Evaluation d’étape de l’enseignement obligatoire Page 1
PREMIER AXE : ONTENUS DES PROGAMMES SCOLAIRES
SYNTHESE DES CONCLUS...
Evaluation d’étape de l’enseignement obligatoire Page 2
CYCLE D’ENSEIGNEMENT PRIMAIRE
SOUS-AXE : CONTENUS DES PROGRAMMES S...
Evaluation d’étape de l’enseignement obligatoire Page 3
Histoire et géographie
02 La difficulté de réalisation des activit...
Evaluation d’étape de l’enseignement obligatoire Page 4
5- En raison de la concordance des objectifs
d’enseignement des pr...
Evaluation d’étape de l’enseignement obligatoire Page 5
SOUS-AXE: LA DEMARCHE ENSEIGNEMENT-APPRENTISSAGE
N° Fiche Conclusi...
Evaluation d’étape de l’enseignement obligatoire Page 6
SOUS-AXE : VOLUMES HORAIRES ET RYTHMES SCOLAIRES
SOUS-AXE : EVALUA...
Evaluation d’étape de l’enseignement obligatoire Page 7
arabe, mathématiques, français, qui constituent les apprentissages...
Evaluation d’étape de l’enseignement obligatoire Page 8
SOUS-AXE : DOCUMENTS D’ACCOMPAGNEMENT ET GUIDES
N° Fiche Conclusio...
Evaluation d’étape de l’enseignement obligatoire Page 9
SOUS AXE : CAHIERS D’ACTIVITES ET MANUELS SCOLAIRES
Matière N° Fic...
Evaluation d’étape de l’enseignement obligatoire Page 10
Français 11
L’élaboration d’un cahier d’activités est impérative ...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

conférence sur l'évaluation de la réforme pédagogique 03

205
-1

Published on

conférence sur l'évaluation de la réforme pédagogique

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
205
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
6
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

conférence sur l'évaluation de la réforme pédagogique 03

  1. 1. Evaluation d’étape de l’enseignement obligatoire Page 1 PREMIER AXE : ONTENUS DES PROGAMMES SCOLAIRES SYNTHESE DES CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES COMMISSIONS TECHNIQUES EVALUATION D’ETAPE DE L’ENSEIGNEMENT OJLIGATOIRE
  2. 2. Evaluation d’étape de l’enseignement obligatoire Page 2 CYCLE D’ENSEIGNEMENT PRIMAIRE SOUS-AXE : CONTENUS DES PROGRAMMES SCOLAIRES Matière N° Fiche Conclusions Recommandations Français 01 Il ne peut être reproché aux programmes ni leur cohérence, ni leur rigueur mais plutôt la densité de certains de leurs contenus qui ne cadrent pas avec : le statut de la langue, Français langue étrangère et encore moins avec le volume horaire censé faciliter leur acquisition. D’où la nécessité de rétablir la cohérence verticale dans la construction du savoir année par année et d’apporter un équilibre dans le dispositif pédagogique. 1- une répartition des enseignements de la 3eAP en 12 mois c’est-à-dire quatre trimestres au lieu de trois (voir propositions faites dans le document joint en annexe) 2- Un allègement des contenus de la 4e et 5e AP de manière à pouvoir mieux travailler ceux de la 3e qui sont primordiaux pour installer les rudiments de la langue. Cet allègement en 4e et 5eAP porte essentiellement sur les contenus linguistiques pour que leur enseignement (vocabulaire, grammaire, conjugaison, orthographe) « permette la compréhension des textes entendus ou lus et l’amélioration de l’expression orale et écrite » autrement dit considérer les faits linguistiques comme outils au service du sens tel que prôné par la nouvelle approche et non pas des enseignements à part entière (programme p. 99). 3- L’élaboration d’un outil pédagogique sur l’oral / production (accompagné d’un guide) comme cela a été fait pour l’oral / réception (livret Safar + CD + DVD).
  3. 3. Evaluation d’étape de l’enseignement obligatoire Page 3 Histoire et géographie 02 La difficulté de réalisation des activités d’histoire et géographie au cycle primaire est bien réelle pour les raisons suivantes : Certains des contenus de ceux-ci excèdent la capacité d’assimilation des apprenants (en 4ème AP, par exemple la partie consacrée à « l’Algérie durant la préhistoire » n’est pas adaptée à l’âge de l’apprenant L’absence de moyens et le manque de formation des enseignants qui entravent l’acte pédagogique 1- Simplification des contenus des programmes d’histoire et géographie actuels aux fins de les adapter à la capacité d’assimilation des apprenants de cet âge 2- Revoir la partie consacrée à « L’Algérie durant la préhistoire » aux fins de simplification de son contenu 3- Mise à disposition des enseignants des moyens nécessaires à l’enseignement de ces deux activités 4- Formation des enseignants à l’enseignement de l’histoire et géographie ou à défaut élaboration d’un guide méthodologique pour l’enseignement de ces deux activités Education religieuse et Education civique 03 - Les programmes d’enseignement de ces deux activités visent à concrétiser les valeurs de modération, du respect d’autrui, d’appartenance, et de citoyenneté et sont en adéquation avec les finalités de l’éducation. Néanmoins, certaines carences sont à signaler : 1- La difficulté de réalisation des programmes en raison du volume horaire imparti à chacune de ces deux activités 2- Certains contenus ne sont pas adaptés à l’âge et au développement mental de l’apprenant comme par exemple en éducation religieuse la leçon "‫القدر‬ ‫و‬ ‫بالفضاء‬ ‫االمان‬" 3- L’impact de l’enseignement de ces deux activités sur le comportement des élèves est en deçà des attentes 1- Mise en adéquation des contenus d’enseignement des programmes d’éducation religieuse et d’éducation civique avec le volume horaire imparti à chaque activité 2- Adaptation des contenus des programmes à l’âge et au niveau de développement cognitif de l’apprenant 3- Intégration d’activités ayant trait aux symboles de la nation dans le manuel scolaire d’éducation civique de 2ème AP comme support à la construction de la compétence figurant dans le programme : "" ‫بھا‬ ‫االعتزاز‬ ‫و‬ ‫الوطنية‬ ‫الرموز‬ ‫تمييز‬ 4- Elaboration d’un plan de formation des enseignants à l’enseignement de ces deux activités. Une formation théorique et pratique visant à leur permettre de traduire les valeurs définies dans les programmes d’éducation religieuse et civique dans le comportement des élèves pour traiter la question de la violence scolaire qui est omniprésente dans nos écoles
  4. 4. Evaluation d’étape de l’enseignement obligatoire Page 4 5- En raison de la concordance des objectifs d’enseignement des programmes d’éducation religieuse avec ceux de l’éducation civique il est souhaitable de fusionner les programmes de ces deux disciplines dans un seul programme sous l’appellation : ‫"التربية‬‫والوطية‬ ‫االسالمية‬ Education scientifique et technologique 04 - L’éducation scientifique et technologique non seulement correspond au niveau de développement intellectuel de l’apprenant mais est également l’un de ses centres d’intérêt .Quelques déficiences sont cependant à signaler : - la difficulté de certains concepts comme : en 1ère AP : le processus de respiration, le battement cardiaque et la transformation des corps solides en 5ème AP : l’astronomie - la difficulté de couvrir le programme de 2ème AP dans les délais impartis - le manque de moyens et ressources en lien avec l’enseignement de cette activité - La non intégration de la dimension « TIC » dans les programmes - un profil de formation des enseignants qui n’est pas en lien avec les sciences - des documents d’accompagnement très théoriques et qui n’aident pas l’enseignant dans la pratique de classe. 1- Adapter le niveau de formulation conceptuelle, en 1ère et 5ème AP en particulier, afin que les sujets abordés en classe soient en adéquation avec les capacités de compréhension des enfants. Ceci permettra de stimuler la curiosité des enfants à tout ce qui a trait à la science et à l’environnement. Les confronter à des concepts trop exigeants ne peut être que source de désintéressement. 2- L’allégement du programme de 2ème AP 3- Mise à disposition des enseignants et de la classe du matériel et des ressources pédagogiques nécessaires à la mise en œuvre des programmes des cinq années du cycle et à la concrétisation de leurs objectifs 4- Intégration de la dimension « TIC » dans les programmes 5- Formation des enseignants à cette activité 6- Elaboration d’un guide scientifique pour les enseignants qui ne maîtrisent pas toujours les domaines à traiter
  5. 5. Evaluation d’étape de l’enseignement obligatoire Page 5 SOUS-AXE: LA DEMARCHE ENSEIGNEMENT-APPRENTISSAGE N° Fiche Conclusions Recommandations 19 1- La majorité des enseignants et des inspecteurs n’ont pas reçu de formation se rapportant à : l’approche par compétences la pédagogie différenciée l’évaluation la remédiation pédagogique 2- La difficulté de mise en œuvre de la pédagogie différenciée et de la remédiation pédagogique trouve son explication dans le fait que ces deux aspects sont : tributaires de la compétence professionnelle de l’enseignant, elle-même tributaire de la formation reçue. entravée par une progression annuelle qui impose le même rythme d’apprentissage à toute la population scolaire. 3 – L’existence de nombreuses entraves à l’acte pédagogique dont : l’inadéquation du contexte scolaire dans toutes ses dimensions (temporelles, spatiales , humaines et matérielles) le manque de formation l’indigence des guides et documents d’accompagnement l’absence d’un référentiel présentant de manière structurée les compétences et connaissances attendues à la fin de chaque année du cycle. l’incompatibilité de certaines stratégies d’enseignement avec le contexte scolaire réel l’inadéquation entre la densité des contenus d’enseignement de certains programmes et les volumes horaires d’enseignement qui leurs sont impartis. Une inadéquation générée par : l’organisation actuelle de l’année scolaire l’absence d’allègements de certains programmes malgré les changements opérés (Exemple :programmes de français de 3ème,4ème et 5ème année) 1- Formation des enseignants et des inspecteurs à : l’approche par compétences, la pratique de la pédagogie différenciée, la construction de situations d’apprentissage et d’évaluation 2- Elaboration de recueils de situations d’apprentissage, d’intégration et d’évaluation et de guides explicitants les critères d’élaboration des différentes situations 3- Elaboration d’un référentiel de compétences et connaissances attendues à la fin de chaque année du cycle 3- Conception de progressions annuelles qui octroient à l’enseignant une certaines autonomie quant à la modulation des rythmes d’apprentissage 4- Révision de l’organisation actuelle de l’année scolaire
  6. 6. Evaluation d’étape de l’enseignement obligatoire Page 6 SOUS-AXE : VOLUMES HORAIRES ET RYTHMES SCOLAIRES SOUS-AXE : EVALUATION DIDACTIQYE N° Fiche Conclusions Recommandations 08 1- La proposition de suppression du passage automatique de la 1ère à la 2ème AP est pertinente Il est nécessaire de mettre en place, à la fin de la 1ère AP une évaluation sommative des compétences de base en lecture (arabe et français) ainsi qu’en mathématiques afin de comparer les capacités et connaissances acquises et celles attendues à la fin de l’année. Le passage dépendra des résultats de cette évaluation. 2- Sans contester l’importance de l’histoire et de l’éducation religieuse , qui sont aussi un moment d’apprentissage de la langue , leur introduction à l’examen de fin de cycle primaire ne constitue pas une valeur ajoutée au niveau de compétence atteint à la fin du cycle. Aussi, l’examen de fin de cycle primaire avec les trois matières essentielles : 1- Concevoir un profil de sortie de 1re AP afin de s’assurer que les apprenants possèdent les pré-requis nécessaires pour la 2e AP. 2- Limiter les épreuves de l’examen de fin de cycle aux 3 matières : arabe, français et mathématiques 3- Annulation de la 2ème session de l’examen de fin de cycle primaire 4- Elaboration d’un guide pratique d’évaluation qui permettra l’accompagnement des enseignants dans un N° Fiche Conclusions Recommandations 07 1-L’impossibilité d’appliquer les volumes horaires officiels en les répartissant sur 5 jours au sein des écoles à double vacation 2- Le déséquilibre dans la répartition du nombre de semaines des 3 trimestres de l’année scolaire affecte de manière sensible la mise en œuvre efficiente des programmes - Nécessité de revoir le découpage de l’année scolaire en veillant à une répartition équilibrée des semaines au niveau des trois trimestres de l’année scolaire en procédant si nécessaire à la révision du calendrier des vacances scolaires
  7. 7. Evaluation d’étape de l’enseignement obligatoire Page 7 arabe, mathématiques, français, qui constituent les apprentissages fondamentaux du cycle et dont la maîtrise permettra de mieux appréhender les apprentissages du cycle suivant doit être maintenu. 3- La proposition d’annulation de la 2ème session de l’examen de fin de cycle primaire est tout à fait pertinente. L’apprenant qui n’a pas encore les compétences requises pour poursuivre le programme de l’enseignement moyen doit redoubler la classe de 5ème AP afin de combler ses lacunes et renforcer ses acquis. 4- L’évaluation sommative est avantagée au détriment de l’évaluation formative qui accompagne les apprentissages pour trois raisons: par manque de formation par manque de guide pratique d’évaluation pour répondre aux exigences de l’institution en termes d’évaluation et pour respecter les délais impartis à la mise en œuvre du programme, l’évaluation formative qui est révélatrice du degré de développement des compétences, est souvent négligée -En évaluation périodique (devoirs et compositions), bien la notation garde toute sa valeur pour rendre compte, par exemple, du taux d’acquisition de connaissances ou d’un score de réussite sur un certain type d’exercices, elle ne renseigne pas sur les compétences acquises ou qui restent à acquérir. Un livret personnel de compétences utilisé conjointement avec le livret scolaire permettra un suivi personnalisé des élèves en termes de compétences acquises ou à acquérir. premier temps , pour la maîtrise des modes et critères d’évaluation adaptés à l’approche par compétence 5-Prise en charge effective de la formation des enseignants dans le domaine de l’évaluation aux plans théorique et surtout pratique 6- Elaboration d’un livret personnel de compétences qui suivra l’élève tout au long de sa scolarité dans le cycle. Ce livret qui sera un complément au livret scolaire indiquera ce que l’élève a acquis et/ou ce qu’il doit encore apprendre. Donc un document pédagogique qui permettra un suivi personnalisé des élèves.
  8. 8. Evaluation d’étape de l’enseignement obligatoire Page 8 SOUS-AXE : DOCUMENTS D’ACCOMPAGNEMENT ET GUIDES N° Fiche Conclusions Recommandations 09 1- Les documents d’accompagnement. Les indications contenues, dans les documents d’accompagnement, en termes de pratiques de la classe sont juste un ensemble de pistes vagues quant au déroulement d’une séquence d’apprentissage. En fait, les documents d’accompagnement, ne font pas apparaître la faisabilité du programme à travers des indications méthodologiques précises. Ce qui n’aide pas les enseignants dans leur pratique de classe et les concepteurs de manuels dans l’élaboration de ceux-ci. Une réécriture des documents d’accompagnement s’impose aux fins : d’améliorer la lisibilité des programmes d’uniformiser et de clarifier les concepts de garantir leur lisibilité par les différents profils d’enseignants 2- Les guides des manuels scolaires - Certains guides accompagnant les manuels ne sont pas assez détaillés et pratiques pour permettre à l’enseignant de s’imprégner de leurs contenus et en faire une meilleure utilisation 1- La révision des documents d’accompagnement et des guides aux fins d’en faire des outils fonctionnels/pratiques qui guident et aident l’enseignant dans sa pratique de classe et aussi palier aux difficultés, liées à l’isolement pédagogique dans lequel se trouvent certains enseignants dans certaines zones géographiques 2- L’uniformisation des concepts-clés utilisés dans les documents d’accompagnement de toutes les disciplines et leur intégration dans un glossaire commun 3- L’élaboration de guides d’accompagnement des manuels scolaires plus pratiques qui aideraient les enseignants à surmonter les difficultés rencontrées dans leur classe 4- Elaboration d’un guide de prise en charge des matières d’éveil
  9. 9. Evaluation d’étape de l’enseignement obligatoire Page 9 SOUS AXE : CAHIERS D’ACTIVITES ET MANUELS SCOLAIRES Matière N° Fiche Conclusions Recommandations Arabe 10 - A l’exception de quelques rares cas , les textes des manuels scolaires d’arabe du cycle primaire sont dans l’ensemble adaptés à la culture, aux centres d’intérêt et à la vie quotidienne de l’apprenant. De même qu’ils sont significatifs pour l’apprenant et exempts d’erreurs linguistiques. Seuls quelques : ne correspondent pas à l’intérêt de l’élève comme par exemple le texte de 1ère AP : "‫ر‬‫البريد‬ ‫في‬ ‫ضا‬" ont un contenu qui ne correspond pas au niveau de l’élève comme par exemple le texte de 1ère AP "‫في‬‫االنترنت‬ ‫نادي‬" ont un contenu qui n’est pas en corrélation avec l’expression écrite comme par exemple le texte de 1ère AP « ‫سلمى‬‫لمحت‬ ‫تساعدا‬‫ا‬‫جين‬ » ne sont pas très significatifs pour l’apprenant comme par exemple le texte de 2ème AP « ‫بدلة‬ ‫الفضاء‬ ‫رجل‬ » sont longs comme par exemple le texte de 2ème AP « ‫أ‬‫ج‬‫ز‬‫الح‬ ‫اء‬‫ا‬‫سوب‬ » - contiennent des erreurs linguistiques 1- Révision des manuels scolaires après analyse de ceux-ci aux fins de remédier aux carences mentionnées 2- Intégration de textes du patrimoine littéraire algérien et arabe en mentionnant l’auteur et l’ouvrage 3- Ajout de sujets d’expression écrite de façon à ce que tous les aspects de la langue figurent dans le manuel scolaire
  10. 10. Evaluation d’étape de l’enseignement obligatoire Page 10 Français 11 L’élaboration d’un cahier d’activités est impérative pour les avantages suivants : Avantages pour l’apprenant : un support consommable qu’il peut s’approprier pour progresser et renforcer ses acquis. En effet, l’élève libéré de la copie du tableau dispose de plus de temps pour réfléchir, s’exercer, essayer, faire des erreurs pour réaliser des activités qui l’aideront à acquérir les compétences visées. Avantages pour l’enseignant : disposer d’un matériel pédagogique « prêt à l’emploi » qui, d’une part, résout le problème de reprographie (papier, photocopieuse), et d’autre part permet de gagner du temps sur la séance de 45 mn. Ainsi, le temps gagné sera consacré à un accompagnement différencié en fonction du style d’apprentissage et maturité de chacun sans imposer un rythme trop rapide. Avantage pour les parents : s’appuyer sur un support « officiel » conforme au programme pour assurer l’accompagnement et le suivi de l’enfant à la maison. - Elaboration d’un cahier simple et structuré proposant des activités accompagnées de consignes courtes, claires et précises : des activités de compréhension et de production de l’écrit pour consolider les apprentissages faits en classe ; des activités « ludiques » pour renforcer la maîtrise de la correspondance phonie/graphie et graphie/phonie ; des activités graphiques pour améliorer le geste et aller vers la maîtrise de l’écriture
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×