A vous cognacq jay

824 views
545 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
824
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
59
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

A vous cognacq jay

  1. 1. NE PASCLIQUER CERTAINES SÉQUENCES NON SONORES
  2. 2. Souvenez-vous des débutsde l’ère télévisuelle…
  3. 3. Jusqu’en 1963, année où fut inaugurée la 2 ème chaîne,Il n’y avait qu’une seule chaîne de laRadiodiffusion Télévision Française en noir et blanc !
  4. 4. Avec une diction et un langage parfaits, des speakerinesannonçaient chaque programme et présentaient des excuses aux téléspectateurs, à chaque incident technique de la chaîne !
  5. 5. Madame Jacqueline JOUBERT Madame Catherine LANGEAISElle fut l’épouse du journaliste À la ville Madame Pierre Sabbagh Georges de Caunes, grand journaliste, un des pionniers de la RTF pionnier de la RTF.et maman d’Antoine de Caunes. Anima une émission culinaire avec Par la suite, elle devint le chef Raymond Oliver productrice puis directrice et prêta, sa voix "OFF" à de l’unité jeunesse. LA SÉQUENCE DU SPECTATEUR
  6. 6. Madame Jacqueline CAURAT Madame Jacqueline HUET Elle s’essaya à la chansonOutre son rôle de speakerine, et tourna quelques elle anima rôles au cinéma. durant de longues années, La plus charmeuse une émission de philatélie. et la préférée des speakerines.
  7. 7. Les problèmes techniques de diffusion étaient nombreux et, pour meubler les trous,   la chaîne crée un interlude…  "le petit train rébus"  
  8. 8. INA
  9. 9. INA
  10. 10. INA
  11. 11. INA
  12. 12. INA
  13. 13. Le jeudi après-midi, pour les plus jeunes, un programme spécial fut instauré.Entre autres, une des toutes premières séries…
  14. 14. Lieutenant RIPLEY Sergent O’HARA
  15. 15. Le chien RIN TIN TIN et le jeune Rusty
  16. 16. Dès 1953, l’Eurovisioncrée plus que jamais l’événement.C’est ainsi que nous commençons à assister, en direct, à l’actualité dans le monde.
  17. 17. LES JO DE ROME EN 1960 Les premiers JO à être retransmis en direct en Eurovision
  18. 18. LES GRANDS JOURNALISTES ET PIONNIERS DU JOURNAL TÉLÉVISÉ
  19. 19. Monsieur Pierre SABBAGHInnovateur de génie, la pipe toujourspendue au coin des lèvres !Entre à la télévision en mai 1945.Dès 1949, il filme le Tour de France,présenté comme un feuilleton. Il crée le 1er Journal Télévisé du monde en octobre 1949 !Réalise de célèbres émissions : - Le journal des explorateurs - L’homme du XXème siècle - Au théâtre ce soirInvente les retransmissions en direct,les mondiovisions…
  20. 20. Monsieur Georges de CAUNES1948 : Débute à la télévision avecPierre Sabbagh, Jacques Sallebert,Pierre Dumayet et Pierre Tchernia.Ensemble, ils créent en 1949 le 1er JT .1953 : Il est choisi par BLEUSTEIN-BLANCHETpour travailler chez Publicis et créer,à Casablanca, LA TELMA, premièreTélévision marocaine.1964-1966 : Présente le journal télévisé,avant de prendre sa liberté et parcourirle monde.A participé à de nombreuses expéditions :au Groenland, en Amazonie…
  21. 21. Monsieur Jacques SALLEBERTIl assure le 1er reportage sportif en directdiffusé à la télévision : l’arrivée du Tour de France 1948.1949 : Fait partie des pionniers du JTavec, MM. Sabbagh, de Caunes etDumayet.1950-1958: correspondant permanent à Londres.1962 : nommé directeur des bureauxORTF à New-York, il inaugure la 1èreliaison depuis les USA, via Telstar.1969 : commente en direct les premierspas de l’homme sur la lune de la mission Apollo 11.
  22. 22. Monsieur Claude DARGETUn des pionniers du JT qu’il commença à présenter en 1957. Réputé pour ses commentairessouriants ou acides selon les journaux qu’il présentait.En 1962, Alain Peyrefitte, alors ministre de l’information, l’écarte du JT… Il continuera à présenter durant de longues années et avec autant de verve, l’émission du grand réalisateur, Frédéric ROSSIF : "LA VIE DES ANIMAUX"
  23. 23. Monsieur Joseph PASTEURAprès avoir été correspondant à Paris deRADIO-MAROC, il intègre en1958 : le journal télévisé dont il fut l’un des présentateurs. Lui aussi, après s’être heurté aux pressions politiques est écarté du Journal Télévisé en 1962…En 1969, Pierre Desgraupes le rappelleet le nomme rédacteur en chef.1968 à 1975 :anime aussi la fameuse émissiond’Armand Jammot : " LES DOSSIERS DE L’ÉCRAN "
  24. 24. Monsieur Léon ZITRONE1959 : Rejoint la RTF.1961 : devient présentateur du JT pendant près de 20 ans. C’est LE commentateur Hippique et c’est LE commentateur-vedettedes grands événements dans le monde (mariages, décès, Jeux Olympiques, concours Eurovision de la chanson et défilés du 14 Juillet). Co-anime, avec Guy LUX, le jeu Télévisé : INTERVILLES.
  25. 25. Cinetom.canalblogP.DUMAYET - J.SALLEBERT - P.SABBAGH - G. de CAUNES - P.TCHERNIA
  26. 26. Une série tout public fit son apparition.L’histoire d’un fameuxchasseur de primes…JOSH RANDALL !
  27. 27. En 1959 est lancé un magazine mensuel inaugurant le grand reportage télévisé. Composé d’une succession d’interviewsentrecoupées d’images et de commentairesafin d’exposer les différents aspects du sujet. La diversité des thèmes abordés,l’alternance de séquences graves et d’autres plus légères lui donnent un ton spécial. Émission réalisée par Igor BARRÈRE et produite par Les Trois " P "
  28. 28. INA
  29. 29. VOUS PROPOSENT
  30. 30. INA
  31. 31. LESCOMMENTATEUR S SPORTIFS…
  32. 32. D’ABORD, LE PLUS CHER AU CŒUR DES TÉLÉSPECTATEURS. LE " SEIZIÈME HOMME " DU XV DE FRANCE !UN TALENT JAMAIS ÉGALÉ,SANS DOUTE LE MEILLEUR POUR COMMENTER UN MATCH DE RUGBY !
  33. 33. Monsieur RogerCOUDREC Universal TemSport Corbis ALLEZ LES PETITS
  34. 34. Photo Universal – collection Sygma
  35. 35. Entré à la télévision en 1955, il se distingua aussi lors des grandes soirées de catch du samedi soir, sur cette première chaîne ! En 1968, lui aussi fut, suite aux pressions politiques, T7J écarté pour un temps de la télévision qu’ilRoger COUDERC réintègrera par la suite.
  36. 36. Monsieur 1956 :Raymond MARCILLAC débuts à la Télévision. 1957 : est nommé chef du service des sports et crée SPORTS DIMANCHE. En 1959, il conçoit TÉLÉ-DIMANCHE la première émission du dimanche après-midi qui s’adresse à toute la famille, alternant divertissements et sports.
  37. 37. Monsieur Robert CHAPATTE Entré à la RTF en 1960, il était le commentateur cycliste . Écarté par le pouvoir politique en 1968, il réintègrera la télévision en 1974, au poste de chef du service des sports de la 2ème chaîne.Cette même année, en 1974, il créa l’émission sportive du dimanche soir : STADE 2
  38. 38. LA TOUTE PREMIÈRE ÉMISSION SUR L’ACTUALITÉ CINÉMATOGRAPHIQUE ÉTAITPRÉSENTÉE EN VOIX-OFF PAR CATHERINE LANGEAIS
  39. 39. INA
  40. 40. INA
  41. 41. INA
  42. 42. INA
  43. 43. En 1967, Armand JAMMOT lance sur la 2ème chaîne " LES DOSSIERS DE L’ÉCRAN " Émission dans laquelle Joseph PASTEUR et Alain JEROME après avoir exposé le thème du jour, et présenté le film l’illustrant, menaient un débat sur le sujet.Les téléspectateurs posaient des questions par l’intermédiaire du standard "SVP" d’où, Guy DARBOIS, les transmettait aux présentateurs. L’émission a permis d’aborder de grands faits de société.
  44. 44. INA
  45. 45. depuis le standard SVPJoseph PASTEUR Guy DARBOIS Delmas-AFP inaAlain JEROME sur le plateau, avec des invités
  46. 46. QUELQUES GRANDES PERSONNALITÉS QUI ONT MARQUÉLA RTF et L’ORTF et QUELQUES FAMEUX GÉNÉRIQUES
  47. 47. Monsieur Jean NOHAIN En 1952, il crée la toute première émission de variétés 36 CHANDELLES qui perdurera jusqu’en 1959.En présentant un nouveau talent, avec bonhommie , il ponctuait ses phrases par sa légendaire expression : "bien d’chez nous"il l’animera avec son co-auteur, André LECLERC
  48. 48. Monsieur François CHALAIS Collabore à la RTF dès 1949. Grand reporter à 5 COLONNES À LA UNE. Signe un reportage pour PANORAMA, "Spécial Vietnam"Présente et anime les émissionsspéciales du Festival de Cannes ou pour le cinéma, telles que : REFLETS DE CANNES CINÉPANORAMAIl a interviewé les plus grandsnoms du cinéma international.
  49. 49. Madame Denise GLASER Dans les années 50, elle crée l’émission "DISCORAMA" diffusée le dimanche à 12h30. Elle ouvre un nouveau style d’interview-confidence. Parle peu, écoute l’invité et… ses silences ! Les silences importent plus que les paroles disait-elle. Pendant 16 ans, elle fera découvrir de nouveaux talents et sera à l’origine de nombreuses carrières, comme celles de : Barbara, Moustaki, C.Lara, Gainsbourg ou Le Forestier.INA
  50. 50. Monsieur Roger LANZAC Il sera de 1962 à 1976, le Monsieur LOYAL de la célèbre émission de Gilles MARGARITIS , diffusée le mercredi soir, LA PISTE AUX ÉTOILES KIFF Émission retransmise dès 1950du fameux Cirque d’Hiver à Paris et avec l’orchestre de Bernard HILDA. Il prit la suite de Guy LUX, en animant l’émission de TÉLÉ DIMANCHE
  51. 51. Monsieur Pierre BELLEMARE En 1954, avec Jacques ANTOINE, En 1954, avec Jacques ANTOINE, il crée l’émission "Télé-Match" mettant à l’épreuve un intellectuel associé à un candidat sportif. En 1960, ce divertissement deviendra l’un des plus fameux de l’histoire de la télévision, sous le nom de : T7J LA TÊTE ET LES JAMBES En 1964 il lance, avec Jacques ROULAND, LA CAMÉRA INVISIBLE .Suivront plus tard, ses émissions : PAS UNE SECONDE À PERDRE LES PARIS DE TF1 SUSPENS PLEINS FEUX…
  52. 52. Monsieur Pierre TCHERNIA Le dernier monstre sacré de l’âge d’or de la télévision. En 1949, il participe à la création du journal télévisé aux côtés de Pierre Sabbagh En 1955, il crée et anime, la 1ère émission de chansonniers LA BOITE À SEL En 1965, il co-anime l’émission 5 Colonnes à la uneCORBIS En 1969, il crée l’émission L’AMI PUBLIC N° 1 sur les films de Walt Disney
  53. 53. Pierre TCHERNIA anima le jeu télévisé MONSIEUR CINÉMA à partir de 1967.Plus tard, cette émission deviendra MARDI CINÉMA qu’il co-animera aux côtés de Jaques ROULAND.
  54. 54. Et puis un jour… Le dimanche 1er octobre 1967, à 14h15, la première émission de télévision en couleur est inaugurée sur la deuxième chaîne française. Pour des raisons techniques, le passage de TF1 à la couleur ne prendra effet que le 1er janvier 1976, soit 9 ans après la 2ème chaîne, Antenne 2.
  55. 55. La suite… Vous l’avez tous en tête !
  56. 56. J’adresse mes remerciements pour le prêt des documents à : l’INA : Institut National de l’Audiovisuel Claude DOUCE A2 CORBIS DELMAS-AFP TÉLÉ 7 JOURS UNIVERSAL CORBIS CINETOM CANAL BLOG LE GRENIER DE LA TÉLÉ

×