Musique en bibliothèque

  • 1,766 views
Uploaded on

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,766
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2

Actions

Shares
Downloads
14
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide
  • Une logique de coréalisation de ressources numériques, en s’appuyant sur des intermédiaires pouvant négocier les droits…

Transcript

  • 1. LA MUSIQUE EN BIBLIOTHEQUE
  • 2. HISTORIQUE : des origines à nos jours
  • 3. Quelques repères chronologiques… De la cire à l’encodage : Petite histoire du support musical
  • 4. L’ère analogique Avant 1900 : Cylindre et disque phonographique 1948 : le microsillon (75, 33 & 45 T) Les années 60 : les cassettes audio
  • 5. L’ère numérique Les années 80 : le disque compact Les années 90 : miniaturisation des supports (minidisc, DAT) Les années 2000 : plus de place, plus de qualité (SACD, DVD Audio)
  • 6. LES DISCOTHEQUES
  • 7. Dès le XVIIIe siècle : des bibliothèques musicales se créent pour y présenter les collections de livres et de partitions, principalement dans les pays anglosaxons. 1960 : création de La Discothèque de France, première du nom. On y prêtait déjà des 33 T.
  • 8. Années 70 : Le métier de discothécaire est reconnu (apparition de manuel, option disco au CAFB) Années 80 : Création de la Médiathèque Musicale de Paris (Quartier Les Halles) & développement dans les bibliothèques municipales
  • 9. Pyramide des âges
  • 10. Fin des années 90 : l’arrivée d’Internet et la dématérialisation des supports, provoque un effondrement du marché du disque (quelques chiffres… ) Le secteur musique doit s’adapter pour ne pas disparaitre : de nouvelles pratiques s’imposent.
  • 11. ue siq mu ce pa ’es L
  • 12. Les missions
  • 13. Faire découvrir Garantir l’accès pour tous à la musique sous toutes ses formes et dans sa diversité. Valoriser Assurer l’accès des citoyens à l’information, à la culture et au divertissement musical (concert, conférences, accueil de classes, salons de musique …) Soutenir la création Mise en avant des productions et autoproductions locales.
  • 14. Politique d’acquisitions
  • 15. Supports physiques Disques (vinyles ou compacts) = phonogrammes Livres & périodiques = littérature musicale Dvd musicaux (concerts, documentaires) = vidéogrammes Partitions = Musique imprimée Supports dématérialisés Bornes d’écoute payantes
  • 16. Traitement des collections : Classement des documents musicaux et panorama historique du monde de la musique à travers sa cotation
  • 17. La cote PCDM4 se compose de 2 éléments : Un indice numérique (indiquant le genre musical) Un segment alphabétique (composé des 3 premières lettres de l’interprète ou compositeur)
  • 18. L’indice 1 regroupe les musiques d’influences afro-américaines 1.1 : Blues 1.2 : Negro Spirituals 1.3 : Jazz 1.4 : R&B, Soul, Funk 1.5 : Hip Hop, Rap 1.6 : Reggae
  • 19. L’indice 2 regroupe le rock et la variété internationale 2.1 : Rock’n Roll 2.2 : Pop 2.3 : Folk, blues rock 2.4 : Psyché et prog 2.5 : Hard rock 2.6 : Punk 2.7 : New Wave 2.8 : Rock « fusion » 2.9 : Variété rock
  • 20. L’indice 3 regroupe la musique classique 3.0 : Anthologie 3.1 : Musique de chambre & concertante 3.2 : Musique orchestrale 3.3 : Musique vocale profane 3.4 : Musique vocale sacrée 3.5 : Musique utilisant l’électronique
  • 21. Autres indices Indice 4 : musiques électroniques Indice 5 : musiques fonctionnelles Indice 6 : musiques de cinéma Indice 8 : chanson française (ou francophone)
  • 22. L’indice 9 regroupe les musiques du monde 9.1 : Afrique 9.2 : Maghreb, Proche & Moyen Orient 9.3 : Asie 9.4 : Extrême-Orient 9.5 : Europe de l’Est & Méridionale 9.6 : France 9.7 : Europe de l’Ouest & Europe du Nord 9.8 : Amérique du Nord 9.9 : Amérique du Sud
  • 23. Le catalogage Traitement informatisé
  • 24. Pas d’Electre musical > Création ou récupération par le biais des fournisseurs ou d’autres médiathèques [Z39.50] Ecoute indispensable pour une cotation de qualité. Equipement spécifique (selon les moyens et la place)
  • 25. Les Animations
  • 26. Elles peuvent varier en fonction : Du budget proposé Du type de public De l’espace dévolu aux animations Des fréquences possibles d’animation (espaces partagés) Des partenariats tissés (animations transversales)
  • 27. Types d’animations proposées, du plus économique au plus coûteux : Sélections thématiques et discographies Club d’écoute Rencontres musicales et ateliers découvertes Expositions Show-case et concert Conférence/concert
  • 28. Toutes les animations demandent une organisation spécifique, un budget spécifique, un respect des procédures (contrats, SACEM). En médiathèque : Droit de prêt & Droit de diffusion et de représentation (écoute en salle, spectacles). > Cf site de la SACEM.
  • 29. Le droit et la musique
  • 30. Le Fonctionnement
  • 31. Coût moyen d’un disque : 17 € Dépenses d’acquisition par habitant : 2.40 € (tout support), soit 2.5 phonogrammes par habitant. Mobilier et équipement spécifique pour documents sonores 1m² pour 200 disques compacts environ Les lois du marché public Désherbage des documents sonores, un vaste débat La vraie difficulté : La baisse du nombre de cds produits
  • 32. Les enjeux du numérique
  • 33. Pratiques des internautes
  • 34. Les discothèques ne sont pas condamnées • Le combat sur les nouveautés est perdu, pas sur la transversalité d’une œuvre ou d’un courant. • La mise en perspective : notre plus value. • Contextualiser la musique : notre atout • L’offre musicale hybride: notre avenir
  • 35. Les derniers chiffres
  • 36. L’offre numérique en ligne • Plateformes d’écoutes (streaming musical : Deezer) • Site de partage de vidéos (Youtube, Dailymotion) • Portails documentaires (Cité de la musique) • Sites musicaux d’édition ou libres • Sites communautaires (Myspace, Twitter) • Web Radios • Webzines • Blogs
  • 37. Des exemples
  • 38. « Si c’est gratuit, c’est vous le produit ! »
  • 39. Musique Libre
  • 40. Musique libre
  • 41. Creative Commons Lexique
  • 42. Les bornes
  • 43. Dispositif passerelle entre physique et virtuel
  • 44. L’offre en ligne en bibliothèque DISCOTHEQUE VIRTUELLE : Offre de streaming ou de prêt en ligne: • Lien vers Naxos (BM de Dôle) • Collaboration avec Deezer (BM de Dôle) [Bokson, Musicme] • Itheque puis Bibliomedia (BM de Montpellier)
  • 45. Tout se négocie…même l’accés illimité
  • 46. L’offre en ligne en bibliothèque L’interaction du WEB 2.0 Myspace de la BM de Toulouse, de la BM de Montpellier Création d’une communauté d’abonnés Catalogue 2.0 ( pour y déposer des commentaires, les noter, gérer ses flux RSS) Sélections thématiques Espace spécifique à la création locale (podcast, playlist)
  • 47. Blogs musicaux
  • 48. Encore des exemples...
  • 49. Outils professionnels en ligne Blogs inter-discothécaires (Disco34 ; discobloguons ; Formationsmusiques…) discolab Veille documentaire musicale (Discoflux de l’ACIM ; Discolab : portail de ressources pour discothecaires) Bibliopedia (page du groupe des Bibliotheques musicales hybrides)
  • 50. Conclusion S’adapter et expérimenter !!! • Apporter une valeur ajoutée • Une gestion dynamique (renforcer les activités autour des collections matérielles ou virtuelles.
  • 51. « Médiation » dans les nuages (cloud)