• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
It metrics part 1
 

It metrics part 1

on

  • 329 views

 

Statistics

Views

Total Views
329
Views on SlideShare
328
Embed Views
1

Actions

Likes
0
Downloads
22
Comments
0

1 Embed 1

https://pcssd.blackboard.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    It metrics part 1 It metrics part 1 Presentation Transcript

    • © 2006 ACADYS - all rights reserved Animation: Mohamed SAAD, MBA, CISA, PMP, ITIL IT Metrics
    • 2 © www.iirmaroc.com Présentation
    • 3 © www.iirmaroc.com Mohamed SAAD, MBA, CISA, PMP, ITIL Directeur des Systèmes d’Information Afrique du Nord d’une multinationale du Secteur Bancaire Ingénieur Informaticien, Master of Business Administration, Certifié CISA (ISACA), ITIL (EXIN), PMP (PMI) 18 ans de Consulting, Audit et Management des S.I Conférencier et professeur associé auprès de: Université du Québec à CHICOUTIMI, Université du Québec à Trois Rivières, ENSIAS, ESCA, Groupe TECHNOLOGIA, Polyfinances… Animateur de séminaires: Préparation à la certification CISA, ISO 27000, ITIL, Audit de l’Infrastructure S.I, Management de Projets, Préparation à la certification PMP, Schéma Directeurs, IT Metrics…, auprès de plusieurs organismes maghrébins et internationaux Secrétaire Générale ISACA-Casablanca, Membre du Project Management Institute
    • 4 © www.iirmaroc.com Sommaire
    • 5 © www.iirmaroc.com Sommaire (1/2) 1. Module 0: Historique des Systèmes d’Information 2. Module 1: L’Infrastructure Informatique 1. Matériel 2. OS 3. ERP 3. Module 2: ITIL ou la gestion des TI pas les processus Etude de Cas (SLA)  Le séminaire est structuré comme suit : Journée1Journée2
    • 6 © www.iirmaroc.com Sommaire (2/2) 4. Module 4: Indicateurs de l’analyse financière et budgétaire des SI 5. Module 5: IT Metrics 6. Module 6: Les Outils de supervision, générateurs d’alertes et d’indicateurs Journée2
    • 7 © www.iirmaroc.com Remarques introductives
    • 8 © www.iirmaroc.com Remarques Générales  Les projets SI ne sont pas fondamentalement des problématiques techniques  Il y a bien entendu des aspects techniques  Mais fondamentalement c’est d’abord une problématique de management  28 % des projets arrivent à temps, dans le budget et avec les fonctions prévues Il y a dix ans le pourcentage n’était que de 16 %  23 % des projets sont abandonnés en cours de route à cause d’un médiocre management de projet ( www.standishgroup.com)  49 % des projets rencontrent des problèmes de charge, de délai, et de coût  3 aspects importants :  Le contenu (Ne rien oublier)  La participation des utilisateurs  Le développement de la relation Maîtrise d’œuvre-Maîtrise d’Ouvrage  Respecter les grandes règles du management des projets
    • 9 © www.iirmaroc.com Les caractéristiques d’un projet Risques Contenu
    • 10 © www.iirmaroc.com Initiation Planification Réalisation Mesure et Surveillance Clôture 4. Intégration du Management de Projet 4.1 Élaborer la Charte de projet 4.2 Élaborer l ’énoncé du contenu préliminaire du projet 4.3 Élaborer le plan de Management du Projet 4.4 Diriger et piloter l’exécution du projet 4.5 Surveiller et maîtriser le Travail du projet 4.6 Maîtrise intégrée des modifications 4.7 Clore le projet 5. Management du contenu de Projet 5.1 Planification du contenu 5.2 Définition du contenu 5.3 Créer la structure de découpage du projet 5.4 Vérification du contenu 5.5 Maîtrise du contenu 6. Management des délais du Projet 6.1 Identification des activités 6.2 Séquence ment des activités 6.3 Estimation des ressources nécessaires aux activités 6.4 Estimation de la durée des activités 6.5 Élaboration de l’échéancier 6.6 Maîtrise de l’échéancier 7. Management des coûts du Projet 7.1 Estimation des coûts 7.2 Budgétisation 7.3 Maîtrise des coûts 8. Management de la qualité du Projet 8.1 Planification de la Qualité 8.2 Mettre en œuvre l’assurance Qualité 8.3 Mettre en œuvre le contrôle Qualité 9. Management des RH du Projet 9.1 Planification des Ressources Humaines 9.2 Former l’équipe de projet 9.3 Développer l’équipe de projet 9.4 Diriger l’équipe de projet 10. Management des communications du Projet 10.1 Planification des communications 10.2 Diffusion de l’information 10.3 Établissement des rapports d’avancement 10.4 Manager les parties prenantes 11. Management des risques du Projet 11.1 Planification du management des risques 11.2 Identification des risques 11.3 Analyse Qualitative des risques 11.4 Analyse Quantitative des risques 11.5 Planification des réponses aux risques 11.6 Surveillance et maîtrise des risques 12. Management des approvisionnements du Projet 12.1 Planifier les approvisionnements 12.2 Planifier les contrats 12.3 Solliciter des offres ou des propositions des fournisseurs 12.4 Choisir les fournisseurs 12.5 Administration des contrats 12.6 Clôture du contrat 44 2 21 7 12 2
    • 11 © www.iirmaroc.com 1. Historique des Systèmes d’Information
    • 12 © www.iirmaroc.com Ce que le Top Management pense de l’IT « It has been de longest running disappointment in business in the last 30 years! » Jack Welch, Chairman, GE « Technology can help fulfill a visionary dream, but often its use is closer to a sobering nightmare » Vesa Vaino, CEO Merita Bank « I am writing a book on the history of Information technology… In order to better understand why it is such a mess » Corniou, CIO Renault
    • 13 © www.iirmaroc.com 0. [30..48]: l’informatique était essentiellement au service des départements militaires 1. Durant les 30 glorieuses: le modèle économique était essentiellement tourné vers l’industrie et la production pour construire l’après guerre: • les investissements informatiques avaient pour objectif l’automatisation des fonctions administratives telles que la comptabilité et la paie. L’informatique était avant tout une fonction de production et son impact sur l’organisation était alors limité L’évolution organisationnelle
    • 14 © www.iirmaroc.com 2. Fin des années 70..années 90 : le modèle économique introduit les techniques marketing, l’analyse comportementale du client, La maîtrise des coûts…: • Durant cette phase, l’introduction d’outils de gestion de l’information (GPAO, BD, Data Warehouse…) a amené des changements dans le travail : émergence de nouveaux métiers, démocratisation des outils bureautiques, besoin de formation… L’évolution organisationnelle
    • 15 © www.iirmaroc.com 3. 21ème siècle : les marchés sont devenus de mégas plateformes planétaires, avec des organisations d’entreprises multi culturelles. Les services représentent 70% de l’économie mondiale: • L’informatique au cœur de l’implosion: • Nous sommes à présent dans une nouvelle phase, avec des outils de plus en plus sophistiqués et interconnectés, les nouvelles formes d’applications de l’informatique sont le moteur d’une transformation en profondeur du marché et des entreprises L’évolution organisationnelle
    • 16 © www.iirmaroc.com Infrastructure matérielle Évolution 45-60 ENIAC 55-80 Vax PDP 11 HEWLETT PACKARD HEWLETT PACKARD HEWLETT PACKARD HEWLETT PACKARD HEWLETT PACKARD HEWLETT PACKARD HEWLETT PACKARD HEWLETT PACKARD HEWLETT PACKARD HEWLETT PACKARD Personal Computer Super calculateur Année 75 - 90 Network computer 95-2000 Cluster de PCs 2000-…
    • 17 © www.iirmaroc.com L’Infrastructure: un vrai casse tête
    • 18 © www.iirmaroc.com Informatique centralisée: • Salle machine unique • Gros système • Utilisateurs accédant à travers des terminaux • Les supports de stockage sont centralisés… Démocratisation de l’informatique: • Utilisateurs connectés au sites/serveurs • PCs • Avènement du Client/serveur • … Autonomie de l’utilisateur: • Infocentre / datawarehouse/ datamining… • Développements locaux • Partage de données • Sauvegarde non contrôlée • OS peu fiables… Années 50, 60, 70 Années 80 Années 90 Un vrai casse tête surtout quand les orientations et les objectifs changent ! La pendule des Architectures Informatiques
    • 19 © www.iirmaroc.com Informatique centralisée: • Maîtrise des plateformes • Centralisation de l’information • Contrôle de l’infrastructure • Maîtrise et centralisation des sauvegardes / Performances / fiabilités des supports / machines • Baies de stockage • Backups / PCA / sites secours • Normes, BP, Standards… Démocratisation de l’informatique: • Utilisateurs connectés au sites/serveurs • PCs • Avènement du Client/serveur • …  SécuritéAutonomie de l’utilisateur: • Infocentre / datawarehouse/ datamining… • Développements locaux • Partage de données • Sauvegarde non contrôlée • OS peu fiables…  Sécurité Années 90Ces 10 dernières années Un vrai casse tête surtout quand les orientations et les objectifs changent ! La pendule des Architectures Informatiques
    • 20 © www.iirmaroc.com Module 1: L’Infrastructure Informatique 1. Matériel 2. OS 3. ERP
    • 21 © www.iirmaroc.com Infrastructure matérielle Type d’Ordinateurs (2) Serveurs:  Des ordinateurs + –services optimisés –multi processeurs –disques RAID –Plusieurs équipements redondants –multi ventilateur… Mainframe:  De grands ordinateurs faisant partie des premières générations des constructeurs IBM, BULL, DEC…, ou l’informatique est essentiellement centralisée. Les utilisateurs opèrent à travers des terminaux (Écran/clavier)  Capable en terme d’espace d’occuper de larges surfaces  Plusieurs équipements accompagnent les mainframes (robots de sauvegardes et de stockage de bandes, unités d’entrée/sortie de bandes et de cartouches, de méga imprimantes…)
    • 22 © www.iirmaroc.com Infrastructure matérielle Quelques plateformes  Gros systèmes (Mainframe)  IBM 3090 ES9000 zSeries  BULL DPS7 DPS8 DPS9  DEC VAX 6XXX VAX 9XXX  MINI SYSTEMES  IBM AS400  iSeries  DEC MicroVAX VAX  UNISYS A series  HP HP 3000 (GX, LX)  SERVEURS  IBM RISC 6000  BULL DPX 2  DEC ALPHA  SUN SPARC STATION  HP HP 9000, Proliant BL, ML, DL xxx…
    • 23 © www.iirmaroc.com Infrastructure matérielle Quelles perspectives pour les Mainframes ?  Des architectures basées sur des processeurs «standardisés» (Intel?) et l’abandon des processeurs «propriétaires»  Un des challenges des prochaines années  Des machines multi-processeurs permettant de faire tourner plusieurs OS (compatibilité avec l’existant, consolidation)  Gamme @server, zSeries 800 et 900 d’IBM  Jusqu’à 512 processeurs  Processeurs dédiés à certaines tâches (E/S)  z/OS, 64 bits, permettant de faire tourner OS/390  Linux on zSeries  z/VM, un hyperviseur supportant concurremment z/OS, OS/390, VSE/ESA, Linux for S/390 et Linux for zSeries
    • 24 © www.iirmaroc.com Module 1: L’Infrastructure Informatique 1. Matériel 2. OS 3. ERP
    • 25 © www.iirmaroc.com Infrastructure logicielle Les systèmes d’exploitation (1/4) Un S.E est un logiciel destiné à faciliter l’utilisation d’un ordinateur (exploitation des ressources, partage des ressources, ordonne l’utilisation des ressources…) Un S.E permet la communication entre différents systèmes, applications, utilisateurs… Un S.E comptabilise l’utilisation des ressources La complexité d’un SE dépend du nombre d’utilisateurs de l’ordinateur:  Mono-utilisateur mono tâche  Mono-utilisateur multitâche  Multi-utilisateurs
    • 26 © www.iirmaroc.com Infrastructure Logicielle Les systèmes d’exploitation (2/4) Sont appelées ressources:  Les unités d’E/S: – Imprimantes – Disques – Clavier – Lecteurs – Terminaux – Scanners…  Les mémoires: – Interne ou de stockage  Le temps CPU  Le réseau – Canaux de communication
    • 27 © www.iirmaroc.com Infrastructure Logicielle Les systèmes d’exploitation (3/4) Paramétrage de contrôle: Activation et désactivation des services • Mode d’accès: superviseur/utilisateur • Heures d’accès • Accès aux données • Gestion des MDPs • Management des ressources • Attributions et privilèges d’accès… Comment un système doit t-il être taillé ? f(utilisation, sécurité, environnement)
    • 28 © www.iirmaroc.com Infrastructure Logicielle Les systèmes d’exploitation (4/4) L’administrateur système et/ou réseau est responsable de la confidentialité des paramètres:  Un manuel des paramètres, privilèges et attributions doit documenter l’ensemble de ces travaux, doit aussi être validé par le responsable de l’exploitation et le DSI  Et pour un besoin de plan de continuité doit être sauvegardé dans le site backup
    • 29 © www.iirmaroc.com Linux Infrastructure Logicielle Conclusion Le SE idéale n’existe pas:  Il dépend de l’utilisation que nous voulons en faire  Dans un environnement comme le nôtre, professionnel – Gestion du réseau – Gestion des ressources – Stable – Rapide – Bureautique UNIX/LINUX Serveurs Windows Postes de travail
    • 30 © www.iirmaroc.com Infrastructure Logicielle Unix ou Linux ? Unix:  30 versions d’Unix incompatibles entre elles  Unix est un système propriétaire ou seuls les binaires sont livrés  Propriété intellectuelle  Les innovations des éditeurs ne bénéficient qu’à leurs clients  Les ajouts successifs séparent les versions  aucun accès au code source Linux:  Quelques éditeurs (RedHat, Mandrake, Caldera, Debian, SuSe, TurboLinux, Conectiva…)  Ne diffèrent qu’au niveau du service offert ! (+ qq utilitaires)  Tout fonctionne à l'envers:  Si l'innovation proposée par un fournisseur de Linux devient populaire, les autres fournisseurs l'adopteront immédiatement, car ils disposent du code source correspondant, et sont autorisés à l'utiliser.
    • 31 © www.iirmaroc.com  BD:  Aujourd’hui tous les grands tournent sous Linux: Oracle, Informix, DB2, Sybase…  ERP:  Aujourd’hui SAP existe sous Linux  Développement:  C, C++, Java, Fortran, Pascal, RPG, Ada, Prolog…Kdevelop, CodeWarrior, WipeOut, Eclipse, Kylix (équivalent de delphi)…  Suites bureautiques:  OpenOffice, Koffice, Corel WordPerfect office 2000, ApplixWare, GIMP…  Outils de sauvegarde:  AMANDA, Kbackup, ARKEIA, BRU…  Outils de communication et de travail collaboratif (groupware):  PHPGroupWare, PHPProjekt…  Autres:  Vmware permet de créer une machine virtuelle Linux contenant déjà du Windows 2K … et si on parlait de Linux ? et des applications sous Linux ?
    • 32 © www.iirmaroc.com IBM a investit 1 milliard de $ dans une division Linux… … et si on parlait de Linux ? bref…
    • 33 © www.iirmaroc.com Infrastructure Logicielle Qu’est ce que les grands utilisent ? Amazon.com  Les livres Amazon.com, la plus grande librairie du monde en ligne, repose sur des systèmes sous DIGITAL Unix AlphaServer pour permettre à son magasin sur Internet de ne jamais fermer ses portes Boeing  HP-UX, IRIX, Solaris, et trop de Windows au goût de certains techniciens Hotmail (la société de Microsoft)  Ce service de courrier électronique gratuit sis sur le Web fonctionne sous un mélange de Solaris et de FreeBSD. Le logiciel de serveur pour le Web utilisé est Apache
    • 34 © www.iirmaroc.com Infrastructure Logicielle Qu’est ce que les grands utilisent ? Le service des postes des E.U  Le service des postes des États-Unis d'Amérique a déployé plus de 900 systèmes fondés sur Linux dans tous les États-Unis d'Amérique depuis 1997 La NASA, CISCO inc, DaimlerChrysler, SONY…  Linux
    • 35 © www.iirmaroc.com Module 1: L’Infrastructure Informatique 1. Matériel 2. OS 3. ERP
    • 36 © www.iirmaroc.com L’ERP (1/4)  Enterprise Ressource Planning (Package)  Caractéristiques organisationnelles:  Une vision « Processus » plutôt que « Fonction »  Refonte des organigrammes  Refonte organisationnelle des processus de l’entreprise « Reengineering »  Caractéristiques techniques:  Un référentiel de données unique: – Normalisation des structures de données de l’entreprise  Serveur d’application avec échange inter-applications: – Ne pas saisir deux fois la même information  Une interface unique pour toutes les applications: facilité d’utilisation par une ergonomie unique
    • 37 © www.iirmaroc.com L’ERP (2/4)  Deux grandes familles:  Les fermés: – Seul le paramétrage utilisateur permet d’adapter le produit  Les ouverts: – Paramétrage utilisateur + outil de développement propriétaire  Une large couverture:  Comptabilité et Finance (C.G, C.A, C.Bud, états Financiers, G.Immo…)  Gestion commerciale (Achat, vente, stock…)  Gestion de production  GMAO  GRH (quantitatif, qualitatif)  Modules complémentaires (Supply Chain Man., Customer RelationShip Man.,  …
    • 38 © www.iirmaroc.com L’ERP (3/4)  Avantages d’une solution ERP:  Maîtrise des coûts et des délais  Rapidité de mise en place pour répondre aux besoins des utilisateurs  « état de l’art » fonctionnel sur le domaine à informatiser  Maîtrise des risques  Inconvénients:  Forte exigence de flexibilité de l’organisation pour s’adapter au progiciel  Certains progiciels « boite à outils » peuvent cumuler les inconvénients des progiciels et des développements spécifiques  Dépendance vis-à-vis d’un fournisseur
    • 39 © www.iirmaroc.com L’ERP (4/4)  Facteurs clé de succès:  Ne pas chercher à reproduire l’existant avec la solution à base de progiciel et chercher au contraire à exploiter au mieux ses possibilités  Limiter les développements spécifiques au strict minimum ainsi que les interfaces  La description des interfaces à réaliser doit être plus précise que celle des fonctionnalités à assurer  Aucune interface ne doit modifier le noyau du progiciel  Choisir un progiciel offrant plusieurs références  La flexibilité de l’organisation devra s’adapter au progiciel et non le contraire  Exiger du fournisseur un engagement de résultat et bien définir les règles contractuelles afférentes aux différents types de maintenance
    • 40 © www.iirmaroc.com Éditeurs / Intégrateurs  Quelques acteurs:  Grands ERP: SAP, Oracle, Microsoft, SSA Global  Petits ERP spécialisé: Adonix, Cegid, Sage, Qualiac  ERP libres: ERP5, Compiere
    • 41 © www.iirmaroc.com Enquête sur la mise en place des ERP au Maroc Qualité et engagement de l'équipe de projet Interne 22% Vision Incomplète du projet 11% Qualité et engagement des partenaires 56% Visibilité du projet 11% CopyRight Andersen Principales causes de dérive des Projets ERP au Maroc
    • 42 © www.iirmaroc.com  56% des projets analysés ont dérivé à cause de la qualité et de l’engagement des partenaires:  La qualité moyenne des consultants: formation, expérience, maîtrise du produit, connaissances fonctionnelles  Le changement fréquent de l’équipe de projet  Les Reco:  Évaluation des offres: – S’entretenir avec les principaux consultants proposés pour le projet pour évaluer à la fois leur expériences et compétences (techniques et fonctionnelles) – Enquête sur les références du partenaire  Aspects contractuels: – Exiger une affectation précise et nominative des ressources aux différents modules et phases du projet  Revue Qualité: – Prévoir une revue qualité du projet par un tiers Enquête sur la mise en place des ERP au Maroc Analyse des résultats Prévoir des pénalités en cas de non respect des clauses
    • 43 © www.iirmaroc.com  22% des projets analysés ont dérivé à cause de la qualité et l’engagement de l’équipe interne impliquée dans le projet  Les Reco:  Constituer une équipe de projet en charge des périmètres fonctionnel et technique: Project Sponsor, Project Man., Key Users, Steering Committee…  Former ces équipes sur les modes de gestion des projets ERP  Informer ces équipes du caractère structurant de ces projets  Créer un esprit d’équipe autour du projet et initier l’appropriation du projet  Responsabiliser ces équipes sur le contenu des travaux qu’elles réalisent dans le cadre du projet  Initier des actions d’encouragement et de reconnaissance morale et matérielle Enquête sur la mise en place des ERP au Maroc Analyse des résultats
    • 44 © www.iirmaroc.com Enquête sur la mise en place des ERP au Maroc Analyse des résultats  11% des projets analysés ont dérivé à cause d’une absence de visibilité totale sur le périmètre du projet:  Les aspects fonctionnels  Le périmètre d’engagement des partenaires (intégrateur)  Les Reco:  Initier un processus de sélection suffisamment structuré pour pouvoir répertorier au niveau du cahier des charges, les critères relatifs aux domaines, fonctionnel, technique, de mise en œuvre et commercial: – Cartographie applicative cible – Compréhension claire et partagée des fonctionnalités standards et spécifiques – Réaliser des maquettes fonctionnelles
    • 45 © www.iirmaroc.com  11% des projets analysés ont dérivé à cause du manque de visibilité du projet au sein de l’entreprise:  Le faible niveau de sponsoring de la Direction Générale  La réduction du projet au rang d’un projet technique informatique au lieu d’un projet d’entreprise  Les Reco:  Choix de la solution et des acteurs du projet: – Impliquer la Direction Générale dans le choix du prestataire et de la solution  Communication sur les impacts de tels projets: – Mener au préalable du choix du produit, une communication au sein de l’entreprise sur les dimensions et impacts des projets ERP  Gestion de projet: – Impliquer au niveau des instances de gestion de projet, l’ensemble des fonctions de l’entreprise – Faire présider le comité de pilotage par la D.G – Mener une communication active sur l’état d’avancement et les impacts du projet Enquête sur la mise en place des ERP au Maroc Analyse des résultats
    • 46 © www.iirmaroc.com  15 DSI et chefs de projets: Enquête sur la mise en place des ERP au Maroc L’enquête Services non financiers secteur industriel Effectif < 1000 Effectif entre 1000 et 5000 Effectif > 5000 CA < 1Mrd de Dhs CA >= 1 Mrd de Dhs JDE MOVEX SAP ORACLE