De l’auto archivage volontaire

753 views
681 views

Published on

journées open access couperin 2013

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
753
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
12
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Présenter de manière objective l’évolution d’une politique d’open access : dépôt en archive ouverte
  • Evolution défavorable : coût élevés et droits de plus en plus réduits (plus de propriété sur les années souscrites)
  • De l’auto archivage volontaire

    1. 1. De l’auto-archivage volontaire à l’archivage systématique, l’open access en toute libertéà l’Institut National Polytechnique de Toulouse: succès, limites et évolution 5e Journées Open Access Couperin Paris, 24-25 janvier 2013 Sandrine Malotaux – Service Commun de la Documentation et des Bibliothèques INPT sandrine.malotaux@inp-toulouse.fr
    2. 2.  700 chercheurs 600 doctorants
    3. 3. Le libre accès à l’INPT jusqu’en 2012 un entrepôt d’AO institutionnel depuis janvier 2008 volonté forte du Président de l’université dépôt volontaire, libre-choix du laboratoire / du chercheur pas de position officielle concernant le gold :  méfiance à l’égard du modèle auteur-payeur, qui n’est pas encouragé
    4. 4. Principes dépôt du texte intégral obligatoire : pas de références validation scientifique : post-prints uniquement interopérable HAL et ProdInra référencée dans les moteurs de recherche spécialisés archivage pérenne (via HAL ou CINES)► 100% de texte intégral, en libre accès (80%) ou accès restreint (20%)
    5. 5. Politique d’alimentation : l’optimisme actif (et patient) Pas d’obligation Inciter et motiver : - action de formation / information des chercheurs - communication externe et visibilité - communication des résultats - prestation de services et solutions sur mesure  Convaincre mais non imposer
    6. 6. Une stratégie à long termeCommunication interne à tous les niveaux : acculturation Institution Laboratoires : présentation des enjeux du libre accès (labo, équipes) Chercheurs : sessions de formation (à la bibliométrie, au fonctionnement de l’édition scientifique etc.) Doctorants : formations à l’IST Equipes des bibliothèques : formations régulières
    7. 7. Stratégie de déploiement Déploiement laboratoire / laboratoire : convaincre la direction du labo convaincre la base (chercheurs) obtenir une décision de l’ensemble du labo (idéalement: usage pour les campagnes d’évaluation) organiser la collecte des documents sans dogmatisme (auto-archivage ou archivage centralisé ou les deux) entretenir la dynamique ! si échec au niveau de la direction : – laisser mûrir – laisser travailler la renommée (ie le buzz) – revenir (avec des arguments affûtés)
    8. 8. Déploiement dans les laboratoires 2008 3 laboratoires (+ déposants isolés dans les autres labo) 2009 4 laboratoires (+ déposants isolés) 2010 6 + une équipe (+ déposants isolés) 2011 7 laboratoires + 1 équipe (+ déposants isolés) 2012 9 labo + 2 en attente (+ déposants isolés)
    9. 9. Taux de couverture OATAO-WOS 2009-2010 mars-12 janv-13AGIR 6% 6%Dynafor 10% 10%DynRur 100% 100%Ecolab 39% action mai- juin 56% posts en attenteGBF 100% 100%TANDEM 100% 100%CIRIMAT 95% 98%LCA 70% 92%LGC 64% action juin 83% posts en attenteIMFT 11% action mars à décembre 35% posts en attente demandeur enIRIT 12% 14% attente demandeur enLAPLACE 3% action novembre 4% attenteOSE 0 0ENIT-LGP 10% action mars et octobre 84%ENVT 40%
    10. 10. Palmarès des argumentsConservation du patrimoine scientifique, ♥☺♥☺♥danger de la privatisation du savoirHausse déraisonnable des coûts de l’information ♥☺♥☺Diffusion des savoirs : « libérer vos publis! » ♥☺ variableAide à la gestion des publications, services ♥☺♥☺Evaluation de l’usage ♥☺ variableVisibilité dans les moteurs de recherche ♥☺♥☺Indices de citation Contrainte réduite pour le chercheur ♥☺♥☺
    11. 11. Services Téléchargements Ecolab• Alimentation des bases de publications desAfrique sub- laboratoires Amérique lat. saharienne 2%• Alimentation des CV et 7% Océanie 1% profils de chercheurs Proche Moyen- Orient 6% France 19% Afrique du Nord• Statistiques par article, 8% Europe 19% par labo Asie 22% Amérique du Nord 16% Cirimat Etc. 25000 19502 20000 18003 15548 15000 11390 10000 7346 7138 4835 3860 3845 3587 2883 5000 1962 1591 0 a t an Al Inde M ne n i ne ce P o ie ne du i e is ss d po ré -Un ys r Su Ir i an Un gé log ag Ch Ru Ja ala Co me Fr Al s- le m u e Et ya Ro
    12. 12. Organisation et moyensinitiation du dépôt chercheur 5 mn /doctraitement documentaire 8 bibliothécairesformation des chercheurs gestionnairescontrôle qualité, animation 4 bibliothécairesdes équipes, communication administrateurspilotage, communication, chef de projet (IGEveille, évolutions techniques informatique) directeur SCDdéveloppements 1 IGE informatique DSI 0.25 ETP eninformatiques spécifiques 2012TOTAL hors temps 3.75 ETP actuellementchercheur 2 ETP en fonctionnement courant
    13. 13. Bilan fin 2012 9 labo (soit 75 % des publications) sont déposants réguliers 2 labo convaincus en attente d’intégration Le nb de chercheurs auto-archivants augmente – y compris dans les labo pratiquant le dépôt centralisé Taux de couverture : 60% (15 % en 2009) Usage : + 500 % depuis 2009
    14. 14. 2013 : année du dépôt systématique Décision prise en conseil d’orientation recherche : Politique d’archivage systématique des publications de l’INPT dans OATAO rédaction d’un document de politique générale : - les chercheurs sont tenus déposer dans l’archive - l’INPT diffuse, conformément aux missions confiées au service public de l’enseignement supérieur rédaction d’un addendum aux contrats de publication évaluer le coût de l’activité publication pour l’institution: partage des coûts, partage des droits
    15. 15. Bref, Souplesse et adaptabilité aux besoins/exigences des laboratoires : point-clé Placer l’open access dans le contexte plus général de la marchandisation de l’information scientifique Faire précéder/ encadrer tout discours sur l’archive ouverte d’un exposé solide concernant :  l’évolution des coûts de l’information scientifique  la réduction des droits accordés sur l’information  les pratiques et la santé financière des gros éditeurs et sociétés savantes→ Enjeu : maintien d’un réseau public de conservation et de diffusion du patrimoine scientifique mondial

    ×