Le Long De Mes Nuits
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
452
On Slideshare
452
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
6
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Le long de mes nuits
  • 2. A chaque fin d’été Comme à chaque année, pendant tout l’été, De longs mois de congé, Et ces mille pensées, Chacun de son côté. On s’est quittés sous ce frangipanier, Peut être pour toujours, Pendant ce long parcours, Je vous aimais et vous m’aimiez. Autant s’envolent au vent, flamboyants, Des pétales qui dansent, Et tombent lentement Sur les flots en silence Que sont devenus les enfants, la cour ? Les verrons-nous un jour ? L’école est bien finie, Où sont maître et amis ? Refrain Plus de cris ni de rires de passage Où s'en vont les nuages ? Les feuilles roses, La nature se repose. Sur le banc, une place solitaire, Que deviens-tu, ma chère ? Le vent passe tirant Le temps et le printemps. Le vent passe tirant Le temps et le printemps. Le long de mes nuits Oui, je sais, un jour il sera parti Me laissant seule chanter le temps ralenti Cette musique hélas qui n’est pas mienne, Regrettant de ne pas chanter la sienne Oui, je sais, un jour tout sera fini Et je chanterai seule cette mélodie Je me souviendrai de lui, pour la vie, Quand je rêverai cet air infini. Je ferai vibrer et pleurer son nom Pour que le monde se rappelle ce renom Je monterai d’un ton, ma voix, pour lui, Et il chantera à travers mes nuits. Refrain:                                                                  Je chanterai, pendant les insomnies, J’enflammerai le ciel de cette symphonie. Je chanterai plus fort sa poésie Pour crier au monde qu’il est ma vie ! Oui, un jour, je perdrai tout ce bonheur, Celui qui vit toujours là, au fond de mon cœur, Et je chanterai comme un sans souci, Pour que les gens ne voient pas mes ennuis. Je chanterai pour gommer ses douceurs Je chanterai ses fleurs pour oublier mes pleurs, Je chanterai pour ranimer les cœurs, Au rythme des passions et des danseurs. Oui, je sais, un jour il me quittera Je chanterai pour oublier son passage. Oui, je sais, un jour il me manquera, Je chanterai pour graver son visage. Je chanterai les éclats de son rire, Le manuscrit inachevé, rêve enfui, Ma voix maintenant porte son sourire, Qu’il a inscrit au long de mes nuits. (reprendre le refrain deux fois)
  • 3. A chaque fin d’été Comme à chaque année, pendant tout l’été, De longs mois de congé, Et ces mille pensées, Chacun de son côté. On s’est quittés sous ce frangipanier, Peut être pour toujours, Pendant ce long parcours, Je vous aimais et vous m’aimiez. Autant s’envolent au vent, flamboyants, Des pétales qui dansent, Et tombent lentement Sur les flots en silence Que sont devenus les enfants, la cour ? Les verrons-nous un jour ? L’école est bien finie, Où sont maître et amis ? Refrain Plus de cris ni de rires de passage Où s'en vont les nuages ? Les feuilles roses, La nature se repose. Sur le banc, une place solitaire, Que deviens-tu, ma chère ? Le vent passe tirant Le temps et le printemps. Le vent passe tirant Le temps et le printemps. Le long de mes nuits Oui, je sais, un jour il sera parti Me laissant seule chanter le temps ralenti Cette musique hélas qui n’est pas mienne, Regrettant de ne pas chanter la sienne Oui, je sais, un jour tout sera fini Et je chanterai seule cette mélodie Je me souviendrai de lui, pour la vie, Quand je rêverai cet air infini. Je ferai vibrer et pleurer son nom Pour que le monde se rappelle ce renom Je monterai d’un ton, ma voix, pour lui, Et il chantera à travers mes nuits. Refrain:                                                                  Je chanterai, pendant les insomnies, J’enflammerai le ciel de cette symphonie. Je chanterai plus fort sa poésie Pour crier au monde qu’il est ma vie ! Oui, un jour, je perdrai tout ce bonheur, Celui qui vit toujours là, au fond de mon cœur, Et je chanterai comme un sans souci, Pour que les gens ne voient pas mes ennuis. Je chanterai pour gommer ses douceurs Je chanterai ses fleurs pour oublier mes pleurs, Je chanterai pour ranimer les cœurs, Au rythme des passions et des danseurs. Oui, je sais, un jour il me quittera Je chanterai pour oublier son passage. Oui, je sais, un jour il me manquera, Je chanterai pour graver son visage. Je chanterai les éclats de son rire, Le manuscrit inachevé, rêve enfui, Ma voix maintenant porte son sourire, Qu’il a inscrit au long de mes nuits. (reprendre le refrain deux fois)
  • 4. Le long de mes nuits Oui, je sais, un jour il sera parti Me laissant seule chanter le temps ralenti Cette musique hélas qui n’est pas mienne, Regrettant de ne pas chanter la sienne Oui, je sais, un jour tout sera fini Et je chanterai seule cette mélodie Je me souviendrai de lui, pour la vie, Quand je rêverai cet air infini. Je ferai vibrer et pleurer son nom Pour que le monde se rappelle ce renom Je monterai d’un ton, ma voix, pour lui, Et il chantera à travers mes nuits. Refrain:                                                                  Je chanterai, pendant les insomnies, J’enflammerai le ciel de cette symphonie. Je chanterai plus fort sa poésie Pour crier au monde qu’il est ma vie ! Oui, un jour, je perdrai tout ce bonheur, Celui qui vit toujours là, au fond de mon cœur, Et je chanterai comme un sans souci, Pour que les gens ne voient pas mes ennuis. Je chanterai pour gommer ses douceurs Je chanterai ses fleurs pour oublier mes pleurs, Je chanterai pour ranimer les cœurs, Au rythme des passions et des danseurs. Oui, je sais, un jour il me quittera Je chanterai pour oublier son passage. Oui, je sais, un jour il me manquera, Je chanterai pour graver son visage. Je chanterai les éclats de son rire, Le manuscrit inachevé, rêve enfui, Ma voix maintenant porte son sourire, Qu’il a inscrit au long de mes nuits. (reprendre le refrain deux fois)
  • 5. Le long de mes nuits Oui, je sais, un jour il sera parti Me laissant seule chanter le temps ralenti Cette musique hélas qui n’est pas mienne, Regrettant de ne pas chanter la sienne Oui, je sais, un jour tout sera fini Et je chanterai seule cette mélodie Je me souviendrai de lui, pour la vie, Quand je rêverai cet air infini. Je ferai vibrer et pleurer son nom Pour que le monde se rappelle ce renom Je monterai d’un ton, ma voix, pour lui, Et il chantera à travers mes nuits. Refrain:                                                                  Je chanterai, pendant les insomnies, J’enflammerai le ciel de cette symphonie. Je chanterai plus fort sa poésie Pour crier au monde qu’il est ma vie ! Oui, un jour, je perdrai tout ce bonheur, Celui qui vit toujours là, au fond de mon cœur, Et je chanterai comme un sans souci, Pour que les gens ne voient pas mes ennuis. Je chanterai pour gommer ses douceurs Je chanterai ses fleurs pour oublier mes pleurs, Je chanterai pour ranimer les cœurs, Au rythme des passions et des danseurs. Oui, je sais, un jour il me quittera Je chanterai pour oublier son passage. Oui, je sais, un jour il me manquera, Je chanterai pour graver son visage. Je chanterai les éclats de son rire, Le manuscrit inachevé, rêve enfui, Ma voix maintenant porte son sourire, Qu’il a inscrit au long de mes nuits. (reprendre le refrain deux fois)
  • 6. Le long de mes nuits Oui, je sais, un jour il sera parti Me laissant seule chanter le temps ralenti Cette musique hélas qui n’est pas mienne, Regrettant de ne pas chanter la sienne Oui, je sais, un jour tout sera fini Et je chanterai seule cette mélodie Je me souviendrai de lui, pour la vie, Quand je rêverai cet air infini. Je ferai vibrer et pleurer son nom Pour que le monde se rappelle ce renom Je monterai d’un ton, ma voix, pour lui, Et il chantera à travers mes nuits. Refrain:                                                                  Je chanterai, pendant les insomnies, J’enflammerai le ciel de cette symphonie. Je chanterai plus fort sa poésie Pour crier au monde qu’il est ma vie ! Oui, un jour, je perdrai tout ce bonheur, Celui qui vit toujours là, au fond de mon cœur, Et je chanterai comme un sans souci, Pour que les gens ne voient pas mes ennuis. Je chanterai pour gommer ses douceurs Je chanterai ses fleurs pour oublier mes pleurs, Je chanterai pour ranimer les cœurs, Au rythme des passions et des danseurs. Oui, je sais, un jour il me quittera Je chanterai pour oublier son passage. Oui, je sais, un jour il me manquera, Je chanterai pour graver son visage. Je chanterai les éclats de son rire, Le manuscrit inachevé, rêve enfui, Ma voix maintenant porte son sourire, Qu’il a inscrit au long de mes nuits. (reprendre le refrain deux fois)
  • 7. Le long de mes nuits Oui, je sais, un jour il sera parti Me laissant seule chanter le temps ralenti Cette musique hélas qui n’est pas mienne, Regrettant de ne pas chanter la sienne Oui, je sais, un jour tout sera fini Et je chanterai seule cette mélodie Je me souviendrai de lui, pour la vie, Quand je rêverai cet air infini. Je ferai vibrer et pleurer son nom Pour que le monde se rappelle ce renom Je monterai d’un ton, ma voix, pour lui, Et il chantera à travers mes nuits. Refrain:                                                                  Je chanterai, pendant les insomnies, J’enflammerai le ciel de cette symphonie. Je chanterai plus fort sa poésie Pour crier au monde qu’il est ma vie ! Oui, un jour, je perdrai tout ce bonheur, Celui qui vit toujours là, au fond de mon cœur, Et je chanterai comme un sans souci, Pour que les gens ne voient pas mes ennuis. Je chanterai pour gommer ses douceurs Je chanterai ses fleurs pour oublier mes pleurs, Je chanterai pour ranimer les cœurs, Au rythme des passions et des danseurs. Oui, je sais, un jour il me quittera Je chanterai pour oublier son passage. Oui, je sais, un jour il me manquera, Je chanterai pour graver son visage. Je chanterai les éclats de son rire, Le manuscrit inachevé, rêve enfui, Ma voix maintenant porte son sourire, Qu’il a inscrit au long de mes nuits. (reprendre le refrain deux fois)
  • 8. Le long de mes nuits Oui, je sais, un jour il sera parti Me laissant seule chanter le temps ralenti Cette musique hélas qui n’est pas mienne, Regrettant de ne pas chanter la sienne Oui, je sais, un jour tout sera fini Et je chanterai seule cette mélodie Je me souviendrai de lui, pour la vie, Quand je rêverai cet air infini. Je ferai vibrer et pleurer son nom Pour que le monde se rappelle ce renom Je monterai d’un ton, ma voix, pour lui, Et il chantera à travers mes nuits. Refrain:                                                                  Je chanterai, pendant les insomnies, J’enflammerai le ciel de cette symphonie. Je chanterai plus fort sa poésie Pour crier au monde qu’il est ma vie ! Oui, un jour, je perdrai tout ce bonheur, Celui qui vit toujours là, au fond de mon cœur, Et je chanterai comme un sans souci, Pour que les gens ne voient pas mes ennuis. Je chanterai pour gommer ses douceurs Je chanterai ses fleurs pour oublier mes pleurs, Je chanterai pour ranimer les cœurs, Au rythme des passions et des danseurs. Oui, je sais, un jour il me quittera Je chanterai pour oublier son passage. Oui, je sais, un jour il me manquera, Je chanterai pour graver son visage. Je chanterai les éclats de son rire, Le manuscrit inachevé, rêve enfui, Ma voix maintenant porte son sourire, Qu’il a inscrit au long de mes nuits. (reprendre le refrain deux fois)
  • 9. Le long de mes nuits Oui, je sais, un jour il sera parti Me laissant seule chanter le temps ralenti Cette musique hélas qui n’est pas mienne, Regrettant de ne pas chanter la sienne Oui, je sais, un jour tout sera fini Et je chanterai seule cette mélodie Je me souviendrai de lui, pour la vie, Quand je rêverai cet air infini. Je ferai vibrer et pleurer son nom Pour que le monde se rappelle ce renom Je monterai d’un ton, ma voix, pour lui, Et il chantera à travers mes nuits. Refrain:                                                                  Je chanterai, pendant les insomnies, J’enflammerai le ciel de cette symphonie. Je chanterai plus fort sa poésie Pour crier au monde qu’il est ma vie ! Oui, un jour, je perdrai tout ce bonheur, Celui qui vit toujours là, au fond de mon cœur, Et je chanterai comme un sans souci, Pour que les gens ne voient pas mes ennuis. Je chanterai pour gommer ses douceurs Je chanterai ses fleurs pour oublier mes pleurs, Je chanterai pour ranimer les cœurs, Au rythme des passions et des danseurs. Oui, je sais, un jour il me quittera Je chanterai pour oublier son passage. Oui, je sais, un jour il me manquera, Je chanterai pour graver son visage. Je chanterai les éclats de son rire, Le manuscrit inachevé, rêve enfui, Ma voix maintenant porte son sourire, Qu’il a inscrit au long de mes nuits. (reprendre le refrain deux fois)
  • 10. Le long de mes nuits Oui, je sais, un jour il sera parti Me laissant seule chanter le temps ralenti Cette musique hélas qui n’est pas mienne, Regrettant de ne pas chanter la sienne Oui, je sais, un jour tout sera fini Et je chanterai seule cette mélodie Je me souviendrai de lui, pour la vie, Quand je rêverai cet air infini. Je ferai vibrer et pleurer son nom Pour que le monde se rappelle ce renom Je monterai d’un ton, ma voix, pour lui, Et il chantera à travers mes nuits. Refrain:                                                                  Je chanterai, pendant les insomnies, J’enflammerai le ciel de cette symphonie. Je chanterai plus fort sa poésie Pour crier au monde qu’il est ma vie ! Oui, un jour, je perdrai tout ce bonheur, Celui qui vit toujours là, au fond de mon cœur, Et je chanterai comme un sans souci, Pour que les gens ne voient pas mes ennuis. Je chanterai pour gommer ses douceurs Je chanterai ses fleurs pour oublier mes pleurs, Je chanterai pour ranimer les cœurs, Au rythme des passions et des danseurs. Oui, je sais, un jour il me quittera Je chanterai pour oublier son passage. Oui, je sais, un jour il me manquera, Je chanterai pour graver son visage. Je chanterai les éclats de son rire, Le manuscrit inachevé, rêve enfui, Ma voix maintenant porte son sourire, Qu’il a inscrit au long de mes nuits. (reprendre le refrain deux fois)
  • 11. Le long de mes nuits Oui, je sais, un jour il sera parti Me laissant seule chanter le temps ralenti Cette musique hélas qui n’est pas mienne, Regrettant de ne pas chanter la sienne Oui, je sais, un jour tout sera fini Et je chanterai seule cette mélodie Je me souviendrai de lui, pour la vie, Quand je rêverai cet air infini. Je ferai vibrer et pleurer son nom Pour que le monde se rappelle ce renom Je monterai d’un ton, ma voix, pour lui, Et il chantera à travers mes nuits. Refrain:                                                                  Je chanterai, pendant les insomnies, J’enflammerai le ciel de cette symphonie. Je chanterai plus fort sa poésie Pour crier au monde qu’il est ma vie ! Oui, un jour, je perdrai tout ce bonheur, Celui qui vit toujours là, au fond de mon cœur, Et je chanterai comme un sans souci, Pour que les gens ne voient pas mes ennuis. Je chanterai pour gommer ses douceurs Je chanterai ses fleurs pour oublier mes pleurs, Je chanterai pour ranimer les cœurs, Au rythme des passions et des danseurs. Oui, je sais, un jour il me quittera Je chanterai pour oublier son passage. Oui, je sais, un jour il me manquera, Je chanterai pour graver son visage. Je chanterai les éclats de son rire, Le manuscrit inachevé, rêve enfui, Ma voix maintenant porte son sourire, Qu’il a inscrit au long de mes nuits. (reprendre le refrain deux fois)
  • 12. Le long de mes nuits Oui, je sais, un jour il sera parti Me laissant seule chanter le temps ralenti Cette musique hélas qui n’est pas mienne, Regrettant de ne pas chanter la sienne Oui, je sais, un jour tout sera fini Et je chanterai seule cette mélodie Je me souviendrai de lui, pour la vie, Quand je rêverai cet air infini. Je ferai vibrer et pleurer son nom Pour que le monde se rappelle ce renom Je monterai d’un ton, ma voix, pour lui, Et il chantera à travers mes nuits. Refrain:                                                                  Je chanterai, pendant les insomnies, J’enflammerai le ciel de cette symphonie. Je chanterai plus fort sa poésie Pour crier au monde qu’il est ma vie ! Oui, un jour, je perdrai tout ce bonheur, Celui qui vit toujours là, au fond de mon cœur, Et je chanterai comme un sans souci, Pour que les gens ne voient pas mes ennuis. Je chanterai pour gommer ses douceurs Je chanterai ses fleurs pour oublier mes pleurs, Je chanterai pour ranimer les cœurs, Au rythme des passions et des danseurs. Oui, je sais, un jour il me quittera Je chanterai pour oublier son passage. Oui, je sais, un jour il me manquera, Je chanterai pour graver son visage. Je chanterai les éclats de son rire, Le manuscrit inachevé, rêve enfui, Ma voix maintenant porte son sourire, Qu’il a inscrit au long de mes nuits. (reprendre le refrain deux fois)
  • 13. Le long de mes nuits Oui, je sais, un jour il sera parti Me laissant seule chanter le temps ralenti Cette musique hélas qui n’est pas mienne, Regrettant de ne pas chanter la sienne Oui, je sais, un jour tout sera fini Et je chanterai seule cette mélodie Je me souviendrai de lui, pour la vie, Quand je rêverai cet air infini. Je ferai vibrer et pleurer son nom Pour que le monde se rappelle ce renom Je monterai d’un ton, ma voix, pour lui, Et il chantera à travers mes nuits. Refrain:                                                                  Je chanterai, pendant les insomnies, J’enflammerai le ciel de cette symphonie. Je chanterai plus fort sa poésie Pour crier au monde qu’il est ma vie ! Oui, un jour, je perdrai tout ce bonheur, Celui qui vit toujours là, au fond de mon cœur, Et je chanterai comme un sans souci, Pour que les gens ne voient pas mes ennuis. Je chanterai pour gommer ses douceurs Je chanterai ses fleurs pour oublier mes pleurs, Je chanterai pour ranimer les cœurs, Au rythme des passions et des danseurs. Oui, je sais, un jour il me quittera Je chanterai pour oublier son passage. Oui, je sais, un jour il me manquera, Je chanterai pour graver son visage. Je chanterai les éclats de son rire, Le manuscrit inachevé, rêve enfui, Ma voix maintenant porte son sourire, Qu’il a inscrit au long de mes nuits. (reprendre le refrain deux fois)
  • 14. Le long de mes nuits Oui, je sais, un jour il sera parti Me laissant seule chanter le temps ralenti Cette musique hélas qui n’est pas mienne, Regrettant de ne pas chanter la sienne Oui, je sais, un jour tout sera fini Et je chanterai seule cette mélodie Je me souviendrai de lui, pour la vie, Quand je rêverai cet air infini. Je ferai vibrer et pleurer son nom Pour que le monde se rappelle ce renom Je monterai d’un ton, ma voix, pour lui, Et il chantera à travers mes nuits. Refrain:                                                                  Je chanterai, pendant les insomnies, J’enflammerai le ciel de cette symphonie. Je chanterai plus fort sa poésie Pour crier au monde qu’il est ma vie ! Oui, un jour, je perdrai tout ce bonheur, Celui qui vit toujours là, au fond de mon cœur, Et je chanterai comme un sans souci, Pour que les gens ne voient pas mes ennuis. Je chanterai pour gommer ses douceurs Je chanterai ses fleurs pour oublier mes pleurs, Je chanterai pour ranimer les cœurs, Au rythme des passions et des danseurs. Oui, je sais, un jour il me quittera Je chanterai pour oublier son passage. Oui, je sais, un jour il me manquera, Je chanterai pour graver son visage. Je chanterai les éclats de son rire, Le manuscrit inachevé, rêve enfui, Ma voix maintenant porte son sourire, Qu’il a inscrit au long de mes nuits. (reprendre le refrain deux fois)
  • 15. Le long de mes nuits Oui, je sais, un jour il sera parti Me laissant seule chanter le temps ralenti Cette musique hélas qui n’est pas mienne, Regrettant de ne pas chanter la sienne Oui, je sais, un jour tout sera fini Et je chanterai seule cette mélodie Je me souviendrai de lui, pour la vie, Quand je rêverai cet air infini. Je ferai vibrer et pleurer son nom Pour que le monde se rappelle ce renom Je monterai d’un ton, ma voix, pour lui, Et il chantera à travers mes nuits. Refrain:                                                                  Je chanterai, pendant les insomnies, J’enflammerai le ciel de cette symphonie. Je chanterai plus fort sa poésie Pour crier au monde qu’il est ma vie ! Oui, un jour, je perdrai tout ce bonheur, Celui qui vit toujours là, au fond de mon cœur, Et je chanterai comme un sans souci, Pour que les gens ne voient pas mes ennuis. Je chanterai pour gommer ses douceurs Je chanterai ses fleurs pour oublier mes pleurs, Je chanterai pour ranimer les cœurs, Au rythme des passions et des danseurs. Oui, je sais, un jour il me quittera Je chanterai pour oublier son passage. Oui, je sais, un jour il me manquera, Je chanterai pour graver son visage. Je chanterai les éclats de son rire, Le manuscrit inachevé, rêve enfui, Ma voix maintenant porte son sourire, Qu’il a inscrit au long de mes nuits. (reprendre le refrain deux fois)
  • 16. Le long de mes nuits Oui, je sais, un jour il sera parti Me laissant seule chanter le temps ralenti Cette musique hélas qui n’est pas mienne, Regrettant de ne pas chanter la sienne Oui, je sais, un jour tout sera fini Et je chanterai seule cette mélodie Je me souviendrai de lui, pour la vie, Quand je rêverai cet air infini. Je ferai vibrer et pleurer son nom Pour que le monde se rappelle ce renom Je monterai d’un ton, ma voix, pour lui, Et il chantera à travers mes nuits. Refrain:                                                                  Je chanterai, pendant les insomnies, J’enflammerai le ciel de cette symphonie. Je chanterai plus fort sa poésie Pour crier au monde qu’il est ma vie ! Oui, un jour, je perdrai tout ce bonheur, Celui qui vit toujours là, au fond de mon cœur, Et je chanterai comme un sans souci, Pour que les gens ne voient pas mes ennuis. Je chanterai pour gommer ses douceurs Je chanterai ses fleurs pour oublier mes pleurs, Je chanterai pour ranimer les cœurs, Au rythme des passions et des danseurs. Oui, je sais, un jour il me quittera Je chanterai pour oublier son passage. Oui, je sais, un jour il me manquera, Je chanterai pour graver son visage. Je chanterai les éclats de son rire, Le manuscrit inachevé, rêve enfui, Ma voix maintenant porte son sourire, Qu’il a inscrit au long de mes nuits. (reprendre le refrain deux fois)
  • 17. A chaque fin d’été Comme à chaque année, pendant tout l’été, De longs mois de congé, Et ces mille pensées, Chacun de son côté. On s’est quittés sous ce frangipanier, Peut être pour toujours, Pendant ce long parcours, Je vous aimais et vous m’aimiez. Autant s’envolent au vent, flamboyants, Des pétales qui dansent, Et tombent lentement Sur les flots en silence Que sont devenus les enfants, la cour ? Les verrons-nous un jour ? L’école est bien finie, Où sont maître et amis ? Refrain Plus de cris ni de rires de passage Où s'en vont les nuages ? Les feuilles roses, La nature se repose. Sur le banc, une place solitaire, Que deviens-tu, ma chère ? Le vent passe tirant Le temps et le printemps. Le vent passe tirant Le temps et le printemps. Le long de mes nuits Oui, je sais, un jour il sera parti Me laissant seule chanter le temps ralenti Cette musique hélas qui n’est pas mienne, Regrettant de ne pas chanter la sienne Oui, je sais, un jour tout sera fini Et je chanterai seule cette mélodie Je me souviendrai de lui, pour la vie, Quand je rêverai cet air infini. Je ferai vibrer et pleurer son nom Pour que le monde se rappelle ce renom Je monterai d’un ton, ma voix, pour lui, Et il chantera à travers mes nuits. Refrain:                                                                  Je chanterai, pendant les insomnies, J’enflammerai le ciel de cette symphonie. Je chanterai plus fort sa poésie Pour crier au monde qu’il est ma vie ! Oui, un jour, je perdrai tout ce bonheur, Celui qui vit toujours là, au fond de mon cœur, Et je chanterai comme un sans souci, Pour que les gens ne voient pas mes ennuis. Je chanterai pour gommer ses douceurs Je chanterai ses fleurs pour oublier mes pleurs, Je chanterai pour ranimer les cœurs, Au rythme des passions et des danseurs. Oui, je sais, un jour il me quittera Je chanterai pour oublier son passage. Oui, je sais, un jour il me manquera, Je chanterai pour graver son visage. Je chanterai les éclats de son rire, Le manuscrit inachevé, rêve enfui, Ma voix maintenant porte son sourire, Qu’il a inscrit au long de mes nuits. (reprendre le refrain deux fois)
  • 18. Le long de mes nuits Oui, je sais, un jour il sera parti Me laissant seule chanter le temps ralenti Cette musique hélas qui n’est pas mienne, Regrettant de ne pas chanter la sienne Oui, je sais, un jour tout sera fini Et je chanterai seule cette mélodie Je me souviendrai de lui, pour la vie, Quand je rêverai cet air infini. Je ferai vibrer et pleurer son nom Pour que le monde se rappelle ce renom Je monterai d’un ton, ma voix, pour lui, Et il chantera à travers mes nuits. Refrain:                                                                  Je chanterai, pendant les insomnies, J’enflammerai le ciel de cette symphonie. Je chanterai plus fort sa poésie Pour crier au monde qu’il est ma vie ! Oui, un jour, je perdrai tout ce bonheur, Celui qui vit toujours là, au fond de mon cœur, Et je chanterai comme un sans souci, Pour que les gens ne voient pas mes ennuis. Je chanterai pour gommer ses douceurs Je chanterai ses fleurs pour oublier mes pleurs, Je chanterai pour ranimer les cœurs, Au rythme des passions et des danseurs. Oui, je sais, un jour il me quittera Je chanterai pour oublier son passage. Oui, je sais, un jour il me manquera, Je chanterai pour graver son visage. Je chanterai les éclats de son rire, Le manuscrit inachevé, rêve enfui, Ma voix maintenant porte son sourire, Qu’il a inscrit au long de mes nuits. (reprendre le refrain deux fois)
  • 19. Le long de mes nuits Oui, je sais, un jour il sera parti Me laissant seule chanter le temps ralenti Cette musique hélas qui n’est pas mienne, Regrettant de ne pas chanter la sienne Oui, je sais, un jour tout sera fini Et je chanterai seule cette mélodie Je me souviendrai de lui, pour la vie, Quand je rêverai cet air infini. Je ferai vibrer et pleurer son nom Pour que le monde se rappelle ce renom Je monterai d’un ton, ma voix, pour lui, Et il chantera à travers mes nuits. Refrain:                                                                  Je chanterai, pendant les insomnies, J’enflammerai le ciel de cette symphonie. Je chanterai plus fort sa poésie Pour crier au monde qu’il est ma vie ! Oui, un jour, je perdrai tout ce bonheur, Celui qui vit toujours là, au fond de mon cœur, Et je chanterai comme un sans souci, Pour que les gens ne voient pas mes ennuis. Je chanterai pour gommer ses douceurs Je chanterai ses fleurs pour oublier mes pleurs, Je chanterai pour ranimer les cœurs, Au rythme des passions et des danseurs. Oui, je sais, un jour il me quittera Je chanterai pour oublier son passage. Oui, je sais, un jour il me manquera, Je chanterai pour graver son visage. Je chanterai les éclats de son rire, Le manuscrit inachevé, rêve enfui, Ma voix maintenant porte son sourire, Qu’il a inscrit au long de mes nuits. (reprendre le refrain deux fois)
  • 20. Le long de mes nuits Oui, je sais, un jour il sera parti Me laissant seule chanter le temps ralenti Cette musique hélas qui n’est pas mienne, Regrettant de ne pas chanter la sienne Oui, je sais, un jour tout sera fini Et je chanterai seule cette mélodie Je me souviendrai de lui, pour la vie, Quand je rêverai cet air infini. Je ferai vibrer et pleurer son nom Pour que le monde se rappelle ce renom Je monterai d’un ton, ma voix, pour lui, Et il chantera à travers mes nuits. Refrain:                                                                  Je chanterai, pendant les insomnies, J’enflammerai le ciel de cette symphonie. Je chanterai plus fort sa poésie Pour crier au monde qu’il est ma vie ! Oui, un jour, je perdrai tout ce bonheur, Celui qui vit toujours là, au fond de mon cœur, Et je chanterai comme un sans souci, Pour que les gens ne voient pas mes ennuis. Je chanterai pour gommer ses douceurs Je chanterai ses fleurs pour oublier mes pleurs, Je chanterai pour ranimer les cœurs, Au rythme des passions et des danseurs. Oui, je sais, un jour il me quittera Je chanterai pour oublier son passage. Oui, je sais, un jour il me manquera, Je chanterai pour graver son visage. Je chanterai les éclats de son rire, Le manuscrit inachevé, rêve enfui, Ma voix maintenant porte son sourire, Qu’il a inscrit au long de mes nuits. (reprendre le refrain deux fois)
  • 21. Le long de mes nuits Oui, je sais, un jour il sera parti Me laissant seule chanter le temps ralenti Cette musique hélas qui n’est pas mienne, Regrettant de ne pas chanter la sienne Oui, je sais, un jour tout sera fini Et je chanterai seule cette mélodie Je me souviendrai de lui, pour la vie, Quand je rêverai cet air infini. Je ferai vibrer et pleurer son nom Pour que le monde se rappelle ce renom Je monterai d’un ton, ma voix, pour lui, Et il chantera à travers mes nuits. Refrain:                                                                  Je chanterai, pendant les insomnies, J’enflammerai le ciel de cette symphonie. Je chanterai plus fort sa poésie Pour crier au monde qu’il est ma vie ! Oui, un jour, je perdrai tout ce bonheur, Celui qui vit toujours là, au fond de mon cœur, Et je chanterai comme un sans souci, Pour que les gens ne voient pas mes ennuis. Je chanterai pour gommer ses douceurs Je chanterai ses fleurs pour oublier mes pleurs, Je chanterai pour ranimer les cœurs, Au rythme des passions et des danseurs. Oui, je sais, un jour il me quittera Je chanterai pour oublier son passage. Oui, je sais, un jour il me manquera, Je chanterai pour graver son visage. Je chanterai les éclats de son rire, Le manuscrit inachevé, rêve enfui, Ma voix maintenant porte son sourire, Qu’il a inscrit au long de mes nuits. (reprendre le refrain deux fois)
  • 22. Le long de mes nuits Auteur de chanson : Saysamone AMPHONESINH