. Vous cultiverez la douceur et le goût de la simplicité. Ainsi la jeunesse deviendra une armée de fidèles soldats du Christ. » (Ellen G. WHITE, Message à la jeunesse, page 344-345) « J’ai vu à quel point certains observateurs du sabbat se conforment au monde. Par là, ils déshonorent leur profession de foi, ils sont un opprobre pour la cause de Dieu. Ils infligent un démenti à leur religion. Ils s’imaginent n’être pas du monde, mais ils s’en rapprochent tellement par le vêtement, par la conversation et par les actes, qu’en réalité il n’y a pas de différence. Je les ai vus occupés à orner leur pauvre corps mortel, que le doigt de Dieu peut toucher à chaque instant, les jetant sur un lit de souffrance. Quand surviendra le dernier moment, une angoisse mortelle secouera leur corps et cette grave question se posera : “Suis-je prêt à mourir ? Prêt à paraître en jugement devant Dieu, à passer la grande revue ?” (Ellen G. WHITE, Message à la jeunesse, page 125) En résumé, notre tenue vestimentaire doit être simple, discret, propre, correspondant à la saison, assez décent, économique et être un instrument de témoignage positif. Ces principes concernent les femmes, comme les hommes. Après tout, la norme qui devrait motiver tous les choix dans tous les aspects la vie des hommes et des femmes, a été créé par l'apôtre Paul, sous l'inspiration divine: « Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu. » 1 Corinthiens 10 : 31 « Les enseignements de l’Ecriture se rapportant aux vêtements devraient être soigneusement étudiés. Nous avons besoin de connaître toujours mieux la pensée de Dieu même en ce qui concerne la manière de nous vêtir. Tous ceux qui, d’un cœur sincère, soupirent après la grâce du Christ, prêteront attention aux instructions divines. Même la façon d’une robe peut parler en faveur de l’Evangile. » (Ellen G. WHITE, Message à la jeunesse, page 356) Mardi Ornement chrétien Si les gens de l'Ancien Testament portaient des bijoux, pourquoi ne pouvons-nous pas les utiliser comme parure personnelle aujourd’hui? Voici une question récurrente ! Il n’y aurait pas assez d'espace disponible pour une discussion plus large. Rappelez-vous que, pendant cette même période, dans certains cas, il y avait aussi une tolérance pour la polygamie, l'esclavage, la consommation d'alcool ! Pourtant, ces pratiques sont défendues aujourd’hui ! « Le sentier des justes est comme la lumière resplendissante, Dont l'éclat va croissant jusqu'au milieu du jour. » Proverbes 4 : 18 Ainsi, progressivement, Dieu exhortant son peuple contre ces coutumes, et dans le Nouveau Testament, elles sont clairement condamnées. Que fit Jacob avant d’élever l’autel à Béthel ? Genèse 35 : 1 à 7 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Page 64
  • Que dit le Nouveau Testament à propos de l’usage des bijoux ? 1 Timothée 2 : 9 et 10, 1 Pierre 3 : 3-4 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ En abordant cette question, nous devons garder à l'esprit deux choses: 1) L'utilisation de bijoux dans la Bible est une coutume éminemment païenne, et a toujours été liée à la mauvaise influence des nations païennes sur le peuple choisi de Dieu, Israël 2) L'utilisation de bijoux comme parures personnelles, est liée à l'envie de faire des folies, le fruit de l'orgueil, qui est «le plus grand de tous les péchés." Celui qui porte des bijoux peut dire que c’est juste parce que ça fait bien, parce qu'il valorise une partie de son corps, parce que tout le monde le fait, et ainsi de suite. Cependant, le but premier est d’attirer l'attention sur lui-même. C’est la raison fondamentale qui pousse quelqu’un à y attacher une importance. Quel est le grand exemple de la recherche de l’ostentation dans la bible ? Esaïe 14 : 12-14, Ezéchiel 28 : 13-14 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Le désir d'ostentation, de s'afficher, le désir de pouvoir est à l'opposé de l'attitude démontrée par Jésus, qui «était riche, s'est fait pauvre à cause de vous, afin que par sa pauvreté vous pourriez devenir riche" (2 Cor 8:9). En outre, dans la Bible, le port de bijoux a parfois été liée à des personnes ou des personnes d'actes répréhensibles. Ce sont les cas des méchants : la reine Jézabel(2 Rois 9:30), Juda lors de l'apostasie (Jérémie 4:30), les deux prostituées, mentionnées dans Ezéchiel 23:40, la grande prostituée mentionnée dans Apocalypse 17:4. En revanche, les "saintes femmes" de la Bible attirait par la beauté du caractère (1 Pierre 3:3-5), ce qui est démontré par leurs bonnes œuvres (1 Timothée 2:9, 10). Aujourd'hui, il ne devrait pas en être autrement. Après l'apostasie d'Israël avec le veau d'or, que l'ordre leur a été donné par Dieu, et avec quel résultat? Exode 33 : 4 à 6 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ « Une simplicité de puritain devrait se remarquer dans l’habitation et dans l’apparence extérieure de ceux qui acceptent les vérités solennelles relatives à notre époque. Tout l’argent inutilement dépensé en vêtements ou en ornements constitue un gaspillage coupable. Pour satisfaire son orgueil, on prive la cause de Dieu de ce qui lui appartient. » (Ellen G. WHITE, Message à la jeunesse, page 313) « Le renoncement à soi-même dans le vêtement fait partie de notre devoir chrétien. S’habiller simplement, s’abstenir de toute recherche, de bijoux et d’ornements de toute sorte est en accord avec notre foi. Sommes-nous du nombre de ceux qui voient la folie des mondains dans l’extravagance du vêtement aussi bien que dans l’amour des plaisirs? S’il en est ainsi, nous devons faire partie des chrétiens qui bannissent tout ce qui est une manifestation de l’esprit mondain s’emparant des intelligences et des cœurs de ceux qui vivent pour ce monde seulement et n’ont aucune pensée ni aucun souci pour le monde à venir. » (Ellen G. WHITE, Témoignages pour l’Eglise, Volume 1, page 403) Page 65
  • Mercredi Récréation L'être humain est un tout indivisible: spirituel physique et mental. Et ce n'est que le développement harmonieux et équilibré de ces facultés qui favorise le bien-être total. Dieu n'a jamais voulu que notre vie soit axée uniquement sur l’un de ces aspects. Depuis l'aube de la vie, même dans l'Eden, il y avait des moments de communion entre le Créateur et la créature, mais il avait aussi prévu le temps pour le travail physique (Genèse 2:15) et le repos (Genèse 2:1-3), repris plus tard dans les Dix Commandements (Exode 20:10). Jésus lui-même, tandis qu’il était sur la terre, montra la nécessité pour les loisirs (Marc 6:31). En fait, Il est venu dans le monde afin de nous permettre d’avoir la vie en abondance. (Jean 10:10). Les loisirs, les activités récréatives, dans le sens le plus large, sont recréation. Ces activités devraient nous renforcer, nous élever et rafraîchir l'esprit et le corps, renouveler la vigueur et donner de l'énergie. Par conséquent, nous devons savoir aussi choisir le type de loisirs le plus approprié pour garder notre communion avec Dieu. Quel principe doit guider le chrétien dans ces récréations ? 1 Jean 2 : 15-16, 1 Corinthiens 10 : 31 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Le plaisir offert par le monde à travers ces amusements, est éphémère, vide et ne glorifie pas Dieu. Afin de tirer le meilleur parti de la vie, les chrétiens doivent se consacrer à des types de loisirs et de divertissement qui renforcent leur lien avec Christ et privilégie leur santé. Rien de tout cela n’est acquis par le sport intense et violent, la concurrence et le jeu de hasard. Nous savons que la télévision et l'ordinateur fournissent des services inestimables à la communication. Mais ils peuvent aussi être utilisées par l'ennemi des âmes et amener les hommes et les femmes à la perdition. Si la contemplation du Christ produit une transformation (2 Corinthiens 3:18), la contemplation de la dégradation morale et du mal affecte nos âmes. Par conséquent, les films, la musique, des feuilletons et séries télévisées (programmes qui dépeignent les meurtres, l'adultère, le vol, le racket et la violence) ne devrait pas faire partie de nos loisirs. Ils contribuent à la faillite morale de toute personne. Quels sont les bénéfices d’un programme approprié de récréation ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ « S’ils se proposent d’employer leurs forces physiques et mentales pour la gloire de Dieu, les chrétiens ont le droit et le devoir de stimuler leur esprit et de fortifier leur corps par de saines récréations. Nos distractions ne devraient pas dégénérer en scènes de gaieté folle, qui tournent finalement à la bêtise. Nous pouvons les concevoir d’une manière telle qu’elles élèvent ceux qui y prennent part, leur fassent du bien, et qu’elles nous qualifient tous pour un meilleur accomplissement des devoirs qui nous incombent en tant que chrétiens. » (Ellen G. WHITE, Conseils à l’Eglise page 129) « Il existe des récréations bénéfiques à la fois pour l’esprit et le corps. La personne éclairée et avisée trouvera de multiples façons, non seulement innocentes, mais aussi instructives, de se détendre et de se divertir. Se ressourcer au grand air, contempler les œuvres de Dieu dans la nature est d’un grand bienfait. » (Ellen G. WHITE, Conseils aux Educateurs, aux parents et aux étudiants page 269) Page 66
  • « Lorsque nous voulons régénérer notre esprit et revigorer notre corps, Dieu demande que nous utilisions nos facultés en tout temps de la meilleure façon possible. Nous devons prévoir nos pauses de façon à être en mesure d’accomplir avec succès les tâches qui nous sont confiées; nous aurons alors une influence positive sur notre entourage. Nous retournerons chez nous l’esprit plus dispos et le corps en forme, prêts à reprendre le travail avec espérance et courage. » (Ellen G. WHITE, Conseils aux Educateurs, aux parents et aux étudiants page 270) « Il faut distinguer entre récréation et amusement. La récréation, re-création, selon l’étymologie, est destinée à nous fortifier. Elle nous tire de nos soucis et de nos préoccupations pour restaurer notre corps et notre esprit et nous permettre de retourner, pleins d’une vigueur nouvelle, à notre ouvrage. L’amusement, lui, est recherché pour le plaisir et bien souvent excessif; il consume l’énergie destinée au travail et se révèle être une entrave à la réussite d’une vie authentique. » (Ellen G. White, Education, page 235) Au moment de choisir le type de loisirs, nous devons nous poser les questions suivantes :        Cette activité renforce-t-elle notre physique? Renforce-t-elle nos capacités intellectuelles et permet-elle au cerveau de se reposer ? Aide-t-elle à résister à la tentation? Cette activité augmente-t-elle l'amour de la vertu, de la pureté, de la tempérance et de la justice? Inspire-t-elle et suscite-t-elle l'enthousiasme? Aide-t-elle à accroître le respect pour les femmes et les hommes? Cette activité nous attire-t-elle vers Christ et nous prépare-t-elle pour le service chrétien? Si les activités récréatives et sociales nous permettent consciemment de répondre par l’affirmative à ces questions, nos loisirs seront approuvés par notre Père céleste. Jeudi La famille chrétienne A quel besoin, Dieu répond-il lorsque donne une femme à Adam ? Genèse 2 : 18, 24 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Quand et où a été créée l’institution du mariage ? Genèse 2 : 24 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Pour le succès de la relation matrimoniale, il est vital que nous coupions nos relations antérieures. Cela signifie que la nouvelle relation devient prioritaire. Rien ne doit interférer dans cette nouvelle relation. Le mariage implique l’union du couple dans tous les sens. L’expression ils deviendront une seule chair implique la relation sexuelle : « Adam connut Eve, sa femme; elle conçut, et enfanta Caïn et elle dit: J'ai formé un homme avec l'aide de l'Eternel. » Genèse 4 : 1 L’acte sexuel est l’union physique la plus intime. Elle représente la proximité physique, émotionnelle et spirituelle que le couple peut développer. L’amour dans le couple doit être caractérisé par la chaleur, la joie et le plaisir. (Proverbes 5 : 18-19) Page 67
  • Quels principes doivent diriger la formation d’un foyer chrétien ? 1 Corinthiens 13 : 4-8, Amos 3 : 3, Matthieu 18 : 19, 2 Corinthiens 6 : 14 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ « Avant de se marier, toute jeune fille devrait être sûre que celui à qui elle va unir sa destinée en est digne. Quel est le passé du partenaire choisi ? Sa vie est-elle pure ? L’amour qu’il exprime est-il d’un caractère élevé et noble ou n’est-il qu’un sentiment superficiel ? Ce jeune homme possède-t-il les traits de caractère qui rendront son épouse heureuse ? Peut-elle trouver la paix et la joie véritables dans son affection ? Lui sera-t-il permis de conserver son individualité, ou bien son jugement et sa conscience devront-ils être soumis au contrôle de son mari ? En tant que disciple du Christ, elle ne s’appartient pas, elle a été rachetée à un grand prix. Pourra-t-elle honorer les droits du Sauveur comme des droits souverains ? Conservera-t-elle purs et sains son corps et son âme, ses pensées et ses desseins ? Ces questions ont une portée vitale pour le bien-être de toute femme qui contracte un engagement en vue du mariage. » (Ellen G. WHITE, Messages à la jeunesse, page 437-438) Ces conseils sont aussi valable pour un homme. Quelle est l’attitude du chrétien face à l’indissolubilité du mariage chrétien ? 1 Corinthiens 7 : 10 à 14, Matthieu 19 : 8 à 9 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Quels principes bibliques établit la Bible pour sauvegarder la pureté et la sainteté du mariage chrétien ? Exode 20 : 7, 1 Corinthiens 6 : 18, 1 Corinthiens 6 : 9 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Observez ces exemples de leadership exercé par le père ou par la mère ? Joël 1 : 1 à 5, Proverbes 31 : 10-31 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ « Le père est véritablement l’axe de la famille. Il est le législateur qui représente, dans son seul comportement d’homme, les vertus les plus hautes : énergie, intégrité, honnêteté, patience, courage, diligence et sens pratique. Le père est, en quelque sorte, le prêtre du foyer, déposant sur l’autel de Dieu les sacrifices du matin et du soir. La femme et les enfants devraient être encouragés à s’unir à cette offrande et à participer aux chants de louange. Matin et soir le père, en tant que prêtre du foyer, devrait confesser à Dieu les péchés commis par lui-même et par ses enfants durant la journée : ceux dont il a connaissance, mais aussi les fautes secrètes, que seul l’oeil de Dieu a perçues. Cette règle, fidèlement observée par le père quand il est là, ou par la mère lorsqu’il est absent, est une source de bénédiction pour la famille. Au sein de sa famille, le père représente le divin législateur. Il est le collaborateur de Dieu : il fait part des gracieuses volontés du Seigneur et transmet à ses enfants les principes d’intégrité qui les prépareront à acquérir un caractère pur et vertueux. Il aura nourri leur âme de ce qui pouvait les rendre capables d’obéir non seulement à leurs parents selon la chair, mais Page 68
  • aussi à leur Père céleste. Le père ne peut trahir sa mission. Il ne peut, sur aucun point, abdiquer son autorité paternelle. » (Ellen G. WHITE, Foyer chrétien, page 204) Quels sont les devoirs des parents et des enfants dans leurs relations? Ephésiens 5 : 22-33, Ephésiens 6 : 1-4, Exode 20 : 12 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ « Quand surviennent les difficultés, les soucis et les découragements, n’entretenez pas la pensée que votre union est une erreur ou un échec. Soyez déterminés à être l’un pour l’autre tout ce que vous pouvez être. Continuez à vous prodiguer les attentions des premiers jours. De toute manière, encouragez-vous mutuellement dans le combat de la vie. Appliquez-vous à augmenter le bonheur l’un de l’autre. Cultivez l’amour et l’indulgence. Le mariage sera alors le commencement du bonheur, au lieu d’en être la fin. La chaleur de l’amitié véritable, l’amour qui unit deux cœurs est un avant-goût des joies célestes. » (Ellen G. WHITE, Foyer chrétien, page 100-101) « Une famille où règnent l’ordre et la discipline témoigne davantage en faveur de la religion chrétienne que tous les sermons qui peuvent être prononcés. Une telle famille fournit la preuve que les parents ont réussi à se conformer aux directives divines et que leurs enfants sont prêts à servir Dieu dans l’Eglise. De plus, leur influence s’accroît car, à mesure qu’ils transmettent, ils reçoivent pour transmettre davantage encore. Le père et la mère trouvent en leurs enfants des aides, qui apportent à d’autres les enseignements reçus au foyer. Le milieu dans lequel ils vivent en bénéficie puisqu’il s’en trouve enrichi pour le temps et pour l’éternité. Toute la famille est engagée au service du Maître ; par son pieux exemple, ses semblables sont encouragés à être fidèles et loyaux envers Dieu dans les contacts qu’ils entretiennent avec l’admirable troupeau de Dieu. » (Ellen G. WHITE, Foyer chrétien, page 32) Vendredi    Vêtements décents, loisirs sains et alimentation équilibrée sont le résultat d’une vie transformée par l'Esprit Saint. Le mariage pourvoit aux besoins sociaux de l'homme et augmente ses facultés physique, intellectuel et spirituel. Le succès de l'Église dépend de l'influence du foyer. Par la grâce de Dieu, je veux guider ma vie avec des principes qui sont en harmonie avec la Bible. Je veux également contribuer à ce que l’influence de ma famille soit bonne. Page 69
  • Le disciple et la vie des Petits Groupes Leçon 10 Samedi Verset à mémoriser : « Et chaque jour, dans le temple et dans les maisons, ils ne cessaient d'enseigner, et d'annoncer la bonne nouvelle de Jésus-Christ. » Actes 5 : 42 Le Petit groupe est le moyen imaginé par Dieu, pour que la croissance spirituelle, la croissance relationnelle et l’accomplissement de la mission, soient exécutés selon les dons spirituels de chacun. Voici la description d'un petit groupe : «un groupe de trois à quinze personnes qui se réunissent à un moment donné, avec le but commun de l'expérience de la transformation spirituelle, de développer leurs dons spirituels, grandir dans la communion avec le Christ et les uns avec les autres, et diriger les autres à accepter Jésus comme Sauveur. Un petit groupe est relationnelle, c'est à dire, les individus interagissent les uns avec les autres. La famille de Dieu est plus facile à intégrer dans ce lieu chaleureux où les chrétiens sont naturellement disciples, formés et mobilisés pour l'action. La structure de petits groupes holistique donne à penser que la personne se développe dans toutes ses dimensions et se nourrit d'une manière efficace. » (Emílio Abdala, Diagnose, p. 84) Kurt Johnson, en parlant de l’importance d’un petit groupe pour les personnes nouvellement converties, dit : « Un bébé a besoin d'amour et d'attention d'une famille pour avoir un développement sain. De même, un nouveau converti est un enfant nouveau-né dans la famille de Dieu, ayant besoin de nourriture que seul un petit groupe peut fournir. » (Kurt W. Johnson, Pequenos Grupos Para o Tempo do Fim, p. 75). Dimanche Les petits groupes dans l’Ancien Testament Que dit Dieu sur l’homme juste après la création ? Genèse 1 : 26-27, Genèse 2 : 18 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Page 70
  • « Les principes du ministère de petits groupes peuvent être définies à partir du premier verset de l'Ancien Testament. Genèse 1:1 dit: «Au commencement Dieu créa les cieux et la terre" La Parole de Dieu dans la langue originale, est au pluriel, ce qui inclut l'idée de plus d'une personne impliquée dans la création (Genèse 1:26). La foi chrétienne considère que la Trinité - Père, Fils et Esprit Saint - est un et visent des objectifs. Un petit groupe pourrait être défini ainsi. Après la race humaine a été créé à l'image et à la ressemblance de Dieu (Genèse 1:27), Dieu dit quelque chose qui nous donne une raison pour les petits groupes : "il n'est pas bon que l'homme soit seul" (Genèse 2:18 ). Hommes et femmes ont été créés comme des êtres sociaux, ils vivent plus heureux et plus productive dans les groupes. La cellule familiale a été donnée pour combler les besoins fondamentaux de l'homme. Un bébé a besoin d'amour et d'attention de sa famille pour avoir un développement sain. De même, un nouveau converti est un enfant nouveau-né dans la famille de Dieu, ayant besoin de nourriture que seul un petit groupe peut fournir. » (Kurt W. Johnson, Pequenos Grupos Para o Tempo do Fim, p. 74, 75). Que pouvons-nous apprendre de l'expérience de Moïse dans la direction du peuple sur l'importance de petits groupes? Exode 18 : 13-23 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ L'Ancien Testament présente également le concept d'organisation basé sur un système du plus grand au plus petit. Nous le voyons clairement dans l'expérience de direction de Moïse. Sa congrégation avait 603.550 hommes de plus de 20 ans (Nombres 1:3, 46). C'est, une population d'environ deux millions de personnes, un fardeau difficile à porter (Deutéronome.1: 12). Moïse seul ne pouvait pas conduire, gérer et résoudre tous les problèmes du peuple d'Israël. La solution présentée par son beau-père, Jéthro, et ratifié par Dieu (Exode 18: 23) a été de fractionner le peuple en petits groupes (versets 21, 22). Lundi Les Petits Groupes dans le Nouveau Testament Jésus commença son ministère en fondant un petit groupe. (Marc 3 : 13 et 14, Matthieu 4 : 18 à 21, Luc 6 : 7 à 13) Notez que certaines choses faites par Jésus dans les petites groupes: il enseigne (Matt. 13:36), Il forme les apôtres de prêcher et guérir (Luc 9:1, 2), il fait des miracles (Luc 9:14) et souvent il enseigne dans les maisons (Matthieu 13 : 36, 17 : 25, Marc 9 : 33, 10 : 10). Kurt W. Johnson a déclaré: «Une lecture superficielle des Évangiles révèle que Jésus a passé plus de temps dans un enseignement en petits groupes que dans les grands groupes. Pourquoi? Parce que les gens sont pris en compte en tant qu'individus, et non pas dans la foule. » (Kurt W. Johnson, Pequenos Grupos Para o Tempo do Fim, p. 74, 75). Quand Jésus est mort, certains ont pu penser que sa méthode avait changé. Cela est faux! Jésus a laissé un petit groupe formé et motivé pour accomplir la mission et, grâce à la puissance de l'Esprit-Saint, c’est par ce petit groupe que le christianisme devint la plus grande religion du monde. Quelles leçons pouvons-nous apprendre de la vie de l'église des premiers chrétiens? Actes 2 : 42 à 47, Actes 5 : 42 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Page 71
  • Il est évident dans le Nouveau Testament que la maison est un lieu de culte et d'évangélisation (Actes 1:13, 2:1, 2; 2:46, 4:34-37, 5:1-11, 10:24 - 48, 9:17-19, 16:30-33, Rom. 16:05, 1 Cor 16:19). L'église de Corinthe est née à la suite d'un petit groupe qui se réunissait dans la maison de Titius Justus. Mardi Les petits groupes au début de l’église adventiste Quel devrait être le genre de relation entre ceux qui attendent le retour du Christ? Hébreux 10 : 24 à 35 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ L'histoire du mouvement adventiste du septième jour révèle que la pratique des petits groupes, appelés rencontres sociales, a été un mode de vie des pionniers adventistes. « La réunion sociale prenait la forme de témoignages, alors que les croyants partageaient entre eux leurs luttes et leurs victoires dans la vie chrétienne, et se tenaient mutuellement responsables de leur vie en Christ. » (Russell BURRILL, Révolutionner l’Eglise du 21ème siècle, page 88) Voici quelques témoignages des premiers adventistes. « Une réunion caractérisée par des témoignages pleins d’entrain et réjouissant l’âme, des yeux rayonnants, des voix pleines de louanges, des exhortations ferventes et émouvantes, et souvent, des larmes versées ; des scènes dans lesquelles la foi et l’amour se rallumaient. » (Uriah SMITH, Advent review and Sabbath Hérald, 23 mai 1865) « Une grande solennité caractérisait les réunions sociales. Les péchés étaient confessés avec larmes, et il y avait un abandon général à Dieu, et de fervents plaidoyers pour le pardon, et pour être aptes à rencontrer le Seigneur lors de son retour. Et les humbles disciples du Seigneur ne cherchaient pas sa face en vain. Avant la fin de cette réunion, des centaines ont témoigné avec des larmes de joie, qu’ils avaient cherché le Seigneur et l’avaient trouvé, et qu’ils avaient goûté les douceurs du pardon des péchés. » (James WHITE, Life incidents, Volume 1, page 167) Au cours d’une réunion sociale, 117 témoignages furent donnés en 53 minutes. Tous droits au but. (J. N. LOUGHBOROUGH, Miracles in my life, page 88) « Le soir suivant le premier jour, nous nous sommes réunis pour une rencontre sociale, et pour rompre le pain. Il régnait un esprit de labeur pour l’Egglise, et certains qui étaient prisonniers de leur manque de foi étaient délivrés et remplis de paix, de joie, d’espoir et de foi. Ce fut une glorieuse réunion. » (James WHITE, Advent review and Sabbath Hérald, 29 mai 1855) « Voici une esquisse inspirée de certains devoirs chrétiens, devoirs qui, lorsqu’accomplis comme il faut, nous rendront forts dans le Seigneur et dans la puissance de Sa force. Et l’un d’entre eux est la fidélité dans la prière et les réunions sociales. Puis, conformément à cette injonction, alors que l’Eglise voit le jour du Seigneur approcher, exhortons-nous les uns les autres en vue de cela. » (Advent Review and sabbath herald, Volume 19, N°3, 17 décembre 1861) Voyons ce qu’en dit Ellen G. WHITE : « Cette question m’a été présentée par celui qui ne peut errer. Dans une grande église, formez de petits groupes afin de travailler, non seulement en faveur des membres, mais aussi pour les incroyants. Si, dans un endroit, il y a deux ou trois adventistes, qu’ils Page 72
  • organisent un groupe missionnaire. Bien unis, animés par l’amour divin, ils s’encourageront mutuellement à marcher de l’avant, et chacun sera fortifié et soutenu par ses frères. Qu’ils manifestent le support et la patience du Christ, s’exprimant sans hâte, usant du talent de la parole pour s’édifier dans la très sainte foi. Leur travail s’inspirant de l’amour du Sauveur envers ceux qui ne sont pas des nôtres, ils s’oublieront eux-mêmes et s’efforceront de venir en aide à leurs semblables. En se dépensant et en priant au nom de Jésus, leur nombre s’accroîtra, car le Sauveur a dit: “Si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux.” Matthieu 18:19. » (Ellen G. WHITE, Témoignages Volume 3, page 96) « Bien que les réunions sociales soient une nouvelle chose, ils apprennent cependant à l’école de Christ et triomphent de la peur et du tremblement. Nous les informons continuellement du fait que la réunion sociale sera la meilleure réunion dans laquelle ils peuvent être formés et éduqués pour être des témoins de Christ. » (Ellen G. WHITE, Manuscrit 32, 1894) Mercredi Vivre en communauté (1 ère partie) Quelle est la première leçon de la Bible au sujet du besoin humain de vivre en communauté? Genèse 2 : 18 à 24 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Les êtres humains n'ont pas été créés pour vivre seul. Adam avait de la compagnie, mais était seul. Analysons: Il avait la compagnie des animaux, mais ils étaient en dessous de lui. Adam avait la compagnie des anges et de Dieu lui-même, cependant, ils étaient au dessus de lui. Adam était seul, parce qu’il n’a "pas trouvé une aide semblable à lui " (Genèse 2:20). Quelqu'un a dit que la plus grande réussite de Dieu n'était pas la création de l'humanité, mais la création de la communauté des hommes. Par conséquent, "deux valent mieux qu'un" (Eccl. 4:9). Vivre en communauté (petits groupes) est plus d'une option, mais une nécessité. Le premier groupe a été organisé dans le jardin d'Eden. Dieu n'a pas créé une multitude de personnes. Il a créé seulement deux personnes et la puissance de cette stratégie était si grande que, avec ce couple, Dieu a pu peupler la terre. «Soyez féconds et multipliez, et remplissez la terre" (Genèse 1:28). On y trouve aussi une leçon sur la communauté de petits groupes : il existe pour se multiplier. Si elle ne se multiplie pas, la communauté est destructrice. De petits groupes sains se multiplient. Comment pouvons-nous aider à créer un environnement propice à la véritable communauté? Colossiens 3 : 12 à 17 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ S'il ya une chose que le monde moderne aspire plus que tout, c'est sûrement le sentiment d'appartenance, un sentiment de communion. Les gens ont besoin d'un endroit pour être aimés, appréciés et un environnement sûr pour se construire. Pasteur David Cox mentionne cinq valeurs, entre autres, qu'un petit groupe a besoin de développer pour entretenir communauté: Page 73
  • 1. L'édification - Il est important de créer un environnement dans lequel les membres du groupe puissent encourager, s’aider régulièrement et s’édifier les uns les autres dans le Christ. 2. La disponibilité - Les membres du groupe et leurs ressources (temps, d'attention, talents, dons, biens) devraient être disponibles afin de répondre aux besoins des autres. 3. La transparence - Cette valeur, l'honnêteté rend plus facile la communication des sentiments, des luttes, des joies et des peines. 4. La confidentialité - Ce qui est dit dans le groupe demeure confidentiel, ne sera pas divulgués ailleurs, les opinions seront respectées et l’on respectera les différences. 5. La responsabilité - Dans des relations authentiques, la responsabilité est une soumission volontaire aux autres membres du groupe pour le soutien, l’encouragement et l'aide dans un domaine particulier de la vie (Pense Grande, Pense em Pequenos Grupos, p. 4147.) Jeudi Vivre en communauté (2 ème partie) Dans sa dernière prière, appelé prière sacerdotale, quel est le souhait de Jésus ? Jean 17 : 20-23 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Quelqu'un a dit que la plus grande réussite de Dieu n'était pas la création de l'humanité, mais la création de la communauté des hommes. Avec l'entrée du péché, il y a eu une rupture, une violation de cette communauté. Le plan de la rédemption est tout d'abord, la restauration de la communauté, la restauration de la communion avec Dieu et les uns avec les autres. Jésus est venu restaurer la communauté. Le Nouveau Testament décrit le résultat du sacrifice du Christ, la rédemption comme la restauration de la communauté ou de l’unité (Col. 1:20, 22;.. 2 Cor 5:19, Rom 12:5, 1 Cor 12:13, Ga 3:28; Éphésiens 2:14, 4:4, Phil 1:27). Comme adventistes, nous croyons que Dieu a mis en place l’église pour aider à rétablir un peuple à son image. Cette restauration doit se faire dans le relationnel, qui implique de nous aimer les uns les autres. Cela met les petits groupes au centre de la mission adventiste. Qui y-t-il de nouveau dans le commandement qui nous ordonne de nous aimer les uns les autres? (Jean 13:34, 35; 15:12-14, 17) ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Lévitique 19:18, Matthieu 22:38) était un commandement connu de tous. Aujourd'hui, le Christ appelle les membres de son Église à s’aimer les uns les autres. Le mot «église» en grec est ekklesia et sa signification est appelés hors de. Vous et moi avons été appelés par le Christ (Matthieu 11 : 28) : « Suis-moi » dit-il. Appelé du royaume des ténèbres et à une ancienne vie, au royaume de Dieu et à une nouvelle vie (Col. 3:1-10). Par conséquent, l'église n'est pas un bâtiment (temple), institution, organisation ou un système. Quelqu'un a défini l'Eglise comme "une communauté de personnes appelées à vivre la vie du royaume de Dieu sur la terre dans une relation d'amour avec Dieu et les uns avec les autres." La communauté des croyants a été appelé à influer sur le monde avec la puissance de l'amour (Jean 13:35). C’est la raison pour laquelle l'expression «les uns les autres» se répète tout au long du Nouveau Testament. Lisez les versets suivants : Romains 12:10, Romains 15:7 et 14, Galates 5:13, Galates 6:2, Éphésiens 4:2, Ephésiens 4:32, Ephésiens 5:21, Colossiens 3:16 et Jacques 5:16. Dieu désire que nous entrions en communion les uns avec les autres, et les petits groupes peuvent fournir l'environnement pour cela. Page 74
  • Pour méditer: Que pouvez-vous faire pour que votre église vive intensément le type de communauté envisagée par Jésus? Vendredi « Pourquoi, en effet, s’assemble-t-on? Est-ce pour informer Dieu et pour l’instruire par la prière de tout ce que nous savons? Non, nous nous rassemblons pour nous édifier les uns les autres par l’échange de nos pensées et de nos sentiments, afin de nous communiquer force, lumière et courage en prenant conscience des espérances et des aspirations de nos frères. En priant avec ferveur et de tout notre cœur, en nous adressant à Dieu avec foi, nous recevons encouragement et vigueur de la source de la toute-puissance. Ces réunions devraient être des heures bénies et il faut tout faire pour les rendre attrayantes à ceux qui prennent plaisir aux réalités spirituelles. » (Ellen G. WHITE, Témoignages pour l’Eglise, volume 1, page 310)    La base des petits groupes, c'est l'amour: l'amour pour Dieu, pour nos frères dans le Christ et pour les perdus. Des petits groupes renforcent la foi des membres et leur permet de témoigner de Jésus. Les petits groupes sont le laboratoire de Dieu pour former et habiliter son église pour le service. Convaincu que les petits groupes suivent le modèle biblique de croissance de l'église, je veux rejoindre l'un d'eux et parler de l'amour de Dieu pour ma famille, mes amis et mes voisins. Page 75
  • Le disciple et les outils missionnaires Leçon 11 Samedi Verset à mémoriser : « Alors il dit à ses disciples: La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson. » Matthieu 9 : 37-38 Le plus grand besoin du monde demeure, comme au temps de Jésus, d’avoir des ouvriers pour l’œuvre de la prédication de l'Évangile. Chaque jour, des milliers de personnes périssent sans l'Évangile. Par conséquent, nous devons prier pour plus d'ouvriers dans la moisson. Plus que cela, nous avons besoin d'inspirer, d'habiliter et d'équiper chaque membre d'église à être un fidèle disciple du Maître, participant à la tâche d'apporter l'évangile à ceux qui ne connaissent toujours pas Jésus et le salut. Cette semaine, nous allons étudier quels sont les principaux outils missionnaire utilisés par l'Église adventiste du septième jour. Dimanche Missionnaires comme Jésus Quelle était l'attitude de Jésus concernant la foule? Quel effort fait-il pour apporter à tous cette possibilité de salut? Qu'est-ce que cela nous enseigne sur l'amour de Dieu? (Matthieu 9: 35-38) ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ L'effort de Jésus pour parvenir à tous les pécheurs peut être mesuré par le texte disant qu'il est passé par toutes les villes et villages pour apporter l'Évangile aux gens. Il y avait environ soixante villes en Galilée, à cette occasion. Page 76
  • Jésus avait peu de temps pour remplir sa mission sur Terre. En outre, il n'y avait pas les moyens de transport que nous avons aujourd'hui. Pourtant, la marche dans les rues poussiéreuses de la Palestine, de ville en ville, portait l'occasion de salut à chaque personne. Jésus avait pitié de la foule. L'attitude de Jésus par rapport à la prédication de l'Evangile doit être une motivation pour nous. Si le Fils de Dieu a travaillé si dur pour satisfaire le pécheur, nous contenterons-nous de faire moins? Selon Matthieu, quels sont les trois aspects du ministère de Jésus? Quelle est votre opinion à ce sujet? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ L'Église adventiste cherche à suivre l'exemple de Jésus, par l'élaboration d'un ministère large, qui implique la guérison, l'enseignement et la prédication. Comment fait-elle cela? 1. Guérison: les hôpitaux, les centres de santé, des remèdes naturels, des conseils sur la nutrition, style de vie sain, etc. 2. Education: les écoles adventistes, l'école du sabbat, la littérature, des études bibliques, entre autres. 3. La prédication : sermons, conférences, émissions de radio, de télévision, … . Il y a beaucoup de ministères et d'activités visant à impliquer chaque membre dans la mission, selon ses dons spirituels. La volonté de Dieu est claire quant à l'implication de chaque membre dans la tâche d'apporter le salut à ceux qui n'ont pas remis de leur vie à Jésus. Pierre estime que chaque croyant est un ministre ou un prêtre, dont la mission est de "proclamer les vertus de Celui qui vous a appelé des ténèbres à son admirable lumière.» (1 Pierre 2:9). « Toute âme que le Christ a sauvée doit travailler en son nom au salut de ceux qui se perdent. » (Ellen G. WHITE, Les paraboles de Jésus, page 188) « En tant que chrétiens, nous ne faisons pas la vingtième partie de ce que nous pourrions accomplir pour gagner des âmes au Christ. Ce monde demande à être averti, et tout chrétien sincère sera un guide et un exemple pour d’autres en fidélité, en patience dans l’épreuve, en action prompte et vigoureuse, en loyauté inébranlable envers la cause de la vérité, et en sacrifices et travaux en faveur de l’avancement de la cause de Dieu. (Ellen G. WHITE, The Review and Herald, 23 août 1881) Lundi Les petits groupes : la base Pourquoi Jésus a-t-il choisir de travailler plus étroitement avec un petit groupe de disciples? Etait-ce un hasard ou une stratégie planifiée? (Matthieu 10: 1-4) ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Jésus savait bien qu'il était essentiel de préparer les disciples à diriger l'église, alors il décida de s'associer plus étroitement avec douze hommes appelés apôtres. Son souci n'était pas tant la foule, il l’a certainement aimé et voulu la sauver, mais ce travail serait fait avec les hommes qu’il avait préparés. Par conséquent, la plupart du temps de Jésus a été consacrée à la préparation de ces hommes. Il a fait cela non pas seulement de manière théorique, mais en s'associant directement à eux. Il y eut trois ans et demi d'instruction, d'interaction, d'orientation et d'exemple. Sans l’existence d'un petit groupe, il Page 77
  • n’aurait pas formé des disciples, parce que les disciples, avant tout, transmettent la vie et pas seulement une doctrine. Après que Jésus soit retourné au ciel, les apôtres ont suivi son exemple en dirigeant l'église par petits groupes qui se sont réunis dans les maisons. Ces réunions ont été l'épine dorsale de l'église. Voyez les quelques exemples d'églises de maison dans le Nouveau Testament et répondez: Quels objectifs peuvent être atteints dans l'intimité d'une réunion en petits groupes dans une maison de famille? (Romains 16:05, 1 Corinthiens 16: 19, Colossiens 4:15, Actes 16:15, 32, 34, 40, 20:20) ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Dans l'Église adventiste, nous avons les classes de l’école du sabbat et d'autres groupes au sein de l'église qui remplissent le rôle d'un petit groupe, comme en témoigne le Nouveau Testament. Mais ces groupes internes ne peuvent pas remplacer les petits groupes qui devraient se réunir dans les maisons comme l'église primitive l’a fait. Dans l'intimité des foyers, les gens sont assistés dans leurs besoins et nourris avec la Parole de Dieu. En fait, notre vision d'une église est la suivante : les petits groupes caractérisent le style de vie de l'Eglise et le travail de base pour les relations communautaires, la croissance spirituelle et l’accomplissement intégral de la mission en conformité avec les dons spirituels. D’ailleurs, Sœur White le dit bien : « La constitution de petits groupes pour mener une action évangélique est un plan qui m’a été présenté par Celui qui ne peut commettre d’erreur. Si l’église est nombreuse, que les membres soient répartis en petites équipes en vue de travailler non seulement pour les fidèles, mais aussi pour les incroyants. » (Ellen G. WHITE, Evangéliser, page 111) Le petit groupe devrait être plus qu’une organisation missionnaire. Il devrait être la base de la mobilisation de l'église pour remplir sa mission et apporter un soutien aux membres. Donc, vous ne pouvez ne pas intégrer un petit groupe. Cela est essentiel pour la formation spirituelle et la préparation du disciple du Christ. Si vous n'êtes pas membre d'un petit groupe, demandez à votre instructeur de vous aider dans cette tâche et commencer immédiatement. Mardi Prière d’intercession et Ministère d’accueil Quelle est la recommandation de l'apôtre Paul dans 1 Timothée 2:1-4? Dans ce contexte, quelle est l'importance de la prière d'intercession? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Nous ne comprenons pas toujours ce qui se passe lorsque nous prions pour une personne, mais nous devrions le faire. Premièrement, c’est une recommandation biblique et, deuxièmement, la prière d'intercession est notre principal outil missionnaire. Nous commençons notre travail missionnaire en faveur d'une personne en plaidant devant Dieu. D'une certaine manière, notre intercession ouvre la voie pour atteindre le cœur des gens avec la Parole de Dieu. L’Église Adventiste du septième jour veut se joindre à vous et votre église locale à travers le Ministère de prière d'intercession. Vous devez écrire les noms de cinq personnes sur une carte. Tous les jours Page 78
  • vous priez pour la conversion de l'un d’entre eux (parents, amis, voisins). Sur la même carte, vous pouvez écrire la stratégie à adopter pour les amener à participer à un projet de l'église. Mais le travail ne s'arrête pas là. Développez une amitié avec ces gens. Dites-leur que vous priez pour eux. Par-dessus tout, la pratique de la prière d'intercession vous donnera de nombreux bienfaits spirituels. Comment l'Église de Jérusalem a reçu Paul et Barnabas ? Comment cela nous aide-t-il à comprendre l'importance d'accueillir les gens dans notre église? (Actes 15:4) ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Le Ministère d’accueil est un ministère de l'acceptation mutuelle. Il est basé sur les enseignements du Christ sur l'amour, libre de tout préjugé de couleur, de race ou de position sociale. Ce ministère consiste à organiser les équipes et de les former au travail d’accueil à tous les services religieux réguliers. Le but est de donner la meilleure impression de l'amour de Jésus, aux membres et aux visiteurs de l'église. Attirer des gens à Christ est la mission de toute vie chrétienne. Tout comme l'église ne peut pas fonctionner sans l'école du sabbat, le culte et les autres réunions, il ne peut pas fonctionner sans un système bien organisé et actif d’accueil. N'oubliez pas: Impliquez-vous directement dans cette noble tâche, qui consiste à recevoir, avec amour et affection, les gens qui viennent à l'église. Mercredi Deux à deux Comment Jésus a envoyé les douze apôtres et soixante-dix disciples de travail de la mission? Quelles orientations qui leur sont attribués? (Marc 6:7-13, Luc 10:1, 2) ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ « Ayant appelé les douze, Jésus les envoya deux à deux dans les villes et les villages. Personne ne partit seul ; le frère fut associé au frère, l’ami à l’ami. Ils pouvaient ainsi s’encourager mutuellement, prendre conseil l’un de l’autre et prier ensemble, la force de l’un venant au secours de la faiblesse de l’autre. Plus tard il envoya, de la même manière, les soixante-dix disciples. C’était le dessein du Sauveur que les messagers de l’Évangile fussent ainsi unis. Notre œuvre d’évangélisation porterait beaucoup plus de fruits si nous suivions de plus près cet exemple. » (Ellen G. WHITE, Jésus Christ, page 340) Si nous suivions ce conseil, l'œuvre évangélique aurait plus de succès. Un des avantages de travailler ensemble est le renforcement mutuel. On peut s’aider les uns les autres, prier ensemble. La formation de groupe de deux doit impliquer les hommes, les femmes, les jeunes et les adolescents. Il est conseillé de joindre un ami à ami, mari et femme, frère et frère, les plus expérimentés avec les moins expérimentés. Avec votre instructeur, vous formez une paire pour la mission. Continuez ainsi, à apprendre de lui, étape par étape comment devenir un missionnaire dans la cause du Christ. Il viendra un moment où vous jouerez le rôle de disciple et préparer les autres à être des disciples. C'est en multipliant le nombre de disciples que se terminera la prédication de l'Evangile dans le monde et que Jésus reviendra nous chercher. Page 79
  • Jeudi Classes bibliques et évangélisation publique Dans quoi persévéraient les croyants dans l'église apostolique? Qu’enseigne ce texte sur l'importance de l'enseignement des doctrines à l'église? (Actes 2:42) ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Ce texte dit que les croyants persévéraient dans la doctrine des apôtres. En conclusion, nous pouvons dire qu'il ya eu une certaine forme d'enseignement des membres et de la population. Les apôtres ont compris que l'enseignement de la Bible était essentiel à leur formation spirituelle du peuple. Ils l'ont appris de Jésus lui-même, qui a clairement montré l'importance d'étudier la Bible dans Jean 8:32: "Et vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres" L'étude de la Parole de Dieu est le moyen par lequel nous connaissons maintenant la libération spirituelle. Quel exemple Pierre et Paul nous enseignent-ils sur l'importance de la prédication publique de la Parole de Dieu? (Actes 2:14, 41; 20:20) ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Jésus a pratiqué l'évangélisation de masse ou prédication publique. La prédication était une tâche importante dans l'évangélisation de Jésus. En fait, beaucoup de gens l'appelaient un prophète (Matthieu 21:11, Luc. 24:19). Il était un prédicateur, et non un écrivain. Son message a été bref: "Le temps est accompli et le royaume de Dieu est proche, repentez-vous et croyez à l'Evangile» (Marc 1:14-15). L'église adventiste fait de la prédication publique à travers la télévision et la radio, mais surtout par le biais d'activités de d’évangélisation (effort d’évangélisation, séminaires, …) ou de longue série d’étude afin d'établir une nouvelle église. Le concept d’évangélisation publique est biblique et devrait continuer à être utilisé par l'église. Le partenariat entre la prédication publique et les petits groupes ont joué un rôle important dans la préparation et l'intégration de nouvelles personnes à la vie chrétienne. Vendredi  Les trois méthodes d'évangélisation ont été utilisées par Jésus: la guérison, l'enseignement et la prédication.  Dans notre territoire, six méthodes missionnaires sont utilisés: la prière d'intercession le deux à deux, les petits groupes, la classe de Bible, l’évangélisation publique et le ministère d’accueil.  Apprendre aux nouveaux convertis les doctrines de la Bible est d'une importance fondamentale pour la croissance dans la foi. Avec l'aide d'en haut, je utiliser les dons que Dieu m'a donné à porter Evangile du Christ à mes voisins, parents et amis. Page 80
  • Le disciple et la mission Leçon 12 Samedi Verset à mémoriser : « Jésus leur dit de nouveau: La paix soit avec vous! Comme le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie. » Jean 20,21 Quel privilège de collaborer avec le Christ dans l'accomplissement de la mission de sauver le monde! Quand nous passons en revue l'histoire de l'Ancien Testament, nous voyons que Dieu a choisi Noé, Abraham, Esther, Ruth et beaucoup de gens pauvres pour proclamer son message de salut et d’avertissement. Dans le Nouveau Testament, Jésus a choisi les pêcheurs, et même des personnes de réputation douteuse, qui, après avoir connu sa grâce salvatrice, sont devenus Ses messagers spéciaux. Actuellement, Dieu compte sur le travail désintéressé de milliers de personnes, comme les anciens de l'église, leaders de petits groupes, les missionnaires et les pasteurs... Chaque membre d'église est appelée à participer à la mission. Cette tâche implique la préparation et la consécration, comme nous le montre l'expérience de l'église au début de la prédication de l'Évangile. Nous examinerons la relation entre croissance de l'église et accomplissement de la mission, étudierons la méthode utilisée par Jésus pour avoir du succès, et nous analyserons les attitudes que certaines personnes ont besoin de développer pour surmonter la crainte de la mission. « Les disciples s’acquittèrent fidèlement de la mission que le Christ leur avait confiée; et tandis qu’ils répandaient la bonne nouvelle du salut, la gloire de Dieu resplendissait sur les hommes comme jamais auparavant. Grâce à la coopération de l’Esprit divin, ils accomplirent une œuvre qui ébranla le monde entier. Dans l’intervalle d’une seule génération, l’Evangile fut annoncé à toutes les nations. » (Ellen G. WHITE, Conquérants Pacifiques, page 527) Dimanche La mission : un mandat divin A la résurrection du Christ, la puissance et l'autorité de Dieu ont été largement démontrés. Après la Pentecôte, un groupe d'hommes simples s’est vu confier la tâche d'évangéliser le monde. Sur la base de Marc 16:14 et Matthieu 28:18-20 et 15, répondez: a) Qui demande d’accomplir la mission ? _____________________________________________ Page 81
  • b) En quoi consistait la mission ?: ___________________________________________________ « L’Eglise est le moyen que Dieu a choisi pour faire connaître le salut aux hommes. Etablie pour servir, elle a pour mission de proclamer l’Evangile. Dès le commencement, Dieu a formé le dessein de révéler par elle sa puissance et sa plénitude. Les hommes qui la composent, ceux qu’il a appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière, doivent refléter sa gloire. L’Eglise est la dépositaire des richesses de la grâce du Christ, et c’est par elle que l’amour de Dieu se manifestera finalement de façon puissante et décisive aux “dominations et aux autorités dans les lieux célestes. » (Ellen G. WHITE, Conquérants Pacifiques, page 11) Romains 10:13-15 donne une idée de la dynamique ou du processus qui doit être suivie pour faire des disciples? Complète chaque phrase: Rom. 10:13 - Le salut est reçu Rom. 10:14 - Comment invoqueront-ils _____________________________________________ Rom. 10:14 - Comment croire en celui ____________________________________________ Rom. 10:14 - Comme entendre s’il n’y a ____________________________________________ Rom. 10:15 - Comment prêcher, s’ils ne sont _______________________________________ En examinant le processus présenté dans Romains 10:13-15, nous voyons qu'il s'agit d'un cycle : une personne commence à prêcher le salut à des personnes qui entendent, ensuite ils croient, invoquent le nom de Jésus par le baptême, ils sont ensuite enseigné et finissent par être envoyé pour la prédication. Que pensez-vous de ce cycle? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Le plan divin pour former des disciples selon Romains 10 : 13 à 15 Contact missionnaire Intégration dans un petit groupe Etudes bibliques Appropriation de la doctrine Décision Baptême Formation Mission Page 82
  • Lundi La mission : l’œuvre de tous Selon Marc 3:13 et 14, à qui a d'abord été donnée la mission? Cela nous implique-t-il également aujourd’hui ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ L’ordre du Christ concerne tous les croyants jusqu’à la fin du monde. Ainsi, partager sa foi est la responsabilité de tous les croyants. Quelle est l'activité de l'ange d’Apocalypse 14:6 et qui est-elle aujourd'hui? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Si, aujourd'hui, l'église est responsable de la prédication de l'Évangile éternel, quand commence dans la vie du croyant le devoir de remplir la mission, selon l'expérience de la Samaritaine dans Jean 4:25-30? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ « Dès qu’elle eut trouvé le Sauveur, la Samaritaine lui amena des âmes. Elle se montra animée d’un esprit missionnaire plus efficace que celui des disciples. Ceux-ci ne voyaient rien en Samarie qui leur semblât un champ d’action favorable. […]Cette femme montre par son exemple comment agit une foi réelle ayant le Christ pour objet. Tout vrai disciple devient un missionnaire, dès son entrée dans le royaume de Dieu. Celui qui a bu des eaux de la vie devient lui-même une source de vie. Dès qu’il a reçu, il commence à donner. » (Ellen G. WHITE, Jésus-Christ, page 177) Mardi Jésus et l’accomplissement de la mission « La méthode du Sauveur pour sauver les âmes est la seule qui réussisse. Il se mêlait aux hommes pour leur faire du bien, leur témoignant sa sympathie, les soulageant et gagnant leur confiance. Puis il leur disait : “Suivez-moi. » (Ellen G. WHITE, Rayons de santé, 316) Afin de se rappeler la méthode du Christ, lisez la citation à nouveau ci-dessus, remplissez les blancs, et analysez les cinq niveaux progressifs: 1. Il se _________________________________________________________________________ 2. Il leur _______________________________________________________________________ 3. Il les ________________________________________________________________________ 4. Il _______________________________________________________________ leur confiance. 5. Il leur disait : __________________________________________________________________ Page 83
  • Si nous suivons l'exemple de Jésus sur la façon d'atteindre les gens, nous allons obtenir du succès dans l'œuvre de Dieu. En combinant la puissance de la persuasion, la puissance de la prière et la puissance de l'amour de Dieu, cette œuvre portera du fruit. « La manière dont nous travaillons déterminera dans une large mesure si nous gagnerons ou non des âmes comme fruits de nos efforts. » (Ellen G. WHITE, Evangéliser, page 133) Selon Actes 4:13, quel genre de personnes Jésus a-t-il appelé à être ses disciples dans l'accomplissement de la mission ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Comment Jésus a-t-il agi pour que les hommes qu’il avait appelés à être des disciples soient en mesure d'accomplir la mission, en utilisant sa méthode? Marc 9 : 30 et 31______________________________________________________________________ Luc 9 : 1 et 2_________________________________________________________________________ Jésus a investi du temps pour former ses disciples, tout en leur permettant d'effectuer le travail. Et même les critiques reconnaissent que les disciples avaient été avec Jésus, en raison de son bon exemple. En contact avec le Maître, les disciples se sont approprié ses méthodes de travail. Quel bonheur de découvrir comment Jésus transforme et utilise les personnes! Croyez-vous que l'œuvre du Christ pour ses disciples peut aussi être réalisé dans votre vie? Voulez-vous que Jésus se transforme en un disciple compétent? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Mercredi L’Eglise primitive et l’accomplissement de la mission L'auteur du livre des Actes nous raconte des histoires incroyables sur l'extraordinaire croissance de l'Eglise primitive à tel point que les chrétiens des premiers siècles ont rempli la mission que Jésus leur avait ordonné dans tout le monde connu d’alors. Beaucoup se demandent: Comment était-ce possible? Qu’est-ce qui a permis à l’église primitive d’accomplir la mission ? Actes 1 : 14 __________________________________________________________________________ Actes 2 : 1 __________________________________________________________________________ Actes 1 : 8, 2 : 4 ______________________________________________________________________ Selon Actes 2:41-47, Quels résultats a obtenu l'Eglise primitive et comment les nouveaux croyants accomplissent-ils la mission ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Page 84
  • Croyez-vous que les conditions et les résultats de l'Eglise primitive sont possibles aujourd'hui? Qu'estce qui se passerait avec les nouveaux croyants, si tous les membres suivaient l'exemple des disciples? Voulez-vous être un disciple de Jésus? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Jeudi Mission et croissance de l’Eglise Si nous analysons l'expérience de croissance de l'Eglise primitive, nous voyons la portée de son ministère. Analysons les cinq aspects de leur croissance. Premier aspect de la croissance. Actes 1 : 14 ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ « Les disciples étaient des hommes qui parlaient et priaient avec sincérité, des hommes qui étaient soutenus par la force d’Israël. Ils se tenaient tout près de Dieu, et leur gloire personnelle était liée à son trône. Jéhovah était leur Dieu; son honneur, leur honneur; sa vérité, la leur. Toute attaque contre l’Evangile était comme une blessure à vif dans leur âme, et ils luttaient de toute la force de leur être pour la cause du Christ. Ils pouvaient prêcher la Parole de vie, parce qu’ils avaient reçu l’onction céleste. Ils attendaient beaucoup, c’est pourquoi ils osaient beaucoup. » (Ellen G. WHITE, Conqu2rants pacifiques, page 528) Deuxième aspect de croissance (Actes 6:7, 19:20) ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Troisième aspect de croissance (Actes 6:7) ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ « En tant que représentants du Christ, les apôtres devaient produire une impression décisive sur le monde. Le fait qu’ils étaient d’humble origine ne diminuait en rien leur influence, mais l’augmentait au contraire. Car l’esprit de leurs auditeurs était transporté par leur intermédiaire jusqu’au Sauveur qui, bien qu’invisible, continuait à agir. Le merveilleux enseignement des apôtres, leurs paroles de réconfort et d’espérance persuadaient ceux qui les écoutaient que ce n’était pas par leur propre puissance qu’ils agissaient, mais par celle du Christ. Avec humilité, ils déclaraient que celui qui avait été crucifié par les Juifs était le Prince de la vie, le Fils du Dieu vivant, et qu’en son nom ils accomplissaient les œuvres qu’il avait faites. » (Ellen G. WHITE, Conquérants pacifiques, page 23) Quatrième aspect de croissance (Actes 13:2 et 3, Romains 15: 19-23) Page 85
  • ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Quatrième aspect de croissance (Actes 16 : 5) ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Souhaitez-vous que votre église vive l'expérience de ces types de croissance? Comment pouvez-vous l’aider à y arriver? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Vendredi  C'est un grand privilège de coopérer à l’œuvre de la prédication de l'Évangile.  Échanger avec les gens est aussi important aujourd'hui que du temps de Jésus.  Un des secrets du succès missionnaire de l'Eglise primitive a été l'unité des croyants. Après cette étude, je demande à Jésus de me permettre de remplir la mission qu'il m'a confiée. Pour cela, je veux qu'il me transforme en un disciple responsable. Page 86
  • Le ministère de tous les croyants Leçon 13 Samedi Verset à mémoriser : « Jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, » Ephésiens 4:13 Dans l'église que vous fréquentez, le ministère se fait-il par le pasteur ou les membres? Le pasteur assume-t-il l'entière responsabilité ou se consacre-t-il à la formation des membres pour les activités missionnaires ? Pour trouver des réponses adéquates, réfléchissez au contenu de l'histoire suivante: Le propriétaire d'une usine regardait son contremaître en train d’effectuer des réparations simples sur un véhicule. Six autres mécaniciens étaient debout autour de lui sans rien faire. Le propriétaire, après avoir longuement observé, appela le contremaître à son bureau et lui remit une lettre de licenciement. Surpris, le contremaître demanda des explications. Le propriétaire lui répondit : "Je vous ai embauchés pour mettre six hommes au travail, mais j'ai vu six hommes debout à ne rien faire et vous, vous faisiez le travail que l’un d’eux pouvait faire. Ces petites réparations auraient pu être faites par l’un d’eux. Donc je ne peux pas payer le salaire de sept hommes pour que vous leur appreniez à ne rien faire. » Cet exemple montre la nécessité d'une approche différente dans les activités des membres de l'église et dans la fonction biblique du ministère pastorale. C'est ce que nous allons étudier cette semaine. Dimanche Le Saint-Esprit et le ministère des croyants Avant de retourner au ciel, Jésus a clairement indiqué son intérêt pour la préparation des disciples dans la réalisation de la mission qui leur avait été donné. Il a également promis de leur donner la puissance d'en haut. Et cela est arrivé d'une façon extraordinaire. Page 87
  • Aujourd'hui, comme par le passé, le Saint-Esprit dirige l'église pour amener les pécheurs aux pieds du Christ. Nous ne pouvons pas séparer l'Esprit-Saint de la mission de l'Eglise. Comme nous le savons, il a agi puissamment à la Pentecôte. Voici trois résultats de l'Esprit Saint agissant dans la vie de l'église. Premier résultat : Puissance pour témoigner (Actes 1 : 8, 2 : 1) L'Esprit Saint n'est pas donné pour créer un doux sentiment, mais pour nous aider à témoigner. Par conséquent, il est difficile d'imaginer l'effusion de l'Esprit Saint, sans que les laïcs ne soient formés et intégrés à la mission de l'église. Croyez-vous que le Saint-Esprit peut vous permettre de témoigner? Quelles sont les raisons qui vous permettent de penser ainsi ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Deuxième résultat : L'attribution de dons pour accomplir une œuvre complète (Actes 2:4, Romains 12:6-8). Les dons sont accordés pour aider dans l'accomplissement de la mission de l'église. Toute manifestation des dons qui n'aboutit pas à gagner des âmes à Jésus, est une farce. Croyez-vous que vous avez reçu un ou plusieurs dons de l'Esprit Saint? Que faites-vous avec ces dons? Si vous ne savez pas quels dons vous avez, ne serait-il pas temps de les connaître ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Troisième résultat : Le Saint-Esprit nous rend capable d’être témoins par le moyen de notre caractère (Galates 5:22, 23). Bien que les dons spirituels n’aient pas pour but d'attirer l'attention du monde sur l’Eglise, le fruit de l'Esprit montre le caractère de Christ qui se reflète dans ce peuple particulier. « Jésus-Christ désire reproduire son image dans les cœurs et il le fait par l’intermédiaire de ceux qui croient en lui. La vie chrétienne n’a pas d’autre raison d’être que de porter du fruit : ce fruit est la reproduction du caractère du Maître dans le cœur du croyant et, par lui, dans d’autres vies. » (Ellen G. WHITE, Les paraboles de Jésus, page 51) Quels sont les aspects du fruit de l'Esprit que vous avez vu dans votre vie? Comment grandissent-ils au cours de votre expérience chrétienne ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Lundi Un ministère pour chaque croyant Le jardin d’Eden a été l'idéal de Dieu pour Son peuple. L'humanité était en communion avec son Créateur et pouvait lui parler face à face. Toutefois, cette relation a été interrompue par le péché. Au fil du temps, fut introduit un système d'intermédiaires choisis pour intercéder en faveur du peuple. Après l'exode, les prêtres étaient chargés de ce ministère. Page 88
  • Quelles sont les deux tâches effectuées par les prêtres de l'Ancien Testament que le peuple ne pouvait pas accomplir? a. Hébreux 5 : 1 ________________________________________________________________ b. Hébreux 9 : 6 et 7 : ____________________________________________________________ Les fonctions du ministère et de l'intercession en faveur du peuple étaient dévolues à la prêtrise dans l'Ancien Testament. Mais ce n'était pas l'idéal de Dieu. Cela a été un moyen de satisfaire un besoin temporaire pendant une certaine période de temps. Après la croix, qui est devenu l'intercesseur? Et qui ont été étant donné les privilèges du ministère dans le Nouveau Testament? a. 1 Timothée 2 : 5 ______________________________________________________________ b. Apocalypse 1 : 5 et 6, 1 Pierre 2 : 9 ________________________________________________ Dans le plan de Dieu, le ministère du Christ était destinée à restaurer, avec les rachetés par son sang, les conditions existant dans le paradis édénique. Le Calvaire devait mettre un terme à l'ancien système sacerdotal de l’Ancien Testament et établir le sacerdoce de tous les croyants. Pour cette raison, le croyant a un accès direct à Dieu et à tous les privilèges du ministère. Selon 1 Pierre 2:5, qui sont aujourd’hui les prêtres? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ « L’œuvre de Dieu sur cette terre ne sera pas achevée à moins que les hommes et les femmes qui composent nos églises ne se mettent au travail et unissent leurs efforts à ceux des prédicateurs et des membres officiants de l’Eglise. » (Ellen G. WHITE, Ministère évangélique, page 343) Quel genre de sacrifice êtes-vous prêt à faire pour accomplir votre ministère? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Les chrétiens ne sont pas appelés à offrir des sacrifices de taureaux, de chèvres et de moutons, mais à offrir leur propre corps comme un sacrifice vivant (Romains 12 : 1 et 2), à travers une vie sobre et un ministère désintéressé en faveur de ceux qui périssent dans le péché. Mardi Le ministère des croyants dans l’Eglise primitive L'église du premier siècle avait peu de prédicateurs éminents comme Pierre, Paul, Apollos et Barnabas. Toutefois, ils ont révolutionné le monde. Pourquoi? Parce qu'il s'appuyait sur le témoignage de chaque croyant. Nous savons très peu sur les fondateurs des premières églises chrétiennes. La plupart d'entre eux étaient des laïcs qui sont devenus les protagonistes d’une croissance remarquable. Ci-dessous, nous analyserons les caractéristiques de l'Église primitive. Première caractéristique : Le nombre de disciples se multipliait considérablement. (Actes 6:7). Comment pouvez-vous aider à ce que le nombre de disciples augmente dans votre église? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Page 89
  • Seconde caractéristique : L'église croyait que chaque membre avait un ou plusieurs dons spirituels (1 Pierre 4:10 et 1 Corinthiens 12:7). Pensez-vous que tous les membres de votre église ont au moins un don ? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Nous avons tous au moins un don et quand chaque chrétien identifie ses dons et se consacre au travail du ministère, ne soyez pas frustrés, car il fonctionne en fonction de ses dons. Par conséquent, que chacun agisse selon capacités que l’Esprit lui a données et l'Eglise se développera dans son ensemble. Troisième caractéristique : Pour Paul et les disciples de l’Eglise primitive, témoigner était un mode vie. (Actes 22 : 15) Pour vous, le témoignage est un mode de vie permanent ou la participation sporadique à l'activité missionnaire? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Dans l'église des premiers chrétiens, chaque croyant exerçait un ministère en particulier et toute l'Église travaillait ensemble. Il y avait des tâches pour chaque membre. Dieu veut que l'église des derniers jours suive le modèle de l'église du Nouveau Testament. Pour terminer l’œuvre de la prédication, chaque membre de l'église doit faire du témoignage un mode de vie. Mercredi Le ministère des croyants au début de l’Eglise adventiste Dans son livre Révolutionner l’Eglise du 21ème siècle, page 33-34, le pasteur Russell BURILL dit: "Le message de la prêtrise de tous les croyants n’enseigne pas que chaque croyant est une loi en soi. Il indique plutôt que les chrétiens doivent vivre dans la soumission les uns envers les autres, et non chercher à se dominer mutuellement. La véritable nature de cette doctrine exige que les chrétiens vivent en communauté les uns avec les autres. Une communauté s’établit lorsque le leadership est partagé. […] Une communauté réelle ne peut exister dans une organisation hiérarchique. […] Le rôle des leaders désireux de développer un esprit de communauté est de remettre leur pouvoir. […] Il est temps de revenir au modèle d’église du temps apostolique, quand le clergé habilitait les laïcs et les libérait pour le ministère. Les petits groupes sont une avenue pour la réalisation de la prêtrise de tous les croyants dans le ministère pour le Christ. » Lisez le paragraphe suivant et donnez votre avis à ce sujet : « Au fur et à mesure que les membres d’église reconnaissent que le pouvoir n’est pas centralisé dans un individu, ils seront plus désireux de s’entraider pour résoudre leurs problèmes. ‘’Mon’’ problème devient alors le problème de la communauté, quand nous reconnaissons que nous sommes tous impliqués ensemble. […] Au lieu que le pasteur soit le pourvoyeur de soins principal et celui qui prend les décisions dans l’église, le leadership est partagé, et tout le peuple de Dieu est habilité pour le service de Dieu. L’Eglise doit vraiment devenir une prêtrise de tous les croyants. » (Russel BURRILL, Révolutionner l’Eglise pour le 21ème siècle, page 36) ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Page 90
  • Dans un article publié dans le Sabbath Recorder du 28 Décembre 1908, les baptistes du septième jour, citent plusieurs raisons pour expliquer le succès des adventistes. L’une d’elles dit: «Tous les pasteurs adventistes du septième jour sont missionnaires ; ils ne sont pas les pasteurs des Eglises locales ; et sont occupés à la prédication, l'enseignement et l'organisation des églises à travers le monde" (Review and Herald, Février 14, 1909). Selon la déclaration ci-dessous, , en 1908, que disaient les baptistes du septième jour sur la croissance de l'Église adventiste? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Quelles recommandations le pasteur Daniells, alors président de la Conférence générale, fait-il sur le ministère en Mars 1912? « Nous avons assignées trop de tâches à nos ministres, dans nos églises. Nous avons attribué à certains de nos grandes églises des pasteurs, mais en règle générale, nous nous sommes engagés à aller en mission et l'évangélisation de travail, tandis que les frères et sœurs ont été consacrés au maintien de l’œuvre et des services dans l'église sans la nécessité de maintenir les pasteurs fixe. J'espère que cette procédure ne cessera jamais d'être la norme dans notre dénomination, car si nous ne parvenons pas la maintenir et si nous commençons à installer des pasteurs dans nos églises ou être autour d'eux, faisant ce qui est équivalent à eux, alors ils commenceront à faiblir et perdront leur force. Ils seront paralysés et fossilisés, et notre travail régressera.» (Sermon présenté durant un concile ministériel à Los Angeles) ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Que pensez-vous de la déclaration suivante à partir d'Ellen White ministère des croyants? « Au lieu de maintenir les prédicateurs en poste dans des églises qui connaissent déjà la vérité, les membres de ces communautés devraient leur dire : “Allez travailler pour les âmes qui périssent dans les ténèbres ; nous nous chargerons nous-mêmes d’assurer les services religieux de l’église. Nous continuerons à tenir des réunions et, en nous appuyant sur le Christ, nous maintiendrons la vie spirituelle. Nous travaillerons pour les âmes qui nous entourent, et nous prierons et enverrons des dons pour soutenir les pasteurs qui travaillent dans des champs plus nécessiteux et plus démunis que le nôtre. » (Ellen G. WHITE, Evangéliser page 344). ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Jeudi Le pasteur et le ministère des croyants Dans la liste des dons spirituels présentés dans Ephésiens 4, Paul dit que l'un d'eux est pasteur. En fait, l'apôtre parle, en premier lieu, les dons du peuple, que Dieu donne à l'église. Ces dons sont à jouer le rôle des apôtres, prophètes, évangélistes, pasteurs et enseignants. Tout ce qu'ils ont à voir avec le sacerdoce. Page 91
  • Selon Éphésiens 4:11 et 12, dans quel but a été donné le don de pastorat? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ D’autres versions modernes de ce texte sont plus précises. Voici ce que dit la version Parole vivante : « Ses "dons aux hommes" sont variés. Il nous a donné certains frères comme apôtres, d'autres comme porte-parole de Dieu, d'autres comme évangélistes, d'autres encore comme bergers et enseignants. Tous ces dons ont été accordés pour le perfectionnement des chrétiens afin qu'ils soient tous convenablement équipés pour leur service et que chacun soit rendu capable d'exercer son ministère en vue de la formation du Corps du Christ. » En d'autres termes, la fonction du pasteur serait de former les saints pour le ministère. Ce texte ne décrit pas le pasteur comme l’acteur principal dans le ministère, mais en tant que formateur des ministres. À la lumière d'Ephésiens 4:13, jusqu'à quand le don de pasteur restera dans l'église? ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ Le verset 13 indique que ce don durera jusqu'à ce que nous parvenions tous à l'unité dans la foi, qui aura lieu avant la seconde venue du Christ. Le don de pasteur et les autres dons sont et seront toujours nécessaire. Lire les citations suivantes d'Ellen White, qui présentent le pasteur non comme un directeur dans le ministère, mais en tant que formateur des ministres. Ensuite donner votre avis sur ces citations. ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________ « A certains égards, le pasteur occupe une position comparable à celle d’un directeur de travaux ou d’un capitaine de navire. On attend de ces hommes qu’ils veillent à ce que leurs subordonnés accomplissent leur travail correctement et rapidement, et ce n’est qu’en cas d’urgence qu’ils doivent intervenir dans le détail. Le propriétaire d’un grand moulin trouva un jour le contremaître en train de réparer une meule alors qu’une demi-douzaine d’ouvriers fort capables d’exécuter ce travail le regardait sans rien faire. Le meunier, après s’être enquis du détail des faits afin d’être sûr de ne pas commettre d’injustice, appela son contremaître à son bureau et le congédia. Surpris, l’homme demanda une explication. Voici la réponse qu’il reçut : “Je vous emploie pour surveiller le travail de six hommes. Or, je les trouve tous les six inoccupés, tandis que vous faites vous-même le travail qu’un seul d’entre eux aurait pu faire, et aussi bien que vous. Je ne puis payer le salaire de sept personnes pour que vous appreniez aux autres la paresse.” Cette histoire ne s’applique pas à tous les cas. Mais beaucoup de pasteurs manquent à leurs devoirs en n’essayant pas de mettre tous les membres de l’église au travail dans les différentes branches de l’œuvre missionnaire. S’ils accordaient plus d’attention à maintenir en activité leur troupeau, ils accompliraient plus de bien, auraient plus de temps pour l’étude et les visites, et d’autre part ils écarteraient bien des causes de friction. » (Ellen G. WHITE, Ministère évangélique, page 192 et 193) « Le meilleur service que les prédicateurs puissent rendre à nos membres d’église n’est pas de prêcher, mais de leur proposer des plans de travail. Que chacun ait donc quelque chose à faire pour le bien d’autrui. Que tous sachent que, bénéficiant de la grâce du Seigneur, ils ont le devoir de travailler pour lui. Montrez-leur comment ils doivent s’y prendre pour réussir. Ceux qui sont nouvellement convertis ont tout particulièrement besoin d’apprendre à devenir ouvriers avec Dieu. (Ellen G. WHITE, Témoignages pour l’Église Volume 3, page 386) Page 92
  • Que les prédicateurs enseignent aux membres d’église qu’il leur faut porter le fardeau que le Seigneur leur a confié ; celui d’amener des âmes à la réalité de l’Evangile ; afin de croître eux-mêmes spirituellement. On devrait visiter ceux qui ne s’acquittent pas de leur tâche, prier avec eux et travailler pour eux. N’habituez pas les gens à se reposer sur les prédicateurs, mais dites-leur bien qu’ils doivent employer leurs talents à propager leur foi autour d’eux. Ainsi, ils obtiendront la collaboration des anges et acquerront une expérience qui augmentera leur foi et leur apprendra à compter sur Dieu. (Ellen G. WHITE, Ministère évangélique, page 195) Vendredi  L'Esprit Saint équipe l'église pour accomplir la mission d'atteindre le monde avec le message du Christ.  Dans l'église primitive, chaque croyant a un ministère à effectuer. Dieu veut que l'église des derniers temps adopte le modèle du Nouveau Testament afin d'accomplir son œuvre.  Il est nécessaire de faire du témoignage un style de vie, par le moyen duquel chacun exerce son ministère.  Pour compléter le travail de la prédication, nous devons changer nos concepts sur le travail des pasteurs, en tenant compte du modèle de l’Eglise adventiste à ses débuts.  Le pasteur n'est pas le directeur du ministère, plus que cela, il est celui qui forme les ouvriers pour la moisson. Je décide de prier chaque jour, demandant à l'Esprit Saint de me permettre d'accomplir le ministère qui m’a été attribué comme un disciple de Jésus-Christ. Page 93