Etat des lieux du haut-débit à Madagascar
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Etat des lieux du haut-débit à Madagascar

on

  • 3,256 views

Présentation faite par GOTICOM lors de la foire internationale de Madagascar (FIM 2010).

Présentation faite par GOTICOM lors de la foire internationale de Madagascar (FIM 2010).
Merci à Gil Razafintsalama, président du GOTICOM d'avoir partagé cette présentation

Statistics

Views

Total Views
3,256
Views on SlideShare
3,234
Embed Views
22

Actions

Likes
2
Downloads
48
Comments
0

3 Embeds 22

http://www.slideshare.net 20
http://manager.smetoolkit.org 1
https://www.linkedin.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Etat des lieux du haut-débit à Madagascar Etat des lieux du haut-débit à Madagascar Presentation Transcript

  • Etat des lieux du haut-débit
    à Madagascar
    Gil RAZAFINTSALAMA
    Président du Goticom
    FIM – 07 mai 2010
  • Etats des Lieux du haut débit à Madagascar
    Petit rappel de réglementation
    Loi 2005-023 instituant 3 régimes
    Régime de Licence, pour tout exploitant de réseau.
    Régime de déclaration, pour tout service s’appuyant sur les réseaux de titulaires de licences
    Régime libre, pour tous les autres
    Décret 2006-213 instituant l’ARTEC, mais aucun décret pour la nomination de son conseil d’administration
    Existance d’un « Régime de transition », qui gèle l’attribution de nouvelles licences jusqu’à fin juin 2008.
  • Etats des Lieux du haut débit à Madagascar
    Situation réglementaire actuelle
    Le conseil d’administration de l’ARTEC n’est pas encore mis en place, donc l’OMERT, ancienne autorité de régulation continue de fonctionner.
    Aucun autre décret n’est diffusé, donc les décrets précédents s’appuyant sur l’ancienne loi, 96-034 continuent à avoir cours.
    La différenciation entre licence voix , licence data et licence mobile rend difficile la perception de ce qu’il est possible ou pas de faire.
  • Etats des Lieux du haut débit à Madagascar
    Les titulaires de licence
    France-télécom Orange
    Telma fixe-Mobile
    Zain récemment racheté par le consortium indien BhartiAirtel, contributeur de Eassy
    Dts – Moov, dont l’actionnaire majoritaire est Telma et qui sera bientôt ou est déjà intégré au groupe Telma
    Gulfsat – Blueline, titulaire aussi d’une licence de téléphonie mobile pour 11 localités à Madagascar.
    Madamobil, dont l’attribution de licence est controversée et n’a pas pu commencer à commercialiser à ce jour.
  • Etats des Lieux du haut débit à Madagascar
    Définition du Haut-Débit
    Débit internet supérieur aux capacités traditionnelles d’un Modem analogique soit 56 Kbps, ou d’un modem RNIS, 2 x 64 Kbps.
    Définition diffère selon les régions
    Etats-Unis : débit supérieur à 768 kilobits par seconde.
    Canada : débit supérieur à 1,5 mégabits par seconde.
    Japon : débit supérieur à 100 mégabits par seconde.
    OCDE : un débit supérieur à 256 kilobits par seconde.
    Madagascar, OMERT, un débit supérieur à 256 kilobits par seconde, Très Haut Débit, Débit supérieur à 2 Mbps
  • Etats des Lieux du haut débit à Madagascar
    La dorsale « backbone » nationale haut-débit
    36.000 abonnés internet recensés, Soit un taux de pénétration de 2,1%
    Telma,Cuivre
    Faisceaux Hertziens
    3.000Km de Fibre Optique
    D’une de Capacité de 1,2 Terabits
    10 Mbps en moyenne entre les villes
    et 100 Mbps dans les villes
    Dont Trois boucles en FO à Antananarivo.
    Bientôt relié au câble Eassy
    Orange Faisceaux Hertziens
    Utilisant la technologie 2,75G Edge et 3G
    Peut fournir des liaison allant jusqu’à 2Mbps
    Relié au câble Lion
    Zain Faisceaux Hertziens
    Utilisant la technologie 2,75G -Edge
  • Etats des Lieux du haut débit à Madagascar
    La dorsale « backbone » nationale haut-débit
    36.000 abonnés internet recensés, Soit un taux de pénétration de 2,1%
    Telma,Cuivre
    Faisceaux Hertziens
    3.000Km de Fibre Optique
    D’une de Capacité de 1,2 Terabits
    10 Mbps en moyenne entre les villes
    et 100 Mbps dans les villes
    Dont Trois boucles en FO à Antananarivo.
    Bientôt relié au câble Eassy
    Orange Faisceaux Hertziens
    Utilisant la technologie 2,75G - Edge et 3G - Umts
    Peut fournir des liaison allant jusqu’à 2Mbps
    Relié au câble Lion
    Zain Faisceaux Hertziens
    Utilisant la technologie 2,75G - Edge
  • Etats des Lieux du haut débit à Madagascar
    Le réseau mobile
    6,3 millions d’abonnés soit un taux de pénétration de 31,4%
    Orange, edge, 3G,
    3.400.000 abonnés
    Zain, edge
    1.750.000 millions d’abonnés
    Telma : edge, 3G,
    1.150.000 abonnés
    Madamobil CDMA
    ???
  • SAFE
    Etats des Lieux du haut débit à Madagascar
    La liaison internationale
    Le câble Lion de Orange France Telecom
    1.800 Km
    Relie Toamasina à Saint Denis, Ile de la Réunion
    Accès international par le réseau WASC-SAFE-SAT3
    Capacité de 1,3 Tbps
    Propriété du consortium IBNF comprenant Orange Madagascar, Orange Réunion , Orange Mauritius et France Telecom
  • Etats des Lieux du haut débit à Madagascar
    La liaison internationale
    Le câble Eassy
    10.500 Km
    1,4 Tbps
    27 associés opérateurs et pays
    Le principal contributeur est WIOCC, West IndianOceanCableCompany, consortium de 11 petits opérateurs basé à l’Ile Maurice
    Il Comprend Botswana Telecommunications Corporation, U - COM Burundi, Onatel Burundi, Djibouti Telecom, Telkom Kenya Limited, TDM – Mozambique, DalkomSomalia, Zanzibar Telecom Limited, Uganda Telecom Limited, Lesotho TelecommunicationsAuthority, GilatSatcom Nigeria Limited.
    France Telecom Orange contribue à hauteur de 20%
    Telma 5ème contributeur est présent pour 5%
  • Etats des Lieux du haut débit à Madagascar
    Les autres projets de liaison
    Le projet Ravenal
    initiative de coopération régionale entre Madagascar et le Conseil Régional de La Réunion
    enveloppe de 35 millions USD
    Participation de Madagascar à hauteur de 5 millions USD
    Basé sur la fourniture de services publics (Culture, santé, Education)
    Atterrissement prévu à Manakara et à Tuléar
    Premier jalon de Seganet, projet de réseau inter-iles de l’Océan Indien
  • Etats des Lieux du haut débit à Madagascar
    Les autres projets de liaison
    Le projet Seacom
    initiative entièrement privée
    détenue à 76.25 pour cent par des actionnaires africains.
    Industrial Promotion Services, Venfin Limited, Convergence Partners et le groupe Shanduka
    Partenariat de gestion avec Herakles Telecom
    Pas encore de licence d’exploitation à Madagascar
    Mais Branching-unit disponible à 180Km de Tuléar en attendant la clarification de la réglementation.
  • Etats des Lieux du haut débit à Madagascar
    Les autres projets de liaison
    Le Lion II
    Projet de Orange France Telecom.
    Suite Logique de Lion I
    Reliera Toamasina , Antsiranana, Mayotte à Mombasa au Kenya
    Rejoindra ensuite le SEACOM, un câble de 17.000 km qui se connecte à Marseille ; le TEAMS (The East African Marine System), câble de 4.500 km qui est connecté à Fujairah aux Émirats Arabes Unis ; et EASSy.
    Sera Opérationnel en 2011
  • Etats des Lieux du haut débit à Madagascar
    Perspectives d’usage du Haut débit
    Les centres d’appels
    Création d’emploi et de valeur ajoutée possibles
    Plusieurs contraintes
    Les ressources humaines
    La qualité du réseau
    Le cout d’accès
    La réglementation sur la VOiP
    Les nouveaux services «en ligne»
    BPO
    E-commerce
    E-administration
    Audio-visuel
  • Etats des Lieux du haut débit à Madagascar
    Conclusion
    Le Goticom est convaincu que l’usage du haut-débit peut générer de la valeur ajoutée et beaucoup d’emplois.
    L’évolution de l’infrastructure de télécommunications est très importante mais ne suffit pas
    Il faudrait
    Une stratégie nationale de développement des TICsintégrant l’usage
    Promulguer les lois et les réglements « manquants »
    Former, former, former et…. former
  • Etats des Lieux du haut débit à Madagascar
    Merci pour votre attention