• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Les réseaux de soins replacent le patient au centre
 

Les réseaux de soins replacent le patient au centre

on

  • 581 views

Réseaux de soins : votation du 17 juin 2012, Argumentaire

Réseaux de soins : votation du 17 juin 2012, Argumentaire

Statistics

Views

Total Views
581
Views on SlideShare
457
Embed Views
124

Actions

Likes
0
Downloads
2
Comments
0

4 Embeds 124

https://www.santesuisse.ch 68
http://www.monsieur-sante.ch 54
http://www.santesuisse.ch 1
http://translate.googleusercontent.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Les réseaux de soins replacent le patient au centre Les réseaux de soins replacent le patient au centre Presentation Transcript

    • 17 juin 2012: OUI au projet de réseaux de soinsLes réseaux de soins replacent le patient au centreProjekt: Argumentaire réseaux de soins Date: 10.04.2012 Folie: 1
    • Du Parlement au peuple Après plusieurs années d’intenses travaux, le Parlement adoptait le 30 septembre 2011, avec une majorité des deux tiers, le projet de réseaux de soins.Le Parlement voulait une réforme qui augmente la qualité et l’efficacité du système desanté et des prestations médicales, endiguant ainsi les coûts de la santé.Un référendum a été lancé contre ce projet équilibré.Les citoyennes et citoyens trancheront le 17 juin prochain. 2
    • Buts de la réformeLe principal objectif de la réforme est de promouvoir les réseaux de soins. Un médecin qui connaît le patient et ses antécédents coordonne les différentes étapes du parcours thérapeutique pour lui offrir les soins les plus efficaces. Ils s’adaptent au patient et à ses besoins spécifiques. Cette fonction est en général assurée par le médecin de famille. Les réseaux de soins replacent donc le patient au centre. Cette forme de suivi existe depuis 20 ans en Suisse. Près de 40% des Suisses et plus de la moitié des médecins de famille l’ont déjà adoptée.Les réseaux de soins, aujourd’hui modèle alternatif, deviendront le modèle standard.L’actuel modèle standard, avec libre choix illimité du médecin, deviendra lui le modèlealternatif. 3
    • Indépendance des réseaux de soinsDans les réseaux de soins, médecins et assureurs définissent les termes de leurcollaboration dans des conventions. Les réseaux sont cependant totalementindépendants, les assureurs ne pouvant ni gérer des établissements de soinsmédicaux, ni participer à leur financement. 4
    • Les quatre objectifs-clés des réseaux de soins (1/4)1. Une meilleure qualité des soins Plus les différentes étapes d’un traitement sont harmonisées entre elles, plus leurs effets respectifs sont démultipliés. Chaque professionnel du réseau sait ce que font les autres intervenants. Le patient est considéré dans sa totalité et non comme une juxtaposition d’organes. 5
    • Les quatre objectifs-clés des réseaux de soins (2/4)2. Une meilleure orientation dans le système de santé Les réseaux de soins connaissent le libre choix restreint du médecin. Le libre choix total est ainsi volontairement limité au profit d’un meilleur choix, dans le but d’optimiser les soins. Le libre choix du médecin est important. Mais en cas de libre choix illimité, le patient peut se sentir perdu et subit d’importants inconvénients. La médecine moderne est si complexe que toujours plus de professionnels de la santé sont impliqués dans le traitement des patients. 6
    • Les quatre objectifs-clés des réseaux de soins (3/4)3. Une meilleure sécurité pour les patients Une meilleure harmonisation des différentes étapes de soins réduit les risques d’omissions, de doublons ou de malentendus. A l’inverse, un manque de coordination peut avoir des conséquences dangereuses voire mortelles (examens inutiles, interactions médicamenteuses, surdosages, thérapies inappropriées). Non seulement les complications peuvent être graves, mais en plus les coûts du traitement s’en ressentent. 7
    • Les quatre objectifs-clés des réseaux de soins (4/4)4. De meilleurs résultats Les réseaux de soins donnent de meilleurs résultats en termes de traitement, notamment pour de nombreuses maladies chroniques. Les maladies chroniques et la polymorbidité sont les principaux défis du système de santé. En 2020, selon des estimations de l’OMS, plus de 60% des maladies seront chroniques. Empêcher les doublons ou les malentendus, c’est éviter les traitements inefficaces, aussi bien pour les professionnels de la santé que pour les patients. 8
    • Recommandation de voteVoilà pourquoi les assureurs-maladie soutiennent le projet de réseaux de soins. 9