Conception du système de gestion informatise de l
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Conception du système de gestion informatise de l

on

  • 5,371 views

 

Statistics

Views

Total Views
5,371
Views on SlideShare
5,371
Embed Views
0

Actions

Likes
1
Downloads
81
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft Word

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Conception du système de gestion informatise de l Conception du système de gestion informatise de l Document Transcript

  • Conception du système de gestion informatise de lhôtelrestaurant du lac/Uvira INTRODUCTION GENERALE o C. Technique de navigation sur Internet o D. HOTELS DETENTEURS DE RECORDS DU MONDE4 o I.2. GENERALITES SUR LA GESTION DES STOCKS CONCLUSION BIBLIOGRAPHIE o I. OUVRAGES II. TRAVAUX DE FIN DE CYCLE III. DICTIONNAIRES IV. COURS CONSULTES V. WEBOGRAPHIE INTRODUCTION GENERALE Linformatique étant une science de traitement automatique de données sav ère bénéfique dans tous les domaines quils soient scientifiques ou professionnels, privés et/ou publics. En observant les grandes entreprises dans le monde, on se rend vite compte quelles réalisent des travaux complexes en des fractions de temps très réduit a laide des machines, ce qui leur coaterait des journées manuellement. En se référant a la gestion des patients dans un hôpital, la gestion des inscriptions dans une institution, la gestion de la chalne de production, le lancement des fusées,... on sait conclure que ces genres des travaux ne seffectuent plus a la main, mais par les machines via linformatique. Les exemples ci-haut sont plus parlant pour démontrer les mérites de linformatique a travers le monde. En examinant la situation de notre pays en général et du Sud- Kivu en particulier, sous cet aspect, nous nous réalisons que la plus grande partie de ces travaux sont faits manuellement, que ce soit dans les établissements dachat et de vente que dans différents services dadministration en dehors de quelques usines de la place. Ceci constitue un défit majeur qui na cessé de nous interpeller comme fils de ce pays a pouvoir penser a mettre en place de syst ème de gestion a même de répondre efficacement aux besoins du peuple congolais, la raison de la présente recherche. La gestion étant un ensemble dactivités, de décisions qui se déroulent dans une entreprise ou, plus généralement, dans une organisation (administration, association, groupe,...) nécessite
  • un suivi délicat qui pourra permettre aux responsables de celle-ci dappliquer un contrôle efficace, de bien traiter lesinformations comptables, financi ères, si réellement ils ont pourobjectif de prospérer. Sous cet angle, dans leur gestionquotidienne, ils ont assez de pistes de solution daméliorationdu rendement et de la rentabilité tant pour lentreprise que pourses acteurs.Vu la complexité des activités dune entreprise, loutilinformatique est un élément qui lui facilite une bonne gestionpour une meilleure prise des décisions dans le but dorienter lapolitique générale de celle-ci.A lissu de nos observations lors de nos pré-enquêtes, nousavons constaté que lhôtel DU LAC connalt actuellement assezde difficultés liées a son mode de gestion manuelle entralnant legaspillage du temps lors du traitement desopérations des clients a lhôtel, tel que le remplissage du bulletindinscription de lhôtel, fiche didentification des clients, lepaiement des agents, lélaboration des factures, le suivi descrédits accordés qui donnent naissance au manque a gagner aucas de non recouvrement, les fiches de stock (nourritures etboissons), la difficulté de retrouver les documents a la suite duclassement manuel, les erreurs dans le calcul source desdifférends entre lhôtel et ses clients, la lenteur danslélaboration des rapports journalier, mensuel comme annuel aplusieurs copies.Le constat ci-haut nous a poussé a formuler la question suivanteen guise de notre problématique principale :La conception dune application de gestion de lhôtel DU LACintégrant la tenue rationnelle des stocks, la paie des agents delhôtel et la restauration dune part et la réservation, loccupationdes chambres ainsi que la facturation et le paiement de celles-cidautre part ne constituerait pas une solution efficace aux problèmes recensés ci-haut ?Pour répondre aux probl èmes de notre étude, nous pensonsque la mise en place dun syst ème de gestion informatisée delhôtel DU LAC permettrait daméliorer son syst ème de gestionétant donné que la base de données mise en place inclurait lesmodules suivants :- La gestion de réservation et doccupation des chambres quipermettrait lenregistrement de facon unique des clients enétablissant les bulletins dinscription, la facturation de nombredes nuitées consommées par un client, le contrôle de paiementeffectué par les clients hébergés par lhôtel ;- La gestion des stocks qui faciliterait lhôtel dans les opérationsdentréessorties des produits en produisant des relevés dachat
  • par article ou cumulatifs et cela par date comme par intervalledes dates, de produire les fiches des stocks, de déterminer létatde stock, dimprimer les factures et les recus a lhôtel et aurestaurant, deffectuer de suivis des crédits accordés aux clients;- La gestion de paie qui permettrait le calcul de salaire desagents engagés a lhôtel, deffectuer les suivis des agents alhôtel et au restaurant, de contribuer a lanalyse du rendementet de lassiduité des agents a lhôtel comme au restaurant ;- Limpression des états de sortie en élaborant les fiches ci-après : fiche de recettes mensuelles a hôtel et au restaurant,fiche analytique des produitsachetés et vendus au restaurant, fiche analytique de laperformance des agents, la fiche de fréquentation des clients,reçu de paiement, fiche de paie, fiche de stock, facture et enfin lastatistique graphique des ventes.Apres une formation de 5 ans a lISP-BUKAVU en informatiquede gestion, nous avons bon jugé de prendre ce sujet qui nouspermettrait de comprendre pratiquement comment seffectue lagestion des produits, de paie des agents et lélaboration desoutils de gestion dans un hôtel restaurant tel que DU LAC.Au terme de notre formation de gestionnaire informaticien, nousavons préféré que ce travail puisse couronner ce deuxièmecycle détudes universitaires et apporter notre effort intellectuela la conception dun logiciel qui sera utile aux opérations faitespar des hôtels.Scientifiquement, la conception des outils devant permettre auxorganisations ou entreprises la facilité de tfiche dans la gestiona suscité notre intérêt étant donné que les scientifiques sontceux-là qui cherchent a assouplir les tfiches des gestionnairestraditionnels accablés des méthodes empiriques.Ce travail vise a concevoir un système de gestion de lhôtel DULAC et a proposer des techniques de traitement dinformationsplus élaborées pour quil atteigne la performance la plus aigue.Lobjectif est lapport dune solution informatique aux problemesliés a la gestion manuelle de différentes tfiches de lhôtel DULAC en démontrant quil lui est possible daméliorer sa gestiontout en intégrant un outil informatique.Lintérêt scientifique et pratique de ce sujet se situe au niveau delappréciation de lintégration de loutil informatique dans lagestion de lhôtel DU LAC dune part et de la proposition, nonseulement aux professionnels du domaine, des solutionsefficaces a leurs problemes quotidiens, mais aussi aux futurschercheurs intéressés par cette question, dun tremplin pourleurs investigations en rapport avec notre theme, dautre part.
  • sont obtenues grace aux méthodes et techniques de rechercheque nous allons présenter.Comme méthode danalyse des données nous avons :a. La Méthode MERISECest une méthode informatique utilisée dans la conception dessyst èmes de gestion dinformatique. Elle nous a permisdanalyser le syst ème de gestion de lhôtel DU LAC en évaluantles entrées et les sorties des clients et des produits, mais aussila paie des agents. Les flux dinformations analysées nous ontpermis de concevoir et de réaliser systématiquement notre basede données de gestion de lhôtel restaurant DU LAC. ll sav èrenécessaire de préciser que cest grace a cette méthode que nousavons modélisé le syst ème étudié.Pour la rédaction du présent travail, nous avons fait recours auxtechniques suivantes :a. Technique documentaireGrace a cette technique, nous avons réalisé la revue de lalittérature ayant trait a notre travail. Elle nous a permisdêtre en contact avec les ouvrages, revues, notes decours, articles et différentes publications pour habillernotre travail en sappuyant sur des arguments de valeur.b. Technique dinterviewLinterview étant définie comme un . procédé scientifiqueutilisant un processus de communication verbale pour recueillirdes informations en relation avec les buts fixés ., nous a permisde tenir des séances de travail avec les agents de lhôtel DU LACa même de détenir une information intéressante a notre th èmedétude afin de récolter des données par un jeu des questions-réponses. Cette technique nous a plus aidé a éclairer certainspoints qui présentaient de zones dombres ou non abordés dansles documents que nous avons exploités.C. Technique de navigation sur InternetCette technique nous a été utile en ce sens quelle nous a permisdaccéder a certaines biblioth èques numériques ; lesquellesbiblioth èques nous ont permis de consulter certainesinformations utiles a notre travail, ou den acquérir par la voie detéléchargement.Notre étude est limitée sur deux plans : temporel et spatial.Sur le plan temporel, notre étude va porter sur les données delexercice fiscal 2009-2010. Celles-ci nous permettront de validerles résultats fournis par lapplication que nous allons mettre enplace.Sur le plan spatial, ce travail se limitera a mettre sur pied un système informatisé efficace permettant une bonne gestion de lhotel
  • DU LAC/UVira érigé sur lavenue du Marché Maendeleo en facede la Banque Centre du Congo dans la cité dUvira en R.D.Congo.Il est difficile darriver a la fin dun travail scientifique sans sêtreheurté a certaines difficultés. En ce qui nous concerne, nousétions obligé de chercher nous-mêmes la solution aux problèmes que nous encourions lors de lélaboration de ce travail, carnous sommes le premier a avoir focalisé nos recherches surlhotel DU LAC.Hormis lintroduction et la conclusion, ce travail est subdivisé enquatre chapitres dont voici le résumé :> Le premier chapitre, . CADRE THEORIQUE., présente lesgénéralités sur les hotels, sur la gestion de stock maisaussi sur la rémunération.> Le deuxi ème chapitre intitulé . GESTION DE LHOTELRESTAURANT DU LAC., est centré sur la présentation dela maison DU LAC dune mani ère générale, les documentsutilisés et leurs descriptions.> Troisi ème chapitre . DEVELOPPEMENT DE LA BASE DEDONNEES AU SEIN DE LHOTEL RESTAURANT DU LAC.,est cadré a la conception méthodique et a la réalisation dela base de données de lhôtel restaurant DU LAC.> Le dernier chapitre enfin, . PRESENTATION DE LA BASEDE DONNEES ., porte sur la présentation du logiciel de lagestion des produits et services au sein de lhôtelrestaurant DU LAC.Pour R. QUIVY et L. Van CAMPENHAUDT, (1998, p. 383), touteoeuvre scientifique sinscrit inéluctablement dans un continuumet peut être située en rapport avec des courants et des penséesqui le préc èdent et linfluencent. Dob, il est normal et importantque le chercheur puisse prendre connaissance des travauxprécédents qui portent sur tout ou une partie de lobjet quilétudie. Cela permet justement de préciser ce qui rapprochedune part et ce qui distingue dautre part son propre travail deceux des autres.Dans ce cadre, nous avons recensé les travaux ci-après :Alain OUSSAMA MUHINDO TSONGO, (2008-2009) : Suiviautomatisé de la gestion de stock dans un hotel : Cas de lhôtelCONGOMANI AFRICANUS. A ce sujet, lauteur sest passionnéde la production de la fiche globale des approvisionnements etdapprovisionnement par fournisseurs, fiche globale descommandes revues et des commandes par service et de la fichedétat de stock des produits restant dans le magasin.HABIMANA BUZINA, (2002-2003) : Gestion automatisée deréservation des chambres et nuitées dans une entreprise
  • dexploitation hotelière : Cas de lhôtel ORCHIDS SAFRI CLUB.Dans ce dernier, lauteur vise a imprimer la liste quotidienne desréservations, le bulletin dinscription pour chaque client, lerelevé doccupation journali ère des chambres (ou listequotidienne des clients logés) et autres statistiques par périodesfixées.Christophe BANYAKWA, (2004-2005) : Conception dun logicielde gestion des ventes dans un magasin . cas des établissementsLa Beauté >. Lauteur centre ses efforts sur lédition automatiquede la facture pour chaque vente réalisée. Le vendeur na plus ase munir du menu des prix de tous les articles qui sontmémorisés dans la base de données au fur et a mesure de leurentrée dans lexploitation normale et courante desditsétablissements.AMISSI SHARIF Mulet, (2008-2009) : Amélioration de la gestiondune firme de vente des produits informatiques . Cas du CIMS>. Dans ce travail, lauteur sest intéressé de la facturation et dela gestion de stocks mais aussi il a proposé a lorganisation leplan de réapprovisionnement de son stock et une politiqueefficace de suivi des règlements des factures non encore payéesen éditant des lettres de relance a adresser aux clientsredevables.Il convient de signaler que, par la présente étude, nous nousintéresserons bien de limpression de : factures et des recus depaiement a lhôtel et au restaurant, lettre de relance pour lesclients redevables, bulletin dinscription, liste des clients, listedes agents, feuille de paie, fiche de recettes mensuelle a hotel etau restaurant, fiche analytique des produits vendus aurestaurant, fiche analytique des produits achetés au restaurant,fiche analytique de la performance des agents, fiche de lafréquentation des clients, " statistique graphique des ventes" etla détermination de létat de stock.CHAP. I. CADRE THEORIQUE I.1. GENERALITES SUR LESHOTELS1Une auberge est un petit hotel a la campagne, dans les petitesvilles, les faubourgs, oil les voyageurs peuvent loger et manger.Un hotel est un établissement offrant un service dhébergementpayant, généralement pour de courtes périodes. Les hotelsoffrent souvent plusieurs autres services a leur clientele, telsque la restauration, une piscine ou la garde denfants. Certainsoffrent des services de conférence et des salles de réunion etincitent les groupes a y tenir des congres et des réunions.Etymologiquement, le terme hotel désigne tout bfitiment destinéa recevoir des hotes. Si ceux-ci sont de passage, on parledhotel touristique. Mais le terme dhotel peut également
  • sappliquer aux mairies des grandes villes (hotel de ville), auxhopitaux (Hotels-Dieu), aux hotels particuliers...Les hotels se distinguent des motels par le fait que dans cesderniers, lacces a la chambre se fait par lextérieur, alors quedans les hotels, lacces a la chambre se fait généralement parlintérieur, ce qui peut accroitre la sécurité des clients et donnerune image plus haut de gamme a létablissement. Cependant, enFrance, plusieurs chalnes de Motels (Campanile, Balladins,Formule 1 et certains Ibis) utilisent le terme Hotel.En Australie, un hotel peut aussi servir des boissons alcooliséeset des repas, habituellement dans un cadre décontracté, maisnoffre pas nécessairement de lhébergement. On utilisegénéralement les termes . pub . ou . bar . dans dautres payspour désigner ce type détablissement, mais ces termes sontconsidérés comme étant des synonymes dans lusage couranten Australie.En Inde, le mot . hotel . peut aussi faire référence a un restaurantpuisque les meilleurs restaurants y ont toujours été situés presdun bon hotel.1 OUSSAMA MUHINDO TSONGO Alain, Suivi automatisé de la gestion de stock dans un hotel :Cas de lhotel CONGOMANI AFRICANUS, Mémoire, Inédit, ISIG-GOMA, 2008-2009, p. 14-19.A. HISTORIQUELe mot . hotel . faisait autrefois référence a lhetelparticulier, un concept français a vocation autre que loffredhébergement. Aujourdhui, le mot hotel et son équivalentanglais . hotel . ont la même signification, et lexpression Nhotel particulier . est utilisée pour faire référence a lancienconcept français. Lorthographe française avec laccentcirconflexe se rencontrait couramment en anglaisautrefois, mais cest rarement le cas aujourdhui(anciennement, le mot français sécrivait . hostel >).La plus vieille hostellerie de France encore en service estlHostellerie de la Croix dOr a Provins dont la façade estinchangée depuis la fin de sa construction en 1270. Fin2004, cest un restaurant. Il est situé face a lhôtel deVauluisant également du XIIIe siècle.B. OBJECTIFS DES HOTELS-RESTAURANTS2Lobjectif des hotels-restaurants est généralement doffrirun service dhébergement payant aux touristes locaux etétrangers et en de courtes périodes. Alors, ils offrentsouvent plusieurs autres services a leur client èle, tels quela restauration, une piscine. Certains offrent des servicesde conférence et des salles de réunion et incitent lesgroupes a y tenir des congrès et des réunions (Site Web).
  • C. CLASSIFICATION 1. Différentes categories dhôtels etrestaurants3On distingue :> Les hotels homologués : Sont ceux-là qui remplissent les critères de confort, cest-à-dire de leur équipement et de leurservice.Selon les pays, on peut trouver les catégories suivantes (de laplus fruste a la plus luxueuse) :2 http://www.hoteles-silken.com/hotel-berlaymont-brussels/fr/restaurante-lobjectif/3 BABY RU2ORE2A Marcel, Evaluation des stratégies marketing pour la promotion desHôtelsRestaurants dans la ville de Bukavu : . Cas de JARDINI PLAGE, ORCHIDS SAFARI CLUBET RESIDENCE ., Mémoire, Inédit, ISP-BUKAVU, 2007-2008, p. 32.o Pour les hotels, on parle des étoiles (de 1 a 5), des lettres de Ea A, des classes (de la quatri ème a la premi ère).o Pour les restaurants, on parle des fourchettes, elles sont de 0a 4.Ces classements étant purement nationaux, le confort et leniveau de service peut etre très variable dun pays a lautre, pourune même catégorie. Les classements reposent sur des crit èresobjectifs : surface des chambres, poste de télévision, salle debains a létage ou dans la chambre, etc.Le coat et la qualité des chambres dhôtel sont habituellementrévélateurs de léventail et du type des services offerts. Enraison de la croissance colossale du tourisme dans le monde aucours des derni ères décennies du )(e siècle, la qualité a étéconsidérablement améliorée, particuli èrement au niveau depetits établissements. Des syst èmes de classification onttoutefois été mis en place afin de faciliter la comparaison entreles établissements, celui allant dune a cinq étoiles étant le pluscourant.> Les hotels non homologués : qui ne remplissent pas lesmêmes crit ères de confort et sont souvent situés en milieu rural; ils peuvent représenter une activité dappoint pour leurspropriétaires.2. ServicesLes chambres aménagées de facon sommaire avec seulementun lit, un placard, une table et un lavabo ont largement fait placea des chambres plus confortables avec salle de bains attenanteet air conditionné. Elles peuvent etre équipées dun téléphone,un réveil, une télévision et une connexion Internet a haut-débit.En revanche, le récepteur radio y est de plus en plus rare. Onpeut également y trouver mini-bar, lequel inclut souvent un petitréfrigérateur contenant des casse-croOtes et boissons (a réglerlors du départ). Enfin, peut-on aussi y trouver le nécessaire pourfaire du thé et du café : tasses, cuill ères, bouilloire électrique et
  • sachets de thé, de café instantané, de sucre et des contenantsde crème ou de lait.Au Royaume-Uni, la loi oblige les hotels a servir des repas etboissons au public a certaines heures. Cependant, les petitshotels nétant pas soumis a cette règlementation, on lesrencontre assez fréquemment.Les hotels capsules japonais offrent quant a eux desaménagements et un espace minimalistes.3. Hotels-boutiqueNé en Amérique du Nord, le concept de lhôtel-boutiquedésigne des établissements au cadre intime etgénéralement luxueux ou original. Les hotels-boutiques sedistinguent de grandes chalnes hotelières ou des marquesdhôtels en offrant des niveaux de confort, de services etdéquipement exceptionnels et personnalisés. Les hotels-boutiques sont meublés avec élégance et/ou style et selonun th ème précis. Bien que généralement beaucoup pluspetits que les hotels classiques, les hotels-boutiques, quiposs èdent entre 3 et 100 chambres, offrent généralementle téléphone, une connexion Internet Wi-Fi, un . honestybar . et souvent le câble ou la télévision payante. Lepersonnel de lhotel assure un service a la client èle 24hpar jour. Beaucoup dhôtels-boutiques comportent unrestaurant, et la majorité comporte un bar et des salons,qui peuvent etre aussi ouverts au grand public.Un faible pourcentage du marché du voyage est constituédes voyageurs avertis, lesquels accordent une grandeimportance a la quiétude, au luxe et a la qualité du service.Puisque ce marché est typiquement composé desvoyageurs daffaires, un segment de marché nonsaisonnier, lucratif et fid èle, il constitue la cible principalede revenus des propriétaires dhôtels-boutiques.4. Hotels célèbresCertains hotels ont acquis leur renommée en accueillant des évènements prestigieux ou des personnages qui ont marquélhistoire, comme le Schloss Cecilenhof a Potsdam, enAllemagne, rendu célèbre par la conférence de Potsdam, quiregroupa Winston Churchill, Harry Truman et Joseph Stalinedurant la Seconde Guerre mondiale en 1945. On nommera aussile Château Frontenac, connu pour la conférence de Québec, quiregroupa Roosevelt, Churchill et King.La proéminence de lhotel dans le paysage urbain de Québec acontribué aussi a sa notoriété. Dautres établissements ontnommé certains plats ou boissons, comme lhotel WaldorfAstoria a New York, connu pour sa salade Waldorf, ou encore
  • lhôtel Raffles de Singapour, oil le cocktail Singapore sling futinventé. On peut également citer en exemple lhetel Sacher deVienne (Autriche), oil fut inventée la Sachertorte. Certains hotelssont devenus en vogue suite a des tournages de films, comme leGrand Hotel Europe a Saint-Pétersbourg (Russie), oil séjournaJamesBond dans le film a grand succes GoldenEye. En France,certains hotels, tels que le Carlton ou le Martinez, deviennent lecentre du monde durant le festival du film de Cannes.Par le biais de la culture populaire, de nombreux hotels sontdevenus familiers du grand public, comme le Ritz de Londres(Royaume-Uni) et lHôtel Chelsea de New York (Etats-Unis),theme de nombreuses chansons et théâtre de la présuméeagression a coups de couteau de Nancy Spungen par son amiSid Vicious. Les hotels qui entrent dans le folklore populairesont souvent fréquentés par les célébrités, ce qui est le cas pourle Ritz et le Chelsea. Parmi les autres hotels célèbres, onretrouve notamment le Beverly Hills Hotel, lhôtel Bel-Air et leChâteau Marmont en Californie (E.-U.), le Watergate Complex aWashington DC (E.-U.), lhôtel Astoria de Saint-Pétersbourg(Russie), lhotel George-V et lhotel Ritz de Paris (France), lePalazzo Versace de la Gold Coast dans le Queensland(Australie), lhôtel Hermitage et lhôtel de Paris a Monaco (CotedAzur) et lhotel Leningradskaya a Moscou (Russie). Lhôtel Dar-Tlidjene a Ain-Taya (Alger) premier bording house en Algérie.Lhotel Madonna Inn, par son coté kitsh, est la principaleattraction de San Luis Obispo (Californie).5. Hébergements atypi quesBeaucoup dhôtels peuvent être considérés comme desdestinations en soi en raison du caractere inhabituel delhébergement offert ou de son environnement immédiat.6. Arbres-hotelsCertains hotels, tels que le Costa Rica Tree House, situé dans laréserve naturelle de Gandoca-Manzanillo au Costa Rica, ouencore le Treetops Hotel dans le parc national Aberdare auKenya, sont de véritables cabanes dans les arbres puisquilssont construits dans des arbres vivants.Les tours Ariau, pres de Manaus au Brésil, sont situées sur leRio Negro, au coeur de lAmazonie. Bill Gates a même investidans cet établissement, oil il sest fait construire une suite avectéléphone et connexion Internet par satellite.Le Bayrams Tree Houses situé a Olympos en Turquie est unautre de ces arbreshotels.7. Hotels-cavernes
  • Le Désert Cave Hotel a Coober Pedy en Australie du sud etle Cuevas Pedro Antonio de Alarcón (du nom de lauteur) aGuadix en Espagne ainsi que plusieurs hotels deCappadocia en Turquie ont la particularité davoir étéaménagés dans des grottes naturelles, certains dentre euxcomportant également des chambres sous terre.8. Hotels-capsulesLes hotels-capsules désignent un type particulier dhôteléconomique assez courant au Japon.9. Hotels de glaceLes hotels de glace, tels que le ICE HOTEL de Jukkasjärvien Suede, sont faits de neige et de glace. Ils fondent auprintemps et sont reconstruits lhiver venu.10. Hotels de neigeLe MAMMUT SNOW HOTEL est situé en Finlande dans lechâteau de neige Kemi, le plus grand du monde. Outrelhôtel, le château comprend notamment une cour, unrestaurant et une chapelle pour les mariages. Le mobilieret la décoration sont faits de neige et de glace. On yretrouve même des sculptures.Le LAINO SNOW HOTEL est un autre exemple dhôtel deneige. Il est situé a Lapland, près de Ylläs, en Finlande.11. Hotels avec jardinsCes hotels sont situés dans des lieux déjà célèbres pourleurs jardins avant quun hotel ny soit implanté. Parmi eux,on retrouve le Gravetye Manor, résidence de WilliamRobinson, et le Cliveden, dont laménagement a été concupar Charles Barry et la roseraie par Geoffrey Jellicoe.12. Hotels sous leauJusquen 2005, le seul hotel offrant une chambre sous leauaccessible sans plongée autonome était lUtter Inn a LakeMälaren en Suede. Il comporte seulement une chambrecependant. Le Jules Undersea Lodge a Key Largo en Floride,accessible seulement en plongée autonome, en comporte apeine plus de20 metres sous leau. Il sera doté de deux domes en surface deleau et dun tunnel de train sous leau, tous composés dematériaux transparents tels que le verre ou lacrylique.13. Dautres hébergements insolitesLe LIBRARY HOTEL de New York, un hotel de 10 étages,possède la caractéristique unique davoir été aménagé selon laclassification décimale.Le Centre Rogers, auparavant appelé Skydome de Toronto(Canada), est le seul stade relié a un hotel, lequel comporte 70chambres donnant directement sur le terrain.
  • Construit sur une Ile artificielle, lhôtel Burj-Al-Arab de Duba^ ala forme dune voile de bateau.D. HOTELS DETENTEURS DE RECORDS DUMONDE41. Le plus hautLhôtel Burj-Al-Arab au coucher du soleil. Avec ses 321metres, lhôtel Burj-Al-Arab de Duba^ est le plus haut dumonde. Cependant, ce titre lui sera peutetre ravi par unhotel moins célèbre, le Ryugyong Hotel de Pyongyang quidevait faire 330 metres de haut et dont la construction adébuté en 1987 mais abandonnée en 1992. Il est toutefoispeu probable que sa construction soit achevée.2. Le plus grosA lheure actuelle, le plus gros hotel du monde est le First WorldHotel. Situé dans la station de montagne de Genting Highlandsen Malaisie, il possède 6.118 chambres au total. Contigu a cethotel composé de deux tours, on retrouve le First World Plaza,fier de son complexe de 46.450 m2 composé dun parc a themeintérieur, de centres commerciaux, despaces de casino et derestaurants. Mais, lhôtel vénitien Las Vegas comporte des aprésent 7.000 chambres grace a sa dernière extension de 3.000chambres.4BARRE H, les moyennes et petites industries, credits hotelierscommerciaux et industriels, Ed. Dimos, Paris 1996, p.5-10.3. Le plus ancienSelon le livre Guiness des records, le plus vieil hotelencore en exploitation est le Hoshi Ryokan a Awazu auJapon. Ouvert en 717, il est doté dune source thermale.4. Le plus photographie Cest le Château Frontenac, de Québec, qui détient ce record quelquepeu inusité.5. La professionOn nomme . hotelier . le propriétaire, le président ou le PDG dunhotel ou dun groupe hotelier.I.2. GENERALITES SUR LA GESTION DES STOCKSA. NOTION DE GESTION DES STOCKSLe petit Larousse illustre 19875 définit en premier lieu lemot stock comme . lensemble des marchandisesdisponibles sur un marché, dans un magasin, etc. »
  • Pour André MICHELET, Un stock peut se définir comme . laconstitution dune réserve destiné a satisfaire un besoinultérieur6 ..La bonne gestion de stocks permet alors dassurer lacontinuité normale et réguli ère des activités duneorganisation en tenant compte de ses besoins en matériel.Bref, gérer le stock cest maintenir le stock.B. IMPORTANCE DU STOCKLa constitution des stocks est dune grande importance pour lavie des organisations.Elle permet de :5 Le Le petit Larousse illustré, 17 rue du MONT PARNASSET 75298, Paris, 2008.6 e MICHELET A, Gestion commerciale des entreprises, 2 ed. , Dalloz, 1977.7 KAKITSA S., Cours de gestion des stocks, inédit, G2 ISIG GOMA, 1999-2000, p. 10-13.> Parer a la pénurie : le cursus vital de lentreprise, commecelui de la personne humaine, est fait . des hauts et desbas >. Lentreprise connalt des périodes fastes desmoments de crise. Au moment de labondance, lentrepriseest appelée a créer des réserves pour ne pas souffrir de lapénurie due a la sécheresse de la mati ère premi ère sur lemarché a un moment donné.> Faciliter la consommation de produits saisonniers :certains articles, surtout relevant du domaine agricole, nesont produits que dune facon saisonni ère. Cettecontrainte constitue un désagrément pour les personnesou les firmes ayant besoin de lutilisation continue de cesarticles. Le malaise est évité grace a la constitution desstocks utilisables pendant la période oil la production delarticle souhaité est nulle.> Parer aux aléas de la consommation et a la livraison :pour lactivité commerciale, il arrive que la demandeconnaisse une augmentation spectaculaire a la suite dunebrusque conquête de nouveaux clients grace auxstratégies du marketing. La satisfaction de sesdemandeurs exige que le fournisseur puisse avoir un stocknon négligeable. Par ailleurs, la livraison des articlescommandés par une firme ne se fait pas toujours dans lestrict respect du délai souhaité. Pendant cette périodedattente ou en cas de défaillance des fournisseurs, lafirme nutilise que ce quelle aura stocké.> Importance du stock sur le plan financier et fiscal : laconstitution des stocks requiert un approvisionnement engrande quantité. Or de facon générale, un client qui ach èteen grande quantité bénéficie dune réduction sur le prixdachat connu sous le nom de . Rabais . ; pour une firme
  • en situation critique, lévaluation du stock est un élémentmajeur de la préservation du crédit auprès de sesfournisseurs, ses clients, ses banques et ses créanciers ;sagissant de la fiscalité, le stock au bilan surtout pour lesarticles présentant une grande valeur sur faible volume (Ex: métaux précieux)C. LES COUTS ATTACHES AUX STOCKS 8La gestion de stocks engage essentiellement 3 sortes defrais :a. Les frais lie au processus dac quisition.Ces frais couvrent toutes les dépenses engagées pour laconstitution ou le renouvellement du stock. Elles sontengagées depuis la commande jusquau dépot des articlesdans le magasin. Nominalement, il sagit des frais ci-après:> Les coats de passation de commande : ils comprennentles dépenses administratives telles que les frais depapeterie, téléphone....> Les dépenses liées directement a la quantité et au modèle des biens commandés : ces sont les frais dachat, lesfrais de transport, les frais de réception (vérification,testage,.....), les frais des imprimés des services sollicités,le paiement du personnel et les coats des délais delivraison.b. Les frais de passation ou frais en cours de stockageCe sont les frais engagés pendant la période oil le stockest présent au magasin. Ce sont :> Les frais demmagasinage appelés aussi les coats destockage : ils comprennent toutes les différentes chargesafférentes aux immeubles, installation et personnel destockage. Leur nature comptable est claire : ce sont desamortissements, assurances, frais de chauffage,déclairage dentrepot, de gardiennage, de personnel demagasin et entrepot.... Ils sont bien enregistrés encomptabilité générale ;> Les frais dentretien : une fois stockés, certains articlesexigent du graissage, des essais réguliers ou autrescontrôles qui impliquent des dépenses ;> Les pertes dues a des détériorations ou casses enmagasin, diminution en qualité, péremption, obsolescent.8 HANGI, Cours de Gestion de stocks, Inédit, G3 IG, ISP-BUKAVU, 2008-2009c. Les frais lies a la rupture de stock ou a la défaillanceEn gestion des stocks, la défaillance est définie commelimpossibilité dune entreprise de satisfaire, a un momentdonné, la demande dun client ou dun utilisateur dans les
  • conditions normales. La défaillance se produit lorsquil yarupture de stock (niveau nul) mais aussi des que le niveau dustock est trop bas pour permettre la satisfaction de la demandesans réapprovisionnement.En cas de défaillance, lentreprise engage différents frais, car laplupart des cas, elle se voit obligée daccélérer la procéduredacquisition dun nouveau stock en payant ainsi des fraissupplémentaires pour une expédition spéciale.Dautre part, en cas de rupture de stock, lentreprise procede defois a lusage des articles de substitution pour combler les videsde biens non disponibles. Les articles de substitution peuventégalement coater plus cher.La défaillance engendre aussi la perte de la clientele qui entralnela diminution de vente conduisant a la perte des bénéfices. Etlorsque les articles en défaillance interviennent dans leprocessus de production quelconque, la rupture de son stockentralne linterruption de lactivité de production et suscite desmarques a la firme.I.3. GENERALITE SUR LA REMUNERATIONSa. Definition de la remunerationLa rémunération consiste a payer une entité (personne physiqueou morale, entreprise) en contrepartie dun travail effectué oudun service rendu. Pour un salarié, la rémunération peutcomprendre le fixe (salaire de base), le variable (primes,commissions, intéressement) et les périphériques de larémunération (mutuelle, prévoyance, retraite, formation,participation aux bénéfices, tickets restaurants, voiture defonction, cheques cadeaux, ...).Les travailleurs non salariés (TNS) peuvent également toucherune rémunération qui nest pas un salaire. La rémunération peutprendre différents noms suivant les professions concernées :honoraires, émoluments, etc.9 http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9mun%C3%A9ration_et_avantages_sociauxb. Le salaireUn salaire est une somme dargent versée a un employé ou a unsalarié qui en échange fournit un travail. Le montant du salaireversé dépend du contrat de travail, des augmentations desalaires et de la règlementation (Code du travail).c. Le principe du salaireLe salaire doit etre versé réguli èrement tout au long de la duréedu contrat. Son versement peut etre effectué par semaine, partrimestre ou, dans le cas le plus répandu en France, par mois;on parle alors de salaire mensuel.Le salaire annuel est utilisé pour mesurer de mani ère plusexacte les revenus dactivité des travailleurs, sur une année
  • civile : en sus des douze mois de salaires, sil ny a eu depériode de chomage, sont inclus les primes et léventuel « treizième mois ».Toujours dans lidée de comparer, et dévaluer les revenus, lesalaire horaire (ou taux-horaire) est utilisé pour comparer lesrémunérations a la tfiche des employés dont le temps de travaildiffère, par exemple ceux qui travaillent « a temps plein . et ceuxqui travaillent a temps partiel.d. Composantes du salaireLe salaire peut comporter :1. Une partie fixe (salaire de base), liée a la fonction,faisant généralement référence au contrat de départ et/ou aune classification du poste et le plus souvent ajustéepériodiquement, notamment par indexation.2. Une partie variable : primes liées aux performances, parrapport notamment aux objectifs individuels ou collectifsfixés par lemployeur ou négociés entre les parties. Elleconcerne quasi systématiquement les métiers liés a lavente. Cette partie a tendance a se développer dansdautres fonctions également.La rémunération dun salarié dépend de sa qualification et deson niveau hiérarchique.e. Théorie marxiste du salaireSelon Karl Marx, « Cest le salariat qui est lorganisationbourgeoise actuellement existante du travail. Sans lui, point decapital, point de bourgeoisie,point de société bourgeoise >. Le communisme a pour but desupprimer le syst ème capitaliste qui est basé sur le profit et lesalariat, considéré comme étant la base de lexploitation et delaliénation du prolétariat. A noter toutefois que les paysdéclarant sinspirer de sa doctrine ont en fait fortementdéveloppé le salariat, (et ce, sans avoir une organisationdirective bourgeoise au sens capitaliste du terme). Rémunérer letravail aboutit a le subordonner aux lois du commerce (marchédu travail).f. Enjeux de la gestion de la paieLa gestion de la paie constitue un aspect important deladministration des salariés. Tout ce qui se passe dans uneentreprise est contrairement celui du centre. Matérialisant larelation entre lemployeur et le salarié, le bulletin de paie est undocument périodique obligatoire devant répondre a certainesrègles. Le salaire, contrepartie de la prestation du travaileffectuée par le salarié, constitue un coat pour lentreprise quidoit etre comptabilisé. La gestion de la paie permet aussi
  • dassurer un suivi des taxes salariales et patronales sur lessalaires.CHAP. II GESTION DE LHOTEL RESTAURANT DU LAC II.1.PRESENTATION DE LA MAISON DU LACa. Situation géographi queLHôtel Restaurant DU LAC est situé dans la RépubliqueDémocratique du Congo, Province du Sud-Kivu, territoiredUvira dans la cité dUvira, Av. du marché MAENDELEO enface de la Banque Centrale du Congo.b. Bref aperçu histori queLHôtel DU LAC avait ouvert ses portes en Avril 2008 sous lasupervision dun gérant a lintérim répondant au nom deBALYOS avec un garcon de chambre, une sentinelle et un autreagent pour la lessive.En mi-juin 2008, le gérant titulaire fut installé mais ildémissionna sept mois plus tard pour des raisonsprofessionnelles. ll fut rappelé trois mois apr ès par le PDG staffcomme il est stipulé dans lorganigramme.Début juillet 2009, lHôtel DU LAC mit en place un restaurantmoderne construit en matériaux durables. Dans ce restaurant, ily a un responsable de la vente des boissons et un autre de lacuisine ; ces deux sont secondés par un caissier et son adjointainsi que quatre agents pour servir les clients.Actuellement, nous pouvons dire que lHôtel Restaurant DU LACposs ède 3 catégories des chambres dont :> La premi ère catégorie se trouve au rez-de-chaussée etquelques chambres du premier niveau oil on paye 25$ parjour ;> la deuxi ème contenant quelques chambres du premier etdeuxi ème niveau dont le coat vaut 35$ par jour ;> Et la derni ère se trouve aussi au premier et au deuxi èmeniveau, mais ses chambres se différencient des autres parleurs descriptions oil on paye 50$.c. Statut juridiqueLhotel DU LAC est une entreprise privee de droitcongolais enregistree dans le registre de commercecongolais au numero 640.d. Organigramme P.D.G MANAGER/GERANT RESP. BOISSON RECEPTIONNISTE RESP. RESTO 2 SERVEURS 2 SERVEUSES
  • 1 GARCON DE CHAMBRE 2 FILLES DE CHAMBRE 3 CHARGE DE LA LESSIVE ET REPASSAGE 1 COUSINIER 1 AIDE COUSINERe. Fonctionnement1. Le Patron Directeur Général (PDG)Il est le patron de lEntreprise ; il decide ainsi :> De lengagement des nouvelles unites ;> De la revocation des agents en cas dune faute lourde ;> De la mise en pied si nécessaire ;> De toute sortie des fonds ;> Recoit tous les rapports journaliers en provenance de lareception, de la comptabilité et dautres services lies a sadirection.2. Manager/GérantLe Gérant se charge de (du) :> Tous les dossiers des travailleurs a lintérieur delentreprise et g re certains dossiers en rapport avec lEtat ;> Contrôle des commandes et vérifier la conformité avecles achats ;> Contrôle des livres de vente Bar et Restaurant ;> Décider de la sortie des fonds a la caisse en cas debesoin et cela sur autorisation du Directeur Général ;> Contrôle de la caisse et de lhôtel.3. Le responsable boissonIl contrôle les entrées et les sorties en stock et laconformité avec leurs utilisations. Il exécute toute autretache lui confiée par la hiérarchie. Ce dernier établit pourchaque produit une fiche appelée fiche de stock tenueseulement en quantité.Il établit a chaque fin de la journée des fiches danalyse barqui reprend le SI + les entrées moins les sorties cest-à-direles ventes de la journée pour trouver le stock final restantdans son stock quil g re chaque matin. Il doit faire rapporta la caisse pour donner toute la situation de la vente enbar.A la fin du mois, il établit le rapport pour dégager lasituation nette, lévolution de son stock dans lentreprise ettraite souvent avec différents fournisseurs dans leravitaillement des boissons.4. le responsable restaurantIl coordonne toutes les activités de la cuisine en ce qui concernelorganisation du travail. Il doit faire un rapport journalier a la
  • caisse pour donner toute la situation de la vente au restaurant. Iltraite souvent avec différents fournisseurs dans le ravitaillementdes produits.5. Femme de chambre et valet de chambreLes femmes de chambre et leurs homologues masculinsles valets, qui font figure dexception dans la profession,ont en charge la propreté, lordre et le confort deschambres de lhôtel. Chaque matin, la femme de chambrereçoit son plan de travail qui lui indique quelles sont leschambres a remettre en état, au minimum une dizaine dechambres. La femme de chambre nettoie les chambres etsalles de bain, change les draps, et si cest nécessaire,remplit le mini-bar. Avec ses coll ègues, elle entretient lesparties communes des étages. A noter, les femmes dechambres travaillent généralement pendant la journée de 7a 15 heures.Une bonne femme de chambre est une spécialiste de lapropreté. Elle connait la différence entre " donner un petitcoup de neuf " et nettoyer efficacement. Elle ne ménagepas ses efforts, elle connalt les bons gestes et la meilleurefaçon dutiliser ses outils et ses produits. Elle sait aussicomment sorganiser pour travailler rapidement, car il nestpas non plus question de séterniser. Une femme dechambre ne passe pas plus de 15 a 20 minutes parchambre. Une bonne femme de chambre est égalementobservatrice : a elle de signaler au responsable des étagestoute irrégularité, du peignoir manquant a la literie horsdusage. Enfin, une bonne femme de chambre est discrèteet honnête. Nettoyer une chambre donne acc ès a lintimitédinconnus. Elle peut ainsi remarquer des détails quidevront rester strictement confidentiels ou avoir acc ès ades objets de valeur.6. RéceptionnisteDerri ère son comptoir ou au téléphone, le réceptionnisteaccueille chaque client. ll lui précise les capacités daccueil delhôtel, en se référant au planning des réservations dont il a lacharge. ll communique les tarifs pratiqués et les différentsservices proposés (petit déjeuner, salle de restaurant et bar). Ason arrivée, il lui remet sa clef, soccupe de ses bagages et leguide jusquà sa chambre. Le réceptionniste doit aussi etre enmesure de renseigner son interlocuteur sur lenvironnementproche de lhôtel, oil se trouve le cinéma le plus proche, quelbus passe a proximité de lhôtel. En plus de sa fonction daccueilet dinformation, le réceptionniste effectue des tfichesadministratives.
  • En tenant compte de ces renseignements, cest lui qui indique aux femmes de ménage les chambres a préparer enti èrement pour une arrivée ou simplement a remettre en ordre, on emploie alors le terme de " recouche ", pour une seconde nuit. Quand il ny a pas de caissier, le réceptionniste prépare la note de chaque client et encaisse les factures. Aussi, doit-il veiller au remplissage de lhotel. Ainsi, si lhotel doit, par exemple, faire face a un important désistement, il lui faut réagir très vite et informer les agences de réservation que son établissement a plusieurs chambres libres et négocier leur tarif au meilleur prix. Le réceptionniste est la premi ère et la derni ère personne que rencontre un client en franchissant la porte de lhotel. Par la qualité de son travail, il défend limage de létablissement qui lemploie. ll doit avoir un sens certain de laccueil, une présentation impeccable et une bonne dose de sang-froid. Homme de contact, il est nécessairement très organisé : il doit assurer une présence physique permanente a laccueil, tout en pretant attention au roulement interne de lhotel. En ayant ainsi loail sur tout, il sait a tout moment de la journée combien il reste de chambres libres et sil faut prévoir du personnel en extra pour accueillir un groupe important. II.2. LES DOCUMENTS UTILISES A LHOTEL DU LAC ET LEURS DESCRIPTIONS. a. Cahier de declaration des clientsDAT NOM NATIONALI AGEN AN POLIC PARQUE N° BUREA E ET TE T R E T CHAMBR U PRENO HOTE E II M L Commentaire : Ce document contient les noms des clients et les numéros des chambres quils occupent a lHotel. Ce dernier est vérifié chaque jour par les services de sécurité. Cette vérification est importante dautant plus quelle permet de déceler facilement les personnes dangereuses ayant passé par lhEtel du Lac. Source : Archive de lHôtel DU LAC. b. Cahier de recettes
  • DATE CHAMBRE DEPENSES VERSEMENT SIGNATURE OCCUPEE/NUMERO ET PRIX Commentaire : Dans ce cahier, le gérant mentionne la chambre quon a occupée, son numéro et sont prix, les dépenses quil a effectuées a lhôtel pendant une journée, mais aussi le montant versé par jour. Ce document est tr ès important a lHôtel pour localiser quelles sont les chambres les plus occupées et donc ayant généré plus des recettes afin de planifier les activités du maintien de son confort. Source : Archive de lHôtel DU LAC. c. Bulletin dinscription hotel . VO T E L D V LAC Av. du Marche Maendeleo UVIRA/RDC En face de la Banaue Chambre n° el : 0813887026 BULLETIN DINSCRIP TION HOTEL (A remplir par le voyageur) Conformement a lordonnance 2/C du 11 janvier 193 4. N.B.A · remplir lisiblement et correctement le voyageur s.v.p. Fils (fille) de · Lieu et date de naissance · &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&& Nationalite · &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
  • Profession· &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&Nom et adresse du service ou de lemployeur·Residence en RDC &&&&Domicile a letranger·Provenance de· &&&&&Date darrivee· &&&&& Date de depart· Pour quelle destination· Motif de deplacement·Nature, N° des piaces didentité· &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&Lieu et date de leur délivrance· &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&& Etat-Civil Célibataire Marie (e) Divorce (e) Veuf (Veuve)Indiquer sil est accompagne de sa femme·Enfant (s) moins de 1 4 ans· &&&&&&&&&Client (e) declare a la reception de lhotel·Signature du voyageur Commentaire : Ce bulletin contient lidentification du client qui vient sheberger ~ lhotel pendant x temps. Il est rempli par le gerant.d.
  • Facture HotelCommentaire : Cette facture renferme le nom du client, lachambre occupée et son prix, le nombre de jours effectuésmais aussi le montant payé. Ce document est important ala fois pour lhôtel et pour le client lui-même qui lui sert despi èces justificatives et de document de déclaration en casde différends. Pour lhôtel, cest un moyen de contrôler lesrecettes par jour ou suivant une période donnée en seservant des copies.e. Facture restaurantARTICLESENTREES
  • SORTIES RESTANT OBS Commentaire : Cette facture renferme le nom du client, le produit consommé et le prix mais aussi le montant payé. Différemment de la précédente, la présente facture les bois consommés au niveau du restaurant. f. Bulletin de paieHOTEL RESTAURANT DU LAC NOMAv. du Marché MAENDELEO , le / /20UVIRA/RDCEn Face de la Banque du CONGOTél. 0813887026BULLETIN DE PAIE DES AGENTSLIBELLE MOIS SIGNATURE Nom et signature du Gérant Commentaire : Ce bulletin de paie aide le gérant pour la paie des agents mensuellement. ll démontre le décompte et le calcul du salaire a etre encaissé par un agent mensuellement. ll est obligatoire car il permet au service de fisc le calcul des impôts sur les revenus professionnels. g. Fiche de stock au restaurant II.3. CRITIQUE DE LEXISTANT Ayant parcouru le syst ème dinformation existant a lhotel DU LAC, nous nous sommes rendu compte des réalités non souhaitables pour une maison qui a lambition de transcender au niveau continental. Malgré quelques cotés forts que nous avons constatés dans cette organisation, cette derni ère a aussi des insuffisances que nous allons palier en concevant un autre syst ème dinformation futur jugé comme fiable et efficace. Lhôtel DU LAC dispose des ordinateurs comme moyen matériel qui ne sont utilisés que pour la saisie et limpression des textes,
  • or ces derniers contiennent des programmes de gestion quipouvaient etre exploités pour le traitement automatique de biendes taches de cette organisation.En analysant les documents utilisés, nous avons constatélabsence des quelques informations jugées très utiles, enrevanche nous y avons trouvé des informations de sur plus quenous avons jugées moins considérables. Sur base de ceconstat, nous avons conclu que la suppression ou lajout desquelques propriétés et entité dans le MCD du syst èmedinformation que nous allons proposer dans le futur sav èreindispensable. CHAP. III. DEVELOPPEMENT DE LA BASE DE DONNEES AU SEIN DE LHOTEL RESTAURANT DU LAC0. INTRODUCTIONNotre travail envisage a ses fins une application informatiquedont laccomplissement doit faire lobjet de réflexion par desanalyses afin de bien préparer sa conception. (10) Cetteconception portera sur lidentification des différents utilisateurs,la description des informations et des fichiers dont sesutilisateurs auront besoin, mais aussi une nouvelle circulationdinformation favorable pour le nouveau syst ème.Le circuit dinformation existant a été long dans le cadre manueldu fonctionnement des services et notre tache sera de le rendrele plus court possible en envisageant la conception dun système de gestion de lhôtel restaurant oil tous les services ayantbesoin davoir la situation de lhôtel soient a mesure de puiserles informations nécessaires dans notre LogHotRes.Parmi les méthodes qui existent, la méthode MERISE a retenunotre attention départ ses techniques basées sur le principerationnel. Il est donc important de noter que le présent chapitreest consacré a la conception dun syst ème de gestion de lhôtelrestaurant DU LAC qui suivra une démarche basée surlapproche entité association.Les mod èles ci-après y seront développés :> Mod èle conceptuel des données (MCD)> Mod èle organisationnel des données (MOD)> Mod èle conceptuel des traitements (MCT)> Mod èle organisationnel des traitements (MOT)> Mod èle logique des données relationnelles (MLDR)> Mod èle physique des données (MPD)10 LANGOIS G., at all, Gestion et informatique, les éditions FAUCHER, Paris, 1993.1. MCDLe mod èle conceptuel des données (MCD) est unereprésentation statique du syst ème dinformation de lentreprise
  • qui met en évidence sa sémantique. ll a pour but de décrire de façon fid èle les différents éléments qui interagissent entre eux dans un syst ème de gestion dinformation. ll permet de faire la photocopie du syst ème quon analyse en définissant les liens qui existent entre les objets a modéliser. Le formalisme adopté par la méthode Merise pour réaliser cette description est basé sur les concepts . entité-association >. Le tableau ci-dessous présente les différents objets et liens qui caractérisent la gestion de lHotel DU LAC. Entités et Associations du LogHotRes CLIENTSCette entité enregistre les données relatives a lidentification des clients de lHotel DULACN° Propriétés Role Ce champs stock le numéro dordre darrivé des1 IdClient clients. Dans ce champ, on y sauvegarde les noms des2 Nom clients.3 Postnom Ca champ va stock les post-noms des clients.4 Prenom Champ sauvegarde des prénoms des clients Ce dernier permet de différencier les état-civils des5 EtatCivil clients6 Nationalite ll sagit de stocker les nationalités des clients7 NumPieceldentite Ce champ ne reprend que les numéros des pi èces didentités des clients.8 Adresse Sauvegarde des adresses des clients9 Telephone Les numéros des téléphones sont sauvegardés dans ce champ ll est question de sauvegarder les adresses mail des10 Mail clients.11 Fonction La sauvegarde des fonctions des clients se fait dans ce champ PRODUITSCette entité sert a stocker les données renseignant sur les produits achetés et vendus alHotel DU LAC.N° Propriété Role1 IdArticle Code permettant didentifier les produits séparément dans la base des données.2 Designation Champs de stockage des noms des produits.
  • 3 Prix Le prix de larticle. VENTESEntité de regroupement des ventes des produits.N° Propriété Role1 IdVente Numéro denregistrement de la vente2 DateOperation Date de la vente3 Quantité Quantité vendue de larticleDETTESCette entité regroupe les différentes dettes des clients a lHôtel et au Restaurant.N° Propriété Role1 IdDette Numéro denregistrement de la dette2 Datedette Date de la dette3 Montantdette Montant de la dette4 IdFacture Numéro de la facture a lhôtel et au Restaurant AGENTSEnregistrement des identités des agents.N° Propriétés Role1 IdAgent Numéro denregistrement des agents2 Nom Sauvegarde les noms des agents Les post-noms des agents sont stockés dans ce3 Postnom champ4 Adresse Les adresses des agents5 Telephone Les numéros de téléphones des agents6 Mail Les adresses électroniques des agents7 Fonction Les fonctions des agents8 Salaire Les salaires des agentsCHAMBRESCette entité enregistre les chambres de lHotel DU LAC.N° Propriétés Role1 Idchambre Il sagit du numéro dordre des chambres.2 Localisation Localisation des chambres dans différents niveaux3 Description Description des chambres4 Etat Ce champ permet de différencier létat des champs : Libre, Occupée ou Réservée.5 Categorie Catégorie des champs : I, II ou III
  • 6 Montant Montant del. T_PaiementAgentsCette entité permet de sauvegarder les paiements des agents.N° Propriétés Role1 NumPaye Numéro denregistrement de paie.2 Date Date de paie3 Moispaye Mois payé4 Montant Montant payé MotdePasseStockage du mot de passe du Gérant pour faciliter la paye des agents.N° Propriétés Role1 IdMotdePasse Numéro dordre du mot de passe2 MotdePasse Sauvegarde du mot de passe du Gérant3 IndicateurPassWd Indicateur du mot de passe du Gérant AcheterCette association stock les données relatives a lapprovisionnement des produits. Elle lieles entités Agents et Produits.N° Propriétés Role1 DateOperation Date de lopération dachat2 Quantite Quantité achetéePayerCette association enregistre la paie des dettes des clients a lHôtel et auRestaurant. Lie les entités : Agents, Clients et Dettes.N° Propriétés Role1 Date Sauvegarde de la date de paie2 Montant Montant payé OccuperCette association regroupe les données relatives a loccupation des champs ; elle lie lesentités ci-après : Clients, Agents et Chambres.N° Propriétés Role1 Datedebut Dates de début doccupation des chambres2 DateFin Dates de fin doccupation des chambres3 MontantAvance Montants avancés lors de loccupation4 LieudeProvenance Lieux de provenance des clients5 MotifDeplacement Motifs de déplacement des clients Réserver
  • Lassociation met en relation les entités : Clients, Agents et Chambres. Elleenregistre les données pour la réservation des chambres.N° Propriétés Role1 Datedebut Date de début pour loccupation de la chambre réservée Date de fin pour loccupation de la chambre2 Datefin réservée3 Montantavance Montant avancé pour la réservation de la chambreCommanderLassociation qui enregistre les commandes effectuées par les clients. Elle lie les entités :Clients, Produits et Ventes.N° Propriétés Role1 Quantite Quantités commandées par les clients Effectuer Cette association lie les entites : Ventes et Agents. Elle est depourvue des proprietes. Concerner (1) Cette association lie les entites : Agents, T_PaieAgents et MotdePasses. Elle est depourvue des proprietes. Concerner (2) Cette association lie les entites : Clients et Dettes. Elle est depourvue des proprietes. ~42~ Schématiquement, le MCD de la CSGHR peut se presenter de la maniere suivante :
  • (1,1)(1,n)(1,n)(1,n)(1,n)(1,n)(1,n)Concerner (2)(1,n)(0,n)Commander Quantite(1,n) RéserverDatedebut Datefin MontantavanceOccuperDatedebutDatefin Montantavance LieudeProvenance MotifDeplacement AcheterDateOperation QuantitePrix DesignationVentesIdvente DateOperationDate Montant
  • Payer (1,1) MotdePasses IdMotdePasse MotdePasse IndicateurPassWd Effectuer Concerner (1) (1,n) (1,n) (1,n) (1,n) (1,n) (1,n) (1,n) (1,n) (1,1) (1,1) ClientsIdclient NomPostnom Prenom Etatcivil NationaliteNumPieceIdentite AdresseTelephoneMailFonction DettesIdDetteDateDette MontantDette IdFacture ProduitsIdArticle DesignationQuantite Prix ChambresIdchambre Localisation Description Etat
  • CategorieMontant AgentsIdagent NomPostnom Adresse TelephoneMailFonction T_PaieAgentsNumPaye DateMoisPaye Montant 2. 1 MOD Differemment du mod èle precedent, le mod èle organisationnel des donnees decrit les donnees qui seront manipulees par un procede ou un traitement informatique. Allons-y comprendre quil sobtient grace au mod èle precedent en ne retenant que des donnees sujettes dautomatisation. En analysant le MCD presente ci-haut, il sobserve que toutes les donnees sont automatisables. Ainsi, le MCD equivaut au mod èle organisationnel de donnees. 3. MCT Le MCT permet de traiter la dynamique du syst ème dinformation, cest-à-dire les operations qui sont realisees en fonction devenements. Ce mod èle permet donc de representer de facon schematique lactivite dun syst ème dinformation sans faire reference a des choix organisationnels ou des moyens dexecution, cest-à-dire quil permet de definir simplement ce qui doit etre fait, mais il ne dit pas quand et comment ni ob. Le MCT peut se presenter comme suit :
  • Arriver des clients a lhotel Enregistrement des clients dans le registre Toujours Enregistrement termine Elaboration detat de besoin du client Toujours1Elaborationterminée Verification des chambres terminéea et b-44- Enregistrement état de besoinOccupation Reservation Enregistrement du client qui occupe la chambre reservee ToujoursConsommation Enregistrement occupation chambre/client
  • Enregistrement reservation chambre/client 2 a et b Orientation terminée 3 Elaboration bulletin dinscription hotelToujours Elaboration bulletin terminee Orientation vers la chambre a occuperToujours Passation de la commande 3 a et b Effectuée Non effectuée
  • Livraison de la commande terminée4 Consommation restaurant Toujours Elaboration facture restaurant Paie de la facture restaurant Effectuée Non effectuée5Paiement terminé 4a et b Elaboration facture hotel Toujours Elaboration terminéeEffectuée Non effectuéePaiement terminé
  • 6 7 Paie de la facture hotel -46- 5 a et b 6 Enregistrement des clients endettés Toujours Enregistrement dette terminé 7 a et b Sortie du client de lhotel Toujours Demande de lavance par lagent Enregistrement terminé FinEffectuée Non effectuée
  • Analyse du seuil et octroi de lavance Enregistrement de lavance 8 Toujours Enregistrement terminé a et b 8 Paiement du salaire net Toujours 4. MOT Le mod èle présenté ci-haut décrit les différents processus du syst ème de gestion a lHôtel DU LAC. Les processus décrits ne sont pas toujours objet dautomatisation. Pour ce qui concerne le MOT, il sagit des préciser de ces processus lesquels seront- ils automatisables et donneront-ils quels types dévénements manipulables par un programme informatique. Dans le tableau suivant, nous reprenons les processus qui feront lobjet dautomatisation :N. PROCESSUS RESULTATS INFORMATIQUES1 Enregistrement des clients et Enregistrement des identités des clients et des agents pour lutilisation ultérieure. des agents2 Occupation et réservation Vérification des chambres qui sont libres et de la chambre enregistrement du client qui réserve ou occupe la chambre.3 Enregistrement des Vérification de lexistence des produits commandes demandés et de la quantité pour ces derniers. Dans le cas de la satisfaction de la condition, enregistrement de la commande et impression de la facture.4 Régularisation du client a Enregistrement des opérations de règlement des lhôtel ou au restaurant factures et édition des recus de paiement.5 Sortie et Mise a jour de stock et édition de létat de stock des
  • approvisionnement des produits. produits6 Paiement des agents Vérification de lavance existante et paiement du reste. 5. MLDR Ce mod èle, présente les données comme elles seront manipulées par un syst ème de gestion de base de données. ll sobtient grace au MCD en respectant des règles dintégrité et dhéritage entre les entités et les associations. Pour des raisons techniques et dappréciations personnelles, nous avons, du MCD présenté précédemment, renommé certaines entités et associations. Ainsi, dans le tableau ci-dessous, nous presentons les nouvelles appellations de ces objets.ANCIENNES APPELLATIONS NOUVELLES APPELLATIONSVentes T_ventesproduitsDettes T_ DettesCommander T_ListeCmdProduiteReserver T_ReservChambresOccuper T_OccupationChambresPayer T_PaiementsAcheter T_achatsMotdePasse T_MotdePasse Le MLDR se presente de la maniere suivante : Clients (IdClient, Nom, Postnom, Prenom, EtatCivil, Nationalite, NumPieceIdentite, Adresse, Telephone, Mail, Fonction) Agents (IdAgent, Nom, Postnom, Adresse, Telephone, Mail, Fonction, Salaire) Chambres (Idchambre, Localisation, Description, Etat, Categorie, Montant) Produits (IdArticle, Designation, Quantite, Prix) T_achats (IdOperationachat, DateOperation, Quantite, Prix, Designation, #IdProduit, #Idagent) T_Ventesproduits (IdVente, DateOperation, #IdAgent) T_Dettes (IdDette, Datedette, Montantdette, IdFacture, #IdClient) T_Motdepasses (IdMotdePasse, MotdePasse, IndicateurPassWd, #IdAgent) T_Paiements (IdPaie, Date, Montant, IdFacture,
  • #IdAgent, #Idclient)T_OccpationChambres (IdOperation, Datedebut, DateFin,MontantAvance,LieudeProvenance, MotifDeplacement, #IdClient, #IdAgent,#IdChambre) T_ReservChambres (IdReserv, Datedebut, Datefin,Montantavance, #IdClient,#IdAgent, #IdChambre)T_ListeCmdProduites (IdListeCmdProduit, Quantite, #IdClient,#IdVente, IdProduit) T_Paieagents (NumPaye, Date, Moispaye,Montant, #IdAgent)6. MPDCe mod èle joue le role de la présentation des objets tels quilsseront gérés par un syst ème de gestion de base de données.Voici les figures ci-dessous qui présentent les différentes entitéset associations qui sont devenues toutes les tables.6.1. Table AgentsCette table permet de stocker les données sur lidentité desagents. Le numéro de lagent . Idagent . est employé pourdistinguer les agents entre eux. Il est donc la clé primaire de latable.Physiquement, il se présente de la mani ère suivante :6.2. Table ClientsLes données sur lidentité des clients sont sauvegardées dans latable ci-dessous. Les clients sont distingués par le numérodordre denregistrement N IdClient >.6.3. Table chambresLa table . Chambres . stocke les donnees relatives auxchambres. Elles sont distinguees par le numero de chambres(IdChambre).
  • 6.4. Table achatsLa table T_achats regroupe les donnees relatives auxapprovisionnements effectues par lHotel DU LAC.6.5. Table produitsCette table regorge les produits. Ces derniers sont distinguespar le code de larticle . Idarticle >.6.6. Table liste des commandes/ProduitsLes commandes effectuees par les clients sont enregistreesdans la table ci-dessous. Elles sont distinguees par le numerodes ventes (IdVente).6.7. Table ventes des produitsLes donnees relatives a la vente des produits sont reunies dansla table . T_Ventesproduits >.6.8. Table dettesLes dettes des clients sont enregistrées dans la table ci-dessous. Elles sont distinguées par le numéro de la facture .IdFacture > et par le numéro de la dette . IdDette >.
  • 6.9. Table occupation chambresLa presente table rassemble les donnees sur loccupation deschambres par les clients.6.10. Table reservation chambresLors de la reservation des chambres par les clients, les donneessont stockees dans la table .T_ReserChambres ..6.11. Table paiement chambresLes paiements effectues par les clients et les reglements desfactures sont enregistres dans la table ci-dessous.6.12. Table mot de passeLenregistrement du mot de passe du Gerant seffectue dans latable N T_MotdePasse >.6.13. Table paiement agentsLoperation doctroie des avances et le paiement des agents sontstockes dans la table . T_Paieagents >.
  • CHAP. IV. PRESENTATION DE LA BASE DE DONNEESEnfin, ce chapitre constitue la partie pratique de notre étudecest-àdire la présentation du logiciel qui nous permettra de fairela gestion de lhEtel DU LAC pour pallier les probl èmes évoquésdans notre travail.1. CONTRAINTES MATERIELS ET LOGICIELLESPendant notre travail, nous nous sommes heurté a descontraintes qui nous ont été imposées par le travail lui-même.Lenvironnement de réalisation étant le SGBD ACCESS 2003,notre application nécessitera, sur le plan logiciel, les élémentsci-après :> Le syst ème dexploitation Windows XP ou une versionultérieure ;> Le syst ème de gestion de base de données ACCESS2003 ou une version ultérieur ;> Avira 2010 avec licence a jour comme antivirus ;> Nero 8 ou une version ultérieure pour la sauvegarde desdonnées sur le CD ou DVD.Sur le matériel, il faudra un ordinateur doté d (des) :> Un disque dur dau mois 20 Go ;> Un processeur Pentium III ;> Un lecteur CD ou DVD ;> Un clavier A2ERT pour faciliter la saisie des données> Une souris a deux boutons ;> Une mémoire RAM de 512 Mo ;> Ports USB pour utiliser les flashs disk ;> Un écran VGA de 21 pouces ;> Imprimante HP Laser 1020.2. CHOIX DE LENVIRONNEMENT DE REALISATIONLa modélisation des données a suivi une démarcherationnelle entre les différents objets constituant le système analysé. Cette démarche nous a poussé a opter pourle syst ème de gestion de base de données ACCESS, carfacilitant la réunion des données en provenance deplusieurs tables.En dehors de laspect relationnel, ce SGBD nous aprésenté les avantages suivants :> La programmation modulaire ;> Interface graphique facile a créer et a gérer ;
  • > Réunion et extraction facile des données a laide desrequêtes ;> Edition assistée des états de sortie ;> Sa disponibilité et son utilisation a une grande échelle atravers le monde.3. UTILISATION DE LAPPLICATION CONOUELe logiciel nest pas difficile a manipuler, il suffit dendisposer ou de lavoir. Avant de le lancer, ou soit vousavez ce fichier sur le CD qui accompagne ce travail,copiez-le et collez-le dans un endroit voulu dans votreordinateur, double-cliquez dessus et suivez ce qui vasafficher, sil y a une boite de message guide standarddAccess qui saffiche, cliquer sur ouvrir, cest la premierepage de guide de manipulation du logiciel qui safficherasur lécran.Au moment du lancement, le formulaire de connexion aulogiciel ci-dessous saffiche. Dans ce dernier il seraquestion de saisir le nom de lutilisateur et son mot depasse. Nous vous informons que deux personnes peuventouvrir le logiciel ; il sagit du <4 PDG » et son mot de passe<4 propriHRL » et le <4 G~ront » avec comme mot de passe<4 Alims ».N.B : Le logiciel ne tient pas compte de la case (Majusculeet minuscule) mais aussi vous avez trois essais pour laconnexion. Si vous venez de les atteindre le logiciel vousaffichera la boite de dialogue ci-dessous avant de sarreteet enfin cliquer sur <4 OK ».
  • Lors que le nom de lutilisateur et le mot de passe sontvalides, voici la boite de dialogue ci-dessous qui compte lenombre douverture du logiciel et cliquer sur OK pouravoir la page dAccueil.La page daccueil ci-dessus disparait pendant quelquesminutes et voici la fenêtre ci-dessous qui saffichera avec 6menus (Ouvrir, Gestion de lhotel, Gestion du restaurant,Gestion du personnel, Impression des données etParamitres) et le menu General au milieu.Concernant louverture de la Gestion de lhôtel, Gestion durestaurant, [impression et la Déconnexion de [app[icationutiliser le Menu Ouvrir et voici comment il se présente.
  • Lors que le clique se fait sur . Gestion de lhotel » dans lemenu . Ouvrir », voici comment se presente le formulairede la . Gestion de lhotel ».Pour lenregistrement, la modification et la suppressiondes agents ; faites référence au Menu Gestion de lhôtel.Voici la procédure pour enregistrer un agent : Cliquer surle menu Gestion de lh3tel, pointer sur Gestion des agentset enfin cliquer sur Enregistrement des agents. Voici leformulaire ci-dessous qui vous permettra de le faire.N.B : Toutes ces opérations doivent être matérialisées parla saisie des données pour lenregistrement et la rechercheen vue de la modification ou la suppression. Laconfirmation de ces données se fait en cliquant toujourssur les boutons Enregistrer, Modifier ou Supprimer.Dans ce même menu, vous avez la possibilité denregistrer,de modifier et de supprimer les clients ; denregistrer leschambres et les mettre a jour, denregistrer la réservationet doccupation des chambres, dimprimer les factures etdenregistrer les paiements des clients.
  • Voici comment se présente le formulaire pour limpressiondes factures a lhotel (Fig. 1) et le formulaire pour lepaiement des factures a lhotel (Fig. 2).Comment procedure : cliquer sur le menu . Gestion delh3tel », pointer sur . Gestion des chambres » et enfincliquer sur . Impression facture h3tel» pour Fig.1 ou sur .Paiement facture hotel » pour Fig.2.Fig. 1. Dans le formulaire ci-dessous vous allezsélectionner le numéro de la facture du client et enfincliquer sur le bouton <4 Impression facture ».Fig.2. Lors du paiement de la facture, ce formulaire vouspermet de sélectionner le numéro de la facture du clientqui vous doit et de saisir le montant quil a payé pour enfincliquer sur le bouton Enregistrement paiement facture etapres enregistrement le programme vous restitue le recude paiement a lhotel.Le menu <4 Gestion du restaurant » vous permetdapprovisionner le stock, de vendre les produits aurestaurant, denregistrer les paiements de la facture aurestaurant mais aussi de faire lapercu du stock restant aurestaurant. Voici le formulaire qui vous permet de vendreles produits (Fig.3) et le formulaire qui vous permet
  • denregistrer les paiements des factures au restaurant (Fig. 4).Comment procéder: cliquer sur le menu <4 Gestion du restaurant» et enfin cliquersur <4 Ventes des produits» pour Fig.3 ou sur <4 Paiement factures restaurant » pourFig.4.Fig.3. Le formulaire ci-dessus vous permet de sélectionner le client, lagent, de saisir le nombre des commandes faites par un client tout au plus 21 commandes. Apr ès la sélection du numéro produit (N° Produit) et la saisie des quantités commandées, cliquer sur le bouton <4 Enregistrement et impression facture ». Fig.4. Dans le formulaire <4 Paiement facture/restaurant », vous allez sélectionner le numéro de la facture du client qui vous doit et de saisir le montant quil a payé pour enfin cliquer sur le bouton <4 Enregistrement paiement facture» et après enregistrement le programme vous restitue le recu de paiement.
  • La paie des agents se fait de la mani ère suivante, cliquersur le menu <4 Gestion du personnel ., pointer sur <4 Paiedes agents » enfin cliquer sur <4 Identification de lagentpayeur >>.Vu que la paie des agents se fait par le gérant, il est alorsdemandé au Gérant de sidentifier avant davoir acc ès auxdifférentes possibilités quoffre le programme pour la paie.Dans le formulaire ci-dessous, sous longlet Gestion dumot de passe du Gérant, vous avez la possibilitédenregistrer le gérant, changer lancien gérant par lenouveau, modifier son mot de passe et modifierlindicateur de son mot de passe. La paie des agents se faitsous longlet Paiement des agents.Nous vous informons que le mot de passe du Gérant est :<4 Alims ..Ce bouton vous permet de visualiser le mot de passe encas doublie si vous connaissez son indicateur.La validation du nom et du mot de passe du Gérantseffectue sur le bouton OK du formulaire ci-dessous.
  • Après validation, un formulaire saffiche avec deuxpossibilités <4 Avance sur salaire des agents » et « Paiedes agents ». La paie des agents se fait grace auformulaire ci-dessous oil vous allez choisir le nom delagent et le mois payé ; directement le logiciel vousaffichera lavance et le montant payé et enfin cliquer sur lebouton Enregistrer.972436175Limpression des donnees se fait dans le menu« Impression des donnees » et vous avez la possibilite defaire limpression des documents ci-apres :
  • Concernant les contacts du concepteur, cliquer sur le menu « Parametres » et enfin cliquer sur « Renseignement sur le concepteur ». Voici la boite de dialogue qui sera affichee : La reparation du logiciel et les informations concernant le concepteur se font dans le menu <4 Parametres » sous <4Reparation du logiciel ». Voici le formulaire qui va saffiché : 0853743654 0972436175Vous pouvez quitter le programme en cliquant sur <4 Déconnexion de lapplication »dans le menu<4 Ouvrir ». Voici la boite de dialogue qui saffiche oil vous allez cliquer sur <4 Oui » pour vous d!connecter et sur <4 Non » pour annuler loperation.
  • CONCLUSIONNotre étude portée sur la . Conception du Syst ème de GestionInformatisé de lHotel-Restaurant du LAC/UVIRA » a identifié lesfaiblesses de gestion dudit hotel liéesau traitement manuel entre autres :- Le gaspillage du temps lors du traitement des opérations des clientsa lhotel, au remplissage du bulletin dinscription de lhotel ;- Lélaboration des factures avec des erreurs des calculs quelquefoishorizontaux et verticaux ;- La lenteur dans lélaboration des rapports journalier, mensuelcomme annuel ; - La difficulté des suivis des paiements et du contrôledu rendement des agents ; - Labsence dun système de suivi descrédits accordés qui donnent naissance aumanque a gagner au cas de non recouvrement ;- La difficulté de retrouver les documents suite au classement manuel,- Limpossibilité dimpression des états danalyse de la performancede lorganisation entre autre la facture, fiche de recettes mensuelle ahotel et au restaurant, fiche analytique des produits achetés et vendusau restaurant, fiche analytique de la performance des agents, la fichede fréquentation des clients, recu de paiement, fiche de paie, fiche destock, et enfin la statistique graphique des ventes.-
  • Pour orienter nos recherches, la question suivante a retenu notreattention : la conception dune application de gestion de lhotel DULAC intégrant la tenue rationnelle des stocks, la paie des agents delhotel et la restauration dune part et la réservation, loccupation deschambres ainsi que la facturation et le paiement de celles-ci dautrepart ne constituerait pas une solution efficace aux probl èmesrecensés ci-haut ?Provisoirement, nous avons estimé que la mise en place dun systèmede gestion informatisée de lhotel DU LAC constituerait une solutionefficace étant donné quelle améliorerait le syst ème de gestion deréservation et occupation des chambres de lhotel, la paie dupersonnel et le stock de ceci.Pour des raisons de recherche defficience dans ce travail, nousavons utilisé la méthode et les techniques suivantes:> La Méthode MERISE qui nous a aidé a concevoir méthodiquement labase de données de gestion envisagée de lhotel-restaurant DU LAC.> La Technique documentaire qui nous a facilité dêtre en contactavec les ouvrages, revues, notes de cours, articles et différentespublications pour habiller notre travail en sappuyant sur desarguments de valeur.> La Technique dinterview qui nous a donné la possibilité davoir deséances de travail avec les agents de lhôtel DU LAC a même dedétenir une information intéressante a notre th ème détude afin derécolter des données par un jeu des questions-réponses.> La Technique de navigation sur Internet nous a été utile pour laconsultation des informations utiles a notre travail dans des bibliothèques numériques.Les résultats auxquels nous sommes arrivé nous permettentdaffirmer nos hypoth èses de départ étant donné que lapplicationconcue en Microsoft Access permet de ressortir les états suivants :> Les factures et requs a lhôtel et au restaurant ;> Létat de stock des produits ;> Lettre de relance pour les clients redevables a lhôtel et aurestaurant ;> Bulletin dinscription des clients a lhôtel ;
  • > Liste des clients a lhôtel et au restaurant ;> Liste des agents ;> Fiche de recettes mensuelles a hôtel et au restaurant ;> Fiche analytique des produits vendus et achetés ;> Feuille de paie ;> Fiche analytique de la performance des agents ;> Fiche de la fréquentation des clients a lhôtel ;> Statistique graphiques de vente.Nous ne pouvons prétendre avoir réalisé un travail sans imperfection,car cest une oeuvre humaine. Mais nous osons croire que le syst èmeproposé apportera satisfaction aux responsables de lhôtel DU LAC etau service compétent en particulier. Cela étant, les remarques etsuggestions des lecteurs sont souhaitées pour lélaboration dunédifice scientifique aussi constant quon peut le croire.