Your SlideShare is downloading. ×
DOSSIER DE PRESSELE 22 JUIN 2010 : JOURNÉE MONDIALE DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE AUX PASSAGES À NIVEAU
À propos de la Journée mondiale de sécurité routière                          aux passages à niveau Pour la première fois ...
COMMUNIQUÉ DE PRESSE                     Près de 40 pays se mobilisent le 22 juin 2010           pour faire baisser le nom...
Les actions de prévention nationales le 22 juin 2010En France, 15 opérations locales de sensibilisation sont organisées pa...
PRÉSENTATION DES PARTENAIRES                                       Les missions de Réseau Ferré de France sont            ...
LISTE DES PASSAGES À NIVEAU CONCERNÉS PAR L’OPÉRATIONL’action de sensibilisation est une opération dinformation nationale ...
RENDEZ-VOUS MÉDIASRendez-vous PRESSE RÉGIONALELe rendez-vous pour la presse se fait sur l’ensemble des passages à niveau c...
LE PASSAGE À NIVEAU NUMÉRO 30                 DE LAGNY-LE-SEC / LE PLESSIS-BELLEVILLECe passage à niveau préoccupant est s...
LES AUTRES ACTIONS MENÉES POUR LE 22 JUIN 2010Un film publicitaire de prévention mondialUn clip vidéo, commun à tous les p...
LES 7 RÈGLES À RESPECTER                         POUR UN PASSAGE SANS RISQUETraverser nos voies ferrées, encadrées par un ...
QUELQUES CHIFFRES ET FAITS MARQUANTSPour 29 973 kilomètres de lignes ferroviaires, propriétés de Réseau Ferré de France, i...
L’ACCIDENTOLOGIE AUX PASSAGES À NIVEAU             STOP AUX ACCIDENTS AUX PASSAGES À NIVEAU !La tendance des collisions au...
COMMENT MODIFIER LES COMPORTEMENTS                      DES USAGERS DE LA ROUTEDeux types d’action ont été lancés pour mod...
BILAN 2009 ET NOUVEAUTÉS 2010Bilan 2009 du Plan national de sécurité aux passages à niveau, lancé par DominiqueBUSSEREAU, ...
COMMUNIQUÉ INTERNATIONAL (EXTRAIT)              « Aux passages à niveau, priorité à la vie ! »Trop d’usagers de la route e...
Pour retrouver l’intégralité du communiqué de presse ILCAD, veuillez consulter :                                     www.l...
CONTACTS PRESSEContacts FranceMEEDDMSecrétariat d’État aux transportsLorène THIEBAUT - Conseillère Presse et communication...
Contacts ILCADUnion Internationale des Chemins de fer (UIC)Isabelle FONVERNE, Responsable Projets, Sécurité & Interopérabi...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

LE 22 JUIN 2010 : JOURNÉE MONDIALE DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE AUX PASSAGES À NIVEAU

1,901

Published on

À propos de la Journée mondiale de sécurité routière
aux passages à niveau
Pour la première fois dans l’histoire de la sécurité routière, les pays possédant un réseau
ferré ont décidé d’organiser une Journée de prévention à destination du grand public
pour informer des dangers des conduites à risque aux abords des passages à niveau.
Initiée par la France en 2008, cette Journée regroupe un ensemble d’actions de
prévention, de communication et de relations publiques, sur le terrain ou sur le web.
Les passages à niveau : une problèmatique mondiale !


7 juin 2012 : Journée mondiale de sécurité routière aux passages à niveau http://www.securite-passageaniveau.fr/

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,901
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
13
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "LE 22 JUIN 2010 : JOURNÉE MONDIALE DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE AUX PASSAGES À NIVEAU"

  1. 1. DOSSIER DE PRESSELE 22 JUIN 2010 : JOURNÉE MONDIALE DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE AUX PASSAGES À NIVEAU
  2. 2. À propos de la Journée mondiale de sécurité routière aux passages à niveau Pour la première fois dans l’histoire de la sécurité routière, les pays possédant un réseau ferré ont décidé d’organiser une Journée de prévention à destination du grand public pour informer des dangers des conduites à risque aux abords des passages à niveau. Initiée par la France en 2008, cette Journée regroupe un ensemble d’actions de prévention, de communication et de relations publiques, sur le terrain ou sur le web. Les passages à niveau : une problèmatique mondiale ! SOMMAIRECommuniqué de presse ................................................................................................ p3Présentation des partenaires ........................................................................................ p5Liste des passages à niveau concernés par l’opération ................................................ p6Rendez-vous médias ..................................................................................................... p7Le passage à niveau numéro 30 de Lagny-le-Sec / Le Plessis-Belleville ..................... p8Les autres actions menées pour le 22 juin 2010 ........................................................... p9Les 7 règles à respecter pour un passage sans risque ................................................. p 10Quelques chiffres et faits marquants ............................................................................. p 11L’accidentologie aux passages à niveau ........................................................................ p 12Comment modifier les comportements des usagers de la route ................................... p 13Bilan 2009 et nouveautés 2010 ..................................................................................... p 14Communiqué international ILCAD (extraits) .................................................................. p 15Contacts presse ............................................................................................................. p 17 2
  3. 3. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Près de 40 pays se mobilisent le 22 juin 2010 pour faire baisser le nombre d’accidents aux passages à niveauJournée mondiale de sécurité routière aux passages à niveauPour la troisième année consécutive, Réseau Ferré de France et la Délégation à la Sécuritéet à la Circulation Routières (DSCR) organisent une opération de sensibilisation aux abordsdes passages à niveau avec les services de l’État, les collectivités territoriales, la SNCF etl’Association Prévention Routière.Cette année, et pour la première fois, près de 40 pays dans le monde se retrouvent encampagne au même moment sur le terrain des passages à niveau.En 2009, 36 accidents mortels et environ une collision tous les trois jours avec un trainont été recensés.Pour faire face à cet état de fait, un plan national Passages à Niveau a été mis en place enjuin 2008, à l’initiative de Dominique BUSSEREAU, Secrétaire d’État chargé des Transports.Outre la suppression des passages à niveau les plus préoccupants, il prévoit l’organisationde campagnes d’information à destination des usagers de la route. En effet, 98 % desaccidents aux passages à niveau sont dus au non respect des règles du code de la route,par exemple une vitesse d’approche excessive ou encore des passages en chicane lorsqueles barrières sont baissées. Quelques chiffres clés Depuis 2008, 15 passages à niveau préoccupants ont été supprimés en France. En 2009, 75 millions d’euros ont été engagés par l’État, RFF et les collectivités pour améliorer la sécurité aux abords des passages à niveau (ex. suppression de 55 PN, aménagements de sécurité : amélioration de la visibilité de la signalisation du PN, réduction de vitesse, etc.). En 2010, 8 passages préoccupants à niveau devraient être supprimés. 3
  4. 4. Les actions de prévention nationales le 22 juin 2010En France, 15 opérations locales de sensibilisation sont organisées par RFF et laDSCR.Les acteurs de la sécurité routière et ferroviaire se réunissent sur le territoire national pourrappeler les dangers des conduites à risque aux abords des passages à niveau et notammentdes vitesses excessives. Les messages de prévention : - ralentissez à l’approche d’un passage à niveau - arrêtez-vous dès que les feux rouges se mettent à clignoter.À cette occasion, Dominique BUSSEREAU inaugure le premier radar de franchissemententre les communes de Le Plessis-Belleville et Lagny-le-Sec, dans l’Oise. Ce nouveau typede radar a pour objectif de repérer les franchissements de passages à niveau en chicane,lorsque les barrières sont baissées.Enfin, en vue de développer la prise de conscience chez jeunes et futurs conducteurs sur lesrègles de sécurité près des passages à niveau, RFF a ouvert une page sur le sitecommunautaire Facebook. (Rejoignez le groupe : « contre les *%# ! qui passent au feu rougeclignotant du passage à niveau ») Pour plus d’information sur la prévention, consultez le site à l’année : www.securitepassageaniveau.fr 4
  5. 5. PRÉSENTATION DES PARTENAIRES Les missions de Réseau Ferré de France sont multiples, durables et menées en partenariat, notamment avec les Régions. Outre la gestion décentralisée d’un des plus grands réseaux d’Europe dont elle est propriétaire (maintenance, accès au réseau, répartition des circulations), l’entreprise investit pour moderniser les voies et développer la performance globale du système (signalisation, télécommunications, énergie, cadencement du trafic). RFF est un établissement public à caractère industriel et commercial chargé par l’État de contrôler et de gérer la dette du ferroviaire. www.rff.frLes partenaires de l’opération en FranceCette journée de prévention est organisée en France avec l’appui : du Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable, et de la Mer, de la Délégation à la Sécurité et à la Circulation Routières, de l’Instance nationale Passage à Niveau, avec la collaboration de la SNCF, de l’Association Prévention Routière, des collectivités territoriales et avec les préfectures concernées, de la Police et la Gendarmerie nationale.Le partenaire de l’opération mondiale ILCAD est le nom de l’opération mondiale de prévention aux passages à niveau (International Level Crossing Awareness Day). Cette opération, à l’initiative de la France en 2008, est coordonnée par l’Union européenne au niveau européen et par l’UIC (Union Internationale des Chemins de fer) au niveau mondial. 5
  6. 6. LISTE DES PASSAGES À NIVEAU CONCERNÉS PAR L’OPÉRATIONL’action de sensibilisation est une opération dinformation nationale et de préventionde proximité sur des passages à niveau, auprès de tous les usagers de la route :conducteurs de voitures, de camions, dautocars, de vélo et les piétons.Sur les 15 passages à niveau sélectionnés par Réseau Ferré de France, des banderoles« Ralentissez » signalant aux automobilistes l’opération en cours sont placées. Lorsque lesbarrières se ferment, les risques et les règles de sécurité sont rappelés aux usagers arrêtésdevant le passage à niveau par une équipe composée de représentants de RFF, del’Association Prévention Routière, des collectivités et de la SNCF.Des supports aux couleurs de l’opération sont par la même occasion distribués (autocollants,brochures de la sécurité routière, etc..).Dans le cas où des usagers arrivent à grande vitesse sur le passage à niveau, les forces del’ordre pourront les arrêter (équipées de jumelles et de radars vitesse) en leur rappelant lesrisques encourus ainsi que les règles à respecter.Des actions spécifiques sont menées sur certains passages à niveau :- à Lagny-le-Sec / Le Plessis-Belleville : premier passage à niveau équipé d’un radar de franchissement ;- à Toulouse : prévention avec les enfants d’une école primaire ;- à Ectot les Baons : ce passage à niveau a été équipé d’un radar vitesse automatique en 2009 ;- à Perpignan : action de prévention avec les commerces riverains du passage à niveau. 6
  7. 7. RENDEZ-VOUS MÉDIASRendez-vous PRESSE RÉGIONALELe rendez-vous pour la presse se fait sur l’ensemble des passages à niveau concernés dansla matinée du 22 juin 2010 (à partir de 9 h 30). 15 passages à niveau sont concernés par l’action de prévention routière du 22 juin 2010 : PN 64 de Thise (25) en Franche-Comté PN38 PN 104 de Aix en Provence (13) en Provence-Alpes-Côte d’Azur PN55 PN 55 de Ectot les Baons (76) en Haute-Normandie PN30 PN129 PN 419 de Perpignan (66) en Languedoc-Roussillon PN 129 de Laneuville devant Nancy (54) en Lorraine PN179 PN28-29-30 PN 11 de Toulouse (31) en Midi-Pyrénées PN64 PN144 PN 28-29-30 de Breuillet (91) en Ile-de-France PN 38 de Beuvry (62) Nord Pas-de-Calais PN18 PN 144 de Villechauve (41) dans le Centre PN 67 de Morcenx (40) en Aquitaine PN67 PN11 PN104 PN 179 de Servon (35) en Bretagne PN 18 de Marignier (74) en Rhône-Alpes PN419 PN 30 de Lagny-le-Sec / Le Plessis-Belleville (60) en PicardieRendez-vous PRESSE NATIONALEOù : à Lagny-le-Sec / Le Plessis-Belleville Quand : à partir de 10 h 45Le passage à niveau de Lagny-le-Sec / Le Plessis-Belleville est le premier passage à niveauen France équipé d’un radar de franchissement. Carte dʼaccès au PN30 de Lagny-le-Sec / Le Plessis-Belleville s ier N2 ns N3 un Ve Me o 30 ss r es sS oi .d Av en sS lis r Gare Ve Plessis-Belleville Ro Le Plessis- u Belleville la te d Ga e re Ro is u Se te d ar eP nli e ed s ut ZI Baranfosse Ro Ro N3 ute 30 aux de Me Lagny-le-Sec Ve N2 rs Me ris au s Pa x Ver 7
  8. 8. LE PASSAGE À NIVEAU NUMÉRO 30 DE LAGNY-LE-SEC / LE PLESSIS-BELLEVILLECe passage à niveau préoccupant est situé sur les communes de Lagny-le-Sec / Le Plessis-Belleville dans l’Oise, en Picardie, à l’intersection de la RN 330 et de la ligne ferroviaire deLa Plaine à Hirson. Le trafic ferroviaire est de 80 trains par jour (trains IDF, TER et frets) à lavitesse de 120 km/h et le trafic routier de 12 500 véhicules, dont 10 % de poids lourds.C’est le troisième passage à niveau le plus préoccupant de France, il enregistre près d’un brisde barrière tous les 2 mois (sur 10 ans), des véhicules frôlent ainsi la collision. Une fermeturesur deux du passage à niveau voit un passage en infraction d’un usager de la route.Les études de suppression sont en cours, RFF est maître d’ouvrage et les collectivités localessont associées à la démarche, notamment en ce qui concerne le choix de la solution (tracé,type d’ouvrage, …). L’État et RFF financent ces études à 100 % (passages à niveaupréoccupants sur route nationale).En attendant la suppression du passage à niveau, RFF a proposé à la DSCR d’installer unradar de franchissement pour diminuer les infractions et donc les risques d’accident.Ce radar est en cours de tests et devrait être homologué dans les prochains mois.Un aménagement du cheminement piéton est également prévu à court terme.Le radar de franchissement des passages à niveauLe principe du radar :Le radar de franchissement verbalise automatiquement les usagers de la route qui grillentle feu rouge clignotant du passage à niveau.Preuve de l’infraction :Une première photo est prise lorsque l’usager de la route franchit la ligne d’effet du feu rougeclignotant (trait blanc pointillé tracé au sol).Une deuxième photo est prise lorsque l’usager de la route a entièrement franchi cette ligne.Ces deux photos, avec lecture de la plaque d’immatriculation du véhicule, constituent lapreuve de l’infraction.Le feu rouge du passage à niveau étant clignotant, un deuxième feu fonctionne en alternanceavec le premier. Afin d’ avoir un feu rouge allumé sur chaque photo, preuve de l’infraction.Un peu de technique :Le radar de franchissement est composé d’un appareil photo placé sur un mât de 3 mètresde hauteur à quelques mètres du passage à niveau et de boucles électromagnétiquesenfouies dans la chaussée. Les preuves de l’infraction sont automatiquement envoyées parréseau informatique au centre de traitement national.L’allumage du feu du passage à niveau commande la mise en marche du radar. Un délai de3 secondes est prévu entre le moment où le feu rouge s’allume et l’enclenchement du flash.Ainsi, si un véhicule franchit la ligne d’effet des feux, il est détecté grâce aux boucles dansla chaussée et automatiquement pris en photo.Lorsque le véhicule a entièrement franchi la ligne, il libère la boucle et, automatiquement, unedeuxième photo est prise. 8
  9. 9. LES AUTRES ACTIONS MENÉES POUR LE 22 JUIN 2010Un film publicitaire de prévention mondialUn clip vidéo, commun à tous les pays participants à l’opération et financé par l’Unioneuropéenne, sera diffusé sur le site internet de Réseau Ferré de France (www.rff.fr) et de sespartenaires, sur le site des passages à niveau (www.securitepassageaniveau.fr), surFacebook et les différents réseaux sociaux concernés, et dans d’autres lieux(cybercafés…).Un site Internet de services et de préventionDe manière permanente, le site Internet : www.securitepassageaniveau.fr apporte desinformations et des conseils de sécurité routière aux abords des passages à niveau ainsiqu’une série de films témoins.Plus de 11 000 coordonnées de passages à niveau sont téléchargeables gratuitement pourles terminaux GPS sur ce site.FacebookPour toucher les jeunes et les futurs conducteurs, RFF a ouvert une page sur le sitecommunautaire Facebook (Contre les *%#! qui passent au feu rouge clignotant du passageà niveau). L’idée est de développer une prise de conscience du danger que peut représenterune conduite à risque à l’approche des passages à niveau. À noter qu’un grand nombred’accidents arrivent sur un passage à niveau situé près de son lieu d’habitation.Affichage dans plus de 1000 communesLe visuel « ça passe » est affiché sur le réseau d’affichage de l’Association PréventionRoutière. 9
  10. 10. LES 7 RÈGLES À RESPECTER POUR UN PASSAGE SANS RISQUETraverser nos voies ferrées, encadrées par un passage à niveau, n’est pas dangereuxà condition d’être prudent.À l’abord d’un passage à niveau, comme ailleurs sur la chaussée, en ville ou à la campagne,nous devons respecter les règles de sécurité routière. En voiture, en camion, en deux-roues,à un passage à niveau, le respect strict du code de la route et de la signalisation est vital.RÈGLE 1À l’approche d’un passage à niveau ralentissez.Les panneaux ci-contre se trouvent 150 mètres avant lepassage à niveau, ralentissez à la vue de ces panneaux.RÈGLE 2Pour les passages à niveau avec barrières et feux :au feu rouge clignotant, même si les barrières ne sont pasencore baissées, sarrêter impérativement (un train peutpasser 25 secondes après le début du signal et ne pourrasarrêter en aucun cas).RÈGLE 3Pour les passages à niveau à Croix de Saint-André avecun Stop : marquer larrêt au stop. Vérifier que la voie est libreet quil ny a pas de train sur les 2 côtés.RÈGLE 4Pour les passages à niveau à Croix de Saint-André sansStop : ralentir à labord de la signalisation et du passage àniveau et franchir le passage seulement si les voies sontlibres dans les deux sens.RÈGLE 5Ne s’engager au croisement d’un passage à niveau quesi le conducteur est capable de le traverser sans risque desimmobiliser et de sarrêter au milieu.RÈGLE 6Une fois le véhicule engagé, si une barrière se ferme,ne pas hésiter pour se dégager, à la briser avec le véhicule.Elle est conçue pour cela.RÈGLE 7En cas de problème sur le passage à niveau : évacuer lavoiture si elle est bloquée sur le passage à niveau, ne pashésiter à utiliser le téléphone installé de part et dautre despassages à niveau automatiques ou pour les passages àniveau non équipés de téléphone, composer le 18 ou le 112. 10
  11. 11. QUELQUES CHIFFRES ET FAITS MARQUANTSPour 29 973 kilomètres de lignes ferroviaires, propriétés de Réseau Ferré de France, il y a18 459 passages à niveau en France (chiffres 2009).Les passages à niveau en France sont traversés chaque jour par 16 millions de véhiculeset sont fermés près de 450 000 fois par jour par des trains.Parmi les passages à niveau publics pour voitures, 10 880 sont équipés de feux et debarrières automatiques et 3 804 passages à niveau sont sans barrière. Passage à niveau avec barrières Passage à niveau sans barrièreEn termes de répartition territoriale, moins de 1 % des passages à niveau sont situés sur desroutes nationales, 30 % sont sur des routes départementales et 70 % des passages à niveause situent sur des voies communales.En moyenne, une centaine de passages à niveau est supprimée chaque année (créationd’un ouvrage, d’une route de déviation vers un pont ou un souterrain déjà existant, fermeturede la ligne ou de la route), et une centaine de passages à niveau est améliorée chaque année(installation de feux à diodes, de feux sur potence, d’îlots séparateurs de sens, de mesurespour réduire la vitesse d’approche,…).En ce qui concerne les passages à niveau dits « préoccupants » :Cette dénomination a été mise au point par l’État et l’Instance nationale Passages à Niveauen 1997 suite à un accident grave.• En 2005 il y avait 364 passages à niveau jugés préoccupants. Il en reste 216 en 2009.• En 2009, 7 passages à niveau dits « préoccupants » ont été supprimés et environ 110 ont un projet de suppression.• En 2010, 8 passages à niveau préoccupants devraient être supprimés.La suppression seffectue soit par construction d’un ouvrage dénivelé (pont ou souterrain),soit par laménagement et le détour de la circulation routière. Une suppression aboutit grâceà une concertation locale, avec le gestionnaire routier, les collectivités et les usagers etriverains. 11
  12. 12. L’ACCIDENTOLOGIE AUX PASSAGES À NIVEAU STOP AUX ACCIDENTS AUX PASSAGES À NIVEAU !La tendance des collisions aux passages à niveau est à la baisse depuis dix ans, passant de238 à 128 collisions, grâce à la politique d’amélioration de la sécurité menée par l’État etRFF.En 2009, le nombre de tués est le nombre le plus bas jamais atteint, et conforte une tendancegénérale en baisse avec 36 tués en 2009 contre 55 il y a dix ans.Quelles sont les principales causes d’accidents ?Dans plus de 98 % des cas, l’accident est dû au non-respect du code de la route :1 Vitesse d’approche élevée des véhicules, qui n’ont pas le temps de s’arrêter : plus de la moitié des accidents ;2 Passages en chicane entre les barrières fermées (voitures, piétons ou cyclistes) : 17 tués en 2008 ;3 STOP grillé (passage à niveau à croix de St André) : 18 collisions en 2008, 3 tués et 2 blessés graves ;4 Véhicule immobilisé sur le passage à niveau à cause d’un bouchon : 2 collisions en 2008.RFF avec l’INRETS, ont lancé une nouvelle étude sur les causes d’accidents et de passagesen infraction en 2009. Les résultats, encore provisoires, montrent que certains usagers« grillent » les feux de passage à niveau car :• Ils estiment que le temps dattente est trop long, alors que la durée d’attente est de l’ordre de 30 secondes pour la majorité des trains.• Ils pensent qu’il n’y a pas de sanction (méconnaissance des sanctions), alors que « griller » un feu rouge de passage à niveau est passible d’un retrait de 4 points du permis de conduire et d’une amende de 135 euros, et surtout, griller un feu de passage à niveau peut être mortel.• Ils pensent connaître parfaitement le cycle de fermeture du passage à niveau : ce sont en général des usagers habitués empruntant souvent leur PN.• Certains ont oublié la signification de panneaux de signalisation comme le panneau « A7 » , triangulaire avec une barrière, panneau de présignalisation situé 150 m avant le passage à niveau, ou encore la croix de Saint-André.30 % à 50 % des fermetures de passages à niveau voient un usager de la route passer eninfraction. Notre action de prévention, avec le rappel des règles de sécurité, des panneaux de signalisation et des sanctions encourues, menée depuis trois ans, vise à changer radicalement ces comportements des usagers en rappelant les risques et les règles de sécurité : • ralentissez à l’approche d’un passage à niveau ; • arrêtez-vous dès que les feux rouges se mettent à clignoter. 12
  13. 13. COMMENT MODIFIER LES COMPORTEMENTS DES USAGERS DE LA ROUTEDeux types d’action ont été lancés pour modifier les comportements des usagers dela route1 Actions de prévention.2 Puis développement de la sanction.Ces deux types d’action ont été définis dans le plan d’amélioration de la sécurité de juin 2008arrêté par Dominique BUSSEREAU, Secrétaire d’État aux Transports; ils sont testés sur lesdeux principales causes d’accident :• Comment réduire la vitesse d’approche des usagers de la route à l’approche des PN, première cause d’accident ? • Prévention : l’opération est ciblée sur « ralentissez » depuis 2008. • Sanction : une vingtaine de PN ont été équipés de radars vitesse en 2009 par la DSCR / DPICA.• Comment diminuer le nombre de passages en infractions volontaires et notamment les passages en chicane extrêmement dangereux, deuxième cause d’accident ?Environ 30 à 50 % des fermetures de PN voient un passage en infraction d’un automobiliste(étude réalisée par un CETE sur quelques passages à niveau).Une étude en cours avec l’INRETS montre que la méconnaissance des sanctions desusagers de la route, est une des motivations pour passer en infraction. • Prévention : l’opération de prévention 2010 introduit donc un nouveau visuel : « ça passe » et également un film mondial sur cette cause : tous les pays sont concernés par cette problématique de passages en chicane. • Sanction : la DPICA a installé un radar franchissement sur le PN 30 de Lagny-le-Sec / Le Plessis-Belleville (Oise). 60 % de la population serait favorable à l’installation de ce type de radars aux passages à niveau et pensent qu’ils permettront d’ameliorer la sécurité (sondage IPSOS). Rappel : Griller un feu de passage à niveau « coûte » 4 points et 135 € d’amende. 13
  14. 14. BILAN 2009 ET NOUVEAUTÉS 2010Bilan 2009 du Plan national de sécurité aux passages à niveau, lancé par DominiqueBUSSEREAU, Secrétaire d’État aux Transports en juin 2008 :• 55 PN ont été supprimés, dont 6 PN préoccupants.• 110 opérations de suppression de PN préoccupants sont en cours.• 75 M€ de financement ont été mis en place avec l’État et les collectivités en 2009, en hausse par rapport à 2008.• Plus de 20 PN préoccupants ont été équipés de radars vitesse en 2009.• La liste des PN préoccupants a été mise à jour, avec 216 PN préoccupants, contre 364 en 2005.• Une charte a été conclue entre l’État, RFF et l’Association des Départements de France, sur l’amélioration de la sécurité aux passages à niveau sur les routes départementales.Les actions européennesLa signature par RFF de la charte européenne de la sécurité routière représente unengagement européen de RFF.Le groupe de travail européen sur l’amélioration de la sécurité organisé par l’UE a étéconstitué : chaque pays a présenté ses solutions en matière de sécurité aux passages àniveau.Lopération de prévention de 2009• 27 pays européens concernés.• Une opération partenariale en France : État, DSCR, Association Prévention Routière, collectivités territoriales, SNCF et RFF, tous unis pour la même cause.• Plus de 10 000 usagers de la route touchés le 25 juin 2009.• Plus de 100 articles : presse écrite, radio, TV.• Près de la moitié de la population française a entendu parler de l’opération (sondage IPSOS).Les nouveautés 2010• Une opération mondiale ;• Un film vidéo unique et commun réalisé pour tous les pays ;• Zoom sur la politique de sanction des conduites à risque : Installation du premier radar de franchissement de PN pour verbaliser les usagers de la route qui « grillent » le PN ;• Une affiche « ça passe » dans plus de 1 000 communes ;• Une affiche destinée aux communautés et une action sur les réseaux sociaux (Facebook). 14
  15. 15. COMMUNIQUÉ INTERNATIONAL (EXTRAIT) « Aux passages à niveau, priorité à la vie ! »Trop d’usagers de la route et de piétons sont tués ou blessés chaque année dans le mondeaux passages à niveau et ce, malgré les mesures prises pour signaler leur présence et lessécuriser.(…). En conséquence, les secteurs ferroviaires et routiers de près de 40 pays dans le mondeorganisent ensemble une journée internationale de sensibilisation aux passages à niveau(International Level Crossing Awareness Day : ILCAD) le 22 juin 2010.Cette journée internationale de sensibilisation aux passages à niveau met l’accent sur lesmesures éducatives et valorise le respect de la sécurité aux passages à niveau et aux abordsde ces derniers. De nombreuses actions de communication spécifiques ont été prévues surles 5 continents: distributions de dépliants (flyers) aux passages à niveau, dans les écoles,les auto-écoles, les clubs de scouts etc., affichages de posters dans les gares et autresendroits stratégiques, diffusion de messages ciblés à la radio et à la télévision, organisationde rencontres avec la presse nationale et locale.Ce projet rassemble le secteur routier, les administrations gouvernementales, les entreprisesferroviaires, les gestionnaires d’infrastructure, les forces de police, les organisations à butnon lucratif consacrées à l’éducation et à la mise en application des décisions prises (tellesqu’Operation Lifesaver), de près de 40 pays ; sont également présentes: les organisationsferroviaires européennes et internationales (CER, EIM, UIC), le Conseil Européen de laSécurité des Transports (ETSC), le Forum Européen sur les Passages à niveau (ELCF),l’Agence ferroviaire européenne (ERA).Cette année, la Division Transports de la CEE-ONU, l’Association ferroviaire d’AmériqueLatine (ALAF) ainsi que l’Association ferroviaire d’Asie Australe (ARA) se joignent égalementà cette initiative. La Commission Européenne participe activement à cette campagne ILCAD. LISTE DES PAYS PARTICIPANTS Autriche Canada Irlande Portugal Afrique du Sud Danemark Israël République Tchèque Allemagne Espagne Italie Roumanie Amérique Centrale Estonie Létonie Royaume-Uni Amérique du Nord Finlande Lituanie Serbie Amérique du Sud France Luxembourg Slovaquie Australie Grèce Nouvelle Zélande Slovénie Belgique Hongrie Pays-Bas Suède Bulgarie Inde Pologne Suisse 15
  16. 16. Pour retrouver l’intégralité du communiqué de presse ILCAD, veuillez consulter : www.levelcrossing.netet pour le matériel éducatif, vous pouvez consulter le site : www.ilcad.orgCharte européenne de la sécurité routièreLa journée mondiale de sensibilisation aux passages à niveau est un engagement communqui fait suite au succès rencontré par la première Journée européenne de sensibilisation auxpassages à niveau qui s’est tenue le 25 juin 2009 dans 27 pays pour que le public prenneconscience des dangers que présentent les comportements à risques aux passages àniveau.Les accidents survenant aux passages à niveau ne représentent que 2 % des morts sur laroute mais un tiers des victimes du ferroviaire, selon les statistiques européennes. Lesorganisations routières et ferroviaires des pays participants reconnaissent la responsabilitéqui leur incombe de traiter cette question en organisant des événements en matière desécurité visant à sensibiliser le public et à développer un comportement sécuritaire auxpassages à niveau et aux abords de ces derniers.De plus, ces organisations sont, pour une grande part, signataires de la Charte européennede la sécurité routière, initiative de l’Union européenne. L’objectif de cette Charte est de lancerdes actions concrètes, d’évaluer les résultats obtenus et de poursuivre les efforts pour mieuxsensibiliser au besoin de réduire le nombre d’accidents de la circulation et de victimes par lebiais d’échanges de bonnes pratiques en matière de sécurité de la circulation en Europe, touten apportant une dimension européenne aux initiatives collectives ou individuelles. 16
  17. 17. CONTACTS PRESSEContacts FranceMEEDDMSecrétariat d’État aux transportsLorène THIEBAUT - Conseillère Presse et communicationTél. : +33 1 40 81 77 34lorene.thiebaut@developpement-durable.gouv.frDirection de la Sécurité et de la Circulation RoutièresSécurité routièreLaurence DERRIENTél. : +33 1 40 81 85 17laurence.derrien@developpement-durable.gouv.frRéseau Ferré de France (RFF)Manon HERAILTél. : +33 1 53 94 31 38manon.herail@rff.frAssociation Prévention RoutièreThomas LE QUELLEC - Attaché de presseTél. : +33 1 44 15 27 79t.lequellec@preventionroutiere.asso.frSNCFFrançois REMY, Direction de la Communication SNCF - Service de PresseTél. : 01 53 25 60 43francois.remy@sncf.frJacques BRASQUET, SNCF Infrastructure (pour la partie réglementation et équipements)Tél. : 01 53 42 72 01jacques.brasquet@sncf.frCoordination AgenceVéronique SKROTZKYTél. : + 33 1 39 69 05 27v.skrotzky@quintesens.com 17
  18. 18. Contacts ILCADUnion Internationale des Chemins de fer (UIC)Isabelle FONVERNE, Responsable Projets, Sécurité & InteropérabilitéT: + 33 1 44 49 20 91fonverne@uic.orgLiesbeth de JONG, Relations Presse de l’UICT.: + 33 1 44 49 20 53dejong@uic.orgCommunauté des Chemins de fer européens (CER)Eva BÖCKLE, CER Press & Communications ManagerT: + 32 2 213 08 90Eva.Boeckle@cer.beAssociation des Gestionnaires dʼInfrastructure européens (EIM)Johana GROHOVA, EIM Public Affairs ManagerT: + 32 2 234 37 70Johana.Grohova@eimrail.orgForum Européen des Passages à niveau (ELCF)Alan DAVIES, PrésidentT. : +44 20 3142 5371alan.davies@rssb.co.ukConseil Européen pour la Sécurité des Transports (ETSC)Ilyas DAOUD, Responsable ProjetT.: + 32 2 230 41 06ilyas.daoud@etsc.eu 18

×