8

1,470 views
1,398 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,470
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
65
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Alexandrie 31 mars 2010
  • Alexandrie 31 mars 2010 Euro-Supergrid with a EU-MENA-Connection: Sketch of possible infrastructure for a sustainable supply of power to EUrope, the Middle East and North Africa (EU-MENA) For illustration: the red squares indicate the space needed for solar collectors to produce the present power for the world (18.000 TWh/y, 300x300 km2), for Europe (EU 3.200 TWh/y, 125x125 km2) and for Germany or MENA (Middle East and North Africa, about 600 TWh/y, 55x55 km2). The square labelled "TRANS-CSP Mix EUMENA 2050" indicates the space needed for solar collectors to supply the needs for seawater desalination and about two-thirds of the electricity consumption in MENA in the year 2050 and about one-fifth of the European electricity consumption by Concentrating Solar Thermal Power Plants (2,940 TWh/y in total).
  • Alexandrie 31 mars 2010
  • Alexandrie 31 mars 2010 Euro-Supergrid with a EU-MENA-Connection: Sketch of possible infrastructure for a sustainable supply of power to EUrope, the Middle East and North Africa (EU-MENA) For illustration: the red squares indicate the space needed for solar collectors to produce the present power for the world (18.000 TWh/y, 300x300 km2), for Europe (EU 3.200 TWh/y, 125x125 km2) and for Germany or MENA (Middle East and North Africa, about 600 TWh/y, 55x55 km2). The square labelled "TRANS-CSP Mix EUMENA 2050" indicates the space needed for solar collectors to supply the needs for seawater desalination and about two-thirds of the electricity consumption in MENA in the year 2050 and about one-fifth of the European electricity consumption by Concentrating Solar Thermal Power Plants (2,940 TWh/y in total).
  • 8

    1. 1. DESERTEC et le Plan Solaire MéditerranéenImpact socio-économique dans la région MENA Solaire Expo Marrakech, 13-14 février 2013 Pr. Mustapha Ayaita, DESERTEC Foundation
    2. 2. « Les problèmes du monde ne peuvent pas êtres résoluspar les sceptiques ou les cyniques dont lhorizon est limitépar les réalités évidentes. Nous avons besoin dhommescapables dimaginer ce qui na jamais existé (...) Lechangement est la loi de la vie.Et ceux qui ne regardent que dans lepassé ou le présent sont certains derater le futur (...). Lesprit humain estnotre ressource fondamentale». John Fitzgerald Kennedy Mustapha Ayaita
    3. 3. Production mondiale d’énergie primaire 1kWh = 3,6 mégajoule (MJ) = 3,6.106J 1 tep = 11.600 kWh Source: Key World Energy Statistics, IEA - 2010Plus que 80% de la production mondiale d’énergie est basée sur lescombustibles fossiles. Si l’on ajoute la source nucléaire (5,8%), on constateque plus que 85% de la production mondiale d’énergie est basée sur desressources non renouvelables. Mustapha Ayaita
    4. 4. Consommation mondiale d’énergieLa consommation dénergie finale dans le monde est de l’ordre de 8,4milliards de tonnes d’équivalent pétrole.Pour permettre la consommation finale ces 8,4 milliards de tonnesd’équivalent pétrole, il a fallu « produire » plus de 12 milliards de tonnesd’énergie. Mustapha Ayaita
    5. 5. Combien pèse l’électricité dans le bilan énergétiquemondial ?La production d’électricité dans le monde s’élève à un peuplus de 20.000 TWh (1,74 Gtep). L’électricité consomméeaujourd’hui est de l’ordre de 1,50 Gtep soit 17% des 8,4 Gtepd’énergie finales consommées par l’humanité. Sur ces 20.000 TWh d’électricité produite, environ 68% le sont à partir de combustibles fossiles (13700 TWh soit 1,18 Gtep), 13.5% à partir de réacteurs nucléaires (2700 TWh soit 0,23 Gtep) et 16% à partir d’énergie hydraulique (3200 TWh soit 0,28 Gtep). Reste environ 3% de la production qui est réalisée à partir de sources renouvelables. Mustapha Ayaita
    6. 6. Consommation électricité monde 2010 Mustapha Ayaita
    7. 7. Des écarts énormes entre les différentes régions de la planèteLa consommation moyenne dans le monde par habitant et par an: 3309 kWh Mustapha Ayaita
    8. 8. Conséquences sur l’environnementLes énergies fossiles (pétrole, Charbon, gaz) fournissent plus de 80% desGaz à effet de serre, gaz qui sont responsables du changementclimatique. Les émissions de CO2 (dioxyde de carbone) Mustapha Ayaita
    9. 9. Conséquences sur l’Environnement• Les scientifiques prévoient une augmentation de la température comprise entre +1,5°C et +6°C à l’horizon 2100.• sécheresse, inondations, tempêtes.• multiplication et réapparition de certaines maladies (maladies vasculaires, paludisme, choléra…).• Les famines se multiplieront avec la chute des rendements agricoles et la raréfaction des ressources en eau.• La montée du niveau des océans, les tempêtes ou encore la salinisation des nappes phréatiques rendront inhabitables certaines îles et zones côtières.• Fuyant ces régions, les populations migreront vers lintérieur des terres et rejoindront les agglomérations déjà surpeuplées. Mustapha Ayaita
    10. 10. Conséquences sur l’environnement La glace du Groenland fond à une vitesse alarmante Mustapha Ayaita
    11. 11. Energies fossiles : Réserves mondialesPétrole: 188,8 milliards de tonnes. Elles représentent30 années de consommation au rythme actuel.Gaz naturel : 187.490 milliards de m3. Elles représentent33 années de consommation au rythme actuel.Charbon : 826 milliards de tonnes (toutes qualitésconfondues). Elles représentent entre 150 et 200 années deconsommation au rythme actuel. Mustapha Ayaita
    12. 12. La production délectricité dorigine renouvelable dans le mondeLe développement du photovoltaïque dans le mondeDans le monde, le parc solaire photovoltaïque croît en moyenne de 35 %par an depuis 1998. Fin 2011, la capacité totale installée était 52.000 MW,contre 1.500 MW en 2000 (>12.000 MW par an). En termes économiques,le marché mondial de l’industrie solaire photovoltaïque a représenté environ50 milliards de dollars en 2010.Capacité photovoltaïque cumulée dans le monde en GW de 1996 à2010 2011: 52 GW Source : Programme des Nations Unies pour lEnvironnement REN21 Mustapha Ayaita
    13. 13. PV: Puissance installée en 2011 Italie: 9 GW Belgique: 0,55 GW Allemagne: 7,5 GW Espagne: 0,4 GW France: 1,5 GW Slovakie: 0,35 GW Royaume-Uni: 0,7 GW Grèce: 0,35 GWCapacité photovoltaïque cumulée par pays en GW fin 2010 Source : Programme des Nations Unies pour lEnvironnement REN21 Mustapha Ayaita
    14. 14. Le photovoltaïque en Allemagne | Une industrie d’avenirInvestissements dans la construction de nouvelles installations PV en 2010: 19,5 M€Entreprises actives dans la filière photovoltaïque: 10.000Fabricants de cellules, modules et autres composants PV: >2003,2 GW de modules fabriqués en 2010 (2020: 8,5 GW)11 GW d’onduleurs (2020: 20 GW)Taux d’exportation 2010: 50% (2004: 14%, 2020: 80%)Emplois: 150.000 personnes Mustapha Ayaita
    15. 15. Prix des modules PV, septembre 2012 (Euro/Wc)Kristalline ModuleDeutschland 0.86 -2,27 %China 0.58 -4,92 % -26,58 %Japan 0.89 -2,20 % -15,24 %DünnschichtmoduleCdS/CdTe 0.59 0,00 % -13,24 %a-Si 0.49 -2,00 % -18,33 %a-Si/µ-Si 0.56 -1,75 % Source: http://www.pvxchange.com Mustapha Ayaita
    16. 16. Energies renouvelables en Allemagne: 380.000 emplois en 2011 Mustapha Ayaita
    17. 17. DESERTEC: Projet pour la sécurité, la stabilité et la prospérité pourune population de 10 milliards de personnesEvolution de la population mondiale 1700-2050Dici 2050, la population mondiale devrait passer de 7 à 10 milliardsdhabitants, ce qui fera exploser les besoins en énergie. Mustapha Ayaita
    18. 18. DESERTEC: Energie werte pour toute la planète Le Soleil appartient à l’Humanité En une heure, le soleil fournit à la Terre une quantité d’énergie supérieure à celle que le monde entier consomme en moyenne pendant une année. L’énergie solaire reçue par la Terre, vaut en chiffres ronds, environ 10 000 fois la quantité totale d’énergie consommée par l’ensemble de l’humanité. En d’autres termes, capter 0,01 % de cette énergie nous permettrait de nous passer de pétrole, de gaz, de charbon et d’uranium. Le projet DESERTEC repose sur le principe que l’installation de centrales thermiques sur seulement 0,3% des 40 millions de km2 des déserts de la planète suffirait à couvrir les besoins électriques de la planète (environ 18 000 TWh/an). Mustapha Ayaita
    19. 19. DESERTEC: 20.000 GW centrales électriques solaires audesert pour le monde + réseau super HTCC pour un monde de 10 milliards de personnes D HV C 3000 km 10% loss Plus de 90% de la population mondiale se trouve à moins de 3000 Km d’une source d’énergie renouvelable. 19
    20. 20. How much power will be needed by 10 billion people? Besoin moyen annuel par Besoin moyen annuel par 3000 heures 3000 heures Chiffre d’affaire:: personne en 2050 Chiffre d’affaire personne en 2050 d’ensoleiellement par an d’ensoleiellement par an 1,4 *1Mil. kW*5.000 Euro 1,4 *1Mil. kW*5.000 Euro ~ 6 MWh/an ~ 6 MWh/an et par m22 et par m Pour une population Pour une population 60.000 TWh/3.000 h = 7 Mrd. Euro/j = 7 Mrd. Euro/j 60.000 TWh/3.000 h mondiale de 10 mrd 2050: mondiale de 10 mrd 2050: = 20.000 GW pour = 20.000 GW pour Comparaison avec la Comparaison avec la ~ 60.000 TWh/an ~ 60.000 TWh/an produire 60.000 TWh/an Chine Chine produire 60.000 TWh/an (2010: 22.000 TWh) (2010: 22.000 TWh) Puissance installée par Puissance installée par En Chine174 nouvelles En Chine174 nouvelles jour: jour: centrales thermiques à centrales thermiques à Données 2006 (MWh/an) Données 2006 (MWh/an) 40 ans = 14.600 jours charbon à 500 MW ont charbon à 500 MW ont Monde Monde 3.1 3.1 40 ans = 14.600 jours OECD OECD 8.6 8.6 20.000 GW/14.600j = été installées en 2006 :: été installées en 2006 20.000 GW/14.600j = USA USA 12.2 12.2 Inde 0.9 1,36 GW/j 1,36 GW/j Inde 0.9 500 MW*174 = 87.000 MW 500 MW*174 = 87.000 MW Allemagne Allemagne 6.4 6.4 Maroc 0,7 ~ 1,4 GW/j ~ 1,4 GW/j 87 GW/365 = 0,24 GW/j 87 GW/365 = 0,24 GW/j Maroc 0,7 Travaux: Dr. Gerhard Knies, Dr. Mustapha Ayaita, Dr. Oliver Steinmetz Saving the planet will become largest business case of the decades ahead of us
    21. 21. DESERTEC pour les pays de la région UE-MENA D’ici 2050, les énergies renouvelables pourraient générer autant d’électricité qu’il en est consommé respectivement par UE et la région MENA. Entre 15 et 25 % des besoins en électricité de l’Europe pourraient être importés des déserts (solaire) et des côtes (éolien), et ceci grâce à l‘utilisation de lignes de transport en courant continu à haute tension (HTCC).
    22. 22. Coûts pour les centrales CSP -UE-MENA +15% de la consommation de lUE (HTCC) Year 2020 2030 2040 2050 Transfer Capacity GW 2x5 8x5 14 x 5 20 x 5 Electricity Transfer TWh/y 60 230 470 700 Capacity Factor 0.60 0.67 0.75 0.80 Turnover Billion €/y 3.8 12.5 24 35 Land Area CSP 15 x 15 30 x 30 40 x 40 50 x 50 3100 x 0.1 3600 x 0.4 3600 x 0.7 3600 x 1.0 km x km HVDC Investment CSP 42 143 245 350 PowerGrid plants Billion € HVDC 5 20 31 45 Elec. Cost CSP 0.050 0.045 0.040 0.040 €/kWh HVDC 0.014 0.010 0.010 0.010 22
    23. 23. Desertec Industrial Initiative (DII)Pour accélérer la mise en oeuvre du concept DESERTEC, 10 grandesentreprises allemandes (Deutsche Bank, Münchener Rück, Siemens, ABB,E.On, Solar Millenium, …) ont crée une société de planification deDESERTEC (DII) le 30 octobre 2009.Les principaux objectifs de la DII sont• d’analyser et de mettre au point un cadre technique, économique, politique et réglementaire destiné à encourager des investissements réalisables dans les énergies renouvelables et les réseaux interconnectés• de créer des projets de première référence pour prouver la faisabilité du concept• de développer un plan d’exploitation à long terme jusqu’en 2050 offrant des points de repère en matière d’investissement et de financement.
    24. 24. Plan Solaire Méditerranéen (PSMed)Le Plan Solaire Méditerranéen est l’un des six projets définis par l’UnionPour la Méditerranée (UPM), lancée le 13 juillet 2008 par 43 Etatsmembres. Le projet vise à accroître l’utilisation des énergies renouvelableset à renforcer l’efficacité énergétique dans la région.Les principaux objectifs du PSMed sont :• la construction de capacités additionnelles de production d’électricité à partir de sources renouvelables dans les pays du pourtour méditerranéen, d’une puissance totale de 20 Gigawatt à l’horizon 2020;• L’exportation d’une partie de la production vers l’Union Européenne, afin de garantir la rentabilité des projets• la réalisation d’efforts significatifs pour maîtriser la demande d’énergie et augmenter l’efficacité énergétique et les économies d’énergie dans tous les pays de la région.
    25. 25. Principaux acteurs du PSMed:- Etats membres de l’Union pour la Méditerranée ;- Entreprises de tous les pays, pour le développement des projets et leur exploitation ;- Investisseurs, fonds publics et privés, organisations financières bilatérales et multilatérales, pour la mise en place de solutions d’investissement et de financement innovantes ;- Agences spécialisées, experts, ONG, société civile, pour le conseil et le soutien qu’ils pourront apporter à la réalisation des projets sur le terrain.
    26. 26. PSMed: Projets Nombre de projets par pays Nombre de projets Pays Nombre de projets par type dénergie Maroc 33 Turquie 29 Tunisie 29 Eolien PV Egypte 20 Jordanie 20 26 45/ Syrie 12 Algerie 6 Liban 4 Hydro Italie 4 CSP Palestine 3 Biomass 1 26 e 2%
    27. 27. MedGrid : Transport de l’électricité renouvelable dans le cadre duPlan solaire méditerranéenMedGrid, initiative française est un Consortium réunissant des Groupesindustriels européens (opérateurs de réseaux, constructeurs de matériels,électriciens, sociétés de services en informatique, banquesd’investissements) ayant pour objectif de :- créer de nouvelles liaisons pour les échanges de l’électricité renouvelable,- renforcer les réseaux méditerranéens.Transgreen compte aujourdhui quinze actionnaires industriels dont lefabricant de câbles électriques Nexans, lindustriel allemand Siemens, EDFet RTE.
    28. 28. MedGrid: 4 projets stratégiques majeurs identifiés pour les réseauxde transport d’électricité :• Interconnexion des réseaux électriques des Pays Baltes avec ceux des autres Etats membres de l’UE ;• Développement de réseaux sous - marins pour le raccordement des champs éoliens en Mer du Nord et Mer Baltique ;• Renforcement des interconnexions Sud - Est de l’Europe ;• Développement des interconnexions autour de la Méditerranée et entre les rives Nord et Sud.
    29. 29. Le Maroc et les Energies RenouvelablesSituation actuelle du secteur de lénergie au MarocSecteur d’ElectricitéTout comme l’approvisionnement total en énergie du pays, le secteur del’électricité est très dépendant des combustibles fossiles. Près de 70 % del’électricité que le pays consomme est produite à base de charbon et defuel importés.Le charbon représente 64% de la production d’électricité (Jorf Lasfar,Mohammedia, Jerada), le Gaz Naturel : 14,4% (Centrale CC deTahaddart), le Fuel Oil : 14% (Mohammedia, Kenitra, Turbines à gaz auFuel à Tan Tan , Agadir et Tanger).L’hydroélectricité nassure que 3-5% de la consommation électrique. 1784MW (28,5%) Mustapha Ayaita
    30. 30. Le Maroc et les Energies RenouvelablesAccord commercial signé en août 2011 à Alger entreSonatrach, groupe public algérien et l‘ONEE:• L’Algérie fournit au Maroc 640 Millions de m 3 de gaz pendant 10 ans. Le gaz est destiné à l’alimentation de deux centrales thermiques de l’ONEE : Ain Béni Mathar(470 MW) et Tahaddart (385 MW).• Maroc importe d’Espagne 4 595 GWh et exporte 8 GWh (17%). Source: COMELEC, bulletin statistiques 2009 Mustapha Ayaita
    31. 31. Conséquences économiquesLes énergies fossiles importées, en particulier le pétrole, pèsentlourdement sur le budget national et les finances publiques:la facture énergétique du Maroc, où la part du pétrole représente plusde 80%, se chiffrée actuellement à environ 78-100 milliards DH, contre21 milliards DH en 2003. Elle représente plus de 25% des recettesdexportation et près de 10% du PIB.le soutien aux produits pétroliers devient une lourde charge pour lebudget de l’Etat, en passant de 3,4 milliards DH en 2004 à 23 milliardsDH en 2008.Les ressources fossiles sont limitées et le pic de production pourrait,a déjà été atteint. Donc une facture énergétique encore plus élevée. Mustapha Ayaita
    32. 32. Potentiel dénergies renouvelables au MarocLe Maroc dispose de gisements importants en énergies renouvelables,notamment pour le solaire et l’éolien:• Solaire: Un rayonnement moyen de 5 kWh/m²/ j (3000 heures densoleillement par an)• Eolien: Un potentiel éolien de plus de 6000 MW• Petites Hydrauliques: Un potentiel significatif pour les microcentrales hydrauliques: plus de 200 sites exploitables• Biomasse: Biogaz, Bioéthanol, algues, etc . Mustapha Ayaita
    33. 33. Politique énergétique du MarocLe Gouvernement marocain a fait adopté un projet de loi (loi 13-09 -début2010) qui trace les grands axes d’une stratégie nationale ayant pourobjectifs dassurer la sécurité dapprovisionnement énergétique, de garantirla disponibilité et laccessibilité de lénergie au meilleur coût et de réduire ladépendance énergétique en diversifiant les sources dénergie, endéveloppant les potentialités énergétiques nationales et en promouvantlefficacité énergétique dans toutes les activités économiques et sociales.Il s’agit de• Projets de grande envergure et structurants• Préservation de l’environnement• Développement durableEn 2020, la part de la puissance électrique installée en énergierenouvelable s’établira à 42% du parc. Mustapha Ayaita
    34. 34. Projets intégrés à forte Synergie sectorielle• Développement régional: - Retombées socio-économiques bénéfiques sur les régions du pays.• Formations spécialisées: - Mise en place d’une filière spécialisée en énergie renouvelable au sein des grandes écoles d’Ingénieurs et des Universités; - Formation de techniciens en énergie renouvelables.• Recherche et Développement pour une technologie de pointe: - Création d’un Centre de Recherche dans le domaine de l’énergie, de l’environnement et des matériaux.• Développement et intégration industriels: - Transfert du savoir faire et de la technologie; - Développement d’un tissu industriel spécialisé. Mustapha Ayaita
    35. 35. UN PROGRAMME EOLIEN INNOVANT ET STRUTURANT Développement de parcs éoliens d’une puissance installée de 2 GW en 2020 (38% de la puissance installée actuelle); Production énergétique annuelle de 6.600 GWh (26 % de la production nationale actuelle); Coût estimé : 31,5 milliards de MAD (3,5 Milliards de Dollars US); Le programme permettra : − d’économiser annuellement 1,5 millions de tep, soit 750 millions de Dollars US par an; − d’éviter l’émission de 5,6 millions de tonnes de CO2 par an. Mustapha Ayaita
    36. 36. Projets de parcs éoliens (2.000 MW à l‘horizon 2020) Tanger, 140 MW, 2009, ONE Al Koudia, 3,5 MW, 2001, KFW Al Koudia, 50 MW, Parcs éolien existants 2000, CED Parcs éoliens en construction Taza, 120 MW, ONE Parcs éoliens programmés Tetouan, 2005, 10 MW, Lafarge Haouma, 60 MW, 2010 Cap Sim, 60 MW, 2008, ONE Tan Tan, déssalement, 10 MW, 2015, ONEP Tarfaya, 300 MW, 2011, GDF Suez Layoune, 200 MW Mustapha Ayaita
    37. 37. Plan solaire marocainPuissance installée: 2.000 MW à l’horizon 2020;• Capacité de Production annuelle: ≈ 4500 GWh ( soit 18% de la production nationale actuelle);• Coût estimé : 70 milliards de DH (6 Milliards de Dollars);• Les 5 premiers sites identifiés totalisent une superficie de 10.000 hectares.Dates de mise en service:• Première centrale en 2015 (500 MW à Ouarzazette); (Totalité du projet à fin 2019)• Economie annuelle de 1 million de tep, soit près de 500 millions de Dollars• Eviter l’émission de 3,7 millions de tonnes de CO2 par an. Mustapha Ayaita
    38. 38. Plan solaire marocain Projets DNI Pour Solaires (direct normal Superficie MW GWh déssalement (CSP+PV) Irradiance)Ouarzazate 2635 kWh/m² 2500 ha 500 MW 1150 GWh nonAin Beni Mathar 2290 kWh/m2 2000 ha 470 MW 835 GWh non(Oujda)Foum al Ouad 2628 kWh/m² 2500 ha 500 MW 1150 GWh Oui(Laâyoune)Boujdour (Sud) 2642 kWh/m² 500 ha 500 MW 230 GWh Très probableSabkhat Tah 2140 kWh/m² 2500 ha 500 MW 1040 GWh Très probable(Tarfaya) Mustapha Ayaita
    39. 39. Plan solaire marocain: Sites identifiés pour 2 GW Mustapha Ayaita
    40. 40. MASEN pour le pilotage et la conduite du projet solaire 2 GW• Création d’une Agence (mars 2010, SA) dédiée bénéficiant de l’appui del’Etat dénommée: Moroccan Agency for Solar Energy (MASEN).• MASEN Assure le pilotage et la conduite du programme (conception, études, choix des opérateurs, suivi de la réalisation et de l’exploitation….)• MASEN supervise, anime et coordonne l’ensemble des activités liées au projet• MASEN est une Agence à capitaux publics: - Etat - Fonds Hassan II pour le Développement Economique et Social - Société d’Investissements Energétiques - ONE• Capital de base: 500 000 000 DH (ca. EUR 450 Mio.) Mustapha Ayaita
    41. 41. Energies renouvelables: Impact socio-économiqueLe Maroc est en mesure d’établir une industrie solaire et éoliennepour la fabrication des composantes suivantes:Générateurs électriques, rotors, boîtes de vitesse, contrôleurshydrauliques et électriques, pâles et leurs systèmes d’orientation,systèmes d’enclenchement pour le fonctionnement de l’éolienne, turbines,onduleurs; cellules et modules solaires, batterie, câbles, logiciels,accessoires, miroirs paraboliques/plats, tubes absorbeurs pour CSP,Système de stockage, etc. Mustapha Ayaita
    42. 42. Métiers liés aux énergies renouvelables (Fabrication, Construction,Opération, Maintenance, Relations publiques, communication):Ingénieurs en électricité et électronique de puissance, Ingénieurs en mécanique,Ingénieurs de production, Ingénieurs contrôle, Techniciens de l’industrie, Ingénieursd’étude, Ingénieurs civils, Cadres commerciaux, Directeurs administratifs, Avocats,Contrôleurs / auditeurs, Analystes en gisement éolien /météorologues, Dessinateursindustriels, Développeurs de projet, concepteurs de systèmes photovoltaïques,installateurs de systèmes photovoltaïques, industrie des constructions métalliques,développement de logiciels, codes et normes, développement du marché delénergie, Production et marketing de modules, marketing des systèmesphotovoltaïques, développement du marché de lénergie, législation.Ingénieur chimiste, Ingénieurs pour le traitement des déchets, Ingénieur thermo-hydraulique, Responsables de centrales, Responsables administratifs, Ouvriersqualifiés, Ingénieurs environnementaux, Architectes, Ingénieurs de fabrication,Promoteurs / commerciaux, Chargés des relations publiques, Enseignants etformateurs, Chercheurs, Cadres en ventes, marketing et édition, Fonctionnairesdans les différentes organisations locales, nationales et internationales. Mustapha Ayaita
    43. 43. Energies renouvelables, un nouveau gisement demploisau Maroc: au moins 82.000 emploisFabrication, Études, R&D, Développement de projets, Construction etinstallation, Exploitation et maintenance, Financement, organisation,Formation, conseils, audits, autres : 5.000 emplois 20.000 emplois (70.000 en Allemagne) (150.000 en Allemagne) • Micro-Hydrauliques • Biomasse 20.000 emplois • Autres 5.000 emploisEfficacité Energétique: 12.000 emplois DESERTEC (export vers l’UE): 20.000 emplois Mustapha Ayaita
    44. 44. Les Centrales Solaires à ConcentrationAperçu de la technologieLes centrales solaires sont une technologie relativement récente,possédant un important potentiel de développement. Elles offrent uneopportunité aux pays ensoleillés comparable à celle des fermeséoliennes pour les pays côtiers.Les endroits les plus prometteurs pour limplantation de ces technologiessont ceux du sud-ouest des États Unis, lAmérique du Sud, une grandepartie de lAfrique, les pays méditerranéens et du Moyen Orient, les plainesdésertiques dInde et du Pakistan, la Chine, lAustralie, etc.Dans beaucoup de régions du monde, un kilomètre carré de terrainsuffirait à générer jusquà 120 GWh délectricité par an, grâce à latechnologie des centrales solaire. Cette énergie est équivalente à laproduction annuelle dune centrale classique de 50 MW. Mustapha Ayaita
    45. 45. Les Centrales Solaires à ConcentrationFonctionnementLa production délectricité à partir du rayonnement solaire est unprocessus direct. Lénergie solaire étant peu dense, il est nécessaire de laconcentrer pour obtenir des températures exploitables pour la productiondélectricité.Le rayonnement est concentré en un point ou en une ligne, où lénergiethermique est transmise au fluide caloporteur. Lintensité de laconcentration est définie par le facteur de concentration. Plus celui-ci estélevé, plus la température atteinte sera importante.Les systèmes de génération délectricité sont divers : turbine à gaz, cyclede Rankine, Moteur Stirling, Cycle de Rankine organique sont les optionsgénéralement choisies.Le stockage constitue un aspect important des centrales solaires. Il permetde rendre la production délectricité constante et indépendante de ladisponibilité du rayonnement solaire. Mustapha Ayaita
    46. 46. les 4 principaux systèmes de concentration Centrale à capteur cylindro-parabolique centrales à capteurs paraboliques Miroirs de Fresnel La tour solaire Mustapha Ayaita
    47. 47. Fabrication locale de Composants de CSP au Maroc? :• Miroirs : oui, grand marché• Récepteurs : oui, à moyen terme• Structures métalliques : oui, aujourdhui• Pylônes : oui, aujourdhui• Trackers : partiellement• Joints articulés : partiellement• Systèmes HFT (Heat-transfer-fluid) :oui à long terme, tuyaux aujourd’hui• Système de stockage : oui à moyen terme, aujourd’hui petites parts• Travaux de génie civil : oui, jusquà 100%• Assemblage : oui, jusquà 100%• Travaux dinstallation (champ solaire) : oui, jusquà 90%• Bloc dalimentation : oui, à moyen terme• Raccordement au réseau : oui, jusquà 100%• Développement de projet : oui, jusquà 60%• EPC (Engineering, Procurement and Construction): oui, jusquà 75%• Financement : partiellement Source: Chaine de valeur EnR –Mustapha Ayaita Mustapha Ayaita
    48. 48. Source: Chaine de valeur EnR –Mustapha Ayaita Mustapha Ayaita
    49. 49. Source: Chaine de valeur EnR –Mustapha Ayaita Mustapha Ayaita
    50. 50. Source: Chaine de valeur EnR –Mustapha Ayaita Mustapha Ayaita
    51. 51. Source: Chaine de valeur EnR –Mustapha Ayaita Mustapha Ayaita
    52. 52. Merci pour votre attention Mustapha Ayaita

    ×